Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sauvons nos miches !

Le pain, un liant

La semaine de la fête du pain 2018 est l’occasion de redécouvrir les vertus de la boulangerie artisanale française.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Pour une alimentation et un mode de vie sains,
chez Kontre Kulture :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1967786
    Le 17 mai à 16:44 par Rat Caille
    Sauvons nos miches !

    La boulangerie artisanale et naturelle est en décrépitude totale. Seuls quelques érudits subsistent mais pratiquent des prix parfois effarants.
    La fête du pain me fait bien rire. C’est le rendez-vous des pseudo artisans qui disent faire du pain dans les règles l’art, mais quelles règles ?! Du pain bon en bouche point. Aux farines ogm et/ou bourrées de gluten, à la levure industrielle ogm, au sel raffiné surdosé, aux améliorants... sans parler de leurs mixes tout fait que les meuniers leur imposent parfois...

     

    Répondre à ce message

  • #1967794
    Le 17 mai à 16:54 par N.Fabre
    Sauvons nos miches !

    il y a 12 additifs dans la farine
    au moyen âge ils semaient un grain/m² montait 1.80m de haut, portaient jusqu’à 200 épis,épis de 25 à 30 cm,racines jusqu’à 3 m.
    info de nicolas supio (ortho ?) lors d’une visite à domicile.
    de nos jours blé nain,racines 30cm (info de Jc bourguignon),farines 100% blé, pain riche en air...herbicide roundup utilisé comme agent désèchant pulvérisé avant la récolte...mmm les bons petits princes à la farine complète "non bio". la technique du roundup est apparu en même temps que l’intolérance au gluten.
    il faut 370 m² de céréales pour vous faire un pain par semaine,sur une année.
    grands champs=rats taupes...mortalité d’oiseaux énorme vus les graines "traitées" idem pour les abeilles...mais bon...rassurons nous 71% des surfaces cultivées dans le monde servent à alimenter le bétail...rassurant...

     

    Répondre à ce message

    • #1967919
      Le 17 mai à 20:32 par Rat Caille
      Sauvons nos miches !

      12 additifs autorisés en France dans la panification mais pas forcément en même temps dans le même pain ! 5 additifs admis dans le pain de tradition française. Mais de toute façon vous avez raison. De la merde qu’on veut nous faire manger. En ce qui concerne les acrylamides issues de cuisson intense (dégradation chimique de l’amidon et non du gluten), je ne pense pas que cela soit un gros problème. L’humanité mange du pain depuis 2000 ans. Les cancers de plus en plus nombreux ne résultent PAS de ces acrylamides mais de l’exposition aux inombrables produits chimiques et au nouveau rythme de vie absurde.

       
  • #1967796
    Le 17 mai à 17:00 par SPQG
    Sauvons nos miches !

    Plantes en général, blé en particulier, semences améliorés...
    C’est surtout le prix qui est "amélioré" :)

     

    Répondre à ce message

  • #1967804
    Le 17 mai à 17:13 par Vinz
    Sauvons nos miches !

    Le pain c’est : des glucides à ig élevés et du sel, c’est tout sauf nutritif et bon pour la santé.

     

    Répondre à ce message

    • #1967844
      Le 17 mai à 18:26 par dolgina
      Sauvons nos miches !

      Les inepties péremptoires néo-nutritioniste c’est : ???

       
    • #1967864
      Le 17 mai à 19:19 par Julot
      Sauvons nos miches !

      Et de l’acrylamide toxique cancérigène formé par la cuisson a haute température des amidons mais cela evidemment le reportage n’en parle pas, pain complet ou d’autres céréales n’y change rien, c’est toujours plus ou moins difficile a digérer aussi 

       
    • #1967933
      Le 17 mai à 20:59 par Ed
      Sauvons nos miches !

      Pour info, nous ne sommes définitivement pas des vaches, des hippopotames ou des koalas , et ce qui nous différencient essentiellement c’est notre gros cerveau qui, lui, se nourrit exclusivement d’hydrates de carbone, de sucres complexes et à un besoin vital d’acides gras, d’acides aminés et de minéraux notamment présents dans le pain complet, lequel est plus facile et moins risqué à conserver que le poisson, par exemple.
      Ceci pouvant peut-être aussi expliquer la faiblesse du raisonnement et les lacunes de certaines personnes ;-)

       
    • #1967954
      Le 17 mai à 21:30 par Marko
      Sauvons nos miches !

      J’ai arrêté le pain, j’ai perdu du bide, suis moins fatigué et me porte mieux.

       
    • #1968570
      Le 18 mai à 22:01 par Julot
      Sauvons nos miches !

      @Ed

      Les glucides complexes sont de toutes façons transformés en glucides simples pendant la digestion avant d’être assimilés dans le sang donc il n’est pas indispensable d’en consommer c’est meme mieux sans si on remplace par des fruits murs par exemple qui contiennent déjà des glucides sous forme simples et donc plus digestes en plus d’être plus riche en nutriments et antioxydants.

      Cela dit, toujours en suivant ton raisonnement, remplacer le pain plus ou moins indigeste, très salé et toxique(acrylamide, "Advanced glycation end-products", ferments) par des vrais féculents entiers complets cuits a l’eau/vapeur divers(pâtes complètes incluses) élève grandement le niveau en apportant plus de nutriments sans la plupart des inconvénients des pains, une petite sauce tomate et/ou des légumes, un peu de sel, miam 

      @Marko.

      Très bien, maintenant arrêtes les produits laitiers et il y aura de grandes probabilités que tu ailles encore beaucoup mieux mais c’est plus difficile car la casomorphine issue du métabolisme digestif de la caséine est physiquement addictive, beaucoup plus que la gluteomorphine issue du métabolisme du gluten 

       
    • #1969116
      Le 19 mai à 20:25 par Ed
      Sauvons nos miches !

      @Julot

      Le pain complet et naturel sous ses différentes formes, et pas obligatoirement cramé et salé donc, apporte certains hydrates de carbone, des acides gras et aminés essentiels, il est aussi beaucoup plus simple que les pâtes ou les huiles à produire et moins risqué que la viande à conserver.
      Il faut aussi noter qu’il est globalement associé au lactique et au protéinique. animal,
      ce qui n’empêche nullement la consommation de fruits et de légumes, d’ailleurs.
      Quant à la production artisanale de quoique ce soit, elle est toujours plus saine et diversifiée que la production industrielle, par exemple, le sucre raffiné est globalement cancérigène, et le sucre non raffiné ou le miel est carrément anti-cancérigène.

       
    • #1969465
      Le 20 mai à 16:03 par Julot
      Sauvons nos miches !

      @Ed

      Meme le pain pas cramé est cuit largement a plus de 125-150 degrés celsius ce qui forme inévitablement une quantité significative d’acrylamide et d’AGE’s toxique et cancérigène.

      Tous les sucres isolés sont globalement mauvais a la santé sur de nombreux points mais aucune étude n’a démontré une action cancérigène, les mots sont importants, ce qui est certainement cancérigène(catégorie 1 cancérigène certain classification ARC)ce sont les toutes les viandes transformées(charcuteries et tout ce qui s’y rapporte)aussi certain que le plutonium ou la cigarette/alcool est cancérigène ce qui ne veut pas dire aussi toxique bien-sur, les viandes rouges quant a elles sont classées en catégorie 2(probablement cancérigène),
      d’un point de vue nutritionnel scientifique, "les sucres non raffinés" et les miels sont tout autant extrêmement pauvres en nutriments/fibres/protéines/lipides que les sucres raffinés, quasiment vide pour les besoins humains en plus d’être tous les deux très nocif pour la santé dentaire(aucun dentiste ne dira le contraire) cependant le miel est riche pour le petit corps des abeilles, nourriture idéal comme le lait de la propre espèce jusqu’à environ trois ans d’age.

       
  • #1967817
    Le 17 mai à 17:35 par Yves
    Sauvons nos miches !

    C’est l’unique réponse la reappropriation de nos vies.
    Les vieilles semences, la récup, le recyclage, la réparation, la tradition font que le bonheur de l’homme et en tout premier lieu sa santé dépendent d’un virage qu’il (l’homme) saura prendre ou pas...
    Tous les domaines de notre manière de vie actuelle contribuent plus ou moins à un chaos chronique.
    Mettre au second rang les pouvoirs nuisibles de l’argent et redonner place au bien commun.

     

    Répondre à ce message

  • #1967823
    Le 17 mai à 17:51 par Thierry
    Sauvons nos miches !

    Le pain en hébreu ces lehem , comme Bethléem , la maison du pain . Symboliquement le pain représente un enseignement. lehem peut ce traduire par combat. Comme le dit rav yeshoua : Ceci est mon corps etc....

     

    Répondre à ce message

    • #1967873
      Le 17 mai à 19:40 par France occupée
      Sauvons nos miches !

      ah oui vous faites partie de ceux qui pensent que Jésus est juif, c’est intéressant...

       
  • #1967852
    Le 17 mai à 18:43 par stef
    Sauvons nos miches !

    Avec un bon chèvre, un coup de pinard. La messe est dite.

     

    Répondre à ce message

    • #1967890
      Le 17 mai à 19:58 par France occupée
      Sauvons nos miches !

      çà me fait penser à ce tableau :
      http://www.handgemalt24.de/media/im...
      Léon Lhermitte "L’ami des humbles" (1892)
      (bon apparemment le tableau se trouve à Boston, allez savoir pourquoi !)

       
    • #1968018
      Le 18 mai à 00:41 par mik ezdanitoff
      Sauvons nos miches !

      Merci Stef. Quand-même. Je n’ai plus l’impression d’être en France, pays de la bouffe, avec tous les commentaires des autres paranos casse-couilles. Soignez déjà votre cerveau les gars, avant d’être obsédés par les "trucs pas bons" à outrance.

       
  • #1967958
    Le 17 mai à 21:37 par fela kuti
    Sauvons nos miches !

    Ha le pain de nos ancêtres, c’était autre chose que la sélection de blé le plus rentable et le plus rapide à travailler, ce qui en est devenu le pire produit consommable et toutes les allergies qui s’en suivent comme le gluten...

     

    Répondre à ce message

    • #1969530
      Le 20 mai à 17:50 par Britanovitch
      Sauvons nos miches !

      Tes ancêtres étaient décimés par village entier à cause de l’ergot qu’on ne pouvait pas identifier à l’epoque.

       
  • #1967974
    Le 17 mai à 22:12 par Goldan
    Sauvons nos miches !

    Le pain complet est très bon pour la santé »
    Sous prétexte que le pain blanc est mauvais pour la santé, le pain complet est partout présenté comme l’alternative saine, traditionnelle, à manger sans modération.

    Certes, le pain blanc fait à partir de farine ultraraffinée ne vous apporte que des calories vides, de l’amidon qui se transforme en sucre pur dans l’estomac.

    Pour autant, le pain complet est à peine meilleur. Il ne mérite en aucun cas de tenir une place centrale dans un régime alimentaire protecteur.

    Parce qu’il contient du son (l’enveloppe des grains de céréales), le pain complet contient plus de pesticides que le pain blanc. S’il contient plus de fibres que le pain blanc, il reste un aliment pauvre en vitamines et minéraux, par rapport à son apport calorique.

    Contrairement aux idées reçues, son index glycémique est aussi élevé que celui du pain blanc (71), soit supérieur au sucre de table (67) !!

    Comme le jus d’orange, le pain complet du petit-déjeuner fait monter brutalement votre glycémie, entraîne un pic d’insuline et donc une crise d’hypoglycémie à 11 heures.

    Ni le pain complet, ni les céréales complètes ne doivent être particulièrement recherchés dans le cadre d’une alimentation saine.

    Le pain complet, « la solution santé » à éviter autant que le pain blanc.

    la perméabilité intestinale. L’intestin est poreux, aïe ! Les filtres habituels ne sont plus en place. Des toxines peuvent venir perturber la flore et créer une pullulation bactérienne

    la sensibilité au gluten peut créer une perméabilité intestinale.

     

    Répondre à ce message

    • #1968208
      Le 18 mai à 12:05 par Padrepio
      Sauvons nos miches !

      Les pesticides se concentrent dans l’enveloppe (peau des fruits, son, etc). Donc si le fruit ou la céréale est cultivé de manière saine (bio ou naturelle) pas de craintes. De surcroît les vitamines aussi se concentrent dans l’envelope. Il serait dommage de s’en priver.

      Les céréales complètes ont été, et sont toujours, le centre de l’alimentation (blé, maïs, riz) des civilisations.

       
  • #1968715
    Le 19 mai à 05:39 par paramesh
    Sauvons nos miches !

    Marrant le nombre de commentaires qui accusent le pain par principe , alors que le problème n’est pas le pain en lui même mais la différence entre le pain d’autrefois et celui d’aujourd’hui.
    Ce n’est pas exclusif au pain d’ailleurs : en Inde, tous les restaurants et les industries alimentaires ajoutent des merdes chimiques à leurs farines (blé, riz, dhal)pour rendre leurs produits plus blancs et plus moelleux (dosai, iddly, samossa parotta iddyappam etc) Ce qui fait que les indiens qui mangent régulièrement dans les restaurants se tapent des maladies de plus en plus bizarres alors qu’à la maison le problème ne se pose pas.
    un touriste qui passe une semaine en Inde à manger local à l’extérieur se choppe à tous les coups un mal de bide phénoménal (et puis çà passe avec l’habitude)

    Pour ce qui est des farines françaises il suffit de regarder les cahiers des charges pour les blés admissibles en minoterie, c’est consternant :
    https://www.iso.org/fr/ics/67.060/x/
    du coup adieu diversité et place aux semences formatées et OGM autrement le paysan peut toujours s’asseoir sur sa récolte.

     

    Répondre à ce message

    • #1969048
      Le 19 mai à 17:23 par Julot
      Sauvons nos miches !

      Tu n’y connais vraisemblablement pas grand chose en nutrition et santé qui en découle grandement, meme au delà des protéines de gluten qui sont indigestes(au sens propre) pour tous les humains, les pains classiques aussi anciens soient ils et aussi complets soient ils sont cuits a haute température(création d’acrylamide et AGE’s toxique et cancérigène) contiennent une grande quantité de sel responsable de d’hypertension, d’inflammation et de problèmes cardiovasculaires très répandus et ont aussi un indice glycémique mais pire une charge glycémique élevés a très élevés, ce qui entraine une glycémie instable, fatigue, sur-sollicitation de l’insuline pancréatique, fatigue le système nerveux a long terme, aliment très déshydraté, c’est probablement plus ou moins bon au gout et satisfaisant(j’en consomme aussi un peu, la n’est pas le sujet) mais ne faites pas passer les divers pains et tout ce qui se trouve dans une boulangerie/pâtisserie de la qualité que vous voulez pour des aliments santé ou neutre meme si le pain en l’occurrence est le moins pire de ce qu’on trouve dans ces commerces/artisanats 

      Tu dois bien avoir un domaine ou un sujet que tu connais bien dans la vie comme la plupart des gens, a l’avenir évites de parler de ce sujet ou informes toi réellement si ca intéresse, ca évitera de propager de la désinformation nocive pour la santé des lecteurs 

       
Afficher les commentaires précédents