Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ringardise subventionnée : une chroniqueuse de France Inter se met seins nus pour dénoncer les "réacs"

« Qui a commencé à dire que le corps c’était caca ? Que la sexualité c’était pas bien ? La religion, les politiques. Moi je pense que c’est les vendeurs de tissu. »

N’ayant pas les moyens de faire mannequin, comédienne, chanteuse ou miss Météo, la petite (« 1m60, 90E ») Constance a trouvé une autre manière de briller : se foutre à poil en recrachant la doxa avec le champ lexical d’un enfant de dix ans.

« Il faut faire la nique à ces moralisateurs qui nous disent qu’on est pervers avec notre peau qu’on aère alors que eux ils ont juste un problème avec leur zizi. »

Passons sur cette énième resucée libérale libertaire dont l’impact « politique » ne dépassera pas les portes des studios de France Inter. Passons également sur le quart d’heure de célébrité youtubo-warholien qui donnera à Constance espoir et sentiment d’exister. Remarquons simplement à travers cette chronique dont l’objectif revendiqué est de « faire la nique aux extrémistes, aux réacs, aux puritains et aux moralisateurs » que la mauvaise foi des « élites culturelles » se calque une fois de plus parfaitement sur l’hypocrisie de la jeune femme de gauche qui érige l’individualisme victimaire et jouisseur en modèle social indépassable. En clair : les effets dont se plaint notre chère Constance ne sont-ils pas les conséquences de son idéologie [1] ?

 

 

Notes

[1] Immigration, américanisation, consommation...

Les dégâts du libéralisme libertaire, sur E&R :

Ce que Constance ne peut pas comprendre, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

120 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • vas-y ma chérie, viens nous faire çà porte de la chapelle ou à Stalingrad qu’on profite du vivre ensemble


  • en même temps c’est tel aviv inter, alors bon... qui écoute cette radio de merde ?

     

  • En Enfer elle suppliera le Christ dont elle se moque. Mais ca sera trop tard, et ce sont les démons qui rigoleront de ses tourments.


  • #2032404

    Ça devient compliqué de suivre ces folledingues. Faut pas les regarder ni les harceler, mais elles revendiquent d’être pires que des pervers exhibitionnistes. D’un côté c’est bien, de l’autre c’est mal (mâle ?). Mon corps m’appartient mais je m’offre en spectacle à la moindre occasion.
    Si je parle de tête à claques, on est déjà dans le procès pour femme battue. Envoyez-les sur Mars !

     

    • Vous l’avez dit : des folledingues (terme qui s’applique aussi aux hommes femellisés).

      Tout et son contraire. Le "en même temps" de Macron.

      Je crois qu’on perdrait notre temps à distinguer, critiquer, ces points de vue opposés pour y trouver un sens.

      C’est justement parce qu’il n’y a plus de sens (verticalité, autorité), qu’on peut faire tout et son contraire (horizontalité, nivellement).
      Et à ce petit jeu de contradictions, les femmes sont les plus douées puisqu’elles ne s’intéressent aucunement à la morale, leur domaine étant le désir.

      Par contre si vous, parce qu’étant homme donc recherchant un sens, vous vous opposez à cette horizontalité, vous êtes alors d’"extrême-droite".
      Comme disait Clouscard "Tout est permis, rien n’est possible."

      Seule solution implicite : devenez une gonzesse c’est-à-dire adoptez tous les points de vue, y compris les plus contradictoires, puisque le chaos tant souhaité est par définition absence d’ordre, de sens.

      Ce n’est pas une question politique secondaire, c’est LA question qui nous est posée devant nous, de plein fouet.
      Si on ne pose pas cette radicalité, on est dans l’autre camp, dans la consommation - qui est en définitive le seul sens autorisé de la vie moderne.



    • D’un côté c’est bien, de l’autre c’est mal (mâle ?).



      Tout à fait. Ces revendications de nudité féminine cachent une entreprise de castration d’une ampleur inédite.


  • Comme le dit Alain Soral, c’est ça le vrai harcèlement sexuel.


  • la transcription étant suffisante, j’ai regardé la vidéo sans le son, juste pour admirer sa paire, comme un vulgaire voyeur.

    Sa technique est efficace sur les hommes, faut avouer.

    Étrangement lorsqu’on remet le son, sa paire de nibards passe de 90E à 85A. rien d’excitant finalement, tant pis.

     

  • Bon, je m’inclinerai bien bas lorsqu’elle aura le courage de faire sa future chronique : celle sur son anus, qu’elle nous a promise.
    A moins qu’elle ne dise que des conneries et soit juste contente d’exhiber sa paire (quand elle serait en réalité incapable d’écarter ses fesses en direct pour montrer son trou de balle, contrairement à ce qu’elle veut faire croire)...
    Tiens, et si moi je sors ma paire de couilles et la colle dans la tronche d’une donzelle qui me semble réac, ça fera de moi un progressiste libertaire ? Cool...
    J’espère que des zigues dans la rue vont se présenter à elle : "je suis réac, viens me mettre tes nichons dans la gueule !"


  • Quand on n’a plus rien à dire d’intéressant, il ne reste plus que le corps qui suscite de l’intérêt. Après la bite de Michaël les seins de Constance. Effondrement spirituel évident. Comportement impudique d’une femme qui n’a même plus conscience de la décence élémentaire, qui expose sa vacuité en guise de moraline. Plus on montre, moins on désire voir. Le charme a disparu. La beauté est morte. Quel gâchis d’avoir dévoiler son opulente intimité à une foule d’anonymes pervers polymorphes. Tout ça pour se faire valoir. Mais la vanité ne vaut rien.
    Beaux seins pour grosse pute, voilà ce qu’on retient.

    La liberté rime de plus en plus avec nudité. Sexe, décadence, corruption, argent facile, exploitation, invasion, hédonisme à tous crins, l’élite mai68arde au sommet de son art cosmopolite.
    Bientôt le retour du Christ pour juger tous ces êtres narcissiques. Dites-vous qu’un musulman aura droit à plus de miséricorde qu’un boboïde, c’est dire si leur âme est sordide.

    Méditez cette citation, esclaves de Satan :
    "À mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s’accroître en compensation. Et le dictateur (Emmanuel Macron l’Antéchrist) fera bien d’encourager cette liberté-là. Conjointement avec la liberté de se livrer aux songes en plein jour sous l’influence des drogues, du cinéma et de la radio (France Inter), elle contribuera à réconcilier ses sujets avec la servitude qui sera leur sort." Aldous Huxley, Le meilleur des mondes.

     

  • après... Pour ce qu’elle a à dire ... autant qu’elle le dise à poil .. ça justifie pour le contribuable de verser 138 euros de redevance pour financer toutes les pointures de France-inter...


  • On s’amuse à France Inter ,

    Le reliquat soixante huitard retranché
    à France Intro ,n’est pas très attractif .
    La décadence de France Intox,singeant
    les Femen de Soros,est significative
    d’une fin d’époque qui ne fait plus rire,
    mais seulement ricaner ses protagonistes.
    Constance la bien nommée,pour réaffirmer
    la fausse joie de sombrer dans le gouffre .
    Constance ou le désespoir de la jeunesse !

     

  • Encore une militante de la pensée dirigeante ,qui a un " muscle " et 2 " cerveaux ".


  • Je m’interroge : durant cette chronique à haute teneur philosophique et intellectuelle, un collègue de cette bonne laitière a-t-il bien malencontreusement et involontairement jeté un regard sur la poitrine de l’intéressée ? Non parce que faut savoir que la chose est passible de plainte et d’amende. Montrer ses nichons c’est bien, mais les regarder, ça non ! Bande de malotrus et de satanés pervers !


  • De la merde en barres de douze ... ^^


  • Au fait, les seins à l’air pour "emmerder les réacs" c’est so 1974 ! En 2018, tu fais ton petit numéro subversif sur une radio d’État payée par les impôts des contribuables pour propager la doxa bien-pensante ! Décidément cette journaliste n’est pas chômeuse...


  • Très bien cette jeune femme et une belle poitrine.
    Néanmoins elle veut s’en prendre aux "réacs",à ceux qui n’autorisent pas la femme à se deshabiller,à ceux qui disent que le sexe c’est mal et dans le même temps elle traite de pervers ceux qui la regardent dans le métro quand elle met sa poitrine en avant.

    C’est insupportable de bêtise.

    C’est elle la perverse de montrer ses atouts feminuns s’il faut désigner un(e) pervert(se).Et si on est intelligent et qu’on ne désigne pas de pervert alors si une femme attirante physiquement met ses atouts en avant dans la rue,elle ne doit pas insulter ceux qui la regardent.Il est naturel qu’elle ait envie de se montrer et il est tout autant naturel qu’on aime la regarder.


  • Que fait la censure Youtube ?

     

  • Cette idiote n’a pas encore compris que c’est elle la moralisatrice ?

     

  • Dire que ça ne vole pas haut est un euphémisme. Le seul point positif est que si son délire vous donne envie de dormir, vous avez deux oreillers confortables tout trouvés.......


  • Il y a quand même plusieurs contradictions dans cet acte "militant".

    Déjà ca ne choque personne (ou si peu), et ca ne sera pas sanctionné.
    Conclusion... où sont donc passé les puritains,moralisateurs et réacs objets de cette provocation ?

    Et puisque ca ne suscite que très peu d’indignation en fait...est ce vraiment si militant, si subversif comme acte ?


  • Je pense que cette femme ne connaît pas la pudeur et la correction .Elle croit faire le buzz, parce qu’à l’heure actuelle c’est ce qui compte le plus, mais elle se ridiculise vis-à-vis d’autres femmes qui savent au moins se tenir et être respectueuse .Je trouve cela dégradant et n’apporte rien à sa chronique, en salissant l’image de la femme, et ce qu’elle représente Si à chaque fois que l’on dénonce un problème vis-à-vis du sexe il fallait se mettre à poil, on en finirait plus .
    Non, cette société part rapidement à la dérive, et si cela continue en ce sens , je préfère m’abstenir de la suite .On entre dans une folie, et une débilité profonde ...
    Et tant qu’on parle de cul ,on ne parle pas du principal qui est certainement plus important et gravissime .


  • Les seins font moins faux que les sourires.

     

  • Elle ressemble étrangement à " la mère mamelon" !
    La fameuse cantinière des romains dans la BD " le Fils d’ Astérix" !


  • #2032471
    le 29/08/2018 par The big brother is not only watching you but also f****** your (...)
    Ringardise subventionnée : une chroniqueuse de France Inter se met seins nus (...)

    Merci E&R pour partager ce genre de videos ! Constantine, l’énième idiote utile des merdias dans leurs faux combats (ils savent même pas rire) visant à détourner l’attention...Pourquoi ne les voit-on jamais défendre les victimes des réseaux pedocriminels franc-maçons ?


  • Je reste sans voix...quelle décadence !
    La pudeur est protection et respect...


  • Et après ce même genre de femme s’étonne de ce faire traité de salo.... par les hommes quel logique d’esprit tout ça !

    et si un homme montrait ses couilles sur le plateau elle dirait QUOI LES FEMMES ?
    ho mon dieu un homme blanc qui sort son sex vite balance ton porc ect.... !

    quel époque de grand n’importe quoi !


  • “Les vendeurs de tissus” ???
    Antisémite !!!


  • Elle est assez bonne... physiquement je veux dire ! Mais bon la femme-pute peut elle être un modèle social ?


  • Elle a de sacrés lolos....comment se fait-il qu’elle n’ait pas percé dans le X ? Trop puritaine et réac ?

     

  • Chère Constance, Ou plutôt devrais-je vous rebaptiser "Consternance", Réduire la Sainteté à "faire des trucs cools" et se revendiquer "le boss", c’est en plus d’être d’une malhonnêteté hélas trop courante, d’une stupidité et d’une ignorance abyssales. Je précise ne pas être "catho", au cas où. Les gloussements puérils de votre rire à l’épellation du "seins" m’ont laissé songeur, imaginant combien votre croissance a pu être difficile... Et oui, je suis un être compassionnel. S’il est pertinent de dire que vous rentrez dans une pièce dix minutes après vos tétons, vous omettez de préciser que votre cerveau n’est que trop rarement invité à les suivre. Drôle d’époque, avant on c’était les dentiers qu’on laissait sur la table de nuit. La petite succession de "punchlines" (de votre plume ?) étaient sympathiques, notamment celle sur la peinture et les "femen"... En revanche, j’ai douté quand vous avez évoqué "les regards libidineux des pervers à têtes à juter dans leurs frocs"... Si comme beaucoup les critères de l’esthétisme sont basés sur l’harmonie et l’équilibre des proportions, j’ai du mal à penser que s’il fallait vous héberger vous dormiriez ailleurs que dans la baignoire, ou dans le bidet, ce qui conviendrait à votre petite taille. Au fait, j’espère que vous avez un protège-dents quand vous faites votre footing, le K.O. vous guette dangereusement... L’amalgame entre nudité et sexualité est, malgré vous, révélateur de toute la confusion linguistique et sémantique régnante, que vous faites vôtre manifestement, "le savoir est une arme" disait une chanson, pas étonnant qu’on décérèbre à tour de bras dans nos écoles. Enfin, pour conclure, avec une chute comme celle que vous nous offrez (le texte, pas vos "armes"), nul doute qu’une brillante carrière auprès de Laurent Ruquier vous tend les bras. Si France Inter veut économiser sur les salaires et hausser un peu le niveau, qu’ils me contactent, on trouvera peut-être un terrain d’entente... Signé : un "réac"


  • N’empêche qu’elle a des bons nichons cette petite ...

    Ce que j’aime le plus dans ce monde c’est l’hypocrisie Reine : dans le studio, les mecs sont comme des oufs et voudraient tout simplement la pulvériser en lui manquant de respect , et les meufs, surtout les plus plates d’entre elles, la haïssent en pensant au fond d’elles : "c’est tout ce que cette petite p... a trouvé pour montrer ces nibards", puis de se faire la réflexion pour se rassurer "fais la maline, mais dans 10 ans ils tomberont et ne ressembleront plus à rien"


  • Ces ignorants ricaneurs ne savent pas que le christianisme est la religion de l’incarnation. Regardez la statuaire et les chefs-d’oeuvre de la peinture chrétiennes. Ce sont ces malheureux de peu de foi qui ont un problème avec la chair, confondant nudité et impudeur. Cette peronelle n’est pas moins impudique habillée qu’à poil.

     

    • Merci de confirmer mon analyse sur le lien entre nudité castratrice et morale chrétienne.
      Je rappelle d’ailleurs que le naturisme fut inventé par les paléo-chrétiens, comme alternative douce à la castration prônée par l’Évangile.
      Nos prétendus progressistes ne sont que les héritiers de cette morale puritaine vieille de 2000 ans.


    • Nan , mais le problème de cette gourde, c’est qu’elle est en train de taper dans le vide.

      Y a des culs et des nichons partout et plus personne n’est offusqué, sauf les clandos et les derniers arrivés qui deviennent agressifs, parce que chez eux, ils n’ont pas l’habitude.

      Ce genre de stupidité, ou même l’aguichage flagrant en public, selon le quartier, ça peut se terminer en viol en bande.

      L’autre, elle doit fréquenter que les quartier de la France d’en haut. Fous la dans le 93 à 19H00, on verra si elle fait toujours autant la mariole avec les nichons à l’air.

      Ça joue les rebelles en carton, et après, ça vient se plaindre que les trottoirs sont trop petits ; mais bon, c’est très super top l’enrichissement culturel.

      J’ai pitié.


  • Pas sur qu’elle montrera ses boules de graisse lorsque le temps passant , ils lui tomberont sur les genoux . Là on touche les profondeurs de l’ignorance , le vide , un suicide de l’âme. On est pas loin de la logique stupide qui est " Puisque ma mère était nue a sa naissance elle devrait le rester toute sa vie ."


  • Montrer ses seins dans une émission radiophonique, ça c’est du concept. Moi, je me ballade nu sous mes vêtements.


  • Montrer ses seins pour dénoncer le puritanisme... Alors que le véritable puritanisme consiste précisément à banaliser les seins et la nudité féminine en général pour la désexualiser, tuant ainsi la sexualité humaine à sa racine. Quand on gratte le vernis libertaire de ce genre de progressistes, on tombe systématiquement sur le puritanisme le plus virulent, le plus castrateur et misandre que l’humanité ait connu.
    J’ajoute que cette profusion de seins nus, d’images sexuelles, de tenues ultra légères & cie constitue un véritable harcèlement sexuel pour l’homme moyen au quotidien, pourrissant son esprit et l’entraînant dans les abîmes de la frustration. En voudrait-on à l’esprit des hommes ?

    « Il faut faire la nique à ces moralisateurs qui nous disent qu’on est pervers avec notre peau qu’on aère alors que eux ils ont juste un problème avec leur zizi. »

    La nature a prévu que votre "peau aérée" ait un effet sur notre zizi, c’est donc toi qui a problème ma grande, pas nous. De plus, plus de "nique" possible si tes seins nous laissent indifférents, comme tu sembles le souhaiter.


  • Oulala, que de commentaires réactionnaires :)

    Moi j’ai bien ri, en zappant vite fait dans la vidéo de-ci de-là. Je n’en demande pas plus à France Inter, auquel j’accorde 3 minutes d’attention tous les dix ans...

     

    • Ben oui cette courageuse lutte contre l’ordre moral est tellement sérieuse que ça fait rire tout le monde, surtout sur le plateau... Mon dieu que c’est bête, j’ai pas eu le courage de regarder jusqu’à ce qu’elle retire le haut. Après tout il y a d’honnêtes starlettes pour se rincer l’œil sans avoir a écouter un sermon pseudo-progressiste de mauvaise qualité...


  • Qu’elle aille jusqu’au bout de sa chasse aux "réacs" dans le 9-3, là où "quatre vingt treize" est déjà au dessus des capacités intellectuelles du plus grand nombre et où porter une jupe est passible de viol collectif.
    Pour sa chronique sur son anus, elle bénéficiera d’une expérience panoramique.


  • On a déjà tellement vu ça. Quand ça arrive à France Inter, ça fait des années qu’on nous les balance déjà dans la gueule sous toutes les formes et les tailles.
    On comprend jamais le lien avec le message, mais le nichon c’est la vaseline, ça passe mieux.
    En tous cas, c’est à la mode. Dernièrement à Zurich des "artisses" ont réalisé une "performance" où il s’agissait de se foutre à poil et de se trémousser devant les passants, tout ça pour la défense d’un truc incompréhensible.
    http://www.bvoltaire.fr/nus-dans-le...
    Rappelons aussi la folle de son corps, qui s’est mise à poil devant la Joconde les cuisses écartées (ouf, elle vient d’être absoute par la justice car les poils pubiens cachaient son sexe). Ce sera le prochain numéro sur France Inter avec des années de retard, pour la journée de l’écartement des cuisses.
    Il est temps que les cours d’éducation (maçonnique) à la perversion sexuelle sortent à l’école pour que les petits enfants qui voient ça arrêtent de demander à leurs parents "Mais qu’est-ce qu’elle fait la dame ?


  • #2032595

    Elle n’a pas assez de complexes. Les complexes ont du bon. Ils rendent un peu modeste.
    Elle parle beaucoup de caca popot, et elle ressemble à un gros bébé bête et aussi, déjà, à une matrone.
    Les rires forcés de ses acolytes marquent leur profonde consternation et leur peur du qu’en-dira-t-on si ça se voit trop.
    Jusqu’à quand de telles chro-niqueuses ?
    Si au fond des rames tu ne veux pas qu’on plonge dans ton décolleté plongeant, couvre-le, cocotte. On ne te l’a jamais dit ? Attention, regard appuyé interdit. Donc ? Le regard appuyé, et affamé, c’est toi qui le décoches sur les pauvres gars qui ne te voient pas, tant tu es devenue banale et faiseuse d’embrouilles. Eh les zoms, matez-MOI !
    Nan !
    Oh et puis, il est où ton mac ? Quelqu’un t’a lancée comme une boule de suif sur une radio communautaire pour choquer ce pauvre "bourgeois" grossophobe qu’on cherche encore, et qui s’enferme à double tour ! Et ne t’écoute jamais.
    Attention, les femens finissent mal de temps en temps. Un mac c’est aussi un macoute, le cas échéant. A quoi tu joues ?


  • C’est une invitation originale à l’abstinence.

    Elle devrait commencer à jeûner, parce que là, y à bouffer pour trois mois, au moins. Un vœux de silence durant la même période, accompagné de méditations et introspections, ça ne parait pas complètement absurde.

    Ce qui entre dans la bouche souille autant l’humanité que ce qui en sort.

    C’est la morale de cette vidéo.

    " Rha si tu pouvais fermer ta bouche, et aller te planquer heu .."


  • Et tous ces bobos qui pouffent de rire , grassement subventionnés par les sous de tout le peuple qui a bien autre chose à faire que de rigoler à des blagues de pré adolescents, devant une nouvelle femen qui se croit très drôle et très innovante ! Quelle pitié ! En même temps, on est sur France Inter n’est-ce pas ?


  • C’est du harcèlement, "Me too"

    Liberez Weinstein.


  • pas de regards appuyés svp ! elle pourrait porter plainte ...


  • La blague sur les vendeurs de tapis m’a plus choqué que l’étalage de poitrine. Antisémite !


  • Un air climatisé, un groupe d’ami, c’est facile de faire la maligne. Maintenant cocotte, tu est priée d’aller jusqu’au bout de TA logique, en allant accueillir les "gentils" migrants.

    Une petite blanche 90E nue au milieu de 50 blacks en rut, ça va nous faire une "jolie" "sextape".

    Les religions ont bien un problème avec la sexualité, ça c’est une évidence (autre débat) mais l’excès inverse, c’est pas mieux. La morale, c’est ce qui permet de garder la cohésion d’un peuple, sinon c’est l’anarchie et là c’est la loi du plus fort et à ce petit jeu les hommes gagnent toujours sur les femmes. La provocation "sexuelle" de cette demoiselle est dangereuse pour elle-même. Un peu de pudeur de votre plein-gré vous protège mesdames. Les hommes ne sont dangereux sauf si vous les provoquez de la sorte car oui, il s’agit bien d’une provocation.

    Elle dit qu’une femme qui allaite en public fait tiquer les réactionnaires mais il n’y a quasiment plus de femmes qui allaitent, elles sont toutes passées au lait en poudre.


  • Les Grecs claquemuraient les femmes dans un gynécée. Défaire sa coiffure (cf. les lamentations d’Andromaque du haut des murs de Troie), exhiber sa poitrine, annoncent plutôt le malheur : mort, viol, supplication du vainqueur en rappelant le rôle nourricier de la femme.

    En ce qui concerne les femmes à grosses poitrines, dans le théâtre comique latin, ce sont des rôles de femmes épaisses, laides et ridicules. Certes les goûts ont changé avec le passage du temps. Diane de Poitiers n’est néanmoins pas affligée de pis. En outre il y a loin d’un Blason du Beau Tétin de Clément Marot à la bouffonnerie piteuse de cette pauvre fille. Il doit être plus simple d’accumuler des synonymes tirés d’un dictionnaire d’argot, sans le talent stylistique d’un Céline, jamais vulgaire en définitive, que de versifier avec élégance en pratiquant l’allusion parfois grivoise.

    Gourgandine, certes. Sotte et inculte de surcroît.


  • J’avais pas reconnu que c’était la fameuse Constance qui avait eu bcp de succès chez ONDAR et qui était très proche de Jeremy Ferrari. Elle vieillit pas très bien, elle était beaucoup plus pétillante. Je me souviens qu’elle faisait beaucoup dans l’humour noir mais dans une vision libéral-libertaire, faut pas pousser, faut pas se faire censurer !


  • Les chroniqueurs rêvaient d’appuyer leurs regards ! Mais la police guette ...


  • Dommage que le professeur Choron n’était pas là...on se serait encore plus marrer.


  • Honnêtement, c’est à ça et à d’ autres foutaises qu’on souhaite assimiler les jeunes de banlieue, sans blague. Je préfère leur virilité encore affichée juste pour emmerder ces tocards de la pensée unique libératrice, mais d’abord liberticide dont cette pommée se prétend. Elle se promène en décolleté dans les transports en commun, mais faut surtout pas mater, elle se croit ou là ?


  • Sacré paire de mamelles...
    Plus concrètement, on remarque toujours le même tic chez les chroniqueurs estampillés france inter : compenser la mièvrerie du texte par.... ben par autre chose, si possible vulgaire et creux.
    Sur le fond, elle peut exprimer sa "pensée" si ça lui chante, mais on en revient toujours aux mêmes caprices avec ce genre de bobos-zozos : ma petite vision individualiste et libertaire avant tout, et l’avis des autres, on s’en passera, hein.
    Sérieusement : elle impose ses protubérances à l’assistance, c’est incroyable d’irrespect et de niaiserie... a-t-elle demandé ? S’est-elle questionnée sur l’incroyable gêne du moment ?
    .... a la plage, je n’aime pas voir de seins nus (précisant être un hétéro vigoureux), puisque je subis un réveil de mon imaginaire érotique alors que je souhaite juste me détendre ; (la perspective des salafs barbus mettant en coupe réglée des plages burkinisées ne me ravit pas plus) ;
    Au final, on est toujours dans l’hystérie : pourquoi ne pas revenir à un modèle français, tout simplement ?

     

    • C’est la petite bourgeoisie d’essence catho. qui ricane comme des dindons devant un ballon.

      On les reconnaît à leur tronche de latine.

      Et l’autre gourde qui croit faire de l’esprit . . . Elle ferait mieux d’aller aux champs, ça ferait du bien à son corps de bibendum.



    • a la plage, je n’aime pas voir de seins nus (précisant être un hétéro vigoureux), puisque je subis un réveil de mon imaginaire érotique alors que je souhaite juste me détendre



      Tout pareil. C’est au fond une forme d’agression sexuelle, puisqu’elles nous imposent une stimulation sexuelle sans notre consentement.

      @ envolées-des-incultes, qu’entendez vous par "tronche de latine" ?


    • @ Wilfrid

      C’est assez clair non ? Celle qui se ridiculise en faisant la vache à lait, tout en croyant choquer le gueux, c’est la Gauloise nunuche, et celles qui se ridiculisent en ricanant comme des ados attardées, elles sont typées orientales.

      Pour nous choquer, il faudrait ... heu ... Ben non, en fait, plus rien ne choque. Je crois qu’on est saturé. Micron peut faire ses discours en jupe et relâcher sa vieille plante dans la nature. C’est bon.

      Ils ont joué, ça sera bientôt à nous de les choquer. On va se marrer.


  • Merci Constance, fallait bien virer Flavie Flament qui commençait à être mûre.

    C’est du bien du 90 E... mazeltov...

    Cachez ces seins que je ne saurais mater !


  • Ça vole très haut...


  • Si elle rentre dans une pièce 10 minutes après ses tétons, il ne fait pas de doute que l’intelligence elle n’y rentre jamais !


  • Elle parle de sexualité, mais quid de la sensualité ? Si on commence à voir des paires de loches dans tous les coins, l’attrait des hommes pour les femmes en prendra un sacré coup. Toute la beauté de l’inconnu féminin ne fonctionne que si justement, il reste au moins un peu d’inconnu. A force de voir des nanas à poil à longueur de journée, pas étonnant que de plus en plus d’hommes cherchent à tout prix à s’émoustiller par des pornos toujours plus dégradants, ou des comportements débridés. Encore, si la demande venait vraiment des femmes, d’accord, mais même pas... Si le topless sur la plage n’existe que peu, c’est justement parce que les femmes n’aiment en général pas ça.
    D’autre part, elle parle d’allaitement : en presque 4 ans d’allaitement, en public quand cela s’imposait (à peu près discrètement, mais pas cachée non plus), je n’ai jamais eu de commentaires désagréables, à part quelques remarques grivoises d’individus alcoolisés. J’ai plutôt eu des des encouragements et des félicitations pour allaiter. Alors si ce genre de femmes pouvaient nous foutre la paix et gérer nous-mêmes nos nibards, ce serait gentil.

     

    • Votre commentaire démontre une fois de plus que les femmes cernent souvent bien mieux la sexualité humaine que les hommes (se bornant généralement à un "belles mamelles" et autres "bons nichons" avant de finir impuissant sans en comprendre les raisons).
      La contradiction que vous soulignez prouve que derrière ce discours libertaire exhibitionniste se cache un idéal de nudité innocente qui serait vidée de sa charge érotique. Un idéal puritain et castrateur donc, remontant aux premiers temps du christianisme, aux antipodes de la sexualité qu’elle prétend défendre. Sa condamnation des "pervers" qui matent ses seins est en ce sens révélatrice. En gros les hommes devraient faire preuve de chasteté totale, en actes comme en pensée, en toutes circonstances, y compris en présence de femmes nues. C’est dans ce but que le naturisme fut inventé par la secte chrétienne des Adamites, car rien de plus efficace que de banaliser la nudité féminine pour tuer le désir et donc la sexualité.


    • Merci Wilfrid, je n’avais pas envisagé ce point de vue. Intéressant. S’éloigner des extrêmes, ni exhibitionnisme narcissique, ni pudibonderie agressive. Aristote a raison, exagérées, les vertus deviennent des vices.


    • Perso, je ne trouve pas la nudité "belle".
      Une femme peut être encore plus attirante et belle si elle utilise des habits.
      C’est comme la musique, s’il n’y a que des consonantes, à la fin c’est barbant, il faut aussi des dissonantes.


  • On espère que cest sur ordre qu’elle a fait ça, c’est plus que compréhensible dans ce "métier" de nos jours.
    Si c’est d’elle-même ce sursaut de "bravoure médiatique", qu’elle se regarde devant un miroir tous les jours en ayant une pensée à ses proches familiales. Juste sa famille.

    Justement pour LA MORALE.


  • Va falloir faire quelque chose rapidement contre la cellulite.


  • Salut les amis, vous voulez faire un saut quantique ? Alors en premier vous écoutez (et regardez) Constance et sa bande de France Inter puis vous passez à Natalia Nikorova interviewé Xavier Moreau ..... C’est terrible, c’est dur mais on en est arrivé là .....si bas ...... C’est ainsi ....


  • Pourquoi n’a-t-elle pas la tête typiquement communautaire qu’on voit partout sur France-Inter ?
    Ce genre de prestation est réservé aux filles de France. Les collègues shalom harissa ne s’y risquent pas. La Salamé ose le décolleté mamelu, mais ne ferait pas sa femen attardée. Et sa dignité donc !?
    Pauvre Constance, ridicule et bovine, mise à l’étal pour salir toutes les jeunes filles françaises.
    C’est pourtant toi la fille légitime du pays qui donne son beau nom à cette laide et fausse radio. Allez, remets ton soutif et remballe ta réputation à jamais foutue.
    Ce n’est pas gratuit tout ça, et c’est toi qu’on fait payer.

     

    • Bonjour, je suis français avec des origines russes, je suis triste pour les femmes françaises et je comprends bien votre commentaire, en effet ce sont elles qui vont à l’abattoir, pas les autres. Je suis aussi horrifié par les risques que fait prendre cette femme à toutes les femmes françaises comme elle. Car d’autres étrangers, mal intentionnés penseront qu’elles sont faciles et abuseront d’elles. Je sais, c’est déjà le cas.


  • Merci E&R de nous faire profiter de ce fameux moment radiophonique/visuel. J’attend avec impatience la prochaine chronique ou elle se mettra le micro dans le cul.

     

  • Une péripatéticienne reste une péripatéticienne
    Qui plus est, une journaliste qui n’est pas au chomdu.
    C’est pas Soral qui avait dit ça ?


  • cent ans de décalage...


  • Montrer ses seins à la radio, c’est juste ridicule !


  • Donc je récapitule. Quand je regarde une nana je suis condamné. Par contre une journaliste peut se déshabiller à l’écran devant tous les français (enfants, hommes mariés, migrants ayant un autre rapport à la sexualité ..... Est ce que les milliers de personnes qui ont vu la vidéo vont ils être condamnés ?


  • Contenu sexuel sur youtube. Haine contre une entité religieuse.

    A reporter en masse.


  • Après le déballage écolohulot voici le déballage des tétons.
    France Inter la radio qui déballe.

    La prochaine ils déballent quoi ?


  • Ou comment associer le propre au figuré. Tapiner.


  • c’est le genre de femme qu’on ne regarde pas ou qu’on envisage uniquement pour... et pas plus ....
    personne ne lui promet des balades romantiques des soirées ou des week en amoureux...
    comme on ne lui propose que autre chose, elle en déduit avec sa logique primate que les "hommes ont un problème avec leur zizi"
    sans se rendre compte qu’elle a un probleme avec les hommes, un problème qui la pousse à la haine et à la vengence...
    elle va pas montrer ces fesses ... qu’elle horreur !!
    alors elle montre ces seins qui sont presque gros.
    Bref, la provoc l’égaux la haine des hommes qui lui ont fait tant de ... avec leur zizi.
    peut etre une future femen

    faut arreter de faire passer les hommes pour des cuistres et des obsédés, on a tous vu des seins et femmes nues c’est pas pour autant qu’on a perdu l’équilibre.

    Le discourt est facile.


  • c’est une très bonne humoriste, je l’aime beaucoup
    merci er


  • Après l’exhibition, la faute professionnelle grave, la déontologie de la profession bafouée, l’image de l’entreprise salie. S’il n’y aura pas de licenciement en conséquence, alors c’est plus que vérifié qu’un journaliste dans les médias dominants est un prostitué ou un chômeur.


  • Le + choquant c’est même pas ses seins, c’est les propos qu’elle a avant, remplis de perversion et de dégueulasserie !! marre de cette époque
    Et c’est nos impôts qui la payent punaise !!

    Arrêtons tout ça !! et vite !


  • Constance fait sa pub : "Demain j’enlève le bas"


  • Et dire qu’il y a des enfants qui écoutent !


  • Ça va, ça passe, au moins ça met un peu de légèreté, d’humour, de franchise, et de la beauté dans ce monde de merde...
    Les commentaires de certains, vas-y quoi, débranche, pète un coup, et ça ira mieux...
    Ça, ce qu’elle a fait, ça pourrait presque être considéré comme une quenelle, en tous cas, pour moi, c’est une jolie quenelle personnalisée...
    La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse...

     

  • J’ai vu la tête de la miss, lus les 2 misérables citations et je vais donc fuir !
    Pas la force de supporter ça.


  • La décadence du gauchisme dans toute sa splendeur ....


  • ""moi qui fait du 90E .... J’ai fait un footing sans soutifs ...""

    Menteuse !


  • Tout ce qu elle a dû faire déjà pour arriver à avoir une chronique à France intox. , montrer ses seins c’est rien du tout. En fait France info doit faire cela pour survivre. Je parierais que ça chrnonique a plus de vus sur E&R que sur France Info. Pour son anus, comme pour ses seins, elle a plus rien à cacher. Avant il y avait la femme à barbe, maintenant y a elle. Beaucoup de gens ne peuvent lutter avec de l’intelligence donc ils doivent se démarquer par l humiliation et le manque d amour propre. Elle fait PITIÉ car elle se respecte pas. Tu finiras sur canal + c est sûr.


  • Malheureusement le fait que certains réagissent sur la taille de ses seins signifie qu’elle a réussi son coup

     

    • Moi je les trouve très beaux, ses seins ! Mais c’est sûr que dans quelques années, nous ne pourrons plus admirer ces deux petits coquins, mais bien déplorer deux grands pendards... Je me suis inspiré de la réponse que fit un jour Voltaire à une femme qui lui faisait du rentre dedans !


  • Quelle artiste !!! Là ! c’est le fond, les abysses quoi.


  • Vous remarquerez les yeux des mecs à table qui luttent pour ne mater ses seins...


  • Moi je suis plutôt pour, je dois dire...la demoiselle étant fort gironde... :-)


  • Les marchands de tissus ne les ont jamais conçus pour être portés, mais pour être achetés, vendus, achetés, vendus, achetés, vendus, ...

     

  • Comme souvent, plus on en parle plus c’est surfait !
    Je doute fortement du bonnet E.
    Avec un tout petit D voire un C cela devrait suffire pour y fourrer ses glandes.
    Mais pour y fourrer son propos, une taille ’Birkin’ est largement suffisante !
    Autant en rire ...
    Jean-Marc.


  • ... Et vous n’avez encore rien vu ... venir :

    http://www.lessentiel.lu/fr/lifesty...


  • Avec notre argent public, il n’y a plus aucun respect ni éthique


  • quand on a pas de talent , on essaye d’en avoir en étant vulgaire
    c’est gagné


  • Putain j’avais jamais lu autant de connenerie !


Commentaires suivants