Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Privilège communautaire dans l’affaire Ulcan

Robert Faurisson et Alain Soral ne figurent pas dans la liste officielle des victimes...

Ulcan est-il de retour ? Denis Sieffert, Pierre Haski et Daniel Schneidermann ont vu débarquer chez eux, entre mardi et jeudi, une armada de policiers alertée par les appels téléphoniques du hacker sioniste. L’affaire, largement relayée et commentée par les médias, fait silence sur les précédentes agressions concernant les familles d’Alain Soral et Robert Faurisson. Une question d’appartenance communautaire ?

Le Monde, Mediapart, L’Express, Les Échos… autant de rédactions nationales qui, parmi bien d’autres, n’ont cessé de relayer sur la toile les mésaventures des trois dernières victimes de canulars téléphoniques attribués à Ulcan, le cybercriminel sioniste. Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, Denis Sieffert, directeur de la publication de Politis, avait en effet été réveillé par la police et les locaux de son journal avaient été dévastés par l’intervention d’un autre groupe armé de la police. Dans le même temps, Pierre Haski, cofondateur du pure-player Rue 89, avait vu débarquer chez lui le SAMU, les pompiers et la police ; contrôle nocturne instillé par un canular similaire. Une agression groupée puisque la veille, le fondateur d’Arrêt sur images, Daniel Schneidermann, avait lui aussi été victime du même procédé.

Après avoir offert une tribune aux trois journalistes, les médias semblaient avoir enfin pris le dossier Ulcan à bras le corps en dressant une liste malheureusement non-exhaustive des victimes du hacker franco-israélien. Ont été évoqués tour à tour les noms de Pierre Stambul, membre du bureau national de l’Union juive française pour la paix (UJFP), Stéphane Richard, PDG d’Orange, Jean-Claude Lefort, ex-président de l’association France-Palestine Solidarité, ou encore du journaliste de Rue 89, Benoit Le Corre, première victime réellement médiatisée (dont le père était décédé d’une attaque au cœur suite à un canular d’Ulcan). Pour autant, aucune mention n’a été faite des agressions téléphoniques subies par Hicham Hamza, fondateur du média indépendant Panamza, en février 2015, par Robert Faurisson en août 2014 ou par la famille d’Alain Soral en septembre 2014. Oubli involontaire ? Pas si sûr.

Et pour cause, les dernières victimes du hacker font partie intégrante du système médiatique français et jouissent du suprême privilège d’être membres de la communauté qui y est la mieux représentée. Dès lors, leurs timides prises de positions pro-palestiniennes n’auront pas entamé l’engouement affiché de la caste médiatique à s’épancher sur les déboires de leurs confrères.

Nommée « swatting », la technique de harcèlement téléphonique rappelle précisément le mode opératoire du hacker franco-israélien Grégory Chelli, alias « Ulcan », tristement célèbre pour ses agressions verbales malsaines auxquelles il a dédié un site web crée en 2011 (violvocal) et dont se gargarise un petit groupe de fanatiques.

Réfugié à Ashdod (Israël), Ulcan jouit pour le moment d’une impunité effrayante, malgré les nombreuses plaintes déposées à son encontre. En l’absence de traité d’extradition entre la France et Israël, seule une prise en main virile et concertée du dossier dans les deux pays pourrait inquiéter le hacker. « Il est grand temps que le ministère de l’Intérieur s’exprime sur ces affaires », s’est d’ailleurs insurgé récemment Denis Sieffert dans les colonnes du journal Le Monde. Et le directeur de Politis de pointer du doigt « des complicités qui apparaissent de plus en plus évidentes ». Alors qu’Ulcan, ancien membre de la LDJ condamné en 2009 à quatre mois de prison avec sursis, sévit depuis déjà plusieurs années, le ministre de l’Intérieur a soudainement prêté une oreille attentive à ses dernières victimes. Bernard Cazeneuve recevra dans son bureau les trois journalistes dès mardi prochain. Aux dernières nouvelles, il semblerait que Robert Faurisson et la famille d’Alain Soral n’aient pas été conviés.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1210703

    Bien sûr qu’il y a privilège...poser la question en fait, c’est déjà y répondre.


  • #1210704

    Je suis bien content de n’avoir jamais voté… Pour qui que ce soit…


  • #1210713

    La "prise en main virile" ne doit pas être celle du dossier, mais de l’intéressé, directement. Vu que la justice est impuissante, autant la jouer oeil pour oeil, comme ils savent si bien le faire avec les autres. Si vous voyez ce que je veux dire.

     

  • #1210717
    le 19/06/2015 par sous-commandant
    Privilège communautaire dans l’affaire Ulcan

    Justice tribale et clanique..Soral, Panamza... vous n’y avez pas votre place


  • #1210726

    Les sites sionistes ne tarissent pas d’éloge sur le Gavroche israélien, ce jeune David qui abat à tous les coups les vilains Goliaths des médias "occidentaux". Il s’agit d’intimider, avec la COMPLICITE de la police "française" les personnes trop indépendantes .


  • #1210739

    Grégory Chelli devrait évoquer "les heures les plus sombres de l’Histoire" s’il ne veut pas être poursuivi par ces journalistes Antisémites Denis Sieffert, Pierre Stambul, Daniel Schneidermann, Pierre Haski, Benoit Le Corre, Jean-Claude Lefort et Stéphane Richard. Ces gens seraient sûrement condamner par nôtre Justice bananière françois le flanby et dégénérée...


  • #1210747

    Ulcan c’est comme Anish Kapoor et son "vagin de la Reine" : ces gens là sont libres de chier dans les jardins à la Française, comme des chiens mal dressés, et en toute impunité .


  • #1210775

    Je rêve d’un spectacle de Dieudonné qui exploite la bande sonore des moments les plus immondes des agressions de cette ordure. S’il est tellement soutenu par sa "communauté", faut qu’elle assume le psychopathe jusqu’au bout, avec les conséquences en termes de popularité pour toute la dite "communauté". Ou bien qu’elle lui apprenne les bonnes manières. Je demande juste un peu de logique, quoi.


  • #1210778

    Wikipedia nous informe que Ulcan est un "hacktiviste" (terminologie pas si négative pour les plus jeunes) et non un "terroriste". Parce qu’au delà des personnalités visées, c’est des centaines de victimes de ses canulars monstrueusement intolérables. Le plus affligeant c’est que lui n’est pas censuré sur Youtube où j’ai trouvé bon nombre de ses méfaits en 2 clics.

    Ce garçon est un nuisible qui devrait être mis en prison pour le mal qu’il répand parmi des hordes de jeunes abrutis. Il est aussi drogué et proxénète. Un palmarès amplement suffisant pour prouver que la justice Israélienne est aussi pourrie que ses dirigeants. Quelque part le reflet d’un état voyou et je pèse mes mots.


  • #1210789

    Apparemment, le policier chargé des enquêtes à propos de cet individu est lui-même un ancien membre de la LDJ. Tiens, tiens...


  • #1210845

    En France il y a une justice pour l’avant-garde et une justice pour les "autres". Le phénomène est tellement répandu et évident que bientôt, ils ne s’en cacheront plus.


  • #1211099
    le 19/06/2015 par tonio ferdine
    Privilège communautaire dans l’affaire Ulcan

    Comme dirais Ulcan : jvais appeler William Goldnadel...AH !


  • #1211386

    Le Point .fr est accusé d’antisémitisme pour avoir simplement dénoncé le soutien dont benéficie Ulcan, de la part d’Israel et de certains juifs français .
    Même écrire qu’il y a des moutons noirs dans une communauté pour autant respectable est considéré comme de l’antisémitisme, par le lobby qui n’existe pas.

    La communauté juive de France vivement critiquée par Le Point.
    En savoir plus sur http://jforum.fr/2015/06/la-communa... -


Afficher les commentaires suivants