Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Référendum en Catalogne : la situation dégénère

Un début de guerre civile ?

Au moins 300 bureaux de vote qui devaient servir au référendum d’autodétermination interdit en Catalogne ont été fermés par les forces de l’ordre, selon le gouvernement régional, mais de nombreux catalans ont malgré tout pu voter, ont constaté des journalistes de l’AFP.

 

La maire de Barcelone qualifie Rajoy de « lâche »

La maire de Barcelone Ada Colau a qualifié le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy de « lâche » après l’intervention en force de la police pour empêcher un référendum sur l’indépendance de cette région, l’appelant à quitter le pouvoir, à l’instar du parti de gauche radicale Podemos dont elle est partenaire.

Il « a dépassé toutes les bornes », « c’est un lâche et il n’est pas à la hauteur de sa responsabilité d’homme d’État (...) Par conséquent, Mariano Rajoy doit démissionner », a déclaré aux journalistes Ada Colau, opposée à l’indépendance de la Catalogne.

 

Podemos réclame la démission de Mariano Rajoy

Sur Twitter, le leader de Podemos Pablo Iglesias, le parti de la gauche radicale, a appelé le chef du gouvernement Mariano Rajoy à la démission. Dans un message contenant des photos de personnes blessées au cours de charges policières, il a accusé le Parti populaire du Premier ministre espagnol « et ceux qui le soutiennent de détruire la démocratie ».

 

 

« Le référendum n’a pas eu lieu »

« Le référendum n’a pas eu lieu. Le gouvernement a évité quelque chose qui n’avait même pas de garanties démocratiques », a déclaré dimanche la numéro deux du gouvernement espagnol Sáenz de Santamaría.

 

Selon Wikileaks, la police espagnole a frappé à coups de matraque des pompiers catalans qui protégeaient les civils

Ce dimanche, les pompiers catalans ont formé un cordon de sécurité pour protéger les civils qui manifestaient et pour empêcher les forces de l’ordre de saisir les urnes. Selon Wikileaks, qui a posté sur Twitter une vidéo, les forces de l’ordre espagnoles ont frappé à coups de matraques les pompiers catalans qui escortaient les civils se rendant aux urnes.

 

 

« L’État espagnol perd son sang-froid », estime Jean-Luc Mélenchon

Le leader de La France insoumise a réagi sur Twitter aux violents heurts qui ont eu lieu au cours des manifestations en Catalogne. « L’État espagnol perd son sang-froid. La nation ne peut être une camisole de force », a tweeté Jean-Luc Mélenchon.

[...]

Selon un tout dernier bilan, « 337 blessés et personnes souffrant de contusions sont actuellement pris en charge par les services d’urgences catalans suite aux charges de la police espagnole », ont indiqué le gouvernement et les services d’urgences catalans sur Twitter.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Quel avenir pour l’Europe ? À lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1811474
    Le 1er octobre à 23:53 par Emmanuel pas macron
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    La situation est très simple. Rajoy est pro européen et donc pro morcèlement des nations et don pro catalan. Son intervention est destinée à refaire un referundum d’ici quelques semaines en étant sur que la l’independance sera votée majoritairement. Car si Rajoy avait autorisé ce référundum, alors la Catalogne aurait voté pour le maintien dans l’Espagne. Le vote populaire est à manipuler en démocratie, ne l’oublions jamais. Rajoy est pro catalogne et donc podemos est l’idiot utile du sytème ou le complice.. trop de bétise en ce bas monde.

     

    Répondre à ce message

  • #1811478
    Le 1er octobre à 23:58 par Seconde classe
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    C’est grave.

    La question, concernant les élites madrilènes et le gouvernement espagnol, est :
    - est-ce qu’ils sont benêts et pensent que c’est la bonne solution pour garder l’Espagne unie (sachant que l’Espagne, comme l’Italie ou le Royaume-Uni, c’est une histoire très différente de celle de la France : pas de longue tradition d’un centralisme étatique fédérateur) ;
    - ou : est-ce qu’ils pactisent avec Soros (façon de parler, ils ne le consultent pas, mais Soros a de toute évidence fait "du bon boulot") pour hâter un morcellement souhaité par leurs maîtres ?

    Je ne me prononce pas. Mais j’ai envie de penser que c’est une réaction "épidermique", sans réflexion, la manière dont Madrid a géré le bazar.
    Si vous avez été en Espagne, vous serez d’accord qu’affleurent encore beaucoup les clivages gauche/droite hérités de la guerre civile 1936-1939. Et, parallèlement, les Catalans ne sont pas non plus super populaires dans le reste du pays (je vous le dis comme je l’ai ressenti, ça vaut sûrement pas tripette).

    Bref. Attendons de voir - mais a priori, gestion calamiteuse de la team Rajoy.

     

    Répondre à ce message

    • #1811615
      Le 2 octobre à 08:18 par quelqu’un
      Référendum en Catalogne : la situation dégénère

      Gestion excellente de la team médias plutôt.
      On dénombre parmi les blessés des gens qui sont tombés, des bousculés, etc...
      Il faut pas croire que 100 blessés ce sont 100 traumatisés crâniens.

       
  • #1811516
    Le 2 octobre à 00:47 par Crux fidelis
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Ce ne sont que les agitateurs habituels qui traversent les âges comme les huguenots en leur temps. Ne plus être dépendant de l’état espagnol et de l’UE demanderait beaucoup de travail et d’abnégation, la plupart n’en ont pas conscience et sont bien trop fainéants. Aussi, le jacobinisme demande aux cerveaux de sortir du réel et d’agiter, de détruire et se plaindre des quelques coups reçus. En haut, la haute finance et les loges s’occupent du reste, il y a les fiefs tranquilles des frères la truelle comme Lyon, Cahors, Lorient et ceux de leurs soldats ; Nantes, Rennes etc. En Espagne ça doit être pareil, tous leurs punks à chien et antifas doivent être concentrés là-bas.

     

    Répondre à ce message

  • #1811547
    Le 2 octobre à 02:16 par Iskandaar
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Ce sont bien des états-nations qui ont fondé l’Union Européenne. Si ces mêmes états-nations tardent à en sortir malgré la faillite, il ne faut pas s’étonner de voir les peuples d’Europe se prendre en main. « Un peuple » n’étant pas forcément égal à « une nation » dans la réalité (en dehors du fantasme républicain). On peut toujours critiquer nos voisin, en attendant, en France nous avons Macron...

     

    Répondre à ce message

    • #1812383
      Le 3 octobre à 13:22 par Eric
      Référendum en Catalogne : la situation dégénère

      C’est ça que vous appelez « se prendre en main », participer à l’accélération de la destruction des états-nation en se trompant complètement de combat ?
      Ce qu’ils font n’est rien d’autre qu’un grand n’importe quoi à tout point de vue. Les intentions mènent à tout et y compris au pire comme vous le savez.

       
  • #1811550
    Le 2 octobre à 02:59 par SR.F
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Tout ces événements font penser à un printemps catalan sous sponsoring.

    Apres la France ,la Russie ,l’empire ottoman ,la Palestine ,l’Inde,l’Algérie,l’URSS,la Yougoslavie ,l’Ukraine ,la Géorgie ,la Tunisie,l’Egypte,la Libye ,la Syrie ,la kabylie algérienne, le Rif Marocain ,le Kurdistan Irakien il y a la Catalogne

    Depuis peu le mondialisme a passé la vitesse supérieur.
    En effet pour éviter tout résurgence du nationalisme (l’ennemie du mondialisme) ,il faut disloquer les nations.

     

    Répondre à ce message

  • #1811562
    Le 2 octobre à 03:20 par tiriz
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Que penser de tout ça ?

     

    Répondre à ce message

    • #1811605
      Le 2 octobre à 08:01 par réGénération
      Référendum en Catalogne : la situation dégénère

      Qu’on ne va pas se faire matraquer la tronche pour réclamer le droit de vivre... au même endroit. Çà cache autre chose, le régionalisme européiste par exemple, dont parle beaucoup Pierre Hillard.
      Le piège, c’est qu’on serait tenter de prendre parti pour l’un (le peuple) ou l’autre (la nation espagnole)... les choses sont un peu plus subtiles.

       
  • #1811628
    Le 2 octobre à 08:52 par Diego_Alatriste
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Une farce gérée par des incompétents...

    Quand on pense à l’origine historique de tout cela on ne peut que se révolter. Le nationalisme catalan est un pur mythe du XIXème siècle enfanté par une bourgeoisie lâche qui, finalement, ne pensait qu’à leur fric.

    A la mort de Franco, la « démocratie » de gens comme l’incompetant Suárez, a voulu faire quelques cadeaux à certaines régions espagnoles reconnaissant des « particularités nationales ». Un truc assez flou... Le mal était fait. La deuxième génération de « catalans » émigrée de l’Extremadure et de l’Andalousie, voulant être plus Catalane que Roger de Flor et Prat de la Riba ensemble, par peur du rejet, s’est radicalisée. A cette sauce indigeste il faut rajouter un peu d’idéologie antifa internationaliste, très présente en Catalogne, et la catastrophe est née.

    Le nationalisme catalan n’est que l’union chimiquement pure des idées égoïstes d’une bourgeoisie surannée et de l’anti fascisme contemporain à la Podemos qui déteste tout ce qui est « espagnol » car identifié à Franco et à certaines valeurs européennes. Encore une fois, l’extrême gauche travaille pour une élite catalane degueulasse et corrupte qui les méprise... Merveilleux !

    Rajoy est un lâche. Un haut fonctionnaire qui, de toute façon, va se faire taper dans les doigts quoiqu’il arrive. Les espagnols attendent de lui des mesures extraordinaires. Résultat : un cirque. Des bagarres ici et là, des gens qui ont voté 4 fois, une future déclaration d’independence et « un appel à la réflexion »...

    Une grosse blague.

     

    Répondre à ce message

  • #1811672
    Le 2 octobre à 10:18 par Eric
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Le gouvernement espagnol a commis une erreur tactique : il aurait dû autoriser le référendum et en cas de victoire du "oui" refuser d’accorder l’indépendance à la Catalogne puisque la constitution espagnole stipule que ce genre de référendum est illégal. S’il avait agi ainsi il n’y aurait eu aucune violence policière et l’opinion publique internationale ne serait pas, comme c’est le cas aujourd’hui, largement du côté des indépendantistes.

     

    Répondre à ce message

    • #1811737
      Le 2 octobre à 12:01 par michel amm
      Référendum en Catalogne : la situation dégénère

      Le gouvernement espagnol pro-européen a fait exactement ce qu’il faillait faire pour qu’il y ai scission. C’est le plan européen de destruction des nations par la mise en place des euro-régions : sans armée, sans banque publique.

      Grâce à la répression, il a mis l’opinion internationale du coté des catalans et il a polarisé les catalans qui ne sont pas tous pour l’indépendance loin s’en faut. Il y a déjà eu un référendum pour l’indépendance en catalogne et il n’a pas eu la majorité.

      Aujourd’hui grâce au gouvernement espagnol, un catalan qui n’est pas indépendantiste ne peut plus faire valoir son opinion, sinon il est considéré comme un collabo avec CRS espagnol.

      Ce qui va être amusant c’est ce que les catalans vont faire avec les non-catalans qui sont en Catalogne : explusion ? naturalisation ? Pendaison ?

      C’est le retour des féodalité. Mais à la place des Nobles on aura des familles bancaires.

       
    • #1812113
      Le 2 octobre à 21:52 par Eric
      Référendum en Catalogne : la situation dégénère

      Je précise que je poste très régulièrement sur ce site mais que je ne suis pas l’auteur de l’étonnant commentaire ci-dessus. Je ne connais pas et n’ai rien à voir avec cette personne :-)

       
  • #1811724
    Le 2 octobre à 11:37 par momoi
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Je suis d’accord, si le premier ministre avait été la hauteur de sa tâche, il aurait déjà placé sous les verrous les organisateurs de ce coup d’Etat, et lancé un mandat d’arrêt international contre leurs sponsors étrangers
    Que dit le chef de l’Etat espagnol, le roi ? comme son père en 1981 face aux putschistes de pacotille, il aurait dû s’exprimer devant la nation pour condamner ces apprentis dictateurs.

     

    Répondre à ce message

  • #1812229
    Le 3 octobre à 06:24 par en colère
    Référendum en Catalogne : la situation dégénère

    Le référendum Catalan est illégal dans le sens ou les gens pouvaient voter sans présenter de carte d’identitée ce qui veux dire qu’ils pouvaient voter plusieur fois , également le peuple espagnol n’a pas été consulté pour lui demander si le port de Barcelone qui approvisionne toute l’espagne devait sortir de l’espagne pour faire son indépendance , et 2018 sera la FIN DU SECRET BANCAIRE EN ANDORRE et des comptes secrets . Le gouvernement espagnol détiendra les preuves de mouvements de capitaux illicites, de blanchiment d’argent et de détournement de fonds, activité principale des porte-voix séparatistes...L’argent est actuellement transféré en Suisse et dans les paradis fiscaux Ceci explique la précipitation de la grande bourgeoisie catalane qui y avait ses comptes à faire sécession car dans l’Espagne ils devront rendre des comptes... d’aprés vous , sachant que Soros est derrière les séparatistes Catalans , la famille d’un certain manuel Valls elle est de quel bord dans cette affaire ? moi j’ai ma petite idée..

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents