Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

Envoyer ses photos intimes pour mieux se protéger

Puni en France de deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 60 000 € selon un amendement de la loi pour une République numérique adoptée l’an dernier, le revenge porn est, pour rappel, une pratique qui consiste à poster sur Internet des photos ou vidéos intimes de son ou sa partenaire après une rupture amoureuse.

 

 

Pratique répréhensible contre laquelle les réseaux sociaux essaient de lutter, à l’instar de Facebook qui teste depuis quelques jours une nouvelle méthode préventive n’ayant pas manqué de faire beaucoup réagir. Et pour cause : en Australie, Facebook invite les personnes qui veulent se prémunir contre une telle atteinte à leur vie privée à envoyer des photos d’elles nues, afin que les algorithmes de détection utilisés pour repérer les contenus problématiques puissent les identifier et les bloquer avant diffusion. Cette campagne de test sera progressivement étendue au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

 

Une démarche préventive qui crée la controverse

[...]

Petite précision qui a son importance, Facebook s’appuie pour proposer cette nouvelle fonction sur l’eSafety Commission, sorte de Cnil australienne. Dans les faits, les utilisateurs envoient les photos qu’ils veulent protéger à l’eSafety Commission, par un formulaire dédié. Cet organisme se charge ensuite de les transmettre à Facebook, leur attribuant au passage un identifiant numérique unique.

« Cette procédure préventive permet aux victimes potentielles de revenge porn de se protéger contre des violations futures. Cela a pour effet de priver de tout pouvoir sur Facebook et Instagram les contrevenants qui cherchent à humilier publiquement un ancien partenaire [...]. C’est un peu comme si vous vous envoyiez votre image par email, mais en plus sécurisé. L’image n’est pas stockée à proprement parler ; ce qui est stocké, c’est un lien et l’identifiant numérique qui sont utilisés par des systèmes d’IA et de détection d’image », explique à ABC Julie Inman Grant, commissaire australienne à la sécurité informatique.

Lire l’article entier sur lesnumeriques.com

 

 

 

Les rapports hommes/femmes à l’ère des réseaux sociaux
au risque de la délation et du chantage,
lire chez Kontre Kulture

 

Retour sur « l’affaire Binti » et son montage, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ces gens n’ont qu’a arrêter de filmer leurs ébats avec des individus louches, ça pourrait être pas mal pour commencer.

     

    • #1837198

      Entièrement d’accord avec vous. Quel besoin de filmer son intimité ? N’est-ce pas un des trésors du couple que de réserver ces moments au seul souvenir de l’esprit ? Ces gens sont vraiment bizarres...


    • #1837215

      Si vous ne voulez pas que des videos ou des photos se retrouvent sur le WEB, n’en prenez pas. Point final. Les¨J’avais confiance en lui¨ ou ¨Je l’aimais¨sont d’une naiveté déconcertante.


    • Un proverbe chinois dit :
      "Si tu ne veux pas qu’une chose se sache, ne la fait pas."


    • Le monde est ce qu’il est aujourd’hui et le plus intelligent c’est de faire avec. Si vous êtes plus malin que les autres c’est pas en pointant du doigt ceux qui le sont moins que vous allez sortir du lot. Au contraire vous ne faites que générer l’antipathie, elle même à la mesure de votre antipathie pour ce monde et les gens qui le peuple, antipathie à la mesure d’une part de votre frustration de ne pas être adapté à un monde qui vous dépasse et d’autre part de votre incompréhension, aveugle que vous êtes, de votre prochain, pauvre mouton qu’il est, qui ne se soucie lui que de jouir du mieux qu’il le juge du temps qui lui reste... La québécoise trouvait sans doute ça "fun" comme ils disent et son ex est quand même un gros connard d’avoir fait ce qu’il a fait. Si vous jugez qu’elle mérite ce qui lui est arrivé alors vous êtes pas juste con, vous passez aussi à côté de la roue de l’histoire et finirez dans ses caniveaux.


    • Dans la même veine :
      "Filme-moi une fois honte à toi ! Filme-moi deux fois honte à moi !"

      Désolé, je n’ai pas pu résister !


    • "Si tu ne veux pas qu’on te renifle le derrière, ne te penche pas pour renifler celui de quelqu’un."
      Proverbe africain.


  • Le pire c’est qu’il y aura des abrutis pour envoyer des photos d’eux nus à Facebook, pensant que ça les aidera vraiment...


  • #1837186
    le 10/11/2017 par réGénération
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Voilà qui devrait apaiser les moeurs.


  • Oui sauf que tu as juste à modifier comme recadrer l’image sur GIMP et l’algo de hachage MD5 etc change... donc inutile.

     

  • #1837201

    C’est collector, c’est super !


  • #1837210
    le 10/11/2017 par MontjoieStDenis
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Opposer les hommes aux femmes.. faire des femmes des victimes.. Rien de neuf sous le soleil de la société ’modèle’ à l’américaine. En utilisant les outils de propagande masse bien sûr (fb et consors)

     

  • #1837211
    le 10/11/2017 par Aiguiseur de guillotines
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Pour resumer :
    t’envois des photos de toi à poil pour éviter que quelqu’un envoit des photos de toi à poil.
    Le mieux a faire serait de ne pas prendre des photos de toi à poil.... DU TOUT. Duuuuuh.....

    Put... le niveau de connerie, c’est grave... ^^

     

  • #1837229

    Les médias devraient s’emparer de la souffrance de l’ex député PS de Limoux, Jean-Paul Dupré. Il a été victime d’une revenge-porn. Ses ébats intimes et profonds avec sa compagne, une bouteille de blanquette de Limoux ont été diffusés. Aucun média ne s’en est fait écho. Il y a avait pourtant une histoire de chantage gratinée à raconter.


  • #1837232

    En réalité, bien souvent, au lieu de foutre "la honte" à ces filles, intrinsèquement narcissiques, cela leur permet (si elles sont plutôt golées, évidemment) de se faire admirer, de se faire valoriser, et de surcroît, à "leur insu", en passant pour une victime ! car vu le nombre ahurissant de jeunes nanas qui montrent leurs ébats couples ou solo sur le net, derrière des webcams, tout ce petit pleurnichage est assez amusant... le mieux étant, je le rappelle, de ne pas se laisser filmer pendant des ébats intimes ! il ne s’agit rien d’autre que d’un enième pleurnichage de femelle bien ancrée dans le monde moderne. En ce qui me concerne, la compassion sera pour une autre fois.


  • #1837238

    Quelqu’un va dire que bien souvent, ces pseudo victimes de revenge porn, sont des trainées, qui passent leur temps à prendre les mecs pour des cons, et que les pauvres gars, les seuls moyens qu’ils ont de se venger sans leur en coller une, est d’exposer aux autres ce qu’elles sont, et ainsi aussi d’avertir les autres potentielles vraies victimes pour le coup ?
    Inversion des roles très forte en ce moment, dans la réalité, les hommes sont largement plus victimes des femmes que l’inverse.
    Et il y a beaucoup plus de malades psychiatriques chez les femmes.
    Sauf que pour elles, en France, tout est autorisé et normal.
    Elles peuvent donc faire tout ce qu’elles veulent.

     

    • #1837267

      "Et il y a beaucoup plus de malades psychiatriques chez les femmes."
      Oui et non, les femmes se font bien souvent plus diagnostoiquer que les hommes, c’est à mon sens plus juste de l’aborder sous cet angle


    • #1837342

      « il y a plus de malades psychiatriques chez les femmes « 
      sauf que chez les femmes la déviance, c est de la petite bière
      les prisons et hôpitaux psychiatriques sont pleins d’hommes A 95 %


    • #1837653

      Votre commentaire est d’un navrant ! selon vous ces hommes qui divulguent la vie privée des gens feraient donc une bonne action en somme ? j’en déduis que vous soutenez joe dalton et autres dans l’affaire Binti ? Les femmes ont bon dos !


    • Reymans

      Les hommes déments sont plus souvent incarcérés qu’internés car, précisément, ils passent à l’acte, viols, agressions diverses, meurtres, braquages, voilà pourquoi, c’est assez simple, et d’ailleurs corrélé avec la moindre densité de la population carcéral féminine, laquelle est plus coûteuse et moins sécurisée.... sans développer sur l’ingénierie sociale qui n’est rien de moins que le fond du sujet.


  • #1837239
    le 10/11/2017 par Aiguiseur de guillotines
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Les filles, Facebook c’est trop compliqué et risqué.
    Envoyez vos photos directement sur ma boite e-mail ça sera beaucoup plus simple.


  • #1837240
    le 10/11/2017 par Aiguiseur de guillotines
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Demain au boulot ;

    - "T’as des photos d’ta femme à poil ??"
    - "Ben... non. J’en ai pas"
    - "T’en veux.. ?"


  • #1837243

    Dernière nouvelle : le dernier iFoune possède une fiche où il est possible de brancher un endoscope dédié, cette fonction est implémentée pour pouvoir identifier le propriétaire à partir de l’empreinte des entrailles, il suffit de s’enfoncer le dispositif dans un orifice et attendre le bip de confirmation. Cette méthode permettra de reconnaitre plus intimement la personne et éviter tous les soucis liés à la vie privée et à la sécurité. Steve Jobs en personne a même dit (par l’intermédiaire d’un médium) que si la fonction est un peu encombrante, le prochain iFoune sera tellement souple qu’il pourra être enfoncé lui même sans besoin d’accessoires, affaire à suivre donc.

    Pour revenir à l’article, les web masters qui gèrent les bases de données chez notre ami Mark, doivent bien avoir du mal à se tripoter devant des contenus classiques, ils cherchent à diversifier les sources. Je ne crois pas que ce soit une bonne idée vu qu’ils ne finiront pas qu’avec des photos de top-modèles nus mais plutôt une tripotée (...) de baleines terrestres narcissiques et de vieux pervers desséchés.
    Sinon, dans le délire, ne serait-ce pas plus simple de ne plus utiliser cette merde de réseau anti social ?


  • #1837245
    le 10/11/2017 par Aiguiseur de guillotines
    "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

    Ça utilise la reconnaissance faciale.
    Question : si le visage vieillis, est ce que le programe calcule et prend en compte la vieillesse ?
    Par ce que c’est pareil pour les nichons. En 5 ou 10 ans, souvent, on voit des changements liés à l’attraction terrestre assez drastiques.

     


    • Ça utilise la reconnaissance faciale.



      Pas que faciale, la reconnaissance... apparemment.

      Génial comme idée, ils vont se constituer la plus grande base de données de photos de cul perso, et tout ça sans débourser un sous. Rien qu’avec la servitude volontaire.

      Moins cher que pour les trouducs avec Pokemon Go qui cartographient, sous prétexte de jeux, les intérieurs inaccessibles par les Google cars, ceux de leurs boulots, etc. Pour eux les fonds de pensions ont dû investir dans la réalisation d’appâts.

      Et le tout centralisé chez qui ?


    • #1837313

      Même question relative au maquillage...


    • Bon en même temps si on est pas reconnaissable, ça règle le problème...


    • #1837994

      La vieillesse change la peau et les traits extérieurs, nullement les contours et la structure du visage. L’algorithme se contente de détecter justement les éléments constants d’un visage : position de l’intérieur / extérieur de l’ouverture de l’œil, forme de la tête, positions relatives du nez, menton, axes et inclinaison des yeux, ecartement et angles des zygomatiques, entre autres.

      L’algorithme se base sur les point où la peau est supposée fine, donc proches de l’os et plus on a de points, moins il y a de risques de confusion entre personnes se ressemblant.
      Les os changent de structure jusqu’à la fin de l’adolescence, après, sauf intervention chirurgicale ou traumatisme, ils restent tels-quels. C’est pour cela que la base de données doit être mise à jour régulièrement jusqu’à un certain âge.

      L’avantage d’un tel algorithme c’est qu’il passe outre le maquillage, barbe légère et moustaches, âge et divers artefacts.
      La reconnaissance faciale par ordinateur serait impossible si elle était conçue pour imiter celle inter-humaine, c’est pour cela d’ailleurs qu’elle n’est pas infaillible.


  • #1837257

    Ah parce qu’il y a des gens qui se prennent en photo dans ces moments-là ?
    Après ils s’étonnent.... Pauvres cons de pigeons.


  • #1837268

    Envoyer à Fessebouc des photos et vidéos de sa chatte et de sa bite en prévention...si nous avions été le premier avril j’aurais cru à un canular ! Digne d’un article du Gorafi !


  • Carrément douteux cette histoire.
    Effectivement il est très facile de modifier une photo et ainsi contourner le controle.

    Bon les gars, en réponse à vos commentaires, il ne s’agit pas forcément de se faire filmer en plein ébat hein ! Cela concerne également les photos prises à son insu, dans la douche, en dormant..
    Il y eut meme un groupe facebook consacré à cela, me rappelle plus le nom, en gros le "jeu" était de prendre des photos de ta copine nue sans qu’elle le sache. On ne vit pas dans un monde de gentils hommes bisounours et de vilaines sorcières.

    Il y a aussi la pression des mecs, surement poussé par la culture porno, de te prendre en photo "comme ca je peux t avoir toujours avec moi quand t’es pas laaaa... quoi tu veux pas... tu m’aimes pas en fait...pourquoi t’es si coincee... t’as un probleme avec ton corps ou avec les hommes ?"
    Vous voyez l’idée ? Une femme avec un peu de bouteille reperera ce genre de manipulation a 10kms... mais une petite jeune fille amoureuse sans experience et avec un manque de confiance... ben voila...

    Tout ca pour dire que c’est facile d’avoir ce genre de mésaventures. Mais les conséquences peuvent etre désastreuses.

    Autant je ne crois pas a la solution facebook, autant il faut faire appliquer des sanctions, malheureusement très difficile de controler la toile. En attendant, informer au maximum pour au moins, ne jamais accepter de se faire prendre en photos.


  • #1837298

    Le mal est plus profond que je ne pouvais l’imaginer, la décadence a atteint le populo, il se déprave autant que ceux que l’argent a pourrit.
    Je n’arrive pas à y croire, ou alors je ne suis plus de cette planète.


  • Question bête, mais pourquoi cela existe ?

    Que ce soit une fille qui n’ai aucune honte à envoyer des documents d’elle plus que personnelles. De l’autre un garçon qui n’a aucune honte à les diffuser.

    Et si la faute était partagée.

    Je n’ai envie de prendre la défense d’aucuns des parties. Même si j’admets que le coups psychologique que cela peut causer.

    Si les jeunes, n’avaient pas étaient endocriné par cette vague 2.0 (Facebook, Twitter, Instagram, pire Snapshot, et consort).

    Cette pratique, ne viendrait pas à l’idée d’une personne de 35-40 ans. Quoi qu’avec le jeunisme ambiant...

    Alors pourquoi nos médias, ne remettent-ils jamais en cause ses instruments de manipulation de masse.
    Bien plus puissant et surnois que ceux du III°Reich.
    (Youpin point de Godwin atteint !)


  • Donc si j’ai bien compris, la fille pendant qu’elle faisait n’golo n’golo, avait son mobile en mode trombi (ou selfy ça fait plus smart !) pendant que son copain tellement occupé, n’y voyait que dalle ? et la laissait les « mater » par l’oeil de la cam’ du mobile ?

    1984 est engrammé dans les cerveaux devenus malades ! c’est fini, le conditionnement est au point pour les noces barbares ou orgie planétaire voulue par les élites entraînant dans leur chute la population (enfin qui consent ! Preuve, ces perverses narcissiques : direction HP !

    S’il existe encore des moments et des espaces intimes, c’est bien ceux-là ! Et bien, non, il faut qu’elles en remettent une couche !

    Toutes ces mini caméras-vidéos partout y compris dans la chambre des bébés, c’est dément !

    L’oeil qui voit tout, c’est le Juge, c’est la conscience du satan malveillant et destructeur à savoir le mental. Ce dernier entraîne une inflation démentielle de l’ego au point que Narcisse ne s’y reconnaît pas puisqu’il participe de la construction logique et normale de la personnalité à un moment donnné.

    Nous avons eu droit aux sauvageons, nous avons droit maintenant à des
    « avortonnes » : aucun enracinement, rien dans la tête, tout dans la cuisse et encore à voir :)

    Des décérébrées victimes d’elles-mêmes et non du système car rien, mais absolument rien ne les oblige à se filmer pendant leurs ébats. Quel respect pour leur partenaire masculin ! Pourquoi vont-elles alors avec un garçon en qui elles n’ont pas confiance ?

    En effet, pour filmer il faut avoir une idée derrrière la tête, non ? Montrer ses ébats amoureux aux copines, les diffuser sur internet ? Faut être tordue !

    Se filmer ainsi dénote par la même occasion, qu’elles doutent encore d’elles-mêmes en considérant l’acte sexuel comme pornographique, d’un « objet » à contempler alors qu’il n’en est rien puisqu’il relève en son essence du Sacré mais détourner à des fins autres ! Les peuplades les plus reculées savent ces choses sacrées y compris les animaux.

    Cette minorité agissante gangrène le reste de la population en faisant des émules d’autant que les dits responsables de ces réseaux dits sociaux au lieu d’interdire complètement ces pratiques, demande d’anticiper le phénomène par une « Safety Commission », alors qu’il suffirait d’interdire, bloquer, punir par des amendes ou fermeture du compte !

    On empoisonne par un contre-poison lui-même empoisonné comme pour les vaccins !

     

  • #1837344

    Ce sont surtout les femmes qui sont victimes que ce phénomène. Constamment à se shooter, se selfytiser la bouche en cul de poule. Au bout de deux semaines de relation rares sont celles qui ne se dandinent nue devant l’objectif.


  • #1837352

    Il ne manquait plus que ça pour compléter Facebook, le catalogue des élites dégénérées. Avec les noms, les adresses, les centre d’intérêts, l’orientation politique, le lieu de travail, l’entourage et maintenant les photos intimes de n’importe quelle personne, ils peuvent s’approprier qui ils veulent de la façon qu’ils veulent pour faire ce qu’ils veulent.


  • #1837356

    Je plains les moutons qui ne savent pas encore que les données personnelles sont revendues. Leurs photos intimes risquent de finir sur des bannières de site de cul ou dans des spams de produits pharmaceutiques. Oh et puis non, je ne les plains pas.


  • #1837362

    C’était pour ton bien quand tes parents te disaient de ne pas parler aux inconnus. Tu es sensée avoir grandi depuit. Et voilà que non seulement tu couches avec, mais en plus tu leurs envoies la photo de tes fesses. Bravo

     

  • #1837413

    Se faire du fric sur la bétise et la méchanceté des gens c’est le marché !


  • #1837481

    Et pourquoi pas le viol préventif ou la guerre préventive tant qu’à faire ?!!... Oups... la guerre préventive ça a déjà été fait...


  • Le gros probleme est surtout que les réseaux sociaux ont cassé la barriere vie privée/publique. Filmer ses ébats ou alors avoir une correspondance privée même sexuelle avec quelqu´un, je ne vois pas le probleme. La diffusion de ces images sans consentements des protagonistes est punissable par la loi alors y´a qu´a punir. C´est comme le délinquant qui en est a son 24eme vol avec effraction, si il n y a pas de réponse judiciaire le phénomene s´amplifiera, si des exemples sont faits, ca se calmera.


  • #1837630

    Pour mettre fin au "revenge porn",
    il faudrait d’abord mettre fin au "revenge".

    Impossible.
    La vengeance est un pillier de l’Ancien Testament.
    Ou alors, renoncez d’abord à votre américanisation !

     

  • Le narcissisme primaire, qu’est ce cela peut faire comme Degas, et ils ont trouvé l’outil imparable pour ce genre de personne "Facebook" , pour étaler sa vie au grand jour,(comme si on en avait quelque chose à foutre) , apparemment pas pour tout le monde. Maintenant qu’ils films leurs ébats on va passer à quel étage maintenant ? le résultat de leurs urines, ou de leurs hémorroïdes. Quel monde de merdes .


  • #1837729

    Le problème ne vient pas des filles mais des diffusions en masse de films porno hétéro et homo ainsi que l’explosion des clubs échangistes. C’est de plus en plus hard et c’est fait exprès vu que c’est fait pour vendre ! La jeunesse ne comprend pas cela et croit que l’épanouissement passe par ces pratiques, moi même j’ai rencontré un couple de jeunes gens de 18 ans qui connaissaient déjà tous les clubs de cul de la capitale et se sentait pas encore assez "à la mode du cul d’aujourd’hui" ! comme si le fait de ne pas faire cela ou de ne pas faire comme dans les films pornos était démodé ! ça m’a halluciné d’entendre ça et de voir ça car ils vous montrent leurs parties intimes sur leur téléphone comme s’ils voulaient être à la mode ! ils n’ont plus aucun respect d’eux même ! BREF ! DES CERVEAUX MALADES !


  • #1837731

    Mouais.
    Faudrait que les jeunes femmes arrêtent de filmer leurs ébats. Et si le copain insiste, qu’il montre son visage aussi. Ou alors, qu’elles changent de copain.
    Société narcissique.


  • #1837811

    Après Balance ton Porc, arrive Balance ta Truie.


  • #1837964

    La séparation achevée
    « Et sans doute notre temps... préfère l’image à la chose, la copie à l’original, la représentation à la réalité, l’apparence à l’être... Ce qui est sacré pour lui, ce n’est que l’illusion, mais ce qui est profane, c’est la vérité. Mieux, le sacré grandit à ses yeux à mesure que décroît la vérité et que l’illusion croît, si bien que le comble de l’illusion est aussi pour lui le comble du sacré. »
    Feuerbach (Préface à la deuxième édition de L’Essence du christianisme) .

    Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation.
    Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun, où l’unité de cette vie ne peut plus être rétablie. La réalité considérée partiellement se déploie dans sa propre unité générale en tant que pseudo-monde à part, objet de la seule contemplation. La spécialisation des images du monde se retrouve, accomplie, dans le monde de l’image autonomisé, où le mensonger s’est menti à lui même. Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.
    Le spectacle se représente à la fois comme la société même, comme une partie de la société, et comme instrument d’unification. En tant que partie de la société, il est expressément le secteur qui concentre tout regard et toute conscience. Du fait même que ce secteur est séparé, il est le lieu du regard abusé et de la fausse conscience ; et l’unification qu’il accomplit n’est rien d’autre qu’un langage officiel de la séparation généralisée.
    Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images.
    Guy Debord dans la société du spectacle


  • #1838066

    C’était donc bien vrai ce que disait la sagesse populaire : toutes des salopes ?
    Je commence à comprendre pourquoi toute civilisation digne de ce nom prend des mesures pour les cadrer.

     

    • #1838624
      le 13/11/2017 par Peste et Coryza
      "Revenge Porn" : Facebook teste un système préventif

      Oui.

      Dans notre espèce, l’infidélité est un caractère inné.
      - les hommes copulent à tout va pour maximiser leurs chances d’avoir une descendance.
      - les femelles remplissent leur vagin du sperme de différents partenaires de façon à favoriser leurs chances de tomber enceinte.
      - le dysgénisme et la quête du mâle alpha est la règle.

      Toute société humaine qui veut perdurer, voire augmenter la qualité de sa population, contrôle et encadre la sexualité.


  • Et pourquoi pas proposer de se balader nue et de se laisser violer afin de repérer tous les détraqués sexuels.
    Pour prévenir le viol faîtes-vous violer au préalable...

     

  • C’est tout le problème des considération foireuses sur les outils et la technologie :

    Genre, "c’est neutre, bon dans de bonnes mains et mauvais dans de mauvaises.

    Sauf qu’un AK-47 c’est conçu pour tuer des gens, pas éplucher des patates, une voiture c’est conçu pour rouler vite et se déformer en cas de crash, pas pour éviter tout risque à un nouveau né, tout comme le plug anal n’est pas un hochet ou un sapin de noël.

    Pareil pour internet, c’est conçu pour contrôler et manipuler les individus en masse, "bons" ou "mauvais", et certainement pas pour les libérer.

    Bref, un "bon industriel", un "bon politicien" ou un "bon roi", c’est un oximore, c’est comme "un abris anti-atomique confortable".

    Mais comment faire comprendre ça à un peuple qui croit sérieusement qu’il y a autant de réalités que d’individus ?


  • #1838941

    Et si je décide de rompre avec Facebook ?...
    Particulièrement suspecte cette histoire... Facebook n’est pas déjà censé bloquer toute forme de nudité sur son réseau ?


  • #1839040

    On touche du doigt le paradoxe féminin : je suis une salope, mais je veux pas que ça se voit.

     

  • Euh.. Pour le coup messieurs vous êtes un peu trop caricaturaux dans vos commentaires en traitant toutes ces filles de "salopes narcissiques" !

    Petite question pour vous messieurs qui avaient le jugement bien rapide et très arrêté : N’avez-vous donc jamais vécu de relation longue distance avec l’une de vos anciennes copines ?

    Vous savez, quand vous et votre ami vivez dans deux pays différents, que vous allez passer des semaines voir des mois jusqu’à vous revoir et que néanmoins vous tenez beaucoup à votre compagnon et qu’il vous manque, il faut faire des efforts pour que Monsieur ne se lasse pas de vous attendre.....

    Je n’ai rien d’une "salope narcissique", je ne prends jamais de selfie, je n’utilise aucun réseau social et pourtant il m’est arrivé d’envoyer des photos/vidéos coquines à mes copains lorsque l’on était ensemble mais que nous étions très loin géographiquement l’un de l’autre et dans l’incapacité de se revoir avant un bout de temps... Et il me semble que je suis loin d’être la seule.

    Je ne vois pas ce qu’il y a de pervers là-dedans. Au contraire, c’est une façon de montrer son amour et de rester fidèle à son homme (et de le faire rester fidèle par la même occasion). C’est juste une autre forme de sexualité pour ceux qui ne peuvent pas en avoir en direct mais qui se désirent toujours beaucoup.

    Et dans ce cas-là, je trouve ça inadmissible que les hommes publient ces photos de leurs ex dans le but de se venger. C’est terriblement bas et puéril. Ici, oui les femmes sont victimes. Tout comme les hommes qui subissent le phénomène d’ailleurs car j’imagine qu’il doit y en avoir mais on focalise sur les femmes à tort à mon avis.

    Alors par pitié, arrêtez de tout généraliser et, par pur esprit de contradiction, de penser systématiquement que la femme est le bourreau ou la salope. Je suis loin d’être une féministe et même plutôt hostile à tous les nouveaux mouvements "égalitaristes" mais il ne faut pas non plus tomber dans la caricature et dans l’injure systématique envers les femmes.

     

    • D’accord avec toi, mais tu pisses dans un violon. La population des commentateurs d’internet est essentiellement masculine et anonyme, ce qui fait dire à "ces messieurs" beaucoup de bêtises, dont ils n’assumeraient même pas le dixième s’ils devaient y associer leur identité.

      Si l’anonymat permet de dire ce que l’on pense dans une certaine mesure en libérant des conventions sociales, il fait aussi parfois rentrer dans des exagérations. Pour certains mêmes les mots ne sont plus des vecteurs de la pensée logique, mais une forme d’art, par laquelle ils exorcisent leur profond sentiment d’impuissance... C’est le cas des Simons de la tournette du net nottament.

      À vrai dire si ces femmes sont inconscientes elles ne méritent absolument pas cette apocalypse sociale que quelques mesquins leur inflige. La virilité c’est de partir comme un "gentleman", pas la petite vengeance fourbe, par derriere, avec le document gardé sous le coude "au cas ou". Mais faut assumer aussi le risque "du pêtage de plomb" de la fille, la logique de destruction mutuelle et son cortège de représailles.


Commentaires suivants