Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

Matraqués par les taxes et les cotisations, ils sont artisans, commerçants, professions libérales. Ils représentent « la première entreprise de France ».

Les TPE, les Très Petites Entreprises comme on les appelle également (de 1 et 20 salariés), se disent matraquées par les cotisations sociales qu’un système qui semble « obligatoire » leur impose. Chaque jour, des centaines de milliers de travailleurs non-salariés subissent les agissements et dysfonctionnements du RSI.

Un régime « inventé » en 2005 pour disait-on, simplifier la vie des professions libérales. La plupart de ceux que nous avons rencontrés « survivent » en raison des charges qu’ils doivent payer. Régulièrement, ils manifestent leur mécontentement dans les rues, autour des ronds-points, devant les caisses régionales du RSI et devant les bâtiments de l’URSSaf… dans l’indifférence générale. À qui profite réellement le RSI ?

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Libéraux" ?
    Mon médecin et mon notaire n’ont pas l’air de mourir de faim...

    Attention à ne pas tout mélanger ! ! !

     

    • #1008848

      Combien de médecins ou de notaires par rapport aux autres professions (artisans, graphistes, free lance, conseils...et c. qui galèrent à cause de ces charges sociales ?
      J’ajoute’ qu’il est souvent impossible d’avoir quelqu’un quand on appelle le RSI.


    • le terme libéral est selon moi injustement accolé aux indépendants pour mieux les flinguer. Les PME en france n’ont rien de libérales.
      C’est plutôt la pseudo-ligne anti-libérale de gauche qui veut défoncer du capitaliste en mélangeant le patron de l’usine qui délocalise et la PME. C’est à dire jouer le jeu du capital in fine puisqu’il est plus simple de s’en prendre au PME qu’aux autres.
      Les artisans par exemple sont soumis aux lois du marché libéral en tant que dernier revendeurs, mais sont ceux qui se tapent toute la responsabilité d’installation, de pose de sav et de garantie.
      Les plus gros libéraux dans l’affaire, et ceux dont on parle le moins, ce sont les fournisseurs, qui profitent à fond les gamelles de l’UE, l’ouverture des frontières.
      En gros les indépendants c’est les goys, les vaches à lait le plus exploités en France.
      Les PME sont le plus gros bizbiz de notre pays.
      Pas étonnant que la durée de vie d’un petit commerce ne dépasse rarement un an, ou de voir que votre plombier de l’année dernière n’existe plus en activité.


    • #1008890

      pire ils s’en foutent plein les poches .


    • Mon époux est artisan et croyez moi il ne compte pas ces heures ni ses jours de travail.
      Le RSI vous prend de l’argent par obligation, mais rien n’est justifier. On ne peut pas reprocher au gens qui travail s’en compter de gagner de l’argent pourtant ces le ressenti que nous avons, nous vivons dans un système d’hypocrite.


    • Pas tout mélanger justement !
      En libérale il y a aussi la petite main de l’infirmière qui te torche le cul quand tu peux plus le faire,qui galoppe d’une chaumière à une autre pour que tu n’ai pas à te déplacer,etc....elle ,elle bosse à 3€ de l’heure ,365j/an !


    • #1009011
      le 23/10/2014 par Soldat du Christ...
      Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

      Tu n’es pas sérieux parce-qu des personnes on travailler dur toute leur vie cela donne le droit à l’État de nous racketter chaque petit patron (pas Total ni Leclerc,Mc Donald )non des taxis,docteurs,ambulancier des infirmières libérale qui déjà s’endettent, parfois pour s’installer en plus l’État leur vole jusqu’à 54% il ne faut pas confondre patron de TPE & PME (indé) avec les patrons du CAC 40 ou des grands groupes
      Les Taxis par exemple s’endettent déjà pour acheter( leur License,plus leur véhicule avec équipement, taximètre, lumineux ect... plus leur formation, tout l’administratif "TVA essence" plus un comptable, les assurances, les impôts, "taxe d’habitation et foncière" plus si a coté le gars à des crédits, pour une maison,"l’eau & l’électricité" l’école de ses gosses ,vêtement, bouffe, enfin toutes les charges d’une famille habituelle etc..) le gars est bon pour travailler 10 à 12 heures par jour et ça 7 jours sur 7, et 12 mois par ans, le temps de juste sortir la tête hors de l’eau(6 ou 7 ans) et n’oublie pas que toutes ses dettes, qu’il doit à sa banque génèrent des intérêts et je ne dit pas tout sinon le message va faire 5 pages .
      Donc s’il te plaît ne parle pas de choses sans arguments, c’est du vol légal, du racket, personnes ne peut s’il commence de rien, s’installer et durer dans le temps, sans un minimum...Et surtout sans se tuer à la tâche et il dans ce cas se prive d’une vie de famille justement pour la survie de sa famille et cela sans petit moment avec sa femme et ses gosses cinéma ou resto vacance
      Je ne veux pas tomber dans la pleurniche mais les banques, ne prêtent pas sans garanties, et si tu te plantes, tu mets ta famille à la rue, et endetté.... quel jeunes, de nos jours à 22 ,23 ,24 ,ou 25 ans va prendre ce risque, si déjà il le peut !
      Actuellement la politique de tous les gouvernements depuis des années ne poussent pas les jeunes, ni les enfants, ni les parents a s’installer ....on privilégie les grands groupes, les grosses structures, les très grosses sociétés qui optimisent travail et finances pour ne pas payer le déjà peu d’impôts & charges qu’on leurs demande...
      Et les Taxis tous les petits indé. payent leurs impôts en France, comment veux-tu qu’ils rivalisent avec des groupes comme UBER qui est une structure affilié de Google (Silicon Valley) qui elle ne paye pas d’impôt en France une fois qu’ils auront coulé tous les indé. tu vas sentir le manque des 50.000Taxi indé.
      Bonne chance car après c’est toi qu’il vont raketer


    • #1009109

      Les médecins sont des professionnels subventionnés, nuance.
      Si les patients sécuritésocialomutualisés devaient vraiment payer les consultations et les médicaments, il n’y iraient qu’une fois sur cinq voire moins, et ils n’achèteraient pas tous les médicaments et ils prendraient des génériques.


    • En tant que médecin généraliste je peux vous assurer que nos charges sociales et retraites sont supérieur à 40% du chiffre d’affaire, auquel vous ajoutez 30% IR. Donc au total je garde 30% de mon Benefice. Mais notre metier à l’avantage de ne pas craindre la crise, du coup les banques pretent plus facilement à taux interessant , alors la plupart des médecins achetent tout à crédit pour bénéficier de déduction plafonné d’impots. N’oublions pas que dans le chiffre d’affaire il n’y a pas énormement de frais sauf secretariat (36000 euros annuels pour qu’il ne lui reste que 1650 euros nets). Alors au final on est tout tous volé et non taxé...De plus on ne peut pas faire de black. Donc oui les choses vont bien pour nous parce qu’on aime notre métier, mais arretez de pointer une catégorie qui a l’air de mieux s’en sortir, cela n’avance à rien. Chaque mois après 5jours de travail par semaine j’ai entre 2500 et 3500 euros nets (4500 si grippe.LOL). Donc oui je vis bien, ma femme ne travaille pas, du coup on vit aussi bien qu’un couple de prof, alors pas de quoi en faire un plat après 10 années d’études, lorsque l’on voit que les grandes entreprises ne paient quasiment rien....Ne vous trompez pas de cibles !!
      ( soutient aux infirmier(e) libérales qui malheureusement n’ont pas su faire pression sur les gouvernements en place pour obtenir leurs droits légitimes)


    • Et certains médecins mettent la clé sous la porte... Attention aux amalgames !


  • le rsi est le cauchemar des indépendants : ils oublient systématiquement 50% minimum des cotisations (avec l’excuse du problème informatique) pour vous reclamer une somme globale accumulée parfois 4 ans après (ce qui donne des sommes astronomiques). On se demande si cela n’est pas fait pour couler le système et mettre les gens à la rue, de plus leur lettre de relance sont des mises en demeure ou des menaces de sanctions financières avec pénalités envoyées automatiquement par informatique. Avec de l’abnégation, on arrive parfois a trouver des salariés rsi (après de nombreux appels et après de nombreux mois de courrier et de recourrier) pour gerer le problème. Mais au total les montants sont trop importants et empechent beaucoup de s’en sortir.
    j’ai écris à tf1 à france tv , m6 ...etc pour qu’ils fassent des reportages : jamais rien vu dessus !


  • Un état au service des grands.
    Des largesses fiscales pour les les nantis,
    un matraquage en règle pour les petits.
    Et ça peut durer longtemps.

     

    • #1009040
      le 23/10/2014 par Soldat du Christ...
      Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

      EXACTEMENT quand je vois des commentaires qui disent "pire ils s’en foutent plein les poches"ou""Libéraux" les gars ne savent rien des qu’ils entendent patron ils voient rouge de vrai ANTIFA ""...
      Sauf que combien se privent, de vacance, de sortie,de loisir, quand ils ne se suicident pas, par honte de rentrer le soir au prés de la femme et des gosses qu’ils aiment et pour qui ils se saignent au quatre veines et dont ils ne peuvent même pas satisfaire les besoins les plus simple !
      Lire des merdes comme cela me met en rage que DIEU puisse me pardonner...


    • Pff les petits ont tout à l’oeil en France ... C’est la classe moyenne qui morfle


    • #1010584

      Moi j’ai parlé que des médecins mr le soldat et je confirme ce que je pense oui les médecins s’ en foutent plein les poches ,ceci s’ explique en partie avec les gens qui tombent de plus en plus malade et j’ ai également eu une conversation avec une personne ayant travailler dans le milieu pharmaceutique et celle ci ma dis que les médecins on des contrats pour nous faire prendre leur poison quand aux restes je ne connais mais je fais confiance au reportage.

      nous allons vers un modèle a l’ américaine ,plus rien ne sera gratuit et tout deviendra payant ,avec la crise les gens n’auront plus les moyens de ce soigner ,c’est en cela que je pense que les professions médicales sont en danger.


  • Il est temps de refaire une société sans cette bande de mafieux qui spolie les citoyens de leur biens !Hollande doit s’expliquer et rendre à César ce qui appartient à César !


  • Le RSI n’est pas obligatoire.

    Ce reportage se garde bien de le dire, car le RSI n’est pas une mutuelle, en plus la gestion du RSI a été désastreuse et est en faillite !

    Ce n’est que du racket financier, mais ce reportage de journalopes, qui s"étonnent que plus personne ne les aiment, tronquent la réalité, pour ne pas avoir d’ennuis, en s’auto-censurant.

    Pitoyable merdias donc, une désinformation totale qui ne dénonce que des broutilles mais pas le vrai pot-roses.

    http://www.cross-secu.com/le-rsi-nest-pas-obligatoire/
    Claude Reichman/Jovanovic
    interview complète Claude Reichman/Jovanovic

     

    • Le RSI est une merde, aucun doute...par contre ton Reichman, droitard ultra libéral, pro-Union Européenne, certainement sioniste et illuminé qu voiti dans le gouvernement Hollande un état marxiste et bolchévique me fait clairement vomir : sans parler de ses accointances avec l’idiot Jean Robin...un mec à éviter de toute urgence et le lien de l’émission prouve que, décidemment, Jovanovic peut parfois être d’une inconséquence totale ; je l’aime bien, mais des fois je me demande si il réfléchit toujours ; certainement que son égo boursoufflé l’en empêche par moment...


    • #1009069

      En attendant, même si Reichman est très vilain, en tant que commerçant, je vais bien regarder si sortir du RSI est intéressant pour cotiser dans autre chose qu’un tonneau des danaïdes puisqu’il est apparemment en concurrence avec toutes les autres mutuelles européennes...


    • #1009371

      A propos de quitter la sécu, regardez cette vidéo très intéressante :
      http://www.lelibrepenseur.org/2014/...


    • @ Jean
      Objectivement, je suis de ton avis, et Reichman est sans doute, à l’ultra-droite de Madelin !
      Mais qui, en France, dénonce publiquement cette arnaque ? personne.

      Alors je n’approuve surtout et évidemment pas la pensée de Reichman, mais son boulot pour aider les auto-entrepreneurs et les professions libérales est remarquable, et mérite d’être connu. Car je crois, qu’il est le seul à travailler avec un cabinet d’Avocats, pour pouvoir sortir les gens de ce système vicieux et corrompu.

      (Excuse-moi, mais dans l’absolu, je préfère encore, un droitard qui aide les autres et propose des solutions, plutôt qu’un gauchiste qui ne fait rien et écrase tout le monde avec ses belles promesses !) :)


  • Je suis ancien travailleur indépendant et je cotisais au RSI, je confirme la véracité de ce reportage.

    Je ne comprenais pas, mon carnet de commande était plein (mon emplois du temps aussi du coup) et pourtant mes 3 dernières années d’exercice (sur 7) je tirais la langue (gravement)...
    En fait j’ai compris lorsque j’ai dû fermer ma boite (à cause de la charge de travail pas du tout en adéquation avec mon bénéfice), le RSI me prenait la plus grosse partie de mes bénéfices.

    Le plus choquant c’est que lorsque j’ai clôturé ma boite ils ont continué à me réclamer 24.000€ que je ne dois pas, d’où ont il sorti ce chiffre ? à part d’un chapeau je ne vois pas.
    J’ai fais une dépression, je me suis retrouvé sans compte bancaire, j’ai perdu ma copine, puis mes amis, et depuis je suis au RSA.
    En gros ils ont gâché ma vie, je ne suis pas sûr de me relever et pourtant je suis combatif, j’attends de pied ferme un pourri qui bosse pour cet organisme qui viendrait me réclamer les 24.000€, il y a des baffes que je n’ai pas encore pu distribuer.

    Le RSI est une mafia qui coule les petits entrepreneurs français, je pense que c’est sa fonction réelle : plomber les forces vives françaises.
    Dans quel but ?
    Détruire l’économie du pays, rendre tous le monde dépendant d’une grosse multi et permettre aux grands groupes de régner sans partage, cerise sur le gâteau : disposer d’une armée de petits esclaves qui rapportent pas mal de fric.

    Depuis les lumières nous ne sommes plus libres, nous sommes des esclaves et perçus comme tels par les dirigeants, il est temps d’en prendre conscience.


  • En Grande Bretagne (et dans bcp d’autres pays du monde), les petites entreprises bénéficient d’un seuil de taxe, lequel stipule qu’on ne paie rien (oui, rien) en-dessous de ce seuil. En outre, si ce seuil n’est pas atteint, il existe le statut de travailleur pauvre (en GB), qui peut être comparé à notre RSA (ce qui signifie que l’on ne peut pas bénéficier d’aide sans avoir essayé de s’en sortir autrement, ce qui est, selon moi, une bonne chose). En outre, le comportement des autorités vis à vis des contribuables y est favorable à l’esprit d’entreprise. Pourquoi cet esprit est-il différent en France ? Mystère...
    Ceci dit, une des personnes interrogées dit avoir bénéficié de l’ACCRE. Erreur. Car il faut bien comprendre que ce qui apparaît d’abord comme une faveur est en fait un « prêt » qu’il faudra tôt ou tard rembourser. Pour conclure, je dirai que l’UE est un des problèmes de la France mais qu’en sortir serait loin d’être suffisant pour que les choses aillent mieux. Là encore, le FN a une vision des choses bien éclairées, même si la fille ne vaut pas le père.


  • "à qui profite les côtisations du RSI ?"... hum... aux bourgeois ?


  • C’est une fausse dissidence. Elle ne mènera à rien. La vraie dissidence en matière de RSI / URSAFF c’est le MLPS : http://www.claudereichman.com/mlps.htm

     

  • Ils sont autant "matraqués" par les cotisations sociales que les salariés.
    La différence, c’est que c’est indolore pour le salarié puisqu’il reçoit seulement le montant net, tandis que les indépendants doivent payer eux-mêmes pour leur protection sociale, retraite etc (en fonction de leur chiffre d’affaire, comme nous en fonction de nos salaires).
    Critiquer les retards et dysfonctionnements d’accord, mais certain des anti-RSI vont jusqu’à remettre en cause l’idée même d’une protection sociale, comme l’autre type, Reichman machin, qui dans l’émission radio de Jovanovic nous expliquait comment la protection sociale obligatoire (et donc les cotisations obligatoires) était illégale d’après les règles de l’UE de Barroso et cie, et que lui trouvait ne par contre pas choquant que les gens bossent jusqu’à 67 ans en cumulant 3 boulots s’il le faut. Bref, certain d’entre eux rêvent de remplacer le système français actuel par un système dérégulé à l’américaine. Méfiance.

     

    • En fonction du salaire et en fonction du chiffre d’affaire sont 2 choses TOTALEMENT différentes. Une distinction surement abstraite pour un employé...extrêmement privilégié en France par rapport à l’indépendant c’est une évidence.

      Juste pour que tu comprennes : si t’as pas de salaire, tu vas pas cotiser. L’indépendant lui peut payer un max de rsi (puisque c basé sur le CA) et n’avoir pas assez pour se verser un salaire...

      Quant à la couverture, c’est sans carence pour le fonctionnaire, 3 jours pour l’employé du privé et...30 jours pour l’indé ! !

      Pour résumer, le travailleur indépendant est beaucoup plus matraqué que les autres. Et beaucoup moins bien couvert.


  • Infirmiere libérale depuis 2005,célibataire et sans enfant, après ni nonne,ni bonne,ni conne je suis devenue malgrés moi une catin de l’état : pas de vacances depuis 4 ans et perte de toutes mes petites économies en 2 ans de "gauche", à moins de 3€ de l’heure j’ai honte de mon pays ! Quand je pense aux combats de nos ancêtres pour en arriver là...je pense que Cuba ou la Bolivie m’accueillerons contre mes competences prof et humaine quand le pays des droits de l’homme me mets en situation d’esclavage !


  • #1008917

    Je suis moi même un artisan qui ce fait plumer par ce système (régime totalitaire marchand)..Comme beaucoup d’ autres je lutte sans relâche pour gagner ma vie (et exister)..mais a la seule différence, je sais depuis bien longtemps que je serai, un jour , décapité sur l’autel de la finance.. Si seulement nous pouvions tous nous organiser ou nous concerté afin de manifester notre raz le bol ,dans chaque région, chaque commune..
    Rappelons nous la marseillaise : "au armes citoyens, Former vos bataillons...ect" puis , ensuite passons à l’action...GRRRR...j’ai hâte d’être ce jour là car c’est sûre:J’EN SERAIS

     

    • #1009933

      Bonsoir,

      Ce n’est pas pour vous démoraliser mais le jour du passage à l’action n’arrivera pas. Dans la dernière ou l’avant dernière vidéo de Mr Soral, celui-ci disait qu’il espérait une période actuelle révolutionnaire.
      Il n’en ait malheureusement rien.

      Des manifs, encore des manifs et toujours des manifs.


  • RSI = RSA ! ha ha ha au rsi vous finissez au rsa ! Français vous n’avez pas encore compris que vous êtes des vaches à lait ou plutôt des vaches à viandes, dont se nourrit le système.... on peut dire aussi des moutons qu’on tond.... il faut bien les payer ses maîtres, et payer la dette.... et payer tous les gens d’ailleurs que la France reçoit etc etc.....

     

  • #1008947

    Comme dit Dieudo, il faut les taper au porte monnaie. Tant que les services du racket organisé continueront à être rançonner rien ne s’arrêtera et la corde continuera à serrer.


  • #1008971

    reportage un peu démago. Les gens interrogés hallucinent car ils sont tous dans la periode de regulation cad en troisieme année d’exercice. Mais ils ont bien touchés un salaire, d’ou ces cotisations. Il faut qu’ils se trouvent un meilleur comptable pour leur expliquer et surtout provisionner histoire d’eviter les mauvaises surprises.

    Cependant cela ne remet pas en cause le raquette du RSI. En dessous d’un seuil on ne devrait pas cotiser. Par ailleurs pourquoi etre obligé de cotiser ? On devrait avoir le choix. D’autant plus qu en tant que professsion liberale on cotise egalement aupres de l’urssaf et de la cipav pour la retraite. Bref, ça s’arrette jamais, c’est infernal.

     

    • #1009046
      le 23/10/2014 par Soldat du Christ...
      Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

      Et comme tous on paye TVA etc... on nous ponctionne à chaque geste du lever au coucher l’usure nous suit pas à pas pour nous assassiner tu dis qu’ils devraient se payer un meilleur comptable non je t’assure beaucoup de petits patrons ne se versent pas de salaire chaque mois ...


    • Tu m’expliques comment je provisionne quand je dois prendre un crédit pour payer l’URSSAF, alors que je bosse toute la journée en indépendant, que je n’ai pas de véhicule et que je vis dans un petit appartement sans pouvoir m’offrir de vacances ?


    • Pendant le stage de deux jours à la chambre des métiers, la femme nous avait dit : d’ici 5 ans, les 2/3 d’entre vous auront déposé. Ils partent du principe que tu vas frauder, donc ils matraquent. Ces incompétents n’ont toujours pas compris que la plupart des gens se mettent à leur compte pour échapper à la misère et que la fraude est un luxe qu’ils n’auront jamais. Pire, ils étaient pauvres, maintenant ils sont chez cofidis.


  • 80 heures de travail par semaine, ça fait plus de 11 heures par jour, 7j/7.
    Je doute que ce soit tenable physiquement sur le long terme.
    Je suis donc septique sur la véracité de ce chiffre.

     

    • Mon frêre et moi faisons 80 heures depuis 1 an que nous avons ouvert notre entreprise. C’est faisable et oui c’est épuisant. Mais engager nous coûterait trop cher. Le RSI lui voulait 3000€ avant même que l’activité commence. Et maintenant on vient de recevoir les estimations de cotisation pour l’année 2013, ou nous n’avons eu ni activité ni salaire.


    • Je vous confirme tout à fait ce chiffre, qui n’a rien de surprenant dans certaines professions, sans être acceptable.


    • J’ai fait 10h par jour 7 jours par semaine pendant deux ans, c’est viable, inconfortable, mais on peut survivre


    • Tu peux rester dans le doute et t’y complaire camarade mais, c’est une réalité ;Mon pote mécanicien auto a du
      se séparer de son employé qu’il n’arrivait plus à payer,pour faire face a sa charge de travail (bagnoles bourrées de technologies vites obsolètes) il bosse même la nuit et le dimanche et,pour être tout à fait honnête il prend 38 euros de l’heure
      de main d’oeuvre ttc,


    • je veux pas être désagréable mais c’est la seule réflexion qui te vient en tête ?


    • De plus en plus de Français, abattent des heures incroyable de boulot, mon oncle est chauffeur/livreur de carburant il fait 250 à 300 h par mois soit 70 à 80h par semaine, et ce sur la route, je ne précise pas que les pauses obligatoires toutes les 4 heures il ne les respect pas... D’ailleurs deux chauffeurs de sa boîte sont morts au volant le mois dernier, dont un qui c’était endormi...

      Il a essayer d’en parler à sa hiérarchie, qui a dit "soit tu bosses et tu la fermes, soit tu démissionnes", il réfléchit à entreprendre des actions avec ses collègues, qui eux aussi n’en peuvent plus.


  • #1008984

    Enfin un sujet sur le RSI !!! Le RSI n’est qu’une mafia, un escroquerie organisée sous couvert de l’autorité déléguée de l’Etat. Discutez avec n’importe quel petit entrepreneur y ayant eu à faire, vous aurez toujours le même discours : cotisations exorbitantes, réclamation de sommes indues, lettres de menace, envoi d’huissiers (un hotelier près de chez moi à vu débarquer un huissier au petit déjeuner de son hôtel pour lui réclamer des sous... qu’en fait le RSI LUI DEVAIT !!!), argument sempiternel de "l’erreur informatique", de l"l’égarement de dossier" lorsqu’on fait une réclamation qui s’avère fondée. Nous avons déménagé... ma femme s’est vue mettre en demeure de payer AUX DEUX AGENCES DEPARTEMENTALES A LA FOIS !!! Quand au bout de 50 coups de fils vous arrivez à avoir quelqu’un : "Le plus simple c’est de payer (5000e que vous n’avez pas...), on vous remboursera" Cette bande de voleurs compte sur la peur des travailleurs (pas de cotisation pas de Sécu, ce qui en fait ne change pas grand chose car si vous allez aux urgences vous aurez de grande chances de devoir avancer les frais... environ 500 euros pour un checking complet vu que le RSI, mauvais payeur, est la bête noire des établissements de santé), et compte aussi et surtout sur l’isolement des entrepreneurs (pas de syndicats...). Cela marche aussi à mon sens grâce à la propension qu’ont les entrepreneurs à croire que, s’ils sont dans la m..., c’est de leur seule et unique faute, étant dans le monde cruel des "winners" qui gagnent leur pain à la sueur de leur front, contrairement à ces planqués de salariés (ne parlons pas des fonctionnaires...). Ca c’était pour la pique, mais je suis certain que ces traits psychologiques sont parfaitement connus et utilisés cyniquement par ces bande de brigands.


  • #1008990

    Une raison de plus pour nous rassembler quand je lis les commentaires de detresse de certains. D’autant plus qu’un fonctionnaire sera paye environ 70 ans (activite + retraite) par l’Etat avec nos deniers donc nous devons faire tomber cette injustice.

     

    • #1009281
      le 24/10/2014 par Махсуд Махкамов
      Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

      Hors-sujet : le reportage dit bien que le RSI engraisse des organismes PRIVES qui se gavent.

      Vous tombez là dans le discours anti-fonctionnaires qu’on lit chez les beaufs du Figaro.fr et de RTL ou, pire, l’Opinion de Nicolas Beytout. C’est exactement ce genre de discours que les néolibéraux veulent développer. Ce sont les sangsues nomades parasitaires dont parle Soral. Ils défendent les multinationales et leur objectif est de créer une division chez les sédentaires productifs ( artisans, agriculteurs, travailleurs du privé, fonctionnaires utiles non bureaucratiques, médecins, garagistes, boulangers, enseignants, militaires et j’en oublie). Les porcs mondialistes se foutent pas mal des artisans soumis au RSI, au contraire, ça les arrange, ils veulent faire disparaître tout travail indépendant, soit en l’étranglant par des charges, soit par des normes européennes débiles, soit par des contraintes et des paperasses.


    • #1009646

      tout à fait d’accord avec Махсуд Махкамов. Cette constante aversion anti-fonctionnaires est devenue quasiment pathologique chez certains et c’est exactement ce que d’autres veulent : des boucs émissaires permanents.
      Le problème scandaleux RSI - Indépendants est un problème 100% secteur privé, alors essayez au moins pour cette fois de laisser les fonctionnaires hors du coup. Et vive la réconciliation ....


  • La plus grosse arnaque c’est de mettre les petites entreprises (le boulanger du coin) et les multinationales (total, daussault, etc...) dans le même sac.
    Le MEDEF est très fort pour ça. Il utilise le matraquage fiscal des petites entreprises pour défendre les intérêts des multinationales.
    Il faut faire comprendre aux TPE que le MEDEF joue le jeu du capital et se sert d’eux.
    Il faut que ces entreprises qui paient 5% de charges fiscales alors qu’elles gagnent des millions/milliards paient enfin ce qu’elles nous doivent, et que les petites entreprises qui aujourd’hui peient pas loin de 50% de charges fiscales puissent vivrent de leur travail.
    5% d’un côté 50% de l’autre... non non, y’a pas arnaque tiens !

    Finalement on est dans le même systême que pour la PAC ce sont les gros agriculteurs qui sont favorisés, les petits peuvent crever.


  • Quand on n’est pas content on commence par le dire - ce que vous faîtes tous ici - puis si cela ne suffit pas, on se révolte avant de SE LIGUER ...et de sortir les hallebardes et les faux... !

    Ne rien FAIRE c’est accepter son esclavage, donner un blanc-seing à ceux qui nous saignent pour continuer leur tâche de fossoyeur et n’avoir aucun RESPECT de soi !

    (ex-profession libérale, j’ai tout lâché avant qu’il ne me saigne !)


  • #1009054

    C’est bien ca va leur apprendre la solidarité avec les salariés privé/public


  • C’est la grande arnaque de la "délégation de service public" :
    Confier à une entreprise privée une mission de service public.
    On pourrait multiplier les exemples...

     

  • #1009089

    Le reportage se concentre exclusivement sur le RSI, qui est un organisme, mais sans jamais daigner mentionner une seule fois le statut juridique des intervenants. Personnellement, je suis auto-entrepreneur, au régime micro-social simplifié donc, avec option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. L’avantage de ce statut est d’être très clair, et de n’avoir pas de surprise : je déclare mon CA, j’applique un taux d’imposition, je paye ce montant, c’est torché pour le trimestre. Si j’ai plus d’un mois de retard, je reçois une relance, je régularise, et c’est bon.

    Cependant, si je devais mettre fin à mon activité, il faudrait absolument que j’envoie une lettre recommandée au RSI pour l’en tenir informé, sans quoi, chaque trimestre non déclaré serait compté comme un défaut de déclaration, le RSI considérerait que j’ai fait un CA au pro rata du plafond admissible (1/4 de 82.200€ donc, soit dans mon cas 3103€ exigibles par trimestre de déclaration manquant), et me réclamerait ce montant pour chaque trimestre au moment de la régularisation, plus des pénalité de retard. La simple ignorance de cette "clause" peut très vite coûter très cher.

    J’imagine le merdier que ça peut être pour des statuts plus complexes. Beaucoup d’entrepreneurs se lancent probablement un peu à l’arrache, sans avoir bien pris connaissance des obligations qu’impliquent leur statuts, et sans le comprendre vraiment. Et les comptables indépendants payés au lance-pierre (la loi oblige simplement à passer par eux) ne font probablement pas de zèle pour éveiller leurs clients aux risques qu’ils encourent. Il y a probablement un terrible manque d’information chez les entrepreneurs, par ailleurs perdus face à une paperasserie étouffante et jargonneuse, destinée à des professionnels du droit fiscal plus qu’à des maçons, boulangers, cabaretiers, décorateurs intérieur, etc

    Le RSI fait probablement preuve, dans certains cas, d’une totale incompréhension toute administrative, mais juste balancer, comme le fait ce reportage : "Ouai, c’est des salauds, et ils nous sucent notre pognon difficilement gagné", sans jamais rentrer dans les détails de ces cas individuels, c’est un peu facile. Les témoignages, c’est très fragile comme forme d’argumentation. C’est comme de dire : "agressions antisémites : hausse de 240%", alors que dans les faits ça peut être juste passé de 5 agressions à 12, et qu’en fait d’agressions c’était principalement des insultes lors de rixes entre jeunes avinés, par exemple.

     

    • Juste une petite rectification dans ton témoignage - qui par ailleurs me semble plein de bon sens - il n est absolument pas obligatoire d’avoir un comptable (mais c est recomandé si on n ’ a pas de connaissance dans ce domaine) si on est :
      Auto entrepreneur
      Profession libérale
      Indépendant artisan (BIC)
      En EURL ou en SARL

      Par contre c est obligatoire (loi) d’avoir un cabinet d’expertise comptable si on est dans les deux cas suivants :
      SAS
      SA (que se soit sous la forme classique avec conseil d’administration et PDG ou sous la forme dite "moderne" avec conseil de surveillance et directoire)

      Voilà je voulais juste faire cette petite rectification, bonne journée à toutes et à tous.


    • J’étais dans le même cas que toi, déclarant trimestriellement mon chiffre d’affaire, en revanche j’étais limité à 32600€ par an de CA. Je ne trouve pas normal qu’un organisme te prenne 33% de ton chiffre d’affaire quand parallèlement Amazon paye 2% sur ses bénéfices.
      Par exemple, pour un autoentrepreneur ou une microentreprise faisant 30.000€ de CA par an, mais avec 10.000€ de frais de fonctionnement ( essence, assurances, matériel, ...), le RSI prendra en toute simplicité, certes, 10.000€ de charges sociales. Reste donc 10.000€ pour la rémunération annuelle de l’entrepreneur.
      Soit 833€ par mois.
      833€ ne donnant pas droit au congés payés, ni au 13ième mois, ni à l’assurance chômage, ... si tu te plantes, t’as intérêt à avoir économisé sur tes 833€.
      De plus, il faut aller le gagner cet argent, se battre avec les clients et la concurrence, faire sa compta, son administratif... contrairement à un salarié pour qui ça tombe tout seul chaque mois, et qui quand il rentre chez lui a vraiment terminé sa journée.
      Personnellement j’ai quitté le RSI au 31/12/13 en les en informant par courrier, téléphone et lettre recommandée.
      Suite à une trentaine de courrier de leur part sur l’année 2014, suivis d’une trentaine de coups de fil inutiles de ma part en réponse, ils me mettent en demeure de payer 12.500€, puis 8.500€, puis finalement 5.000€ au titre de l’année 2014, sous 30 jours, sous peine de poursuites judiciaires et majorations des pénalités de retard.
      Et pourtant, j’ai obtenu en septembre, après de nombreux appels, courriers, et déplacements, une attestation signée du directeur régional, stipulant que je ne faisais plus partie du RSI depuis 31/12/13. Quinze jours après ils me mettaient quand même en demeure de paiement.
      La vérité c’est qu’ils sont 50.000 branleurs dans un bâtiment RSI, lui aussi tout neuf, à boire des cafés et fumer des clopes toute la journée. Quand ils daignent répondre au téléphone, on entend immédiatement qu’on les fait chier, on les interrompt probablement en pleine partie de sudoku. Ça confonds temps de travail et temps de présence, mais tu peux être sur qu’à la 34ième heure de la semaine, ils sont déjà prêts à décoller, et le téléphone peut bien sonner. C’est de l’ultrananisme de compétition, un temple de la fumisterie organisée, un monstre tentaculaire sans tête, dopé à mort, faisant tapiner des artisans qui avaient soif de liberté, mais se retrouvant englués dans la bave visqueuse de ce qui est une véritable bête immonde.


  • #1009234

    La surtaxation et la surimposition des citoyens Français c’est scandaleux ! Depuis les années 70, les Français paient de plus en plus de taxes et d’impôts et les libertés individuelles ne cessent d’être bafouées. L’État s’arrange pour décourager toute initiative et toute innovation, toujours sous prétexte « d’égalité », ce qui a pour conséquence de niveler la société vers le bas.. Je soutiens à 100% les ouvriers et marchands patriotes ainsi que les petits et grands entrepreneurs patriotes qui en ont plein le c..* de se faire taper au portefeuille afin de payer pour les autres.. Surtout que l’argent de ces impôts ne revient que partiellement au peuple.....
    Sans compter également l’interdiction de dénoncer les injustices et les abus commis pas l’UMPS ; la censure étant de plus en plus présente au sein de la 5e République.

    Bref, on bascule vraiment vers un régime stalinien.


  • #1009285
    le 24/10/2014 par Махсуд Махкамов
    Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

    Nous sommes en plein dans la nouvelle opposition de classes analysée par Alain Soral.

    D’un côté les parasites nomades mondialistes : bureaucrates inutiles, technocrasses incompétents, financiers, banksters, DRH à la con, "managers", publicitaires, "communicants", journalopards institutionnels, politicards, fonctionnaires de la bureaucratie...

    De l’autre les sédentaires productifs : artisans, agriculteurs, pharmaciens, chauffeurs de taxis, cheminots, militaires, enseignants, ouvriers et employés du privé, fonctionnaires utiles (non bureaucratiques), chercheurs, pompiers, coiffeurs et j’en oublie...

    Le RSI est là pour gaver des organismes privés à fric, le tout soutenus par des ronds-de-cuirs le cul assis dans des bureaux sordides ; étrangler le travail indépendant profite aux multinationales qui veulent tout absorber et/ou tout franchiser, bref rétablir le servage. Du temps du servage, c’était "pas de terre sans seigneur" ; maintenant, c’est "pas d’entreprise sans franchise". Le RSI, c’est la parfaite synthèse de la caste nomade parasitaire.

    Le système fait tout pour détourner de la vraie lutte des classes. Il entretien deux pièges à cons :
    - Le marxoïsme débile, qui met dans le même sac les patrons de PME et les PDG à la con des multinationales ;
    - Les crétins du Figaro, de l’ImMonde et, pire que tout, de "l’opinion" de Nicolas Beytout, qui opposent public et privé.
    Il est suuper temps, contre tous ces escrocs, d’unir la lutte des classes classique avec le "poujadisme".

     

    • Oui la prise en charge de la maladie et de la vieillesse est assurée par le privé, déléguée au niveau des CMRs (Caisse Maladie Régionale), qui ne sont que des intermédiaires administratifs, elles sont plus de 110 avec les DOM-TOM. 
      Il fallait voir l’état des chiottes quand les CMRs débarquaient en réunions annuelles dans les anciens locaux de la tour Pleyel : quelle beuverie !
      Le défouloir était tel que la direction de la Canam a décidé d’organiser les réunions suivantes hors de la tour, au niveau du Rdc surélevé juste à côté de la Caf de Seine Saint Denis.
      Ce laisser-aller démontrait déjà, bien avant la fusion du RSI c’est-à-dire entre la Canam et le GIE (Organic Cancava), le défaut d’autorité de la part de cette direction : qui peut se permettre d’atteindre un tel état d’ébriété au travail sans risquer de lourdes sanctions ?
      J’ai l’impression que ce chaos est volontaire, les membres de la direction sont généralement déplacés dans une autre structure (une autre caisse) pour y être de nouveau réintégrés quelques années plus tard au même poste, dingue non ?
      Ce chaos permettra sûrement de fusionner cette caisse au Régime Général, conformément à la classique stratégie du changement par le chaos.
      Bon courage aux « sans-dents » artisans et commerçants… à ce tissu économique qui participe au développement local et qui souffre du dédain de nos dirigeants ploutocrates.


  • J’ai bien aimé le "changement de décord, direction la bretagne Nord" avec un plan d essuie glace ^^
    Blague a part, je pense que les gens ne connaissent pas la réalités des petits patrons
    J’ai 6 employés, et travaillant dans les Dom-Tom, j ai la chance que la mentalité d’ici encourage le travail "Au black" Je n’ai pas honte de le dire, car sans cela, mon entreprise ne serait pas viable (quand un expert comptable vous conseil lui meme de pratiquer un 50/50, c est qu’on a mis le doigt sur un probleme)
    Les gens voient des chiffres, et en tire des conclusion, mais travaillant dans la restauration et générant 300 000 Euro de chiffre d’affaire par an, la réalité est bien moins rose ! Enlevez la marchandise, 100 000 euro, le loyer, 10 000 euro, les salaires (et les charges !) et toute les divers charges (Eau/gaz/entretien du matériel et j’en passe ) il ne reste plus grand chose, et la dessus, presque la moitié est enlevé en taxes diverses, si bien qu’a la fin les 300 000 euros se transofrme en 2000 euros/mois, sur laquelle bien sur comme tout citoyen francais nous payons des impots ! Certes, c est mieux que d’etre salarié au SMIC, mais les bénéfices valent ils les risques ? tout cela étant calculé sur l’année passé, cela ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre en cas de baisse d’activité qui elle peut arriver tres vite ! Et bien sur, pas de chomage en cas de probleme, pas d arret maladie, pas de conges payés !

    Je ne suis pas d’accord cependant quand on refuse d’opposer le privé/publique
    Je suis ancien militaire, ma compagne est militaire, quand je vois qu’elle pourra toujours prendre sa retraite au bout de 21 ans et qu’elle peut s’arreter un moi entier sans avoir un seul jour de carrence ni de baisse de salaire, et qu’elle ne peut pas etre controlée pendant 60 jours minimum ... C est bien simple, je ne parlerai pas des autres institutions mais dans l’armée les gens ne parlent pas d’arret maladie mais de CONGES maladie, qui sont comme des droits
    et j’ai d’ancien collegue qui ne travaille que 183 jours par an et prendront leur retraite a 39 ans ... Je sais que ce sont des acquis sociaux, qui étaient valable a l’époque des 30 glorieuses ou les salariés du privée était bien mieux payés mais maintenant que les salaires privés/publique sont les memes, il n’est pas normal de demander au salariés de cotiser plus longtemps pour permettre aux publique de conserver ses acquis


  • #1009368

    le RSI est soit disant un organisme censé protéger les indépendants en leur proposant une couverture sociale adaptée à leurs besoins ! Mon oeil !

    En fait le RSI est une façade qui masque les URSSAF et les cartels d’assurances privées, tout cela avec l’aval du gouvernement.

    Les URSSAF et la façade RSI ( impossible de connaître les tractations qui ont lieu en leurs seins) encaissent les cotisations et redistribuent ces dernières aux sociétés d’assurances déguisées en mutuelles (dites obligatoires), car ...lorsque vous êtes malades (rarement je l’avoue), votre mutuelle vous rembourse les soins ou frais de médicaments, grâce aux sommes qu’elles perçoivent des URSSAF/RSI, elles mêmes n’encaissant pas de cotisations.
    De plus , ces mutuelles (en fait des assurances ou cartels ) se font passer pour des organismes gérant de la sécu des indépendants, alors qu’elles sont régies par le code des assurances de droit privé (donc soumises à concurrence), on voit bien la perversité et l’opacité de ce système et vous pouvez facilement imaginer le patacaisse et les dérives de cette usine à gaz !

    Pour plus d’infos, tapez MLPS sur google


  • Non au racket, oui au black...


  • #1009379

    Vous chantiez ? Et bien dansez maintenant !!!!

    Arrêtez-de payer bande de veaux !!!!!


  • #1009387

    Pendant ce temps des centaines de milliers d’immigrés déferlent sur l’Europe les mains grandes ouvertes
    Et c’est que le début , vous croyiez quoi ?

    Et tous ces veaux ont votés pour ????

    Alors allez-vous faire mettre...ou réveillez-vous !!


  • Premièrement la solidarité se paie par l’impôt et non les charges sociales.
    La CMU est financée par l’impôt. Pas par les charges sociales.

    Les caisses d’assurances sociales sont le cadeau de de Gaulle fait aux communistes à la sortie de la guerre. Les syndicats et les cocos règnent en main de maitre sur le racket colossale qu’est le système de sécurité sociale.

    La loi est claire, les organismes comme le RSI sont des organismes privés, enregistrés au registre du commerce. Or comme toute entreprise privés il faut un contrat qui lie un client à l’entreprise.

    Or aucun contrat n’a été signé entre ma personne ni ma société et cet organisme privé.
    Donc les demandes et les mises en demeure de payer relèvent du droit du commerce comme vente forcée.

    La seule obligation légale en France est d’être assuré social, c’est à dire s’affilier à un organisme d’assurance santé (Rsi pourquoi pas, ou tout autre société privée en concurrence avec cette société et offrant les mêmes prestations et reconnue comme exerçant l’activité d’assureur santé).
    Il existe des pays où cette obligation n’existe pas.

    Les médias déforment la réalité en ajoutant " d’être assuré à la sécurité sociale" Ce qui est FAUX, la sécurité sociale n’est pas le seul organisme privé d’assurance maladie.

    Bref, la vraie question est comment est-il possible que des concurrents du RSI proposent des meilleurs services pour des sommes annuelles dépassant jamais 5000 euros, pour des tarifs 10 fois plus élevés au RSI ? Que fait le RSI de son argent à part payer des avocats et des huissiers pour harceler le travailleur ? Cela s’appelle du harcèlement judiciaire méthode très apprécié par ailleurs par une certaine communauté et donc le grand leader d’ici est victime :)

    Et pour tous les nigauds qui disent que nous sommes que des égoïstes et que cela porte atteinte à la cohésion et au patriotisme.
    Pardon ! Il est vrai qu’en RUSSIE, aux USA, en CHINE, en ALGERIE, et dans tous les autres pays où il n’y a pas de SECURITE SOCIALE FRANCAISE, il n’y a aucun patriotisme.

    La France étant le pays le plus Ethnomasochiste, et anti-patriotique, sûrement pas la faute à le SECU :)

     

    • #1009670

      De Gaulle n’a fait aucun cadeau, pas plus que les cocos (comme vous dites) n’ont imposé quoique ce soit. Ils n’avaient pas le choix vu qu’ils avaient une partie du peuple toujours en armes au sortir de la guerre face à eux. De plus, parler de racket pour le "système de sécurité sociale" est d’une stupidité affligeante. Allez critiquer la gestion ou le financement si vous voulez, mais parler de racket... C’est sûr, comme on dit, qui veut noyer son chien l’accuse de la rage, mais qu’êtes-vous capable de proposer de mieux que le système français (dévoyé depuis longtemps mais toujours fondamentalement existant) pour vous permettre de vous soigner, vous pensionner ou palier votre perte d’emploi ?
      Il y a nombre de secteurs où il existe une sorte de racket légal, officiel, déclaré. Alors visez ceux-là plutôt.


  • #1009456

    POUR SORTIR DU R.S.I.
    Claude Reichman, spécialiste de cette question, est invité de P.Jovanovic. Il a aidé nombre d’entreprises à se débarrasser légalement de ce sysème scandaleux( et même illégal).
    http://rim951.fr/?p=2840


  • #1009500
    le 24/10/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Régime social des indépendants : bienvenue en enfer

    Savez-vous quel était le niveau de pression fiscale sous l’Ancien Régime et de son obscurantisme religieux ?
    Ah oui, j’oubliais, nous sommes "libres et égaux en droit(s)", nos ancêtres étaient serviles et la Justice n’existait pas avant, que vivent la raie publique et la démocrassie, merde, quand même !


  • #1009598

    Une chose que je ne comprends pas, c’est pourquoi les gens en détresse, désespérés, retournent-ils cette violence étatique envers eux-mêmes (suicide par exemple) ? A-t-on ôté toute capacité de révolte aux gens, qui fait qu’ils ont tellement peur de s’attaquer aux vrais coupables ? C’est quand même bien pire de causer un drame dans sa propre famille que de pendre un pourri à un réverbère !

     

  • #1009617

    J’comprenais pas mon ex quand elle me disait qu’ils l’ont foutu sous curatelle parcequ’elle avait pété un boulon à cause du RSI qui était injoignable et la martelait de courrier , elle passait son temps à régler des blems avec ces connards au lieu de bosser et moi je pensais qu’elle vivait au-dessus de ses moyens et que c’qu’il lui était arrivé était lié au fait qu’elle dépensait l’argent qu’elle n’avait pas, ce que je sais maintenant, c’est qu’elle n’avait pas totalement tort... Racquetteurs organisés qu’ils sont...


  • #1009664

    Le R.S.I ! ? Organisme spoliateur ;tueur d’envie ;créateur de divorce et de malheur.Proxénétisme légal.Eh, artisan ! T’es en arrêt maladie et non en congés maladie ? Fait attention, n’oublie pas que l’on te redemandera 50 % de charges sociales sur tes indemnités perçues. Et oui, il paraît que c’est du bénéfice !Alors, il faudra que tu te couvres encore avec une assurance privée pour que tu ne sois pas enterré ; mis à la rue.
    Nous sommes des gueux ; l’état a oublié que la révolution de1789, a débuté dans le faubourg St Antoine ; soulèvement des artisans de toutes corporations.


  • #1009684

    Les politiques se font une joie de venir chialer dans les médias pour dénoncer tous les travailleurs qui fraudent, sachant que ceux qui déclarent honnêtement, se font racketter par notre gouvernement de traîtres, qui laisse par contre bien tranquille les grands voyous qui volent l’argent du contribuable !


  • J’ai eu le " malheur " de poster cet article ce matin que la page FB des " libérés de la sécu " , à laquelle je participe parfois , informée bien avant eux , de cette possibilité de s’émanciper du rsi et autres vols organisés ! je me suis fait lyncher , accusée de vouloir saborder leur mouvement , Soral a été tait d’enfoiré ( ?! ) ! La plupart de ces gens , élevés au biberon de la sous éducation nationale , accusent , dénigrent , sont incultes de l’Histoire ! Avec une telle mentalité , qu’ils ne s’étonnent pas d’être détestés , honnis , maudits par la classe ouvrière , dont vient la plupart ...


  • #1009738

    Bon ! 37 ans d’artisanat et quel regret !
    Si j’avais su, je ne serais pas venu.
    Ce système du R.S.I, nous poussent a ne rien foutre.
    C’est un régime spoliateur, tueur d’envie et de rêves.
    Un atomiseur des artisans de qualité ; et qui entraine vers un qualitatif de plus en plus médiocre.

     

    • #1013638

      Entièrement d accord,
      je pensais jusqu à il n y a pas si longtemps,à me mettre a mon compte dans quelques années,être mon propre patron...Quand je vois ça je me demande si c est vraiment une bonne idée...
      Comment on fait aujourd’hui quand on a un métier dans les mains,un peu d ambition et qu on veut gagner sa vie honnêtement ???


  • #1009874

    Armel Joubert des Ouches, c’est l’auteur du reportage sur les éoliennes qui s’est bien relayé.
    Pas mal ce reportage, c’est un indépendant ce gars ? çà fait vachement pro.
    A soutenir financièrement.


  • #1010268

    Bonjour, bonsoir,
    Pourriez vous remettre en ligne sur google cette page sur le R.S.I.
    C’est bizarre ! Celui ci a été affiché même pas quelques heures ; idem, lorsqu’une information nous faisait savoir que Catherine Lagarde, nourrie, logée, blanchie ; ne payait pas d’impôts sur ses revenus. A savoir 480000 euros annuel ! Et de même pour les fonctionnaires français travaillant à l’étranger ! Pourtant ils se servent bien des structures payées par les contribuables.


  • L’État français déteste les indépendants. Tout le monde doit dépendre de l’État. Il faut absolument tuer dans l’œuf toute idée d’indépendance.

    Imaginez que pour avoir un travail... il suffise travailler ! Ah non, ça serait beaucoup trop simple. Tous ceux qui font vivre l’État doivent absolument être ramenés au rang de voyous et de parasites. La traditionnelle inversion accusatoire... l’État vit aux crochets de tous ceux qui travaillent vraiment, mais ces derniers ne doivent pas le savoir.

    Il faut remettre les choses à l’endroit. C’est l’État qui doit être au service des citoyens et non le contraire.


  • #1010852

    La révolte non-violente passe par la résistance civile à toutes ces formes de racket au profit de l’oligarchie.
    Le problème du RSI et URSSAF que l’on croyait caisses publiques alors qu’elle sont privées devraient être un cheval (de troie) à enfourcher dans le combat de ER


  • Le RSI j’ai bien connu avant de m’expatrier.... Une belle bande d’ordures !

    Cette mafia ponctionne les entrepreneurs et même après le dépôt de bilan ils vous font encore chier pendant un an...

    Plus jamais j’entreprends en France... ou alors au black :D


  • La solution existe pour sortir du RSI.

    www.liberte-sociale.eu


  • #1015067

    Il faudrait aller voir du côté des syndicats du R.S.I ..... Monsieur LEPAON a peut être des actions dans ce système .... !!!!


Afficher les commentaires suivants