Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Relayées par les médias complices, les déclarations incendiaires de Macron mettent le feu aux banlieues

Les Français se demandent : mais quelle idée d’allumer à nouveau le contentieux franco-algérien, la guerre civile entre communautés en France, l’histoire douloureuse que personne n’ignore mais qui ne doit pas être instrumentalisée ?
On a même fait passer Macron pour un gaffeur, alors que sa sortie sur le « crime contre l’humanité » qu’est censée être « la colonisation » a un sens : remettre une bûche dans le feu de la guerre des communautés que l’oligarchie est en train d’organiser en France.

 

JPEG - 392.9 ko
Le candidat du Système

 

Car Macron est le candidat de l’oligarchie, le dernier remplaçant, les autres ayant été blessés par les primaires ou leurs résultats confondants : Valls, Juppé, Sarkozy, Hollande.
Il ne reste que le soldat Macron, qui traduit exactement ce que veut le pouvoir profond français. On rappelle, pour ceux qui ne passent pas tous les jours sur notre site, ce qu’est le pouvoir profond français (PPF), une sorte d’oxymore, vous l’aurez compris : cet amalgame des intérêts qui ne sont pas ceux du peuple, et qui regroupent, de manière plus ou moins étroite selon les circonstances, la crème du système médiatico-politique, les lobbies d’influence, le grand patronat du CAC 40, le renseignement, l’était-major, et les poids lourds du show-biz.

 

Ceci étant dit, quelles sont les conséquences de l’interview de Macron à la télévision algérienne ?

C’est bien simple, sa tirade va dans la droite ligne, même s’il prend ensuite ses précautions et corrige le tir dans la presse française – une technique de « com » naturelle qui consiste à balancer la grenade et gérer les blessés – des attaques contre la France perpétrées dans notre propre pays par les relais du pouvoir profond.
S’il y a peut-être des patriotes dans le pouvoir profond susnommé, objectivement, le travail de cette organisation ne va pas dans le sens des intérêts de la France et des Français. Il semble plutôt que tous les leviers du pouvoir et de la décision échappent au peuple. Une illusion est donnée avec les élections, dont nous voyons aujourd’hui que les surprises venues des urnes peuvent encore contrarirer les calculs supérieurs. Mais le pouvoir profond garde toujours une carte dans sa manche, et après l’élimination populaire de ses candidats, de droite et de gauche, il joue sa dernière carte : Macron.

 

JPEG - 66.8 ko
Les déclarations incendiaires d’en haut se transforment en incendies en bas

 

La France baigne depuis 30 ans dans des attaques contre son histoire, ses patriotes, son image, et ses intérêts, avec une accélération ces 10 dernières années pendant les quinquennats de Sarkozy et Hollande. Les déclarations de Macron, qui sont tout sauf hasardeuses, donnent un blanc seing moral aux casseurs, qu’ils soient blancs (antifas) ou noirs (racailles). Voilà pouquoi la police est prise entre deux feux, celui de sa hiérarchie, aux ordres du pouvoir profond antifrançais, et celui de la justice, qui ne condamne pas les émeutiers. Sans parler du feu des incendiaires.

Le lien entre la déclaration incendiaire de Macron appuyée par les habituels médias – aux ordres de l’oligarchie – qui ouvrent leurs colonnes aux représentants de la gauche caviar « humaniste », et les incendies de banlieues suite à la très opportune « affaire Théo », est clair. Pour qui douterait encore de la fonction réelle d’Emmanuel Macron.

De la communautarisation du pays à la guerre civile,
découvrez les plans oligarchiques avec Kontre Kulture

 

Macron ou les calculs oligarchiques dans toute leur splendeur, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Rien à voir selon moi. Les casseurs étant largement d’origine afro subsaharienne et épaulés à Paris par des antifas...


  • Bon article ! Sauf qu’il convient de corriger le terme de "racaille (noirs). La racaille dans ce pays n’est pas noire mais essentiellement maghrébine.
    Une grande partie des noirs est très bien intégrée, a totalement épousés la culture et la religion de ce pays, n’a aucune revendication raciale et communautaire (les noirs sont beaucoup plus promptes à se fondre à la communauté blanche sans aucune contre partie que les maghrébins et les juifs). Et si l’on fait exception des quelques associations piloter par la gauche qui exigent que la France face repentance pour l’esclavage, la plupart des noirs sont totalement sortis du "revanchisme" post-45 et post-colonial propre aux sémites juifs et maghrébins

     

    • Assez d’accord avec ton commentaire. Je dirais même que la plupart des noirs délinquants sont issus de pays "arabisés" : Mali, Sénégal pour la plupart. J’ai rarement vu une racaille Centrafricaine par exemple.


    • Théo est Maghrebin ? Adama est Maghrebin ? Venir nous dire que les noirs s’integrent mieux,on a bien vu le resultat à Paris,une ville essentiellement afro-antillaise le resultat est plein de bon sens.

      Après c’est vrai que les noirs sont plus propice à l’integration dans la soumission que les maghrebins puisque les maghrebins forment une communauté ethnique,linguistique et culturelle homogene.

      contrairement aux noirs,qui n’ont comme point d’attache que la couleur de peau,leurs langues sont differentes,leurs religions sont differentes et ainsi que leurs cultures.

      C’est plus facile d’integrer une somme d’individualité plutot qu’un groupe ethnico-culturel fort de ses convictions et de son passé.


    • Je suis sur que t’es aussi gaulois que les gens que tu insultes sont Suédois.
      Etre Français à l’étranger ç’est kitsh et trop tendance mais être d’une autre culture "plus récente" en France c’est du communautarisme revanchard...
      Bref le double standard...



    • Une grande partie des noirs est très bien intégrée, a totalement épousés la culture et la religion de ce pays...



      On rempli les fûts vides. La Nature a horreur de l’inoccupé...

      Le Pire DK


    • La plupart des bandes de casseurs en île de France sont d’origine noirs.


    • Mauvais constat. La racaille est de plus en plus composée de blacks...Paris 19eme et 20ème par exemple....Et, inversement, beaucoup de magrébins sont très bien intégrés.


    • TAUBIRA ...intégrée ? On peut en faire des ministres , ou essayer, on en fait pas des français pour autant . Et elle est loin d’etre la seule, meme au gouvernement , ou dans les gouvernements .


    • Ou tu es ignorant et aveugle ou de mauvaise foi, ou peut être les 2.
      Entre les blacks et les magrebins qui sont le plus intégrés ?
      Il n’y a qu’à regarder les bancs des universités, le monde de l’entreprise même dans les fonctions managériales, l’accession à la propriété, proportion à devenir entrepreneur, chef d’entreprise, les medecins étrangers dans les hôpitaux,...
      Mais les blacks ne revendiquent rien, peu syndiqués quand ils travaillent, se contentent du minimum,...
      Un logement HLM, à manger, de la musique leur suffit amplement.
      Hors de question de fournir des efforts pour améliorer le quotidien


    • Ouai, et si on commençait à faire du cas par cas ? ... Je connais toute sorte de gens (attitude, moralité) ds toute sorte de communauté (couleur, croyance, convictions, niveau social, culture...)
      ... Et moi même me considère parfois comme un crétin, parfois comme un gars bien...


    • Et les antifas sont tous ( ou en grande majorité) blanc !!!
      Il est peut être tant qu’on arrête de pointer leur différences de couleurs, de race et de religion et qu’on commence à parler de ce qui les unit : ils sont français. La réconciliation commence par là. Après c’est vrais qu’ils sont mauvais et qu’ils commettent des atrocités, ils doivent en répondre vis à vis de la justice. Être français ne se résume clairement pas à cela, à nous de leur montrer.
      Il faut arrêter de blâmer les blancs, noirs, magrébins ou juifs parce qu’il y a des agitateurs parmi eux (agitateurs qui surmédiatisés). C’est le meilleur moyen d’éviter un conflit communautaire en France


    • « la plupart des noirs sont totalement sortis du "revanchisme" post-45 et post-colonial propre aux sémites juifs et maghrébins »

      Un extrait d’un texte libre publié sur plusieurs sites berbères, et qui aurait amusé Bernard Lugan :

      « (...) Il serait ici trop long d’évoquer toutes les autres hypothèse concernant l’origine des Berbères. Mèdes, Perses, Syriens, Égyptiens, Indiens, Yéménites, Basques, Peuple venu de l’Europe Centrale, pratiquement tout y passe. Certains auteurs ont même vu en eux des descendant des survivants de l’Atlantide, continent disparu qui, selon Platon, se serait englouti en des temps lointains dans l’Océan Atlantique ! Il ne manque que les extra-terrestres dans ce tableau pour le moins pittoresque.  »

      Par ailleurs, je n’ai pas vu les Berbères marocains exiger de la France qu’elle paye pour ce qu’elle a fait pendant la Guerre du Rif : le gazage de civils berbères [par voie aérienne]... Bon, faut pas trop remuer la merde.



    • propre aux sémites juifs et maghrébins



      Il n y a pas de sémites au Maghreb. Les juifs d’Europe ne sont pas des sémites, mais « c’est mythe ». Tous les maghrébins ne sont pas arabes ou arabisés...

      Aucune différence entre délinquants « Noirs » ou « Arabes », si ce n’est que les seconds étant pro-palestiniens ont été mis hors jeu dans la stratégie de tension et la culture de la victimisation mise en place par la bourgeoisie libérale et sioniste dans les années 80. Ils ont été remplacés par les populations noires pour cela, d’où « black lives matter », et la « tournure lutte pour les droits civiques » à l’américaine que prennent les revendications des populations d’origine immigrée des banlieues française. Il faut à tout prix, pour le sionisme et ses relais en France, éviter de mêler la question palestinienne (et donc sioniste) aux revendications de la banlieue, comme ce fut le cas dans les années 90... Pour cela on écartera « l’arabe pro-palestine », le remplaçant par le « noir gangsta-américanisé »... Aucune des asso qui ont milité contre les violences policières dans les quartiers pendant les années 90 n’a été soutenue par les médias, simplement parce que leurs membres étaient pro-palestiniens et anti-sionistes.

      Je met au défi ces nouveaux parangons de la lutte anti-raciste 2.0 de manifester leur solidarité au peuple palestinien qui a été délaissé par tout le monde...

      PS : contrairement a ce qui a été affirmé, j’ose avancer qu’on adhère pas à l’identité européenne juste « comme ça », il faut un minimum de racines et de lien avec cette terre ancestrale. Vivre quelque temps sur le continent Africain permet justement de le comprendre.


    • Je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas de voyous noirs. Effectivement il y a des gangs subsahariens (surtout à Paris) qui doivent être matés sans état d’âme. Mais d’une manière générale, les noirs non arabisés, non musulmans (et même les noirs musulamans dans une moindre mesure) sont beaucoup plus respectueux du peuple français et de la culture française (noms français, religion chretienne, couples mixtes, ...) que les sémites du Maghreb qui, même s’ils ont fait des études et ont réussi professionnellement, sont toujours dans une volonté de revanche, de revendication, et d’opposition au peuple français et sa culture. Je n’ose même pas imaginer l’ampleur des émeutes si une femme voilée avait été violée. À côté de ça, les manifestations pro Théo, surtout pilotées par les antifas, font penser à une procession d’enfants de cœur, sauf quand elles sont récupérées par nos chers sémites de Barbès ou Bobigny.


    • Hahaha, @Mort de rire : tu seras crédible le jour où tu parlera de racailles bien blancos comme il faut. J’en connais des tonnes, jusque dans ma propre famille...


    • Le nationalisme d’un point de vue social c’est se rassembler tous sous le drapeau français et qu’on arrête de désigner chaque personne par sa communauté. Je pense que c’est la meilleure solution. Le nationalisme est anti communautaire.

      Aujourd’hui en France il y a plusieurs communautés, il est inimaginable qu’on vire les maghrébins et les noirs. Il faut qu’on se rassemble entre français, qu’on fasse la promotion de la beauté de la France, son histoire, ses valeurs, sa culture et qu’on applique réellement la justice pour qu’elle devienne dissuasive. C’est ça la réconciliation. Ceux qui n’aiment pas la France (ou lui préfère un autre pays), il faut les virer peu importes leur communautés.
      Il ne s’agit en aucun cas de faire de la France un pays peuplé uniquement de blancs chrétiens. Pour rappel la France est un pays historiquement de religion chrétienne, ça ne veut pas dire que tous ce qui ne sont pas chrétiens doivent partir. Par contre il est préférable pour tout le monde que la chrétienneté soit remis en avant, pour combler ce vide qui laisse la place à cette religion non officielle capitaliste.


  • Je n’y crois pas. Le theo est un accident. Le macron algérien une petite frappe en quête de voix. Agiter l’Algérie n’est pas bon pour les lumineux communautaire. Il a juste fait une boulette en croyant ramasser des voix.


  • " Les, médias complices" : quelle élite communautaire tient les médias ? quelle élite communautaire appuie Macron ? quelle élite communautaire manipule et veut l ’ affrontement inter - ethnique aux Etats Unis comme en France comme partout ? qui veut obsessionnellement diviser pour régner ?

     

  • 1) Un journaliste descend dans la rue et pose lui-même les questions : pourquoi, comment ? etc.

    2) Macron n’est pas le seul candidat du système : ils le sont tous, MLP comprise. Poutou et Arthaud, les seuls prolétaires, les seuls à oeuvrer et à connaître le sens du mot "travail", sont ignorés par tous peuple. Le peuple aura ce qu’il mérite : un autre voleur !

     

    • Assez d’accord sur le principe.
      Un bémol (possible ??) sur MLP, son histoire familiale. Jean Marie le Pen connais de manière pragmatique les horreurs de la guerres (le vécu des faits réels sans distanciation émotionnelle) ET les tenants et aboutissants des contingences politiques, avec toutes les filouteries que ça implique... Il a forcément transmis ça (quelque part) à sa fille.
      ... Un Macron, même la vaisselle, je ne sais pas s’il y a mis les mains dedans ?


  • Nous assistons, un évènement après l’autre, à l’augmentation du chaos qui résulte d’une politique de valorisation/défense des minorités qui a sapé l’Etat de droit, celui des mêmes droits pour tous, sans distinction. Cette politique des minorités exacerbe les différences, alors que la démocratie les transcende. C’est l’une contre l’autre. Il va falloir choisir...
    La gauche a usé et abusé des l’exploitation électorale des divisions, elle est la grande responsable de la situation actelle et si M. Macron est dans cette ligne, il est disqualifié (au sens propre) pour la présidence de la République.
    La droite s’est trop souvent soumise aux diktats de la gauche. Il semble que certains aient enfin compris que sans restauration de l’Etat de droit, notre avenir est compromis.
    Quant au FN, il ne doit pas exacerber les oppositions entre Français et étrangers, même si l’existence de la nation suppose une distinction des uns et des autres.

     


    • Quant au FN, il ne doit pas exacerber les oppositions entre Français et étrangers, même si l’existence de la nation suppose une distinction des uns et des autres.




      Il ne le fait pas et ne l’a jamais fait. Tu confonds avec les partis et associations de gauche auto-proclamés antiracistes, et en réalité authentiquement racistes car adoptant une vison raciale de la société.


  • Contrairement à ce que les médias et politiques coupables essaient de nous inculquer depuis 40 ans , la France n’a jamais été un pays d’immigration .Les places y ont toujours été chères, et la vie difficile , meme pour les autochtones .La France a assimilé , individuellement , DES immigrés , mais meme pour les européens chrétiens , blancs, disposant d’un travail, participant à la vie de la collectivité , et à la défense du pays quand l’occasion s’est présentée ...Il a toujours fallu se tenir à carreau pour ne pas risquer l’expulsion , ou risquer les quolibets à l’école ( surtout de la part des enseignants socialo-communistes), au travail( ces sales étrangers qui viennent manger le pain des français ), à l’hopital ( allez vous faire soigner dans votre pays )....Au regard des services rendus , je trouve que l’immigration africaine est plutot vernie , et les français vont payer d’avoir écouté leurs politiques .


  • "Colonisation = crime contre l’Humanité" ?

    Eh ben va dire ça en Palestine...
    ... et enfile ton T-shirt Rotschild !

     

  • Les maghrébins qui ne savent pas aligner 2 mots, qui sont d’une grande vulgarité, violent etc... Ne font qu’imiter leurs "potes" subsahariens.
    La différence de comportement est frappante entre les maghrébins qui restent entre eux et ceux qui fréquentent des noirs, souvent en étant minoritaire parmi eux, ils veulent être plus blacks que blacks. De là découle le phénomène de racailles chez certains maghrébins.

     

    • Les maghrébins n’ont pas besoin des noirs pour se comporter en racailles, ils font ça très bien eux-mêmes..Ils étaient autant présents que les autres pour casser à Bobigny, on le voit clairement sur la vidéo.
      Dingue ce racisme entre allogènes !!
      A part les racailles, je dirais (comme plus haut), que les noirs du quotidien font moins chier car ils revendiquent moins (voiles, hallal, mosquées burkinis, salles de prière et j’en passe et des meilleurs)


  • Primo, le lascar et ses patrons ont toujours fait leurs choux gras de toutes les colonisations en allant même jusqu’à financer certaines d’entre elles (moyennant intérêt(s)) et, si l’on peut dire, tout autant que celles qui nous sont contemporaines. Oui Monsieur, parce qu’à l’heure actuelle qui se voudrait plus civilisée, on colonise encore et il arrive même parfois que l’O.N.U. et quelques pans de la communauté internationale s’en offusquent, jusqu’à se faire réprimander. Plus encore pour celui qui omettrait son droit de veto...
    Cependant, il suffit !
    Il y en a marre de toujours présenter la colonisation comme étant une action criminelle de l’homme blanc envers les populations africaines ou asiatiques, voire amérindiennes ou autres.Et les inuits dans tout ça ?
    Oui les invasions kazhakes, mongoles, chinoises, japonaises on profité aux asiatiques, oui les invasion des tribus africaines ici ou là ont profité aux africains et oui les invasions arabes, mauresques, perses, musulmanes ou autres ont profité à la ribambelle et oui encore les indiens d’Amérique du Nord ou du Sud s’en sont donnés à cœur joie avant même que quelques vikings ou autres espagnols ne soient venus leur rendre une petite visite de courtoisie. De sorte que tourne la roue.
    Ces phases de conquêtes étalées dans le temps de l’Histoire ne sont que l’évolution cyclique d’évènements dont on profité tout autant ceux qui jettent sans cesse l’opprobre, voire de l’huile sur le feu.
    Coluche nous ouvrait les yeux sur le sujet avec cette gouaille qu’on lui connaissait et dont les politiques et autres redresseurs de torts feraient bien de s’inspirer : le pire, c’est qu’ils savent ; c’est donc bien se foutre de la poire des gens, par pure manipulation. Serait-ce une volonté de conquête des esprits par un autre, vil et malin ?
    En attendant quelque repentance que ce soit, extrait du sketch de Coluche (1980) "Je m’en fous" :
    "J’m’intéresse à la guerre au Cambodge, là, l’autre jour,
    Pis j’me suis aperçu qu’c’était des Vietnamiens qui la f’saient...
    Pendant 30 ans, moi, j’avais été pour les Vietnamiens qu’on allait faire chier...
    Dès qu’ils ont été libérés, ils ont envahi l’Cambodge...
    J’avais pas l’air con, tiens !