Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Référendum contre le mariage des homosexuels en Croatie

Les Croates ont commencé à voter dimanche sur une révision de la Constitution visant à empêcher le mariage homosexuel. Ce vote avait été réclamé par des ONG conservatrices mais vivement dénoncé comme discriminatoire par des militants des droits de l’Homme.

Les électeurs doivent répondre à la question de savoir si le mariage doit être établi par la Constitution comme "l’union entre un homme et une femme" dans ce pays de 4,2 millions d’habitants, tout récemment devenu membre de l’Union européenne. L’Église catholique, qui a donné son plein soutien à l’organisation de cette consultation, y joue un rôle très important.

Les bureaux de vote ont ouvert à 07h00 et le resteront jusqu’à 19h00. Les premiers résultats partiels sont attendus tard dans la soirée.

Le gouvernement de centre gauche, des militants des droits de l’Homme et des figures de proue de la société civile locale ont appelé ces derniers jours les citoyens à voter contre un tel amendement.

Appel lancé auparavant

Et des militants ont mis en garde contre une "avalanche" d’initiatives similaires pour réduire les droits des autres minorités.

Samedi, plus de mille personnes ont marché à Zagreb, bravant la pluie, sous le mot d’ordre "la Constitution n’est pas un jouet", pour appeler à voter contre la révision de la Constitution.

Entourés par un important dispositif policier, les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles il pouvait être lu "l’homosexualité n’est pas un choix, mais la haine en est un" ou encore "vote pour ta dignité".

Mêmes droits en 2003

Une trentaine de médecins gynécologues de la principale maternité de Zagreb sont sortis devant l’hôpital pour affirmer leur opposition au mariage gay. Et au total, selon un sondage, 68 % des électeurs disent souhaiter voter oui dimanche et 27 % diront non.

En 2003, la Croatie a accordé aux couples du même sexe les mêmes droits qu’aux hétérosexuels vivant en union libre, dont une sorte de reconnaissance de la communauté de biens.

Sur l’homosexualité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et voilà la Croatie qui nous donne des leçons de liberté.
    Eux on au moins droit à un référendum...


  • là où il y a une brèche ,le diable va s’y engouffrer ...la brèche dans ce cas précis est le référendum ,réviser la constitution .. ! selon moi ,il n’ y a pas matière à discuter le mariage est l’union d’une femme et d’un homme( et tout ce qui en découle ),point final ! C’est encore un coup porté à la civilisation, à la foi,à" l’ordre naturel ", par les hordes démoniaques ... !
    Quand un état veut entamer un débat sur ces sujets là,le combat est perdu d’avance !Un état fort ne transige pas sur ces sujets là !
    Un jour viendra où il y aura même des débats ,des référendum sur la remise en cause de l’interdit de l’inceste ,des relations entre adultes et enfants etc etc... !! !


  • Comme quoi, une ONG non-gauchisante, cela existe ! La Croatie est un exemple pour les peuples anesthésiés d’Europe, la grande majorité des Croates sont encore saints. La semaine dernière, un joueur croate de football Josip Šimunić avait fêté leur qualif’ pour le Mondial 2014 en entonnant des cris patriotiques au micro, repris en chœur par le public, on m’a raconté, c’était grandiose. Et j’en tiens pour preuve un artiste du nom de Marko Perkovic "Thompson", véritable idole des jeunes. Voici une vidéo de l’une de ses performances au stade Maksimir de Zagreb il y a maintenant quelques années :

    http://www.youtube.com/watch?v=idSF...

    Živjela Hrvatska !


  • C’est toujours la même chose, en confondant les sexes on confond nature et degré dans l’engagement consacré dans le mariage. Ce dernier nourrit la société dont elle est aussi le fondement. L’argent public ne doit pas servir à corrompre le fondement de toute civilsation. C’est payer pour qu’on scie la branche sur laquelle on est assi.
    Par contre si certains veulent se faire des contrats de droit privé pour règler les questions patrimoniales ou de colocation pas de problème. Le PACS est là pour ça.
    Mais en fait je crois que ce sont les avantages liés au mariage qui sont convoités.
    Dans ce cas il faut énumérer ces avantages, et que, dans un soucis d’égalité, les célibataires puissent aussi en profiter.
    Peut-être une piste à creuser pour les juristes, et en attendant nous pouvons former une communauté revendicante de célibataires exclus de la société.


  • La parole au peuple...ça existe donc encore en Europe ?


  • #611495

    faisons pareil...

    Le jour ou la France sera un pays musulman (simple constat vu les flux migratoires et la démographie des français issus de l’immigration) cette loi satanique sera abrogée...

    Comment peut on accepter de telles dérives ?!!


  • "l’homosexualité n’est pas un choix, mais la haine en est un"

    Voilà le type de slogan merdique qui n’a aucune valeur, dans la mesure ou la haine est une émotion ou un ressenti, on ne peux rien y faire et c’est donc comme l’homosexualité quelque chose qu’on ne peux pas annihiler spontanément. Par contre on peux choisir de ne pas faire de la chasse à l’homme comme c’est le cas pour la lgbt ou aussi véhiculer des idées tout en sachant que ça énerve les gens...

    La haine engendre la haine, plutôt ironique quand on voit qui a commencé...

    Faut vraiment que ces gens là se posent deux secondes et commencent à réfléchir, même si je les méprise, on va pas s’en sortir avec des demeurés pareil !

     

    • Oui, la haine engendre la haine mais j’ai envis de dire que ceux qui utilise la haine comme une arme (comme le lobby LGBT mais pas que !^^) périront par la haine...



      « Alors Jésus lui dit : Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée »
      Matthieu (26:51-52)



  • A quand la même chose en France ? Non, je plaisante.


  • j’espère que le peuple croate fera entendre sa VRAIE voix, pas celle que les merdias de masse veulent lui donner. Et que ça rappellera à nos "élites" maçonnico-satanistes que le mariage est ce qu’il est et que les gens de bon sens n’entendent pas en changer la définition pluri-millénnaire !


  • La "Conférence des rabbins européens" a publié un communiqué de presse à ce sujet : "Nous soutenons pleinement l’initiative des citoyens qui ont organisé le référendum. Nous sommes très bouleversés par les tentatives d’assimiler cette initiative pour le mariage au régime nazi et à l’idéologie fasciste." (tiens, tiens, ça rappelle quelque chose). Il sera intéressant d’observer si la publication d’un tel communiqué le jour du vote aura des conséquences aussi dramatiques pour les dirigeants de cette organisation que cela a été le cas pour le grand rabbin de France, Gilles Bernheim.


  • Premières estimations des résultats du référendum en Croatie sur la modification de la constitution définissant le mariage comme l’union d’une femme et d’un homme : POUR 65%, CONTRE 34%
    http://www.vecernji.hr/za-i-protiv/...

    La nouvelle mise en avant par le quotidien après la publication des résultats (Google traduction rectifié) :

    Au siège de "Les citoyens votent contre" (les opposants à la modification) étaient présents de nombreux visages familiers de célébrités. Leur principal sujet de conversation portait sur la condamnation de la décision prise par "Au nom de la famille" (l’association à l’origine du référendum) de limiter la couverture médiatique à certains médias. Une telle relation avec les médias est considérée comme absolument inadmissible mais tous étaient d’accord pour saluer la solidarité des autres médias qui ont décidé de boycotter la couverture du siège de l’association "Au nom de la famille".

    C’est beau la liberté de la presse !


Afficher les commentaires suivants