Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rencontre avec Etienne Chouard

14 février 2013

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #333663
    le 18/02/2013 par sophia
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Les doux rêves de M. Chouard... qui fait toujours l’impasse sur les fondamentaux :
    • l’homme, animal social,
    • divisé en deux sexes,
    • hanté de pulsions, de désirs et de besoins primaires,
    • qui ne sait vivre que sur le modèle pyramidal de la meute (ou de la tribu),
    • et appartenant à des groupes ethniques irréductibles.

    Tous les systèmes humains reviennent tôt ou tard à ces fondamentaux.
    Tout le reste n’est qu’un agréable bavardage

     

    • #333735
      le 18/02/2013 par WardStradlater
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Dire que "tous les systèmes humains reviennent tôt ou tard à ces fondamentaux" c’est un peu affirmer qu’on connait - sans préjugés, de préférence - TOUS les systèmes humains. Or, ce n’est pas le cas.

      De plus, ce n’est pas parce que les hommes ont toujours vécus ainsi - et ça reste à prouver - qu’ils ne peuvent pas se mettre à vivre autrement.

      Il y a des forces qui orientent et imposent une certaine idéologie dominante, dont la conclusion est de "rendre festif la guerre de tous contre tous". Ces pulsions et ces cultes du chef ne sont en rien endogène à l’Homme, mais l’aboutissement d’une éducation - celle des maîtres - pour asservir les autres - la majorité.

      Ce que propose Étienne Chouard, c’est ni plus ni moins une formule de contrat social qui émanciperait les hommes des dominants, et qui permettrait une éducation du savoir vivre ensemble ; indépendamment du sexe et des besoins personnels.


    • #333767
      le 18/02/2013 par Narcisse
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Ne prenez pas Etienne pour un imbécile. Il est cultivé et sait très bien ce qu’il fait.
      Les limites qu’il fixe à son discours sont volontaires et non pas la preuve de son ignorance.
      Il estime simplement en ciblant l’essentiel (la cause des causes), il touchera ainsi plus de monde de l’extrême gauche à l’extrême droite de l’électorat politique. Son but lucide : inciter le plus de monde possible à réfléchir par soi-même.

      Sapere Aude.
      Aie le courage de te servir de ton propre entendement.

      Nietzsche


    • #333801
      le 18/02/2013 par soncal
      Rencontre avec Etienne Chouard

      N’importe quoi. Etienne Chouard se base sur la démocratie athénienne. Et à Athènes on savait que l’homme avait des pulsions, pouvait céder à l’ubris, on savait que l’homme était faible et facilement tentable c’est pour cela qu"ils avaient bâtis un certain nombre de procédure visant à contrer le coté sombre de l’homme. Bref vous dites n’importe quoi.


    • #333855
      le 18/02/2013 par Pouf
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Je suis assez partagé sur votre réaction :
      - EC ne bavarde pas, il a accumulé de nombreuses réflexions et échange bcp
      - par contre, vous avez raison : les causes profondes sont un peu oubliées, et cela c’est l’œuvre d’un autre grand oublié de notre société : Henri Laborit.
      Si vous n’avez pas lu "La nouvelle grille", allez-y, l’analyse est magistrale et les pistes de travail sont là... et ignorées depuis 1974 !
      Un vrai scandale à mon sens au vu du travail de ce génie.


    • #333907
      le 18/02/2013 par Tremah
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Il faudrait sans doute nuancer un peu, mais vous avez raison sur le fond. La démarche de Chouard n’est pas exempte d’une certaine naïveté, dans le sens à la fois positif et négatif du terme, qui consiste à croire que tout peut être déconstruit et reconstruit par la politique.

      La domination du libéralisme nous prouve chaque jour que c’est faux.

      Mais bon, son travail reste utile et ressemble en réalité beaucoup à ce que devrait être l’éducation civique...


    • #334149
      le 18/02/2013 par b_careful
      Rencontre avec Etienne Chouard

      C’est pour cela que Chouard parle beaucoup de "tests". Si la démocratie ne peut exister, il n’y a qu’une manière de le savoir, c’est de tout essayer d’abord.


  • #333712
    le 18/02/2013 par Chamblard
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Quel malheur de voir un homme aussi intéressant être aussi impuissant.


  • #333729
    le 18/02/2013 par Olivier kergoat
    Rencontre avec Etienne Chouard

    On l’a compris, le fédéralisme est la démocratie..à l’opposé du centralisme (L’Etat-Nation) qui s’approprie tout au centre, délaissant la périphérie (devenue province)..subordonnée.
    La Belgique est fédérale..l’autonomie au plus près, pas de secondes zones appelées "province.


  • #333782
    le 18/02/2013 par jmd39
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Je crois Etienne Chouard honnête et sincère. Hélas, cela ne fait pas tout et, surtout, cela ne tient pas compte de la nature même de l’homme (comme dit le dicton : "chassez le naturel ...........").
    Nous avons affaire à un très bon théoricien mais tout cela manque de transcendance. L’homme, seul, ne peut rien.


  • #333843
    le 18/02/2013 par Pierre L.
    Rencontre avec Etienne Chouard

    C’est un très bon exposé d’Etienne Chouard.

    Je voudrais préciser les choses pour dissiper le rêve du bon roi.

    L’idéologie sociétale de René Guénon – selon laquelle la société doit s’organiser autour du pouvoir spirituel ayant autorité sur le pouvoir temporel qui le protège (roi, puissance des armes), dominant lui-même les différentes strates de population – n’est valide, bien évidemment, que dans un monde parfait, où les (vraies) responsables ne sont pas achetables et où le pouvoir spirituel dispense les vraies réalités du monde, c’est-à-dire, promeut le sens de la vie humaine, tel qu’il a été précisé par Jésus dans le sermon sur la montagne (voir le commentaire #322503). Selon Jésus, l’Homme est destiné à se perfectionner en bien pour gravir les échelons des mondes.

    Or, l’Église catholique ne parle plus du sens de la vie. Mais en a-t-elle parlé un jour ? Elle a trahi Jésus ; elle a dénoncé comme hérétique la croyance à la réincarnation lors du deuxième concile de Constantinople. Elle parle désormais de Résurrection des corps, d’Enlèvement de l’Église à la Fin des Temps ; elle raconte que Jésus, qui serait le fils de Dieu, s’est sacrifié pour racheter les péchés des Hommes (ces croyances démentes sont de la plus profonde veine juive)... Toutes ces tromperies sont d’ailleurs la raison de sa déchéance. Elle n’est plus soutenue par le Ciel. Son but est l’enrichissement matériel. Avez-vous remarqué que le Vatican, avec ses colonnes torsadées noires, ressemble à la caverne de Mammon ? Et le pouvoir temporel a suivi l’exemple des « autorités spirituelles ». A l’image de l’Église, le pouvoir temporel est désormais entre les mains de gangsters qui corrompent la société entière.


  • #333912
    le 18/02/2013 par Géraldine Feuillien
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Etienne dit que la désobéissance civile ne sert à rien à moins que l’on soit assez nombreux sinon, on se retrouve en prison. Mais bon, voilà, avant qu’on soit nombreux, il faut qu’on soit quelques uns à montrer l’exemple. Je n’ai plus payé mes impôts locaux depuis deux ans, je n’ai plus rempli ma déclaration d’impôts depuis deux ans non plus. Je suis sans emploi donc, je ne paierais pas d’impôts sur le revenu, et si j’avais à en payer, je ne le ferai pas. Je suis obligée de voter, vu que c’est obligatoire en Belgique, pourtant, je n’ai pas voté depuis deux élections. Si j’avais une voiture, je ne paierais plus la taxe de roulage et je refuserais de payer tout PV abusif (genre flashé à 55 km/h au lieu de 50. Bref. Je sais que je risque la taule, parce qu’en plus, j’incite les gens à le faire aussi. Mais que m’importe ? Je suis déjà dans une prison à ciel ouvert. Aussi longtemps que mon pays ne sera pas un état de droit, je refuse de me plier à leurs règles. S’il ne me reste plus rien, qu’il me reste au moins le pouvoir de dire "NON" et d’être en accord avec ma conscience. j’ai pris cette décision depuis que nos F16 ont bombardé la Libye. Je ne reviendrai pas dessus. Et j’espère que dans un avenir proche, de plus en plus de gens feront de même. Ils ne sont forts que parce que nous sommes à genoux. Alors il est grand temps de se lever !

     

    • #334192
      le 18/02/2013 par anonyme
      Rencontre avec Etienne Chouard

      @geraldine feuillien Enfin quelqu’un qui joint les actes à la parole !...moi aussi je ne paye plus rien depuis des années(11/09/2001 exactement),le problème en France est que,depuis 2002,le trésor public peut venir se servir sur nos comptes en banque lorsqu’on "doit" de l’argent,ce qui m’a obligé à trouver d’autres subterfuges pour vivre(tout simplement)et à concéder quelques "sacrifices"(je ne peux par exemple prétendre à aucune allocation de l’état,chômage ou autre,ce serait automatiquement saisi,je ne vis que de mon travail)...si tout le monde agissait comme vous et moi,ces élites prédatrices se poseraient sérieusement des questions quant à leurs méfaits,mais tant que le peuple "casque",il n’y a aucune raison pour que cela change,bravo Géraldine et bien à vous !...Féthi,réveillé depuis 2001


    • #334234
      le 18/02/2013 par Pouf
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Autant je comprends pour les impôts, payer pour ces guerres iniques et immondes me fait gerber, autant s’auto-juger en abus de PV de la circulation me parait la porte ouverte à tout et son contraire.

      Une chose est certaine, votre post montre que le délitement de la société est avancé... et qu’à tout moment cela peut basculer puisqu’il y a de plus en plus de gens dans l’une de ces 2 catégories de gens :
      - ceux qui bossent trouvent que les autres sont des fainéants,
      - que ceux qui n’arrivent plus à trouver un sens à un travail qui leur semblerait juste pour l’intérêt collectif
      A noter, cette dernière catégorie est soigneusement tue par les politiques... Je me souviens de Sarkozy qui parlait de jeunes de banlieues en disant d’eux "qu’ils n’arrivaient plus à s’insérer dans la société" et moi qui pensait "quel gros c..., il ne comprends même pas qu’ils n’en ont même plus envie tant le "modèle républicain" est pourri jusqu’à l’os de nos édiles dévoyées !"


    • #334273
      le 18/02/2013 par le goy
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Tiens, c’est marrant, j’ai des amis anglais qui font la même chose (et qui vont régulièrement en taule, pour la peine) et donc je me suis moi-même lancé dans cette aventure en France. Bon déjà, j’ai pas de compte en banque, ce qui est bien ennuyeux pour travailler (pour les martiens, c’est difficile de comprendre quel est le rapport), d’être chomeur ou de toucher des aides. On va voir où cela va-t-il me mener, mais j’aimerais bien me sentir moins seul dans mon quotidien.


  • #334272
    le 18/02/2013 par Dise Nore
    Rencontre avec Etienne Chouard

    "Ce qui serait malin", ce serait que les contestataires (Soral, M’bala M’bala, Laïbi, Chouard, Asselineau ...) français s’unissent ostentatoirement. A rester dans leurs coins tous resteront marginalisés et incomplets.

    Et je n’arrive pas à comprendre quel sont les motifs d’une telle division si ces acteurs sont sincères dans leurs démarches de recherche de la démocratie réelle...
    Et je crois qu’en n’arrivant pas à se rassembler, ils auront participé malgré eux aux chaos futurs.

    Une constitution, aussi belle soit elle, ne sert à rien si le peuple n’est pas unis derrière une majorité qui revendique cette constitution. Si l’objectif réel est la cohésion et la prospérité de tous, ne rejouons pas la mascarade des partis politiques, nomenclature de la pensée devenue tronquée, mutante et provoquent les conflits. (cf. Simone Weil)

    Ce n’est pas d’un leader dont nous avons besoin,
    mais de sagesse autorité.▼

     

    • #334885
      le 19/02/2013 par Crocuta
      Rencontre avec Etienne Chouard

      Alain Soral a déjà évoqué, il me semble, ces associations et autres mains tendues envers d’autres "contestataires", de mémoire il était question de difficultés de rapprochement pour divergence de méthode plus que d’objectif.

      Votre proposition me fait penser au contre-grenelle de l’environnement, qui a regroupé lors d’un colloque une dizaine ou quinzaine de spécialistes des questions d’éducation, santé, culture, agriculture... dans le but de présenter ostensiblement et publiquement leur désaccord envers la mascarade du vrai grenelle de l’environnement (ils en ont produit un DVD commercialisé).

      Peut-être les contestataires que vous citez, et on pourrait en rajouter un bon nombre, devraient-ils eux-aussi organiser un grand colloque, les assises du "contre-pouvoir", de façon la plus ouverte possible au public, pourquoi pas sur le champ de foire d’une grande ville (réseaux de transports) un 1er mai ou un 21 juin.

      Bien sûr, ça représenterait un investissement conséquent en services de sécurité, mais imaginez l’impact médiatique ! Peut-être certains se réjouissent de voir défiler le compteur de visites sur E&R ou Dailymotion, mais en fin de compte, si l’on enlève les visiteurs réguliers, combien de nouveaux concitoyens sont-ils sensibilisés chaque mois ? L’avantage d’une tribune publique, à ciel ouvert et gratuite, ne serait-il pas de toucher ceux qui n’ont jamais eu la simple idée d’aller se documenter sur Internet et n’ont pour le coup jamais entendu parler d’aucune des idées défendues sur E&R.

      Pensez simplement au ratio entre le nombre de personnes dans votre entourage qui ne remettent pas en cause la thèse officielle du 11/09, et celles qui admettent la possibilité d’un doute, et vous comprendrez que la technique "virale" de diffusion du message telle que la présente Chouard dans d’autres vidéos trouve une limite physique, une vitesse insuffisante face à l’accélération des évènements dehors.


  • #334388
    le 18/02/2013 par Ikol
    Rencontre avec Etienne Chouard

    l’idée séduisante de Chouard ne sera applicable que lorsque ceux qui écriront "la constitution" ou peu importe le nom de ce système "new age" seront majoritaires. Que lorsque les individus ayant effectué un travail d’élévation personnelle, spirituelle, intellectuelle, morale, souhaitant vivre dans le respect d’autrui et de la terre sans volonté de domination, c’est à dire en ayant renoncé aux instincts primitifs et naturels de domination, de conquête, de jalousie, de haine, de rancoeur, d’avidité, de mensonge et de leur obsession pour le jeu du qui pisse le plus loin, seront majoritaires.

    Mais quand on constate aujourd’hui, que pour atteindre ce degré de conscience, faire ce travail sur soi, se rendre compte de tout cela, c’est loin d’être la volonté d’une majorité, et tant que les inégalités sociales seront la norme, que le clash approche à grand pas, que les soucis s’amoncèlent, comment voulez vous inverser la tendance ?

    C’est un peu comme nait un génie pacifique pour 10000 individus stupides qui naissent, tant que la masse reste stupide et barbare, le génie pacifique n’aura jamais droit au chapitre. Surtout dans un système de valeurs inversées, qui veut tuer volontairement le peu de génies pacifiques qui tentent de faire entendre leur voix.

    Autant dire que l’on est pas sorti de l’auberge.


  • #334759
    le 19/02/2013 par BabaoRhum
    Rencontre avec Etienne Chouard

    > Démocratie - cybernétique - Constitution - LNC <

    À la suite de ce propos (1) que je t’ai mentioné il y a trois jours, j’ai publié plus récemment des commentaires dont certains pourraient particulièrement vous intéresser :

    - ce commentaire dans lequel je propose d’envisager la rédaction d’une constitution démocratique en LNC ("Langage Naturel Contrôlé", un sous ensemble du langage naturel, pour réduire les ambiguïtés et permettre un traitement automatisé) avec un contrôle automatisé de son intégrité au cours de sa rédaction (2), notamment à titre d’expérience pédagogique, permettant par ailleurs divers autres traitements automatisés (comme la traduction dans toutes les langues "contrôlées", à (court/moyen) terme).

    - ce commentaire où j’invite à approfondir le sujet de la programmation "déclarative" (notamment grâce au LNC), en exprimant modèle et règles, et ses implications.

    Et je renvoie au premier lien donné pour comprendre que « Tu pourras un jour prochain participer à l’audit du code informatique des rouages informationnels de la démocratie : en consultant dans ta langue n’importe quel élément exprimé en LNC (dans la ta langue naturelle [contrôlée]), comme la documentation, les spécifications (= le CDCF), le code du logiciel lui-même, exprimé en tant que modèles et règles (en LNC, donc). Tu pourras participer à l’audit, mais aussi à la conception, le codage, la rédaction de la documentation ».

    — 

    (1) J’y présente une unification de ma vision de la démocratie sous un angle cybernétique, une contribution que je propose comme objectif à réaliser pour le bien commun. Sujets abordés : cloud - FreedomBox - matériel libre et audité - chiffrement et fonctions associées - Zino/d - vote par internet - code LNC contributif - démocratie numérique sur base de modèle athénien originel.

    (2) intégrité au moins intrinsèque à la constitution, voire extrinsèque jusqu’à un certain niveau de finesse, si on prend soin de définir le modèle et les règles pour décrire la réalité sociale dans laquelle s’inscrit la constitution.


  • #335813
    le 19/02/2013 par Eric
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Il est regrettable qu’Etienne Chouard, que j’admire par ailleurs, ait fait une concession antidémocratique et démagogique en défendant l’idée du bicaméralisme : une chambre dont les membres seraient élus et une chambre dont les membres seraient tirés au sort.

    Il est évident que la première chambre nuirait aux intérêts des Français. D’ailleurs, Laurent Louis condamne également cette forme de bicaméralisme.

    Pour ma part je vois les choses de la façon suivante :

    Selon moi, les membres tirés au sort de l’Assemblée nationale devraient assumer les fonctions suivantes :

    - Ils devraient procéder au tirage au sort des membres des différents cabinets ministériels parmi des citoyens possédant les compétences requises (pas forcément les diplômes requis). Par conséquent, ils ne nommeraient pas les membres des différents cabinets ministériels.

    - Ils devraient surveiller les actions des membres des différents cabinets ministériels. Aussi l’Assemblée nationale devrait-elle être divisée en plusieurs sections et chaque section aurait pour mission de surveiller l’action d’un cabinet ministériel précis.

    - Ils devraient solliciter le peuple lorsqu’une carence législative apparaîtrait. Le projet de loi serait rédigé par un citoyen ou un groupe de citoyens qui ensuite le soumettrait à un groupe d’experts de la question afin que le projet de loi soit le meilleur possible. Puis le projet de loi devrait obtenir l’approbation, par exemple, de 100 000 citoyens (10 000 en Belgique) avant d’être soumis à l’ensemble des Français majeurs. Grâce à cette règle législative, les projets de loi laissant à désirer seraient écartés.

    Un simple citoyen ou un groupe de citoyens pourrait être à l’origine d’un projet de loi.

    Ce n’est pas à un parti politique d’imposer un programme politico-économique au peuple mais l’inverse. Une fois formé, le gouvernement constitué de gouvernants tirés au sort doit écouter les souhaits du peuple et c’est ce dernier qui opte pour ceci ou cela au moyen du vote.

    En démocratie, les gouvernants sont les serviteurs du peuple. Sous l’actuel gouvernement non représentatif ils sont des maîtres intouchables. Ces serviteurs sont facilement révocables, leurs mandats sont courts, non renouvelables (sauf si leurs noms sont à nouveau tirés au sort) et ils doivent rendre des comptes à leurs administrés.

    Je vous invite à rejoindre la Coalition Nationale pour la Constituante : http://www.lacnc.fr/


  • #339593
    le 24/02/2013 par damien
    Rencontre avec Etienne Chouard

    Intéressant mais 2 choses à reprocher, surement du à son penchant gauchiste assez consternant,
    mais bon 2x sur quasi 2 heures ça va :

    A un moment il veux étendre le processus à la région, la nation, le continent et même le monde. Alors la, je fais tilt, le monde, un mondialiste ? on peut pas lui foutre un peu la paix au monde, à quoi cela sert-il d’organiser au niveau monde ?
    Il recommence en conclusion.

    Puis le passage sur la prison est aussi risible :
    31"
    En France on doit avoir moins de 80 000 prisonniers pour 65 millions habitants d’habitant.
    C’est peut-être à cause de ça qu’on a une telle insécurité, c’est parce que les tordus courent et il y a un tel laxisme.
    Comparez avec les USA, ou il doit y avoir >1 millions de prisonniers pour moins de 300 millions d’habitants. Le phénomène est tellement différent, qu’il induit d’autres problèmes, comme la concurrence des prisonniers travailleurs sous-payés envers les honnête travailleur libre "sur-payés".

    Pour le livre mes encouragements, 1200 références, sur un sujet si intéressant, au moment ou peut en avoir besoins.
    Mes encouragements encore, car éclaircir sa pensée, c’est l’affiner et en faire cadeau aux autres.
    Puis y a un futur client la :)


  • #340273
    le 24/02/2013 par ljob3848
    Rencontre avec Etienne Chouard

    comme d’hab magistral !! d’une richesse enorme est une grosse quenelle a la fourest..


Afficher les commentaires suivants