Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Règlement de comptes au sein des services algériens

L’assassinat mystérieux d’un homme d’affaires algérien, Hamza Hadjoutti, par un commando de barbouzes se réclamant de « la Police Judiciaire », laisse craindre d’autres règlements sanglants au sein de l’appareil sécuritaire.

 

Hamza Hadjoutti, qui a été assassiné voici une semaine dans des conditions mystérieuses après avoir été enlevé par un groupe de quatre inconnus, n’était pas tout à fait un homme d’affaires ordinaire. Il avait un port d’armes, ce qui n’est pas habituel. Et il était le gendre du commandant Azzedine, un des héros de la zone autonome d’Alger pendant la guerre d’indépendance devenu, pendant la décennie noire des années 1990, un acteur engagé et courageux contre les dérives islamistes. Grande gueule, ce dernier a dénoncé « les tontons macoutes » qui s’en étaient pris au mari de sa fille et a sommé les autorités de découvrir les coupables.

[...]

Autre piste, celle là lancée par le site Algérie Patriotique, proche du général Nezzar et de l’ancien DRS (services secrets algériens), le gendre du commandant Azzedine se serait suicidé en faisant usage de son arme, alors qu’il venait d’être interpellé par les services de sécurité. Pourquoi pas ? Apparement certains ont perdu la main dans l’art de la désisnformation.

 

Des liens politiques troubles

Ce qu’on sait moins, c’est que Hamza Hadjouti continuait à fréquenter régulièrement le général Toufik, l’ex-tout puissant chef du DRS (services algériens) pendant un quart de siècle qui reçoit beaucoup dans sa villa des hauteurs d’Alger.

On apprend également qu’Hadjouti disposait d’un port d’armes, ce qui n’est pas le cas de tous les hommes d’affaires. On découvre enfin qu’il était au mieux avec l’avocat et ami du président Bouteflika, Rachid Ksentini, qui, il y a peu, a tenté de faire campagne pour un cinquième mandat du chef de l’état algérien pour d’obscures raisons.

 

Qui tue qui ?

Autant dire que Hadjouti comme Ksentini faisaient l’objet d’une surveillance de près des autorités algériennes, qui cherchent à éviter à tout prix la reconstitution des réseaux de l’ex-DRS du général Toufik.

[...]

Autant de dérives qui inquiètent les Français à quelques jours de la visite officielle d’Emmanuel Macron prévue pour le 6 décembre.

Lire l’article entier sur mondafrique.com

De l’Algérie et de la France, sur Kontre Kulture

 

Les secousses de l’après-Bouteflika, sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1852147
    Le 1er décembre à 15:35 par Juju
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    "dérives qui inquiètent les Français à quelques jours de la visite officielle d’Emmanuel Macron"
    Les proches du président, pas les français.

     

    Répondre à ce message

  • #1852249
    Le 1er décembre à 17:42 par samy
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    A mon avis en 2019 ça va péter en Algerie, les algériens ne seront pas d’accord que Bouteflica brigue un 5ème mandat, ça sent pas bon, moi ce qui me fait peur c’est que ça soit les élites americano sionistes qui prennent le pouvoir ou alors les islamistes.

     

    Répondre à ce message

  • #1852320
    Le 1er décembre à 18:59 par Tokoro86
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    Moi je dirais plutôt qu’à la prochaine éléction présidentielle, l’establishment Algérien sera tellement fragilisé qu’ils ( les U.S , Israël et compagnies) profiterons de cette chance unique soit pour déclencher un sécession de la Kabylie, soit pour envoyer toutes ces ordres de mercenaires étrangers ( terroristes) stationnés en Libye et au Mali. N’oublions jamais que L’Algérie possède 187 tonnes d’Or et qu’ils ont encore le pouvoir régalien de battre monnaie, ce qui n’est plus le cas de notre Pays ( loi du 3 janvier 1973 ) Pompidou Giscard Rothschild.

     

    Répondre à ce message

  • #1852363
    Le 1er décembre à 19:55 par ELIASBLADI
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    le régime le plus assassin le plus corrompu le plus dictatorial sur terre.et pour continuer à l’être il impose à ce pauvre et généreux peuple épuisé un cinquième mandat d’un zombi à qui on change les couches et qui ne parle pas ne bouge pas
    pauvre pays
    algérien d’Algérie

     

    Répondre à ce message

  • #1852448
    Le 1er décembre à 21:55 par Akli
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    Je n’y crois pas du tout, et à titre personnel je suis plutôt pour l’indépendance de la Kabylie, même si je n’y crois pas trop dans l’immédiat, mais voila globalement ce qu’il faudrait faire pour sauver les meubles en Algérie :

    - Réunir une assemblée constituante dans le but d’établir une deuxieme république algerienne fédérale, laïque et rationnel.

    - Renforcement et assainissement de l’économie de marché, il faut en finir avec les vielles lubies collectivistes et la rapacité des nouveaux oligarques.

    - Refondation complète de l’éducation nationale, suppression de la langue arabe comme langue d’éducation, de travail, de science et d’administration, au profit d’un bilinguisme langue maternelle (arabe dialectale / berbere) / langue de science (anglais / francais). Valorisation des secteurs porteurs de croissance, agriculture, pêche, industrie, ingénierie, tourisme, services tertiaires, etc..

    L’Algérie est fichu, la fin de la rente annonce des jours difficiles, et le regime arabo-islamo-socialo-militariste n’a pas formé une relève pour l’après rente. Les millions de fonctionnaires bon à rien vont se retrouver à la rue, et le regime n’aura plus les moyens d’acheter la paix sociale en subventionnant la semoule et l’huile.

     

    Répondre à ce message

    • #1852484
      Le 1er décembre à 23:02 par L kabyle
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      Je suis de Kabylie et je ne suis pas du tout d accord l Algérie est une et indivisible point finale les ancien ce sont battu pour l indépendance de notre beau pays sans distinction de culture et vous cherche la division pour livrer notre pays ( exemple Libye , Iraq , Égypte , Ukraine ) et au finale ce sera le chaos et de plus ils voleront l or du pays . Arrête ont en a pris plein la gueule pendant 10 ans avec les terroristes arme par qui ? ( au passage d ou venait les armes car aucun pays arabe n en fabrique ) qu il est hors de question qu on repart en arrière . À chaque fois ont vous entendez mais vous croirez que seule les pays africain sont corrompus l occidentaux , ils tuent , volent , cencure , mais en plus ils violent des enfants , brise les familles vendent leurs pays

       
    • #1852656
      Le 2 décembre à 10:00 par awrassi
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      "Renforcement et assainissement de l’économie de marché, il faut en finir avec les vielles lubies collectivistes et la rapacité des nouveaux oligarques."
      Ah, parce que les pays capitalistes sont dans le vert ?!! C’est l’abandon du collectivisme qui a ruiné l’Algérie justement. Arrêtez de jouer aux capitalistes entrepreneurs ! Le capitalisme est l’ennemi que nous combattons avec Soral, c’est lui l’Empire ...

       
    • #1852737
      Le 2 décembre à 12:38 par Akli
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      @L kabyle

      Je pense pas que tu sois kabyle, mais je vais faire comme si je te croyais. Nos anciens se sont battus pour la dignité et la liberté, et non pas pour l’Algérie une et indivisible, d’ailleurs les kabyles ont pris les armes des 1963 avec le FFS de Ait Ahmed contre le régime khorroto. Malgré la guerre civile, les Libyens et les Ukrainiens vivent largement mieux que nous, donc inutile de s’en servir comme épouvantails. Rien à foutre de l’or du pays, il ne nous a jamais profité, il ne nous profite pas, et il ne nous profitera jamais. Les terroristes qui ont ravagé l’Algérie pendant la décennie noire sont les enfants de l’école et de la mentalité arabo-islamiste algérienne. Ils ont surement trouvé leurs armes au marché noir, quand ils ne les recevaient pas directement de la DRS. Faut vraiment un khorroto inculte au QI faible, d’une extrême mauvaise foi, pour comparer la corruption, et les tares des pays occidentaux civilisés, avec la corruption chez nous et nos problèmes. Que la Kabylie reste en Algérie, ou quitte l’Algérie, elle devra passer des moments difficiles, une grande crise économique et social. Qu’on reste on qu’on sorte, les mesures à prendre pour s’en sortir seront les même, re fondation des instances du pouvoir, de l’administration, de l’éducation, du marché, etc.. Je suis pour l’indépendance de la Kabylie parce que je pense que les kabyles pourront accepter ces réformes, les autres algériens j’ai un sérieux doute, ils sont trop obsédés par l’arabo-islamisme et le collectivisme.

      @Awrassi

      Le communisme ne fonctionne pas, ou plutôt les sociétés communistes sont beaucoup moins développés que les sociétés qui adoptent l’économie de marché. C’est pas pour rien que presque tous les anciens pays communistes sont devenu libéraux, Russie, Chine, etc.. Mis à part la Corée du Nord. C’est l’innovation et la saine concurrence qui font le développement économique et la prospérité d’une nation. Vu ton pseudo, je me permet une remarque sarcastique, les BTS nous imposé le partie unique collectiviste arabo-socialiste pendant plusieurs décennies, à quoi cela nous a-t-il mené ? La débandade et la faillite, ils ont même tenté de fuir le pays à travers ses aéroports, pays qu’il avait lourdement endetté (des milliards dans toutes les devises), le larguant à leurs monstres islamistes du FIS au lendemain des élections de 88.

       
  • #1852680
    Le 2 décembre à 10:50 par Amir
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    Lol toujours les mêmes scénarios... il n’y aura rien en 2019 pas la peine de préparer le pop corn. Seuls ceux qui détestent l’Algérie veulent « du changement ».

    A Elias qui dit que les algériens ne bougent pas, je lui réponds que ce sont les marocains qui n’ont jamais bougé alors que leur Roi est l’un des derniers tyrans féodal du monde.
    Lui il s’empifre alors que les marocains meurent dans des distributions alimentaires.

    Enfin pour ceux qui parlent de l’Algérie sans connaitre non le pays n’est pas ruiné. C’est juste les haineux qui le disent.
    Le pays n’a pas la moindre dette (le Maroc a plus de 20 Milliards de dette), l’Algérie a des réserves de change de + de 100 milliards, le Maroc 0.
    Le Pnb algérien est un des plus gros d’Afrique loin devant celui du Maroc (même sans hydrocarbure), le taux d’alphabétisation est loin devant celui des marocains, et allez sur le site de l’onu constater que l’idh algérien est là aussi supérieur.
    Pour le reste balladez vous dans les villes algériennes et marocaines et comparez les maisons (alors que le prix de l’immobilier en algérie est plus élevé) et les voitures. Et vous verrez que l’algérien moyen vit mieux.
    Seulement l’Algérie ne fait pas de promotion ni de campagne de soft power C’est inutile.

    Petit cours historique : les algériens sont les 1ers arabes qui ont bougé Elias, en 91... on a vu que c’était pas la solution. Au maroc le peuple a trop peur ( et ils ont raison tfaçon de pas détruire leur pays pauvre).
    Les règlements de compte en Algérie existent depuis longtemps et sont réguliers depuis 62.
    Donc ils n’annoncent rien. Et en Kabylie la grande majorité est nationaliste. C’est ka minorité qui fait du bruit.
    Tfaçon même si ça bouge l’Armée algérienne va mettre tous les rebels au pas avec le soutient de 90% de la population qui lui est favorable.

     

    Répondre à ce message

    • #1852746
      Le 2 décembre à 12:58 par Akli
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      La pire inflation de l’histoire récente de l’Algérie arrive, les reserves fondent et la planche à billet à été actionné. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que la situation est grave vu qu’on importe 90% de ce qu’on consomme. La crise qui se profile chez nous sera un mix entre les crises économiques grec et vénézuélienne. Sinon comparer l’Algérie au Maroc.. franchement... Et les algériens n’ont oas attendu 91 pour se soulever, les arabes islamistes se sont soulevés en 88 / 91, mais les kabyles l’avaient déjà fait bien avant, en 1963 avec le FFS. Puis en 1980 avec le printemps berbère. Mais à vous lire, j’imagine que vous êtes de ceux qui se réjouissent de voir l’armée nous tirer comme des lapins, c’est bien, mais rira bien qui rira le dernier.

       
    • #1852812
      Le 2 décembre à 14:40 par Nawak
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      Bien dit @Akli
      Ça sent la carte de club des pins en lisant ce commentaire.
      Boutef, sors de ce corps !

       
    • #1852860
      Le 2 décembre à 16:02 par Amir
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      S’il y a des fauteurs de trouble l’armée doit tirer.
      Si tu veux vivre comme un syrien fait le tout seul.
      Et non je vis à BBA pas loin, mais moi j’attends pas une aide de l’Etat. Je me bouge comme 90% des algériens.
      En Algérie il n’y a que les fainéants et les hittistes qui se plaignent ...
      Si tu galères, c’est à toi de te bouger, faut rien demander à personne.

       
    • #1852905
      Le 2 décembre à 17:18 par Avis d’Ailleurs
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      J’ai l’impression que certains algériens ne vivent que par l’opposition à quelqu’un d’autre. Ils ont été éduqué par leur régime à développer une animosité constante envers tout le reste du monde.

      Il faut arrêter d’être aigri et haineux (la haiiiiine). Il faut plus se focaliser sur l’état de son pays plutôt que de toujours se comparer avec le Maroc qui est effectivement comme vous le décrivez si bien dans la merde....

       
    • #1852937
      Le 2 décembre à 17:59 par Astara
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      @Avis
      C’est juste que tu n’as pas remarqué que c’est un marocain qui a initié cette opposition si tu remontes le fil.
      On ne fait qu’y répondre. Et compare les 2 presses, et tu verras qui vit par rapport à qui.
      Bien cordialement

       
    • #1853086
      Le 2 décembre à 22:02 par A,b
      Règlement de comptes au sein des services algériens

      Bravo,nous devons être unis ,main. Dans la main pour convaincre les ennemis ,surtout comme vous le savez il y a des voisins ,ils nous n aiment et pourtant ils ont tous mangé le pain algérien, et celui qui critique l Algérie, cela prouve qui il n a pas de matière grise,et qui il visite d autres pays et il verra le résultat,,,vive l Algérie,, la suisse de l Afrique ,comme le Liban suisse du moyen orient,bonne soirée

       
  • #1852692
    Le 2 décembre à 11:11 par Malki
    Règlement de comptes au sein des services algériens

    Les règlements de compte existent depuis un bail.
    C’est la complexité du pouvoir en Algérie. D’ailleurs contrairement à certains commentaires on pourrais comparer les chiffres des pays du maghreb.
    Le pib par habitant en Algérie est de 14720 dollars alors qu’au Maroc il est de 4400 dollars et 11700 dollars en Tunisie
    .L’idh Indice de développement humain qui est plus complet (économie, niveau de vie, alohabétisation, social etc) de l’algérie est 83e au Monde, la Tunisie 97e et le Maroc 123e. Source pnud repris par un journal marocain : https://www.google.fr/amp/s/www.yab...
    Enfin l’Algérie est le pays le moins endetté du continent et dispose d’une grosse réserve de change ... de quoi voir venir.

     

    Répondre à ce message