Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qu’est-ce que l’idéologie néoconservatrice ? – Entretien avec Renaud Girard

TV Libertés a interrogé Renaud Girard, grand-reporter au Figaro, en marge de sa conférence « L’idéologie néoconservatrice et la politique étrangère française ».

 

 

Qui sont les néoconservateurs ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Un sans faute en politique étrangère"...quand on reste aligné sur les américano-sionistes,c’est louche,celà ne correspond pas au positionnement fondamental de la France et cette politique est vouée à l’échec:Sarko s’est fait éjecter,Hollande n’a pas pu se représenter,Macron ne file pas le bon coton...


  • Alors moi je m’arrête tout de suite sur la quatrième minute où il parle de George Bush père qui fait une guerre pour libérer le Koweït, alors je sais pas si ces gens "journaleux" sont nées comme ça où ils le deviennent (de mauvaise foi...

     

    • Ça me rappelle la blague de Coluche, celle du petit lapin et du serpent aveugles :
      Lors d’une rencontre ils se demandent mutuellement de se décrire par le toucher.
      "T’es tout doux, tout chaud,poilu avec des grandes oreilles et tu sautilles : t’es un petit lapin" dit le serpent.
      "T’es long, fin, froid, tu rampes et t’as pas de couilles : t’es un énarque" répond le petit lapin .


  • Étonnante atmosphère qui me rappelle les « mini » séminaires ou conférences dans des ambassades du bout du monde avec toujours un vsn où vsa à l’air un peu niais...même les vêtements n’ont pas changé, c’était il y a plus de 30 ans. Quant au discours, des réflexions pertinentes rendent ce reportage intéressant mais là encore ça sent un peu la poussière, les milieux diplomatiques français semblent très doués pour refaire le monde sur une carte mais donnent l’impression d’ignorer complètement la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes. Russes et Chinois doivent bien se marrer en nous écoutant perorer alors que nous nous sommes montrés incapables de respecter un contrat pour 3 bateaux parce que Washington le voulait ainsi. Dommage pour la France d’avoir des hommes de qualité mais de si mal les utiliser. La faute à qui ? Si vous connaissez la réponse, merci de nous la faire partager.