Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Présidentielle égyptienne : Morsi et Chafik en tête du premier tour

Mohamed Morsi, candidat du mouvement islamiste Frères Musulmans, et Ahmed Chafik, ancien premier ministre de Hosni Moubarak, arrivent en tête du premier tour de l’élection présidentielle en Egypte après dépouillement de 51% des bulletins.

Selon les états-majors électoraux, M.Morsi obtient 30,8% des voix, M.Chafik recueillant quant à lui 22,3% des suffrages. Le candidat indépendant Hamdeen Sabbahi (socialiste) occupe la troisième position avec près de 20% des voix.

Le candidat islamiste indépendant Abdel Moneim Aboul Fotouh et l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa arrivent respectivement à la quatrième et cinquième place.

D’après la législation égyptienne, les bureaux de vote transfèrent les données officielles sur le dépouillement des bulletins aux représentants des candidats, leur permettant ainsi d’effectuer leurs propres calculs.

Le premier tour de la présidentielle égyptienne s’est déroulé mercredi 23 et jeudi 24 mai. Le taux de participation s’est élevé à près de 50%.

Un second tour est prévu les 16 et 17 juin. Les résultats définitifs doivent être annoncés le 21 juin. Le Conseil suprême des forces armées devra rendre le pouvoir au nouveau président avant le 30 juin.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aurai bien aimé voir le candidat nassérien élu président de l’Egypte. Là les égyptiens ont le choix entre les soumis de Moubarak et les Frères Musulmans, qui plus est sûrement tout aussi soumis. Mais bon c’est leur choix après tout

     

    • Si j’étais citoyen égyptien, pareil, je voterais sans hésiter pour le candidat Nasserien.
      La révolution n’aura donc servi à rien ? Les révolutionnaires n’en étaient vraiment pas alors ?
      J’ai bien peur que rien ne changera, retour à la case départ...


  • Élections jugées justes et libres selon la fameuse communauté internationale, plus que celles de Russie même ! Ooh ironie...

     

  • Et une autre "révolution" de ratée :p
    C’était bien la peine de paralyser le pays, de le ruiner et de créer des tensions de toutes sortes...

     

    • C’est une très bonne nouvelle que le candidat des frères musulmans arrive en tête des élections.

      En effet,les américains,les seoudiens,les qataris,les européens n’ont cessé de promouvoir L’escroc Amr Moussa(ancien de la ligue arabe et soumis aux américano-sionistes)et le dissident des FM ,Abouel Fattah(lui le modéré,soutenu par les salafistes payés par les seoudiens !).
      Al jazeera a mis le paquet sur ces deux candidats,c’est heureux que ça ait échoué.
      Je ne pense pas du tout que les frères musulmans soient soutenus par les Américains comme on le lit sur ER.
      Même le quotidien libanais Al Akhbar(proche du Hezbollah,de la Syrie,Iran)a révélé des docs américains qui montraient que leur stratégie consistait à créer le plus de divisions possibles au sein des FM pour les affaiblir:en soutenant le modéré Fattah,Amr Moussa,et les salafistes(sous-marin des seoudiens !).

      Mais le plus difficile reste maintenant à affaiblir le pouvoir de l’armée,ce qui n’est pas gagné.



    • Les Frères Musulmans pas soutenus par les Américains ?!
      La création même du mouvement est liée aux services secrets britanniques alors...
      Le chef spirituel du mouvement est Qaradawi, le "mufti du Qatar" et le "mufti d'Al Jazeera". Et on sait très bien ce que Qaradawi a fait durant ces derniers mois... L'OTAN veut détruire la Lybie, hop Qaradawi arrive avec ses fatwas pour les servir, l'OTAN a envie de détruire la Syrie, hop Qaradawi recommence à s'exciter.
      Le Hamas (branche distante des FM), rompt avec la Syrie qui lui permettait de faire de la véritable résistance, et hop il va se mettre avec le Qatar et Qaradawi (le Qatar qui est en relation non cachée avec Israël)...
      Alors qu'on ne vienne pas dire que les Frères Musulmans (qui ont également recu des milliards venant de l'administration Obama) sont anti-US, bien au contraire !
      Ce sont les nouveaux pions semble-t-il de l'impérialisme US dans la région. D'Istambul (avec Erdogan, "le grand résistant", qui serait un caliphe potentiel dans la vision FM, caliphe membre de l'OTAN, faites moi rire..) à Tunis, en passant par le Caire, (et d'autres endroits où ils sont dans les coulisses pour l'instant), le mouvement des FM s'impose. Les USA sont plutôt heureux de garder le contrôle. D'ailleurs de nombreuses déclarations US montrent qu'ils misent sur les FM...


    • Il faut bien que la terre promise du peuple élu s’étende du nil à l’euphrate sans trop d’encombres. C’est déjà assez difficile comme çà de l’autre côté ! Qu’est-ce qu’une révolution populaire et laïque viendrait faire là-dedans ? Qu’est-ce que notamment la liberté et la prospérité du peuple égyptien sur sa terre naturelle, face un édit aussi porteur de suprématie pour une minorité fustrée du statut de civilisation et qui plus est, par son passé d’esclave d’un pharaon ?
      Puisque pour accéder à la puissance, il faut amasser une fortune, y compris par la force, le vol et le meurtre, il a bien fallu légiférer par écrit pour légitimer sa supériorité consanguine et son repositionnement dans une hiérarchie humaine non élective. Au délà de frontières fluviales, il s’agit plus symboliquement que la faim et la soif, d’atteindre le sommet d’une pyramide ...


  • Ces résultats montrent la distorsion ahurissante entre l’image que donne les médias de l’actualité et la réalité sur le terrain, car on oublie très souvent que sur plus de 80 millions d’égyptiens, environ 90% de la population est resté en dehors des manifestations anti-Moubarak, et cette tendance s’est vérifiée en Tunisie et en Libye malgré tout le baratin médiatique.
    Loin de tous les grands discours sur le mondialisme et la troisième guerre mondiale, les pères de famille, les mères et les personnes courageuses qui se battent pour gagner leur croûte au jour le jour, cherchent avant tout la stabilité et la tranquillité d’esprit, ce que les jeunes excités et les idéalistes n’arrivent pas à comprendre.


  • Des élections / des révolutions qui servent à rien (dans le sens au peuple).
    Une bonne révolution ça se prépare par un terreau culturel et social adapté.

    La révolution française était peut-être mûre, mais si l’on sait qu’elle a vite été pervertie.