Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rapport parlementaire : les conditions de travail "déplorables" des forces de l’ordre

Rejoignez les Gilets jaunes !

Une commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur « les missions et les moyens des forces de sécurité » a passé 5 mois en immersion chez les forces de l’ordre et a procédé à 250 auditions pour évaluer les conditions de travail de la police et de la gendarmerie. Le rapport parlementaire est sans appel et évoque un système proche de la rupture.

 

Les deux auteurs du rapport, les députés Christophe Naegelen (UDI-Agir) et Jean-Michel Fauvergue (LREM), ancien patron du RAID, ont passé 5 mois auprès des forces de l’ordre. Ce dernier évoque « des conditions [de travail] déplorables, générées notamment par la vétusté des bâtiments et un manque de moyens logistiques et techniques ». Jean-Michel Fauvergue s’alarme d’une situation « critique de moyens maintes fois dénoncée ».

« L’immobilier des forces de sécurité intérieure est dégradé, au point parfois de nuire à leur capacité opérationnelle et d’offrir des conditions indignes d’accueil », peut-on lire dans ce rapport révélé ce mardi par Le Figaro.

 

70% des policiers se disent peu ou pas satisfaits de leur lieu de travail

La commission a réalisé un sondage auprès de 13 700 policiers et gendarmes. Là encore, le résultat est sans appel, le malaise est grand. 70% des policiers se disent peu ou pas satisfaits de leur lieu de travail. Dans le même temps, 60% des gendarmes se disent mécontents de leur logement en caserne.

Le rapport cite notamment le cas du commissariat de Fontainebleau : « Le risque de chutes de pierres a imposé la condamnation des vestiaires. De nombreuses infiltrations ont conduit à condamner certains bureaux, dans l’attente de l’expertise sur le risque d’effondrement du plafond. »

 

« Un sentiment d’abandon »

La direction générale de la Police nationale (DGPN) estime qu’il y a 22% d’immeubles vétustes, ainsi que 28% pour la préfecture de police. Le rapport parlementaire a de son côté estimé à 720 le nombre de sites ayant besoin d’une réhabilitation, précisant ne pas pouvoir se satisfaire « d’une situation dans laquelle un commissariat sur quatre est considéré comme vétuste ». Jean-Michel Fauvergue évoque « un sentiment d’abandon ».

Concernant les véhicules, ce n’est guère mieux. L’âge moyen des véhicules de police est passé de 5,5 à 7,4 ans entre 2012 et 2018. Les véhicules blindés à roues (VBRG) de la gendarmerie mobile ont quant à eux, 45 ans en moyenne.

 

Deux casques pour quinze gendarmes

La commission explique en outre que les « agents sont insuffisamment protégés dans un contexte opérationnel intense et évolutif ».

Lire la suite de l’article sur actu17.fr

 

La place des forces de l’ordre est au sein des Gilets jaunes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment on dit déjà...ah ouais,bien fait piur vos gueules !
    C’est pour tout les gilets jaunes éborgnés,mutilées etc...
    Arrêtez avec vos rejoignés nous,eux comme les militaires ils s’en tamponne le coquillard de nos gueules.

     

  • BA ça alors, sont pourtant bien équipés contre les gilets jaunes.....Police nationale police du capital, en fait ils protègent les "vampires" et leurs bien.....


  • Comment feriez-vous pour vous débarrasser d’un peuple et d’une nation qui vous emmerde ? d’abord l’affaiblir pour ensuite la détruire, je pensais que ce pays deviendrait Musulman dans 50 ans je me suis trompé se vas être très rapide

     

  • Pauvres petits chatons ... Les poulets sont cuits. Bien fait. Quand on s’engage dans la milice au service de l’oligarchie, on assume, ou pas, mais ça ne sert à rien de pleurnicher, car personne ne viendra vous plaindre.

    Désertez, ou démissionnez, mais arrêtez de faire les tafioles. De toutes façons, on n’a plus de larmes.

    Nous n’aimons pas la police. C’est contraire à nos valeurs.


  • Tavernier,dans son excellent film L 627 (1992) avait bien montré les conditions de travail de la police de quartiers qui officiait dans des algecos... !!
    Déjà,en 1968,on pouvait voir la police avec des camions Citroën d’avant guerre (le gouvernement commandera en catastrophe une flotte de Land Rover en juin)... !!
    Qui se souvient des Simca poussives mais bradées que touchait la police parisienne dans les 70’s ?....Pas de quoi rivaliser avec les Mercos des bandits.. !!

    Le budget annuel variant au fil des années,c’est en grande pompe qu’on voit inaugurer un commissariat tout neuf ici et là alors qu’il faudrait un plan quinquennal.... !!

    Tenez,le fameux "camp de concentration" de la rue de l’évangile dans le 18eme arr,où les GJ étaient parqués,est installé dans des anciens dépôts de la Sernam... !!

    En ce moment,le fric va au renouvellement des munitions et à l’achat de LBD et lacrymogènes....Y’à des priorités non négociables chez Macron et Castaner... !!


  • Pour les flics :
    Soit c’est le réveil patriote pour plus de moyens et de considération.
    Soit c’est l’obéissance canine pour moins de moyens et de considération.
    A eux de voir. Personnellement la niche me paraît peu confortable.

     

    • Il faut avoir des couilles pour être patriote.


    • Faut pas rêver , vu leurs manque de formation professionnel et le chômage de masse , ils ont choisi profil bas , même si leur condition est déplorable .
      La population les méprisent , à juste titre , puisque ils défendent un pouvoir totalitaire et leur hiérarchie les méprisent car ils ne sont rien que des petits fonctionnaires aux ordres .
      D’ailleurs Castamère à déclaré qu’il ne leur devait rien !
      Si ils veulent que les choses changent il faut qu’ils rejoignent les GJ .
      Mais ils ne feront rien sinon c’est chomedu direct !
      Si on peut les comprendre , on ne peut pas les excuser , ils n’ont que se qu’ils méritent , honte à eux ...


  • Dans le même temps, si ça ne te convient pas, tu peux faire philosophe adepte de la déambulation, sur la Croisette : parce que, même avec ton bureau pourri en tâche de fond, ta guinde épave pour rallier les troupes, mais un LDB40 tout neuf entre les mains, te voilà kiffant mieux qu’à la Foire du Trône, lorsqu’il s’agit de refaire le maquillage du pékin lambda...


  • Ils vont faire une cagnotte ? Ce serait l’occasion de ne pas donner .

     

  • Depuis quand la coercition dans une pseudodémocratie est-elle un ’’travail’’.. ? C’est une manière plutôt indigne de gagne sa vie sur le dos de ses contemporains comme larbins de ceux qui les tyrannisent pour les phagocyter. Qu’ils aillent à l’usine ils verront ce qu’est vraiment le TRAVAIL. Il y en a encore qui s’imaginent que leurs victimes ne savent pas encore ce qu’est vraiment un flic.


  • On déshabille la police dans l’objectif de favoriser à l’avenir les milices privées

     

    • C’est déjà le cas des pétasses de la BAC.


    • Tout à fait Igor ! Je me demande d’ailleurs si le fait d’avoir offert carte blanche aux forces de l’ordre maçonnique (qui s’en sont donnés à coeur joie) durant les manifs de ces 8 derniers mois n’a pas été une volonté même du gouvernement du NOM , afin de rendre la police détestable aux yeux de la plèbe, dans le but ensuite de légitimer l’arrivée de cette milice privée payée par l’OTAN qui s’entraîne en ce moment même en Europe de l’Est.
      Le plus comique, et je l’ai déjà évoqué avec un bon nombre de gendarmes pendant les manifs, c’est qu’ils font le sale boulot pour le moment, mais qu’ils sont sur la sellette car vont bientôt être remplacés par une milice privée Européenne, et que cela une fois fait, il sera trop tard pour aller manifester avec les gilets jaunes... Je vous promets qu’à chaque fois que j’évoquais ce sujet, l’on me regardait totalement dépité !!
      _


  • #2236426

    Deux casques pour quinze gendarmes, ils partagent les femmes aussi ?

     

  • Ils ont eux mêmes fait caca sur le chemin qu’ils empreintent tous les jours. Outre leur partialité, leur agressivité (lorque c’est facile d’en avoir), leurs abus, etc.. ils sont profondément lâches. Déjà, comment peuvent-ils accepter les ordres qu’ils reçoivent ?! Quelle dignité ont-ils à tabasser ou malmener des gens pacifiques et faire semblant de ne pas voir la racaille en moto volée sans casque qui lui fait un doigt ?! Et dès qu’il y a des caméras, ça joue au cakos mais ça ne marche pas car les délinquants savent ce qu’ils valent.


  • Ben quoi ... vous n’avez pas de compassion pour tous ces pauvres condés alors que pour langlois vous ne trouviez pas de mots assez doux... ?
    On ne parle pas des mêmes ?

    Incroyable !


  • Avec l’application du plan mondialiste qui s’accélère à très grande vitesse, l’état de délabrement des moyens, et l’état de déréliction (abattement moral), dans lequel se trouve police et gendarmerie, laissent penser que cette situation a été parfaitement planifiée il y a un bon moment, pour atteindre le résultat espéré, tel qu’il est vécu aujourd’hui.

    Et bien entendu les "cocus" du système qu’utilisent ces deux administrations, continuent à faire la chasse aux opposants, dont les gilets jaunes ont payé pour certain un prix très fort.

    En conséquence, toute carrière dans ces administrations, de même que dans l’armée, est totalement à proscrire, tant que la France sera sous la domination de puissances étrangères, qui concourent à sa destruction, et à l’effacement de sa population autochtone.


  • Avant la police servait le peuple. Aujourd’hui ils servent consciemment ou pas l’oligarchie mafieuse qui les méprise et les maltraite.


  • Là, notre agitation est équivalente à une tentative de ramener à la vie un cadavre. Ne voyez-vous pas que ce pays est définitivement mort ? Il l’est pourtant. Ça y est.

    Dans vingt ans environ, ce sera l’exil pour nous. Voyez le rythme infernal des évènements qui se déroule sous nos yeux pour vous en convaincre.

     

  • C’est a cause de leur conditions de travail qu’ils mettent sur la gueule des gilets jaunes, ou c’est à cause des gilets jaunes qu’ils ont des sales conditions de travail ?
    Mettraient-ils autant sur la gueule des gilets jaunes si ils étaient payés 6000 mensuel avec plus de moyens techniques, ou faut-il que les gilets jaunes s’arrêtent pour qu’ils arrêtent de se plaindre ?


  • Bonjour,
    a sommières dans le Gard, la gendarmerie est un tas d’addgeco depuis 2002.


  • Franchement j’ai perdu tout espoir en ce qui concerne la police. Leur niveau de soumission actuel est inédit dans l’histoire de l’humanité. On n’a jamais vu, même dans les pays de tradition confucéenne où la soumission à l’autorité est une vertu cardinale, des corps constitués être soumis à ce point à un pouvoir complètement illégitime qui les méprise et les maltraite ! Le pouvoir peut même se permettre d’assassiner certains policiers ou gendarmes encombrant (comprendre faisant sérieusement leur boulot sur certaines affaires...) sans que cela suscite le moindre mouvement de contestation ! Par ils s’acharnent férocement contre tout petit citoyen vulnérable qui aurait eu un mauvais comportement contre un des leur !
    Avant les gilets jaunes j’avais beaucoup de sympathie et de respect pour les forces de l’ordre, désormais je ressens plutôt de la pitié et du mépris. J’espère que ce corps constitué va se ressaisir et nous prouver qu’il vaut mieux que ça !

     

    • Vous voulez que les flics fassent quoi ? La révolution ? Les flics obéissent à leur hiérarchie point. Qui a mis en place cette hiérarchie ? Les français. Quand un peuple vote pour avoir comme chef un banquier (profession parasitaire) de 40 ans qui sort avec sa prof, il en subit les conséquences et c’est normal. La haine anti flic sur le site sent beaucoup trop la gauche à mon goût. Ne soyons pas haineux que les flics fassent ce que leur hiérarchie leur dit de faire car si Soral par exemple prenait le pouvoir ce serait un avantage qu’on ne passe pas par des négociations pour effectuer le ménage. La police est un outil, rien de plus. Pour le reste les souffrances sont de tous les côtés. Je rappel que les deux professions où les gens se suicident à tour de balles sont les policiers et les agriculteurs. Les français sont responsables de la situation. #jeanmarie2002


  • Il existe pourtant un moyen tout simple, de redonner le moral aux policiers et gendarmes, tout en s’assurant de leur fidélité : les inviter plus souvent à des agapes genre... de Rugy...

    Un peu de reconnaissance pour les cognes, que diable !


  • #2236649

    Le socialiste Philippe Grosvalet. a oublié ceux qui le protègent ?
    Faut faire gaffe de l’argent pour les migrants, c’est l’argent des gilets jaunes et personnes pour te protéger Philippe Brigitte Emmanuel et tous les autres ?
    Huuuum c’est risqué comme pari


  • #2236650
    le 11/07/2019 par On nous prendrait pas pour des burnes par hasard ?
    Rapport parlementaire : les conditions de travail "déplorables" des forces (...)

    Un chargeur pour trois pistolets, et trois pistolets pour cinq gendarmes , les criminels et les sauvageons doivent bien rigoler


  • Bientôt le retour de la bicyclette pour les gendarmes (ça va être dur pour intercepter les Go-Fast)
    Transition écologique oblige !


  • Pour faire des économies le ministère de l’intérieur a équipé la BAC et les gendarmes de menottes avec un seul bracelet, de tazer photovoltaïque, de matraques en en polystyrène et de pistolets sans chargeur !!!!


  • De toutes façons, elle ne mérite pas autre chose que d’être méprisée cette police...
    Maintenant elle est méprisée par le haut et en plus par le bas...

    Qu’ils se démerdent !

    Je ne serais pas contre une future dissolution de cette milice dangereuse et souvent hors-la-loi au profit d’une gendarmerie ayant une éthique plus intransigeante !

     

    • Bien dit camarade, la police est la milice de la bourgeoisie. Mieux vaudrait des milices populaires pour se débarrasser de tous ces vendus.


    • Moi aussi je préfère les Gendarmes. Ils sont plus respectueux avec les gens lors de contrôles. En revanche il parait qu’ils sont nuls pour les enquêtes et font des grosse bourdes (d’après un ami avocat)


    • Je suis d’ordinaire un défenseur de la Police (entre l’enclume et le marteau dans notre beau pays), mais depuis le mouvement Gilets jaunes, j’ai revu mes positions. Les flics plus ou moins interdits de séjour dans les cités (par leur hiérarchie et par les gosses) se sont en revanche bien défoulés sur des pauvres Gilets jaunes - quelquefois un peu relous - mais toujours désarmés.
      Franchement ça fait peine à voir. D’autant que je n’ai pas trouvé les Gendarmes tellement mieux dans l’histoire...


  • Ahaha merde ! Et puis quoi encore ?

    Y’a déjà les infirmieres, les pompiers les urgentistes, pas de place pour une compassion supplémentaire surtout pour des collabos planqués du publique qui ne font qu’obeir aux ordres..pire que des esclaves..quand ils ne se prennent pas pour john Wayne ou le kkk.bref t’es pas content tu demissione ! Rien à f^#%×


  • #2236673

    Un rapport parlementaire d’enfonçage de portes ouvertes grassement payé qui aurait pu servir à équiper quelques patrouilles.... Le génie français...
    Mais il faut bien passer un peu de brosse à reluire à ces forces de l’ordre pour mater les factieux et hordes haineuses anti-mites pendant qu’on ferme maternités, hôpitaux, services d’urgences, écoles.... Pas si folle, la guêpe.


  • Aucune empathie, aucune considération ! Ils sont volontaires, ce sont les clebs de la banque et des loges. Ils ne peuvent le comprendre puisque leur conscience s’arrête à la gamelle mensuelle posée devant leur niche ! Qu’ils aillent au diable, on a vu avec les GJ leur vraie nature. Il y aura des pendus et des tondus comme en 45, parole !!!


  • Lorsqu’ils en auront vraiment marre ,peut être qu’ils rejoindront les GJ ,mais apparemment ,ils en ont pas assez dans la musette .


  • Je retiendrais qu’une chose....beaucoup d’entre eux ont pleurés une augmentation pour continuer à fracasser du gilet jaune, ils ont touchés ou pire sont en attente de leur prime " pour actes de bravoure et dévouement " et sont repartis satisfaits à leur basse besogne. C’est à vomir une telle capacité à ramper pour un ptit billet. Ils baratinent quoi à leurs gosses ? Qu’ils combattent le crime, le terrorisme, l’ombre jaune aussi pourquoi pas ?


  • On s’en fout. Si cela est vrai qu’ils changent de métier, il y a des corporations plus à plaindre réellement.Ce peut être aussi de la propagande,le cas d’un seul commissariat n’est pas généralité.La "misère" de l’institution n’a pas bloqué l’achat de flach balls suisse et autres joujoux destinés non pas à lutter contre la violence de la pègre (qui ne craint ni la police ni la justice) mais à maintenir le citoyen ordinaire dans les clous.


  • Et alors, de quoi ils se plaignent encore ?
    Ils ont le droit de tabasser les civils et leurs envoyé des flash ball dans la gueule, Ils passent leurs temps à nous surveillé, à nous fiché alors que des terroristes se baladent tranquillement dans les cités, si ca ne leurs plait pas ils n’ont qu’a chercher un vrai travail plutôt que de protéger les traitres qui détruisent la France.
    Ils commencent me gonflé les poulets avec leurs chouinage permanent.


  • Au début des années 80 en sortant de fac j’ai été à deux doigts de passer le concours d’Inspecteur de Police. Je voyais le métier comme une sorte de défense de la veuve et de l’orphelin. Mais je voyais aussi, déjà à l’époque, leurs déplorables conditions de travail. Ca faisait pitié. Finalement je me suis abstenu, et je dois dire qu’aujourd’hui je m’en félicite.
    Les flics n’ont que ce qu’ils méritent. Ils se sont laissés enfler par la vicieuse "politique du chiffre" instaurée par Sarkozy il y a environ 10 ans, et la profession - déjà mal en point - ne s’en est jamais remise. Aujourd’hui, les voir monter des traquenards routiers à dix pour vous pruner à la jumelle (75 km/h au lieu de 70) quand vous allez au boulot, juste devant des tours où ces mêmes flics sont interdits de séjour par des ados, les voir aussi abandonner le terrain de la vraie délinquance pour "protéger" la clique politique et/ou tabasser des Gilets jaunes désarmés, ça fait mal au bide, franchement j’ai honte pour eux.
    Bien sûr c’est leur hiérarchie pourrie qui est en cause, bien sûr les directives viennent d’en haut, bien sûr que leurs syndicats sont gangrenés, mais comme dit Soral, il y a un moment où "l’humain" doit reprendre le dessus. Or, rien ne se passe. Certains démissionnent, d’autres se suicident, mais la plupart continuent la mort dans l’âme. Dommage, il y avait un bon coup à jouer en fin d’année dernière avec les Gilets jaunes. Trop tard maintenant.


  • #2237388
    le 12/07/2019 par 1 luciole dans ton cul = 1 lampe de chevet
    Rapport parlementaire : les conditions de travail "déplorables" des forces (...)

    les pauvres, ils ont des problèmes, heureusement les LBD 40 fonctionnent bien, les grenades aussi , ouff !


  • la plupart des comms sont tout simplement dégueulasses !

    La police fait un travail de titan pour essayer de pacifier les villes, tout les jours, elle fait fasse, certes à la mauvaise politique d’en haut, mais aussi aux innombrables drames que vit une grande ville :

    misère, suicides, accidents, agressions, passions humaines, émotions populaires à canaliser ! sans compter les déchets humains qui l’appellent pour des pécadilles !!

    Bcp de policiers ont été rappelés en renfort sur les mouvements GJ, et certains comme les BAC ont peu de formation au maintien de l’ordre, et peu d’équipements de protection, peu de repos, forcément y a des bavures, surtout qd ils tombent sur des imbéciles qui posent sur leurs épaules le fardeau de la misère sociale !

    On parle de laxisme judiciaire, que la police "ne foutrait rien" y a pas de fumée sans feu dit t on
    , mais sans eux ce serait pire !

    exemple :

    Depuis le XIIIème siècle jusqu’à à peu près la révolution Française, il y avait dans Paris,chaque nuit, entre 10 et 15 morts par nuits, tués par des voyous, soit environ 3600 morts par homicides !

    Aujourd’hui : environ 100 homicides par an à Paris !

    Alors on enlève la police ?

    Pour ce qui est du régime politique, les français votent non ? qu’ils assument leurs choix !


  • #2239281

    cet endroit est envahi par les gauchistes c’est effrayant !

    ce sont les français qui l’ont mis au pouvoir le Macron !

    Assumez ou cancer !


Commentaires suivants