Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Québec : obnubilés par la couleur de peau, les antiracistes s’insurgent contre le défilé de la fête nationale

La plupart des chars allégoriques du défilé de la fête nationale à Montréal étaient poussés hier par des personnes noires, ce qui a suscité la grogne de nombreux citoyens et de militants antiracistes.

Le premier des huit chars de la parade, sur lequel se tenait la chanteuse Annie Villeneuve, était notamment poussé par quatre jeunes hommes noirs, alors que des dizaines de personnes blanches dansaient autour d’eux.

 

 

Son arrivée a été filmée et publiée sur Facebook par un internaute peu après le début du défilé. Quelques minutes plus tard, des centaines de personnes accusaient le comité organisateur de l’événement d’avoir fait preuve de racisme.

En début de soirée, hier, la publication avait été partagée près de 8000 fois et visionnée à plus de 450 000 reprises.

 

 

Émilie Nicolas, cofondatrice de Québec inclusif, déplore le « manque de sensibilité » au sein du comité organisateur du défilé.

« Ça fait très mal de voir qu’après toutes les discussions qu’on a eues au sujet de la diversité et de la représentativité, on a encore réussi à mettre sur pied un comité organisateur constitué de personnes qui ne se sont jamais posé de question concernant le malaise que cette image-là pouvait susciter. »

 

 

Elle ajoute que les organisateurs ont ajouté l’insulte à l’injure en ne reconnaissant pas leur faux pas lorsque la vidéo est devenue virale.

La responsable des relations de presse du défilé, Élisabeth Roy, a expliqué que tous les jeunes « pousseurs » étaient des joueurs de football de l’école secondaire Louis-Joseph Papineau.

« Pas besoin de dire qu’on n’a pas demandé de quelle couleur étaient les jeunes [avant de solliciter leur participation], a mentionné Mme Roy. Je pense qu’il ne faut pas voir de polémique où il n’y en a pas. »

De son côté, l’entraîneur des joueurs, Sterve Lubin, s’est dit déçu de la réaction des gens.

« Les élèves de notre école, ce sont des jeunes du quartier Saint-Michel, et, souvent, quand on parle de ce quartier-là, on en parle en mal, a-t-il fait valoir. Alors nous, on voyait notre participation comme une façon de montrer que ces jeunes-là veulent s’impliquer. Je trouve ça dommage qu’on n’ait parlé que de la couleur de leur peau. »

 


 

Les chars « racistes » remis dans leur contexte :

 

Pour comprendre la question raciale et le soi-disant « antiracisme »,
chez Kontre Kulture :

Des nouvelles du Québec, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le plus long char est poussé par une quinzaine de blancs .


  • Le Québec n’a rien à envier à la Suède question politiquement correct et pseudo-féminisme : notez certains noms à rallonge dans les commentaires, car il faut rajouter le nom de famille de la femme à celui de l’homme pour faire "féministe" (ça indique plutôt la bien-pensance des parents, et donc leur endoctrinement).

    Quant à la place des non-québécois-de-souche au Québec, elle est simple : dès qu’il y a un lieu de pouvoir (administratif, politique, etc.), il y a une majorité de blancs avec, en général, un noir qui sert d’alibi anti-raciste. Pour rappel, le tiers des maghrébins est sans emploi durant les 5 premières années d’immigration (contre 6% de chômage chez les québécois de souche et 11% chez les asiatiques si ma mémoire est bonne, vérifiez sur "google scholar" les études faites là-dessus).

     

    • Il est vrai que 33% des immigrants (pas seulement les maghrébins) sont à l’aide sociale mais au lieu de culpabiliser les Québécois, comme le font les fédéralistes en sous-entendant que nous sommes un peuple racistes, posez-vous la vrai question. Est-ce que le Québec a besoin d’autant d’immigrants ? Le Québec reçoit actuellement 55 000 immigrants par année (en plus des réfugiés) pour une population totale de huit millions. Toutes proportions gardés, c’est presque trois fois plus d’immigrants annuellement que ce que reçoivent les É-U et la plupart des pays européens. Au Québec l’immigration est utilisée par les Anglais comme une arme politique depuis la rébellion des Patriotes de 1839 et l’enquête de Lord Durham qui s’ensuivit. Extrait de wikipédia :

      “Le rapport Durham est publié à Londres en février 1839. Durham recommande que le Haut-Canada et le Bas-Canada soient réunis en une seule colonie qui pourra ainsi devenir, éventuellement, majoritairement anglophone et ce, plus rapidement. Il recommande l’accélération de l’immigration britannique au Canada afin de marginaliser la population originaire de Nouvelle-France, la forçant ainsi à choisir la voie de l’assimilation linguistique et culturelle. Finalement, il suggère le retrait des libertés accordées aux Bas-Canadiens d’origine française par l’Acte de Québec et l’Acte constitutionnel afin d’éliminer la possibilité de rébellions futures.”

      Aujourd’hui, l’immigration britannique a simplement été remplacée par une immigration non européenne de gens venus vivre leur “american dream” et puisque le multiculturalisme a été enchâssé dans la constitution canadienne devenant de facto doctrine d’état, ces milliers d’immigrants se tournent massivement vers l’anglais tout en se renfermant dans leur communauté d’origine. Seul une minorité d’immigrants s’assimilent selon le modèle français privilégié par le gouvernement Québécois.

      Enfin, pour ce qui est de cette fausse controverse, je dirai que ce n’est pas de la faute des souverainistes et des Québécois si il n’y a plus de blancs dans les écoles de Montréal ! Les organisateurs voulaient un défilé écolo-machin et ils ont demandé d’avoir des jeunes forts et en forme pour pousser les chariots. Quoi de plus normal qu’une équipe de foot ? Imaginez si les organisateurs avaient appelé l’école en précisant qu’il faut un bon pourcentage de blancos, de whites... Scandale assuré !

      Si on écoute ces fous furieux on en sortira jamais.


    • @Jvidepi,

      la bonne question serait de savoir si les tribus amérindiennes qui vivaient là avaient, elles, besoin d’être colonisés par les sans-gênes qui ont au bout de compte fondé votre pays bananier ?

      Donc bon... que vous subissiez désormais la même chose... pourquoi pas ?


    • Faute d’accord, « colonisées » (les tribus).


    • Québécois de souche ? Blancs ?? ah bon... je croyais que cette terre du nord de l’Amérique était peuplé d’Indiens avant l’arrivée des européens...


    • @Yankee98 et @T.

      J’en ai vraiment plein le *** de ces propagandes. On va règler ça une fois pour toute.

      Les Canadiens-Français et les Amérindiens ont été des alliés militaires et des partenaires commerciaux solides pendant 150 ans. L’une après l’autre les tribus nous invitaient sur leur territoire pour commercer avec eux et marier leurs filles. Il y avait une Grande Alliance avec une 60aine de tribus. Cette alliance était tellement importante pour eux, qu’ils se sont battus seul contre les Anglais durant la trève du régime militaire de 1760 à 1763 qui nous avait paralysé. Le gouverneur Vaudreuil avait même des plans politiques pour assurer la souveraineté du territoire de l’Iroquoisie.

      Par la suite, les Canadiens-Français ont eu besoin de 200 ans pour reprendre possession de leur pouvoir politique. 200 ans, ça éffrite une alliance ça c’est certain. Mais les seuls prédateurs était et sont toujours les Anglos-Saxons, pas les Canadiens(-Français).


  • Je ne suis pas pour crier au racisme et je déteste cet alibi, mais je dois reconnaître que cette maladresse organisationnelle est chargée de symboles subconscients.

     

  • L’habituelle débilitée (au féminin) des SJW qui prouvent en miroir par leur vision biaisée leur profond sentiment de supériorité néo-colonialiste. La schizophrénie n’est pas loin.


  • " Sachez que tous les chars allégoriques roulants sont poussés par l’équipe sportive de l’école Louis-Joseph Papineau de Montréal "

    Donc , les vrais responsables de ce crime contre l’humanité , sont finalement ... les Blacks eux même , puisqu’ils sont systématiquement meilleurs en sport , et donc raflent de manière injuste ... voir raciale , les meilleurs places , au détriment des Caucasiens , qui du coup ne peuvent même plus contribuer à pousser les " chars allégoriques " entre autres ... ce qui constitue donc une grave atteinte aux droits et un choc émotionnel en pleine " safe zone " Caucasiennes ... dont acte ... aller ouste ... tribunal International des droits de l’homme ... et tout le cirque ... et plus vite que ça !!!

    Hopla !!!

     

  • Honnêtement, à quoi sert ces "anti-racistes" à part faire chier le monde et favoriser le conflit de civilisation ?

     

  • C’est connu, le Canada c’est la goulag pour les noirs.
    .
    Moi, ce qui m’a choqué : à 6’50, y’a que des blancs qui poussent. Merde, RACISME !!!
    .
    Putain, à force de creuser on va finir en Enfer.


  • C’est rassurant de savoir que parmi nos chers cousins du Québec, il y a autant d’abrutis que chez nous !

     

  • Ah ? Mon garagiste est d’origine maghrébine ... alors je ne devrais pas le faire travailler ? Suis je raciste ? Merde ... je m’interroge, donc si je raisonne en me disant que je dois faire travailler un blanc je suis raciste, immanquablement ... et si je fais bosser un noir aussi ... je suis raciste aussi ... mais moi je veux pas être raciste, je fais comment alors ? Je fais ma vidange tout seul ... mais peut être que je suis raciste anti blanc et noir, c’est encore pire. Message au bobo branlo anti fa raciste ... allez vous faire foutre bande de parano.

     

    • Oh mais votre message m’interpelle !! Ma caissière est noire !! Purée ! Je vais donc payer mes courses et en plus lui donner un billet de 5 €uros pour reparer le sacrilege de la faire travailler ! Cela fera chere, mais faut pas froisser les antiracistes, nonnnnn !!! Je ne suis pas facho !!!!


    • @ Philippe
      En étant blanc et mâle, vous êtes automatiquement - avec tout mon respect - un enfoiré de privilégié blanc hétéro sexisto-raciste. En gros, vous êtes nés bourreau. C’est leur logiciel et rien n’y changera quoi que ce soit. Pour eux, l’humain parfait est un noir transsexuel, né femme, devenu homme et enceinte avec deux époux dont l’un est de couleur et de sexe indéterminés et puis l’autre aussi, vu que si l’on désigne une quelconque caractéristique on tombe sous le coup de la description sus-citée.
      Je rajouterai : ...bande de parano écervelés dégénérés hystériques (liste non exhaustive).


  • Cela confirme ma pensée que les antiracistes sont les véritables racistes de notre époque. Là où je vois quatre jeunes gens athlètiques pousser un chariot, eux voient des noirs. Quel bordel ça doit être dans leurs têtes.

     

  • Je vous l’avais bien dit pas plus tard qu’hier : le Québec est devenu un asile de débile profond.

    Mention honorable a la menteuse qui voudrait nous faire croire que son rejeton( 3 ans !) aurait remarqué cela... Ben sur, et je chie de l’or.
    Montréal, c’est l’île au débiles.

     

    • Petite précision : " Montréal est un asile de débiles profonds ".

      Entre nous, Montréal fait défiler des hystérico-gauchistes ménopausées dont le reste du Québec n’a absolument rien à chrisser. À part pour rire un coup. En l’occurrence bien réussi !


    • Son moutard l’a peut-être effectivement remarqué, ça prouve juste à quel point il est déjà conditionné malgré son jeune âge.

      C’est triste à dire, mais ce sont souvent ceux qui ne vivent pas avec des "gens de couleur" (*) qui voient le racisme partout, même là il n’y en a pas. Personnellement, depuis tout petit, j’ai vécu avec des marocains, des congolais, etc. A l’inverse, j’ai dans une partie de ma famille des gamins qui n’ont jamais vécu avec autre chose que du bon blanc. Quand j’écris "vivre", c’est partager quelque chose. Pas juste savoir qu’au bout de ta rue habitent des "gens de couleur".

      La tolérance ne doit même pas s’apprendre. Elle devrait être innée.

      Ca doit être le genre de gosses à qui les parents expliquent sans aucune gène "Alors voilà, ça (en montrant du doigt), c’est une personne de couleur, elle est différente de nous". Essaie d’évoluer sainement avec des bases pareilles.

      * Quelle dénomination à la con, franchement, faut pas être droit dans ses bottes pour prendre des pincettes comme ça


    • Petit suivi, on reste dans le ton !

      magnotta, le dépeceur du sketch de Dieudonné... Et bien, il va convoler en juste noce !

      Longtemps j’ai cru que les choses finiraient par s’arranger, que globalement, gens et dirigeants malgré les travers que nous avons tous, tendent vers " le mieux possible" , ce n’est clairement plus le cas.


  • Ce sont des frustré(e)s, rien de plus, "c’est abominable, épouvantable", je dirais même plus, un crime contre l’humanité, au moins !


  • A 7 minute et des poussières on voit 3 hommes pour une femme qui poussent c’est inadmissible elle est où la parité. et juste après encore plus scandaleux,les 3 filles avec les drapeaux, j’estime qu’ils auraient pu mettre un p’tit mec avec et pourquoi pas même le petit travelo mi figue mi raisin de la vidéo d’hier


  • Le gauchiste est une plaie social en voila encore la preuve.Quand a cette fete pour moi elle ne veux plus rien dire.J’ai voté 2 fois pour le oui au référendum et nous en sommes la mondialisé comme des esclaves que nous sommes tous devenu.


  • Un poncif : "Si l’intelligence humaine est parfois surprenante, la connerie elle, est sans limite !"


  • En sus, moi je l’ai trouvée gérontophobe, handiphobe et féminophobe cette organisation de poussage de chariot et très transmoculsurlacommodophobe-i aussi !!!

    J’exige de parler au directeur !!!!

    Et s’il y a trop de noirs... ???


  • Puisque les races n’existent pas, où est le problème ? Pourquoi faire la différence entre les blancs et les noirs. Moi je ne vois que des individus identiques.


  • D’abord - au niveau le plus primaire : pourquoi n’a t-on pas utilisé des chars motorisés comme partout ailleurs dans ces défilés ?
    C’était trop cher par rapport à la main d’oeuvre gratuite disponible ?

    Ensuite - les organisateurs disent : "Alors nous, on voyait notre participation comme une façon de montrer que ces jeunes-là veulent s’impliquer."
    Mais s’impliquer c’est ENSEMBLE ! Donc symbôliquement il aurait fallu mettre 2 blacks et 2 blancs pour pousser. Et ce n’est pas ironique.

    Par contre, si l’on veut respecter le débile "politiquement correct", il aurait AUSSI fallu mettre une femme noire et une femme blanche avec un homme noir et un homme blanc. Tout le monde se rend donc compte que le politiquement correct aboutit à un niveau de débilité rarement atteint, et qui annihile tout symbole.

    Thémistoclès


  • Faudrait peut-être demander leurs avis aux principaux concernés ? Ou alors ces associations sous-entendent qu’ils sont tellement bêtes et soumis qu’ils ne peuvent pas s’exprimer eux-mêmes, ni se rendre compte de leurs prétendu "asservissement" ?
    Les associations antiracistes ont la fâcheuse tendance à perpétuer le statut de victime des gens de couleurs, au lieu de les laisser s’exprimer comme tout autre personne..


  • Les bonnes femmes et les réseaux sociaux...c’est comme une réunion tupperware des bons sentiments à pas cher, à l’échelle mondiale. Un brassage de vide planétaire sur fond de culpabilisation de la culture de leurs pères, qui n’ont peut-être pas su (ou pu) faire leur boulot dans le monde ’moderne’.


  • Quand on cherche on trouve ! Petite illustration de la bêtise humaine : Un jour un grand père part au marché avec son petit fils et un petit cheval , le vieillard sur le dos de l’ animal et le gamin trottinant a ses cotés ,au premier hameau ils entendent les gens critiquer le vieillard égoïste qui laisse marcher le petit , l’ homme descend et met le petit sur le cheval , plus loin ils entendent des gens dirent " regarde ce vieil imbécile qui se traine et le gamin sur le cheval alors que jeune il pourrait bien marcher " Là notre homme décide que tous les deux marcheraient a coté du cheval , ainsi fut fait , mais plus loin ils entendirent des gens ricanant de voir ces deux idiots marcher alors qu’ ils ont un cheval , du coup le vieillard décide que tous les deux monteront sur le cheval mais sitôt fait quelques centaines de mètres plus loin , on entendit des gens s’ insurger que l’ on fasse porter un tel fardeau a un pauvre cheval . La morale de l’ histoire ( Histoire indienne datant de 5000 ans) est quoi qu’ on fasse il y aura toujours quelqu’un pour critiquer nos actions .

     

  • Je vais rappeler que souvent les gens de couleurs différentes dans un pays , y sont venu pour travailler ,souvent appeler par ces anti-raciste qui veulent pas faire de travaille pénible " car dans leurs pays d’origine il ne pouvais pas travailler , on les a mal former etc " , alors ne penser pas qu’ils vont tous devenir cadre supérieur .
    Encore un truc dénoncer par les instigateur du problème ."a non mon fils fera pas cuisinier pas ceci pas cela il vaut mieux etc , qu’est ce que j’ai pu entendre ce genre de discours qui me débecte .


  • Donc un responsable de fête propose à des jeunes athlètes de venir pousser le char, il est lourd le truc, il faut des hommes forts, il s’avère que dans ce milieu là ce sont surtout des noirs qui sont les meilleurs, donc l’école envoit 4 noirs (quoi qu’un des types est hispanique et pas vraiment noir). Donc le ou la responsable devrait se poser 1000 questions avant :

    - bon alors j’ai des noirs qui vont pousser un char.
    - dois-je faire une parité blanc et noir ? Ne risque t-on pas de me reprocher cela sinon ?
    - ah oui mais si des noirs poussent un char, ça pourrait faire penser à de l’esclavage, donc on risque de crier au haro sur moi car j’aurais mis des noirs pour pousser un char, c’est du racisme ça.

    Vous voyez ou je veux en venir ? Avec ces cons là, tu dois te poser des tonnes de questions, tu n’es plus toi-même, à chaque fois tu ne peux plus rien faire sans que la bien pensence te tombe dessus au coin de la rue, pour rien. Un truc qui est synonyme de fête, ici se transforme en attaque raciste.

    Ces gens sont devenus fous. Le bonheur de l’internet mais aussi son plus grand malheur : le meilleur cotoie le pire, tous les connards peuvent commenter et se plaindre pour un oui pour un non.

    Moi je vois un défilé, des chansons, de la musique, une fête, 4 noirs qui poussent un char, oui et ensuite ? Seul des racistes peuvent y voir quelque chose, le mec normal qui ne pense pas à mal ne voit rien, il voit juste une fête ! Non ?

    Vous savez ce que j’ai pensé moi au contraire en lisant le début de l’article : je me suis dit : des gens se sont plaint qu’ils mettaient des noirs pour favoriser les minorités. Tout comme on met des noirs à la télé pour faire style, là on mets des noirs pour pousser un chariot. Je pensais à une histoire de quota, de volonté de foutre des noirs pour dire "voyez on utilise aussi des noirs parmi notre troupe". Bah non, là il ne fallait pas utiliser de noirs pour pousser le char, il fallait mettre des blancs.

    Complètement dingue !!

     

    • L’antiraciste c’est celui comptabilise chaque personne selon sa couleur pour bien vérifier que le quota de Blancs autorisé n’est pas dépassé.
      Le raciste c’est le salaud qui emporté par son travail n’a même pas pensé à en tenir compte.


    • Après on peut aussi se faire suer en se demandant s’il ne vaut pas mieux mettre aussi des femmes ? des handicapés ? des jeunes ? des vieux ?

      A un moment ça va bien... Je ne crois pas qu’en 2017 au Québec, on pourrait obliger, que dis-je, forcer des noirs qui ne le voudraient pas, à pousser un char. S’ils sont là c’est qu’ils sont contents d’être là : c’est une fête non ?


  • Trump doit construire au plus vite un mur au nord.


  • Les habits beiges étaient de la même couleur que le livre et couvert de poème. ’’un autre char du défilé qui rendait hommage aux champions olympiques et sur lequel se trouvaient surtout des athlètes noirs. « Il était poussé par des Blancs », a ajouté M. Laporte.


  • Sales racistes, ils ont mis un nègre au piano. LOL


  • Parmi les gens qui ont commenté qu’il n’y avait que des noirs qui poussaient... ne figurent aucun noir.

     

  • De toute façon ce n’est pas plus leur québec que la france est au juifs ou aux arabes, où que la palestine est au kazhars russes, ou que l’afrique du sud est aux anglais. Ils peuvent dire "mon québec" tant qu’ils veulent. Mais ils ne peuvent être chez eux partout (québec, canada, amérique, france, normandie, norvège, australie, afrique du sud, etc etc). Si les japonais commencerais à construire des belles routes et des beaux édifices au québec est-ce que ça deviendrait leur québec parce qu’ils le bâtissent ? Non, alors on exclus cet argument. D’ailleur la nature au québec n’a pas été bâtie et sans elle le québec c’est rien.

     

  • Pas beaucoup de diversité dans cette équipe sportive de l’école Louis-Joseph Papineau de Montréal...

     

  • Les anti-racistes :
    - Créent du racisme de synthèse afin de justifier leurs subventions publiques. Effet secondaire : augmentation des tensions dans la société en géneral.
    - Devraient s’appeler des racistes-anti. Car avant d’être anti ils sont racistes.
    - Font aussi d’excellents militants LGBTDTQ, antifa, écologistes, anti-chrétiens et tout le ramassis...


  • Si l’on regarde la video ca crève les yeux, les 4 hommes de type négroïde en guenilles déchirées poussent le chariot tels des esclaves, normal car ils jouent un rôle d’esclave, c’est un fait, il y a peut-être une raison historique ou autre à cela mais le faits sont là. Maintenant la question est de savoir est-ce que ces rôles d’esclaves, aux vêtements déchirés effet jauni et sale, sont légitimes dans cet événement national pour pousser un piano sur roue suivi de 150 personnes de type caucasoïde déguisés en blanc ?


  • Eh bien tout cela prouve que les Noirs sont plus vigoureux.
    Ah mais voilà du racisme antiblanc, ma chère.
    Et puis en quoi le travail de force consenti serait-il dégradant, assimilé à de l’esclavage ? Les musclés sont fiers de leurs muscles, que je sache. Et probablement, ces jeunes sont payés, bien contents
    Que des pécores prennent les travailleurs pour des esclaves, c’est du racisme anti-prolo. Chochottes, tiens. Z’êtes pas contents de voir des beaux jeunes types en action ?!!!
    Faudrait-il qu’ils glandassent contre un mur ? Qu’ils vous manquassent de respect, à force de testostérone inemployée ? Qu’ils refusassent de pousser la caisse en panne où vous vous prélassez ?
    Ces antirashs, quelle que soit leur couleur auraient dû, vu leur grand coeur et grande gueule, être collés d’office à pousser les chars. Faut qu’ils se musclent les bras et la cervelle, ceux-là.
    Egalité, parité, musculité, en marche les feignasses !


  • Suivons leur logique. Excluons tous les noirs de tous les efforts, sinon ce sera considéré comme de l’esclavage. Mais du coup ce sera de l’exclusion, non ? : ) Qu’ils sont cons ces petites chattes de moralistes à deux balles.


  • tout ceci est absurde, c’est au contraire un acte purement anti raciste car valorisant la race noire.
    En effet cela montre que les noirs sont travailleurs et non des feignants qui ne pensent qu’à danser,
    (par contre c’est très raciste pour les blancs qui sont vu comme des parasites assistés qui ne pensent qu’à faire la fête pendant que des hommes responsables ont tout le boulot).
    Elle est pas belle la vie ?


  • Ben quoi, ils ont un job non ? De quoi se plaignent ils ?Quand on sait que les Bac+5
    Français sont chomeurs et désespérés (Figaro étudiant)


  • Aujourd’hui le vrai anti-racisme c’est de regarder un défilé sans se dire que si des noirs poussent un chariot c’est forcément soit du racisme soit une dénonciation du racisme.


  • Je vis au Québec et je me dis qu’un pays (ou presque) qui met ses populations autochtones dans une réserve est peut-être raciste.

     

  • Si les chariots avaient été poussés par des blancs vous croyez que les bobo et nigauds de l antiracisme institutionnel québécois seraient monté au créneau ?
    Bien évidemment non ! Il leur faut ce cliché du noir marnant et suant tout ce qu il peut pour les blancs afin de les faire démarrer au quart de tour...
    Au final et sous couvert de vouloir le dénoncer, ce sont toujours les gauchistes qui ont l art et la manière de ramener le noir à sa couleur de peau et dans la foulee à sa prétendue condition de descendants d esclaves !


  • Suis-je le seul à noter que ces jeunes hommes ont eu l’honneur d’OUVRIR la marche et que les chars suivants sont poussés par des blanc ?


Commentaires suivants