Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

SNCF : rappel des raisons de la grève par Gabriel Rosenman

5 juin 2014

 

 

Gabriel Rosenman est cheminot à Paris-Saint-Lazare, militant chez Sud Rail et au NPA [1] :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

146 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #861618
    le 17/06/2014 par marlon branleux
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Je n’aurai pas cru qu’un jour je serai d’accord avec une grêve générale de la sncf, on arrête pas de changer
    Courage les gars, vous vous plaignez pour d’excellentes raisons, une partie de la gauche officielle qui en a marre de adolphe valls vous ont rejoint ; je pense, j’espère, que vous tenez le bon bout et que vous aurez gain de cause en tout cas, je suis solidaire
    Pas question que l’on ait des trains aussi dangereux que des grands huit mais sans la barre de sécurité comme en angleterre
    Pas de culpabilité ; cette année de toute façon, il y aura peu de gens qui auront les moyens de partir en vacances alors, gageons que vous ne causerez pas trop de torts au peuple par votre greve

     

    • #861960
      le 17/06/2014 par Gringo
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      500 000 cheminots à l’après deuxième guerre mondiale,
      environ 150 000 à nos jours et un trafic et réseau multiplié par
      4 ou 5 en 60 ans


    • #862242

      Tu as l’impression que les cheminots mettent encore du charbon dans les locomotive TGV ?
      Faut vivre avec son tps...

      Le type il parle des points de vente en dur pr les tickets, il y a un truc qui s’appel internet, on peut réserver son ticket avec ça, oui c’est très pratique...
      C’est des dinosaures à la SNCF, ils veulent surtout rien changé pr les acquis sociaux...


    • #862378
      le 18/06/2014 par boubou
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Je vais rappeler une évidence : tout le monde n’a pas internet et certaines personnes souhaitent encore parler à un être humain.


    • #862686

      @Rb , en parlant des résas internet, il faut savoir également que la SNCF sous traite cette partie informatique à l’étranger, alors qu’il y a du personnel compétent


  • #861620
    le 17/06/2014 par Hamza 02
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Combat syndical stérile.
    Des années que vous faites grève chaque année, vous vous servez des travailleurs et des voyageurs pour votre fausse lutte, votre minute de la haine, et vous pochetronner au bistrot.
    Les seuls que vous gênez avec vos grèves ce sont les petites gens, et le pouvoir s’en fout, mais vous vous faites emboucaner par vos sbires syndicalistes.


  • #861664
    le 17/06/2014 par jedgreen
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    C’est marrant quand j’entend des mecs de Sud Rail à la TV, la plupart du temps j’en ressort avec un avis antipathique sur leur motivations. Alors qu’ici (même si chacun a son avis sur la grève) on comprend au moins un peu mieux les motivations.
    C’est bizarre, non... ? Serait-ce encore un coup des merdias qui s’amusent à faire semblant de nous informer ?
    Je n’ose le croire....
    Et ça prend moins de 10 minutes en plus ! Les merdias n’ont même pas l’alibi de pouvoir dire que ce serait trop long d’expliquer en détail.
    Alors c’est vrai que ce n’est que la version de Sud Rail... Mais c’est quand même pas mal d’avoir la version détaillées des grévistes !


  • #861669

    Il y a un gros problème de communication dans les syndicats. Les militants de base, que je crois pour la plupart sincères comme ce monsieur, devraient axés la grève sur des manifestations devant l’Elysée et l’Assemblée nationale, pas sur les perturbations du traffic.
    Les raisons de la grève sont inaudibles et passent totalement à la trappe, comme sur le site du Figaro, vent debout pour inciter le "populo" à se faire les dents sur le personnel de la SNCF (tensions horizontales).
    Ils doivent vraiment prendre conscience du piège dans lequel les directions de la CGT notamment les enferme et se dépêcher de rejoindre le FN qui envisage de créer un autre syndicat.

     

    • #863829
      le 19/06/2014 par Vive les dirigeables !
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Bonjour. Un cheminot a le droit de faire la grève en droit français. Mais si sa maison brûle et qu’il appelle les pompiers et que les pompiers sont en grève, est-ce qu’il trouvera ça bien le droit de grève ? Tous les travailleurs devraient avoir le droit de faire la grève en France, il n’y a pas d’égalité, c’est injuste. Salut cordial. Béatrice Berthelage-Hervé


  • #861686
    le 17/06/2014 par Pamfli
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Ce matin, j’ai assisté à l’agression d’un voyageur à l’encontre d’un groupe de grévistes sncf syndiqués cgt.
    Les grévistes lui ont répliqué, j’ai notamment entendu : « Fainéant ? Et toi bourgeois tu te pointes à 9h20 à ton travail, alors que nous, nous faisons rouler les trains tôt le matin et tard le soir ? »
    Ils en sont venus presque aux mains.
    En s’éloignant, le voyageur a fini par hurler quelques insultes, et un gréviste, excédé de se faire cracher à la gueule, lui a répondu : « Tu vas voir salle bourgeois, on se reverra au moment de la révolution, on va t’égorger ! »
    J’ai échangé avec des grévistes qui m’ont exposé leurs points de vue :
    - Celui du laisser aller depuis 5 ans : sur ordre de la Direction de la sncf, en cas de dysfonctionnement, il est demandé aux cheminots conducteurs de train de banlieue de ne plus prendre de voyageurs, de les abandonner sur le quai. J’ai constaté souvent des trains vides qui passaient en gare sans s’arrêter. Alors qu’auparavant les conducteurs acheminaient les voyageurs jusqu’à leur destination ;
    - La présence étonnante des membres du staf de communication au chasuble sncf rouge, absents pendant 5 ans alors que les conditions se dégradaient pour les voyageurs, aujourd’hui jouant le rôle de gentil contre les méchants grévistes… ;
    Ils m’ont précisé qu’ils avaient beaucoup de mal à expliquer les raisons de leur mouvement même auprès de leur famille intoxiquée par la presse officielle. Ils ne supportent plus cette presse qui les traite d’irresponsables en exploitant les retards aux concours et aux épreuves du baccalauréat...
    Ces grévistes étaient surpris de voir un voyageur à leur écoute, signe d’un dialogue social absent, cassé par le grand patronat avec la complicité de ceux qui nous dirigent.
    Ça ressemble à du chaos provoqué annonciateur d’un changement « salvateur » car tant espéré par les usagers trop excédés, mais pour obtenir quoi ?
    Moins de service public ?


  • #861708

    Le problème c’est que pour une fois ils font peut être une grêve utile. Mais à force de faire des grêves à tout va et d’être incompétents, les gens sont ulcérés et ne vont pas chercher à comprendre.

     

    • #861836

      je plussoie votre propos !


    • #862105
      le 17/06/2014 par teleric
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Qui vous dit qu’ils sont incompétents. Peut-être travaillent -ils sur ordre d’une direction qui les empêchent de faire leur travail dans de bonnes conditions.
      Plus il y a aura de compréhension du fonctionnement interne, mieux ce sera pour tout le monde.
      On a pas encore vu des voyageurs remercier les agents SNCF d’être arrivé à l’heure et vivants à destination mais ce sera peut-être bientôt le cas.


  • #861718
    le 17/06/2014 par Lekuk40
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Merci pour ces précisions sur les raisons de la grève des cheminots, elles ont le mérite d’être claires, contrairement à celles commentées dans les médias, qui jamais ne parlent de démantèlement, de précarité, d’effondrement du service public... A les entendre, il s’agirait presque d’une saute d’humeur, d’irresponsabilité, de la part de salopards qui ne s’accordent que sur un seul point : nous emmerder !
    J’ai fait l’expérience du train ce w.e... Ma fille passant le bac à Bayonne et craignant de remonter à Bordeaux pour s’y trouver coincée, je me suis offert un petit séjour au Pays Basque au frais de la SNCF, puisque les contrôleurs déserteurs m’invitaient à faire des économies... Bien sûr, il a fallu patienter pour sauter dans un des rares trains disponibles, mais ce qui fut très plaisant, et c’est la raison de mon laïus, c’est de constater l’absence d’animosité des voyageurs entassés les uns sur les autres, leur compréhension à la limite de l’encouragement pour ce juste mouvement de colère... Peut-être, pensais-je, n’ont-ils pas les uns les autres la possibilité d’exprimer leur ras-le-bol du quotidien (c’est le cas des chômeurs) et ainsi soutiennent-ils, par procuration, ces courageux manifestants ? Peut-être ont-ils pris aussi l’habitude de rester à quai ?
    "Un jour, nous prendrons des trains qui partent..." disait Antoine Blondin.
    Je remercie en tout cas les cheminots de sacrifier une bonne partie de leur salaire, au coeur de la crise et avant les vacances, pour notre défense...


  • #861752
    le 17/06/2014 par vivugo
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Encore une occasion de constater que l’ensemble des médias sont complices des politiques, du patronat, et de la haute finance, tous main dans la main.
    Aujourd’hui aux infos de 13h à la télé, interview des voyageurs mécontents, puis sondage proposé au téléspectateurs : "êtes-vous favorable à la poursuite de la grève ?"
    Pas un mot sur les raisons du conflit.
    Merci à E&R de nous offrir ces explications. Je relais.


  • #861761
    le 17/06/2014 par Tomahawk
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    C’est ce qui s’appelle une explication claire et limpide...
    Merci
    Je soutiens donc les.grévistes


  • #861765
    le 17/06/2014 par MARISIS
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    merci à E&R d’avoir publié cette vidéo. vous l’aurez compris la grève continue. j’en vois déjà râler, dire que les cheminots sont des privilégiés, mais c’est faux et on doit les soutenir ! leur en voulez pas pour les désagréments, adressez vous auprès de notre gouvernement sociétaliste.

     

    • #865036
      le 20/06/2014 par Vive les dirigeables !
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Bonjour. Voyager gratuitement en train avec toute sa famille, et être à la retraite à 55 ans et être payé quand on fait grève et ne jamais se faire virer ça s’appelle des privilèges, que les fanatiques sans foi ni loi appellent : "des acquis sociaux." Il ne faut pas se foutre de la gueule des gens.


  • #861767
    le 17/06/2014 par latonte
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    En gros, pour résumer : les filiales rentables de la SNCF seront vendues aux investisseurs étrangers, alors que les activités déficitaires seront prises en charge par l’impôt.

    Le mécanisme impitoyable d’expropriation de notre patrimoine national par des prédateurs financiers dé-territorialisés s’aggrave chaque jour dans la léthargie médiatico-pathologique généralisée.

    En ce moment, c’est le foot. Quand on a les yeux tétanisés sur un écran lumineux, on devient indisponible pour vivre dans le réel ou juste améliorer sa condition.

     

    • #862366
      le 18/06/2014 par boubou
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Tout à fait.

      Privatisation des profits, nationalisation des dettes, un grand classique du système libéral.

      Comme quoi, même les plus libéraux aime à avoir un Etat protecteur. Ha ha.


  • #861778

    ok pour se battre contre la vente à la découpe du bien commun aux Banksters.

    mais j’ai quand même du mal à pleurer pour ces agents SNCF...
    Entre autres avantages, quel est leur temps de travail REEL hebdomadaire ?

    ça sent la fin des privilèges...

     

    • #861904

      @1978
      Donc, tu souhaites que le nivellement se fasse par le bas si j’ai bien compris ton propos ?


    • #861944
      le 17/06/2014 par La Souris Déjantée
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Il ne s’agit pas de se lamenter sur le sort des agents, cher monsieur, mais plutot effectivement sur le devenir d’un service en voie de disparition.
      Cependant ne vous fourvoyez pas sur "les avantages" comme vous dites de ces agents.
      Un CE de moins en moins exceptionnel et surtout des conditions de travail de plus en plus difficiles, manques cruel d’effectifs suivant les gares et manques de moyens tout court, des horaires extrêmes en terme d’amplitudes. N’allez pas faire d’amalgame surtout, les agents ne sont pas les dirigeants de la sncf, sachant que ces derniers n’ont strictement aucun égard pour eux.
      De quelles privilèges parlez vous si ce n’est le fait qu’ils ne payent pas le train. Croyez vous sérieusement que cela suffit à les qualifier de parasites comme le mentionne à demi mot tous les medias mainstream ainsi que la majorité de nos élites...


    • #862102
      le 17/06/2014 par tain de francais
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      privilégies de gagner 1500€ par mois et ne pas avoir tout tes week end et tes nuits.
      avez vous déjà eu les couilles de faire gréves , perdre du pognon aux nom de vos valeur et d’expliquer a vos gosse qu"il faut se serrer la ceinture pour leur laisser une France ,je dirais même la France qui vous a bercer et qui eux vas les croquer.
      elle est bien parti la réconciliation des prolos qui bavent sur des prolo qui luttes , peut être mal ! mais qui se laissent pas baiser sans essayer de remettre leur slip.


  • #861803
    le 17/06/2014 par constable
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Sous couvert de dégradation des conditions de travail et de la sécurité du réseau, ce pourquoi ils chouinent c’est de devoir bosser 10 jours de plus par an pour équilibrer avec les filiales privées. Quand on sait à quel âge ils partent en retraite et tous les avantages dont ils disposent tout au long de leur carrière, ça laisse songeur...

    Les syndicalistes dans la fonction publique, c’est pas touche à mes acquis et le privé peut crever.

     

    • #862136
      le 17/06/2014 par benoitR
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Le privé avait les mêmes acquis après guerre. Ce ne sont pas les cheminots de la SNCF qui les ont laissé aller...


  • #861835

    Je comprends les raisons de leur colère. Mais je n’arrive pas éprouver de la solidarité avec un groupe qui cherche à paralyser toute la France. Les problèmes qu’ils veulent causer aux usagers sont disproportionné. Surtout qu’ils sont loin d’être la profession la plus maltraitée par le système.
    Heureusement que les initiatives de covoiturage jouent leur rôle, pour les bacheliers et les travailleurs. Et plus il y aura d’alternatives à la SNCF, moins leurs mouvements de grève auront d’impact.
    Ou bien alors ils faut tout nationaliser. Mais pas sur que ça change les choses, ils n’assumeront peut être toujours pas leur role dans le fonctionnement du pays.

     

    • #862363
      le 18/06/2014 par boubou
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Le métier des cheminots, c’est de faire rouler des trains de voyageurs et de marchandise.

      Donc quand ils font grève, les trains ne roulent plus. C’est tout. Ils ne cherchent pas à paralyser la France, ils veulent que leur avis soit pris en compte et les grèves "non-perturbantes" n’ont pas suffi.

      D’ailleurs la grève dans le secteur du transport est à double tranchant et la direction de la SNCF et le gouvernement le savent très bien, il suffit de voir les campagnes d’incitation à la haine contre les cheminots grévistes.

      Plus les cheminots seront soutenus plus le mouvement aura une chance d’aboutir sur une victoire des ouvriers, mais les dirigeants, je pense, misent sur un pourrissement (pas de salaire pour les grévistes) voire des incidents avec des usagers.

      Par ailleurs, ces dernières années, les cheminots grévistes ont fait l’objet de poursuites judiciaires, il est possible que ce gouvernement (qui ne recule devant rien, voir l’affaire Dieudonné) pousse le curseur plus loin dans cette criminalisation des mouvements de contestation ouvriers.


  • #861840

    Au boulot bande de glandeurs de base !!! Et les millions de gens que vous prenez en otage par vos grèves à répétition et qui ont pourtant un statut bien moins privilégié, vous en faites quoi ????

     

    • #861882

      Petite soumise, ici c’est gauche du travail.


    • #862495

      Et ça implique donc de défendre des gâtés-pourris hyper-privilégiés qui prennent le pays en otage dès que quelque chose leur déplaît ???


    • #863683
      le 19/06/2014 par cedric
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Henri c’est eux qui sont privilegié mais les salariés du privés qui sont oppresser.

      Le revenu du capital augmente, cleui du travail baisse.

      Je repete le propos tenu plus : ici c’est gauche du travail !!!!

      Pour "droite du travail, droite des valeurs" faut aller voir certain courant de l’UMPS.


    • #863688
      le 19/06/2014 par cedric
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      je voulais dire "ce ne sont pas eux les privilégiés"


    • #863733

      @ Henri, typique du lecteur du Figaro jaloux et aigri. Le but d’E&R est de faire monter le niveau de conscience politique, pas de l’abaisser.
      Moi je veux qu’on aligne TOUT LE MONDE sur les statut des cheminots.
      Ceux qui râlent aujourd’hui seront exactement les MÊMES qui râleront demain pour des raisons diamétralement opposées.


  • #861842

    Pour information, j’ai déjà croisé ce type qui est au NPA (ancien étudiant)... Ca n’annule pas son argumentaire sur la question précise de la libéralisation du rail, mais on pourrait lui faire remarquer ses nombreuses contradictions qui le rend en réalité co-responsable des causes dont il dénonce les conséquences... De plus, les syndicalistes de sud jouent les héros du syndicalisme révolutionnaire, alors même qu’ils n’existent que dans les boites où la conflictualité sociale est la plus évidente et ne demande pas beaucoup de prise de risque. Au moins avant les établis gauchistes allaient à l’usine...

     

    • #861928
      le 17/06/2014 par Tocqueville
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      oui moi aussi je le connais, assez bien même, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il cumule :
      Juif Askénaze communautaire, Trostkyste, membre du NPA, Papa ancien déporté et sioniste revendiqué....
      bref la total : oeuf, Jambon, fromage


  • #861852
    le 17/06/2014 par Starkamanda
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Avec tous vos avantages et le boulot assuré vous parvenez quand même à vous plaindre.

     

    • #862376
      le 18/06/2014 par boubou
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Naïvement, je pensais que sur le site d’ER, nous serions dispensés de ce genre de commentaires.

      Starkamanda, tu disposes de toutes les infos sur le site pour pouvoir comprendre les motivations des cheminots.

      Au cas où tu ne comprendrais pas bien :

      - lutter contre le dumping social (ouverture du marché du rail et conditions de travail et rémunérations calées sur le moins-disant), c’est être patriote
      - lutter pour garder un service public national du transport ferré, c’est être patriote
      - lutter pour ses conditions de travail et de rémunération, c’est simplement avoir des couilles

      La grève des cheminots t’intéresse-t-elle seulement parce que, du fait même de la nature de leur activité, cela cause des désagréments dans ta vie quotidienne ?
      En fait, quand les mecs d’une usine font grève tu t’en branles parce que ta petite vie n’est pas perturbée.

      Retourne sur le Figaro.fr, poste ton commentaire et tu vas avoir plein d’imbéciles pour te soutenir. Et sinon, si ça t’intéresse d’avoir des "avantages", tu peux postuler à la SNCF, ça recrute encore.


  • #861853
    le 17/06/2014 par Tomawak
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Sans être ni cheminot ni proche de cheminot, ce n’est pas parce certains acceptent de se faire baiser dans leur boulot sans manifester que les cheminot doivent en faire de même.
    Révoltez vous contre vos patrons, votre gouvernement et contre tout ce qui est injuste mais ne rendez pas votre lâcheté contagieuse.

     

    • #861886
      le 17/06/2014 par Sennacherib
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Bravo !!! bien dit !!!! bougez vous le cul pour obtenir des avantages au lieu de vouloir supprimer ceux des autres qu’ils ont obtenus en se battant !!!!
      Belle mentalité de larbins.........


  • #861855
    le 17/06/2014 par Starkamanda
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Beaucoup de métier à l’avenir seront entièrement robotisé. Je vous conseille de faire peu d’enfants mais de bien vous en occupez, et ce même en dépit du grand remplacement. Vaut mieux une communauté fdesouche unie mais minoritaire qu’une masse amorphe et divisée.


  • #861857
    le 17/06/2014 par picadello
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Comme d’habitude, et là je ne parle pas de cette interview, on nous fait le coup de "la prise d’otage" des passagers . Il serait temps qu’on parle un peu de la prise d’otage cosmique, comme dirait Frédéric Lordon, de tous les déposants, c’est à dire la prise d’otage universelle perpétrée par le système financier, qui aurait dû s’arrêter en 2008. Et bientôt ce système nous laissera tous à poil et sans rien à bouffer puisque a France ne subvient plus à ses besoins. Tu parles d’une putain de prise d’otage !!
    Quand à la division en secteurs rentables et non rentables, le système ferroviaire anglais ne s’est toujours pas remis de la déliquescence prolongée du système de maintenance voulu pa Thatcher.


  • #861859
    le 17/06/2014 par Etienne
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Leur combat est juste d’un certain côté quand bien même une partie de leur lutte vise à maintenir leurs privilèges non justifiés. Pour autant, à force de passer pour les "branleurs" de service en faisant grève tous les ans (alors que le salarié de PME ne connait pas ce mot...) et en créant les conditions d’un réel calvaire pour les petites gens et plus généralement pour de nombreux français toute classe sociale confondue (travail, école, déplacement annexes, tourisme + le fret), il est normal que leur grève ait énormément de mal à passer au sein de la population française (hors SNCF) qui commence malheureusement à en avoir marre de voir les plus bien lotis ou presque se plaindre sans arrêt. Mais il faut le répéter : 70% de leur combat est tout à fait juste et on comprend aisément qu’en dehors de la grève, les salariés de la SNCF n’ont pas tellement d’autres moyens de s’exprimer.


  • #861862

    Si la France était une Démocratie au lieu d’être une République, ce projet de réforme de la SNCF aurait été soumis aux votes des Français et comme il dessert à la fois l’intérêt général et l’intérêt des cheminots, je ne doute pas que la majorité des Français l’aurait rejeté.


  • #861867
    le 17/06/2014 par voronine
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    J’ai beaucoup voyagé en train pendant quarante ans... J’ai donc pu me faire une idée assez précise du cheminot .Personnage souvent imbuvable lorsqu’il "travaille", haissable lorsqu’il est dans son état normal : en grève .


  • #861883
    le 17/06/2014 par fred13
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Il manque une question cruciale dans l’interview : pour qui ce monsieur a-t’il voté aux dernières élections ? Parce que si la réponse est PS, PC, FDG ou autre parti gauchiste, la haine des usagers à leur encontre n’est qu’un juste retour de bâton.

    Ces crétins abusent clairement du droit de grève à des fins idéologiques. La décision de privatiser la SNCF si c’est le cas n’est qu’une conséquence des choix politiques débiles du peuple de France. Ce n’est pas leur grève qui va arranger ça.


  • #861885

    La grève est un moyen inefficace pour faire plier le gouvernement car les membres du gouvernement ne sont pas directement affectés par elle. Seuls les usagers de la SNCF sont pénalisés, ce qui est injuste et inefficace car eux sont attachés à ce service public. Les syndicats sont des traîtres qui pénalisent exclusivement les Français et ne s’attaquent jamais physiquement aux politiques (brûler leur voiture, faire le siège de leur maison, etc.), pire, ces vendus appellent à voter pour ces européistes libéraux à chaque élection !
    On ne peut pas se plaindre des conséquences des causes que l’on chérit.


  • #861896
    le 17/06/2014 par Christian 4TT4LI
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    En clair :
    Tout ce qui n’est pas rentable restera au frais de l’état, donc nous le peuple Français à travers la prédation fiscale.
    Tout ce qui est rentable sera privatisé et vendu à des actionnaires.
    Nous allons donc financer les revenus des actionnaires deux fois, en payant le billet de train et en payant l’entretien des lignes.
    Pour les cheminots, les contrats s’aligneront sur le moins avantageux.
    Il faut que les riches soient encore plus riches et que d’autres viandards puissent également rentrer dans le cercle des milliardaires.
    Il faut beaucoup de pauvres pour fabriquer des riches et d’innombrables ultra-pauvres pour fabriquer des ultra-riches.


  • #861901
    le 17/06/2014 par tetsuo
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Ils se fichent que des abcheliers arrivent en retard à leur examens compromettant ainsi leur avenir mais il faudrait qu’on soit solidaire ? Et pourquoi ils n’ont jamais fait d’operation transport gratuit ? Parcequ’on ne leur paiera pas les jours de greves. Avez vous deja envoyé un CV à la SNCF ? Ne revez pas, la place se transmet de père en fils.

     

    • #862012

      Bonsoir,

      La "gréve de la pince" est interdite pour les contrôleurs. Le train offert gratuitement par les cheminots vous pouvez oublier.
      Si l’usager ne paie pas, c’est le contribuable qui le fera. C’est souvent la même personne au final : vous et moi.

      Il ne faut pas tout mélanger, la SNCF reste une entreprise où chacun a sa chance d’entrer.
      Tout ce qui compte c’est que le candidat soit compétant pour l’emploi désiré et apte aux fonctions de sécurité le cas échéant.
      Je connais pas mal de gens qui y sont rentrés sans pour autant être fils de cheminots.


    • #862080
      le 17/06/2014 par tetsuo
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Ah bon juste les competences ? Et on fait comment pour postuler à une offre qui ne circule qu’en interne ? J’avais decouvert cela quand une fille de ma classe recevait des offres de stages via sa maman employée par la SNCF, ces offres n’etait accessibles qu’aux employés de cette boite ou plutot cette secte.


    • #862094

      Oui c’est possible. Il y’a des postes qui ne sont proposés principalement qu’en interne.
      Cela concerne les postes complexes où une première expérience terrain est indispensable.
      ex : responsable de lignes, régulateur, certains postes d’encadrement, etc...

      Il est logique qu’un formateur de conducteurs (CTT) ait déjà une première expérience de la conduite.


    • #862162
      le 18/06/2014 par Dr.Aiguille
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      testsuo a raison, c’est la même logique d’embauche chez Orange Labs...
      La quasi-totalité des offres ne circule qu’en interne.


    • #862565
      le 18/06/2014 par André Panda
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Parce qu’arriver en retard à un examen donné à tout le monde et avec lequel on ne peux absolument rien faire ça compromettrait tout l’avenir d’une génération ?

      Réveille-toi gamin, si tu penses sérieusement une connerie pareille c’est que ton avenir est déjà compromis depuis bien longtemps, et par des choses bien plus importantes que ça. Ton bac, c’est de la merde en barres. Chialer pour cette punition, c’est de la servitude volontaire. Se battre pour conserver les acquis sociaux pour lesquels nos aïeux se sont eux-mêmes battus, excuse-moi mais ça a quand même une autre gueule que le baccalauréat.
      Ok ça fait 3 ans que tu te fais chier à préparer cette merde qui pourrait se préparer en 6 mois si le système scolaire était bien fait et réellement là pour apporter des connaissances. N’oublie jamais que la génération de tes grands-parents avait un meilleur niveau de français au certificat d’étude, soit entre 10 et 12 ans !! En fait tu prépares pour ainsi dire ce diplôme au niveau ridicule depuis le début de ta scolarité. Et c’est aussi un vrai problème pour lequel il faudrait se battre, tes parents et toi en priorité. Mais pour cela encore faudrait-il ne pas aimer se faire enculer et voir toujours la paille dans l’oeil de son voisin quand on a une poutre dans le sien.
      En arriver à souhaiter que le nivellement se fasse toujours et forcément par le bas c’est déjà être un esclave. Un d’autant plus bon esclave que fier de l’être et près à tout pour que le reste de l’humanité devienne esclave avec lui si lui s’est résigné à l’être et à le rester.
      Dur de prôner la réconciliation et de tenir ce discours, mais pourtant c’est essentiel. Si clivage il doit y avoir et si traîtres il y a, c’est plus de coté de ceux qui n’ont rien et qui pensent que ça leur apporterait quelque chose si personne n’avait rien comme eux que de ceux qui ont des choses et se battent pour les conserver, même si dans le fond ils se moquent peut-être bien de ceux qui n’ont rien.
      Ca devrait être un exemple, mais il semble que ça soit plus facile d’être faible et de se résigner à accepter, et même appeler de ses voeux, un inexorable nivellement vers le bas.

      Parce que ça appelle quoi à ton avis ? Toujours plus bas !!! C’est tout...

      Mais si c’est ce que tu veux, je te souhaite bonne chance pour ton bac, grâce à lui tu aura le droit de passer la licence et ensuite le master qui te permettront peut-être un jour de laver des chiottes avec la langue pour un smic à 50€ en dormant dans la rue.


  • #861914
    le 17/06/2014 par thihen42
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Quand je lis les commentaires de crétins, je m’excuse mais il n’y a pas d’autre mot, qui traitent les cheminots de privilégiés, je me dis qu’il y a encore du boulot !

     

    • #862021
      le 17/06/2014 par Pierre Lagaillarde & son orchestre
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      - Voyager gratuitement partout en France avec sa femme et ses enfants : ça s’appelle être privilégié.
      - Avoir l’emploi du temps d’un fonctionnaire et plier avant l’heure : ça s’appelle être privilégié.
      - Pouvoir faire grève et empêcher les gens qui se rendent au travail en train d’aller bosser : ça s’appelle être privilégié.

      Ce sont des privilégiés qui défendent uniquement leur bifteak et n’ont jamais eu peur de mettre les gens qui se rendent au travail en train en difficulté. Avec leurs grèves tous les ans, ils paralysent les usagers.

      Maintenant que leurs privilèges sont enfin révisés, faute de budget, ils veulent mobiliser les usagers ? Qu’ils aillent plutôt se faire enculer.


    • #862211
      le 18/06/2014 par tonton
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Alors déjà le voyage n’est pas totalement gratuit il faut payer les réservations ( contrairement au midi Pyrénées emploi qui abusé du train gratuit pour faire du trafic de cigarette en Espagne...)
      Ensuite je n’est jamais quitter mon poste avant l’heure ! Sinon comment finir le boulot ? .... Et pour finir les horaires décalé son éprouvante je peux enchaîner quatre nuit et deux jour plus tard embaucher à 5h, je touche 1700e par mois et je bosse aussi le week-end ( environ 3 à 2 par mois).
      Alors Qd j’entends privilégié ça me fais doucement rire... Je n’ai pas à rougir ! Et renseignez-vous la retraite à 55 ans c’est terminé...
      Ne faites pas l’amalgame entre le vrai cheminot sur le terrain et le bureaucrate qui ne fait que de la politique...


    • #862315
      le 18/06/2014 par Dr.Aiguille
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      tonton d’une ton orthographe est atroce, de deux tu te moques passablement du monde.
      Saches que pour ta gouverne je suis en doctorat (et donc j’ai aucun week-end, aucun jour férie, pas de vacances, depuis 3ans) je dois m’auto-financer (job à côté) et de surcroit même en cumulant avec de l’enseignement à la fac je n’ai pas ton salaire. Et je me casse bien + la tête que toi l’ami. Tu nous vendras ta pleurniche un autre jour.

      A vouloir te faire passer pour un mal loti tu passes plutôt pour un nanti.


  • #861921
    le 17/06/2014 par Monsieur_Haut_De_Forme
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Oui il est vrai qu’un service public, comme le transport ferroviaire, qui se retrouve paralysé pendant plusieurs jours, peut agacer et faire monter la colère de ses usagers, c’est légitime.

    Mais ne pas chercher à comprendre le fond du sujet et ce qui pousse ces cheminots à se révolter est encore plus méprisable.

    C’est l’avenir d’un service, qui doit normalement rester public, qui est en jeu. Le dogme libéral européen impose l’ouverture à la concurrence. Qu’est ce que cela entraîne ? La privatisation. Qu’est ce que la privatisation implique ? La recherche du profit plutôt que la qualité. Ce qui entraînera une baisse de la qualité de service, une suppression des lignes non rentables (les lignes régionales notamment) et bien d’autres problèmes.

    "Oui mais ils pleurent pour leurs petits privilèges"
    Et donc ? C’est parce que le modèle ultra-libéral a précarisé nos situations que nous devons tirer vers le bas ceux qui ont encore accès à des droits décents ? Il est où le vrai socialisme, la vraie défense des travailleurs ?Surement pas dans notre gouvernement dit "socialiste" qui maintient sa position sur la réforme. De toute façon, il n’a pas le choix, c’est l’Europe qui l’impose.

    La Société Nationale des Chemins de Fer français représente encore, en certains points, ce que fût et ce qui peut être encore une vraie politique sociale d’un état soucieux du bien-être de son peuple.

    Alors oui, il est vrai que les syndicats ne sont pas les mieux placés pour parler. Surtout qu’ils ont été les premiers à valider l’Europe sans anticiper le grand danger que cela représentait.

    Reprenons nous. Ils n’auront plus besoin de faire grève si nous nous opposions avec eux au gouvernement et si nous les soutenions et réclamions comme eux, une meilleure politique sociale de défense des travailleurs.

    Suffit le diviser pour régner, réunifions nous autour d’un projet commun. N’oublions pas nos réels ennemis.


  • #861933
    le 17/06/2014 par Gerarard John Schaefer
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Fais rouler les trains !
    Les petites gens démunis en quai, ils trinquent !
    Moi, je m’en fous,ma banlieue, je la parcours comme je veux.
    Mais y’a des gens plus démunis que toi, qu’attendent ne serait-ce qu’un putain de train.

    Enculé ,au lieu de te les rouler,va niquer ta direction, enculé !

     

    • #862093
      le 17/06/2014 par Marclor
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Cheminot ou pas, tu gueules quand les gares ferment et le service se dégrade, tu prétends faire la révolution devant ton pc, mais quands pour une fois des vrais mecs sortent dans la rue pour dire stop au système et aux réformes stupides tu les traites d’escroc ?

      De quel camps es-tu ?


    • #862380
      le 18/06/2014 par Gerarararararaaarard J. Schaefer
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      J’vois des mamans en quai, avec leurs sacs de courses, des femmes avec des enfants en poussette, des personnes âgées, et tous les gens actifs, mais démunis, qui ne peuvent pas se permettre d’avoir du retard dans leur emploi du temps merdique.

      De quel "camp" je suis ? Des gens solidaires et responsables. Et surtout, du "camp" de mes pieds... avec mes jambes, ça forme une belle équipe !
      Pour le reste, tu regardes le début de Seul Contre Tous, "tu veux la voir, ma morale ?",lol...


  • #861934
    le 17/06/2014 par SalebatardDali
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    flemmards ils sont déjà favorisés et ils en veulent plus, jamais content ... :


  • #861938

    J’adore les réflexions du genre : "feignasses qui protègent leur privilèges, .... moi je perd une mâtinée de boulot".
    Alors déjà il se peut que quand tu dors le dimanche matin , il est en train de conduire un train de nuit...
    Quand tu as 2h de retard pour grève il perd sa journée entière de salaire et crois moi que tenir une grève tu manges des pâtes les mois suivants...(hé oui il faut payer le crédit de la bagnole et de la maison).
    Alors je sois pas jaloux toi qui n’a pas le le courage de lutter et qui parce que tu es en bas du système demande à un cheminot de rejoindre ta condition.
    Oui une grève dans les services public, ça fait chier les usagers , mais l’on ne parle d’usagers d’un service public qu’en temps de grève , le reste de l’année ce sont des clients d’un service commercial qui oublie bien souvent sa mission première.
    C’est si facile de s’en prendre aux travailleurs sous prétexte qu’ils nous dérangent dans nos petite vie.
    Parce qu’au final ils vont perdre 1000€ pour sauver un bout de pain qu’on leur enlèvera 2-3 ans plus tard lors d’un autre plan de restructuration...

     

    • #862449
      le 18/06/2014 par Gerarararararaaarard J. Schaefer
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Tu ne remets pas le système en cause.
      Tu ne pourras jamais guérir la maladie que tu entretiens.
      tes rêves sont merdiques, jalouser les autres ?

      Ces putains de trains sont faits pour rouler.


  • #861941

    interessant ; on avait pas d’explication claire dans la presse quotidienne qui se contente de dénoncer les inconvénents de la grève.

    Sur le fond, Bruxelles veut (et va) faire la même chose qu’avec EDF/GDF : démanteler et digérer à la sauce ultra lbérale pour afaiblir l’industrie française face aux multinationales américaines ...

    du coup il y a cette grêve malheureusement, qui donne vraiment l’impression au monde que la France n’arrive pas à se réformer ... ce qui justifie aux yeux du publique les réformes venant de Bruxelle ... ce qui me fait dire que les grévistes sont peut être les idiots utils des multinationales américaines.

    c’est quand même triste qu’on en soit la ... pauvre France ...


  • #861948
    le 17/06/2014 par sefiroth
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les voient t-on manifester quand les prix des tickets augmentent pour les usagers ? réponse : Non, à partir de la, j’ai du mal à manifester de l’empathie lors de leur prise d’otage nationale.

     

    • #862135
      le 17/06/2014 par serrahellas
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Je trouve ça bien triste, à la suite un argument déjà assez faible, d’utiliser la même formule que le JT de TF1. "Prise d’otages" ? Je ne vous souhaite pas d’en être victime, je parle d’une vraie. Là, ça s’appelle juste une grève, et c’est l’un des moyens d’action des travailleurs.


    • #862148
      le 17/06/2014 par benoitR
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Ça, c’était ton combat, pas le leur... Et toi, as-tu manifesté quand le gaz a augmenté de près de 70%, ou t’en es-tu pris aux agents de GDF parce qu’ils défendaient leurs emplois sans ton aide ? et quand de Villepin a vendu tes autoroutes, tu as sauté sur la tronche des préposés aux péages, je suppose, parce qu’ils n’ont pas manifesté contre... quoi, au fait ? Tu trouveras surement. Tu te trompes de combat, mon gars...


    • #862159
      le 18/06/2014 par aej1020
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Ferme la on te demande rien on fait se qu’on a a faire pour nous.
      Maintenant sache que si les prix augmente on a absolument rien a voir. Nous on voudrait considerer les gens comme des usagé et non pas comme des client (vache a lait).
      A l’ouverture de la concurrence les "clients" auront beaucoup a perdre car les prix vont augmenter et il y aura beaucoup moins de possibilité de reporter son voyage comme c’est encore possible aujourd’hui vu que tout les trains sont SNCF.
      Je sais pas on a ouvert a la concurrence l’electricité et le Gaz et depuis leur prix a augmenté de 70%...Voila tout est dis.


    • #862252

      grève = prise d’otage ( crime passible des assises). ??????? . n’aurais tu pas été manipulé à l’insu de ton plein grès pendant des années ? je n’émet pas de jugement sur le conflit, mais systématiquement les journaleux emploient ou relayent ce terme de "prise d’otage" : une manière "très" objective de présenter un mouvement social


  • #862006
    le 17/06/2014 par CaptainFrance
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    De nos jours ca ne sert plus a rien de faire greve car le systeme s’y est adapté,il faut employer des méthodes plus radical du genre par exemple s’attaquer directement à la direction ou au siège de la SNCF...


  • #862011

    Lorsque l’on calcule la rentabilité de la SNCF, qui est l’ensemble réseau + train, comment peut-on dire que le réseau n’est pas rentable et que le train l’est ?
    A quoi sert un réseau sans train ou un train sans réseau ?
    C’est comme si l’on nous disait que seule la billetterie est rentable mais pas le voyage en lui-même.

     

    • #862248
      le 18/06/2014 par daniel
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Lorsque tu utilises ta voiture pour aller au boulot tu la rentabilise car tu prend en compte le seul coût de celle-ci, mais imagine maintenant que tu doives assumer seul les frais d’entretiens des routes que tu empruntes ton véhicule ne serait à coup sûr plus rentabilisé. Pour faire simple les grands patron sont en train de créer comme à leur habitude ce que l’on appelle un oligopole basé sur une idée illustré par la "théorie du jeu"(traduit de l’anglais) à savoir la "tragédie des biens communs" c’est à dire que l’entretien du système nécessite la participation de tous, mais chacun cherchant à le rentabiliser au maximum selon son profit les autres participants se retrouvent perdants. Il s’agit ici de l’état donc nous les usagers par l’intermédiaire de nos impôts, les gagnants étant les oligarques ayant l’accès à ces activités dites rentables.


  • #862019

    j’ai l’impression que ceux qui laissent des commentaires n’ont pas compris l’enjeu, c’est pas tellement leurs emplois qu’ils défendent c’est le faite de séparer les activités bénéficiaires et déficitaires, sachant que les déficitaires resteront national et les bénéficiaires seront privatisé.

     

    • #862274

      oui c’est la tactique habituelle, le deficit est public, le profit est lui privé...
      Déjà toutes ces grosses infrastructures sont l’ oeuvre de l’etat, payées par l’impot ..
      Il n’y a qu’un Etat qui se permettre de lancer ce genre de "Grands travaux".

      Ca à déjà été une premiere spoliation de privatiser tout ca, et maintenant ils ne veulent plus que le profit pur, " l exploitation". On paye trois fois le ticket au final !
      De toutes façons en cas d accidents majeurs, ou de revers de fortune, c’est toujours le public qui paye...
      Pourquoi on confie des secteurs aussi vitaux (energie,transport,banques,etc) à des pseudo capitalistes toujours irresponsables en cas de problèmes ?

      Pour comprendre un peu le "délire"
      http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A... ...


    • #862285
      le 18/06/2014 par djdjef
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Ca c’est le prétexte afin de nous pousser à les soutenir. Et ça se tient, soit, je les soutiens.

      Mais je ne perd pas de vue qu’ils ne se seraient ABSOLUMENT PAS mobilisés si leur statut et leurs avantages personnels n’étaient pas mis en danger

      Car en définitive, nos pitoyables syndicats sont dans l’individualisme pur et dur, organisés en lobbys représentants une "somme d’intérêts individuels". Le bien commun, ils s’en cognent !


    • #862417

      @djdjef on a tellement martelés les crânes que les syndicats étaient des pourris, des francs maçons satanistes, des soumis au lobby sioniste que vous voyez le mal partout. Mais à qui profite ces idées !!?? Alors que tout le monde attende que la France se soit bien fait pillée jusqu’au dernier service et après reconstruisez (si possible) sous la base de la réconciliation. Les idées de ce site sont en train de voler en éclats depuis qu’il est sous les feux des projecteurs. Sûrement des agents du Mossad vous me direz...


  • #862044

    Plutôt que faire la grève et emmerder les Français, ils devraient travailler tout en rendant gratuit l’accès aux trains. Succès gratuit auprès de la population et emmerdement maximal pour le gouvernement.

     

    • #862086

      là ça serait sérieux !
      tout le monde le pense sauf...eux.


    • #862134
      le 17/06/2014 par maurel
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Voyons réfléchie, si ils laissaient passer les voyageurs gratuitement cela s’appellerait une faute professionnelle ! Et donc licenciement....


    • #862161
      le 18/06/2014 par aej1020
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Ah nous on est con on y a pas pensé lol.
      C’est illegal de faire ca et donc les controleur peuvent etre sanctionné pour cela.
      En tout cas sachez qu’en periode de greve les trains ne sont jamais controlé donc si vous voulez nous aider ne payer pas vos billet lol.


    • #862182

      T’es un fou toi, ça s’appelle un service public ce que tu demandes !

      Le pignouf la ne se bat que pour une régie poule aux oeufs d’or pour ses féfesses.


    • #862197
      le 18/06/2014 par Moi, Peter Sellers
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Les briseurs de grèves (c’est leur droit) refuseraient de ne pas contrôler les usagers et de les verbaliser en cas d’absence de titre de transport. Très bonne idée, mais à mon avis difficilement réalisable... Mais le principe est bon : privilégier les usagers, taper au porte-monnaie de la direction.


    • #862199

      Je rappelle que 10 cheminots ce sont fait condamné,allant parfois à des sanctions lourdes comme le licenciement,pour avoir un jour organisé une telle opération. La direction de la SNCF a invoqué l’inexécution partielle du contrat de travail. Donc c’est sur,ça refroidis un peu...


    • #862218
      le 18/06/2014 par overthescore
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Laisser l’accès gratuit permet d’attaquer en justice les "contrôleurs grévistes" (et tous ceux qui participeraient à cette entreprise). Enfin, d’après ce qu’on m’a expliqué. A vérifier mais, au départ, l’idée est la bonne.


  • #862059

    Ahhhh ! C ’ est drôle au journal de 20h ce soir, ils disaient pas du tout la mêmechose ! En plus ils n ’ on interviewé que des usagers "excédés" par les grévistes ...voilà comment ils nous divisent alors que le soutien générale de toute la population pourrai être l ’ occasion d’un soulèvement populaire !


  • #862060

    Merci pour ces explications très claires sur les motivations de la gréve des cheminots.

    Je connais un peu l’univers ferroviaire et certains cheminots.
    Ce sont souvent des gens de bonne foi.
    Ils votent pour la "gauche" voire l’extrême gauche (NPA, FDG et consorts) qui sont en théorie attachés au service public, opposés au libéralisme et critiquant le capitalisme.
    En réalité ces partis et leurs dirigeants bafouent les valeurs qu’ils prétendent défendre.

    D’ailleurs les cheminots ont été les premiers cocus du socialisme en 1938.
    Dès la création de la SNCF les politiques de coordination décidées par la gauche ont entraîné la fermeture d’un paquet de lignes d’Intérêt local.

    Ce que je trouve dommage avec eux c’est qu’ils ne se posent pas assez de questions.
    Qui finance les syndicats qui sont supposés les représenter ?
    Pour qui travaillent-ils vraiment ?

    Les médias cassent du cheminot depuis des décennies en médiatisant chaque incident et chaque gréve. On ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure.
    Le diviser pour mieux régner s’applique là aussi.
    Si cheminots et voyageurs étaient unis ils feraient plier la SNCF et le gouvernement.
    Reste à trouver par quelle action concrète ce serait possible.

    J’espère que tous les désagréments générés par la grève tant pour les voyageurs que les entreprises ne seront pas sans effets sur l’avenir du chemin de fer.


  • #862078
    le 17/06/2014 par FeuArdent
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Surtout qu’après avoir fait chier les usagers qui veulent aller au boulot, les jours de grève seront payés par la direction de la SNCF, comme ce fut le cas pour la grande grève de 1995 (par le biais de jours de congés fictifs).
    Je ne vois pas bien ou est le courage et l’honneur là dedans.


  • #862082
    le 17/06/2014 par krissy59
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Ceux qui utilisent la ligne B du RER ont bien du mal, même en faisant de gros efforts, à supporter la vie que les cheminots leur font mener, et ce depuis des années, grève ou pas grève d’ailleurs.
    Je connais des personnes qui ont été renvoyées de leur travail à cause des retards nombreux, des dysfonctionnements récurrents, voire des suppressions de train sans préavis.
    Il existe même des discriminations à l’embauche sur le simple fait de l’utilisation de cette ligne.
    Les nouvelles rames du RER B sont une régression en termes d’ergonomie et de confort. Ils ont supprimé les strapontins !
    En résumé, l’exaspération, la fatigue, la démoralisation, ne prêtent pas à avoir de la sympathie pour les grèvistes.

     

    • #862111
      le 17/06/2014 par breton inculte
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      alors c’est le moment de penser à la gauche du travail et à la réconciliation


    • #862120
      le 17/06/2014 par raffioso
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      “Je connais des personnes qui ont été renvoyées de leur travail à cause des retards nombreux, des dysfonctionnements récurrents, voire des suppressions de train sans préavis.“”

      Reprochez plutôt au patron de les avoir virer qu’aux cheminots qui se battent pour leurs droits


    • #862314
      le 18/06/2014 par jéjé
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      tout à fait d’accord avec breton inculte


    • #862343
      le 18/06/2014 par krissy59
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      @raffioso :
      Si vous me lisez bien, vous comprendrez que pour ma part je ne reprochais rien à personne.
      J’exposais simplement des faits qui peuvent expliquer la réaction et les sentiments de certaines personnes vis-à-vis des grévistes.


    • #862358
      le 18/06/2014 par jedgreen
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      @ raffioso
      "Reprochez plutôt au patron de les avoir virer qu’aux cheminots qui se battent pour leurs droits"

      Ben, non, justement pas.
      Si un patron ne peut plus compter sur la présence d’un salarié, il va être dans l’obligation de le virer. Il n’y a (malheureusement) rien de choquant la dedans. On ne paye pas des gens quand ils ne sont pas au travail. Ou alors c’e n’est plus ma définition du travail. Un patron peut être conciliant et compréhensif une fois, deux fois, trois fois... mais quand cela devient régulier ce n’est plus tenable. Ne serait-ce que vis à vis des autres salariés.

      Donc, oui, les cheminots sont en partie responsables du licenciement de personnes qui ne pouvaient plus se rendre sur leur lieu de travail en temps et en heure (l’autre partie étend les salariés eux même qui auraient du trouver un autre moyen de faire le trajet que de faire confiance aux trains... Si possible, bien sur... et des fois cela ne l’est pas...).
      Même si je ne pense pas que ce soit vraiment un effet à grande échelle, cela semble bien être arrivé.

      Je ne casse pas systématiquement du sucre sur le dos des cheminots. Certaines inquiétudes présentées ici semble légitimes.
      Et certaines de leur conditions de travail peuvent être justement responsables du mauvais fonctionnement du réseau. Je pense que si l’ensemble était bien géré, les cheminots "de base" n’auraient pas à être en première ligne contre la colère des usagers (qu’il faudrait de toute façon commencer à appeler "clients", parce que "service public" ou pas, on paye...)

      Mais quand on se "bat pour des droits" on peut aussi casser des œufs et il faut aussi savoir le reconnaître.


    • #862436

      En tant qu’usager de la ligne B, je pense que l’exaspération de krissy59 est légitime. Il suffit d’attendre aux heures de pointe le RER à Châtelet pour constater qu’il y a 3 voire 4 fois plus de trains circulant sur la ligne A, et ce chaque jour de l’année, grève ou pas ! (Je précise que ces deux lignes comportent respectivement 5 ramifications pour la A, et 4 pour la B ; il n’y a donc pas un écart qui puisse justifier une telle différence de trafic ferroviaire). Là-dessus, les chiffres officiels communiqués par la RATP ou le syndicat Sud sont délirants et/ou mensongers (sauf à admettre que 20% = 300%...).

      Être pour la gauche du travail, c’est défendre et honorer le travail réel. C’est donc aussi dénoncer ceux qui se proclament travailleurs honorables sans l’être. Un service public digne de ce nom n’est pas assuré sur la ligne B parce que les fonctionnaires qui en ont la responsabilité ne travaillent pas (assez) pour ça. Alors les entendre dire qu’ils craignent "une dégradation de leurs conditions de travail" laisse rêveur. Et comme de surcroît ils prétendent faire grève pour notre sécurité, il nous faut avaler une couleuvre de plus, ou bien avoir la "chance" d’être dénué de la psychologie la plus élémentaire pour ne pas sentir l’hypocrisie d’une telle posture.

      Un point de vocabulaire. Ceux qui ont de la sympathie pour les grévistes se plaisent à ridiculiser l’expression journalistique d’ « usagers pris en otage » . Ils ont raison. Dans une prise d’otages, des personnes sont physiquement violentées et séquestrées. Rien de tel ici. En revanche, on devrait pouvoir parler d’escroquerie dans la mesure où les grévistes s’emparent de l’argent des usagers (salaires, “remboursements” des heures de grève) par des tromperies (discours des syndicats sur les conditions de travail et la sécurité des voyageurs) sans assurer en contrepartie le service qu’ils leur doivent (transport des personnes, qui sont de toute façon contribuables et ont payé leur billet, dans les délais prévus). Inutile de fantasmer une quelconque prise d’otages pour juger que des escrocs hypocrites ne sont pas très sympathiques.

      Une dernière remarque : il se pourrait que ces escrocs soient au fond, comme on dit, les “idiots utiles du système”. Tout se passe comme si leurs comportements et revendications visaient à saper l’efficacité des entreprises de transport du service public, afin que les usagers eux-mêmes en viennent à réclamer leur privatisation.


  • #862097
    le 17/06/2014 par LEPAGE
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    je comprends dans une certaine mesure la réaction des employés SNCF. mais
    - ils votent et un grand nombre d’entre eux ont voté pour l’Europe de Maastrrichtet ces mesures sont liées à la libéralisation voulue par cette instance.
    -ils pleurent sur la perte de leurs avantages mais ayant pris le train pour la première fois depuis 45 ans en 2003, j’ai constaté une forte dégradation de la qualité du service (ponctualité....)
    - ils ne faut pas qu’ils oublient que leurs déficits chroniques sont à la charge des contribuables et qu’il est très facile de vivre sur le dos des usagers et du cochon de contribuable. Je rappelle quand même qu’un conducteur part à la retraite à 50 ans et qu’il peut travailler pour former d’autres conducteurs à taux plein dans une filiale basée à l’Ile de Man un exemple comme ça.

    ceci dit l’Etat n’est pas clair non plus comme le souligne ce délégué. mais quia voté socialiste durant des décennies ? ou UMP ce qui revient au meme. ??

    En clair c’est un magnifique exemple de la dégradation des comportements de nos dirigeants qu’ils soient politiques ou syndicalistes.

    cela finit TOUJOURS par retomber sur la base. c’est à dire les clients et les employés de bas échelons.

    symbole d’une décadence


  • #862107
    le 17/06/2014 par Soralien
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    sur LCP aujourdhui lors que le CGtitse SNCF donne une raison au déficit de 7 milliards d’euros (parti RFF je crois ) de cette entreprise personne ne bronche c’est incroyable.
    Mr Pépi les 7 miiliards d’euros que vous investissez à l’étranger via certaines de vos filiales pour allez concurencer sur leur propres terres des entreprises de réseaux férres ,c’est ça le problème ...concurrence libre et non faussée.Il serait temps que chacun reprenne ses billes et qu’on recommence chacun de son coté, sinon ca va peter en europe.


  • #862114
    le 17/06/2014 par Nicolas
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    C’est bien la première fois que je vois un syndicaliste s’exprimer aussi clairement, aussi posément, calmement et expliquer avec une description progressive de la situation exposant clairement le problème dans son ensemble. Bravo monsieur ! C’était très intéressant. Bon courage à vous ! Et etienne chouard est la solution, enfin ses idées. On retrouve bien l’impuissance politique ici.


  • #862115

    Ce gars la est membre de la communaute, donc attention ! arnaque sur le goy.
    Le projet va passer, c est sur mais auparavant , ce gars va embeter le goy par des greves inutiles soit-disant dans notre interet ! Qu es ce qu on a à foutre du nieme projet de demantelement SNCF alors que RFF est deja séparé et que le foutoir est organisé depuis longtemps avec la benediction de ces syndicats. : prix de tickets lotterie, retards, augmentations des prix, suppression de trains TGV, pas de trains pour la manif pour tous, un site ridicule et publicitaire bref une société ni nationale , ni française , gouvernée par le gai Prepy qui prend l usager pour un cochon de payant, et dont l objectif est de remettre la SNCF 100 ans en arriere aux mains des memes Rothschild qui arboraient l etoile a 6 pointes sur l avant de leurs locomotives.

     

    • #862316
      le 18/06/2014 par Bertrand
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Mais je rêve ! A-t-il une seule seconde fait une référence à une éventuelle confession mosaïque ? Ou à l’appartenance à un "peuple élu ?". Même son nom reste inconnu ! Alors, il aurait une physionomie caractéristique ? Jamais !

      Ce que je vois dans ce post, c’est de l’antisémitisme authentique, du vrai de vrai, pas celui du CRIF ou de la LICRA. Et je trouve ça inadmissible sur un site qui prône la réconciliation nationale !


    • #862383
      le 18/06/2014 par Manumission
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      on s’en tape de son origine, c’est sa destination qui nous intéresse ! Empecher le grand capital de defoncer notre service public est de l’intérêt de tous ! Maintenant tu pourras lui opposer cette contradiction avec ses vues mondialistes, mais à men’donné il faut faire preuve de pragmatisme et non pas de dogmatisme !
      C’est la gauche du travail, le CNR, l’accès pour tous aux soins aux transports à l’éducation..on a largement les moyens de pouvoir y subvenir mais c’est la traîtrise de nos dirigeants qui nous aura inféodé à la banque !


  • #862186
    le 18/06/2014 par dragon knigt
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    j ai plus simple...il suffit que les conducteurs de trains font greve et que les autres employes leur reversent le manque a gagner des conducteurs...leur actions seront alors reconductibles a l infini et pourront peser plus lourd dans la balance...les autres employes n auront pas besoin de faire greve et pourtant ils perdront de l argent...


  • #862208
    le 18/06/2014 par Grobari
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    J’ai toujours eu un mauvais a priori sur les mouvements de grève en France et leurs réelles motivations.
    Mais quand je vois et j’entend l’acharnement des médias et de la classe politique contre les grévistes et le lynchage que ces derniers subissent, je me dis qu’il y a une couille dans le potage...
    J’ai l’impression que cette grève est un gros caillou dans la chaussure du pouvoir en place et que ce ne sont ni le confort des usagers, ni les quelques millions d’euros de manque à gagner qui les dérangent le plus mais plutôt un des problèmes que soulèvent les grévistes (mais que ne mentionne pas le monsieur de la vidéo) : pourquoi devraient-t-ils EUX perdre leurs avantages ou leurs acquis sociaux pour payer les intérêts de la dette contractée par tous les gouvernements successifs depuis une vingtaine d’années pour rénover ou investir dans de nouvelles infrastructures ?!
    J’ai entendu aujourd’hui à la radio plusieurs interventions d’agents de la SNCF grévistes à ce sujet (ils parlaient de 20% d’intérêts sur plusieurs milliards d’emprunts), la réaction des journalistes a été systématiquement d’éviter de développer cette question et de rebalancer dans la foulée le débat sur le ras-le-bol des usagers (les étudiants n’ayant pas pu se rendre à leurs examens à l’heure, mamie qui a loupé son train pour aller voir ses petits enfants, etc...).
    Bref, soutien total aux grévistes malgré les heures de bouchons supplémentaires que je me tape sur Paris depuis plusieurs jours.


  • #862219
    le 18/06/2014 par cellule
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les cheminots sont un des derniers corps constitués qui résistent.

     

    • #862388
      le 18/06/2014 par Gerarararararaaarard J. Schaefer
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      C’est très idéalisé, comme propos.

      Tant qu’à faire, autant se mater le dernier film du regretté Tony Scott, Unstoppable, dans lequel Denzel Washington et Chris Pine, ci-devant cheminots, au péril de leurs vies, et contre l’avis des actionnaires, arrêtent un train fou et sauvent une ville entière !


  • #862223
    le 18/06/2014 par superpulu
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les cheminots doivent se débarrasser d’un boulet : les syndicats.
    Perso je résume les raison de la grève en une phrase : On brade nos réseau ferroviaires à nos maîtres et on offre les coûts de l’entretien au contribuable français.
    La méthode de la pénalisation systématique des usagers est contre-productive. La majorité des français n’ont aucune idée des raisons de cette grève, juste une sorte de grève semestrielle. Si vous voulez rallier le peuple à cette cause (qui est nationale) il suffit de vous en prendre au patronat et à l’état, pourquoi pas bloquer le fret par exemple ?


  • #862275

    C’est marrant de voir les gens remontés contre les "cheminots" ...
    En général on ne prend pas le train par plaisir, c’est du transport "public", un outil indispensable..., si le public se sentait un peu plus concerné par les transports, surement que les conditions s’amelioraient.

    Comment on peut appeler cà un service, le privatiser, alors que c’est une obligation impérative pour beaucoup de gens ?
    On à le choix de boire du coca-cola ou non, mais prendre le train ou métro pour aller travailler dans les grandes villes.. ce n’est pas vraiment une question de choix.
    (ca ou la voiture, le choix est très limité)


  • #862281
    le 18/06/2014 par graff-Dissident2014
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les gréves doit plus être une action d’abord symbolique avant de prendre en otage les usagers tout comme Jour de Colère ils auraient due faire gréve un week-end sur leurs jours de repos ou du moins quand il y a peu de gens qui travaillent ils auraient eu 100/100 des usagers avec eux .Puis bloquer des points stratégiques et s’en prendre aux décideurs au gouvernement aux élus (ceux qui votent ces plans) ou laisser le transport gratuit aux usager la perte d’argent pour la SNCF seraient plus une vraie réponse à leurs revendications (soit disant pour nous j’en doute) par-contre il serait temps une fois encore que l’état ne brade ne troque ne vende nos services publics hôpitaux transports eau (veolia) et bientôt notre énergie (ERDF- SUEZ -nucléaire) & sécu etc...
    notre FRANCE ne s’en sortira pas si nous ne nous bougeons pas !!


  • #862284
    le 18/06/2014 par djdjef
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les dirigeants syndicalistes seraient les premiers à tenter de déstabiliser un futur gouvernement dissident... Après, la base elle serait la première à se faire manipuler par eux.

    Car en tant que dissidents, nous faisons une "tabula rasa" du passé pour tout repenser. On prend au peuple d’un côté pour mieux le lui rendre de l’autre. Hors ces syndicalistes organisés "par métier" seraient les premiers à faire du lobbying pour dénoncer ce que l’on prend (ex : les status fonctionnaires qui sont un non-sens), en prenant soin de ne pas parler de ce que l’on donne (même si on leur donne plus que ce que l’on prend).

    Dès lors en cas de prise de pouvoir et d’un retour de l’autorité ; une dissolution des syndicats, des lobbys étrangers, et des partis affiliés aux "internationales" américaines et la loi martiale s’imposera. Et j’espère que les syndicalistes seront assez intelligents pour le comprendre, mais cela s’annonce compliqué (bien que je voie une lueur d’espoir dans la critique de l’Europe chez FO et Sud).

     

    • #862412
      le 18/06/2014 par Leïla
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      C’est toujours la même technique appliquée ! Diviser pour mieux régner envers le peuple et l’affaiblir afin que les dirigeants s’engraissent et en retirent tout le nectar, c’est comme ça POUR TOUT ! C’est signé !


  • #862352
    le 18/06/2014 par chokri
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Je n’ai rien contre le fait qu’ils défendent leurs droits, mais ils n’ont pas à punir leurs clients qui ne sont pas responsables de leurs problèmes, je trouve ça dégueulasse et irresponsable et ça mériterait le licenciement selon moi. Des gens en ont besoin pour travailler, pour aller à l’hopital, etc... C’est un service publique et ils n’ont pas à venir et partir quand ils veulent. Ils pénalisent ceux qui cherchent un travail alors qu’ils ont déjà la chance d’en avoir un. Nous sommes des clients et si nous payons notre ticket, ils doivent obligatoirement venir, sinon ils doivent rembourser !
    En plus, ces cafards font exprès de faire leurs grève au moment de l’épreuve du Bac, juste pour emmerder un max de monde. J’aimerais pas être à la place des ces étudiants qui ont dû ratés 1 an d’étude à cause des trains annulés.
    Bref, il est temps que ce gouvernement laxiste remette de l’ordre dans tout ce bordel et vire tous ces fumistes.

     

    • #862439

      Total solidarité avec les grévistes.

      C’est la théorie par le vide, quand une poignée de travailleurs cessent de bosser et emmerdent tant de personnes, c’est bien LA PREUVE que leur contribution à la collectivité est ESSENTIEL.
      Etrangement, les petites pleureuses, en tant normal, quand tout fonctionne bien, se fichent pas mal de savoir comment la collectivité honore ces gens et les structures qui font ce boulot essentiel...
      La même avec les aides soignantes, les infirmières, les flics, les pompiers etc etc...

      Sinon, ça te fait pas mal au cul de penser comme les socialopes, l’ump, et les bobo de france inter ?


    • #862799
      le 18/06/2014 par NIfnif
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Juste pour information, les cheminots font grêve pour montrer leur mecontentement face a un projet de loi qui passe actuellement a l’assemblée nationale depuis hier le 17juin. Ils l’ont commencé une semaine avant en esperant faire revoir ce texte avant le début du bac mais etant donné les reponses inadequates du gouvernement ils revotent chaque jour la poursuite de la grêve. Alors non c’est pas pour faire chier le maximum de gens qu’ils se sont basés sur cette periode ! c’est juste leur dernier recours...


    • #862891
      le 18/06/2014 par Natroy
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      jean :

      « c’est bien LA PREUVE que leur contribution à la collectivité est ESSENTIEL »

      Non, c’est bien la preuve que l’organisation hyper centralisée (pour ne pas dire soviétique) du pays est ubuesque.
      C’est toi qui penses comme les bobos si tu soutiens les gros syndicats corrompus qui sont autant des vendus que la classe politique et assimilés ; ces structures ne se préoccupent que de protéger leurs propres intérêts particuliers sans aucune considération pour le bien commun de la société française.

      Ces syndicats (je rappelle au passage que SUD est une saloperie gauchiste pro-immigration et pro-clandestins à fond la caisse !) propagent une vision complètement idéologisée, en nous expliquant que point de salut en dehors du système tout-public centralisé, alors que l’on pourrait être pragmatique et s’inspirer de certains exemples étrangers vertueux, notamment le Japon :
      http://www.quechoisir.org/transport...

      Ce sont eux les égoïstes ; marre de l’inversion accusatoire !


    • #863020
      le 18/06/2014 par Louis Delga
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      @Natroy
      Tout à fait de ton avis.
      Et à terme, de toute façon, remplacement des cheminots et des personnels de gare par l’automatisation totale de la conduite ferroviaire et par des agents robotisés ou des terminaux totalement informatisés. Alors qu’ils profitent bien de leurs régimes spéciaux et des grèves possibles qui emmerdent tout le monde pour une poignée d’égoïstes, car ce sera bientôt la fin !


    • #863167
      le 18/06/2014 par Edouard-Marie Laugier
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Jean raconte n’importe quoi !

      Qu’ils occupent une fonction primordiale puisque rappelons le le transport est stratégique, leur donne des devoirs plus que des droits : à cause d’eux l’économie en général mais surtout le sort de millions de personnes est pollué.
      Que les gréviculteurs protestent contre un projet de loi est une chose : qu’ils s’en prennent aux vraies cibles, retiennent les dirigeants, aillent bloquer les ministères etc etc ... Mais pas les usagers.

      Enfin, les cheminots veulent qu’on les soutiennent et qu’on la ferme sur les désagréments des grêves, mais une fois le trafic normal se montrent impitoyable pour qui n’a pas pris son billet ou simplement ne l’a pas composté. Le règlement c’est le règlement (quand ça les arrangent).
      Pourtant si payer son billet est une obligation il est des cas où des personnes n’ont pas d’autres choix que de prendre le train, sans payer pour bosser ou chercher du boulot.
      Les agents SNCF sont très "social" pour eux, mais se moquent bien des difficultés particulières qui parfois peuvent être compréhensible.


    • #863381

      Et bien, les larbins de Bruxelles sont à l’oeuvre ici...
      Parce que faut il le rappeler ? Le projet du gouvernement est directement issu d’un directive Européenne.

      Sinon, pour les dissidents de derrière l’ordinateur, prétendre qu’une direction syndicale serait homogène d’avec sa base et s’aligneraient ensemble, c’est comment dire, un peu le degrés zéro de la connaissance concrète de la lutte de classe.

      Et comme toujours, les petites crapules libérales se sentent fortes en gerbant sur les salariés grévistes dont la plupart n’ont que leur force de travail à vendre .

      Mes amis, à part ER, que j’aime, Madelain ou Attali doivent pouvoir vous accueillir.
      Des larbins de Bruxelles,toujours précieux pour le système.


    • #863732
      le 19/06/2014 par François
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Je suis moi même profondément choqué de voir les nombreux avantages détenus par les cheminots français et nombre de leurs grèves passées m’ont hérissées le poil, mais là il s’agit d’empêcher la privatisation de la SNCF. Leur statut mériterait d’être révisé oui, et leur supprimer 10 jours de congés payés par an me semble même être bien peu de choses au regard de ceux qui leur resteront, mais la SNCF doit à tout pris rester un service public. La privatisation n’amène que la hausse des coûts pour l’utilisateur, alors peut-être regretterez vous les bonnes vieilles grèves à ce moment là, sans compter que le contribuable continuera d’entretenir le réseau pour permettre à d’odieux capitalistes de faire encore plus de profit.


  • #862353
    le 18/06/2014 par advitam
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Nous sommes de tout cœur avec vous les cheminots, votre combat est le notre et l’avant-garde de la république c’est vous pas les escrocs de la communauté organisée.


  • #862384
    le 18/06/2014 par ferrovipathe
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    RFF n’est pas totalement déficitaire, car possède une expertise infra qui est revendue en conseil à l’étranger.

    La future SNCF-Mobilités comporte aussi des activités non-rentables d’exploitation (TER, certaines lignes TET...), organisées par Etats/régions et subventionnées.

    RFF perçoit des péages pour que les trains SNCF puissent utiliser son réseau, et il en ira de même entre SNCF Réseau et SNCF Mobilité.

    La maintenance et la gestion du réseau RFF est restée chez la SNCF depuis la Réforme de 1997, et a été une source de revenus non négligeables pour la SNCF, hors de toute procédure de droit commun des marchés publics. Il est logique que cette activité soit transférée à celui qui possède le réseau.

    Par contre, le monsieur de SUD ne dit mot des rivalités SUD-CGT, exacerbées depuis que l’une et l’autre ont perdu pas mal de voix aux dernières élections professionnelles, et qui poussent à la surenchère en ce moment.
    Renseignez-vous également sur les méthodes de ce syndicat, qui ne mérite pas son D pour Démocratiques.

    ER ferait bien d’étre un peu plus prudent et de travailler davantage ce genre de dossier complexe avant de diffuser ce genre de video.


  • #862413

    Non je ne suis pas convaincu, tout ce qui sort de la cgt, fo ou sud rail ne me revient pas.

    Je vécu de petit boulots et je été dépendant du train pendant des années. Je trouve ça ignoble et impudique de leur part de prendre en otage les passagers et de faire grève alors que la France connaît un chômage de masse.

    Le service public est détruit par l’UE, c’est un fait, et j’ai pas souvenir que la CGT ait critiquer l’UE juste une fois... c’est tellement plus facile de taper sur les voyageurs...


  • #862471
    le 18/06/2014 par Melektaus
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    C’est lamentable de voir tous les commentaires de gens qui ne soutiennent pas cette grève pour l’unique raison que les voyageurs sont pénalisés. Votre égocentrisme est à vomir.
    Si vous n’êtes pas capables de payer un peu de votre personne pour les combats d’autrui, je vous suggère d’arrêter dès à présent de vous réclamer de la dissidence, de rallumer TF1 et de vous forger un nouvel idéal mondialiste.

    Vous croyez que dans ce monde on obtient des choses sans se bouger, sans sacrifices, sans contrepartie ? C’est bien beau de parler, de faire de beaux discours, de rassembler du monde si au moment venu personne n’a le courage d’agir pour ses convictions.
    Peut être que, les revendications de la SNCF ne vous concernant pas directement, votre sens de l’empathie a quelques difficultés à être stimulé ?

    Remettez vos propos en questions un peu, les personnes qui perdent le plus dans l’histoire sont les grévistes eux mêmes qui ne sont pas payés depuis plus d’une semaine, pas vous.
    Si vous n’êtes pas capables de faire preuve de solidarité envers des camarades qui subissent le fléau du même gouvernement que vous critiquez, votre place n’est pas ici.

     

    • #863187
      le 18/06/2014 par omerre
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      oui mais tout de meme ils sont en greve tous les ans et pour des motifs absoluement corporatistes et parfois indefendables
      donc ok pour défendre son job mais quand on connait les avantages qu’ils ont ils devraient etre solidaire et savoir en lacher un peu
      au fait a quel age partent ils a la retraite ????
      alors tes propos culpabilisant tu te les gardes et va vomir


  • #862506
    le 18/06/2014 par Erdoval
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    L’enjeu est considérable et je salue le courage des syndicats. La SNCF appartient à l’Etat français, a été financée par ses usagers et les contribuables et sa réussite technique reconnue est le fait de générations de personnels compétents et motivés. Le pillage de ce bien national avec la complicité des politiciens libéraux qui pullulent à droite et à gauche est inacceptable. Ce dossier est un dossier test ; les français doivent soutenir les grévistes autant que possible car il s’agit d’en finir avec cette politique de casse sociale au profit des intérêts privés. Ce pourrait bien être l’occasion de rebattre les cartes sur le plan politique : si ce mouvement s’amplifie il pourrait bien déboucher sur une crise politique ouverte nécessitant l’arbitrage des électeurs pour reconfigurer la représentation nationale.


  • #862541
    le 18/06/2014 par karimbaud
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    98% de lésés pour 2% du privé......çà vous rappelle rien, la démocratie c’est la protection des minorités et de leurs prérogatives contre la majorité...le cohn-bendit et beaucoup d’autres qui inversent en permanence la perspective de l’intérêt et du bonheur des peuples travaillent à démanteler ce qui reste d’intérêt général pour nous faire vivre dans la confusion et la peur....


  • #862561
    le 18/06/2014 par Joseph
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Les deux discours sont tronqués.
    Premièrement, puisque ce sera court, ces syndicats politisés ont toujours scié la branche sur laquelle ils étaient assis. Je ne leur accorde aucun crédit, ou plutôt un crédit proportionnel à leur nombre d’adhérents cotisants effectifs...
    Deuxièmement, les voyous du capital et leurs margoulins complices de l’appareil d’état. Là il y a beaucoup à dire. Alphonse Toussenel a beaucoup parlé des magouilles des débuts du chemin de fer en France, et rien n’a vraiment changé. On voit clairement que cette séparation des activités rentables vise à privatiser et maximiser les dividendes pour des actionnaires qui seront, c’est certain, tous catholiques pratiquants... La sécurité, ils s’en tamponnent et la laisseront se dégrader jusqu’à ce que des accidents du type de l’attentat de Brétigny sur Orge oblige à la mise en place d’un plan communication... Cela leur garantit quelques années de bénéfices confortables, et quant il faudra investir, ils feront appel à l’état, donc à l’impôt, comme ils l’ont toujours fait.
    Cette réforme nauséabonde est donc globalement une saloperie qui va coûter beaucoup aux Français, leur sang et leur fric. Ce ne sont certainement pas les invertis de la direction qui vendront la mèche...
    En revanche, toujours pas de réforme du syndicalisme à l’horizon...


  • #862912
    le 18/06/2014 par Babylona
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Sur ER on critique très souvent le pouvoir des minorités qui finissent par faire la loi pour la majorité... quand je regarde les cheminots, c’est exactement la même chose. Ils ont des avantages ridicules et illégitimes qui auraient dû sauter il y a bien longtemps en même temps que la profession a évolué vers la modernité. C’est encore une minorité qui prend en otage le pays tout entier pour imposer ses désirs au plus grand nombre. Ce n’est pas tolérable. Qu’ils s’alignent une fois pour toute sur le privé !

     

    • #863500

      Moi je pense que c’est plutôt au privé de s’aligner sur le public,

      enfin ce n’est que mon avis.


    • #863637
      le 19/06/2014 par Chasseur noir
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Commentaire lamentable, depuis quand un service public doit-il être rentable ?
      Depuis que l’on a perdu notre souveraineté monétaire ?
      De plus je m’attends à tout de la part des libéraux en matière de gestion public, afin de détruire tout service public.
      Tant qu’on y est vendons la SNCF au franc symbolique.
      Là ou je plains les derniers résistants partenaires sociaux c’est que dans un système libéral, où la fin justifie tout les moyens,
      se battre pour du social équivaut à se battre contre un rouleau compresseur.
      Nous vivons dans un système libéral trotskiste, un système immonde.


  • #863029
    le 18/06/2014 par madeinfrance 1976
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Il est pas beau le gauchiste avec son polo Nike !!!!!
    Et oui ....il est l’heure de se réveiller !!!!


  • #863077

    Cette gréve est absurde, il font chier tout le monde sauf ceux qu’ils veulent toucher (politiciens, patronnat etc..).
    Le résultat est évident : Opinion publique contre eux et rien ne se passera.
    Plus ils font gréve plus le gouvernememt devient populaire et fort.
    Ils sont piégés.
    Au final, vous allez voir, les réformes auront lieux et ils auront fait chier des millons de personnes pour rien.

    Cette histoire de privatisation est un symptôme d’un mal beaucoup plus profond, cela ne sert a rien de traiter le symptôme, faut traiter le vrai mal et commencer par voter FN.

    (Je suis personnellement très touché par cette grève qui me bloque sur mon lieu de travail, ou il n’y a plus AUCUN trains et c’est facile de soutenir les chemineaux quand on est tranquillement assis dans son canapé )

     

    • #863298
      le 19/06/2014 par François
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      C’est tout le problème des grèves dans des services primordiaux. Le gouvernement ne reculera pas car cette réforme fait partie du calendrier pour l’ouverture au marché transatlantique. Il sera ferme dans la soumission. Je vois déjà plein de gens soutenir cette réforme uniquement parce qu’ils ont été bloqués par la grève ! En ayant amener le débat sur le marché transatlantique auprès de mes collègues, je me rends compte qu’ils soutiennent entièrement la libéralisation de tous les services. y compris et même surtout ceux qui se disent de "gauche". Le contexte fait que ce genre de grève est stérile et les syndicalistes devraient se positionner sur le plan de la politique.


  • #863141
    le 18/06/2014 par cecilia
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    je pense qu il est grand temps que les français arrêtent de critiquer la sncf pour les grèves à se jours les gens ne font gréves que lorsque les sociétés ferment et licencient massivement alors que depuis des années les français perdent leurs droit petite a petit et ne bougent pas le petit doigt ils pleurent quand il est trop tard.En 1936 nos parents et grand parents se sont battus pour l obtention de droit que les gouvernements successifs nous retirent petit à petit alors au lieu de critiquer la grève de la sncf qui chercher à préserver le bien des usagers, regarder les droits que vous ont fait perdre les gouvernements qui ne pensent qu à s’en mettre pleins les poches et rien d autre. vous feriez mieux messieurs et mesdames au lieu de critiquer les grévistes de bouger vos fesses pour pouvoir donnez un avenir à vos enfants en France, au lieu de la laisser tomber avec vos critiques et faire de même que la sncf vous mettre en grève pour récupérer vos droits au travail qui est entrain de devenir le droit du patronnat personne n a bougé en rance quand le gouvernement a donner le droit au patronnat de mofidier les contrats de travail des salariés qui peuvent passer d’un CDI à un CDD et le patron peu me baisser votre salaire regarder les texte de loi qui sont passer en début d ’année . A une époque les gens s entraidait aujourd ’hui il ne pense qu à leur petite personne mais savent critiquer.


  • #863183
    le 18/06/2014 par klein75
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Mes chers amis je suis désolé mais vous avez tout faux.Les raisons de la gréve ne sont pas là où vous croyez.Cette gréve est savamment orchestréee par la CGT sud rail et le gouvernement.Oui vous avez bien lu,ils s’agit d’une gréve organisée non pour les cheminots mais contre eux par leur propre syndicat qui les manipulent ..Et dans quel but me durez vous ?Tout simplement pour affaiblir la base ,car la vraie réforme celle qui interresse vraiment le gouvernement,elle est pour la fin de l’année .Il s’agit de la réforme des retraites des cheminots.C’est un gros morceau.Il faut donc écoeurer et affaiblir financiérement les cheminots ,pour faire passer cette fameuse réforme des retraites en fin d’année.Car la gréve actuelle ne sanctionne aucunement la peur d’un éventuel changement de statut ou la réforme de la sncf qui se inévitablement avant 2019 ,ouverture de la concurence en Europe oblige..Il est grand temps que les salariés comprennent que leurs syndicats sont vendus au patronnat et au gouvernement !Bien à vous.PDK


  • #863205

    Plutôt que de faire chier tout le monde, ils feraient mieux de taper là où ça fait mal : pratiquer la gratuité !! C’est ça la nouvelle grève d’aujourd’hui.

     

    • #863421
      le 19/06/2014 par jedgreen
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      +1

      Je peux comprendre certaines revendications, mais la gratuité serait un meilleur moyen de foutre le bordel sans bloquer le pays.
      De plus ce que je ne supporte pas c’est le blocage physique des voies. C’est comme quand les étudiants bloquent l’entrée des facs pour faire croire que tout le monde fait la grève. Si un mouvement est suivit par tous, alors il n’y a pas besoin de bloquer. Le blocage c’est à mes yeux un aveu même de faiblesse du mouvement. C’est contre productif à la fois vis à vis du grand public et des politiques.


  • #863276

    Je serais curieux de savoir pour qui ce monsieur à voté à toutes les dernières élections.
    Je suis sur qu’il n’a pas sa place içi.
    Cette gréve ne sert à rien sinon à faire chier le petit peuple.
    Faut prendre le problème à la racine et virer tous ces politiciens, pas d’autre moyen.


  • #863290

    Suite
    Faut arrêter de délirer avec ces braves chemineaux qui défendent les intérêts de la nation.
    Bon sang, réveillez vous et regardez plus loin que le bout de votre nez...
    Je ne suis pas sûr que le combat des chemineaux soit le même que celui d’ E/R.
    Ils combattent pour leur privilèges et prennent le prétexte de la privatisation pour cacher le tout.
    Pour savoir si leur combat est authentique, il faudrait qu’ils nous disent un peu qui ils ont voté aux précédentes élections et surtout qui ils vont soutenir dans le futur. Là on sera fixé.
    A mon avis, ils sont tout sauf des vrais antisystémes et anti mondialistes.
    Cette grève ne sert à rien et ils empêchent de travailler plein de monde qui n’ont pas leurs privilèges.

     

    • #863819
      le 19/06/2014 par Vive les dirigeables !
      SNCF : rappel des raisons de la grève

      Bonjour. La SNCF appartient au gouvernement, c’est un service public, c’est un monopole d’état. Les gens payent leurs billets de train, mais ils ne peuvent pas voyager quand il y a des grèves des cheminots, c’est comme si vous allez au restaurant qu’ils vous obligent à payer à l’avance et qu’ils ne vous donnent pas à manger, vous repartez affamé et en colère. Ces grévistes fonctionnaires d’état privilégiés sont malhonnêtes en ne fournissant pas aux clients de la SNCF ce qu’ils ont payé à l’avance, c’est intolérable. S’ils étaient dans une entreprise privée, leurs nombreuses grèves les mettraient en faillite, je crois que la SNCF est en faillite. Je déteste les trains. Salut cordial. Béatrice Berthelage-Hervé


  • #863436
    le 19/06/2014 par PeaceandLove
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Il fallait voter contre l’UE en mai dernier


  • #863490

    N’ont-ils toujours pas compris qu’ils n’auront du soutien réel que s’ils font des grèves "populaires", par exemple en offrant les billets (EDF rétablit le courant chez ceux chez il est coupé...), au lieu de prendre le pays en otage ??


  • #863657

    Merci pour les explications. Cela me rappelle d’autres privatisations en Europe... Vive l’américanisation ! Quant aux conditions de travail... J’ai failli verser une larme mais failli seulement. Ils sont de sacrés privilégiés mais l’oublient quand ils passent de l’autre côté. Soutien oui mais aveuglément sûrement pas !


  • #864297
    le 19/06/2014 par klein75
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Alors les gars déjà finie la bataille du rail !!!!


  • #864769
    le 20/06/2014 par Krankl
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    @tous les anti-grève enragés
    Que de haine, que de mépris... Vous ne faites que répéter, la bave aux lèvres, ce que vous dictent les médias et le système (ce qui est la même chose pour le coup).
    J’espère que vous ne vous dites pas dissidents.
    Quoiqu’il en soit je vous plains, vous allez vous rendre malade avec tout ce fiel.
    Au moins ça fait une trêve pour votre voisin qui a une plus grosse voiture que vous et que vous détestez pour ça.
    Sinon essayez le sport, ça défoule beaucoup mieux que de cracher sur ses semblables.


  • #866495
    le 21/06/2014 par Déclassé social
    SNCF : rappel des raisons de la grève

    Il ne m’a pas convaincu.

    Bienvenue dans le monde du commun des mortels.

    Lève toi et marche dans la jungle qui est la notre.

    Et arrête de voter FDG-Verts-Centre-UMPS.


Afficher les commentaires suivants