Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Qui est-il ?" : Téhéran réagit aux déclarations de Macron sur le programme balistique iranien

La volonté d’Emmanuel Macron de négocier le programme balistique iranien a été accueillie très froidement par Téhéran qui y a apporté une fin de non-recevoir sans équivoque.

 

Un conseiller du numéro un iranien s’en est pris à la France, le 18 novembre, affirmant que le programme balistique de son pays « ne regard[ait] pas » le président Emmanuel Macron.

La veille, le Président de la République française, tout en réaffirmant sa volonté de dialoguer avec Téhéran, avait exprimé le souhait que l’Iran adopte « une stratégie régionale moins agressive », ajoutant souhaiter « clarifier sa politique balistique qui apparaît comme non maîtrisée ».

« Sur les questions de défense et du programme balistique, nous ne demandons la permission à personne [...] En quoi cela regarde [Emmanuel] Macron ? Qui est-il pour s’ingérer dans ces affaires ? », a déclaré Ali Akbar Velayati, porte-parole de la diplomatie iranienne à la télévision d’État.

« S’il veut que les relations entre l’Iran et la France se développent, il doit essayer de ne pas s’ingérer dans de telles affaires, car c’est contraire aux intérêts nationaux », a-t-il ajouté. « C’est évident que notre réponse [aux demandes de la France de négociations sur la question balistique] est négative », a-t-il encore déclaré.

Le 17 novembre déjà, l’Iran avait critiqué la France après les déclarations du chef de sa diplomatie, Jean-Yves Le Drian. Ce dernier avait prêté Téhéran, depuis Ryad, des « tentations hégémoniques » au Moyen-Orient. Le porte-parole de la diplomatie iranienne avait affirmé que la « partialité » de la France aggravait les crises régionales.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents