Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rendez-vous avec X : le Qatar

Mais où s’arrêtera le Qatar ? Le petit émirat, guère plus grand que la Corse, est devenu un géant économique et boulimique !

Il ne cesse de procéder à des acquisitions, d’accroître ses participations dans nombre de grandes sociétés occidentales et d’acheter par exemple des clubs sportifs ou des palaces… à tel point que sa capitale, Doha, est maintenant une étape indispensable pour les entrepreneurs en mal de financement.

Mais le Qatar est aussi devenu un acteur politique incontournable dans le monde arabe… Grâce en particulier à sa chaîne de télévision, Al Jazira, il étend son influence et n’hésite plus à jouer un rôle actif dans les grandes questions internationales, comme on l’a constaté récemment au cours de la crise libyenne…

Plus préoccupant est le soutien que l’émirat accorde aux islamistes un peu partout dans le monde musulman, Doha étant même aujourd’hui le refuge de la fine fleur des salafistes indésirables dans leur pays…

Alors doit-on se demander si l’émir qatari joue un double jeu ? Et son pays n’est-il pas un colosse aux pieds d’argile, susceptible d’être soudainement déstabilisé ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #176218
    le 27/06/2012 par Jean Leroy
    Rendez-vous avec X : le Qatar

    Le Qatar est un non pays d’apartheid qui pratique l’esclavage. Pas de représentation, pas d’impôt, pas de Peuple. 1,6 millions de résidents, 200 K "citoyens", sorte de race supérieure de bédouins décadents qui sont les seuls à pouvoir monter une société, à pouvoir posséder un bien immobilier et à faire la moindre procédure administrative.

    N’importe qui, même les musulmans étrangers, doit s’affilier à un d’eux pour faire la moindre démarche et bien entendu doit payer les frais afférents.

    Bien entendu, la naturalisation n’existe pas, c’est pas le sang et seulement pas le sang qu’on est qatari. Bref, un anti-Etat, anti-politique et qui ose donner des leçon à l’univers. Méprisable.

     

    • #176719
      le 27/06/2012 par Scipion
      Rendez-vous avec X : le Qatar

      T’énerves pas, ils rachètent tout en France !
      Même les gosses ont des t-shirts de leurs clubs de foot !