Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Rencontre chaleureuse" entre le pape François et Donald Trump

Le communiqué officiel, publié en fin de matinée par le Vatican, après la rencontre entre le pape et le président américain a insisté sur la bonne qualité des relations bilatérales entre les États-Unis et le Saint-Siège. Mais également sur leur « engagement commun en faveur de la vie, de la liberté religieuse et de conscience ».

 

 

En prenant congé du pape François, mercredi 24 mai au Vatican, le président américain Donald Trump qui le rencontrait pour la première fois lui a promis de lire les trois encycliques que le chef de l’Église catholique venait de lui offrir. Dont l’encyclique Laudato Si consacrée à l’écologie… Même si ces deux responsables ne sont effectivement pas d’accord sur ce thème. Il ne figurait d’ailleurs pas dans le compte rendu final…

Le communiqué officiel a insisté quant à lui, sur trois points : en premier lieu, la défense de « la vie » puis « l’assistance aux immigrés » avec l’aide, aux États-Unis, de l’Église catholique américaine. Et enfin « la protection des communautés chrétiennes » du Moyen-Orient, une région du monde que le président américain venait de visiter.

Tout en remettant ses encycliques dont celle sur l’écologie, François a donc rappelé : « cette encyclique porte sur le soin de notre maison commune, l’environnement ». Donald Trump lui a alors assuré : « Je vais les lire » !

Les deux hommes concluaient ainsi de manière nettement plus chaleureuse qu’à son début, leur entretien de trente minutes en tête à tête dans la prestigieuse bibliothèque papale où ils furent seulement assistés de deux traducteurs. Ni le pape ne parle anglais, ni Donald Trump, l’espagnol.

Avant de se séparer, François a également offert une édition spéciale de son « message pour la paix 2017 » – publié chaque année pour le 1er janvier. Il l’avait tout spécialement dédicacé pour son hôte américain, « je l’ai personnellement signé pour vous » a-t-il confié. Le pape lui a alors également remis une petite sculpture symbolisant la paix. « Je vous la donne pour que vous soyez un instrument de paix » a-t-il glissé au président qui a acquiescé « nous avons bien besoin de paix… » En échange, le président américain a offert au pape les ouvrages de Martin Luther King.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Moi je veux que Trump rentre aux USA et declare a sa base : "Je reviens d’Israel et du Vatican, j’y ai vu des murs d’une telle beaute que je veux les memes a notre frontiere avec le Mexique".
    2 visites, 2 pays avec des "murs". Trump le troll supreme !


  • Mélania et Ivanka avaient la tête humblement couverte au Vatican et les cheveux fièrement au vent en Arabie Saoudite. Habillées très pudiquement et en noir au Vatican mais pas du tout en Arabie. Tout ça est très positif, je trouve. Symboles, symboles.


  • #1733265

    François est antipape (c.a.d. usurpateur) tout comme ses 5 prédecesseurs (et une quarantaine d’autres antipapes jugés par le passé), pour la raison, entre autres, qu’un hérétique manifeste ne peux être pape (n’étant pas membre de l’église, il ne peut en être la tête). Le Vatican est devenu le siège de la fausse église de la fin des temps (l’église de l’antéchrist, qui doit régner - ou a déjà régné ? - depuis St Pierre de Rome). L’église catholique (seul vrai dépositaire de la foi et des sacrements, et hors de laquelle il n’y a pas de Salut) est éclipsée (depuis le conciliabule maçonnique de "Vatican II"), sans hiérarchie visible, constituée du tout petit restant de fidèles gardant la foi (les dogmes immuables définits par l’enseignement infaillible des papes, successeurs de St Pierre). C’est d’une certaine manière la Passion de l’église, précédant le retour de Jésus-Christ. C’est très résumé mais tout ça est bien documenté, je vous invite à vous renseigner, si vous aimez la vérité sans compromis, et si vous pensez aux fins dernières...

     

    • A lire l’article j’ai presque la certitude que le nom de Jésus-Christ n’a jamais été prononcé. Par contre, il ne fait que refiler sa prose hérétique.
      Je viens de terminer le livre que ce pape a conseillé de lire en 2014 : "Le maître de la terre" facilement trouvable sur le net car écrit vers 1900 et tombé dans le domaine public. Livre très étonnant pour l’époque.
      Il décrit une fin du monde où l’idéologie maçonnique mondialiste aurait pris le pouvoir sur toute la planète et où seule ne resterait qu’une petite poignée de fidèles catholiques, les autres ayant été massacrés.
      Lorsque j’ai fini le livre je me suis vraiment demandé pourquoi François l’avait conseillé et quel côté défend-il. Car les positions qu’il exprime actuellement me semble sortir tout droit de celles défendues dans ce livre par la franc-maçonnerie. Bizarre ce conseil.


    • L’église catholique (seul vrai dépositaire de la foi et des sacrements, et hors de laquelle il n’y a pas de Salut) ...
      C est vite dit !
      Je peux considérer les religions comme un accès au spirituel.
      Mais qu on me dise qu hors d’une religion, point de salut... ca me parait une forme de manipulation., un accès de sectarisme.
      Bien sûr que le salut existe hors de l eglise catholique. Celle ci est un vecteur, une chance, un message. Pas plus.


    • #1734529

      Merci pour vos réactions. Concernant Vatican II il y a cet exposé, concernant le salut hors de l’église ce livre (on le trouve aussi en PDF).


  • #1733273

    Si je pense que ce genre de rencontre n’est qu’une vaste fumisterie, suis-je un facho ?


  • Je ne vois pas en quoi les papes de Rome représentent la Parole de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ. Tout est là pour nous montrer clairement que celui qu’ils ont choisi de servir n’est pas Dieu, à commencer par l’opulence incroyable et surtout à quel moment ils enseignent la Parole biblique ?. Tout cela n’est que mascarade.

     

    • Tout cela n’est que mascarade.

      Je reconnais bien là toute la virulence dans les propos dont sont capables les chrétiens ulcérés par la frange vaticane du spectacle de la marchandise.
      J’ abonde.


    • Le Vatican n’est plus très opulent et ses richesses ont sans doute changé de mains.
      Mais "l’opulence" peut être une manifestation de la gloire de Dieu. Les catholiques ont choisi en d’autres temps de construire de superbes monuments, de réaliser d’admirables oeuvres d’art et des vêtements ecclésiastiques magnifiques pour exalter la création. Bravo, rien n’est trop beau pour le principe divin. Les orthodoxes exaltent la gloire de Dieu par l’art aussi, de façon plus restrictive, et par l’héroïsme.
      La Nature est plus qu’opulente : superbe.
      On pourrait avancer que les protestants glorifient l’homme plus que Dieu quand ils refusent l’art dans le lieu de culte, palais du peuple, pour lui préférer la sobriété ; tout en considérant l’enrichissement personnel et la banque comme très chrétiens. Mais bon.
      Et la femme n’est jamais autant glorifiée que par les catholiques, par l’image de la Vierge Marie, exaltée dans ses deux aspects de vierge et de mère. C’est pourquoi le choix sicilien du vêtement et de la mantille noirs de Melania & Ivanka est un peu bizarre : elles ne sont ni veuves ni en deuil d’enfant, ni proches des musulmans d’aucune façon.
      Une jolie mantille rappelant le voile céleste de Marie, une robe claire et couvrante, et vive Dieu, vive la vie, vive la joie et la joliesse. Au Proche-Orient les femmes chrétiennes s’habillent ainsi pour aller à la messe.
      Restons fiers et heureux que les femmes d’origine européenne, bien représentées à l’international par ces deux-là, éclipsent sur le plan physique les petites dames rebondies ou ramassées de type Sarah Netanyahu, Merkel, Benbassa and co. Y a pas photo.
      Quant au pape, il n’est pas le pape. On attendra la mort de Benoît 16 pour connaître le nom du prochain.


    • Avec un capital génétique favorable une femme peut, si elle le décide, soigner son physique et même l’améliorer par le sport, une hygiène de vie adaptée, des tenues plus sexy.. Il est agréable pour une femme de s’entendre dire qu’elle a embelli en peu de temps. C’est comme tout, c’est une question de volonté.
      Après une jolie petite brunette même avec quelques kilos en moins ne saurait rivaliser avec de belles blondes élancées. Elle aura juste possiblement l’avantage de paraitre jeune plus longtemps.
      Chacun sa croix, comme on dit. En tout cas si votre chérie ressemble à la femme ou la fille de TRUMP je ne peux que vous féliciter....J’imagine que - si c’est le cas - beaucoup d’hommes vous envient :).


  • Trump ? c’est encore trop tôt pour le dire.


  • Je conseillerai aux internautes proches de ER de lire :

    "La maison battue par les vents"
    Le roman de Vatican

    De Malachi Martin, Jésuite, docteur en langue sémitique, en archéologie et en histoire...

    Il dénonce les orientations du Concile de Vaticant 2. Il est proche de la mouvance de Monseigneur Lefevre. Il fut également Secrétaire privé de Jean XXIII et Paul VI.
    Outre le fait que l’on est plongé au coeur du Vatican, ou se joue toutes les intrigues, cet ouvrage est egalement un veritablement roman aux nombreux rebondissements.
    Ludique et enrichissant, quoi de mieux à lire en ces future belles journées. KK devrait l’editer ...