Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui est Jean-Pierre Jouyet, nouveau secrétaire général de l’Élysée ?

Jean-Pierre Jouyet succède à Pierre-René Lemas comme secrétaire général de l’Élysée. Inspecteur général des finances, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations depuis 2012, Jean-Pierre Jouyet est surtout un vieux complice de François Hollande, qu’il a connu à l’ENA au sein de la fameuse « promo Voltaire ». C’est également un proche de Manuel Valls et d’Emmanuel Macron, banquier chez Rothschild et secrétaire général adjoint de la présidence de la République. Symbole d’une certaine continuité du pouvoir en place, Jean-Pierre Jouyet, très pro-Union européenne et membre du club Le Siècle, fut secrétaire d’État sous Nicolas Sarkozy.

Jean Pierre Jouyet est né le 13 février 1954 à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Fils d’un notaire installé en province, il est titulaire d’un DEA de droit public, diplômé de Sciences Po Paris, et de l’ENA, où il sympathisa avec François Hollande. À tel point que quand ce dernier arriva 8e à la sortie, et Jouyet 9e, Hollande lui laissa la dernière place disponible pour l’Inspection des finances. En 1983, il devient rapporteur général de la mission d’études des mesures de simplification en matière fiscale au Conseil des impôts, puis chef du bureau et, en février-mai 1988, sous-directeur chargé des questions relatives à la TVA. De 1988 à mai 1991, il dirige le cabinet de Roger Fauroux (Industrie et aménagement du territoire). Il sera ensuite directeur adjoint (1991-1994), directeur du cabinet de Jacques Delors, président de la Commission des communautés européennes.

Avec son vieux complice François Hollande, il a lancé et présidé le club Démocratie en 2000. Il a été chef du service de l’inspection générale des finances (2005-2007) puis secrétaire d’État chargé des affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il a ensuite pris la présidence de l’Autorité des marchés financiers (2008-2012) avant de diriger la BPI (Banque publique d’investissement). Il annonçait le 5 avril dernier sur France Inter qu’il en quittait la présidence le 1er mai.

Fasciné par De Gaulle, ce catholique pratiquant a fait la campagne de Jacques Chaban-Delmas en 1974 avant de se rapprocher des cercles deloristes. Son frère Michel est conseiller général UMP d’Écos, dans l’Eure, et a parrainé Jean-Marie Le Pen à l’élection présidentielle de 2002. Membre du club Le Siècle depuis le début des années 90, Jean-Pierre Jouyet a épousé en secondes noces Brigitte Taittinger, PDG des parfums Annick Goutal.

En savoir plus sur Jean-Pierre Jouyet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme disait Edgar Faure, ce n est pas la girouette qui tourne, c’est le vent.... Ben oui tu parles....


  • Le frère d’un homme qui a parainé le PEN , ne peut pas etre totalement mauvais, meme s’il est énarque de cette maudite promotion ....Cependant , il devrait reconsidérer sa boutonnière , et accrocher la rosette d’officier de l’ONM au bon endroit , là , ça fait vraiment désordre .

     

    • C’est ce genre de "raisonnement" qui nous a amené où nous en sommes aujourd’hui ! C’est exactement comme peu avant la révolution française lorsque les autorités prirent à la légère les informations fournies par la police bavaroise suite à la découverte des documents sur le complot qui se tramait contre la monarchie...tout le monde connaissait un gentil franc-maçon, bon père de famille et catholique modèle...et concluait donc que la franc-maçonnerie était une bénigne organisation de gentils pères de famille oisifs aimant philosopher autour d’une tasse de thé de Chine sur les affaires de ce monde...mais au moins la monarchie de l’époque avait l’excuse de la "nouveauté" du phénomène, il ne pouvait pas réaliser qu’il fut possible qu’une régime millénaire sombre dans le néant en l’espace de quelques mois suite à un complot...or aujourd’hui nous n’avons plus cette excuse ! Nous avons suffisamment de recul historique pour comprendre cela ! Et pourtant les gens continuent inlassablement à tomber dans ce travers consistant à déduire de la dangerosité ou non d’une organisation à partir de l’observation anecdotique de quelques individus "gentils" et "inoffensifs"...


    • Tu parles... Un homme qui est pro Union-Européenne, qui est membre du dîner du Siècle, qui sort de Science-Po et l’ENA est le profil parfait du malade fou dangereux qui serait prêt à tout pour sauver sa maison de campagne avec piscine, même si tous les français doivent en crever. Alors, admirateur de Charles de Gaulle, fervent catholique et ayant un frère qui aurait parrainé Jean-Marie Le Pen en 2002, vu son parcours et ses attachements actuels, c’est de la poudre aux yeux ou ça relève de l’hypnose selon moi.
      Et comme tu dis, "énarque de cette maudite promotion Voltaire". Quand on sait qui est vraiment Voltaire, voilà un mauvais pressentiment.


  • Encore un qui nous veut du bien.


  • petit oubli, il a été aussi président de la banque Barclays France en 2005


  • Le changement dans le changement c’est maintenant ; puisque le changement, Giscard y avait pensé le premier, se fait dans la continuité. Comme les lignées dynastiques qui nous dirigent ont le sens de la famille , comme les bons vieux aristos, c’est maintenant que ça fait deux siècles que ça dure la continuité du changement ( épisode du CNR mis à part) .


  • Jean Pierre Jouyet a été le ministre des affaires européennes de Sarkozy en 2007 dans le gouvernement de François Fillon.

    L’UMPS dans toute sa splendeur !


  • La France est minée par ce genre d’individus, bourgeois schizophrènes "catholiques pratiquants", "fascinés par De Gaulle" ! La trahison faite de chair et d’os ! Ces gens sont pires encore que des frankistes ou sabbatéens !

     

    • @ goy pride.

      "Catholique pratiquant " ?!?! J.P.Jouyet ?!?! Cette bonne blague !!!!

      - " Ma sœur, les Prussiens sont à nos portes ! Est-ce qu’ils ne vous inspirent pas quelque frayeur ?"
      - Bernadette : " Non ".
      Le questionneur se reprend et se dit que cette sainte qui a vu 18 fois la sainte Vierge a sûrement la clef des événements présents...Il insiste .
      - « N’y a-t-il donc rien à craindre ? »
      - Réponse géniale de sainte Bernadette : « Je ne crains que les mauvais catholiques. Que ceux là se convertissent sincèrement, et c’en sera fini des maux de la patrie ».
      - « Rien d’autre ? » insiste-t-il ?
      - « Non ».


    • "Fasciné par de Gaulle"... Etrange... Sans doute fasciné par ce est trop grand pour lui , comme le chasseur est fasciné par le tigre. C’est comme les députés UMP qui ont voté le traité de Lisbonne et qui se disent encore gaullistes. Les bras m’en tombent. Quiconque s’est un tout petit peu plongé dans l’oeuvre de de Gaulle ne peut avoir aucun doute quant à la totale férocité avec laquelle il aurait condamné cet abandon catastrophique de souveraineté à une technostructure non élue soumise à l’emprise du pouvoir bancaire et des Etats-Unis.


  • ENCORE UN TRANSVERSALE ET POLYVALENT UMPS.....

    qu est ce qu ils sont cons ces chrétiens...ils vendront eux aussi les cordes qui serviront a les pendre partout en europe....

    et si en plus il est fm celui la,option feuille de choux..c est la totale ! ! !

    WHAT ELSE ,

     

  • "Tiens va me faire une photocopie", c’est en ces termes que Sarkozy avait parlé à Jouyet lors d’un sommet européen !

    Une pensée à tous ceux qui ont voté Hollande en 2012 par rejet de Sarkozy et qui deux ans plus tard se retrouve avec Valls le plus sarkozyste du PS comme premier ministre et Jouyet ancien ministre de Sarkozy au secrétariat général de l’Elysée...

    Votez Rothschild ça ira plus vite !