Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult – Confinement, traitement : où en est-on avec le Covid-19 ?

Le Pr Raoult, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Est-ce que ce grand scientifique a vu cette vidéo de ce prêtre qui explique que le masque est un symbole de rituel occultiste, ça lui a échappé, normal... science et religion...

    Professeur Raoult : que pensez-vous du port obligatoire d’un masque ! Question d’actualité brûlante !

     


  • Inutile de dire que c’est toujours un régal d’écouter le Pr Raoult, ce qui interroge quand même sur le fait qu’un énorme pan de la médecine se tait quand à la vérité sur ce virus et le traitement proposé par le Pr Raoult. C’est à l’image du monde et des soi disant dirigeants la preuve que rien n’est fait pour le bénéfice du peuple, comment cela va t il se terminer : une révolte ou une soumission totale. Pour finir un petit texte de CS Lewis- La tactique du diable : Et comment as-tu fait pour amener autant d’âmes en enfer à l’époque ?-

    – Grâce à la peur.

    – Oh, oui. Excellente stratégie : vieille et toujours actuelle. Mais de quoi avaient-ils peur ? Peur d’être torturés ? Peur de la guerre ? Peur de la faim ?

    – Non. Peur de tomber malade.

    – Mais personne d’autre ne tombait malade à l’époque ?

    – Si, ils tombaient malades.

    – Personne d’autre ne mourait ?

    – Si, ils mouraient.

    – Mais il n’y avait pas de remède à la maladie ?

    – Il y en avait.

    – Alors je ne comprends pas.

    – Comme personne d’autre ne croyait ou n’enseignait sur la vie éternelle et la mort, ils pensaient qu’ils n’avaient que cette vie, et ils s’y accrochaient de toutes leurs forces, même si cela leur coûtait leurs affections (ils ne s’embrassaient plus, ne se saluaient plus, ils n’ont eu aucun contact humain pendant des jours et des jours !) ; leur argent (ils ont perdu leur emploi, dépensé toutes leurs économies, et pensaient encore avoir de la chance parce qu’ils n’avaient pas à gagner leur pain !) leur intelligence (un jour, la presse disait une chose et le lendemain elle se contredisait, pourtant ils croyaient à tout !), leur liberté (ils ne sortaient pas de chez eux, ne marchaient pas, ne rendaient pas visite à leurs proches… C’était un grand camp de concentration pour prisonniers volontaires ! Ahahahahah !). Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus. Ils n’avaient plus la moindre idée que c’est Lui, et Lui seul, qui donne la vie et la termine. Ça s’est passé comme ça ! Ça n’avait jamais été aussi facile.



  • Il faut absolument lire les différents dossiers et articles publiés par France soir concernant le traitement du professeur Raoult (hydroxychloroquine et azithtromycine), cela éclaire beaucoup quant à l’efficacité de ce traitement qui est le seul qui marche.


  • Faisons un rêve:Prof. D. Raoult ministre de la Santé.
    Pour remettre les points sur les i.
    Pour remettre de la probité,de la morale,de la piété,dans les corps médicaux et scientifiques.
    Pour faire appliquer le serment auxquels ils se sont voués.
    (Ses contradicteurs de tous bords,(politiques,scientifiques,des médias,etc)bannis,honnis,virés,destitués,en tôle)

     

    • Non, ce serait se priver d’un excellent microbiologiste, que de le restreindre dans une fonction politique qu’il ne souhaite surtout pas intégrer par ailleurs.

      Il est à la place qui lui convient.


    • Les personnalités qui performent dans un domaine n’ont pas le reflexe de se lancer en politique, sauf contexte historique particulier (ex:G.de Gaulle qui était spécialisé dans le domaine militaire, mais à un niveau politique déjà).

      Un scientifique voudra faire de la science et non pas être ministre de...
      Un grand artiste voudra exercer son art et pas faire comme Bachelot.
      Un grand entrepreneur et bâtisseur voudra conduire ses entreprises et projets..
      etc.
      etc.


  • Il est désormais clair que les sujets, articles et vidéos présents dans des sites comme ER ont remplacé une grande partie de la télévision, en particulier au niveau de l’honnêteté et de la grandeur intellectuelles vis à vis de l’information, de la culture, de la morale et de la spiritualité.


  • et les mêmes crapules missionnées vont lui cracher à la figure à partir de ce soir sur nos "médias", on parie ?


  • Dommage que Raoult ne soit pas questionné sur le port de la muselière en plein air et en l’absence de tout virus covid-19 car c’est ce qui importe à l’heure actuelle...

     

    • pas seulement en plein air, en intérieur également. Commencer à le rendre obligatoire en extérieur permet d’occulter le débat sur le fait qu’on vient de le rendre obligatoire dans les lieux clos. Nombreux sont les professionnels obligés de le porter 8 heures par jour. Je les plains. Pourquoi n’entend-on pas les syndicats à ce sujet ? Selon Alexis Cossette, la multiplication des mesures liberticides et absurdes ne fera qu’augmenter le mécontentement des gens, ce qui permettra leur éveil. Puisse-t-il avoir raison...


    • Ça sert à rien de répéter ce que j’ai dit plus haut !

      Hidalgo va rendre obligatoire le masque à Paris !!! C’est une excellente nouvelle ! Continue comme ça Annie, droit dans le mur !


    • C’est exactement la 1ère pensée que j’ai eue. Alors que ce masque devient une oppression dénoncée dans beaucoup de pays, il est surprenant que le journaliste n’ait pas posé la question.

      Pour quelle(s) raison(s) ???? Perso, ce port du masque ME REVOLTE absolument : inutile et nocif pour celui qui le porte ! De plus, c’est vrai qu’il est toujours très mesuré dans ses propos.


  • Il met de l’eau dans son vin. Pourquoi il ne dit pas clairement qu’il n’y a pas de pandemie, comme ses chiffres le montrent ?

     

  • Le constat d’un expert en épidémiologie pour les cas généraux et pour le Covid19 en particulier puisqu’il s’agit d’un cas très particulier, trop particulier pour ne pas faire l’objet d’une analyse appropriée ... en présence d’un taux record de guérison dans son Institut Hospitalier marseillais, ce qu’il y a d’extraordinaire c’est l’ humilité qui colle à la peau de cet éminent professeur face à une machine de guerre faite de mauvaise foi et de corruption. Ce qui était jusqu’à lors inimaginable ne peut désormais échapper à toute conscience éveillée, susciter un sentiment de révolte et d’indignation..


  • Pourquoi prend il autant de pincettes ?L’épidémie est terminé, les masques à l extérieur sont complètement inutiles ! Pourquoi ne frappe t il pas du poing ???

     

  • J’ai pas bien compris ou le Pr Raoult parle au début de jeunes hommes contaminés au Covid19 par leurs pratiques homosexuels ( il parle de matières fécales ) ?
    Il a pas fini d’être emmerdé par les lobbies.


  • On dirait que Raoult N’OSE pas dire que ce déferlement de haine à l’encontre du traitment à la chloroquine est uniquement motivé par une affaire de gros sous ou plutôt de gros dollars . Cela détruirait publiquement la "déontologie" des confrères mafieux .

     

  • Une fois n’est pas coutume, les commentaires espèrent que le Pr Raoult fasse le boulot d’AS et qu’il parte en guerre contre le "deep state"...sauf que c’est pas son boulot à didier...En faisant ce qu’il a fait, il a foutu un bordel monstre qui pourrait bien causer un sérieux problème à ceux qui pensaient imposer un vaccin tranquillement à la population.

    A notre époque, c’est beaucoup plus intelligent d’être subtil sans donner des noms pour éviter un retour de flamme qui fonctionne encore un peu avec les plus crédule que d’y aller tête baissée. L’histoire ne retiendra qu’une chose : il avait raison, "sans haine" envers on sait qui et les gens iront voir les noms par eux même.

    Notez d’ailleurs la petite pique sur la vente de la tour Eiffel...

     

    • N’allez pas non plus trop vite en besogne en affirmant prématurément des choses. Étant donné les forcenés auxquels nous avons affaire, chacun aura bien compris qu’ils ne sont pas du genre à s’arrêter pour un caillou dans la godasse, fut-il saillant. On pourra mieux juger, quand les choses se préciseront s’agissant des vaccins, si la raison (qui est en effet de son côté) et la subtilité suffiront à stopper un tel processus. Il est à craindre que non mais ça ce n’est que mon avis personnel.


    • Un cailloux ne t’empêchera pas à rejoindre ta destination mais tu vas prendre le temps nécessaire pour le retirer. S’il n’y avait pas eu Raoult, on serait peut être encore (partiellement) confiné à l’heure qu’il est.

      Ce serait une mauvaise stratégie d’y aller en force parce que les gens ne sont pas au niveau d’éveil d’ER et pourraient tomber dans la facilité et accuser le professeur de tous les noms, d’être de l’extrême droite etc.

      Le lobby pharmaceutique aura beaucoup plus de mal à imposer un vaccin quand on sait que ceux qui vont tenter de le vendre sont entres autres, le lancet et gilead et tous les cramés de la télévision...

      Le reste c’est à nous de se rebeller.


    • « Ce serait une mauvaise stratégie d’y aller en force parce que les gens ne sont pas au niveau d’éveil d’ER et pourraient tomber dans la facilité et accuser le professeur de tous les noms, d’être de l’extrême droite etc. »
      C’est déjà fait ! Conclusion : si l’on prend trop en considération l’opinion des gens qui ne sont pas au niveau, on se condamne fatalement à l’inefficacité. L’opprobre des imbéciles étant inévitable, il ne faut pas s’y arrêter. Nous sommes par contre d’accord sur le fait qu’il en a déjà fait beaucoup (et ce n’est sans doute pas fini) et que c’est à nous de prendre chacun à notre mesure tous les moyens à notre disposition pour semer autant de cailloux que possible pour enrayer les choses. Ce que dit en synthèse votre conclusion.


    • Précision : quand je dis « c’est déjà fait », je parle bien entendu du sort réservé à ce valeureux professeur par les marchands du temples et leur cohorte d’idiots « utiles » qu’ils soient stipendiés ou bénévoles.


  • La masque, c’est pour les fidèles du Dieu-Télé.

    La ligne de fracture est là, et comme nous sommes un peuple rempli d’adeptes de la télé, et bien, contrairement à d’autres pays, ici, ça ne bouge pas.

    Des voix s’élèvent, mais pas un peuple, trop occupé qu’il est à attendre que le Dieu-Télé mette enfin un terme à tous les débats contradictoires qu’il émet depuis mars, pour livrer à ses adeptes ce qu’il faut qu’ils pensent de tout cela.

    Le masque, c’est aussi pour les adeptes du Dieu-Scientiste.

    Le Dieu-Scientiste n’aime pas la science, car la science, la vraie, implique de se poser continuellement des questions, le Dieu-Scientiste n’est pas disposé à faire cela car lui SAIT DEJA.
    Ce qu’il aime, ce sont les dogmes, et notamment le dogme qui érige en vérité absolue que les statistiques dites scientifiques sont plus importantes que l’expérience et le savoir qu’un individu développent au cours de sa vie.
    Le Dieu-Scientiste, en nous poussant continuellement à nous soumettre à SA science et à SES analyses nous retire tout droit à l’autodetermination et à l’autonomie.

    Le masque, enfin, c’est également pour les fidèles du matérialisme.

    Ceux qui pensent qu’il n’y a pas de vie après la mort, que le corps est une machine qu’il suffit de découper en gros morceaux pour le comprendre et que l’homme est en perpétuel progrès, que l’homme d’aujourd’hui vaut bien mieux que l’homme d’hier, qu’il est plus fort, plus intelligent et plus évolué que lui et qu’avec ses machines et ses diverses inventions, il est capable - enfin - de maitriser son destin. L’homme moderne pense donc tout naturellement qu’avec un masque, il va repousser la mort.


  • En vacances avec des amis très très systemo -compatibles, j’ai pu voir l’ampleur de la désinformation dont ils sont victimes. Ces amis que j’apprécie énormément sont tous issus de la bourgeoisie (anti gilet jaunes, anti Raoult, pro Veran et parfois pro Macron, bfmtv etc ..) je suis moi même de part mes revenus avec mon épouse « bourgeois » mais j’ai le recul nécessaire pour me rendre compte des choses. Hier soir à l’apéro nous avons discuté du masque, de Raoult etc ... ils étaient enragés avec ça. Le masque ? C’est super, attends tu vois pas les gens qui crachent dans le métro etc c’est super de pouvoir porter le masque partout, on sera moins malade ... à ça je dis oui mais avant le covid tu prenais le métro aussi, avec des gens qui crachaient, et jamais je ne t’ai entendu parler de masque ? Et sinon Le masque tu crois pas que socialement c’est un drame, on ne voit plus les sourires, les visages, on craint l’autre ? On me répond : beh attends déjà avant les gens ne se parlaient pas, moi même je ne connais pas mon voisin de palier, alors masque ou pas c’est pareil ! Ça change rien. A cela je n’ai même pas argumenté, j’ai laissé tomber et ils sont après partis sur Raoult et l’on traité de tout ce qu’ils pouvaient en faisant le lien avec trump et la chloroquine... etc etc ... je suis donc extrêmement triste de voir que les amis, intelligents, ayant de très bonnes situations, soient aussi cons et bornés et n’ai aucun sens du recul et de la mesure. Ils valident tout sans broncher. Pour eux Raoult est un assassin, le masque va tous nous sauver y compris de la gastro cet hiver (alors que le virus est manuporté) bref ... j’ai pas foutu la merde car on passe de bonnes vacances mais putain qu’ils peuvent être cons et il est clair que la classe bourgeoise est totalement à l’opposée des classes moyennes et ouvrière. La réconciliation c’est pas pour tout de suite ...

     

    • je ne pense pas que cela soit une question de classe, qu’on soit riche ou pauvre, l’intelligence, le bon sens, et autres qualités utiles dans ces moments là, ne sont pas liés au porte monnaie. La preuve, vous le dites, des différences de pensée et pourtant la même classe sociale. Le pire est que ceux qui ont tort pensent avoir raison et vous traitent de complotiste, le mot fourre-tout.


Commentaires suivants