Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

SNCF c’est possible !

En cédant à la ville de Bobigny un terrain de la gare de marchandises, d’où plus de 22.000 juifs internés au camp de Drancy ont été acheminés vers les camps de la mort, la SNCF n’a pas satisfait entièrement la communauté juive de France, qui veut que la compagnie clarifie son rôle dans les déportations.

Alors que le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a reconnu ce mardi à Bobigny (lire notre reportage) que son entreprise, bien que « contrainte, réquisitionnée », fut « un rouage de la machine nazie d’extermination », certaines voix restent très critiques.

Avocat de 600 anciens déportés juifs, résistants et parents de victimes, Avi Bitton estime que la SNCF a facturé le transport des juifs à l’Etat Français. Avi Bitton, qui a déposé plainte en 2006 contre la SNCF devant le tribunal administratif de Toulouse, avait perdu devant le Conseil d’Etat.

Avec l’ancienne gare de Bobigny, explique cet avocat, la SNCF « essaie de se payer une mémoire à moindre coût par quelques mots d’excuses qui ne lui coûtent rien, alors qu’on lui demande d’indemniser les victimes qui ne l’ont jamais été ».

Voir la suite sur le site de Libération.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.