Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui est Vincent Peillon ?

Pour E&R par la revue Faits & Documents

Le 29 janvier 2014, Vincent Peillon intervenait à l’Assemblée nationale pour défendre le dispositif ABCD Égalité expérimenté dans 275 écoles avec pour objectif l’amélioration de « l’égalité homme-femme ». Il s’insurgeait de « l’instrumentalisation par l’extrême droite négationniste », accusant ainsi l’action nationale Journée de retrait de l’école lancée par Farida Belghoul en décembre 2013, un mouvement de parents d’élèves utilisant l’absentéisme organisé comme moyen de contestation. Relayé par la machine médiatique, le ministre dénonce, non sans culot, la « rumeur ». Comme le résume Éric Zemmour, « Monsieur Peillon se fout de la gueule du monde, il n’y a pas de rumeur il y a une réalité, il y a une volonté totalitaire de changer l’homme » (i>Télé, le 1er février 2014). Et cette volonté de changer l’homme a été théorisée, pensée par des idéologues. Vincent Peillon en est le fer de lance, avec également la « charte de la laïcité ». Mais ce « philosophe d’appareil » (Le Monde du 13 mars 2009) applique-t-il ses idées à sa propre famille ?

 

« Le serpent » : le surnom que lui a donné François Hollande.

Rapporté par Libération, 23 janvier 2010

 

« Le savant et le politique. Son storytelling à lui. Une image en chasse une autre : l’apparatchik socialiste ou le philosophe, l’intello solitaire ou l’homme de réseaux, celui qui pense ou celui qui cogne. »

L’Express, 25 juillet 2012

 

« Il a le profil des caciques de la IIIe République. »

L’Express, 15 février 2012

 

« Allure de JFK du 6e arrondissement, cet agrégé de philosophie […] a en effet davantage la réputation d’un redoutable tacticien de l’appareil socialiste que d’un doux spéculatif […]. Martine Aubry vient de [le] charger plus ou moins officiellement de “la dimension culturelle et idéologique” pour la campagne de 2012. Une certaine honnêteté plutôt, face à l’ampleur de la tâche à accomplir pour sortir d’un marasme qui a livré la France à des thèmes selon lui néofascistes. »

Le Nouvel Observateur, 27 janvier 2011

 

« Après la défaite socialiste du 21 avril 2002, puis la perte de mon siège de député, j’ai connu une vraie sensation d’oppression et c’est en lisant Bergson que j’ai retrouvé mon souffle. »

Vincent Peillon, Le Monde magazine, 12 mars 2011

 

« La Révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la Révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »

Vincent Peillon, La Révolution française n’est pas terminée, Seuil, 2008

 

« “Nous voulons refonder l’école de la République. Et nous voulons refonder la République par l’école !” En cette soirée du 16 novembre [2012], debout derrière le pupitre de l’orateur, dans le grand temple Groussier du Grand Orient de France (GODF), au siège parisien de l’obédience, rue Cadet (Paris IXe), Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation nationale, sait que l’assistance, composée essentiellement de francs-maçons, lui est acquise. Sans notes, ce philosophe de formation plaide durant une trentaine de minutes pour le retour d’un pouvoir spirituel républicain – celui de la connaissance et d’une certaine “morale laïque” – dont les enseignants seraient les messagers. “L’école doit surmonter la crise de l’avenir et celle de l’identité nationale”, lance le ministre avec fougue. Dans le temple, les frères et sœurs écoutent avec ferveur ce discours d’un “profane” qui leur va droit au cœur. Sans être franc-maçon, Vincent Peillon a beaucoup écrit sur la pensée de Ferdinand Buisson, le bras droit du frère Jules Ferry, père de l’instruction publique en France, et sur Pierre Leroux, un franc-maçon défenseur d’un socialisme fraternel et spiritualiste dans les années 1848-1870. “Peillon partage nos valeurs, c’est un maçon sans tablier”, se réjouit l’un des invités de cette soirée. »

Vincent Peillon, Le Figaro, 7 décembre 2012

 

« Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper, car le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. »

Vincent Peillon, Le Journal du dimanche, 2 septembre 2012

 

 

Une « morale laïque » chez les Peillon ?

Vincent Peillon est né le 7 juillet 1960 à Suresnes (Hauts-de-Seine). Il est le fils de militants communistes bourgeois qui s’éloignèrent du PCF après 1968. Son père, Gilles Peillon (1928-2007) fut cadre dirigeant de l’Eurobank, la banque soviétique en France. Dans La Croix (6 mars 2009), il évoquait sa grand-mère maternelle « juive et républicaine ». En fait par sa mère, déclarée comme Françoise Beaulieu, ancienne directrice de recherche à l’Inserm, il est descendant d’une longue lignée juive alsacienne.

Sa mère, née Blum en 1930, a obtenu (comme son père, son frère et sa sœur) de changer son nom en Baulieu (et non pas Beaulieu) par décret du 19 novembre 1947 (Journal officiel, p. 11 484). Elle est la petite-fille du Grand Rabbin de Mulhouse Félix Blum (1847-1925), et fille de Léon Blum (un homonyme), né en 1878 et décédé en 1930, médecin et directeur de clinique, qui eut par exemple comme élève Albert Schweitzer. Ainsi, l’oncle de Vincent Peillon n’est autre que le célèbre Étienne Baulieu (F&D n°27), ancien militant communiste, père de la pilule abortive (dite aussi « pilule du lendemain ») et ancien président de la l’Académie des sciences. Sa tante Suzanne Baulieu, ancienne directrice de recherche au CNRS a épousé Mathieu de Brunhoff, fils du créateur de Babar.

Vincent Peillon est le frère d’Antoine Peillon, né en 1959, journaliste à La Croix, qui figure parmi les responsables du syndicat de journaliste Filpac-CGT, spécialiste des paradis fiscaux. En première noce, Vincent Peillon s’est marié avec Brigitte Sitbon, professeur agrégé de philosophie, membre associé du Groupe de sociologie des religions et de la laïcité (CNRS/EPHE). Elle a signé, sous le pseudonyme de Julie Saltiel, un roman à clef érotico-pornographique La Cinquantaine bien tapée (Denoël, 2008). Une fois ministre, il pensera à bombarder son ex-épouse inspectrice générale de philosophie (Le Canard enchaîné, 18 décembre 2013). Il s’est depuis remarié avec Nathalie Bensahel, chef adjoint du service économique de Libération puis journaliste responsable de la rubrique mode au Nouvel Observateur. Leurs liens seraient actuellement distendus. Avec chacune de ses épouses, il a eu deux enfants. Salomé et Maya avec la première, Elie et Izaak avec la seconde. Tous ont été élevés dans la culture mosaïque.

 

JPEG - 180.3 ko
Actualité juive des 7 avril 2009 (à gauche, concernant Elie) et 17 novembre 2011 (à droite, concernant Izaak)

 

Son fils Elie postera sur Facebook, en réaction à la Manif pour tous du 24 mars 2013 : « Connard de manifestants, on devrait tous les pendre en place public. »

 

 

Sa fille Salomé, après avoir soutenu un mémoire de master consacré au « boycott culturel d’Israël » à l’Université libre de Bruxelles (2010), a fait son alya puisqu’elle est devenue, depuis février 2013, chargée de mission à l’ambassade de France en Israël. Sans doute le ministre a-t-il pu rendre visite à sa fille lors de sa visite en Terre promise fin janvier 2014.

 

 

Le Philosophe de la République

Professeur agrégé de philosophie (contrairement à ce qu’indique une rumeur persistante, il a bien été reçu au 22ème rang en 1986, après un premier échec) et docteur en philosophie (il a été formé par Jean-Pierre Vernant, qui militait avec ses parents à la section communiste du VIIIe arrondissement de Paris, et consacra sa maîtrise à Michel Foucault), il aurait pendant ses études travaillé pour la Compagnie des wagons-lits sur le Paris-Copenhague, en profitant pour créer une société d’import-export de saumon.

Après ses études, il est rapidement devenu, après quelques années d’enseignement en École normale, chercheur au CNRS (sur les « pères du socialisme »), ayant été coopté au centre d’études de la vie politique française de Sciences-Po par Pascal Perrineau. Il a notamment signé un ouvrage sur La Tradition de l’esprit (1994), et un autre sur Jean Jaurès et la religion du socialisme (« Sans doute peut-on considérer qu’il est désuet ce socialisme en blouse, hirsute, réflexif et loquace qui n’hésitait pas à parler d’honneur, de vérité, d’esprit et même de religion, qu’il est archaïque ce socialisme pétri du souci des humbles, habité de la volonté d’égalité, pénétré de l’amour de l’instruction [...] Le socialisme est l’accomplissement du lien religieux entre les hommes »).

 

« Peillon s’en est allé chercher le socialisme d’avant la glaciation marxiste, se promène chez les théoriciens d’il y a un siècle, francs-maçons, idéalistes, inventeurs de possible. Il conforte dans ses recherches ses convictions de moderniste contemporain [...] Il cherche les ressorts mystiques, croyants, qui nourrissaient les premiers théoriciens de la gauche »

Le Nouvel observateur, 15 août 2002

 

Il a par ailleurs signé Pierre Leroux et le socialisme républicain. Une tradition philosophique (Le Bord de l’eau), La Révolution française n’est pas terminée, (Le Seuil, 2008), Peut-on améliorer l’école sans dépenser plus ? (avec Xavier Darcos, Magnard, 2009), Éloge du politique : une introduction au XXIe siècle, (Le Seuil, 2011), Conversations républicaines (avec François Bazin, Denoël, 2011) ou encore Refondons l’école, (Le Seuil, 2013). Il dirige également la collection « Bibliothèque républicaine » aux éditions Le Bord de l’eau depuis 2007, année où il a fondé l’Institut Edgar Quinet, un lieu de formation des élus socialiste (il facture de 300 à 800 euros la journée). Ainsi Vincent Peillon est-il, depuis une vingtaine d’années, un idéologue du Parti socialiste, même si sa notoriété est relativement récente.

 

« On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique » :

 

Extrêmement discret sur ses engagements de jeunesse, il a toutefois appartenu aux Comités communistes pour l’autogestion, un groupuscule d’extrême gauche (Paris Match, 21 juin 2001). C’est d’ailleurs par l’ancien militant trotskiste Pierre Moscovici qu’il a rejoint finalement le Parti socialiste en 1993 (voir aussi son entretien à Passages n° 113), comme défenseur d’une « éthique de l’exemplarité » à l’époque du « devoir d’inventaire », mitigé, de l’ère mitterrandienne, ralliant rapidement l’aile jospinienne. Il a milité au Manifeste contre le Front national, lancé par la gauche ex-trotskiste du Parti socialiste, pour faire pendant à Ras l’front. Il sera orateur le 3 juillet 1998 pour les « Quinze ans de lutte contre le Front national », sur le thème « Le Front national aux affaires dans les villes et les régions ».

Signataire (avec Adeline Hazan, ex-présidente du Syndicat de la magistrature, Christine Priotto, Christophe Clergeau, etc.) de la motion la plus à gauche au Congrès de Liévin en 1994, il entre aussitôt à la direction nationale du PS, ayant obtenu 8 % des suffrages à la surprise générale. Comme le dit Marianne (1er mai 2000), c’est un « mini-courant moderne, réformiste, de gauche, moral et un peu puceau (mais) qui apprit vite ».

Après avoir été chargé de mission du président de l’Assemblée nationale Henri Emmanuelli (pour le compte duquel il rédigera un ouvrage sur la République qui ne sortira jamais) et secrétaire du groupe des experts du Parti socialiste piloté par Dominique Strauss-Kahn à l’époque de Michel Rocard, il prend en main le département des études, œuvrant au « devoir d’inventaire » cher à Lionel Jospin (dénonciation du mitterrandisme, des bureaux d’études, des affaires, de Bernard Tapie considéré comme une « dérive du mitterrandisme », etc.).

Peillon en Picardie ou l’impossible ancrage local

En 1997, il est parachuté dans la Somme par Lionel Jospin, devance au premier tour le communiste Jacques Pecquery et l’emporte au second avec 53,81 %, face au RPR sortant Jérôme Bignon, dans la 3e circonscription, une circonscription traditionnelle, pauvre et rurale où les chasseurs-pêcheurs réalisent des scores records.

Premier secrétaire de la fédération départementale du PS de 1997 à 2000 et depuis 2003, il devra subir une véritable « course à l’échalote » de la part de quelques chasseurs passablement excités. Ce qui se transformera aussitôt en fait de gloire largement médiatisé : évacuation par hélicoptère de la gendarmerie, dénonciation du « fascisme » des chasseurs-pêcheurs, assimilés à des « fous furieux de la gâchette » qui lui auraient tendu un « guet-apens » et se préparaient au « lynchage ». Cela lui rappelle « ces types qui venaient le 16 juillet 1942 vous chercher pour vous parquer au Vel’ d’Hiv’ ». Quelques jours plus tard, quatre chasseurs seront inculpés « pour entrave à la liberté de réunion, violences en réunion, tentatives d’incendie par engins explosifs et dégradation de biens publics ». Au total, neuf chasseurs seront condamnés le 24 mars 2003 à des peines de 4 à 12 mois de prison avec sursis, 2 à 3 ans d’interdiction de droits civiques et 35 000 euros de dommages et intérêts.

En juin 2002, il sera battu (mais moins nettement que prévu), obtenant 47,54 % face au conseiller général et maire adjoint UMP-RPR de Bermesnil Jérôme Bignon. Il avait pourtant pris pour suppléant Marcel Lottin, oncle du candidat CPNT Nicolas Lottin (la rumeur, démentie, assura que Peillon avait proposé à Nicolas Lottin de devenir son suppléant). D’une manière générale, Vincent Peillon a beaucoup de mal face aux électeurs. Il renoncera à se présenter au régionales de 2004 face à Gilles de Robien et échouera une nouvelle fois face à Jérôme Bignon aux législatives de 2007 (49,89 % des voix). Comme le résume François Ruffin : « Les électeurs l’ont à nouveau renvoyé à sa philosophie » (Fakir n°34). Il fera, après son échec de 2002, un bref retour au CNRS.

En mal de mandats locaux, il s’est fait élire au Parlement européen en 2004 sur une liste conduite par Henri Weber dans la circonscription nord-ouest. Poussé hors de sa « terre d’élection » picarde par Martine Aubry, le « hussard noir du Thalys » (Le Nouvel Observateur, 27 janvier 2011) continuera à siéger au Parlement européen en 2009, après avoir été parachuté dans la circonscription sud-est cette fois-ci, « la seule destination où je souhaitais aller », dit il sans le moindre second degré (rapporté par Le Monde du 13 mars 2009).

On l’aura compris, l’élection est un sujet que connait bien Vincent Peillon, et c’est sans doute pour cette raison qu’il sera invité au Grand Orient de France pour une tenue blanche fermée où il planchera sur le thème « VIème république, quel statut pour les élus du peuple ? » :

 

 

Après avoir défendu le « non » lors du référendum sur le traité établissant une Constitution pour l’Union européenne (2005), il a soutenu la ratification du traité de Lisbonne par la France (2007). Il milite pour le fédéralisme européen et « une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ». Au Parlement, il a notamment été membre de la Commission des affaires étrangères, où il a collaboré activement à la déstabilisation de la Syrie [1].

Invité au club Le Siècle depuis 2001, l’ancien porte-parole du PS (2000-2002) deviendra alors l’un des animateurs du courant Nouveau Parti socialiste. C’est avec Arnaud Montebourg et Julien Dray qu’il signe dans Libération du 09 octobre 2002 une tribune « Pour un Nouveau Parti socialiste », car « Après le séisme du 21 avril, le défi lancé à la gauche tout entière et au Parti socialiste en particulier est de faire lever un nouvel espoir »… Le texte servira de base à la création d’un courant, le NPS, où ils seront rejoints par un quatrième comparse, Benoît Hamon.

Proche d’Arnaud Montebourg il a présidé la mission d’information sur la délinquance financière et les paradis fiscaux en Europe (qui mettra en fureur la famille Grimaldi de Monaco). Il publiera, à partir du travail effectué par la commission d’enquête, Les Milliards noirs du blanchiment (Hachette Littérature, 2004). Il a également publié avec Montebourg et Benoît Hamon Cette gauche qui invente : éléments pour un projet politique (Le Bord de l’eau, 2004).

La cohabitation entre Montebourg et Peillon éclate au grand jour en juillet 2005, chacun se disputant la prééminence sur leur courant, et c’est finalement Peillon qui sera premier signataire de la motion en vue du congrès du Mans, mais l’alliance explosera. En fait Peillon ambitionne de longue date de devenir premier secrétaire du PS et c’est dans cette optique que ce redoutable manœuvrier apporte son soutien à Ségolène Royal dès le mois d’août 2006. Ce proche de George Frèche (« un humaniste » selon Peillon, cf. Les Inrocks du 3 février 2010) et de Jean-Noël Guérini fait bénéficier la candidate de l’appui des grosses fédérations des Bouches-du-Rhône et de l’Hérault, soit le soutien des barons socialistes de l’échelon local. En 2007, il est l’un des trois porte-parole de la candidate, sans pour autant faire parti de son cercle rapproché. Après la défaite à la présidentielle, il restera son conseiller politique, présent sur la motion « L’espoir à gauche, fièr(e)s d’être socialistes », en vue du congrès de Reims de novembre 2008.

Il prend ses distances au fur et à mesure avec Ségolène Royal en créant avec David Assouline et Patrick Menucci « L’espoir à gauche », concurrent du « Désir d’avenir » de Ségolène Royal. La rupture sera consommée en novembre 2009, quand Peillon parlera de « psychiatrie lourde » pour qualifier son ex-championne. C’est à cette époque qu’il devient le « nouveau coup de cœur de Pierre Bergé  » (Le Nouvel Observateur du 27 janvier 2011).

Soutien de DSK, il se rallie à François Hollande après l’affaire du Sofitel et prend la tête du « pôle éducation » du Parti socialiste pendant la campagne présidentielle. C’est tout naturellement qu’après l’élection de François Hollande, il devient ministre de l’Éducation nationale, soit le seul ministre qui échappe aux restrictions budgétaires avec la création de 54 000 postes sur le quinquennat. Il souhaite mettre en place dès la rentrée 2013 des cours de morale laïque. Il faut dire qu’il a publié Une religion pour la République : la foi laïque de Ferdinand Buisson , (Le Seuil, 2010), sur ce député radical, proche de Jules Ferry, qui, à travers la Ligue de l’enseignement, a été l’inspirateur de la laïcité.

Comme le résume Le Figaro du 26 juillet 2012 : « Sa laïcité est empreinte de foi. Ferdinand Buisson parle d’âme et élabore une forme de mysticisme républicain. »

 

La franc-maçonnerie a créé la laïcité, religion de la République (entretien pour Le Monde des religions du 1er mars 2010) :

 

C’est ainsi que la « charte de la laïcité » sera publiée au Bulletin officiel le 12 septembre 2013.

Il a également fait la promotion de « Ligne Azur », un site d’information sur l’orientation sexuelle destiné aux jeunes adolescents.

 

 

Ce « maçon-friendly » (maçon sans tablier) a des prises de position pour le moins étonnantes pour un ministre de l’Éducation nationale et déclare, par exemple, à propos de la dépénalisation du cannabis : « C’est quand même une question qui se pose sérieusement de savoir si nous ne pourrions pas lutter contre ces trafics en organisant par l’État sa capacité [phrase non-terminée pour cause de digression]... » (France Inter, 14 octobre 2012).

 

Cet article a été écrit en exclusivité pour Égalité & Réconciliation par la revue Faits & Documents d’Emmanuel Ratier.

Visiter le site de la revue : faitsetdocuments.com.

 

Voir aussi, sur E&R :
- « Peillon, homosexualiste honteux ! »
- « Ligne Azur : quelle approche de la sexualité M. Peillon propose-t-il à nos enfants ? »
- « Yves Thréard : "Vincent Peillon ment" »

 

Retrouvez Emmanuel Ratier et la revue Faits & Documents
sur Kontre Kulture :

Pour approfondir, chez Kontre Kulture :

Voir aussi :

8 septembre
Qui était Pierre Bergé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
28 juin
Les Français au sommet du Bilderberg 2017
Pour E&R par la revue Faits & Documents
8
13 juin
Qui est Agnès Buzyn, ministre de la Santé du gouvernement Philippe ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
44
8 mai
Qui est Michèle Marchand, la patronne de presse qui gère l’image du couple Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
14
26 avril
Qui est Emmanuel Macron ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
121
16 mars
Qui est Aymeric Chauprade ?
Par la revue Faits & Documents
37
15 mars
Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
89
Octobre 2016
Qui est Éric de Rothschild ?
Par la revue Faits & Documents
17
Juillet 2016
Qu’est-ce que la DILCRA de Gilles Clavreul ?
Par la revue Faits & Documents
38
Mai 2016
Qui est Renaud ?
Par la revue Faits & Documents
149
Mars 2016
Qui est Roger Cukierman ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
87
Février 2016
Qui est Raphaël Glucksmann ?
Par la revue Faits & Documents
27
Janvier 2016
Qui est Alain Finkielkraut ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
204
Avril 2015
Qu’est-ce que StreetPress, le web-magazine de Jonathan Myara ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
41
Mars 2015
Qui est Léa Salamé ?
Par la revue Faits & Documents
94
Février 2015
Qui est Hassen Chalghoumi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
76
Janvier 2015
Qui est Richard Malka ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
62
Décembre 2014
Qui est Patrick Drahi ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
33
Octobre 2014
Amérique Chauprade
46
Septembre 2014
Qui encadre le mouvement pro-palestinien institutionnel en France ?
Portraits : Houria Bouteldja, Youssef Boussoumah, Alain Pojolat – Pour E&R par la revue Faits & Documents
125
Mai 2014
Qui est Jean-Vincent Placé ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
115
Avril 2014
Qui est Jean-Christophe Cambadélis ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
38
Janvier 2014
Qui est Alain Jakubowicz ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
80
Décembre 2013
Qui est Alain Soral ?
Par la revue Faits & Documents
92
Décembre 2013
Qui est Ruth Elkrief ?
Pour E&R par la revue Faits & Documents
119
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #714671
    le 04/02/2014 par bibi
    Qui est Vincent Peillon ?

    " il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. " mais dans ce cas comment continuer a nommer
    l’individu un eleve ? eleve de qui de quoi ? l’ecole n’est elle pas une fabrique de determinismes ? barratin de fauxlosophe a la BHL

     

    • #716328
      le 05/02/2014 par Mundus
      Qui est Vincent Peillon ?

      arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. le mot ’’arracher’’ est extrêmement violent !

      veut dire simplement faire des coquilles vide où lui et sa clique maçonnique et friendly rempliront de toutes les insanités les plus crades au monde !


  • #714672
    le 04/02/2014 par machin
    Qui est Vincent Peillon ?

    Peillon : des professeurs mieux formés pour enseigner la Shoah :
    http://www.youtube.com/watch?v=MwZ6...


  • #714684
    le 04/02/2014 par égalité = égalité des salaires entre ministres/smicards
    Qui est Vincent Peillon ?

    pour ces talmudistes judéo-sionistes
    l’arme de destruction massive des religions (=laicité) n’est imposée qu’aux Chrétiens et Musulmans....

    Chez eux et pour eux même : c’est 0% laicité, ....100% talmud

    car ils savent les dégats que la laicité peut causer à l’identité et aux repères , alors ce n’est réservé qu’à l’ennemi
    le petit peuple rusé ne veut la réussite que pour ses gosses, alors il détruit les gosses des autres avançant masqué avec "la laicité" et "la théorie du genre"

    la vraie égalité n’est pas celle des positions sexuelles mais celle des salaires entre ministres et smicards

     

    • #715503
      le 05/02/2014 par samra
      Qui est Vincent Peillon ?

      effectivement si au moins le peuple français était conscient de celà je parie que bon nombre de personnes retournaient à leur identité cultuelle !
      là bas en Israel c’est 100% talmud comme vous l’avez dit,ici c’est objectif visé 0% de croyant ( mis à part la religion maçonnique).


    • #716238
      le 05/02/2014 par ZINOU
      Qui est Vincent Peillon ?

      C’est exactement ce que je pense ....tout pour leurs enfants , le chaos pour ceux des autres !


  • #714685
    le 04/02/2014 par boby
    Qui est Vincent Peillon ?

    me ferais doucement rigoler si un ministre appelais ces enfants Fatima ou Mahomet ...
    et qu’un autre déclare son attachement éternelle à l’Arabie Saoudite ou la Libye ....
    merde ... quand même

     

  • #714696
    le 04/02/2014 par goy
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ahhhh tribu, quand tu nous tiens !


  • #714723
    le 04/02/2014 par tshussdelamort
    Qui est Vincent Peillon ?

    réponse : c’est une synthèse Empirique

    (combinant le sens audiaresque de la "synthèse" au sens soralien et hilardien de "l’Empire")

     

  • #714739
    le 04/02/2014 par Saladin
    Qui est Vincent Peillon ?

    Le fils d’un ministre de l’Education Nationale qui dans un minuscule commentaire fait deux fautes d’orthographe, c’est véritablement hallucinant ! Peillon ferait mieux de s’occuper de son fils au lieu de prétendre s’occuper des nôtres : "connard de manifestants" au lieu de "connards de manifestants" et oui il y en a plusieurs et surtout cerise sur le gâteau : "place public" au lieu de "place publique" et oui jeune illettré une place c’est féminin. Un père soit disant agrégé de philosophie qui n’a pas su enseigner à son fils les rudiments de la langue française, ah oui sans doute encore un ministre socialiste qui a sacrifié son devoir de père aux sirènes du pouvoir.

     

    • #715271
      le 05/02/2014 par zuleya
      Qui est Vincent Peillon ?

      D accord avec toi saladin,
      Mais en plus de la forme on peut aussi parler du fond..,
      Un fils de ministre qui demande à tuer des manifestants dans une manif pacifiste pour la famille...
      Moi je connaissais pas l info mais ça aurait dû sortir dans les médias mainstream et le minaud aurait dû s excuser ou son pere en son nom.., et après ça le ministre aurait pu être remercié car il est au service du peuple, ..dans un système normal bien sûr...
      Quelque chose me dit que le fiston n a même pas été sermoné...
      On est que des goyim descendants des concierges ’’madame Michu" qui ont dénoncé par pureméchanceté plus de 6 millions d enfants juifs innocents...
      Et les Peillons ont tellement souffert.., ils ont jamais eu un poste officiel dans ce pays détestable...


    • #715283
      le 05/02/2014 par joseph(le vrai)
      Qui est Vincent Peillon ?

      c’est Agamemnon sacrifiant sa fille avant de partir pour Troie !!! ici, nos ministres n’hésitent pas non plus à sacrifier leurs propres bambins à leur idéologie, et peut leur chaut les conséquences !!!


    • #715328
      le 05/02/2014 par Manéthon
      Qui est Vincent Peillon ?

      Si c’est vraiment son fils..., un peu de travail à faire à la maison sur les "valeurs de la République", pour éloigner la haine et la violence du coeur de sa progéniture.
      Mais finalement c’est assez amusant de voir que toute la construction intellectuelle érudite, patiente, laborieuse de l’aîné ne prend même pas racine dans la pensée (? ??) de la descendance. Les plus efficaces trahisons sont celles des proches.


    • #715350
      le 05/02/2014 par mouton enragé
      Qui est Vincent Peillon ?

      ...Si ce n’était que ça encore, moi ce qui me met en colère, c’est de payer la note de ce vaurien...de lui payer les plus grandes écoles, sa viande casher, ses Ralph Lauren, etc, et de ne pas pouvoir le faire pour mes propres enfants...
      ...J’aimerais savoir si Vincent Peillon laissait ses enfants en compagnie de Jack Lang ou de Bertrand Delanoë quand ils étaient petits...


    • #715451
      le 05/02/2014 par Bé Hache Elle
      Qui est Vincent Peillon ?

      Tu dis n’importe quoi. On n’a pas besoin de savoir écrire correctement pour miser 400 000 euros d’un seul coup dans un casino.

      "Allez 400 0000 ! WaaaaaaaaaaOOuuuuuuuuuuuuuuuuh !"
      Thomas Fabius, Le fils de son père.


    • #715482
      le 05/02/2014 par Luis
      Qui est Vincent Peillon ?

      Soyez indulgent. Quand on a une synthèse empirique (pour reprendre les termes d’un sympathisant E&R commentant cet article) comme père, on a l’éducation que l’on mérite. Celle d’un adolescent pourri gâté, bobo parisianiste, bref un couillon de gauche.

      V. Peillon, le futur candidat à la présidentielle 2022, ou 2027. Ou la révolte populaire.


  • #714746
    le 04/02/2014 par truc en ski
    Qui est Vincent Peillon ?

    Il est tout ça M. Peillon ? J’arrive à faire plus court, en une phrase ou deux, peut être même en un mot ou deux ^^


  • #714769
    le 04/02/2014 par Augustin Lelièvres
    Qui est Vincent Peillon ?

    Merci encore une fois à E&R pour ce gros travail de dé-tricotage et d’information......C’ coup là c’est sure....ils sont partout !!!!!!


  • #714781
    le 04/02/2014 par samuel
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ah oui effectivement, faut pas s’étonner que les choses n’aillent pas mieux, mais bon ils peuvent davantage s’aveugler entre eux, faut voir déjà tant de roses qui se flétrissent.

    « La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la Révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »

    Une pseudo révolution de gens comme ça qui impliquerait l’oubli total de ce qui précèderait moins l’erreur des plus obnibulés par le seul progrès visible, serait tôt ou tard vouée à refaire les mêmes erreurs, de facto n’enseignerait aucunement l’histoire de manière plus honnête et moins partisane à l’égard des plus petits. Surtout au regard d’une telle civilisation décadente de politiciens ou marchands, la belle dépravation des moeurs, une bien fausse église laïcarde, n’aimant pas Dieu, la loi et les prophètes, avec un bien faux clergé, une bien fausse liturgie, pour mieux rassurer partout les plus déchus.

    En fait lorsqu’ils ont obtenus en 2012 l’occasion de refaire le faux bien des hommes et femmes, c’était surtout à travers le vol d’un souffle et d’un mouvement qui ne venait aucunement d’eux à la base, mais bien d’abord de gens les plus éprouvés par la crise, la vie, l’adversité, la misère, le jugement, le 1er tri sélectif du monde à leur image. Car lorsqu’avec le temps, les premiers du globe se montrent aucunement en mesure d’accepter cela dans leur même esprit de groupe comment donc pourraient-ils faire preuve d’une nouvelle naissance, non ce ne sont bien tous que de faux apôtres du bien, de la combine, d’un parti bien vendu aux premières lois du marché, ainsi va d’abord le monde des puissants vers l’apothéose.

    En fait lorsqu’on apprend moins l’histoire officielle, on peut s’apercevoir à travers les nombreux excès de langage des premiers tenants acharnés de la modernité sans limites, qu’ils omettent bien souvent d’enseigner des choses, mais bon ça peut se comprendre, car sinon comment pourraient-ils converser plus longtemps leur prestige et pouvoir, surtout au regard de tant de gens dans la misère morale, tant de mensonges et de calcul à longueur de temps et d’opportunisme électoral. Quel beau monde bien costumé !


  • #714785
    le 04/02/2014 par seber
    Qui est Vincent Peillon ?

    Propagande homosexualiste et géo-politique à creuser : http://www.allocine.fr/article/fich...


  • #714787
    le 04/02/2014 par Anonymous19
    Qui est Vincent Peillon ?

    Il était aussi, avec Montebourg, responsable de la commission parlementaire chargée d’enquêter sur le système de blanchiment d’argent de Clearstream (ex-CEDEL). (1990-2000, rien à voir avec Sarkozy). Quelqu’un a dit un jour :"Le meilleur moyen d’enterrer une affaire, c’est de créer une commission d’enquête".


  • #714790
    le 04/02/2014 par HPLovecraft
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ah mais avec un CV comme ça, c’est mort. Ca clignote à tous les étages. Foutu, foutu, foutu.


  • #714798
    le 04/02/2014 par Tota
    Qui est Vincent Peillon ?

    Mr Ratier
    Merci !


  • #714800
    le 04/02/2014 par jojo
    Qui est Vincent Peillon ?

    Un type qui ne porte pas de robe, qui a surement une belle famille avec une femme qui a élevé 4 enfants.

    Mais qui veut nous imposer cette absurdité du genre, de la lgbt, de l’homo, de la pma, de la gma. C’est bizarre ce type de projet auquel lui-même ne croit pas... on voit là vraiment qu’il fait partie d’une élite qui nuit à la France.


  • #714808
    le 04/02/2014 par samra
    Qui est Vincent Peillon ?

    le talmudisme mis en application ,détruire les valeurs morales,humaines, universelles ,religieuses au profit de qui au fait ? je vous le donne en mille ! ce sont des types comme lui qui ont détruit la France ! Ce n’est pas pour rien qu’ils ils se sont accaparés de tous les postes clés ! mosco,peillon,fabius maximus,valls ( juif par alliance) !

     

    • #715839
      le 05/02/2014 par Alibaba
      Qui est Vincent Peillon ?

      Valls juif par alliance ? Non, il le cache en se défaussant sur sa femme, mais de touts façon il en a certains traits physiques, ne nous appesantissons pas. Son nom vient de Valls une bourgade à l’ouest de Barcelone, connue en particulier pour son ancien ghetto talmudique. Comme vous la savez surement les gens qui ont changé de patronyme en adoptant le nom de la ville d’accueil sont en général juifs (Marseille, Lyon, Caen, Carcassonne, Metz, Rheims, etc...)

      Mais à part ça, vous avez cent mille fois raison, ces gens là les Hollande, Peillon, Fabius, Mosco, Valls, Vidalies, Benguigui, Hamon, Delaunay, Bertinotti, allez on va s’arrêter la c’est déjà une bonne flopée, mais il y en a d’autres, pas tous méchants et virulents comme certains mais il est très inquiétant de voir une main mise sur le gouvernement par autant d’allogènes qui font tout pour changer les fondement de notre civilisation.

      Il va falloir se défendre car cette situation est tout à fait anormale et inacceptable. On ne peut pas supporter indéfiniment que la France soit sous la tutelle de gens venus d’ailleurs, d’une autre ethnie, d’une autre race disons le.
      Imaginez que l’on remplace les sus nommés par des libanais, des algériens, des chinois ou même, allons encore plus prêt de nous, des allemands ou des anglais, et bien nous ne le tolérions pas davantage.

      Libérons la France de ce carcan et ne votons dans l’avenir que pour de vrais français à chaque élection de façon à éliminer ces gens la de la sphère politique.


  • #714816
    le 04/02/2014 par Roche
    Qui est Vincent Peillon ?

    J’ai entendu avant hier une déclaration de Mr Peillon qui est certainement très intelligent et qui poursuit des réflexions passionnantes sur la vie humaine,mais je n’ai pas du tout aimé sa grande idée de religion laïque,à base de Franc maconnerie !
    C’est grave de ramener cette valeur essentielle de laïcité,qui respecte toutes le religions sans en financer aucune (directement) ,à une religion d’état qui permettrait plus de liberté soi disant que les autres. C’est du délire qui tient sans doute de son orgueil d ’intellectuel et de franc maçon qui veut progresser dans les différent grades de frères.
    Mais s’il veut provoquer des manifs encore plus importantes que dimanche dernier,il a toutes ses chances !!


  • #714817
    le 04/02/2014 par seber
    Qui est Vincent Peillon ?

    Je trouve que c’est une bonne idée de publier des C.V. des gens au pouvoir.
    Des fois qu’ils se retrouvent au chômage un jour. Ou pire.

     

  • #714826
    le 04/02/2014 par Felix
    Qui est Vincent Peillon ?

    Avant la Renaissance où Dieu suffisait à tout expliquer, arrive les "temps modernes" où l’on a voulu savoir ce qu’est la Matière, donc l’humain lui-même, et dont Galilée fut le déclencheur, sans recourir à une toile de fond théologique. Depuis, nous sommes, en théorie mais effective, dans l’ère de la Synthèse et de la globalité de l’Être. Les civilisations se sont construites sur le compromis entre l’Absolu et les perceptions de nos cinq sens, limitées au spatio-temporel.
    Le règne de l’opinion ou libre pensée arrive à l’enfance à la Renaissance avec aussi l’invention de l’imprimerie ; puis arrive à l’adolescence en tant que critère de vérité politique à la révolution de 1789, et le communisme ou socialisme en est la maturation historique en se parant des prédicats de l’Absolu : une religion, comme l’exprime Vincent Peillon, mais une religion À L’ENVERS, comme un cuivre repoussé.
    Ainsi le règne de l’opinion à sa maturation prend le masque de l’Universel (genre "République Universelle" de la franc-maçonnerie spéculative) en renversant les rôles : Ce sont les accidents de la vie dans le spatio-temporel qui engendrent les Essences, donc une inversion qui est la marque du Diable. Le communisme ou socialisme est une catholicité à l’envers, en creux. Aussi il ne faut pas s’étonner qu’aujourd’hui tout soit à l’envers !

     

    • #715467
      le 05/02/2014 par Titus
      Qui est Vincent Peillon ?

      « Avant la Renaissance où Dieu suffisait à tout expliquer, arrive les "temps modernes" où l’on a voulu savoir ce qu’est la Matière, donc l’humain lui-même, et dont Galilée fut le déclencheur, sans recourir à une toile de fond théologique. »

      Tu te trompes lourdement. Gallilée, comme Newton avant lui et comme tous les savants, a toujours gardé la foi chrétienne et cherchait à comprendre les lois de la Création à la lumière de la raison donnée par Dieu. Les lettres écrites par ces savants témoignent de leur foi en Dieu.

      D’ailleurs, si la science est née dans la chrétienté et pas dans le monde païen ou bouddhiste, c’est parce que les chrétiens croyaient que la nature était la création de Dieu et qu’elle obéissait à ses Lois. Des Lois immuables et universelles qu’on pouvait découvrir parce qu’on savait qu’elles existaient, au contraire des autres, et parce qu’on savait que l’Homme était, à l’Image de Dieu, doué de raison.


    • #716681
      le 06/02/2014 par Felix
      Qui est Vincent Peillon ?

      À Titus.
      Qu’est ce que c’est pour vous le sens du mot Science ?


    • #717051
      le 06/02/2014 par Titus
      Qui est Vincent Peillon ?

      La science, c’est la découverte des lois de la nature par le logos. Cela suppose d’une part que la nature obéisse à des lois absolues, immuables et universelles, donc qu’il y ait un législateur (Dieu) ; et d’autre part que l’esprit humain soit capable de découvrir ces lois.
      Deux conditions qui ne sont possibles que par l’existence de Dieu.


    • #717578
      le 06/02/2014 par Felix
      Qui est Vincent Peillon ?

      À Titus.
      "Dieu créa l’homme et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes [idoles]. Mais en réalité ni Dieu ni l’homme n’ont été créés". (Référence à l’entretien 264 de Ramana Maharshi).
      Ici-bas le drame c’est l’opinion, et donc le Verbe, le mental ou corps.


    • #717702
      le 06/02/2014 par Titus
      Qui est Vincent Peillon ?

      Puisque les lois de la nature pré-existaient à l’Homme, on peut être certain que le législateur (Dieu) pré-existait à l’Homme.
      Avant que l’Homme n’apparaisse sur Terre, les concepts mathématiques et les lois physiques existaient. Par exemple, le concept de nombre n’a pas été inventé par l’Homme, mais découvert par l’Homme, ce qui signifie qu’il lui pré-existait. L’Homme n’a pas inventé que deux et deux font quatre, et il est impossible de construire un monde mathématique où deux pommes plus deux pommes feraient cinq pommes par exemple.
      Or un concept ne peut être que le produit d’une intelligence. Donc Dieu existe.


  • #714828
    le 04/02/2014 par abderrahim
    Qui est Vincent Peillon ?

    peillon nous montre l exemple, il faut être laïc en façade mais garder ses déterminismes religieux et culturels au-dedans : Catholicisme pour les cathos, Judaïsme pour les juifs, Islam pour les musulmans,... euuuuhhhh nan t as pas tout compris c est soit le judaïsme soit l athéisme que veux Peillon....Le reste ne peut ne doit exister


  • #714840
    le 04/02/2014 par abderrahim
    Qui est Vincent Peillon ?

    A noter , Peillon c est un peu la Anne Sinclair de la politique , il a eu 2 femmes et toutes deux semblent de confession juive...Les enfants ont tous des prénoms judéo/judéo ce qui va à l encontre de toute la tradition juive en Europe de l ouest depuis au moins la révolution française...Des fois j ai du mal à suivre nos ministres surdiplômés dans leurs décisions privées...On sent qu il y a un truc qui colle pas dans tout ce caca


  • #714857
    le 04/02/2014 par René
    Qui est Vincent Peillon ?

    j’espère que le temps va juger bientôt
    les gens de "ce genre".


  • #714875
    le 04/02/2014 par Christian 4TT4LI
    Qui est Vincent Peillon ?

    Nous sommes gouvernés (dominés) par une véritable maffia.
    Nous somme en guerre et la plupart des Français ne peuvent ni le voir, ni l’admettre. Nos ennemis ne portent ni uniformes, ni armes, ni signes de reconnaissance, néanmoins on peut remonter le fil :
    - très représentés par une communauté
    - dans ou jamais loin de la franc-maçonnerie.
    Nos ennemis sont à la direction politique, économique et financière de notre pays, ils se sont infiltrés par le biais des partis politiques, des associations, des copinages et des passe-droit, un réseau d’occupation qui transparait à travers les "affaires" depuis une 40 années, toujours des non-lieux (léotard, chirac, pasqua, santini, balkany, sarkozy, fabius, aubry,H. Désir, liste non-exhaustive) , des simples rappel à la loi( l’emblématique juju Dray...), des arrangements (Strauss-kahn..), des classements sans suite..., des affaires étouffées (cahuzac ???)Le profil même de la mafia : LA FAMILLE et l’OMERTA
    VIVE LA FRANCE LIBRE


  • #714877
    le 04/02/2014 par hakim
    Qui est Vincent Peillon ?

    ÔOOUUUFFFF, Enfin ER combatif a l’offensive !


  • #714886
    le 04/02/2014 par Youpi
    Qui est Vincent Peillon ?

    Bon !, en guise de dessert après cette grande bouffe de chez Vincent, un peu de détente avec " la salsa du Peillon " . Rires assurés .
    - http://www.youtube.com/watch?v=vJpp...

    Par le rire, nous les détruirons ! Ferme-la !, à tout jamais !


  • #714892
    le 04/02/2014 par kurt tucholsky
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ce que dit Shlomo Sand et d’autres...

    http://www.youtube.com/watch?v=SQ7L...


  • #714894
    le 04/02/2014 par Souchien
    Qui est Vincent Peillon ?

    Merci mr ratier, je voulais faire une petit fiche sur ce personnage et ce qu’il pouvait avoir dit. J’avais sélectionné une 10aine de sources restait à compiler. Voilà c’est fait.

    Ainsi, Vincent Peillon affirme haut et fort son rejet du Christianisme, sans la moindre gêne. Personne n’osera le dénoncer pour Christianophobie ou intolérance, encore moins de racisme, puisque tout est permis quand il s’agit d’attaquer la religion chrétienne.
    Dans le but d’éradiquer la foi et la spiritualité chrétienne, qu’il considère comme incompatible avec un pays de liberté, il veut « inventer une religion républicaine ».
    Il dit la même chose dans son livre : « Ce qui manque au socialisme pour s’accomplir comme la pensée des temps nouveaux, c’est une religion nouvelle : donc un nouveau dogme, un nouveau régime, un nouveau culte doivent surgir, afin qu’une nouvelle société prenne la place de l’ancienne. »
    Et il continue : « toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie. »
    Pour lui : « cette nouvelle religion est nécessaire pour conquérir l’espace laissé par la Révolution française à l’Eglise, dans le domaine de la foi et de la spiritualité, pour assurer « la victoire finale » de la révolution. Et cette révolution spirituelle, qui doit accompagner la révolution matérielle, c’est la laïcité. C’est pour cela qu’on a pu parler de foi laïque, de religion laïque … »


  • #714897
    le 04/02/2014 par papabemba
    Qui est Vincent Peillon ?

    Merci pour cet article très fouillé, qui apporte un éclairage saisissant sur ce personnage malfaisant !


  • #714904
    le 04/02/2014 par Igor Meiev
    Qui est Vincent Peillon ?

    « Après la défaite socialiste du 21 avril 2002, puis la perte de mon siège de député, j’ai connu une vraie sensation d’oppression et c’est en lisant Bergson que j’ai retrouvé mon souffle. »

    Vincent Peillon, Le Monde magazine, 12 mars 2011




    Bergson (qui est juif d’origine) s’exprime ainsi en 1937 : « Mes réflexions m’ont amené de plus en plus près du catholicisme où je vois l’achèvement complet du judaïsme. Je me serais converti si je n’avais vu se préparer depuis des années […] la formidable vague d’antisémitisme qui va déferler sur le monde. J’ai voulu rester parmi ceux qui seront demain des persécutés. Mais j’espère qu’un prêtre catholique voudra bien, si le Cardinal archevêque l’y autorise, venir dire des prières à mes obsèques. »



    Une volonté inavouée de madame Peillon -theorie du genre oblige- de se convertir au christianisme ?


  • #714918
    le 04/02/2014 par RKrishna
    Qui est Vincent Peillon ?

    Le commentaire de son fils en dit long sur la haine que nourrit ces personnes en famille, et on a ça comme ministre de la République... Pathétique (et surtout inadmissible) !


  • #714920
    le 04/02/2014 par Lumpenproletariat
    Qui est Vincent Peillon ?

    Emmanuel Ratier, toujours aussi impressionnant.

    Merci E&R de me l’avoir fait connaitre.


  • #714923
    le 04/02/2014 par djodoman
    Qui est Vincent Peillon ?

    Je ne parviens plus a ouvrir « la ligne « azur » ????? , elle est peut être en travaux...
    Vive la republique et vive la FRANCE....LIBRE !!!

     

  • #714933
    le 04/02/2014 par ouhm
    Qui est Vincent Peillon ?

    « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique »

    On ne pourra jamais "dé"construire un pays, sachant que ce pays est catholique à la base, si ils veulent construire ici, il leur faut avant déconstruire,
    c’est ça leur idéologie, déconstruire, détruire.

     

    • #715768
      le 05/02/2014 par francky
      Qui est Vincent Peillon ?

      Rassures toi, Staline, Mao et dautre dictateur apprentit sorcier ont essayé de detruire la religion, ils n y sont JAMAIS arrivés...


  • #714955
    le 04/02/2014 par jha
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ils en veulent à mort...à Jesus...le temps ne fait rien à l’affaire...toujours la même haine pour le Messie...ils veulent rendre le goy amnesique...piégé dans l’instant Satanique...


  • #715097
    le 05/02/2014 par samuel
    Qui est Vincent Peillon ?

    « Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper, car le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. »

    Si seulement c’était bien vrai, hélas faut bien s’apercevoir que la seule morale laïque ne permet pas toujours à ses premiers défenseurs plus ou moins honnêtes de passer à autre chose de moins assujétissant, et là je fais même pas allusion au vase de Soissons.

    Par ailleurs, comment voulez-vous proposer un réel choix d’émancipation, lorsque en réalité tout est bien verrouillé par la plupart des grands groupes, n’est-il pas au courant cet énarque des premières techniques manipulatoires des masses. Vous me direz il y a bien la B..... mais à mon avis elle c’est pareille, elle est pas prête d’aller déjà donner tous ses biens périssables aux pauvres, ah tous ces gens qui portent des masques.

    Si cette personne prêche tant la liberté de conscience, au sujet de ce nouveau projet de loi qui ne vient même pas d’eux à la base, surtout dans un tel monde au bord de l’effondrement économique, mais pourquoi donc n’autorisent-ils pas aux enseignants, tout autre propos moins académique qui pourrait permettre d’échapper au tout déterminisme matriciel, car si ça se trouve le tout socialisme libéral n’a point inventé la roue, le réel choix d’une contre culture mondialiste moins assommante, l’angoisse des nations.

    Imaginez un monde qui s’identifierait plus longtemps aux gens de l’image, serait-ce vraiment mieux de faire carrément un trait sur l’histoire de France, non bien évidemment, ils s’entretiennent bien tous dans le même échange bien illusoir. En réalité tant de faux choix de société proposés par des gens si bien installés se montrant bien tous incapables de sortir de leur si propre cadre de pensée conceptuel, ils nous mènent tous en bateau.


  • #715117
    le 05/02/2014 par neilY
    Qui est Vincent Peillon ?

    Les faits sont d’un antisemitisme tenace...


  • #715146
    le 05/02/2014 par Souchien
    Qui est Vincent Peillon ?

    Je voulais me composer une petite fiche sur ce triste personnage satanique, tous les commentaires croustillants que j’avais repéré sont compilés ici.
    Il faudrait faire une section fiche de personnalité d’emmanuel ratier.


  • #715222
    le 05/02/2014 par guigg
    Qui est Vincent Peillon ?

    Suggestion pour les dessins de la semaine : Vincent Peillon en tutu et son fils a coté.
    En sous titre : Papa porte un tutu.
    A déveloper peut être mais ça peut être bien marrant

    bonne journée


  • #715346
    le 05/02/2014 par sentinel
    Qui est Vincent Peillon ?

    Merci pour cet incroyable travail d’information. Je me doutais de quel bord il était mais là plus d’erreur possible.


  • #715368
    le 05/02/2014 par micmac
    Qui est Vincent Peillon ?

    Faudra dire au fils peillon que l’insulte est l’arme des faibles et que dans son cas, c’est aussi l’arme des illettrés et des gros nuls en orthographe, surtout quand on est le fils d’un ministre de l’éducation nationale à 2 balles......Manifestement il fait parti du peuple élu très mauvais en français. Peut-être que l’hébreu lui conviendrait mieux ?

    Elie, arrête de lire la thora, tu seras meilleur en français.


  • #715391
    le 05/02/2014 par blanc
    Qui est Vincent Peillon ?

    Un laïcard franc maçon qui éduque ses enfants dans les valeurs du judaisme . C’est intéressant ! Pierre Hillard a bien raison : la laicité est le cache sexe d’une lutte à mort contre le catholicisme.


  • #715427
    le 05/02/2014 par Yannis
    Qui est Vincent Peillon ?

    Connaissez-vous "le standards pour l’éducation sexuelle en Europe", émanant de l’OMS et la BZgA (centre fédéral allemand pour l’éducation à la santé) datant de 2010 ?

    — > https://www.sante-sexuelle.ch/wp-co...

    cf. sommaire
    Partie 2 : Matrice de l’éducation sexuelle
    1.3 Pourquoi commencer l’éducation sexuelle avant l’âge de 4ans


  • #715428
    le 05/02/2014 par krissy59
    Qui est Vincent Peillon ?

    Question : Qui est Vincent Peillon ?
    Réponse : Quelqu’un dont la philosophie est de faire ce qu’il veut de nos enfants, mais en prenant bien soin de mettre les siens à l’abri de ce projet.

     

    • #716352
      le 05/02/2014 par MrVeeshan
      Qui est Vincent Peillon ?

      Bonjour

      Ils sont tous pareils , il ne faut pas se focaliser sur Peillon .
      Preuve une fois plus que ce n’est pas par le vote qu’on se débarrassera de cette bande d’escrocs .


  • #715457
    le 05/02/2014 par Bé Hache Elle
    Qui est Vincent Peillon ?

    1% de 6%, j’ai fait le calcul, ça fait 0.06% de la population française.

    Comme disait E. Lévy : "Les juifs sont majoritaires dans les médias pour des raisons historiques évidentes."


  • #715512
    le 05/02/2014 par dekyus
    Qui est Vincent Peillon ?

    C’est pas à la télévision qu’on verra se genre de reportage !


  • #715719
    le 05/02/2014 par allonzenfants
    Qui est Vincent Peillon ?

    "Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper… Il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel"
    (Vincent Peillon, Le Figaro, 2/9/2012)

    "La religion et la morale laïques exigent donc, pour lutter contre les déterminismes, de "changer les mentalités (…) notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles"
    (Vincent Peillon, Lettre du 4 janvier 2013 aux recteurs)

    "Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise".
    (Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)

    "Il faut donc à la fois déraciner l’empreinte catholique qui ne s’accommode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les mœurs, les cœurs, la chair, les valeurs et l’esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements"
    (Vincent Peillon, ibid, p. 34)

    "La laïcité française, son ancrage premier dans l’école, est l’effet d’un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle. Il faut pour cela une religion universelle : ce sera la laïcité. Il lui faut aussi son temple ou son église : ce sera l’école. Enfin, il lui faut son nouveau clergé : ce seront les hussards noirs de la république"
    (Vincent Peillon, ibid, p. 48)

    Cet intégriste, le Frollo de Notre-Dame, réinstaure l’Inquisition. Puisse Quasimodo le balancer par-delà les gargouilles !


  • #715751
    le 05/02/2014 par paramesh
    Qui est Vincent Peillon ?

    « La Révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la Révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »
    voila la vraie arnaque,bien expliquée par notre peillon national la révolution Française est une révolution économique, mais les idéologues de la république ont prétendu en faire une révolution totale, table rase sur le passé. refus de la tradition, manipulation de l’histoire, lavage de cerveau et propagande, le premier et plus parfait négationisme de l’histoire, et ceci pour en arriver logiquement à notre situation actuelle : l’universalisme mondialiste ultraliberal impérialiste et l’individualisme matérialiste, destructuré et formaté : le parfait consommateur.
    Merci Peillon de nous expliquer la chose si parfaitement


  • #716146
    le 05/02/2014 par laflippe
    Qui est Vincent Peillon ?

    pourquoi ce vaste programme de deshumanisation ? Quesque y le motive, à part sa folie ? Pourquoi ne se contente il pas d’apprendre le libre arbitre à des endives avec un lasso dans une serre beauceronne ? Pourquoi vient il nous faire chier ?


  • #716182
    le 05/02/2014 par Sandrine
    Qui est Vincent Peillon ?

    Ce monsieur Peillon m’était déjà antipathique avant même de se placer à l’Education nationale, avec sa rhétorique à deux balles et son petit sourire suffisant. Devenu ministre, il est apparu objectivement odieux à tous les gens sensés. Là, son parcours, ses "combats", ses orientations et son opportunisme, cette espèce de ligne visant à détruire systématiquement ce qu’il reste de sain et d’enraciné dans notre société, me le rendent totalement, viscéralement, irrémédiablement immonde. Dieu merci, ce type ne fait que passer. Espérons que ses exactions pourront être neutralisées à temps.


  • #716209
    le 05/02/2014 par speeder
    Qui est Vincent Peillon ?

    merci d’avoir allumer la lumière devant ce sinistre personnage !

    Je ne crois plus en Dieu depuis l’age de 9 ans, un jour de catéchisme le curé m’a mis une baffe parce que soit disant, j’avais raconté une connerie, alors que c’était mon voisin qui avait raconté sa blague !

    Ce jour là, j’ai dit au curé que je ne croyais plus en Dieu puisqu’il nous avait appris que Dieu voyez tout, désolé, il n’était pas présent ce jour là !

    la politique et la religion, c’est le même combat depuis des siècles, c’était les religions qui faisaient de la politique pendant des siècles, aujourd’hui, c’est les politiques qui font de la religions !

    Mais quand est-ce que nous allons arrêter ce film merdique qui n’apporte rien au peuple humain ?

    Mon chien, ne fait pas de politique, il n’a pas d’appartenance religieuse et il vit normalement, quand un autre chien lui aboi dessus, il s’engueule et le sujet est clos au bout de 30 secondes ! Il ne fait pas de guerre !...

    Nous les humains, cela fait 2000 ans que l’on s’engueule pour savoir qui a raison ou tord, je n’étais pas la au moment des faits, ni TF1 d’ailleurs !

    Alors tous ces politicards qui veulent nous donner des cours de moral, qu’ils la ferment définitivement !

    Mon fils n’est pas baptisé, n’est pas circoncis, il aime le cochon et moi, j’aime les cochonnes, tout est bon dans la cochonne

    y en a marre que ces touristes politiques nous donnent des leçons de morales en changeant de femme comme de chemise, ou en sachant que certains élus sodomisent des enfants en bas ages, merde à la fin !

    Peillon, tu m’emmerdes avec ton talmud et ta théorie du genre, vas semer des patates pour que le peuple mange, c’est tout ce que l’on te demande en tant que ministre

    Apprend à tes élèves à compter, à écrire correctement avant de rentrer en 6ème, pour les histoire de cul, ce n’est pas la priorité du gouvernement, à par pour Hollande qui teste sa nouvelle prostate tous les soirs alors qu’il y a des milliers de personnes sans toit dans notre pays !

    De Gaulle revient, tu nous manques

     

    • #717274
      le 06/02/2014 par kaliyuga
      Qui est Vincent Peillon ?

      Je crois plus en Dieu parce que le curé il était méchant... Super puissant comme raisonnement.
      Je constate malheureusement que le catéchisme en a dégoutté beaucoup. N’en ayant jamais fait et étant croyant au plus profond de mon âme, je me dis qu’il y a peut-être quelque chose à revoir de ce côté. Je dis ça pour les catholique : votre catéchisme fait plus d’athées que le socialisme !


  • #720476
    le 09/02/2014 par Raphaël Zacharie de IZARRA
    Qui est Vincent Peillon ?

    JE SUIS ANTI FÉMINISTE

    Je hais le féminisme et tous les mouvements de défense de la femme qui y ressemblent.

    Comme si les droits de la femme étaient en danger...

    En réalité dans le contexte marital les droits naturels de la femme consistent en sa glorieuse soumission à l’homme, en sa décente docilité au service de la cause masculine. Eve doit faire honneur à Adam au lieu de le combattre comme un ennemi. Génétiquement conçue pour le bien-être de son seigneur et maître, la femme intègre est heureuse de se ranger sous la virile autorité, elle s’épanouit idéalement sous le soleil du mâle comme une fleur sous les rayons de Râ.

    Malheureusement notre société l’a corrompue.

    Le féminisme a rendu les hommes impuissants, sots et faibles.

    Seuls les hommes dénaturés, les lâches, les poltrons, les châtrés, les mauviettes adhèrent à cette hérésie qu’est le féminisme. Sous couvert de progrès, de tolérance, d’égalité, ces pleurnichards se sont mis à ramper sous le regard approbateur des suffragettes. Les porteurs de couilles ont abdiqué face aux porteuses de jupettes.

    Mars a perdu sa dignité. Vénus a gagné un faux combat. Les rôles se sont inversés, l’ordre cosmique a été bafoué.

    Le culte de l’égalité poussé à son paroxysme a rendu l’homme et la femme insipides, incolores, édulcorés, lisses. Tous deux ont été nivelés, appauvris, indifférenciés.

    Bref, le lion est devenu un caniche qui fait le beau devant la volaille revendicatrice.

    Pauvre eunuque épilé qui traite sa femme comme une vulgaire égale alors que ses ancêtres la traitaient comme une reine ! Misérable jappeur qui croit respecter son “égale” en la plaçant à hauteur de ses ambitions de chiot castré ! Lamentable dégénéré persuadé de rendre hommage à son épouse en lui tendant la lame avec laquelle elle va tondre sa crinière !

    Le féminisme est une pensée décadente qui offense les lois génésiques fondamentales ainsi que les moeurs amoureuses les plus ancestrales car en vérité sous les codes terrestres et la volonté divine la femme est comblée d’être femme et l’homme est reconnaissant au Ciel d’être homme.

    VOIR LA VIDEO :

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

    Raphaël Zacharie de IZARRA


  • #721062
    le 09/02/2014 par Dumuzi
    Qui est Vincent Peillon ?

    L’idée d’une parité entre hommes/femmes m’est toujours apparue comme grotesque. L’ascension de quelqu’un devrait se faire naturellement, sans distinction de religion, d’appartenance ethnique ou de sexe. Etablir une parité suggère qu’il y ait discrimination positive. Comment rendre hommage au talent d’une femme si on l’enferme dans un rôle ou elle doit se montrer débitrice à jamais de sa hiérarchie ? Ah... mérite, tu es un mot que ces chantres de la médiocrité, ces asservisseurs de ressources humaines, ces théoricien de la deconstruction horripile...

    ...1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. (sic)

    Que monsieur Peillon, qui ne connait absolument rien à l’Histoire, se taise. Cela l’évitera de nous accabler avec sa rhétorique fallacieuse. 1789 a été la révolution des bourgeois, grand possesseurs mobiliers, contre la noblesse et le clerc, possesseurs immobiliers. Les seules véritables révolutions françaises, celles de la convention nationale ainsi que la commune de 1871 ont été noyées dans un bain de sang.


  • #746006
    le 03/03/2014 par swift
    Qui est Vincent Peillon ?

    Encore un agent de la destruction des valeurs.

    Sioniste ?

    Et oui, tout ce qui déstructure la France sert la manipulation sioniste.

    C’est cela la vision macroscopique.


Afficher les commentaires suivants