Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rex Tillerson nommé secrétaire d’État par Donald Trump

La main tendue à la Russie est confirmée

Le président élu américain Donald Trump a nommé mardi à la tête de sa diplomatie, Rex Tillerson, le PDG du géant pétrolier ExxonMobil, qui a des liens étroits avec la Russie, selon un communiqué officiel.

M. Tillerson, 64 ans, qui connaît personnellement le président russe Vladimir Poutine, devrait être chargé de normaliser les relations avec la Russie, mises à mal par l’annexion de la Crimée et le différend entre Washington et Moscou sur la guerre en Syrie.

« Je ne peux imaginer une personne mieux préparée et aussi dévouée, pour servir en tant que secrétaire d’Etat à ce moment crucial de notre histoire », a déclaré M. Trump, cité dans le communiqué.

« M. Tillerson sait comment gérer une organisation de dimension mondiale et comment s’orienter dans l’architecture complexe des affaires du monde et de différents dirigeants étrangers », souligne le communiqué, justifiant le choix inhabituel d’un homme d’affaires de l’envergure de M. Tillerson, pour ce poste.

« En tant que secrétaire d’État, il sera un avocat ferme et lucide des intérêts nationaux vitaux de l’Amérique et il aidera à changer des années de mauvaise politique étrangère et d’actions qui ont affaibli la sécurité et la place de l’Amérique dans le monde », poursuit le communiqué.

La confirmation de la nomination risque d’être compliquée au Congrès par les liens de M. Tillerson avec la Russie, accusée par la CIA d’avoir interféré dans l’élection américaine en faveur du milliardaire.

 


 

Le Kremlin salue la nomination de Rex Tillerson

 

Le Kremlin a salué en Rex Tillerson, le PDG d’ExxonMobil nommé mardi secrétaire d’État par le président élu américain Donald Trump, un « professionnel » qui a de « bonnes relations de travail » avec le président russe Vladimir Poutine.

« Les responsables russes, et pas seulement le président, ont de bonnes relations, des relations de travail avec Tillerson. C’est une personnalité solide. Il est très professionnel dans son domaine », a déclaré à la presse peu après la nomination le conseiller du Kremlin, Iouri Ouchakov.

Dans le même temps, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a jugé M. Tillerson « pragmatique ». « Nous espérons que ce pragmatisme sera une base solide pour le développement de relations mutuellement bénéfiques pour la coopération russo-américaine et pour la résolution des problèmes internationaux », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Belgrade, selon l’agence Interfax.

« Nous sommes prêts à travailler avec n’importe quel partenaire qui souhaite des relations se développant sur un pied d’égalité avec la Russie », a-t-il ajouté.

Donald Trump a nommé mardi à la tête de sa diplomatie Rex Tillerson, le PDG du géant pétrolier ExxonMobil, un signal fort du président élu qui souhaite un réchauffement des relations avec Moscou. M. Tillerson, 64 ans, connaît très bien la Russie où, en sa qualité de patron du premier groupe pétrolier mondial, il a souvent fait des affaires.

Les relations entre Washington et Moscou sont au plus bas depuis l’annexion de la Crimée par la Russie et le déclenchement du conflit dans l’est de l’Ukraine en 2014, suivis du soutien militaire apporté au régime de Bachar al-Assad en Syrie.

(Source)

Sur la politique étrangère criminelle des administrations précédentes,
chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1623429

    Sur France Inter on nous disait que pendant son mandat à la tête d’Exxon l’homme s’était beaucoup intéressé au Yémen et au Kurdistan et qu’il avait travailler à essuyer les plâtres avec le Venezuela. Il connait bien ces régions...
    Je suis sceptique : Halliburton a fait beaucoup de mal à la tête de ce secrétariat d’état.


  • Il n’y a pas eu d’ "annexion de la Crimée par la Russie" : la Crimée est russe à 80%, elle a été "donnée" à l’Ukraine par l’ukrainien Krouchtchev en 1954 . Vu la situation en Ukraine post Maidan, les Russes de Crimée ont demandé leur rattachement à la mère patrie russe, ils ont fait jouer "le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes" . Seulement ce droit les Juifs ne veulent pas en entendre parler . Ils exigent que soit appliqué "le droit des sionistes à disposer des peuples", sous le prétexte que ce serait une garantie "qu’Auschwitz ne puisse plus se reproduire " .


  • #1623486

    Ce dernier élément confirme ce que je pressentait sur le rôle à venir de Trump (au début c’était pas du tout clair, pourquoi l’establishment à choisi Trump).

    Désormais, ça se précise : Tendre la main à la Russie tout en provoquant la Chine....

    Détruire le tadem, rompre l’équilibre dans le système Russie-Chine... c’est la tendance de fond...

     

    • #1623526

      Éminente réflexion, je vous rejoins sur ce point, qui n’est pas un détail de la 3ème guerre mondiale.


    • La Russie a un certain intérêt à ne pas être trop proche de la Chine. La Sibérie devient lentement mais inexorablement chinoise en population, Poutine a des raisons de s’inquiéter. Il voulait une amitié russo-européenne pour contrebalancer la proximité de la Chine, mais le cousin à l’ouest, ou plutôt la clique aux commandes installée en Europe comme chez elle, l’a dédaigné trop longtemps, stupidement.
      Ce fut et c’est très méchant pour les différents peuples européens qui n’ont rien contre la Russie, au contraire. Si on leur avait demandé leur avis, ils préféreraient, ils auraient préféré des échanges avec la Russie représentée par Poutine, culturellement proche, plutôt qu’avec le Moyen Orient.
      L’intérêt américain d’une amitié américano-russe est évident : pas de guerre ruineuse ou suicidaire, et volonté des deux peuples (russe et américain authentique) de s’entendre et de ne rivaliser qu’en matière d’excellence.
      Un intérêt américain à se fâcher avec la redoutable Chine, et à s’allier avec un autre puissant, c’est la dette US. Quand on doit beaucoup d’argent à quelqu’un, et qu’on a des moyens coercitifs à sa disposition, ce n’est pas très bon pour ce quelqu’un.
      Mais il y a le passé, bien sûr, toutes les couleuvres et trahisons qu’ont dû avaler les Russes depuis des décennies. Est-ce que ça s’oublie ?
      Nous les Français sommes plus proches de Poutine que les Américains, malgré le fugace Hollande et ses offenses. Il suffirait de si peu...


    • #1624212

      Comme le dit Sapristi il est dans l’intérêt des européens ou des peuples d’origine européenne de coopérer entre eux plutôt que de rechercher des partenaires d’autres civilisations, si les USA lâchent la Chine cela ne peut être qu’une bonne nouvelle pour nous car cela augure d’une réconciliation avec la Russie et d’une unité des nation européenne.


    • #1624269

      @ mort de rire
      voilà le problème vous considérez les ’’autres civilisations’’ soit asiatiques dans ce cas ci comme rivales ou inférieurs ou ennemis... c’est sa le PROBLÈME vous ne comprenez vraisemblablement pas la lutte des classes mondiale en cours et le reformatage de l’Humanité en une entité Unis sans fric et sans répartition criminelle des ressources de la Terre !


  • Avec un nom comme ça je l’aime déjà. Rex ’T-Rex’ Tillerson.


  • si Trump se rapproche de la Russie, cela se fera forcément au détriment des Européens...réflexion faite, la victoire de Clinton aurait signifié davantage de tension entre les USA et la Russie, ce qui aurait libéré un espace à l’UE...

     

  • #1623761

    La main tendue us, c’est comme l’amitié à la Française, et hop trop de vent je prends une autre direction ! Que le us nettoie leur merde mondial, Irak Serbie Lybie Syrie... puis qu’ils fassent leur petit vernissage à la bonté !