Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand l’État réprime les alternatives aux antibiotiques dans l’agriculture

C’est un « rappel réglementaire » dont se serait bien passé une éleveuse installée dans la Drôme. Son infraction ? Soigner son troupeau avec de l’homéopathie ou des huiles essentielles. Cette affaire révèle la jungle réglementaire qui freine l’automédication et le soin par les plantes au profit de médicaments homologués. Une situation qui, sous couvert de sécurité sanitaire de la chaîne alimentaire, renforce la mainmise de l’industrie pharmaceutique sur la santé animale. Alors qu’à Genève, l’OMS s’inquiète de la résistance aux antibiotiques qui se généralise sur la planète et appelle à modérer leur usage.

Reportage.

Des tubes de granulés homéopathiques, quelques flacons d’huiles essentielles et des préparations à base de plantes. Voilà ce qui constitue la pharmacie vétérinaire de Sandrine Lizaga, une éleveuse de 60 brebis en agriculture biologique. Installée près de Bourdeaux, dans la Drôme, Sandrine assure elle-même la transformation en fromages et yaourts, avec l’appui de son mari. Toute la production est écoulée dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de la ferme. « J’ai une politique d’ultra-local ! Et j’essaie d’être le plus autonome possible. » Avec ses 52 hectares en zone de montagne – et malgré les « 16 % de pentes » sur la plupart de ses terres – l’éleveuse espère bientôt atteindre l’autonomie en fourrage.

Dotée d’une sensibilité ancienne pour les « remèdes de grand mère », Sandrine a profité de ses formations agricoles pour suivre quelques stages en aromathérapie – thérapie par les huiles essentielles – et en phytothérapie – soins par les plantes. « Savoir soigner ses animaux avec des plantes locales, c’est efficace et c’est beaucoup moins cher que de recourir à l’allopathie (terme qui désigne la médecine classiquement employée dans les pays occidentaux, ndlr) », explique t-elle. Les économies réalisées ne sont pas négligeables pour Sandrine qui, malgré ses 70 heures de travail par semaine, gagne environ 800 euros par mois. « Toute la philosophie de l’élevage est différente dans le sens où l’on fait beaucoup de préventif en vue d’éviter les maladies. » Cela ne l’empêche pas de recourir de façon ponctuelle aux antibiotiques. « La tendance est à la main lourde avec les antibiotiques, mais quand ils sont utilisés pour soigner les vraies pathologies, je n’ai rien contre. Je ne suis pas ultra-radicale non plus ! », plaisante-t-elle.

Lire l’intégralité de l’article sur bastamag.net

 

Voir aussi, sur E&R :

Connaître l’influence du lobby pharmaceutique, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les lobbys de l’agro-alimentaire sont plus forts que l’état, c’est tout. Et ils le seront encore bien plus si le traité transatlantique passe.


  • Ce sont des dingues. Nous sommes en Dingocratie.

     

  • Dans la D.S.V y’a un troupeau d’incompétents a peine croyable.
    Je vais vous raconter une histoire vrai qui se recoupe avec celle çi.

    J’ai quelqu’un de très proche dans mon entourage qui est berger/fromager .
    Quand il s’est installé il y a une paire d’années les services de l’état n’arrêtent pas de lui casser les c... pour être aux normes...
    Une fois cela fait et que des inspecteurs soient venu plusieurs fois voir son troupeau de mouton et installations ,il a reçu 6 mois plus tard ,l’autorisation de vendre ses "fromages de chèvres " !! vi, vi ...
    Mais attendez c’est pas fini !!!
    Il a eu un rappel pour vacciner ses moutons alors qu’il n’en avait pas besoin (lui aussi utilise les médecines naturelles au maximum) et il ne voulait pas le faire.
    Alors il a envoyé son papier qui dit qu’il peux vendre ses fromages de chèvres en disant qu’ils se trompaient.
    Depuis il n’est plus emmerdé avec ça.... Histoire de fou !!!


  • Ses brebis semblent en bien meilleure santé que celles qui sont gavées d’antibiotiques.


  • Voici une des conséquences qui nous attend si le traité transatlantique est ratifié.
    Il est donc important de voter utile le 25 mai !

    Dans l’article il est fait état de 600 plantes interdites pour les soins des animaux par le conseil de l’Europe ; obligation d’obtenir une ordonnance d’un vétérinaire pour les utiliser !
    Des plantes que les anciens utilisaient depuis des lustres pour soigner les animaux. Il ne faut surtout pas faire de tord aux multinationales pharmaceutiques !

    Il y a cependant un produit miraculeux pour remplacer les antibiotiques qui soigne de façon spectaculaire les hommes et les animaux (mais aussi les plantes) ; il s’agit du chlorure de magnésium (vendu sous le nom de nigari dans les magasins diététiques).

    Alors que l’on constate de plus en plus de résistances aux antibiotiques, le chlorure de magnésium tue plus de 300 souches de bactéries et virus, sans agressivité.

    Ce sel, car c’est un sel tiré de l’eau de mer ou de mines de sel, est connu des anciens vétérinaires pour soigner par exemple la fièvre aphteuse ou le tétanos, avec une efficacité et une rapidité hallucinante (quelques heures suffisent).

    Seulement voilà, il a un défaut ; il ne coûte pas assez cher (6 euros le kilo, de quoi soigner une famille plus les animaux durant une année entière), et un deuxième défaut ; il n’est pas brevetable donc inintéressant pour les entreprises pharmaceutiques.

    Tapez sur google ou autre moteur : "les bienfaits du chlorure de magnésium" et vous verrez le nombre de pages qui lui est consacré. Tapez aussi "Pierre DELBET" ancien chirurgien des armées durant la guerre 1914 qui a été le premier à utiliser ce produit pour soigner de très nombreux blessés, étant à court de sulfamines.

     

    • Ca me fait penser à l’histoire du chikungunya. Le chlorure de mag est bien efficace contre ça.
      Il y a eu une épidémie aux antilles.
      Les gens en ont entendu parler. Et ont commencé à se ruer dessus.
      Dans les médias on pouvait entendre des choses du genre " mais non arrêtez le magnésium n’a pas été testé dans des études en double aveugle à plusieurs millions, donc on ne sait pas si ça marche ! il ne faut pas en prendre"
      Mais les gens eux ont bien vu que ça fonctione et ils s’en tapent des études frauduleuses.
      Donc bref ça m’a bien fait rigoler. Ca inquiète toujours les autorités quand les gens courcircuitent le système et arrêtent de passer par lui, arrêtent d’être des moutons.
      Le chlorure a longtemps été en rupture là bas.... (Après attention aucun produit n’est une panacée, même le chlorure de mag, mais ça peut montrer une grande efficacité dans certaines maladies)


    • Tout à fait d’accord avec vous Rom1 !

      Le chlorure de magnésium est un super produit et il a endigué le problème du chikungunya.
      Pour la petite histoire, il s’agit d’une secrétaire de la mairie de Marseille d’origine antillaise qui, connaissant les propriétés du chlorure de magnésium, a téléphoné et faxé à ses amis là-bas sur les îles pour les informer de l’extraordinaire puissance de ce produit.
      En quelques jours les pharmacies des îles ont été dévalisées, et l’épidémie s’est brutalement arrêtée ! (pour quelques dollars !)
      Vous avez également raison de dire que le chlorure de magnésium (mgcl2 - identité chimique) ne résout pas tout.

      Dans la famille nous utilisons ce produit depuis plus de 10 ans sans aucun problème et quand il n’est pas suffisamment efficace nous avons recours à d’autres produits comme les huiles essentielles et l’argent colloïdal (fabrication maison).


    • @ revol

      Ha yes ! L’argent colloidal est un super produit. Moi aussi je m’en sers pour des problèmes de santé chroniques. J’ai même construit mon propre circuit pour le produire. Par contre je ne sais pas si vous le faite mais il faut impérativement le produire avec de l’eau distillée, pas de l’eau du robinet.
      Et aussi les HE.
      D’ailleurs super recette qu’on m’a passé pour les rhumes : 1goutte de cannelle de ceylan et 1 gte d’origan sauvage dans une cuillère à soupe d’huile. 2x par jour. C’est hallucinamment efficace !


    • J’ai également fabriqué mon propre système d’argent colloidal : 2 baguettes d’argent pur à 99,99%, un transfo 220/24 volts et une résistance de 30K ohms pour descendre l’intensité à 30mA.
      Quant à l’eau distillée, je la fabrique moi-même avec un cuiseur vapeur. Je mets de l’eau du robinet en bas et je récolte dans un bol l’eau distillée en haut en plaçant sur le dessus des glaçons pour refroidir brutalement la vapeur d’eau. L’eau distillée est chère, avec ce principe elle ne coûte presque rien !
      Les huiles essentielles sont réellement efficaces, il y a de nombreuses applications. Mais il y aussi, la propolis que j’achète chez un apiculteur et que je nettoie moi-même en la plongeant dans de l’eau chaude. Le clou de girofle ou l’huile essentielle de clou de girofle pour le mal de dents (à la base de l’Eugénol utilisé par les dentistes). La vitamine C bien dosée que j’achète dans un laboratoire oenologique (à 30 euros le KG alors que les comprimés vitamine C du commerce coûtent 5000 euros le kg !). La vitamine C à hautes doses peut guérir du cancer et bien d’autres maladies graves. Voir par exemple sur le site croah certains exemples ou tapez sur internet le nom du génial Linus Pauling, double prix nobel et inventeur du procédé à base de vitamine C. A doses normales (2 gr par jour), elle booste le corps humain de façon incroyable.
      Je fabrique moi-même de la vitamine C liposomale (encapsulée) avec un nettoyeur à ultrasons.
      Et bien d’autres remèdes alternatifs...


    • Ha je vois que tu bricoles déjà pas mal !
      Moi j’achète l’eau sur le net chez un vendeur de matériel pharmaceutique, par bidons de 10L.
      Moi aussi j’utilise du 24V pour mon générateur.
      Ce que tu peux faire pour l’améliorer c’est mettre un régulateur de courant. Parceque ton 30mA va changer en fonction de la conductivité de la solution. Et plus il y aura d’ions d’argent dans ton eau distillée, plus la conductivité va augmenter, donc le courant aussi.
      Moi je limite à 1mA. Si tu veux faire un truc simple pour limiter le courant tu peux utiliser un LM334. Il faut mettre une résistance à ses pattes, que tu calcules avec une formule. Moi j’ai mis une de 68 ohms pour réguler l’intensité à 1mA max.
      J’ai aussi fait un arrêt auto en fonction de la tension aux électrodes. C’est dommage que je ne puisse pas t’envoyer de mail j’aurai pu t’envoyer le schéma. En tout cas avec le LM334 si ça t’intéresse c’est très simple à faire.
      Et je peux te dire qu’à 1mA j’en ai déjà laissé 2 ans (à l’abri de la lumière) sans y toucher il était toujours nickel !


    • Très intéressant ton système de régulation. Je te laisse mon email (mrevol at no-log.org)

      J’ai effectivement constaté que la concentration évoluait avec le temps d’électrolyse. J’ai un petit appareil de TDS qui me permet de voir la concentration en eau du robinet, puis en eau distillée, puis en eau "argentée" !
      Eau du robinet : 200 particules/million - eau distillée 3 particules/million - et eau colloidale environ 18 particules/million.
      Je pense donc que je suis dans les clous.
      J’aimerais bien maintenant faire des pommades à l’argent.
      A plus


  • Les plantes offrent un arsenal thérapeutique d’une très grande efficacité quand on sait les utiliser. Son défaut est sa gratuité car il est inutile d’aller chercher des trucs exotiques, notre environnement naturel immédiat est une vraie pharmacie ! D’ailleurs l’acharnement de la vermine totalitaire contre cet usage est en soi une preuve que cela fonctionne ! Si les professionnels n’obtenaient pas de résultats sur leurs animaux ils passeraient à autre chose ! Les gens oublient que, mise à part l’homéopathie qui est un autre sujet, l’efficacité des plantes reposent sur des molécules actives bien réelles ! D’ailleurs la plupart des médicaments allopathiques sont une reproduction artificielle de ces molécules.
    Les huiles essentielles sont parmi les plus puissants bactéricides, anti-fongiques connues. On peut stopper une gangrène en versant dessus des huiles essentielles, j’ai expérimenté ça sur un coq dont la blessure suite à une morsure par un chien commençait à se gangrener. Par ailleurs le seul remède efficace contre la maladie de Lyme est une huile essentielle prise en interne (huile de thuya ?)...
    Autre anecdote : le jus frais d’oignon à des vertus anti inflammatoire en application topique extraordinaires ! Ceci est complètement contre intuitif car l’oignon irrite les yeux ! Et pourtant c’est un excellent adoucissant de la peau d’une efficacité à peine croyable ! La première fois j’avais expérimenté cela sur des piqûres provoquées par une chenille urticante, l’application de jus d’oignon a soulagé en l’espace de quelques secondes les démangeaisons avec réduction des rougeurs ! J’ai découvert ça de manière complètement intuitive en coupant un oignon juteux. En voyant le jus j’eus l’idée "saugrenue" de l’appliquer sur ma main qui me démangeait sérieusement suite à un contact avec une chenille. Mon frangin obtient aussi un soulagement considérable de son eczéma en appliquant du jus d’oignons sur les lésions, une efficacité dépassant largement toutes les saloperies de crème à base de cortisone...

     

    • Pour la maladie de Lyme il n’y a pas de remède unique vraiment efficace connu. Le plus souvent il faut un esnemble de traitements pour venir à bout de cette s*******. Et encore ce n’est jamais gagné.

      En fait vous devez faire référence au tic tox, un produit contenant du thuya ce qui l’a fait interdire en france (prétexte car les taux de thuyone sont en dessous des normes autorisées). Il a amélioré des malades mais c’est comme tout pa de panacée, etc...

      C’est intéressant pour l’oignon, bon à savoir !


  • Y’as une certaine Sandrine qui devrait s’attendre à prendre un vilain coup de wok derrière les oreilles !


  • Si on veut se soigner naturellement,il y l’huile essentielle d’origan qui est bien.L’extrait de pépin de pamplemouse et aussi très éfficace.Tous ces produits sont puissants et n’ont pas les inconvénients des antibio allopathiques sur la flore intestinale.Et en plus c’est bien moins cher !


  • S’opposer au déroulement naturel et sain de l’entretien des bêtes qui est certainement mille fois plus efficace, non-polluant et produit un résultat bien meilleur.
    Les gens qui utilisent la médecine traditionnelle devraient être subventionnés par l’état parce qu’ils entretiennent un savoir faire et une qualité.

    Vous espérez quoi ? Qu’en forçant les gens ils vont continuer à gober vos merdes ? Vous ne faites que précipitez votre perte.

    Ces enfoirés payeront pour toutes leur exactions.


  • Déjà je veux dire mon admiration et mon soutien aux paysans qui nous nourissent, et travaillent très dur pour souvent des clopinettes ! Ca montre bien leur passion .
    Cet article me fait comprendre un truc auquel je n’avais jamais pensé : ce système d’aides qui en gros ne permet pas aux agriculteurs de gagner suffisamment d’argent mais de survivre grace aux financement.
    En fait c’est pour les tenir par le porte monnaie, et les réduire au silence ! Très habile !

    Il est primordial de soutenir les agriculteurs, petits producteurs. Le but de tous les lobbyes européens c’est de vendre des produits pour les industries agrochimiques. Et fermer les petits producteurs pour les grands agroalimentaires, histoire d’ouvrir de grandes usines bien rentables , ou les animaux sont traités de manière infame !
    Les paysans sont fragiles du fait de leur situation économique et de leur isolement. heureusement qu’ils sont tétus !
    Si on laisse faire dans quelques années ils seront tous ruinés ou suicidés ou les deux. C’est gravissime. Ensuite on sera les esclaves de grands groupes qui nous feront manger de la pure merde.

    Tout c’est grace à la gentille union européenne des lobbys. Merci ! il faudrait idéalement réagir très très fort a chacune de ces attaques. Par exemple dans mon coin il y avait une éleveuse qui faisait ses produits laitiers, faisait des tournées de lait (excellent, impossible de trouver ça dans un supermarché). Elle a du arrêter à cause des normes imposant toujours plus de pression sur elle et impossibles à remplir.

    C’est pareil pour les petits labos de biologie de ville. Des grands groupes font pression à l’UE, qui pond des lois amenant leur fermeture. Histoire d’ouvrir de grands palteaux techniques centralisés, bien rentables. La combine est juteuse. Par la suite si leurs tests sont pourris personne ne pourra les contrecarrer. (donc gros problème de santé publique. On le voit déjà pour la maladie de Lyme)

    Tout ça me met dans une rage folle, on pourrait presque parler de génocide. Dans un monde idéal cette femme serait montrée en exemple et formerait d’autres éleveurs pour qu’ils apprennent à faire pareil. D’ailleurs si on faisait ça la France exporterait de manière massive à l’étranger, les gens veulent de plus en plus manger des produits de qualité. Et avec notre réputation on serait les rois du pétrole, l’avant garde dans tous ces domaines.