Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Retenue fiscale à la source : l’esbroufe doublée d’un coup-fourré

Le PS a donc décidé de faire feu de tout bois pour sauver les meubles en 2017 voire… pour l’emporter contre toute attente. Les petits marquis de Solférino vont donc utiliser tous les moyens pour reconquérir un électorat pour le moment perdu. Les différents scrutins organisés depuis mai 2012 n’ont en effet eu de cesse de prouver la désaffection grandissante voire la détestation des Français pour François Hollande et ses comparses.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu jugé « irréversible » par l’ineffable Michel Sapin, est une mesure qui s’affichera très vite pour ce qu’elle est : un véritable cadeau empoisonné pour les contribuables. Après le matraquage fiscal mis en place depuis 2012 (en fait déjà démarré sous Sarkozy), voici venu le temps de la démagogie fiscale.

Nombre de Français vivant une situation de plus en plus précaire accueilleront l’année blanche fiscale qui s’annonce pour 2017 (1), prélude à la mise en place de la retenue à la source en 2018, avec grand enthousiasme. Mais il suffit de se pencher quelques instants sur les conséquences d’une telle réforme pour comprendre sa toxicité et sa dangerosité.

Regardons cela de plus près.

L’argument de la simplification tout d’abord est parfaitement discutable. Une déclaration annuelle devra toujours être faite. Ceux qui espèrent l’inverse en seront pour leur frais. En effet, toutes les réductions ou crédits d’impôts (transition énergétique, dons aux œuvres, cotisation syndicale, frais de garde d’enfants etc.), peuvent être très difficilement connus à l’avance. Idem pour un certain nombre de revenus : les revenus fonciers notamment.

Un autre problème majeur reste celui de la collecte elle-même.

Lire l’intégralité de l’article sur agenceinfolibre.fr

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Excellent topo. Il est vrai que sans creuser la chose, l’idée semble intéressante, mais cet article démontre le contraire de façon pragmatique et technique. Je suis dorénavant bien plus partagé sur le sujet, les arguments sont imparables.

     

  • Il a déjà été dit ce matin sur les ondes qu’il n’y aurait pas d’année blanche et que l’impôt 2017 serait lissé sur les années suivantes. Egal donc double imposition diluée, pour être clair.

    Il a été aussi dit que ce serait les banques (=La Banque) qui pourrait s’occuper de prélever l’impôt... sur les médias classiques, personne ne relève ce détail qui est loin d’en être un.


  • La retenue à la source elle est très facile quand elle concerne les salariés (85% des Français) mais quid des artisans commerçants, bref de tous les indépendants ? Ils ont autant de "sources" que de clients . De toute façon la plupart des Français sont mensualisés alors quel intérêt ? Ca doit cacher une arnaque pour nous prélever davantage de fric .

     

    • Ils sont mensualisés sur les revenus de l’année précédente. Le gouvernement te vole un an de trésorerie. Comme il te piquaient de la trésorerie en mensualisant au lieu de te faire payer en fin d’exercice.

      La trésorerie c’est tout. Mon opérateur téléphonique a DEUX fois prétendu me faire payer en début de mois plutôt qu’à la fin. Il espérait - à raison - que les clients avaient oublié qu’ils payaient déjà en début de mois, et a donc gratté des dizaines de millions de trésorerie.

      Même chose pour le loyer - payable en début de mois - en regard du salaire, payable fin de mois : te gruger sur la trésorerie.


  • "Personne ne paiera l’impôt 2 fois la même année" nous assure le schtroumpf des finances dans une interview de ce matin.
    Ben tiens ! le pays roule sur l’or, il peut bien envisager de faire un cadeau fiscal de 75 milliards € aux contribuables. Surtout quand on sait que le fisc peut récupérer l’impôt 3 ans après l’année de son exigibilité et qu’il y a toutes les chances que les socialos aient disparu du gouvernement entre-temps.

     

    • si ils abandonnent une annee d impot, ca n est pas pour rien
      les gains generes par l avance de tresorerie et la facilite de recouvrement (plus d impayes puisque retenu a la source par l employeur) (sans meme compter l impact sur la consommation) suffiront largement a compenser cette annee blanche a court terme.


    • @ franck
      S’ils le font, c’est sûrement que ça va leur rapporter, ne serait-ce que le coût du traitement de recouvrement et du personnel qui sera désormais supporté par l’employeur. Par contre l’impact sur la consommation, je ne vois pas ce que vous voulez dire, vu qu’il n’y aura pas de trêve dans le paiement de l’impôt.
      Mais s’ils changent le système pour que ça leur rapporte, ce n’est sûrement pas pour perdre 75 milliards d’un autre côté.
      Le gouvernement qui suivra ne se sentira pas concerné par les promesses de celui d’aujourd’hui et il nous fera payer l’année manquante avant les 3 ans de délai de recouvrement en même temps que l’impôt de l’année qui sera en cours, j’en fais le pari.


    • @ fred89

      Oui le diable est dans les details : ce systeme relache des freins a la consommation dans la mesure ou :

      1. vous n’avez plus toute l annee durant la pression psychologique des 1/3 provisionels et du paiement du solde en fin d’annee. En gros vous cessez de penser a l’impot durant 363 jours de l’annee (verifie par le systeme us)
      l’impot est directement percu a la source ce qui le rend plus "indolore" pour le salarie (a l instar de la TVA integre au prix que psychologiquement on ne sent pas). Autrement dit le salaire que vous percevez chaque mois est de l’argent "net d’impots" integralement depensable en fin de mois pour vos besoins personnels... sans le soucis d’avoir a provisionner pour la fin de l’annee puisque vous ne devez plus rien au fisc.

      2. on vous preleve chaque mois base sur vos criteres personnels et familiaux (marie, celibataire, enfants ou personne a charges..) une certaine somme qui est dans la plupart des cas superieur a ce que vous devez effectivement (mais ca vous n’en avez pas conscience), puis en fin d’annee vous remplissez votre declaration et l’envoyer au fisc. Le fisc constate generalement un trop paye et vous envoie un cheque de remboursement pour l’excedent... et cela est bon pour la consommation puisque vous avez le sentiment de recevoir un bonus de fin d’annee ! (veridique et verifie cf systeme us)
      En d’autre terme ce systeme integre un mecanisme d’epargne force et differe qui vous pousse en fin d’annee a en profiter et a consommer le peu que l’on vous restitue (oui c’est vicieux et drolement bien foutu !)

      Dites moi si ca n’est pas clair.... ^^


    • @ nos camarades qui ont soif de comrprendre :

      le systeme est odieusement simple :

      1. chaque mois l’employeur retient a la source toutes les charges sociales et l’impot sur le revenu du pour le mois. Il le reverse directement au fisc (et aux divers autres organismes). Bilan vous ne devez a priori plus rien pour ce mois car generalement aux vue de vos criteres familiaux on vous prelevera un chouillas plus que ce que vous devez effectivement

      2. en fin d’annee vous recevez un document de synthese (w2 us) de votre employeur : ce document resume l’integralite des sommes retenues a la source par votre employeur sur votre salaire. Vous attachez ce document a votre declaration fiscale. Vous envoyez le tout au Fisc. Le fisc fait le calcul et generalement constate un trop percu d’impot et vous renvoie un cheque pour le trop percu durant l’annee. Voila ! vous etes pret a consommer (^^ pas mal non ??!!)

      Pour l’Etat il s’agit :
      1. d’une fabuleuse avance de tresorerie puisqu il recoit l’impot a la fin de chaque mois (tous les 15 jours aux us !)
      2. de frais de recouvrement considerablement alleges (car preleve a la source par votre employeur)... et surtout plus d’impayes puisque retenu avant que vous ne receviez votre salaire !
      3. d’une opportunite d’augmenter encore les impots puisque le systeme de retenu a la source (comme pour la TVA) a un effet psychologique "indolore" sur vous... vous vous rendrez "moins compte" d’une augmentation des impots puisque ce n’est plus vous qui faites le cheque et que vous vous habituez a ne plus trop regarder la ligne impot sur le revenu de votre fiche de salaire (du coup on vous entendra moins raler ! ^^ c est bien dommage !!!)
      4. d’une bonne stimulation a la consommation (psychologiquement vous ne pensez plus a l’impot 99% de l’annee... et vous touchez meme un cheque de remboursement pour le trop percu d’impot au cours de l’annee - cf commentaire ci-dessus)

      Tout cela est vrai si on transpose le systeme de prelevement us a la source... mais honnetement vu la situation actuelle de la France, pourquoi nos dirigeants s’en priveraient-ils ?!

      Ce qui est interessant en revanche c’est que dans la presse personne ne dit clairement les choses... alors que le systeme est lui tres clair et tres simple...
      l’histoire de l’annee fiscale blanche est la simplement pour detourner l’attention et eviter qu on ne se pose trop de questions. Rien que ca, ca n’a pas de prix ! ^^
      Alors un suppo et au boulot !


  • Effet d’annonce avant les prochaines élections. Et le prochain gouvernement UMPS dira que non, finalement, il faut étudier tout ça et remettre le projet à plus tard.

     

  • Impôt sur le revenu qui sert uniquement à rembourser les intérêts des intérêts d’une dette qui ne devrait même pas exister rappelons le...
    La boucle est bouclée, la Banque a gagné... l’esclavage moderne, ni plus ni moins.


  • #1210605
    le 19/06/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Retenue fiscale à la source : l’esbroufe doublée d’un coup-fourré

    Pourquoi débattre ou s’étonner ? Il s’agit d’une nouvelle arnaque destinée à ponctionner toujours plus une classe moyenne déjà exsangue, rien d’autre !
    Il faut à tout prix faire tenir le plus longtemps possible le système financier mondial qui permet la concentration de la totalité de la richesse entre quelques mains pendant que tous les actifs financiers pourris sont massivement refourgués à une population qui n’aura plus que ses yeux pour pleurer au moment du crash final.
    L’intégralité de la finance mondiale repose sur de la monnaie de singe et des actifs boursiers surévalués qui constitueront bientôt l’essentiel de "l’épargne populaire" (assurance-vie adossée à des dettes souveraines ou autres obligations et actions foireuses...) pendant que les zélus accumulent métaux précieux et biens immobiliers qu’ils défendront avec la puissance militaire que les pauvres ont financé depuis tant d’années ! Ce qui est comique, c’est que les mougeons croient dur comme fer que leur épargne est garantie par l’Etat et les 2500 tonnes d’or de la BDF... mais au fait, sommes-nous certains qu’elles y sont encore ? Nos zélus jurent que oui, ouf, me voici rassuré !
    Comprenons le pourquoi de l’éloge de la sodomie par nos élus, ils veulent en plus que nous y prenions goût !

     

    • @ Heureux qui, comme Ulysse...
      "Ce qui est comique, c’est que les mougeons croient dur comme fer que leur épargne est garantie par l’Etat et les 2500 tonnes d’or de la BDF..."

      J’étais loin de m’imaginer que des gens pouvaient penser que leur épargne était garantie par l’Etat.
      Au nom de quoi le serait elle, alors que ce sont les banques privées qui la détiennent pour l’essentiel ?
      Quand bien même le serait elle, quand bien même les 2500 tonnes d’or existeraient toujours, ces dernières sont très loin de représenter le montant de l’épargne française, 110 milliards € aux dernières nouvelles pour environ 4000 milliards € d’épargne.
      Je m’accuse souvent d’être parano, mais tout compte fait, ce doit être juste une évaluation surfaite par rapport à la crédulité ambiante.


    • #1211264
      le 20/06/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Retenue fiscale à la source : l’esbroufe doublée d’un coup-fourré

      @ fred89

      Oui, faites votre propre "sondage" et vous mesurerez le décalage désastreux entre les gens qui viennent ici et l’immense majorité de la population qui constitue la masse endormie ! La plupart est effectivement convaincue que son épargne est sécurisée lorsqu’elle n’est pas purement spéculative (bourse) et tous ignorent que leur "assurance-vie" (défiscalisée, tiens donc ! ou comment emballer de la merde dans un beau paquet cadeau...) repose principalement sur des créances pourries ! Combien déjà "d’assurance-vie" dans les 4000 milliards que vous évoquez ?...
      Le système ne tient uniquement parce que le peuple croit que la monnaie de singe qui circule est la contrepartie d’une richesse et non d’une dette abyssale ne pouvant être remboursée. Le pouvoir achète ainsi la paix sociale tout en redirigeant la véritable richesse vers qui nous savons, quand la masse comprendra l’arnaque, il ne faudra pas plus de deux jours avant que les zélus ne se mettent à courir aux abris... mais rassurez-vous, ils ont tout prévu !


  • Nous avons ça au Québec/Canada depuis au moins vingt-cinq ans. L’avantage, c’est qu’au moment du rapport annuel, le même pour tous, trois mois après la fin de l’année fiscale, il n’y a pas de gros déboursé, donc pas besoin de mettre de côté pour ça tout au long de l’année, et pas de mauvaise surprise, pas de panique. Pour la plupart des salariés il y a un retour, variable selon les déductions applicables. L’arnaque, si l’on veut, c’est que le gouvernement a des rentrées d’impôt à chaque mois, ce qui est bien pour sa trésorerie, alors que le contribuable ne peut faire travailler pour lui les sommes déduites de chaque chèque de paie. Mais pour la plupart de salariés, c’est largement théorique, surtout avec ce que donnent les comptes d’épargne ces temps-ci... C’est une donnée que les syndicats des employés du gouvernement pourront employer lors des prochaines négociations, de se faire redonner ce manque à gagner.


  • Année blanche ? Qui peut croire ces fadaises ? Par les temps qui courent, ils vont s’assoir sur une année de ponction ? Faut vraiment aimer manger de la m.....
    C’est cousu de fil blanc et ça pue l’enfilade à plein nez, surtout venant d’eux.


  • Quand j’entends les mots "impôts sur le revenu", il y a maintenant un automatisme qui dans ma tête transforme ces mots en "intérêts de la dette".
    Des chiffres (pour 2013) :
    - montant de l’impôt sur le revenu : 62,24 milliards (56,47 en 2012, 49,22 en 2011 vous remarquerez la "légère" augmentation sous l’ère "normal" ou plutôt paranormal de Hollande).
    - montant des intérêts de la dette : 49,5 milliards (46,3 en 2012 et 2011).
    On peut constater que le montant des intérêt de la dette correspond a 80% du montant des impôts sur le revenu (en 2013).
    Maintenant la dette c’est quoi : ce sont les politiques qui ont eu la bonne idée d’interdire a l’état de se financer lui même a taux zéro et l’obligation pour lui d’emprunter sur les marchés financiers avec intérêts sous prétexte d’éviter les abus des politiques eux-mêmes (éviter l’inflation par une trop grande création monétaire). Au lieu du risque théorique de l’inflation, nous avons maintenant le problème concret de la dette.
    Le fameux article 123 du traité de Lisbonne est je sais bien connu des sympathisants d’E&R.
    Mais a qui rembourse t-on cette dette ? la ça devient brumeux, en effet il y a dans ces opérations financières des clauses de confidentialité. Donc on ne sait pas, sauf le fait que 2/3 des créanciers de la dette sont des "non-résidents" disons plutôt établissements étrangers (que symboliquement j’appellerais Rothschild).
    Le prélèvement a la source, c’est quoi le positif, payera t-on moins d’impôts ?
    Comme nous le fait remarquer Mr. Gendre, cela pourrais permettre a des personnes d’accéder a des informations personnelles (banques par exemple qui ont déjà le moyen de vous profiler grâce a toutes vos opérations bancaires, vos achats).


  • On va droit vers le 666 - ceux qui ont lu les livres de Jovanovic ont compris.


Afficher les commentaires suivants