Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rien de nouveau sous le soleil

Intéressant extrait de l’ouvrage Wall Street and The Rise of Hitler (1976) "Wall Street et l’ascension de Hitler", écrit par le Dr Anthony C. Sutton :

« …l’apport fourni à l’Allemagne, avant 1940, par le capitalisme américain en vue de préparer la guerre ne peut être qualifié que de phénoménal. Il fut, sans aucun doute, décisif pour la préparation militaire de l’Allemagne. Des preuves permettent de comprendre que le secteur influent de l’économie américaine était, certes, lucide sur la nature du nazisme, prêt à l’aider et à le soutenir financièrement par intérêt personnel, pleinement conscient que cela finirait par une guerre où seraient impliqués l’Europe et les Etats-Unis. [...]

En connaissant les faits, il est impossible de plaider l’ignorance. Les preuves très soigneusement établies qui attestent que les milieux bancaires et industriels américains étaient largement impliqués dans la montée du Troisième Reich sont maintenant accessibles au public. On peut les trouver dans les comptes rendus et les rapports sur les auditions du gouvernement publiés entre 1928 et 1946 par les différentes commissions du Sénat et du Congrès ».

C’est toujours la même tactique : ceux qui financèrent Hitler avant d’offrir des crédits aux ennemis de ce dernier gagnent à tous les coups.

Aujourd’hui, il y a l’Iran, le monde arabe et le jeu de certains sionistes alliés avec les descendants des familles de financiers de Wall Street… d’hier. Mais pour combien de temps ? Au final ? Combien de millions de morts en perspective ?

Retrouvez les ouvrages de Anthony C. Sutton sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #237796
    le 10/10/2012 par Vive Dieudo !
    Rien de nouveau sous le soleil

    Ce fait historique est fondamental puisque le spectre de la seconde guerre mondiale hante tous les débats politiques contemporains.

    Pourtant, il est censuré pour l’Education Nationale.

    Charlie Hebdo et ses lecteurs appellent cela "la démocratie" et "la liberté d’expression".

    Cette mascarade démocratique va très très mal se terminer . . .


  • #237809
    le 10/10/2012 par Vive Dieudo !
    Rien de nouveau sous le soleil

    Je connais un type très puissant ( trop pour pouvoir faire allusion à lui ) qui m’a dit un jour sur un ton faussement étonné : "les historiens n’ont toujours pas compris comment Hitler a fait pour redresser l’Allemagne en trois ans."

    Il voulait dire : "cerca trova" : cherche et tu trouveras ( ce que je ne peux pas dire ).

    Maintenant, je sais ce qu’il voulait me dire grâce à Monsieur Soral et Monsieur Sutton.

    Merci !

     

    • #238015
      le 10/10/2012 par INES
      Rien de nouveau sous le soleil

      A l’époque où j’étais au lycée (années 80), les historiens de l’Education Nationale expliquait le redressement de l’Allemagne - on nous disait que les allemands allaient acheter leur pain avec des Deutschemark dans des brouettes à cause de l’inflation - était dû AU MIRACLE ALLEMAND - ça n’est pas une blague cette explication était même le titre d’un chapitre de mon livre d’histoire de Terminale.

      Je ne sais pas quelle explication on donne aujourd’hui aux élèves de 1e ou terminale - qui ont l’air moins naïfs que nous - mais nos brillants historiens de cette époque en étaient "convaincus" ? Ceci explique tout le reste si vous voyez à quoi je fais allusion.

      Je me suis permise de poser la question à un prof d’histoire "Qu’entendez-vous par miracle allemand ; de quoi s’agit-il ?"
      Sa réponse : le génie allemand, l’autodiscipline, leur côté travailleur .....
      Je n’ai pas été convaincue - pas plus hier qu’aujourd’hui , d’autant plus que maintenant je sais d’où viens ce miracle - j’ai insisté, je voulais des précisions - Réponse du prof : on n’a pas le temps, on doit avancer dans le programme.

      Voilà tout est dit !


    • #238242
      le 11/10/2012 par denver
      Rien de nouveau sous le soleil

      le génie allemand, l’autodiscipline, leur côté travailleur ..... On pourrait parlé du fonctionnement allemand et japonais qui est bien différent du notre ...... Michel Drac l’explique trés bien mais sa ne justifie pas la monté en 4ans de l’allemagne


  • #237928
    le 10/10/2012 par Citrouille
    Rien de nouveau sous le soleil

    On n’apprendra certainement pas cela par l’éducation nationale. Tiens, mais au fait, qui s’occupe des programmes d’histoire enseignés en France ?

    "we will continue and intensify our work with French museums and educators to reform the history curriculum taught in French schools" ambassador Charles H. Rivkin, cable wikileaks

    Rivkin est américain et appartient à une certaine communauté...


  • #237939
    le 10/10/2012 par Zhw
    Rien de nouveau sous le soleil

    On prend son pire ennemi alors qu’il ne représente encore aucune menace ou presque, on l’aide à monter bien haut pour que tout le monde ait bien peur de lui et pousser les anciens partisans du dialogue et de la retenue à la guerre... et après on le sacrifie et on le tue complètement sans avoir à se justifier.
    Et tous ceux qui vous critiquent à juste titre, vous les accusez d’être des partisans de l’ennemi maintenant défait et haï de tous (vae victis) et on vous fait fermer votre gueule, de force s’il le faut.

    Fin dix-neuvième début vingtième, ces sales goyim "aryens" ils étaient vraiment pénibles à critiquer et dénoncer le glorieux "peuple élu" même s’ils ne représentaient pas encore une vraie menace, que les loges étaient de leur côté, il faut dire quand même qu’ils étaient pénibles. Ce n’était plus tolérable. Et en Allemagne, le pillage du traité de Versailles faisait quand même polémique, peut-être étais-ce trop.
    Mais effectivement depuis l’histoire avec Hitler il est devenu longtemps, et encore pas mal, impossible de critiquer le "peuple élu" ou de remettre en question la logique du traité de Versailles car "on sait où ça mène" et le problème a été réglé durablement. Et puis le projet sioniste qui n’avançait pas a enfin pu passer à la vitesse supérieure.

    Soixante-dix ans après, Israël veut "casser du bougnoule musulman" qui refuse de se faire spolier, dominer et humilier ; mais bien que le "bougnoule musulman" soit une épine dans le pied de Eretz Israël, il n’est pas assez fort pour justifier de l’exterminer complètement... ça ferait pas une très jolie publicité ça... A que cela ne tienne, le "bougnoule musulman égorgeur", on le soutient à mort partout, on le fait monter, prendre le pouvoir dans des tas de pays... pour mieux le sacrifier le temps venu.

    Cette pratique me donne la nausée. Quelle perversité quand même.


  • #238172
    le 11/10/2012 par PLB
    Rien de nouveau sous le soleil

    A chaque claquement de talon, à chaque bruit de botte, à chaque coup de canon,
    les peuples prennent du plomb pendant Wall-Street fait de l’argent.
    Wall Street, la rue-du-mur de la honte des financiers et des politiques, le mur des lamentations des nations.


  • #238225
    le 11/10/2012 par Zhw
    Rien de nouveau sous le soleil

    Llyod Blankfein, président-directeur général de Goldman Sachs, au Sunday Times qui l’interrogeait sur son rôle, il a répondu avec simplicité : “Je ne suis qu’un banquier faisant le travail de Dieu.”


  • #238234
    le 11/10/2012 par lumpenproletariat
    Rien de nouveau sous le soleil

    Je m’étais bien régalé à l’époque sur cette conférence...
    http://www.dailymotion.com/video/xk...

    La méthode de financement des 2 camps a largement était utilisé durant la guerre Iran-Irak et là on trouve beaucoup de reportage diffusé par la sacro-sainte TV porteuse de vérité ( amen) - bref un peu de matière facile d’accès pour déjà commencer à ouvrir les yeux des damnés zombis -.

     

    • #238273
      le 11/10/2012 par goy pride
      Rien de nouveau sous le soleil

      Ce n’est pas la dialectique hégélienne ? Thèse-antithèse-synthèse, soit : capitalisme-communisme-nouvel ordre mondial.


  • #238278
    le 11/10/2012 par Leader price
    Rien de nouveau sous le soleil

    Sur le même sujet.
    Gouverner par le chaos : « Roosevelt ravitaille Hitler… »
    http://www.egaliteetreconciliation....

    (Les archives indiquées dans l’article sont, apparemment, devenus inacessibles en ligne pour des raisons de droit, mais restent consultables "intra muros" en se rendant physiquement à la BNF).

     

    • #238350
      le 11/10/2012 par anonyme
      Rien de nouveau sous le soleil

      De plus,Roosevelt a durcit les conditions d’entrée aux USA pour les juifs européens en réduisant les visas à partir de...1933,l’année de la prise du pouvoir par Hitler ;les juifs européens ont bel et bien été sacrifiés par leurs "élites"


  • #238391
    le 11/10/2012 par picadello
    Rien de nouveau sous le soleil

    Si on en croit les derniers travaux de l’historienne communiste Annie La Croix Riz d’après les archives nouvellement ouvertes sur la période avant II ème guerre mondiale, c’est la même chose pour la France Une "synarchie" française se faisant passer pour pacifiste ont procuré matières premières, collaboration et même de l’or au régime nazi. On trouve des conférences de cette historienne facilement.


  • #238595
    le 11/10/2012 par skawiwen
    Rien de nouveau sous le soleil

    cherchez plus , il y en a plus sur les étagères , KK victime de son succès ! faudra attendre


  • #238846
    le 12/10/2012 par Lakotah
    Rien de nouveau sous le soleil

    Les informations que l’on trouve dans ce livre sont très intéressantes.
    Dans un autre registre, j’ai adoré le roman autobiographique de Guy Sajer, "Le soldat oublié". L’histoire d’un homme de mère Allemande et de père Français, amené à combattre sur le front russe. J’y ai découvert une autre interprétation du ressenti des soldats allemands durant cette guerre. Très loin de la vision du conflit à laquelle on est habituée.


Afficher les commentaires suivants