Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réflexions sur la visite d’élus français en Crimée

La semaine dernière, une délégation d’élus français s’est envolée de Paris pour Moscou puis la Crimée afin d’évaluer la réalité sur le terrain, loin des mythes colportés par la presse française.

Le voyage a créé un certain émoi en France puisque le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s’est dit totalement opposé ce voyage… Imagine-t-on Sergueï Lavrov s’opposer à des déplacements de députés russes dans quelque zone du monde que ce soit ?

La visite des derniers députés libres de France (et on peut se féliciter que la délégation comprenne des élus toutes tendances confondues) est le troisième voyage de parlementaires et sénateurs français organisé par Thierry Mariani, député des Français d’Eurasie et donc de Russie, avec le soutien du Dialogue franco-russe.

Samedi 25 juillet, la délégation a pu rencontrer la communauté française de Moscou dans ce haut lieu de la résistance française qu’est devenu l’excellent restaurant Normandie-Niemen à Moscou. De façon finalement logique, ce sont près de 150 personnes qui sont venues apporter leur soutien, une affluence qui a surpris la presse russe, la correspondante de Kommersant ayant même tweeté même qu’il était presqu’impossible de rentrer dans la salle.

 

 

Ce troisième voyage a permis l’apparition d’un scénario narratif alternatif à celui auquel le peuple français a droit sur ces événements. On peut le résumer en quelques grands axes que Thierry Mariani a synthétisés lors de son bref discours :

- Les parlementaires français et russes n’ont quasiment plus de contacts officiels avec leurs homologues russes depuis près de deux ans, ce qui est une aberration.

- Le but du déplacement était de se rendre en Crimée, car nombre de parlementaires jugent logique la réunification de la Crimée à la Russie d’un point de vue historique.

- Quoi qu’il en soit, la France doit être présente sur le terrain car nos amis allemands et italiens sont eux sans scrupules.

- La délégation comprenait un centriste, un député de gauche (contre cinq sur douze lors d’une précédente délégation) mais représentait une certaine diversité géographique française.

- En Russie, nous avons des amis avec lesquels nous devons garder contact.

- La logique des sanctions nous entraîne dans une spirale qui n’est bénéfique pour personne, ni la France, ni ses entreprises.

- Nous sommes venus pour tenter de donner un autre son de cloche et faire évoluer l’opinion publique.

- Qui trouverait normal que le Sénégal ou le Sri Lanka ait quatre ministres étrangers occidentaux naturalisés dans la nuit ? Tout le monde dirait que c’est scandaleux et néo-colonialiste.

- Les élus essayeront de faire partager leur impression dans les médias.

L’excellente blogueuse Karine Golovko synthétise différemment la visite des députés :

- il n’y a pas d’occupation de la Crimée par les forces russes ;

- la population de Crimée est heureuse d’être de retour au sein de la Russie et le déclare spontanément elle-même ;

- les médias français présentent une vision déformée de la réalité ;

- il faut lever des sanctions économiques qui n’ont aucun fondement et sont préjudiciables au développement et à l’implantation des entreprises françaises en Russie, qui perdent des parts de marché face aux entreprises allemandes, par exemple ;

- les sanctions prises par la Russie ne sont qu’une réponse aux sanctions adoptées par les pays de l’UE.

- il faut de toute urgence rétablir la coopération à tous les niveaux, notamment institutionnels entre nos deux pays. Exemple : le groupe parlementaire d’amitié franco-russe est mort depuis deux ans puisqu’il n’y a plus aucun échange.

Très curieusement, aucun media français d’aucun type n’a estimé nécessaire ou intéressant d’évoquer la visite des députés en Russie alors que ces derniers sont les premiers officiels européens à fouler le sol de la Crimée russe. Imaginerait-on la presse russe censurer un voyage de députés russes à l’étranger ?

Que peut-on conclure sur ce déplacement en Russie d’élus français majoritairement proche de la droite populaire ?

Tout d’abord, que la France prouve par cette action son statut de partenaire privilégié de la Russie que ce soit sur le plan économique, diplomatique ou diplomatique.

La Crimée est définitivement russe et ce fait géopolitique sans doute douloureux pour certains, pas pour les Criméens cela dit, motive étrangement plus le mainstream et nos intellectuels que le vol du Kosovo à la Serbie après 78 jours de bombardements totalement illégaux.

La politique de sanctions n’a eu aucune influence sur la politique russe, bien au contraire. Elle a en revanche contribué à affaiblir les positions et intérêts français en Russie, portant atteinte à l’intérêt national.

Les élus français mettent la diplomatie de leur pays en face d’une réalité difficile à nier : la politique française sur l’affaire ukrainienne a été une erreur grossière, la France s’étant totalement fourvoyée sur ce dossier.

En ouvrant une brèche diplomatique forte, notre nation confirme son statut de puissance souveraine et diplomatique. La France initie de la sorte une nouvelle trajectoire diplomatique, trajectoire qui sera demain un impératif pour toute l’Europe : redéfinir une nouvelle relation avec la Russie.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas mécontent d’être représenté par Mariani pour le coup, en tant que Français de la 11e circonscription...


  • Preuve que les choses sont parfois un peu plus compliquées que ce que les milieux dit "dissidents" nous présentent, parmi ces députés, on trouve des sionistes affichés tel que Claude Goasguen.

     

    • 2500 ans de spécialisation en "girouettisme", ça aide.


    • Il faut néanmoins une coérence dans la défense d’intérêts... on ne change pas de camp par principe.


    • #1237182

      Cher Gloups, vous êtes un naïf. Combien parmi ces députés seraient allés en Crimée si la guerre médiatique n’avait pas été perdue par le camp atlantiste ? s’ils se rendent là-bas c’est pour couvrir leurs arrières. Après s’il y en a des sincères dans cette délégation, tant mieux, mais on ne me fera pas croire que c’est le plus grand nombre.

       

      • #1237644

        Effectivement, la propagande atlantique s’essoufle, et derriere il faut quand meme se faire reelire, les elections recentes ont montres qu’un matraquage mediatique positif pouvait ne plus suffire donc il vont au charbon... mais doucement quand meme haha


    • Je suis en Russie actuellement, et je peux vous dire que la visite des parlementaires français à fait la une de tous les journaux tv des grandes chaînes durant tout le temps de leurs voyage....

      Ca fait en même temps plaisir... et puis ça fait aussi de la peine quelque part...

       

      • #1236719
        le 27/07/2015 par Ivan Durak is back
        Réflexions sur la visite d’élus français en Crimée

        Personnellement, même si je ne suis absolument pas un votant, cette visite me fait plaisir. Je vis également en Russie, et il est agréable d’entendre un autre son de cloche dans les médias locaux, quand ils parlent de la France, que où sont les mistrals.


      • Curieux, mes amis ukrainiens ont pas la même opinion de Poutine (pas des Russes de Poutine) ;)


      • Je vis (et travaille) en Russie depuis cinq ans. Cette visite me fait également plaisir.
        Mais la ligne Moreau n’est qu’une grossière propagande inversée, les gens y sont profondément malheureux.
        Il faudrait expliquer le problème sanitaire, la corruption comme système organisé .
        Rien ne marche, et rien ne marchera, c’est un drame.

         

      • #1236706

        C’est pas un peu facile de soutenir des partis européistes et atlantistes pour se faire élire et puis, une fois élus, de prendre des postures médiatiques à la marge pour montrer qu’on est pas d’accord avec le parti qui nous a fait élire ?

        Mélenchon, 37 ans de parti socialiste...


      • #1236710

        Quand ont examine la liste des mecs qui ont participé à ce voyage et leur CV, l’on comprend qu’il ne s’agit là que d’une opération de com !

        Par ailleurs, aucun d’eux ne suggère de lever les sanctions contre la Russie ! Sanctions prises d’après les multiples suspicions et affirmations jamais vérifiées et non confirmées véhiculée principalement par Fabius, menteur professionnel de son état !

        Nous attendons toujours la confirmation et les preuvesde l’entrée dans le Donesk de 450 chars Russes. Ce qui suppose que ces chars soient assistés de 900 camions citernes et d’une logistique mécanique considérable. Pour repère, 450 chars représentent les forces françaises et allemandes réunies !


      • « L’intimidation calculée à laquelle nous assistons souvent ces temps-ci, exercée par "le pouvoir en place", ne fera taire l’opposition loyale qu’un certain temps. »

        senateur Robert Byrd ( la verité se revelera )


      • #1236743

        Il est bien évident que la Crimée est Russe de part son histoire comme de part la volonté de son peuple. En dépit des protestations de l empire je ne pense pas que nombreux soient ceux qui sont prèts à en chasser l’ armée Russe. Je suis content de voir la le deputé de la Corse ainsi que Mariani d’origine Corse et Pozzo di Borgu dont l origine est Corse aussi. En ce qui concerne ce dernier son ancetre a eut un role très important dans l’amitié Corso Russe. En effet Carlu Andria Pozzu Di Borgu était un adversaire politique du jeune Nabuleone Buonaparte (qui n avait pas encore change de nom et de prénom) Pozzu di Borgu avait été choisi par Pasquale Paoli le pere de la nation Corse qui était très apprécié par Catherine 2 de Russie. Des années plus tard quand Napoléon Bonaparte (qui entre temps était devenu francais changeant de nom et de prénom) assiegeait Moscou son viell adversaire Carlu Andria était devenu conseille personnel du Tzar . Pozzu di Borgu sera récompense par la Russie et nomme ambassadeur de Russie en France. 2 siecles plus tard je suis content de voir son descendant a Moscou. Vive l’ amitié Corso Russe



      • “Quoi qu’il en soit, la France doit être présente sur le terrain car nos amis allemands et italiens sont eux sans scrupules.”



        Non,nos amis allemands et italiens sont surtout plus intelligents et clairvoyants,les Français veulent être toujours « plus royalistes que le roi » et se font toujours avoir car ils arrivent en retard quand le marché est bien saturé par « nos amis »


      • Moi j’aime la Russie, j’ai de l’admiration pour la stature de chef d’état de Poutine ... un bonhomme, à la De Gaulle ... même s’il n’est pas un sain, donc cette initiative me réjouit.

         

      • Bravo à eux ! la stupidité anti-russe atteint des sommets en ce moment en France ; quand ferons nous un vrai bras d’honneur aux états-unis ?


      • Ne vous laissez pas enfumer : dans une France démocratique il n’y aurait pas de députés (puisqu’il n’y aurait ni Parlement ni partis politiques) et les relations entre la France et la Russie n’auraient jamais été coupées car le peuple français n’aurait jamais permis une pareille aberration.

        A bas la République ! Vive la démocratie !


      • Ces représentants du noble peuple de France, sont en train de nous montrer qu’ils sont libres de leurs mouvements et qu’ils n’ont aucun fil attaché à leur patte. Faut-ils les croire dans leur démarche diplomatique ? Let’s wait and see ...


      • #1236843

        Goasguen : flagorneur outrancier des instances communautaires pro israéliennes.

        Di Bozzo le clown : membre d’un parti pro racailles et pleurnicheur médiatique pendant l’affaire Méric.


      • Oui c’est très beau. Et après ? Est-ce que 3 poignées de mains changeront quoi que ce soit ? Ce sont des parlementaires après tout, les voix officielles comme Fabius tiendront le même discours et en prime, les médias pourront dire que la France a tendu la main avec cette délégation.


      • Il est toujours très étonnant de constater l’ignorance de responsables politiques, en l’occurrence ces députés, sur la casquette réelle que portent les membres de leur gouvernement actuel. Sur cette casquette est marqué le sigle CFR (Council on Foreign Relations), secte élitiste et sataniste US qui est prête à tout, y compris une 3EME en Europe, pour établir son "NEW WORLD ORDER" dont M. SARKÖZY DE NAGY BOCSA nous disait il n’y a pas longtemps que nous irons DE GRE OU DE FORCE (SIC) vers ce NWO US : Un gouvernement mondial (à Washington), une armée mondiale (US), une Police mondiale, une hyper surveillance mondiale.
        https://youtu.be/ZBHRt_EkskU
        A bons entendeurs salut....


    • Afficher les commentaires suivants