Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Raphaël Glucksmann ou la vieille gauche caviar dans un corps jeune

Le Figaro du 12-13 avril 2008, dans sa page Carnet du jour (les morts, quoi !) accorde une belle colonne à un « Mai 68 vu par André Glucksmann », ou le rapprochement des juifs de gauche et de la droite bourgeoise sur le dos du marxisme, cette idéologie par trop opposée au libéralisme mondialiste…

« C’est une exception française. Derrière l’antiautoritaire il y avait l’antitotalitaire, un mouvement impulsé 10 ans auparavant par la révolution hongroise de 1956. Souvenez-vous, en 1968, Daniel Cohn-Bendit apostrophait les “crapules staliniennes”, les chefs de la CGT, Aragon à qui il demanda que faisais-tu pendant les déportations,les famines dans l’URSS des années 1930 ? Tu as du sang sur tes cheveux blancs. »

L’audace de la formule fait encore sourire l’orateur derrière son pupitre. Pour Glucksmann, la révolution de 68 est plurielle, elle compte ses enfants à gauche et à droite de l’échiquier politique, mais repose sur un fondement commun : la destitution du marxisme.

Elle a ouvert la voie au soutien à Solidarnosc et aux dissidents soviétiques. « 68 a donné naissance à un monde nouveau, dit Alain Glucksmann en conclusion, dans lequel il n’est plus possible de croire au Grand Soir, et où l’avenir de l’humanité (il cite les exemples actuels de la Chine et de la Russie, NDLR) est au bord du gouffre.

Droite bourgeoise et gauche antiraciste ont été liquidées par le sionisme libéral après avoir fait gratuitement son sale travail de trahison nationale et sociale

Du sang, les sionistes en ont plein les mains depuis 1948, date de l’annexion de la Palestine avec un mandat douteux de l’ONU surviolé depuis. Notez la faute de prénom Alain pour André, la droite bourgeoise n’ayant pas l’habitude de diffuser les paroles de la gauche franco-sioniste. Heureusement, l’ennemi commun marxiste, cet axe asiatique aujourd’hui incarné par la puissance montante eurasiatique, ou sino-russe, a rapproché les ennemis d’hier.

Les sionistes élaborent des alliances de circonstance au gré de leurs intérêts, tant pis si la droite bourgeoise française se trompe et liquide l’héritage marxo-gaulliste. Elle périra avec, on le voit avec les scores « républicains » actuels. Le libéralisme libertaire ne lui laissera rien, car la droite bourgeoise est larguée. Idem pour la gauche antiraciste, ou gauche libérale, que le jeune Raphaël entend incarner aujourd’hui. D’autres ont rendu leur tablier, ou tenté de dévier un peu de cet axe perdant, voir la légère orientation – les médias préfèrent dérive – populiste d’un Mélenchon, vite ramené à l’ordre par les loges et les lobbies.

À gauche, qu’on se le dise, la branche antiraciste est desséchée, le fatum continue ailleurs, vers une gauche nationale et sociale, c’est-à-dire antilibérale ou antisioniste, une monture que personne n’ose encore enfourcher tant le cordon sanitaire établi par le CRIF demeure vigoureux. Les antimarxistes des années 60-70, soit la bande à Cohn-Bendit, ont non seulement contribué à abattre le gaullisme, mais aussi le communisme qui gênait encore le grand patronat et la Banque, cette alliance gaullo-communiste qui résistait à la dénationalisation du pays, ou à sa privatisation.

 

 

On le voit, 50 ans plus tard, la France est vendue à la découpe aux grands groupes économiques tout en étant gérée par de puissants lobbies qui se foutent de l’intérêt public comme de l’an 40. D’où la révolte de la France, pas seulement la France périphérique, touchée en premier, mais de toute la France lucide sur sa condition. Après la France des quartiers en 2005, la France des petits Blancs en 2018-2019, ce sera bientôt le tour de la classe moyenne de réaliser dans sa chair les dommages collatéraux du grand braquage libéral.

 

Sachant cela, en bon agent sioniste, pourquoi le petit Glux, qui a déjà 40 ans, reprend-il une branche politique morte ?

La réponse est simple et double. Primo, un espace politique existe encore dans les ruines de cette gauche, qui appelle à une reconstruction ; ses représentants sont de faible niveau – voir le transparent Benoît Hamon –, du coup la reprise du PS et de son réseau pour un euro n’est pas une si mauvaise affaire, malgré une idéologie moribonde. Il suffira de la changer en douce pour récupérer un maillage d’influence national.

Secundo : la vanité. Promu par les médias alors que sa fonction, comme celle de tous les agents sionistes qui gravitent dans les sphères, est aussi nébuleuse qu’un petit matin dans l’Écosse des Baskerville [1], le Glux ne se sent plus voler. De plus, sa compagne lui apporte une surface médiatique people non négligeable. Le couple, on l’a écrit, est l’héritier du couple DSK en qui les médias voyaient il y a 10 ans un couple présidentiel en or : la grande journaliste (de TF1, Canal+ et enfin du HuffPost) avec le grand économiste socialiste (du FMI).

Avec son OPA sur le PS du couple Faure & Hamon (qui ne sont pas ensemble), Glux dérange à gauche. Les baronnies du socialisme à l’ancienne ont encore du poids, même si le score à la dernière présidentielle a dépassé d’un tout petit point la barre du remboursement des frais de campagne, soit 6 %. Le Nouvel Obs lui rentre dans le chou ce 25 mars 2019 : un des fondateurs de Place publique, le mouvement de Glux, l’accuse carrément d’avoir « manipulé tout le monde ».

« Raphaël Glucksmann a réagi aux accusations de Farid Benlagha qui l’a apostrophé au Grand Jury de RTL, le 24 mars. "Je n’ai jamais traité les ’gilets jaunes’ de fascistes, jamais, jamais, jamais !", a répondu l’essayiste. Farid Benlagha lui répond et développe ici ses arguments. »

 

Notez que Glux, dont l’existence politique en France se limitait jusqu’à présent à un bouquin et à quelques invitations télé complaisantes, a obtenu un Grand Jury pour lui tout seul, à l’instar d’un vieux dinosaure du paysage. Benlagha raconte la fondation du mouvement, puis en vient rapidement à des doutes :

« Cependant très vite, je perçois certains signaux troublants. Fin octobre, lors d’une réunion dite de "stratégie" j’assiste à une drôle de partie. Tout d’abord je découvre que ceux qui sont réellement aux manettes sont d’anciens militants socialistes, dont je comprends très vite le positionnement, de centre gauche, bien éloigné du mien. Profils quasiment tous identiques. Des bobos parisiens, tous "blancos", au parcours scolaire balisé.

[…]

J’évoque la date du 17 novembre 2018 comme le début d’un nouveau mouvement social en gestation sur les réseaux sociaux depuis 2, 3 semaines : les "gilets jaunes". Raphaël Glucksmann se retourne alors vers moi, et me répond de manière catégorique : "Ah, non Farid, ça, on en a entendu parler, c’est un truc de fascistes et de lepénistes."

Je reste ébahi par cette réponse. Tout y est. Le mépris de classe, l’aveuglement, l’absence de connaissance de ce pays, la déconnexion totale avec la diversité de la population française. Les semaines suivantes ne feront que confirmer ce flash. »

La trahison de classe de père en fils

Benlagha, enthousiaste au début, ira de désillusion en désillusion : il découvre d’abord que PP n’est qu’une resucée du PS, que sa direction réelle, derrière un écran de diversité, est captée par « la bourgeoisie blanche parisienne ». Un vrai résumé de l’histoire de SOS Racisme, ce balai-brosse censé ramener le vote de banlieue dans la pelle du PS. Il découvre ensuite que le PS et PP ont établi un accord pour les élections européennes et ce, sans en avertir les militants, et encore moins son cofondateur Benlagha. Il est probable que la tête de liste Glux sera élu député européen, ce qui lui assure un socle politique pour une carrière qui ne fait que commencer, et qui marche dans les traces du père, ou de BHL, ce qui revient au même. La relève du socialo-sionisme est assurée.

Depuis les révélations de Benlagha, les choses vont de mal en pis pour l’alliance PP-PS et pour Glux. De curieuses vidéos ressortent qui sont dérangeantes d’un point de vue « socialiste » :

 

 

Au PS, tout le monde n’admire pas le jeune repreneur. Le député Luc Carvounas demande carrément :

« Qui va payer la campagne ? Probablement pas Place publique mais le PS, au moment où des fédérations mettent la clé sous le paillasson. Je donne acte à Faure, c’est sa stratégie, son mandat, mais il sera comptable des résultats. »

La nouvelle gauche plurielle, de son côté, a déjà explosé : exit le PCF (ou ce qu’il en reste) et les écolos de EELV. La gauche va aller en rangs dispersés au combat, ce qui n’est pas pour déplaire à Mélenchon, le seul unitaire à partir en guerre européenne. Décidément, le sionisme n’a pas fait que du bien à la gauche, depuis Mai 68. Si André voyait ça...

Notes

[1] En fait c’est dans le Devon.

Glux, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2166906

    ni beau, ni charmant, ni rien, quand il parle souvent on dirait un adolescent faussement timide ou atardé qui cherche ses mots en live comme s’il ne savait pas du tout de quoi il parle mais qui veut faire genre pour impressionner son p’tit monde.

    rien à battre de ce genre de n’importe quoi.

    à 15 ans je parlais mieux que lui, en tous cas j’étais vachement plus clair dans ma pensée et mes propos, avec un champs lexical déjà bien large. (ouai j’suis fier de moi quand j’vois ces nantis de trouduc )

     

  • C’est un concours de sosies de Dave et de sosies de sosies de Dave, c’est plutôt réussi
    Bon j’ai lu que la photo


  • Combien de temps encore, allons nous supporter tous ces sionistes infiltrés dans le gouvernement français ?


  • Encore un de ces nièmes nuls absolus, qui ne réussit à "tenter une carrière" que parce qu’il est un "fils de" !!!

     

    • Avant Léa il y eu Eka ...

      Qui sont ces géorgiens ?Eka Zgouladze obtient une bourse américaine et va dans l’Etat de l’Oklahoma[2]. Elle est au mariée au français Raphael Glucksmann et a été ministre de l’intérieur de Géorgie sous le règne de Saakachvili et a du s’occuper de la complexe réforme de la police.

      Pour comprendre le cheminement de ces géorgiens, il n’est pas inintéressant de revenir à la genèse de la révolution des roses de Géorgie, amenant le « Clan Saakachvili » au pouvoir.


  • il lui ressemble absolument pas je trouve....


  • M Glucksmann parle de rétablir un sentiment de justice...seulement un sentiment, pas la justice elle-même ?


  • En fait, pour comprendre les positions de ce précipité de népotisme, un ploutocrate maître dans l’art de la rhétorique et de la sophistique, de la dissimulation et de l’entrisme, il fait partir de deux postulats qui décodent à merveille le flot de ses paroles :

    1. Il est autant de gauche que je suis Martien
    2. Prendre à la lettre le contraire de ce qu’il déclare

    Malgré cela, des idiots doublés d’ignares iront voter pour lui.

    C’est ainsi.


  • Le fils a bien retenu les leçons d’entrisme bien sournois du père.... on ne change pas une méthode qui marche.


  • Il est un peu Golumèsque je trouve. Par contre et c’est moins drôle je trouve et je sais que son projet, sa volonté est véritablement conspiratrice relativement aux Français et à leur esprit. J’y vois une épée de racisme de tueur corrompu, qui fais partit des forces du mal et qui le sait ou qui se ment ou les deux. C’est sur il est dans le faux il est un chien chien du mal et si il s’imagine est morale il se trompe c’est certain. Ces gens là me font véritablement pitié et je les trouvent primitif, esclave, absurde, faux. Des singes. Oui un Vincent Booloré est un singe à mes yeux car pour moi sa vie est absurde et je le voit comme un gaga sous influence malsaine, un leurré de la vie perverti et enfermé à cause de son argent qui l’amène à croire qu’il est quelqu’un alors qu’il est le dernier des derniers abrutits malsain etc Mais ça c’est à cause de la vérité, à cause de Dieu.


  • glucksmann, on dirait un nom de colle gélatineuse........


  • jolie video qui demontre les académies et think tank qui forme les agents sionnistes ( les caniches des USA et du systeme pyramidale)

    https://www.youtube.com/watch?v=TXG...


  • Des salaires des députés et de leur diminution : (8000euros//800euros minimun vieillesse :

    "Je ne sais pas, je n’ai pas réfléchi..."

    Oh mon Dieu, il a trois ans...

    Il n’a pas réfléchi non plus à qui mettre sur sa liste.
    P’être il a pas de cerveau ???
    Comment écouter ce genre de personnage ?
    Ne parlons pas de sa doudoune à 1000euros


  • je trouve raphi un peu optimiste sur la capacité de la gôche de 2019 à reprendre du rabiot de pain azim ;
    au contraire même, je pense que les rejetons des 68ards sont porteurs du syndrome louis XVI et vont morfler pour les vieux....le passif est trop lourd ;
    et à l’ heure ou la confiance dans les représentants politique est au plus bas, raviver la flamme quand on appartient à cette caste des "personnalités préférées des français", c’ est pas gagné. d’ autant que le message est : "ne vous enfermez pas dans le refus du progrès et les nouveaux droits des communautés modèles ne sont pas au dépend de vos libertés"


  • http://www.leparisien.fr/faits-dive...
    Une triste et pathétique gauchiasse antiraciste et qui vote ’’antifachos’’ à chaque élection, vient de se faire enrichir culturellement par des n*gres ou des arabes(elle ne veut pas nommer la race de ses agresseurs), son copain s’est fait lyncher et défoncer sa gueule dans une agression raciste !
    Elle dénonce les policiers qui ne font rien... LOLLLL !!!!
    Les flics n’en n’ont plus rien à foutre car les gauchiasses au pouvoir les empêchent de faire leurs boulots et de deux les ordures de français gauchiasses comme elle continuent de voter ’’antifachos’’...
    Fin de Race !



  • « Du sang, les sionistes en ont plein les mains depuis 1948, date de l’annexion de la Palestine avec un mandat douteux de l’ONU surviolé depuis. »



    Depuis 1948 ?
    Soit c’est une plaisanterie, soit l’on fait dans le bricolage.

    À ce sujet, le texte clef qui vaut Déclaration entérinée par la SDN, mère putain (*) de l’ONU, n’est autre que celle dite de Balfour, quémandée par la WZO (World Zionist Organisation) suite à une « conjoncture » propre à la Première Guerre mondiale qui vit ses grandes manœuvres peser sur l’avenir du Moyen‑Orient : le démantèlement de l’Empire ottoman et l’installation d’un foyer juif en Palestine. Il nous faut donc, dans un devoir de mémoire, compter les morts pour CE mandat, depuis 1916, date des premières chouineries, au pire dès début avril 1917, date de la déclaration de guerre des USA à l’Empire allemand et à la relance le partie de baby-foot.
    L’on ne négligera pas la conférence - présence de certaines délégations et présence de la FED et de ses ses expédients - mettant en place le Traité de Versailles de 1919 (entre autres), préambule à la conférence de San Remo l’année qui suivit, confirmée par le traité de Sèvres, la même année.
    Et de lui rajouter ceux des morts qui ont laissé des plumes dans la revanche de 1939-1945... (La vraie Revanche attendue de la France étant cette guerre de 1914 et dont le tout premier monument au morts de la guerre de 1870-71, situé à Vic-en-Bigorre, laisse la trace éponyme)
    Les plus - comment dit-il - taquins vous rajouteront même entre les deux, une partie ou tous ceux de la grippe espagnole, cette épidémie puis pandémie de 1918 à 1919 ayant pris naissance en Chine pour muter génétiquement aux USA et frapper l’Europe (puis tous les continents) grâce aux « bienfaits » des déplacements de guerre.
    L’un dans l’autre, si l’on peut dire, nous devons être à 100 millions de morts. Avec, au sein de ceux-là, beaucoup plus de porteurs de croix et de croissants.

    (*) La SDN s’est tellement faite fourrer par plusieurs entités que, si l’on connaît désormais les maîtres de la nouvelle taule, nous n’en connaissons pas vraiment le père. Cependant dans les affaires de matrilinéarité, cela importe peu...


  • Détrompez-vous, tant qu’ils proposent des personnalités aussi répugnantes, le panel est large, l’on a pas à s’inquiéter, bien au contraire car leur nullité ramène à la raison bon nombre de citoyens...Il le faudra, quand leurs têtes de gondoles sera du calibre d’un Alain Soral...


  • Ce gars a des airs d’ados attardés !


  • Au sujet du vote aux européennes : c’est maintenant l’insee qui est chargé des inscriptions d’électeurs (sur décision de macron)....Il y a eu bug sur bug depuis 3/4 mois ...Beaucoup d’inscriptions ( énormément ) rendues impossibles ! C’est à force d’insistance que malgré les bugs j’ai obtenu une attestation papier que je suis bien inscrite !!! Mais l’insee comptabilisera t elle mon vote si je ne suis pas dans LEUR LOGICIEL ? (un nouveau logiciel que les mairies ont été obligées d’acheter et qui ne fonctionne pas !!!! CELA MERITERAIT UNE ENQUÊTE NON ?


  • J’ai connu personnellement Thomas Porcher. Un gars très gentil en dépit de ses accents gauchistes, je me demandais s’il savait à quel genre de fausse gauche il avait à faire en rejoignant Glucksmann et sa clique. Je vois que lui aussi a claqué la porte, grand bien lui fasse.


  • #2167408
    le 27/03/2019 par Dezinguons les shmeurks !
    Raphaël Glucksmann ou la vieille gauche caviar dans un corps (...)

    Ah ? Je croyais que la mère Gluckwoman était au père Lachaise .Mince , il s’est reproduit .Ils ne sont donc pas pour le RU ces gens ?


  • #2169810

    Je savais pas que Boris le Laid avait un lien de parenté avec Raphaël Glucksmann, merci pour l’info et la photo


Commentaires suivants