Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Royaume-Uni : victoire des conservateurs de David Cameron

La Bourse de Londres en forte hausse

Le Premier ministre conservateur sortant, David Cameron, rencontrera la reine Elizabeth II à 13h30 pour officialiser sa réélection et recueillir son assentiment en vue de constituer un nouveau gouvernement.

Les dernières projections promettent à son parti une courte majorité de 328 sièges sur les 650 sièges que compte la chambre des Communes. Aucun institut de sondage n’avait prévu un tel résultat. Peu avant 08H00 GMT, les tories raflaient déjà 313 sièges, alors qu’il restait moins de trente circonscriptions à dépouiller.

 

 

La déroute des travaillistes

Le travailliste Ed Miliband, 45 ans, que les sondages plaçaient depuis six mois au coude à coude avec les conservateurs, et le dirigeant libéral-démocrate Nick Clegg, 48 ans, vice-Premier ministre dans le gouvernement de coalition sortant, apparaissent comme les grands perdants du scrutin. Conséquence de ce revers électoral : Ed Miliband démissionnera de son poste de chef de fil du Labour. Quant à Clegg, il a sauvé in extremis son siège dans sa circonscription de Sheffield Hallam (nord de l’Angleterre).

La chef de file du SNP Nicola Sturgeon a eu le triomphe modeste dans sa première réaction sur Twitter. Son parti, les nationalistes écossais (SNP), remporte 56 des 59 sièges en jeu en Ecosse. Ses partisans à Glasgow et Edimbourg ne faisaient pas mystère de leur volonté "de revanche", au sortir de l’isoloir. Ils aspirent à la tenue d’un nouveau référendum d’indépendance, après un premier rendez-vous manqué avec l’histoire en septembre.

 

 

Le nombre des députés lib-dems s’effondrerait quant à lui de 56 à 10. Le parti Ukip, triomphateur des élections européennes de 2014 mais victime du mode de scrutin législatif uninominal à un tour, conserverait deux sièges, en dépit des sondages qui le plaçaient à 14% des intentions de vote. Son dirigeant, Nigel Farage, était menacé à South Thanet. Il a annoncé qu’en cas d’échec "il tirerait le rideau".

 

 

Plus de 45 millions d’électeurs étaient appelés à voter dans les 50 000 bureaux de vote ("polling station" en anglais) ouverts dans des lieux parfois insolites, avec des urnes ouvertes dans des pubs, des écoles primaires, des églises, un autobus scolaire, une caravane, un moulin à vent, une maison de retraite et même un temple hindou et un funérarium.

Cameron : "Une très grande nuit pour le parti conservateur"

Le Premier ministre sortant, David Cameron, confortablement réélu député dans sa circonscription, a parlé vendredi "d’une très grande nuit pour le Parti conservateur", en bonne position pour former le nouveau gouvernement selon les estimations et les résultats dans quelque 450 circonscriptions. Soulignant toutefois qu’il était "trop tôt pour savoir exactement quel sera le résultat" final.

Face au raz-de-marée des nationalistes écossais du SNP dans leur région, M. Cameron a souligné que son but était "de gouverner pour tout le monde" en Grande-Bretagne et de "rassembler le Royaume-Uni". Il a évoqué de nouveaux transferts de pouvoirs aux régions s’il avait "le bonheur de former un gouvernement dans les prochains jours". Le Premier ministre conservateur s’acheminait vers une victoire surprenante par son ampleur l’autorisant notamment à soumettre à référendum l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE d’ici à 2017.

"J’ai toujours dit que la seule enquête d’opinion qui compte est celle du jour d’élection et je dirais que cela n’aura jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. On a eu une réponse positive à une campagne positive", a-t-il affirmé.

La Bourse de Londres en forte hausse

La Bourse de Londres évoluait en forte hausse vendredi matin alors que le Premier ministre conservateur David Cameron s’acheminait vers une victoire aux législatives. Vers 07H25 GMT, l’indice FTSE-100 des principales valeurs bondissait de 120,43 points soit 1,75%, à 7.007,37 points.

"L’ouverture positive intervient alors que le parti conservateur semble avoir gagné les élections générales d’une marge plus importante que ce que qui était attendu, laissant ouverte la possibilité d’une majorité absolue pour le Premier ministre sortant David Cameron", ont souligné Mike van Dulken et Augustin Eden, analystes chez Accendo Markets. David Cameron s’acheminait en effet vendredi vers une victoire aux proportions surprises aux législatives, l’autorisant à poursuivre sa politique d’austérité.

Le groupe d’énergie Centrica s’envolait de 6,60% à 274,40 pence, profitant de la victoire des conservateurs. Les travaillistes avaient en effet promis de geler les prix du gaz et de l’électricité jusqu’en 2017 s’ils étaient élus.

Le secteur bancaire était également en forte hausse, avec Lloyds Banking Group (+7,10% à 87,96 pence), Royal Bank of Scotland (RBS) (+5,99% à 352 pence) et Barclays (+4,18% à 259,3 pence).

À lire aussi sur E&R :

Sur la Cité de Londres, chez Kontre Kulture :

Sur les volontés régionales séparatistes en Europe
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1180379

    Déçu par le score du UKIP, mais bon vu le mode scrutin qui est tout sauf démocratique, ce n’est pas vraiment étonnant.

    On va voir si Cameron va organiser ce fameux référendum sur la sortie de l’UE, ou si ce sera une énième promesse non-tenue, comme d’hab...

     

    • UKIP fait un score tout a fait honorable, avec 13% des voix, et connaît la plus forte progression de tous les partis politiques, par rapport à la précédente élection (+9.6% alors que SNP, dont on nous dit qu’ils ont fait une percée fulgurante connaît une progression de... 3.1%..).

      Avec ses 13%, UKIP, est le troisième parti de Grande Bretagne, devant les libéraux démocrates (9.8% des suffrages) et très loin devant le SNP, qui fait 4.8% des suffrages. Et cette fameuse troisième force est représentée par... 2 députés. C’est tout a fait logique, enfin, logique dans un monde devenu fou.

      C’est marrant comme les élections se suivent et se ressemblent, et cela indépendamment du pays où elles se déroulent. Mais sinon, tout va bien, la démocratie est vivace !


  • #1180384

    Bon encore un qui va oublié ses promesse le référendum sur le BRIXIT,...car très peu "populaire"chez ses riches donateurs.


  • #1180398

    Le cirque continue ! Et on se frotte déjà les mains à la City...


  • Que ce soit en Angleterre ou en France, tant que les baby-boomers voteront et que les middle-class n’auront pas été suffisamment paupérisées, point de changement à espérer.

     

    • Bonjour,
      Totalement d’accord avec vous. Comme quoi, il y a de la marge avant un quelconque changement. L’avenir de la France dépend des jeunes.


    • sauf qu’en France beaucoup de gens paupérisé qui sont alimenté uniquement par les "bienfaits.." de l’état social ( et a qui cela convient bien comme cela ) ne sont pas pour autant conscient,
      alors qu’a même titre les classes moyennes en France qui bosse dur et ce font taxer de toute part on peut être la tête dans le guidon mais sont bien plus conscient !


    • #1180812

      Exact !!! Je le vérifie tous les jours dans ma famille ou dans mon entourage. En effet, pour les personnes âgées, loin de TF1 et du parisien, point de salut. C’est une triste réalité.


  • #1180402

    La réélection de Cameron est un moindre mal. De plus, on se rapproche un peu plus du démantèlement de l’Union Européenne


  • Oui un peu decu pour UKIP, en particuliers Nigel Farage qui ne gagne meme pas son poste dans son "departement". Il demissionne d’ailleurs.

    Mais pour avoir suivi les elections live ici, ils s’en sont prit a Farage comme on s’en prend ici a JMLP et son parti a l’epoque, alors bien sure c’est dure de se battre contre les medias.

    Content que les Labours et les LibDem se soient pris une raclee !


  • On peut penser ce qu’on veut des anglais, et pour cause.... Mais quand je vois les 3 leaders travaillistes, libéraux et souverainistes , démissionner simultanément parce qu’ils ont perdu une élection, là, j’avoue que je reste scotché.Au regard de la situation française, c’est humiliant.Pour nous, bien sur.Une leçon d’honneur venant de là, je sais pas si je vais m’en remettre.

     

    • Bien d’accord ! Je vis en Angleterre et c’est pareil pour les "people". Ca tourne. On a pas des druker, Foucault et Athur qui monopolise la tele pendant 3 generations et qui ensuite laissent leur descendence prendre la suite.

      Cependant le pays est tout aussi bouffe par le systeme. C’est meme le coeur du systeme (la City) qui regule notre monde.


  • Le Royaume-Uni va quitter l’Union Européenne et l’Écosse va quitter le Royaume-Uni...


  • #1180461

    On se pose la question si le Royaume-Uni doit sortir de l’UE car celui-ci a déjà sa banque centrale, sa monnaie et n’est pas dans Schengen. Peut-être la question de l’excès de normes ?


  • L’angleterre, pays où il ne se passe jamais rien. Où l’on parle du temps qu’il fait. Où l’on attend l’heure du thé. Pays de l’universel ennui et où l’on espère qu’un jour le vent pouvait ne fera plus bouger les feuilles des arbres, . Ceux qui attendent une quelconque lumière de ce pays resté médiéval et féodal se trompent. L’Angleterre n’est rien d’autre qu’un amas de fous snobs et prétentieux. De la classe, certes, mais à part avoir de la classe, rien...

     

    • Franchement, autant je suis partisan du nationalisme (le chacun chez soi), autant il faut arrêter avec ce chauvinisme débile qui veut faire des autres nations européennes des demeurés face aux génialissimes Français (que ce soit à l’encontre des Britanniques, des Allemands ou des Italiens).

      Si on commence sur ce registre, on pourra facilement retourner l’accusation en parlant du cauchemar administratif gris et triste qu’est devenu la France, et là franchement, il n’y a aucune leçon à donner : ce doit être le pire pays du monde occidental à ce niveau-là ! Et l’arrogance et la prétention sont justement des choses généralement reprochées aux élites françaises, et parfois même aux Français en général, alors attention.
      J’ajoute qu’utiliser l’adjectif féodal de manière péjorative est malvenu, le système féodal étant un système plus décentralisé et à mon avis préférable au centralisme (je renvoie au livre Democracy : The God That Failed de Hans-Hermann Hoppe, qui porte une thèse forte conceptuellement parlant), surtout républicain.


    • L’Angleterre le pays qui a vaincu dans la lutte à la domination sur l’Europe : les Provinces-Unies, l’Espagne, la France, L’Allemagne et d’autres.
      L’Angleterre qui a soumis les deux plus grandes civilisations mondiales que sont l’Inde et la Chine.
      L’Angleterre qui n’a passé le domination mondiale qu’à sa fille rebelle les USA et qui a brillamment transformé son empire coloniale en un ensemble de paradis fiscaux contrôles par la City de Londres.
      Les élites anglaises sont des pourris mais il est dangereux de nier leur remarquables compétences.


    • Il faudrait peut-être se demander pourquoi des milliers de français(surtout la crème d’ailleurs)vont émigrer en Angleterre chaque année.La même chose pour les clandestins qui convoitent la grande bretagne et dont la France est juste une terre de transit ou il faut rester le moins possible.
      Vous devez être certainement un simple fonctionnaire au fin fonds du centre de la France et qui doit s’instruire juste en regardant le journal de 20h.


    • @shcoulio

      d’accord avec votre réponse par contre le passage sur les fonctionnaire et tout aussi débile que le message de listener ;
      les fonctionnaire ne sont pas tous des planqués privilégier ou fainéant et ignorant ça existe certes mais beaucoup ce tue a la tache comme tout autres dans le privé on a exactement les même tare


    • Pour répondre à cette avalanche de critiques qui me surprennent, je citerais un homme politique allemand (1881-1945) assez réputé mais assez critiqué aussi et parfois sans nuances : "détruire l’empire britannique serait un crime digne d’Erostrate". Mes savants lecteurs savent naturellement qui est Erostrate cité par ce grand autodidacte. C’était un homme obscur qui mit le feu au fameux temple de Diane à Ephèse (une des sept merveilles du monde) uniquement pour devenir célèbre. Le sénat de la ville le condamna à l’obscurité éternelle et édicta l’interdiction de prononcer son nom. Raté.

      Mais je répète que si les Anglais sont les maîtres de l’ennui, que l’histoire anglaise dépasse en chiant tout ce que l’on peut imaginer de plus chiant, ils ont de la classe ! Merde ! C’est important d’avoir de la classe ! Nous les haïssons mais nous les respectons. Au contraire des américains, que nous aimons mais que nous méprisons.


    • #1180861

      @ras
      Ces tares semblent tout de même plus intenses en orthographe.Et le coup du fonctionnaire qui bosse dur,à d’autres.Je leur conseille de mettre un pied dans le privé durant une semaine(notions de rendement,concurrence),et on en reparle.Ils ne sont pas l’électorat PS pour rien.


    • #1180873

      Il ne se passe rien croyez vous ?
      Pourtant si on sait observer il se passe bien des choses...
      Un millier de personnes ont une richesse combinée de $ 856 000 000 000 (dollars américains). Juste les 117 personnes les plus riches ont une richesse sur 503 milliards de dollars. Possèdent plus que le fond de 40 pour cent de l’ensemble de la population britannique.
      En un an, leur richesse a augmenté de 43 milliards de dollars. Il faudrait le salaire minimum une d’une année entière de 2 millions de travailleurs, juste pour financer cette augmentation.
      Les super-riches ont doublé leur richesse depuis le grand krach de 2008-2009. Par la spéculation effrénée utilisant l’argent que les gouvernements leur ont donné.
      Et en éviscérant les salaires.


    • Marc

      oui, mais richesse de quoi ?, fondée sur quoi ?, sur quelle monnaie ? monnaie de singe ? monnaie crée par qui ? manipulée par qui et dans quel système ? ça ne sert à rien de s’affoler à calculer leur richesse grandissante car cette richesse ne tient que par la confiance que nous donnons à cette même fausse monnaie. il ne faut plus tomber dans la réflexions d’un système sophistiqué, conceptuellement faux et donc virtuel. Quant à la politique, lisez "Note sur la suppression des parties politiques"
      de Simone WEIL et sortons le cœur et l’esprit libérés de tout ce bruit des hommes corrompus pour enfin vivre comme des hommes libres.


    • @mik ezdanitoff

      Déjà globaliser le milieu du fonctionnariat comme si c’est un immense tas où on fourre toutes nos haines montre à quel point vous êtes ignorant comme mon orthographe,
      oui en effet dans certains milieux il y a de grosses lacunes que nous savons tous mais dire que c’est partout pareil...
      je connais pas mal de personnes dans le fonctionnariat qui se tue tous les jours, eux-mêmes voit les "branleurs du système" croyez-vous que les amalgamer à certains est intelligent,
      la propagande UMPS sur la baudruche fonctionnariale a fait des dégâts je vois, quand est-il des hauts fonctionnaires ? car là on peut juger sur pièce
      Travaillant dans le privé je me permets, je le vois tous les jours sans parler des collègues qui ne sont pas plus conscients que ceux du public, la vérité et que l’inactivité des services et l’inconscience et le fait propre de certains milieux dit de bureau qu’ils soient privés ou fonctionnaires
      j’attendais un peu plus de finesse dans le jugement de la part des habitués d’E&R
      Donc à d’autre en somme


    • Pour les fonctionnaires il y en a peut être 1 sur 10 qui bosse sérieusement. Il faut arrêter de se voiler la face.

      Et ce sont eux qui votent à gauche, c’est clair.

      Le gouvernement est pour moi la représentation typique des fonctionnaires qu’on a en France : la culture de l’excuse, de l’incompétence, de la bêtise, etc...


  • #1180490

    Nigel Farage s’est battu comme un chef.
    Imparable, exemplaire, droit dans ses bottes, il a recueilli 4 million de votes (3ème partie de UK) et seulement un siège au parlement, ce qui est le résultat logique de l’arbitraire de leur système électoral. Pour le coup, ce n’est pas la faute de la démocratie, mais plutôt celle de la non-démocratie ; comme quoi, Chouard a raison quand on veut...

    On voit les mêmes choses s’amorcer là-bas qu’ici : les votes se "racialisent" et la campagne perpétuelle anti-UKIP creuse l’écart entre les convaincus et les béats qui s’accrochent à leurs aides sociales...

    Bravo soldat Farage, vous vous êtes bien battu.


  • Plus ça avance, moins ça change. Je me souviens des prévision d’Emmanuel Ratier en décembre sur Radio Courtoisie : le système était soi-disant sur le point de s’effondrer, etc.

    En fait, ça fait des années qu’on nous raconte ça. Mais la vérité est que le système est de plus en plus solide. D’ailleurs, depuis janvier 2015, c’est victoire sur victoire du système dans TOUS les pays occidentaux.

    Je vis aux Etats-Unis... ça fait des années qu’on nous raconte que le pays est au bord d’un effondrement économique, or, autour de moi, je ne vois que des gens qui consomment de plus en plus : des voisins qui changent de voitures (et la plupart des américains ont encore plus de voitures devant le garage qu’avant la crise de 2007-08), qui font des travaux dans la maison, dans le jardin, qui partent en vacance, etc. Des amis qui trouvent de meilleurs emplois...

    Je voyage pas mal pour le boulot depuis 3-4 mois et partout où je vais l’énergie est absolument hallucinante : les aéroports sont pleins à craquer, la circulation routière n’a jamais été aussi dense, il y a des queues partout devant les restaurants au moment du dinner, etc.

    Alors oui, il y a des secteurs, ou des enseignes qui se portent mal... mais ça a toujours été le cas...

    Un exemple... Zero Hedge (que Pierre Jovanovic aime bien citer, mais qui s’est planté sur absolument TOUT ces 7 dernières années) nous bassine régulièrement avec les ventes en baisse de McDonald’s... ce qui est vrai... mais ce qu’ils omettent de dire (et je pense que c’est de la malhonnêteté de leur part), c’est que des enseignes plus chères voient leur chiffre d’affaire monter en flèche depuis 2-3 ans...

    Enfin bref, tout ça pour dire que personnellement je ne vois pas le système s’écrouler d’aussi tôt.

    A la limite Hollande sera même peut-être réélu en 2017. Et s’il ne l’est pas ça sera un Juppé ou un Sarkozy ou autre... et les Français recommencerons leurs lamentations... "Vivement 2022..."

     

    • #1180554

      Va faire un tour en Grèce,Espagne,Italie.


    • La consommation que tu décris est réelle mais elle se fait avec de l’augmentation de crédits et donc d’augmentation de dettes uniquement. Ceci n’est que virtuel. Il y aura un retour de bâton, c’est sûr et certain ; après libre à toi de croire ce que tu veux ; la chute n’en sera que plus brutale.


    • Votre argumentation ne tient pas car rien n’est plus trompeur que les apparences. Personne ne sentait venir l’effondrement de 2008, la croissance américaine était arrogante bien que totalement fictive puisque fonctionnant sur le crédit. Depuis 2008, la masse salariale a baissé en volume et la consommation se maintient par le crédit. Les mêmes causes entraînant les mêmes effets, nous allons vers une nouvelle crise. Si la croissance était réelle, la dette n’aurait pas augmenté de 720 milliards en un an. Donc avec une dette qui n’est plus contrôlable, une croissance basée sur le crédit, des dépenses militaires ahurissantes, une population active historiquement basse, une pauvreté ne vous en déplaise endémique (food stamps), la faillite du gaz de schiste à venir suite à la baisse dramatique du prix du baril, des services publics en déshérence, l’Amérique se tiers-mondise encore plus vite que l’Europe. Votre névrose anti-française ne doit pas vous faire oublier que la crise de 2008 (vous savez qu’il y a eu une crise en 2008) en voie de reproduction est venue de ce pays merveilleusement dynamique où vous avez immigré. Que 3 illuminés se trompent sur le moment de la faillite n’invalide pas le constat. Je vous donne rendez-vous, moi modeste péquenaud d’une France sclérosée, en 2022. D’ici là, votre pays de Cocagne, comme signe de sa formidable santé, aura sûrement rasé la chine et la russie, comme il a déjà rasé le moyen orient.


    • @Frederoc :

      Tu as 100% raison, mais le fait est que ça fait plus de 70 ans que ça dure... et ce n’est pas près de s’arrêter. Il y a la réalité et ce en quoi on voudrait croire (l’effondrement des États-Unis).

      Au passage, les Français sont de très grands contributeurs à l’hégémonie américaine... quand on vient faire un tour en Feance, franchement, les Français sont plus américains que les Américains eux-mêmes.

      Nike, Hollywood, McDonalds, Coca-Cola, Apple, etc... la France est un paradis pour toutes ces marques... d’ailleurs, même les "dissidents" en raffolent.


    • @bhhell :

      Premièrement, j’adorerais revivre en France. Malheureusement la France n’existe plus. Une nation est bien plus que des frontières sur une carte. Si demain je place 15 millions de scandinaves en Syrie ce ne sera plus la Syrie ; de même que si vous vous rendiez à Tokyo demain pour faire du tourisme et que vous ne croisiez que des blonds aux yeux bleus partout dans les transports en commun, etc., et qu’il vous était impossible de trouver du sushi mais de la choucroute et des saucisses partout, vous vous poseriez des questions.

      Deuxièmement, il n’y a pas eu de crise en 2008. Ce qui s’est passé en 2008 fût l’une des étapes programmées pour une domination accrue des élites sur le monde : 2008 a permis de mettre en place la politique de taux zéro dans le monde entier, ce qui force les gens à soit consommer, soit spéculer, mais en aucun cas économiser sous peine de voir le fruit de leur labeur fondre comme neige au soleil.

      Vous pensez vraiment que tout le monde s’est mis à faire défaut sur son crédit immobilier au même moment en 2008 ? Bien sûr que non : 2008 était une démolition contrôlée.

      Tout ça est bien entendu un peu plus compliqué que ça, mais je peux vous dire que Wall Street a le contrôle total de la bourse et qu’il ne peut y avoir un crash que s’ils le souhaitent. Point.

      Il faut écouter Gabriele Adinolfi quant à la "crise" et la soi-disante fragilité du système.

      Pour finir, pour ce qui est des points que vous énumérez sur la soi-disante défaillance du système au États-Unis, je vous invite à aller écouter les deux dernières minutes de l’intervention de Maurice Gendre dans la deuxième vidéo de la conférence Tavistok dans la section vidéo sur E&R...

      Moi je ne suis pas ici pour faire l’apologie des États-Unis, bien au contraire... j’essaie simplement d’analyser la situation objectivement, comme le fait Adinolfi, pour éviter de tomber dans cette spirale de faux espoirs...


    • Personne n’a dit que tout le monde est touché par la crise et qu’une partie minoritaire de la population n’en profite pas.

      Les 1% les plus riches gonflent leurs bénéfices d’environ 20% par an depuis la crise de 2008.
      En dessous, selon la théorie du ruissellement, il doit bien y avoir entre 15 et 20% de bourgeois qui occupent de très bons emplois.
      Concernant les classes moyennes, la qualité de vie diminue (et je m’en fiche des tas de merdes made in china qui donnent l’illusion de consommer toujours plus, et cela en contractant des dettes).
      Tout en bas de la société américaine on trouve 49 millions de pauvres qui survivent grâce aux aides alimentaires. On peut dire qu’il y a un pays du tiers monde au sein même du pays le plus développé du monde...

      Le ministre Holder, dans un discours prononcé devant le Brennan Center for Justice, a dit :
      « Bien que les Etats-Unis ne constituent que 5 % de la population mondiale, nous incarcérons plus d’un quart des prisonniers de la planète. »
      Ceci s’explique par la violence de la société américaine. Sans un système carcéral très répressif, ça serait la guerre civile... (ça viendra aussi en France, quand le laxisme laissera sa place à un État policier)

      Pour finir, je dirais que ce sont ceux qui vivent le mieux dans ce Système capitaliste en sursis (qui contient les germes de son autodestruction) qui seront les plus surpris par sa chute, aussi brutale que son ascension fulgurante.


    • J’ai oublié de parler de l’essentiel : les USA sont dotés d’une puissante armée afin de pouvoir créer des faux-billets qui servent à acheter les matières premières et les cerveaux du monde entier.
      Avec ça c’est facile de se dire riche et puissant, que leur grandeur repose sur le mensonge et l’escroquerie.


    • @chaban,
      Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’au niveau des mentalités, rien ne change concernant l’Europe occidentale (Je ne cesse de le dire dans certains de mes commentaires sur E&R). Cela dit, l’effondrement est bel et bien en cours et peut prendre plusieurs formes ;concernant les différents scénarii envisageables, Mr Drac me semble très compétent dans ce domaine.
      N’oubliez pas la loi européenne de ponction des comptes en cas de faillite bancaire, même si officiellement cela ne concerne que les comptes de plus de 100000 euros, qui entre en vigueur l’année prochaine.
      Si cette loi a été pondu, c’est qu’elle va avoir son utilité dans les temps à venir. Nos chères élites pourront nous ponctionner en toute légalité.
      Vous êtes aux USA, vous aurez peut-être un peu plus de répit que nous résidant sur le sol européen.


    • suite et fin.
      Un effondrement économique total, je pense, relève de l’accident et d’une perte de contrôle. Par définition, un accident est imprévisible.


  • Entre le sioniste Cameron et le sioniste Miliband pourquoi choisir ?

     

    • Contrairement à ce que vous pensez, Nigel Farage est un sioniste lui aussi. Au parlement européen, il n’a jamais voulu s’allier avec le Front National pour motif que c’est un parti antisémite.


  • je vous laisse regarder le site http://www.deagel.com/country/forec...

    site militaire plutôt connu pour la 1ere fois les modèles prévoient une chute de la population en 2025

    petit commentaire de piero san giorgio
    https://www.youtube.com/watch?v=xa-...

    le multiculturalisme est une porte ouverte à la guerre civile surtout dans les pays anglo saxons

    le modèle à un problème je vous l’accorde mais bon il y a un début de conscience le modèle de Cameron va chuter brutalement

    le chômage chute avec des emplois mal payés mais avec une dette public qui passe de 40% en 2005 à plus de 90% encore plus vite que nous ce qui montre que cela va très mal aussi chez eux


  • Les Anglais sont les rois de la fraude électorale j’ai un doute sur l’authenticité de ce résultat , et puis BFM WC qui nous dit que Nigel Farage c’est l’extrème droite , franchement c’est du n’importe quoi , maintenant tout ce qui est du côté des interêts du peuple c’est soit "populiste" soit "extrème droite" .

     

    • En règle général, tout ce qui est anti U.E est d’extrême droite ou populiste ou fasciste.
      Les gentils sont les pro-européens, les méchants les anti-européens.

      Et comme tous les systèmes électoraux sont choisis pour faire gagner les gentils et que tous les médias font de la propagande anti méchants, ça donne :

      Législatives en Angleterre :
      Nigel Farage UKIP 12,6% des voix, 1 siège
      Nick Clegg Libéraux-démocrates 7,9% des voix, 8 sièges.

      Législatives en France :
      EELV 5,46% des voix, 17 sièges
      FN 13,6% des voix, 2 sièges.


  • En 2015, il y’a encore des gens qui croient, encore, à la sincérité du vote, et partent de leur analyse stéréotypée pour expliquer, doctement, le succès des uns ou l’échec des autres ! En fait, ils ignorent ou feignent d’ignorer que les dés sont pipés à l’avance.
    Bah, il faut bien que jeunesse se passe.

     

  • Indépendance légitime pour les authentiques peuples d’Europe subissant le joug des Etat-Nations aux dimentions fausses (issues de guerres..), colonialistes, accapareurs..
    Liberté pour l’Ecosse, Catalogne, Euskadi (Pays-basque), Corse, Bretagne, Pays-de-galles..etc..

     

  • Vu qu’ils croient qu’il y a un gouvernement de Gauche en France ça ne leur donne pas envie.
    Les écossais ont voté indépendance, on pourrait penser que c’est une erreur de timing mais peut être se sont ils rendu compte qu’il n’y avait aucun salut à attendre plus à gauche.
    Nous aurions voté FN au lieu de Hollande aux dernières élections ça aurait été un moindre mal.
    Tout fonctionne bien actuellement d’un point de vue libéral l’Europe sert de rouleau compresseur social et l’Angleterre sert de vitrine du libéralisme avec ses légions de travailleurs pauvres et sa classe moyenne qui en profite voir son afflux massif de Français entre autres.


  • Y en a qui aiment bien aller voter, ça leur fait une activité pour la journée et pour le soir avec les résultats à la télé.


  • #1180958
    le 09/05/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Royaume-Uni : victoire des conservateurs de David Cameron

    L’arnaque électorale fonctionne à plein régime chez nos voisins d’outre-Manche ! Dommage que notre amie Louve ne vienne plus commenter ici, nous aurions eu son sentiment depuis l’intérieur de UKIP.


  • "Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit." Coluche.

    Chouard a raison. Pour ma part je ne vote plus, je ne voterai plus ... ça entretient une illusion de choix, un choix pré-déterminé par une oligarchie. Ne votons plus, rassemblons nous, pour sortir de ce système qui entretient nos divisions pour le bénéfice d’un tout petit nombre.


  • Maintenant que l’Union Européenne (création et cheval de Troie des Etats-Unis) a quasiment signé le Traité transatlantique, l’Angleterre va pouvoir quitter l’U.E - dont elle n’a jamais vraiment fait partie d’ailleurs vu qu’elle s’est toujours gardée d’intégrer l’espace Schengen et l’euro. Sa mission est accomplie.


Afficher les commentaires suivants