Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qui est Casaleggio, gourou de Beppe Grillo ?

Le tsunami politique de Beppe Grillo est aussi l’œuvre du mystérieux co-fondateur du mouvement : Gianroberto Casaleggio. Ce guru a développé la stratégie et l’idéologie qui a fait leur succès aux dernières élections.

« Soit c’est un génie, soit c’est un fou ! » Quand Beppe Grillo rencontre pour la première fois Gianroberto Casaleggio, en 2004, le comique ne reste pas indiffèrent. Quelques mois plus tard, ils fondent ensemble le blog de Grillo, point de départ du mouvement 5 étoiles, qui vient bousculer la classe politique italienne en raflant 25 % de la chambre des députés.

Qui est Gianroberto Casaleggio ? Le guru du mouvement se montre rarement et parle peu. Sa dernière apparition remonte à la clôture à Rome du « tsunami tour », la campagne de Beppe Grillo. Caché derrière ses longs cheveux gris et ses lunettes rondes, il cultive cette image mystérieuse.

Lire la suite de l’article sur blog.lefigaro.fr

Sur la politique en Italie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #410227

    Il faut vraiment faire attention avec Grillo alors, ça devient vraiment louche.

     

    • Lancer une Révolution politique ça ne se fait pas seul dans son coin, n’ayant que le Verbe avec soit.
      Je ne vois rien de choquant à ce qu’il y ait des stratèges derrière une figure charismatique.

      Mais quoi qu’il en soit, tout ce qui touche à la politique est louche, car la politique actuelle corrompt ("démocratie"). Que ce soit Grillo ou Marine, dans tous les cas la méfiance est de mise.


  • #410232

    Rien qu’à sa tronche on renifle l’idéologue luciférien ! Cheveux longs et lunettes rondes à la John Lennon...enfin bref pas très catholique...
    Je ne doute pas de l’honnêteté de Grillo mais son inculture philosophico-religieuse et politique on fait de lui une marionnette. Et si par hasard il devait se rendre compte du pot aux rose et devait enb conséquence manifester des velléités d’émancipation il finira comme Coluche.

     

    • On ne va pas contredire que Grillo puisse être une marionnette, mais vomir des suppositions sans fondement concernant un personnage qui nous est inconnu n’aide en rien la dissidence. C’est grace à ce genre de commentaires que l’opinion publique voit les dissidents comme des comploteurs sans cervelle.


  • #410255

    Mince en lisant les réactions des lecteurs j’ai eu peur, premier message premier point Goldwin. Mais ensuite cela s’équilibre et j’ai été plutôt étonné de ce genre de commentaire sur Le Figaro.


  • #410260

    “...premier gouvernement mondiale sera élu. Il s’appelle Gaia, il est issu d’une guerre mondial entre l’Ouest, où règne la démocratie directe, grâce à un web libre, contre le bloc Russie-Chine- Moyen Orient, dictatures orweliennes.....”

    Sans aller plus loin, c’est la signature, la marque indélébile de la pourriture trotskyste. Les gôchistes, fidéles à eux-mêmes canalisent toujours les mécontentements populaires, pour mieux les soumettre au marché. Pratique que leur alter-ego les fondamentalistes musulmans ont copié à la perfection.

    Pour réussir un mouvement populaire, il faut se débarasser en premier lieu des gôchistes, c’est à dire des trotskystes, féministes, écologistes, ainsi que des libéraux, dans le monde musulman c’est les fondamentalistes qui jouent le rôle de trotskystes.


  • #410264
    le 20/05/2013 par MaxdeCannes
    Qui est Casaleggio, gourou de Beppe Grillo ?

    Consultant en stratégie digitale, ça sent ces types qui font des start-ups et les revendent à prix d’or en faisant la morale à tous les autres qui, avec plus d’idées et de savoir-faire, n’ont pas décollé.
    Faute de décoller, je déconne :
    Plus aucun pays n’a les moyens de se payer mon diagnostic d’urgentiste de la politique (diagnostic à la va-vite : pipo médiatique, sans passer plus d’une minute sur le sujet).
    Pour un travail de consultant en tout et n’importe quoi, mes tarifs sont, si j’accepte le client : 3 kg d’or par minute plus totale irresponsabilité si un pays est ruiné à cause de conseils forcément mal compris.
    Je ne vais pas être plus philanthrope que Goldman Sachs, quand même (les téléphones s’enfilent) !

    SI VOUS M’AVEZ COMPRIS C’EST QUE JE ME SUIS MAL EXPRIME (Alan Greenspan)


  • #410298

    Encore un mégalo....
    Intéressant le petit signe illuminati dans la première vidéo. Franchement, ils ne se cachent vraiment pas. Ou bien ?


  • #410342

    Pierre Hillard dans une conférence récente a dit attention derrière le mouvement 5 étoiles,il y a Goldman Sachs et la Trilatérale,les infos qui donnent sont des sources fiables,j’étais désappointé,car au début un peu naif j’y ai vu de réels dissidents avec ce mouvement,maintenant je sais qu’ils sont controlés par le système.


  • #410376

    Si Grillo était si embêtant que cela pour le système...le système ne soutiendrait pas Grillo, ne le porterai pas comme il le fait...c’est d’une telle évidence, qu’il faut le rappeler !

    Soral, par exemple, n’a pas la chance d’avoir l’exposition médiatique de Grillo...curieux, non ?

    "Il s’appelle Gaia, il est issu d’une guerre mondial entre l’Ouest, où règne la démocratie directe, grâce à un web libre, contre le bloc Russie-Chine- Moyen Orient, dictatures orweliennes qui s’appuient sur le net pour contrôler leurs populations."

    Projet, somme toute proche de celui dont rêvent les sionistes, ambitions identiques à celles de ce que l’on a coutume de nommer "l’empire".

    C’est marrant, la dictature orwelienne, je la vois plus en occident qu’ailleurs, et pour terminer, la "démocratie", ce système qui nous baise depuis deux siècles, allons nous être condamné à le subir éternellement ?

    "grâce à un web libre", hé, hé, hé,...libre de faire ce qui est permis par l’Empire,...voir les fermetures de sites dissident en France...

    A voir comment les médias traite le cas Grillo, on avait compris que ce dernier roulait pour la maison mère, qu’il fasse semblant de ne pas le savoir ou pas, et son pote mystico-dépressif à lunette n’est qu’une petite main du nouvel ordre mondial...z’avez vu comme la dictature peut être acceptable avec ses mots à lui : Démocratie directe, web libre, l’homme est Dieu, Gaïa...etc...

    Le but de ce mouvement, car il en a un, est de récupérer les populations qui vont bientôt crever de faim en Italie...il faut qu’elles crèvent en silence, sans trop d’esclandre...


  • #410474

    http://news.panorama.it/politica/gi...

    Un coup de google trad et le tour est joué, et on apprend :

    Que l’individu entretiens de bons rapport avec les plus hautes instances maçonnique de son pays...

    Ici :

    http://www.lemonde.fr/a-la-une/arti...

    On apprend cela :

    Le journaliste Pietro Orsatti a cherché à en savoir plus. Dans un article paru en juillet 2010 dans la revue Micromega, il révèle que Casaleggio Associati compte, parmi ses quatre actionnaires, Enrico Sassoon, ancien éditorialiste du quotidien Il Sole 24 Ore (propriété de la Confindustria, le Medef italien), que Gianroberto Casaleggio a rencontré chez Webegg. Sassoon, membre des très fermés cercles Bilderberg et Aspen Institute, a également présidé la chambre de commerce américaine en Italie, un lobby spécialisé dans le rapprochement d’entreprises. "En 2004, écrit Orsatti, à quelques mois de sa naissance, Casaleggio Associati annonce la création d’un partenariat avec la société américaine de management Enamics." Parmi les clients d’Enamics, on trouve d’anciens clients d’Enrico Sassoon (Microsoft, Coca-Cola, Disney) auxquels il convient d’ajouter, entre autres, les banques Rockefeller et Barclays, le Trésor américain et le pétrolier Shell.

    Le "gourou de Grillo" n’a pas réagi à la publication de l’article de Pietro Orsatti. "On a commencé à parler de mon article seulement après que le M5S a remporté la mairie de Parme [en 2012], explique le journaliste. En revanche, j’ai reçu des menaces de mort sur mon blog. Quiconque se dresse devant les intérêts de Casaleggio est systématiquement attaqué."

    Voilà qui devrait nous donner une idée du "révolutionnaire" à cheveux long gris et lunettes rondes, un empapahouteur, rien d’autres que cela...au service de l’empire...

    Et Grillo ne fait que faire semblant de ne pas comprendre...

    Adinolfi et Soral nous avait bien prévenu, nous ne somme donc pas du tout étonné...

     

    • #410703
      le 20/05/2013 par ordekestion
      Qui est Casaleggio, gourou de Beppe Grillo ?

      Ben ça alors !
      On s’est fait baisé encore une fois.
      Merci pour ces infos instructives.
      Comme quoi il faut tout vérifier. Ce cancer est partout.


  • #410906

    CE COMBAT EST OBSOLÈTE, DU VENT

    Ce mouvement sois disant libre.... et démocratique voter en digitale en votant sur le net

    BEN VOYONS !.. et purement et simplement DE LA FOUTAISE....

    Si les Italiens ne vois pas ce piège alors c’est peine perdue dans leur analyse politique.



  • #411762
    le 21/05/2013 par Heureux qui, comme Ulysse
    Qui est Casaleggio, gourou de Beppe Grillo ?

    Quand finirez-vous par comprendre qu’il ne peut y avoir de salut par le système ? Un politique qui arrive vivant aux plus hautes fonctions est un politique choisi par l’Empire.
    A chaque fois qu’un contre-feu est allumé, c’est pour distraire l’attention ou faire chuter la pression, pas pour ouvrir une nouvelle voie !
    Va donc voter, brave peuple d’Italie ou d’ailleurs, cela ne sert à rien.
    Mais voilà que je blasphème, où avais-je la tête, ceux qui nous ont précédés ont souffert le martyr pour obtenir ce droit !
    Pour faire pénitence, deux "je vous salue Moïse" (ou "Am Israël Haï", je ne sais plus bien) et un "The Star-Spangled Banner" !


Afficher les commentaires suivants