Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

L’union des populistes se fait par le bas

Quand les agents médiatiques de l’oligarchie crient à la haine, au danger pour la démocratie, aux menaces sur la République, au populisme, à la démagogie, au complotisme, c’est bon signe, signe qu’il se passe quelque chose qui dérange les autorités du pouvoir profond.

Femme de Chambre

Le dernier glapissement en date du chœur médiatique mainstream, c’est la découverte d’un passage secret – à l’image des tunnels en Palestine – entre l’extrême droite et l’extrême gauche, dont la nouvelle députée Rachel Keke, bonne de son état (elle a pris la tête des manifs de femmes de chambre contre les mauvaises conditions de travail dans l’hôtellerie de luxe), a profité, pour se faire élire chez NUPES.

 

 

Aussitôt, les forces du Bien on cherché son dossier à la Kommandantur et trouvé ça : auparavant, Rachel avait rôdé ses concepts au RN !

 

 

 

Malheureusement, en tant que femme, en tant que Noire, et en tant que bonne, Rachel ne peut pas être attaquée par les forces du Bien si facilement, puisque ces dernières sont théoriquement féministes, antiracistes et protectrices des pauvres, surtout quand il s’agit d’immigrés venus d’Afrique, de Côte d’Ivoire précisément. Le dilemme est sévère, le bug dans la Matrice menace.

 

 

Heureusement pour les forces du Bien, Rachel a soutenu l’Insoutenable : Vladimir !

 

 

À droite, on tente de l’enfoncer. mais la droite non nationale, puisque c’est comme ça qu’on doit la définir, s’est enfoncée toute seule depuis les dernières élections. Elle ne pèse plus grand-chose face au RN. Elle en est réduite à dealer sa soumission avec Macron, qui a besoin de ses 64 députés pour faire passer ses lois antisociales et antifrançaises. Trahir le peuple pour un peu de fric, c’est le lot de la droite non nationale !

 

 

Du coup, les lieutenants de Mélenchon montent au créneau. On sent que Keke est un enjeu important, un symbole.

 

 

Le Système a compris la menace Keke : Rachel est un chaînon manquant, peut-être le premier (même s’il y a eu Kuzmanovic), entre l’extrême gauche et l’extrême droite qui sont, rappelons-le, encore séparées par le cordon sanitaire établi par le Système et ses forces occultes, principalement sous Chirac. Une ligne rouge surveillée comme le lait sur le feu par les agents du pouvoir profond. Visiblement, elle a été franchie. Et c’est pas fini.

Le RN aussi a ses prolos (et c’est très bien ainsi !) :

 

 

France Bleu écrit :

Lisette Pollet, 54 ans, vit à Mirabel-et-Blacons près de Crest, en dehors de la deuxième circonscription. Née à Romorantin dans une famille originaire du Portugal, la désormais députée de la Drôme s’installe dans le département en 1991. D’abord salariée d’Elior (où elle est pendant un an déléguée CFDT du personnel) puis de Sodexo, elle exerce le poste de chef d’équipe de ménage à l’école privée Saint-Victor à Valence, avant de quitter son travail et de se consacrer exclusivement à la vie politique en novembre 2021.

Marianne, qui a les boules, ose écrire :

« Contrairement à ce qui circule sur les réseaux sociaux, l’élue RN de 54 ans n’est pas femme de ménage mais cadre d’une grande société de nettoyage. »

Euh, chef d’équipe, après des années de ménage...

 

Et encore d’autres députés de la France d’en bas :

Katiana Levavasseur (RN, Eure), 51 ans, agent d’entretien dans une grande surface. Fille d’un ambulancier et d’une aide-soignante, titulaire d’un BEP vente.

Jorys Bovet (RN, Allier), 29 ans, chauffeur-livreur.

José Beaurain (RN, Aisne), 50 ans, accordeur de piano non-voyant et vice-champion de France de bodybuilding. Issu « de la classe ouvrière », ancien salarié d’un magasin de musique à Soissons, bénéficiaire d’une pension d’invalidité.

Christine Loir (RN, Eure), 45 ans, auxiliaire de vie. Fille d’un charcutier et d’une mère au foyer, mère de trois enfants.

Antoine Villedieu (RN, Haute-Saône), 33 ans, policier.

Stéphanie Galzy (RN, Hérault), 40 ans, intérimaire à la Poste. Mère célibataire.

Serge Muller (RN, Dordogne), 46 ans, aide-soignant.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2979947
    Le 22 juin à 15:14 par Oncle Jo
    Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

    extrême-droite ou extrême gauche ? sur quoi se base-t-on pour qualifier un parti d’extrémiste ? le RN serait au centre-droit dans les années 60. Quant à LFI ce n’est même pas le PCF qui était classé à l’extrême-gauche dans les années 50. Tout ça ne sert qu’à discréditer, diaboliser. La macronie est extrémiste dans sa volonté d’éradiquer le peuple français.

     

    Répondre à ce message

  • #2979983
    Le 22 juin à 16:23 par anonyme
    Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

    La complosphère s’étend en Afrique !
    Sur la chaîne camerounaise DBS TV, le conflit a été présenté comme opposant "l’humanité incarnée par le président Poutine" à "ceux qui ont pour projet de réduire la population mondiale à 500 millions d’habitants".
    Tristan, le complotiste qui croit au complot d’une complosphère, pète les plombs ! "C’est l’influence russe sur la complosphère mondiale " ! C’est pas un peu complotiste ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #2979998
    Le 22 juin à 16:36 par Marquis de la Trompette
    Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

    Comment ? des députés non-bourgeois, mais où allons-nous ? C’est peut-être ça le plus dur à digérer pour ces cadres de la répu des repus.

     

    Répondre à ce message

  • #2980250

    Insoumise :) après la campagne sur les réseaux : Dans son message au ton particulièrement lisse, l’élue du Val-de-Marne assure également avoir « beaucoup appris » de son engagement syndical. Elle insiste sur son partage total des « combats et valeurs de ces organisations qui ont composé cette belle union de la gauche ». « Il n’y a aucun terrain d’accord possible avec l’extrême droite », peut-on aussi lire. Avant de conclure : « Les idées racistes, sexistes et LGBT-phobes doivent être combattues sans relâche ! La lutte continue ! »

     

    Répondre à ce message

  • #2980385

    Lu ceci de Laurent Ozon, décidément très bon, sur son fil Twitter. Il n’y a pas un traître mot à retrancher.
    « Je suis favorable à l’inversion des flux migratoires mais je déjeunerais plus volontiers avec Rachel Keke en boubou qu’avec Elisabeth Levy en Jean. Ras-le-bol de ces sorties débiles destinées à exciter les bas-instincts d’un peuple angoissé. Nous valons mieux que ça ! »

     

    Répondre à ce message

  • #2980388
    Le 23 juin à 13:17 par Soufflez bien madame !
    Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

    Quoi de plus normal que de reprocher des sympathies pro-Assad pour cette droite :
    - Sarkozyste,
    donc pro-Qatar et Arabie Saoudite et pro bombardement de la Libye
    donc pro Terroriste...

    C’est logique ils vont quand même pas soutenir celui qui a cassé tout leur modèle économique, Poutine ! Tout ça pour nous souler derrière avec le Burkini. Quelle mascarade ridicule...

     

    Répondre à ce message

  • #2980445

    C’est sûr que celle-là, DSK, il l’a pas sautée !!! ^^

     

    Répondre à ce message

  • #2980534

    Vous avez occulté le Tweet ou rachel fait du racisme anti Nord-africains.

     

    Répondre à ce message

  • #2980643
    Le 23 juin à 19:19 par Soupe-au-lait
    Rachel Keke, première passerelle entre les extrêmes

    Et qu’en est-il de Jean Brichel Kékette ?

     

    Répondre à ce message

  • #2980721

    Manon Aubry...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents