Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réédition Kontre Kulture : Santé et guérison par le jeûne, d’Arnold Ehret

Arnold Ehret (1866-1922) est né en Allemagne dans une famille de médecins et de vétérinaires.

Il étudia le dessin, qu’il enseigna pendant quinze ans dans une école technique à Francfort. Souffrant de problèmes cardiaques et d’une inflammation des reins, déclarée incurable, il visita plusieurs sanatoriums en Europe afin de s’initier à différentes méthodes holistiques de guérison, sans résultats probants. Il se tourna alors vers les régimes végétariens et, en 1899, suivit à l’université de Berlin des cours de médecine, de chimie et de physiologie, puis s’intéressa à la naturopathie, au magnétisme et aux techniques de guérison par le mental. Désespérant de trouver un remède à ses problèmes, lors d’un séjour à Alger, il expérimenta le jeûne total. À sa grande surprise, il retrouva force et vitalité. Dès lors il se consacra entièrement à la mise au point d’une méthode d’alimentation sans mucus, privilégiant les fruits et des périodes de jeûne. En particulier, il élabora un « régime de transition » permettant de préparer le corps au jeûne, accompagné d’exercices physiques et de techniques respiratoires favorisant l’épanouissement des facultés aussi bien du corps que de l’esprit. Entièrement guéri, il embarqua à la veille de la Première Guerre mondiale pour les États-Unis, où il écrivit de nombreux articles, donna des conférences et enseigna sa méthode de guérison. À cinquante-six ans, alors qu’il devenait de plus en plus célèbre, aussi bien pour le succès de son approche thérapeutique que pour ses attaques contre les industries agroalimentaire et pharmaceutique, une mauvaise chute sur un trottoir glissant lui brisa la nuque.

Santé et guérison par le jeûne est un guide vers une méthode qui ne permet pas seulement la guérison des corps malades, mais apporte à chacun regain de vitalité et éveil spirituel, car, comme Arnold Ehret le dit lui-même :

« Dans un corps régénéré, le cerveau fonctionne d’une manière surprenante. L’esprit, les pensées, l’idéal, les aspirations subissent des changements fondamentaux indescriptibles. L’homme chante sa joie et son triomphe sur toutes les misères de la vie qu’il laisse derrière lui. Cela ne vaut-il pas la peine d’essayer ? »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quant Dieu nous a dit de jeûner s’est-il tromper pour le bien du corps et de la santé des Hommes ?
    Je ne parle pas que pour les Musulmans ! les Chrétiens et, bien d’autres avant eux, c’est le même principe, sauf que ces derniers ont supprimés que la viande et autres aliments, non le jeûne doit être totale comme l’a été cité dans le coran, et ce dernier n’est que la suite des autres livres (Thora, Evangiles, Psaumes et Pentateuque) bien sur avec des nouveautés.

    PS : Aucun prosélytisme dans mon commentaire.

     

    • Pouvez vous me dire dans quels passages de ces textes il est mentionné le jeune ? Ca m’intéresse beaucoup merci.


    • Bonjour
      Pour apporter un peu d’eau à ton moulin :
      Lors de ses apparitions à Fatima (Portugal) en 1917, la vierge Marie a recommandé à l’humanité le repentir et le jeûne pour retrouver le sens véritable de la vie sur terre, et accessoirement avoir une chance d’echapper au funestes conséquences de son style de vie "dissolus" (3eme secret de fatima)
      Ce qui donne d’autant plus de saveur a la citation de l’auteur en fin de texte ci-dessus.

      De la part d’un musulman qui suit l’école de la famille du prophète.
      One God, One Love


    • @Jfrio
      Voici cher ami.
      Coran Chapitre 2,
      Versets 183, 184, 185, 187, 196

      Le Jeune est également dans La Bible et La Torah. Je n’ai pas les chapitres et les versets disponibles en ce moment. Bon courage avec vos recherches.


    • Le prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit :

      Le jeûne le Plus agréé de Dieu est celui de David.
      La Prière la Plus agréée de Dieu est celle de David.
      Il dormait la moitié de la nuit, veillait le 1/3 puis il se recouchait le 1/6.
      Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. (Recueils de Boukhari et Mouslim)



    • sauf que ces derniers ont supprimés que la viande et autres aliments



      C’est faux. L’interdit de viande ne concerne que le vendredi normal, mais pour d’autres commémorations le jeûne recommandé est le jeune total sans eau, comme pour le Vendredi Saint.
      Les recommandations viennent principalement de la Tradition, même s’il y en a dans la Bible.

      D’ailleurs Jésus Christ est végétarien. Il est dit qu’il ne se nourrissait que de fruits, d’herbes et de miel, peut-être aussi de poisson parfois.


  • Je suis très intéressée par le jeûne depuis des années et en fait régulièrement, mais n’avait jamais entendu parler ni de cet ouvrage, ni de cet auteur.
    Je vous l’achèterai donc bientôt. Merci encore de ramener à la vie d’ excellents ouvrages oubliés.


  • C’est vrai que les périodes de jeûne sont assez significatives en termes de vitalité et de libération. Lors du dernier Ramadhan j’en ai fait l’expérience en m’astreignant un jeûne de plus en plus strict au fur et à mesures des jours (sans pour autant atteindre le jeûne le plus total, je le reconnais) et parallèlement je me suis trouvé des ressources étonnantes sur le plan sportif et intellectuel moi qui ne suis pas un foudre de guerre en aucune de ces matières.
    Egalement, le fait de ne plus avoir autant de besoins alimentaires se vit un peu comme une libération. Presque comme quand on arrête de fumer.
    Je précise également que je ne prêche pas pour ma petite "paroisse communautaire", je voulais juste partager mon expérience sur le sujet.

    Il me semble que le protocole du Dr Gernez s’appuie sur le jeûne aussi, non ?


  • En effet, le jeûne participe à la régénération du corps en libérant les cellules des toxines accumulées par une nourriture non physiologique, une mauvaise hygiène de vie.
    Je l’ai expérimenté plusieurs fois avec d’excellents résultats, entre autre pour des infections urinaires chroniques. Lorsqu’il est conseillé aux chrétiens de faire "maigre" le vendredi, ce n’est pas remplacer la viande par du poisson...c’est ne rien ingérer pendant 24 heures consécutives, sauf de l’eau ! et cela pour le plus grand bénéfice de l’organisme
    qui profite de ces vacances digestives pour éliminer les poisons du corps. C’est la raison pour laquelle la langue se charge et devient blanche, ce sont des substances dont le corps se débarrasse. Respectons notre corps qui est un chef d’oeuvre de perfection, capable de s’autoguérir, si on n’ enfreint pas ce processus naturel par la chimie des médicaments !


  • Mauvaise chute sur le trottoir...comme par hasard... bref passons

    J’aime de plus en plus l’ouverture d’esprit de E&R ! Il est grand temps d’arrêter de croire que le régime végétarien (sans céréales !) est une lubie d’adolescent antifa... Non ce n’est pas une stratégie de nos élites pour nous rendre faiblard ! Au contraire la vitalité de notre esprit et de notre corps dépend de la vitalité de nos aliments : Mangeons vivant et naturel !
    Un boycott des produits industriel est un véritable geste politique !

    A quand un rapprochement entre Alain Soral et Thierry Casasnovas ? Il y a du potentiel, croyez moi :)

     

  • J’ai deux amies très chères qui sont touchées par le cancer. L’une habite la région toulousaine et souffre de la maladie d’Hodgkin - cancer du système lymphatique - tandis que l’autre est atteinte d’un cancer derrière l’omoplate - les tissus sont touchés et peut être une ou plusieurs côtes - et habite dans la région lorientaise.
    Pour savoir si la méthode Gernez peut encore quelque chose pour elles, il me faudrait connaître le nom d’un naturopathe qui la pratique dans ces régions, or l’association du Dr Lacaze ne fournit aucun nom de praticien. Merci pour votre aide si vous avez un conseil pour nous.

     

  • Personnellement, j’ai fait un jeûne de quatre jours. Ca m’a clairement fait du bien, mais rien de transcendant comparativement à ce que j’avais pu lire.

    Je n’ai jamais vécu dans l’excès de quoi que ce soit, je ne mange pratiquement rien d’industriel et/ou de transformé, et j’ai une activité physique régulière (pas de job cul-sur-chaise, du vélo pour aller au boulot, de la course à pied de temps en temps). Ca permet déjà d’avoir un corps et un esprit "vif".

    Si on pouvait simplement enseigner cette hygiène de vie, ça éliminerait pas mal de problèmes de santé dans la population. Parce que j’ai l’impression que, tel qu’est parfois présenté le jeûne, ça peut être perçu comme la vidange annuelle d’une bagnole qu’on entretient nullement en temps normal, et dont l’usage est purement utilitaire. Ladite vidange annuelle va permettre de faire rouler la voiture quelques années de plus, mais, sur le fond, c’est l’usage et l’entretien qui est problématique.

    Une voiture, ça se rachète. Un corps, non.

     

    • Bravo pour ton effort, 4 jours c’est peut-être un peu juste, surtout si tu as arrêté d’un coup.

      L’idéal est :
      - 5 jours de diminution alimentaire (éliminer tout ce qui est lourd à digérer, viandes charcuteries et privilégier fruits et légumes
      - 5 à 7 jours de jeûne (ne boire que de l’eau si possible)
      - 5 jours de reprise alimentaire progressive (extrêmement important de reprendre doucement par des fruits et légumes)

      Profiter de cette expérience pour manger moins et mieux.


    • Les sensations de bien être dûes au jeûne ne commence qu’à partir du 3/4 ème jour.

      Les 3 premiers jours sont en général difficiles, le corps élimine les impuretés, et ensuite c’est le bonheur, personnellement, je ne me suis jamais senti aussi bien dans mon corps et dans ma tête que pendant un jeûne.


    • Lu attentivement vos commentaires sur la duree du jeun....

      Petite remarque :

      Pas encore lu ce livre mais il est recemment sortie une etude scientifique qui montre que le corps renouvelle via les cellules de la moelle osseuse ses globules blancs (defenses naturelles) au bout d’un jeun de 30 jours environs.... les anciens connaissaient sans doute ce principe, la recherche scientifique le redecouvre En 2015.


    • A votre avis, les médicaments peuvent être pris ou non pendant qu’on jeûne ?



    • A votre avis, les médicaments peuvent être pris ou non pendant qu’on jeûne ?




      Lors d’un jeûne, les principes actifs des médicaments vont avoir, à mon avis, un effet décuplé, de la même façon que la consommation de principe actifs comme l’alcool ou la caféine a un effet décuplé.


  • Excellent ouvrage !

    On y apprend beaucoup de choses. Le jeûne et la connaissance de son corps et de sa santé permettent d’échapper au système de santé contemporain (médicalisation à outrances, soins des conséquences sans études des causes) et donc au système tout court.

    Les aspects de santé physique sont hautement politiques.

    Je me réjouie que ce soit un des axes des Editions Kontre Kulture.


  • Sur le même sujet, je conseille aussi l’excellent livre de Bernard Clavière : "Et si on arrêtait un peu de manger de temps en temps".

    "Ce que le jeûne ne soigne pas, rien ne le soignera."

    Bernard Clavière.