Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

Née femme, reconnue homme, enceinte via Facebook

La théorie du genre qui n’existe pas se trouve mise en pratique jusqu’à l’absurde. Un enfant (le premier britannique du genre) va naître d’un transgenre britannique née femme, mais qui se veut mâle et l’est pour l’état civil, et qui interrompt sa « transition » pour l’occasion. C’est l’incarnation d’une volonté maladive de nier l’ordre naturel.

 

Les plus grands désordres découlent aisément de petites idées toutes faites, de préjugés ordinaires – ou devenus tels. Un enfant à naître d’un mâle « enceinte » était dans l’Empire romain décadent l’objet d’étonnements grivois, et voilà trente ans un sujet de film. On a bien ri en voyant le séducteur latin Marcello Mastroianni enceinte jusqu’aux yeux dans L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la terre, ou Arnold Schwarzenegger, le roi de la muscu, dans Junior. Aujourd’hui, nul ne rit plus. Il est presque ordinaire et normal qu’un homme soit enceinte. C’est l’effet de la propagande féministe devenue en pratique idéologie dominante : madame Michu ne croit plus en l’ordre naturel, elle choisit sa vie, elle est ouverte au monde, elle est adepte de la théorie du genre. Le reste n’est qu’une question de technique.

[...]

Cet être humain britannique, il n’y a pas d’oxymore, est né femme mais, s’étant senti mâle lors de son adolescence, a commencé un traitement hormonal pour devenir un homme. Il a aujourd’hui vingt ans, le plus bel âge disent certains, mais aussi celui de l’incertitude : il a eu un petit moment d’hésitation et voulu goûter la joie de la maternité. Ou plutôt le bonheur absolu de la parenté totale. Il a demandé à la NHS, le système de santé britannique, de congeler ses ovules, qu’il entendait féconder une fois l’évolution transgenre arrivée à son terme. Mais l’administration britannique est pingre, la chose coûtait 4 000 livres, avec le Brexit on regarde son porte-monnaie, elle a refusé. Qu’à cela ne tienne Hayden Cross a de la ressource, il a demandé sur Facebook le sperme d’un donneur et se trouve aujourd’hui enceinte.

Voilà donc la situation actuelle, la merveille ultime de la volonté de l’homme lorsqu’il se substitue à l’ordre naturel : une femme qui veut devenir mâle se retrouve par caprice enceinte en tant que femelle. Sans doute ce petit « retour en arrière » est-il une épreuve. Mais Hayden Cross est sûr(e) que c’est la bonne solution : « J’étais en face de la perspective de ne pas devenir le mâle que je suis supposé être, physiquement, ou de ne pas devenir un père. Je ne me sentais pas comme si j’avais eu le choix, je n’en avais pas d’autre qu’avoir un bébé maintenant, puis revenir au processus ». (Ouf ! Quand on n’est pas transgenre, ça ne coule pas de source !) Une fois qu’elle aura accouché, elle continuera donc sa transition : un chirurgien lui ôtera ses ovaires et sa poitrine. Hayden Cross en exulte déjà : « Je veux le meilleur pour le bébé. Je serai le plus grand des papas » !

Lire l’intégralité de l’article sur reinformation

Enquête sur l’idéologie du « progrès » appliquée à la sexualité,
chez Kontre Kulture :

Endoctrinement et promotion de la confusion des genres, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1641191

    Avec toutes les hormones mâles qu’elle prend, si c’est un garçon, ca sera demis roussos, si c’est une fille, ca sera leonarda

    Beau programme !


  • #1641208
    le 11/01/2017 par Jean-Philippe
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    Pauvre gosse... Ce monde décadent et anti-Dieu est de plus en plus insuportable.. Vivement la seconde venue de Christ !

     

  • #1641217

    Comme l’histoire, le climat aussi a ses périodes d’apogée, de décadence et de renaissance.
    Tu me diras qu’alors on ferait bien de se passer de l’art et des artistes. – Cela est d’abord vrai mais enfin, les grecs et les français et les vieux hollandais ont accepté l’art et nous voyons l’art toujours ressusciter après les décadences fatales – et je ne crois pas qu’on serait plus vertueux pour cette raison qu’on aurait en horreur et les artistes et leur art.


  • #1641220
    le 11/01/2017 par Un fils d’Adam
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    Dans une société équilibrée ces gens seraient sous camisole.
    Or si aujourd’hui on les accompagne dans leur folie, c’est qu’ils ne sont pas les seuls fous...

     

  • #1641225

    Encore une fois, il ne s’agit pas d’un homme "enceint", nous faisant croire à une évolution spontanée de la race humaine pour se rapprocher des hippocampes.
    Juste une femme enceinte, rien d’anormal, mais qui se charcutera le corps après l’accouchement pour aboutir à son délire transgenre. Bonne chance au gosse...


  • #1641233
    le 11/01/2017 par Le Pen, vite !
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    Paradoxe pour ces femmes qui se sentent homme : elles racontent souvent que la maternité, c’est-à-dire l’accomplissement de leur vie de femme par excellence, a été le plus beau moment de leur vie.

     

  • #1641235

    J’ai vomi.

    Comme le chantait si bien Le Forestier : "on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille"...

     

    • #1641406

      Ce qui serait bien c’est de trouver autre chose à citer. Même une phrase isolée ne peut me faire oublier qu’il s’agit d’un hymne anti-raciste et multi-culturel. Maxime Leforestier doit d’ailleur être aux taquets pour nous composer une nouvelle merde compassionnelle où il sera question de travestis monstrueux, de leurs enfants tarés et de leur courage dans ce monde de beaufs judéo-chrétiens. Heu... non... chrétiens tout court. Pour pas risquer de se faire traiter d’antisémite par Renaud.


    • #1641847

      Aux yeux de l’humanité les plus gros « beaufs » sont pour moi progressiste, surtout les plus intégristes, en tout cas dans l’acception de ce terme


  • #1641243

    que dire des fous ? à part ils sont fous !


  • #1641250
    le 11/01/2017 par The Médiavengers
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    Ce taré et tous ceux qui le cautionnent sera donc un/une (on ne sait plus quoi écrire !) un "parfait" mamanpa ?
    Norman Bates était un petit joueur...


  • #1641274
    le 11/01/2017 par révi-sioniste
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    Article de propagande "transgenre", y a-t-il un seul mot de vrai ?


  • #1641297
    le 11/01/2017 par Pépé le Moko
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    C’est sensé rimer à quoi , toutes ces conneries ?!?

    Rien de mieux à foutre ?!?


  • #1641313

    Cette idéologie qui consiste à créer une société fondée sur le cas particulier me donne envie de gerber. Le jour ou "ça" arrive à la tête d’un pays, ce pays est mort.


  • #1641339

    Le petit nom du bébé c’est Baphomet ?
    En fait, Damien La Malédiction c’est de la rigolade.


  • #1641394

    Ce n’est pas une transition car elle ne transitionne pas, elle ne va vers rien, n a aucune destination ou accomplissement à cette " transition ".
    C’est une femme, ses chromosomes ne seront jamais XY, elle ne produira jamais de sperme.
    Quand on transite c’est de A vers B
    Dans ce cas ci on est de femme vers fausse femme ou non-femme dans une transition qui n’aura jamais de fin.

     

  • #1641512
    le 11/01/2017 par david vincent
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    de l’être asexuée (enfance) et celui d’une sexualité non définie (adolescence) a une sexualité plus marquée (adulte) et maintenant voici que la société nous vend une sexualité clef en main sur fond de parent "culpabilisée" ! comme dirai mon père (paix a son âme) on ne née pas pédé on le deviens !!!


  • #1641522

    Il faut multiplier le nombre de psychiatres on est chez les fous.
    Bientôt dans ce monde les gens normaux n’auront plus leur place.
    Cette femme qui se dit être un homme a des organes féminins car je pense que le foetus ne s’est pas développé dans ces couilles
    Pauvre bébé à naitre .... !


  • #1641605
    le 12/01/2017 par Mayol Arkan Torquemada....
    Royaume-Uni : une femme en passe de devenir "papa"

    On est en plein délire sataniste !


  • #1641718

    J’ai rien compris.
    Un homme femme enceinte via Facebook ? Et il va pondre quoi ? Une tortue en plastique ?


Commentaires suivants