Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Sciences Pipo journalisme" crée de bons soldats de la pensée unique

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • le clip de science pipo est obligatoirement de l’auto dérision.
    le cas contraire m’étonnerait . je sais bien qu’ils se font mouler la tronche ,mais pas à ce niveau de vulgaritée tout de méme.

     

  • C’est une bonne parodie ou on est tombé si bas que ca ne les choque mais plus que de voir en face une vérité laide.
    C’elle que le 20h c’est du spectacle asseptyser !


  • prochain sujet d’examen à science po journalisme..."est ce qu’être assis sur un fauteuil à lire un prompteur fait de vous un journaliste ?"...vous avez 4 heures !


  • Je ne connais pas bien l histoire de science po, est ce que ça a toujours été une fabrique de la bienpensante ? Y a t il de bons bouquins sur le sujet ? En tout cas le CDV est un bon vecteur de rein formation , plus il y en a mieux c’est.


  • "Des fonds étrangers dans TF1 ?"

    Hum ... comme le sioniste Haim Sabban,ami des grands de ce monde comme Clinton,netanyahou,et évidemment inconditionnel des interets d’Israel ?


  • Je vois pas du tout le but (ou le projet comme dirait dieudonné) de cette vidéo pour le coup.

    La vidéo de science po est assez marrante, il n’est pas question d’être sérieux... Il n’y a aucun message dans cette vidéo, elle ne fait de mal à personne. Ce n’est pas parce que nikos chazal et fogiel apparaissent que c’est forcément une vidéo destinée à conforter les puissants.

    Quant à la réponse sur facebook, personnellement je la trouve du même niveau que le commentaire que le mec avait laissé.


  • Soral a raison , ils ressemblent de plus en plus à des monstres avec des petits corps tordus et des têtes énormes des mains fines comme des femmes ... ça serait interressant de savoir le profils de leurs parents à ces jeunes "journalopes" en devenir .


  • Ils ont des têtes de premiers de classe boboisés les gars de science po mais faudrait leur apprendre à faire une balance des blancs s’ils veulent gérer une télé...


  • Cela a le gout de l’ironie, mais en faite ils ne feront pas plus.
    A vomir !!!!!!!
    J’ai connu une science potards dans ma jeunesse dissolu et mondaine, désormais elle produit des documentaires d’une rare médiocrité. Pour c’était il y a 15 ans. Le pire est a venir.
    Pauvre France 30 ans de déliquescence.
    Voir cette video qui nous montre comment mettre a terre une société et vous comprendrez ou nous en sommes : http://www.dailymotion.com/video/xc...

    Vive la France !!!!!!


  • #214641

    Mazette. Science politique dont les modèles sont : Chazal, Aliagas, Fogiel et Delahousse ! Quel quatuor de gagnants. Ça promet, sachant qu’à chaque génération c’est encore pire que la précédente, toujours plus loin dans le nauséabond.

    Concernant le complot judéo-maçonnique. Ça ne m’étonne pas, je parierais même sur certaines heures de cours à développer le contre-argumentaire classique.

    Je pisse sur ces fléaux, et à ce niveau là de pourriture d’esprit et de conscience je n’ai aucune peine à les déclasser comme inhumains. Si les traites pouvaient être transformé en combustible alternatif au pétrole, il n’y auraient pas pénurie avant longtemps :)


  • A "Booster tes réseaux sociaux , va voir Nikos Aliagas" j’ai arrêter cette vidéo , merci a la personne de nous avoir introduit le truc , pour qu’on comprenne a qu’elle leche-me*** (Et encore je suis sympas la)
    on avait a faire

    Le journalisme en France n’existe plus , remplacer par un truc a l’américaine ......... dégradant


  • "Salut brushing , moi c’est brushing " Coluche , 30 ans après c’est la même m..... , je sais plus qui a dit " chaque fois que je vois un corbillard passer , c’est un téléspectateur en moins " c’est pourquoi on se retrouve sur ER.


  • Je commence de plus en plus à croire en la synergologie et la morpho-psychologie. Quelle tête de petit courtisan content de lui minable et efféminé. Science pipo, science bobo... A l’image de leur ancien gourou...

    Merci au cercle des volontaires de faire de la bonne information. Courage à eux.

     

    • #214840

      Tout à fait d’accord avec toi, et ce n’est pas cette vidéo qui va nous contredire.
      On a vraiment physiquement l’impression d’avoir affaire à de jeunes goules difformes façonnées par la soumission à tous les étages. Ils n’ont même pas besoin de parler d’ailleurs, on gagne du temps !


    • La morphopsychologie n’est pas une obscure croyance. Elle est étayée sur des faits scientifiques.
      Si vous réfléchissez deux secondes, vous verrez que c’est parfaitement évident.
      Vous pouvez par exemple deviner un handicap mental sur les traits du visage d’une personne...Je prends un cas extrême volontairement, pour vous montrer que le psychisme a toujours une influence physique.

      Par contre, n’importe qui ne peut pas s’improviser morphopsychologue...c’est une discipline extrêmement complexe,
      puisqu’il faut faire des rapports de mesure entre chaque partie du visage, leurs formes, leurs mouvements...
      Et en plus le visage évolue avec l’environnement (y compris le culturel, le social)

      Ne pas se fier à la morphopsychologie, c’est à peu près du même ordre que de ne pas se fier au langage corporel...

      La seule et unique raison pour laquelle la morphopsychologie n’a pas été vulgarisée dans l’opinion publique, c’est à cause de l’antiracisme, et du mythe mondialiste. Pourtant la morphopsychologie n’a rien à voir avec l’étude des ethnies et des races. Ses principes sont universels et s’appliquent à toutes les ethnies ou races.

      Est-ce qu’un jour on discriminera les gens selon leur morphologie faciale ? bien sûr ! et c’est déjà le cas d’ailleurs.
      Quelqu’un qui est dépressif pendant 10 ans, je peux vous garantir que ça va modeler son visage.


    • @ Apocalypse

      Oui mais pour faire l’effort de comprendre un phénomène il est souvent (mon intuition dirait toujours) nécessaire d’avoir une part de foi en ce phénomène qui naît de l’observation. Le fait que ce soit étayé ou non par des arguments scientifiques n’a guère d’importance si l’on rejette d’emblée le dit phénomène.

      Ensuite les dit arguments scientifiques sont de mon point de vue à prendre avec précaution vu la tendance de la "science" à raisonner de façon purement empirique. Je trouve ça plus intéressant de raisonner comme tu dis sur l’influence du psychisme sur le physique et en quoi c’est irréfutable. Des mesures de proportions, distances etc on pourra tirer des modèles précis qui permettront de renforcer nos convictions dans le dit phénomène ou de le préciser.

      Cependant cela ne constitue pas une preuve irréfutable il y a toujours une part subjective à l’interprétation des résultats puisqu’ils servent souvent à démontrer une thèse issue d’un parti pris de départ (facile de s’en rendre compte pour toute personne ayant fait un TP de physique ou chimie -quelque soit le niveau- où le but affirmé du TP et de corroborer telle théorie sur tel phénomène).

      Il y a donc toujours une part de croyance dans la science qui se renforce d’autant plus que des preuves expérimentales corroborent le phénomène étudié.

      Cela n’exclu pas l’erreur partielle ou totale de théories entérinés. Certaines sont devenues dogmatiques et incontestables (malheureusement comme dans tellement de domaines aujourd’hui). On peut citer la théorie de la relativité d’Einstein qui n’est que timidement attaquée (pourtant il y a des choses à redire dessus), le fait que le monde scientifique n’accepte pas les rendements supérieurs à 1 (pourtant cela existe) ou encore les sacro-saintes lois de la thermodynamique qui sont souvent mal comprises.

      L’impossibilité de parler sérieusement d’Ether, de matière et d’anti-matière, de la théorie des planètes et étoiles creuses etc sont des preuves de la nécessité d’une étincelle de croyance pour qu’on s’intéresse à un phénomène sinon on le rejette en bloc.

      La censure scientifique omniprésente vous taxera d’hérésie si vous sortez des sentiers battus (la science est une force d’inquisition très puissante).

      Si en plus une théorie va dans le sens contraire de l’idéologie dominante (anti-racisme, on est tous égaux, blah blah blah) alors là oui comme tu dis elle ne sera jamais vulgarisée !


    • @ Thomas,

      Certes oui, vous avez raison, mais d’un certain point de vue, tout est croyance.
      Pour tout vous dire, j’ai découvert la morphopsychologie tout seul par moi-même, avec mon expérience.
      Avec toute ma naïveté, je pensais avoir fait une découverte incroyable et révolutionnaire mais en fait,
      c’est une discipline déjà bien développée.

      Vous parlez de preuves, de science, de raison, et d’intuition. Dans une large mesure, l’intuition est ce qu’il y a de plus efficace pour détecter la vérité. Aucune grande découverte n’a été faite par déduction, par cheminement méthodique.
      C’est toujours la même chose, les découvreurs savent la réponse à un problème avant de savoir le prouver.
      Je n’ai pas trop envie de développer, car je suis extrêmement fatigué, mais bien souvent la raison, la méthode rationnelle peuvent être un ticket gagnant pour s’illusionner et avoir de fausses certitudes.

      Moi j’utilise la morphopsychologie dans ma vie de tous les jours. Certes je ne suis pas capable de faire de grandes analyses, mais je me fie à ce que je vois, à ce que je ressens, et à mon instinct et mon intuition.
      J’ai fait tout le contraire pendant les 15 dernières années de ma vie et je n’ai obtenu que des résultats catastrophiques.

      Je pense en terme de survie moi, c’est tout. Je mise sur ce qui me donne plus de chances de survivre.

      Voilà ;-). En tout cas vous me semblez intéressant et ouvert d’esprit Thomas.

      A bientôt.


    • @Apocalypse

      Je partage votre analyse sur la force de l’intuition. Je trouve ça intéressant que 15 ans d’expériences infructueuses vous amène à cette conclusion. Je n’ai pas ce recule. Merci d’en avoir fait part, c’est une forme de grande sagesse d’arriver à analyser sa façon de voir les choses et à la changer. Même si j’imagine que cela se fait par paliers.
      Après il est vrai que c’est très utile dans une optique "survivaliste" mais qu’on peut parfois se tromper. Il est toujours utile de pouvoir confirmer une intuition par des observations, des "preuves" tangibles.
      Je vous retourne le compliment.
      Cordialement.


  • La vidéo de science po est à vomir, surtout cette petite folle au T-shirt rose à l’allure dégénérée et au regard imbécile. La fin c’est quand les nuls nous sont présentés comme l’élite.


  • ... Affligeant ...


  • Bon, j’avoue m’être perdu il y a quelqes années à Sc pipo Paris. Je n’en suis pas fier, je n’oserais plus mettre ça sur mon cv. J’ai suivi à l’époque par curiosité la formation en journalisme. Ce n’est pas tant le matraquage idéologique qui y est marquant (le matraquage idéologique de sc pipo ne consiste qu’en une chose : apprendre à ne plus avoir d’idéologie, car c’est ringard). En fait on vous explique d’entrée que faire du journalisme n’est qu’une affaire de technique de synthèse des dépêches. Etre journaliste ce n’est pas chercher l’info, c’est traiter l’info. La vidéo de ces crétins d’étudiants de sc pipo que j’ai dû me farcir pendant deux ans est assez représentative en fait : ne pas réfléchir (ou alors très vite, sinon c’est lourd), ne pas douter (ou alors faire semblant, sinon c’est inquiétant). En réalité, l’ennemi juré de sc pipo, ce n’est pas la vérité (ils ne savent même plus ce que ça peut bien vouloir dire), c’est l’ironie. Etre ironique, c’est mal. Bon dieu, je suis heureux de m’être sorti de cette fange intellectuelle.

     

    • Mille merci d’avoir pris le temps de ce témoignage de l’intérieur... Ça confirme ce qu’un collègue de science Pipo m’avais dit. Ça va dans le sens de la manipulation par le consensus généralisée de "manufacturing consent" de noam chomsky. Les journalistes et le reseau relais de la propagande des "nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi...


    • @au contempteur ci-dessus :

      L’ami, voilà qui est franc du collier !... lorsque l’on attaque si rarement la main qui vous - ou vous a - nourri... alors, quant à la mordre !!
      Il est là le drame humain, tout entier bien rampant... de ne jamais oser critiquer en bloc (ô source de contradictions que ceci !) ; de vouloir se préserver à tout prix son havre de paix en un monde si brutal ; son aire consensuelle ; son espace moutonnier fort tranquille.
      Car tout est à refaire ici-bas, et si l’on s’accommode, c’est pour vivre et bien vivre si possible.
      Oui, cette science-sur-son-pot est bel et bien un désastre, une régression infantilisante, de l’acquiescement enfantin, où on dit oui-oui comme un bébé répond aux ordres en faisant sur son pot, ici reléguant une pseudo-science (laquelle ?) à une "fabrique du consentement" !
      Mézigue, si j’avais dû faire sciencepopo, je l’aurais fait en me pinçant le nez, en traversant un égout en quelque sorte, histoire d’espérer, à la sortie, côtoyer un ciel bleu, une embellie dans un parcours professionnel... disons plus simplement, me frotter à un boulot moins con que les autres !
      Alors, merci pour ton témoignage avisé !


    • @Thibaut
      Effectivement, il faut une petite dose d’inconscience pour renoncer au confort qu’on vous vend en échange de votre docilité. Je ne mettrai pas cela sur le compte de mon courage, mais sur celui de mon goût bien trop marqué pour la philosophie. Je suis arrivé à sc pipo après avoir lu Nietzsche et Platon. J’étais immunisé. Alors certes, du coup j’ai dû me taper l’agreg de philo et je suis prof (je sais que les profs n’ont pas trop la cote ici !).
      Le goût de la liberté ne se déduit pas, ne se transmet pas : il était toujours déjà là...ou ne le sera jamais.


  • J’aurais plutôt appelé ça science "popo"... Prout !


  • Un peu gamin comme vidéo...
    Il s’attendait à quoi en laissant un commentaire aussi con (même si dans les faits, beaucoup d’entre eux se complairaient en effet à participer au dîner du siècle). La réponse ne fait que retourner les préjugés simplistes du commentaire. Pour être passé par le système grandes écoles, les initiatives associatives de ce genre sont lancées par des élèves soit par passion (club jeux échec, muscu ou autres), soit par besoin de reconnaissance sociale (organisation et gestion d’événements) et plus rarement par calcul et intérêt personnel au long terme pour les plus puants (selon mes critères...).
    Bref, là on est plus dans le cas de la recherche de reconnaissance social (popularité) et via le réseau de l’école, des personnalités ont bien voulu donner un peu de leur temps dans un simple esprit "solidarité/réseau/entraide grandes écoles" (qui n’a pas que de mauvais côtés quand il consiste en des petits coups de pousses non intéressés).
    Bref, pas de quoi parler du "Siècle" avant même qu’ils aient fait de quelconque contenu...même si on peut déjà se douter que ça ne sera pas subversif par immaturité et par formatage de l’école en question.
    Tout ça pour dire qu’on a notre lot de cons aussi qu’on pourrait désigné comme "conformistes de la dissidence" à la vision simpliste et qui représente l’image inversée de ceux qu’ils critiquent (je ne mets toutefois pas "le cercle des volontaires" là-dedans, c’était juste des considérations plus générales).

     

    • J’entends vos arguments Vosgien Volant, mais il n’est pas question de critiquer une école lambda mais ces GRANDES écoles ou écoles SUPÉRIEURES (doit-on appeler les autres petites ou inférieures ?) qui se prévalent de fournir les "élites à la nation"... Force est de constater que les élites des citoyens de la nation sont ailleurs que dans ces GRANDES écoles SUPÉRIEURES.

      La colère de ceux qui savent leur valeur mais qui n’ont pas voulu passer sous les fourches fourches caudines des sélections en soumettant à un jury de lobbyistes est bien justifiée.

      Le fait que vous ayez fait une grande école selon vos propos est (bizarrement ?) amusant : vous n’avez visiblement pas la distance nécessaire pour remettre en question le système qui vous a forgé.

      Un conseil de lecture : "La nouvelle grille" d’Henri Laborit, l’établissement des hiérarchies de dominance n’aura plus bcp de secrets pour vous, si vous arrivez à le lire.

      Un pauvre petit ex-universitaire inférieur...


    • Pour avoir fait de l’associatif dans une "grande école" je partage ta vision sauf sur les proportions. Il y a de plus en plus de personnes qui participent à des associations pour avoir une ligne de plus sur leur CV. Donc les plus puants selon toi (et selon moi aussi). En même temps ça s’inscrit dans la logique du CV en sortant de l’école qui veut que l’on donne l’impression qu’il soit fourni alors qu’il n’y a pas grand chose en expérience professionnelle "valorisante" pour un étudiant moyen (et pour cause).

      Très bonne remarque sur les "dissidents conformistes". Je rajouterais les religieux belliqueux et les anti-juifs/américains primaires.


    • Non j’avoue que sa petite provocation sur facebook n’était pas d’une grande pertinence, ni assez sournoise à mon goût, mais franchement je comprends tout à fait la démarche de cette vidéo.

      Je crois que le message premier que veut transmettre cette vidéo c’est : A science po, on ne pense pas.

      Pour ceux qui parlaient de morphopsychologie précédemment, et bien c’est vrai que c’est impressionnant de voir les visages des élèves de science-po... Beurk ! On y décèle vraiment aucune intelligence, curiosité, sensibilité, force de caractère, désir de puissance... J’ai eu l’impression de voir des veaux, le regard vide.
      Ils ont vraiment des têtes de victimes, de collabos, de lâches, de personnalités influençables et serviles...

      C’est terrible mais ils sont objectivement faibles, dans tous les sens du terme...Et c’est eux qui d’une certaine manière vont avoir un pouvoir sur nous et nos familles...
      L’empire choisit vraiment bien ses représentants.
      Ils m’ont fait penser à François Hollande un peu...

      Plus le temps passe, et plus les gens qui montent dans le "pouvoir" sont objectivement des misérables, des faibles, des lâches, des idiots...ça doit être proportionnel à la perte de pouvoir de la France. Au bout d’un moment, je me dis que quand même, ça va finir par être facile de les dégager tellement ils sont lâches et stupides.


    • @pouf pouf :
      Ce n’était pas science po qui était critiqué de manière globale, mais leur petite vidéo gentillette de lancement d’une web TV d’une association d’étudiants de l’école. Ce qui me dérangeait c’est que le type du "cercle des volontaire" et beaucoup de gens qui ont fait des commentaires ici sont complètement à côté de leurs pompes, et que les étudiants de sciences po ne pouvaient que leur répondre comme ils l’ont fait, vu leurs très probables motivations que j’ai évoquées. Nous nous devons d’être juste et pour ça de toujours chercher la vérité, et pas de faire de l’essentialisme.
      Sinon, je suis tout à fait conscient du formatage opéré par les grandes écoles. Il est différent selon les domaines. Je vais parler de ce que je connais pour y être passé, c’est à dire les écoles d’ingénieur et les doctorats en sciences dures.
      Dans ces écoles, à l’entrée on a le droit au petit laïus de bienvenue : "Bravo, vous avez franchi une étape qui vous place dans une certaine élite, vous êtes mieux que le bouseux lambda, blabla...". Passé ça, par la suite on ne nous fait plus passer ce message explicitement (et pas implicitement non plus j’ai l’impression). Par la suite, on est plutôt traité comme des crétins pas assez travailleurs ou plus cons par rapport à la génération d’avant (ce qui est la conséquence de la première critique selon moi). Globalement, le formatage consiste à nous mettre dans la tête qu’on sera cadre à la sortie de l’école et que du coup on devra travailler beaucoup (parfois pour justifier notre salaire et gagner le respect "des pauvres ouvriers qui ont un travail de merde" et d’autres fois parce que "nous sommes le pilier du développement de la société, de l’industrie et de l’économie").
      Pour ma part, je n’ai rien senti de très pesant comme formatage, mais j’y suis tellement imperméable que je ne me rends pas compte. A noter que beaucoup d’écoles d’ingénieur imposent un stage ouvrier d’un mois où on doit travailler comme ouvrier dans une usine...les interprétations de la démarche peuvent être ambivalente, je laisse chacun faire les siennes.


    • (suite)
      Pour ce qui est de la thèse en sciences dures, il n’y a absolument aucun formatage social par les universités. On est vraiment livré à nous-mêmes souvent avec assez peu d’interactions. C’est très rare d’avoir des responsables de thèse très directifs. Quand on est indépendant ils ont plutôt un rôle consultatif. Après, lors de la recherche de poste en université ou en laboratoire publique, la politique reprend parfois ses droits, mais plus pour les postes important du genre directeur de labo ou doyen d’université, même si c’est des sciences dures.


    • @Apocalypse :
      Je ne trouve pas qu’il y ait une proportion plus importante "de gnomes à grosses tête, à corps frêles et à mains de femmes :)" à science po que dans le reste du milieu étudiant ou "cosmopolite". C’est un phénomène plus général.
      Il n’y a pas que des gens lâches et idiots à science po (en tout cas, il y a toujours un plafond de verre pour les quelques idiots (utiles) qui "réussissent"). Personnellement, je suis sorti avec une fille très intelligente qui était major de promo à science po ou dans les premiers tous les ans. Ce que je peux en dire c’est qu’elle adorait manipuler par dessus tout, elle y prenait vraiment du plaisir, elle était aussi consciente des réalités du monde et d’un cynisme total...bref, elle était vraiment démoniaque et essayait sans cesse de me dominer et c’est ce qui m’irritait et me plaisait aussi beaucoup chez elle. De son côté, elle devait apprécier de ne pas y arriver avec moi et ma façon de penser non conformiste (comme vous ici !). Elle était très curieuse et ouverte quand on avait de quoi argumenter pour la convaincre. Par exemple, on s’est regardé tous les Henri Guillemin sur la 3ème république et elle a sorti un truc du style "L’alternance, les ouvertures à droite et à gauche....ces types là ont vraiment tout inventé...respect !".
      ...bon désolé pour les épanchements exhibitionnistes, j’étais pris d’un petit moment de nostalgie :).

      Tout ça pour dire qu’il y a beaucoup d’enfoirés à science po et qu’une proportion suffisante est loin d’être idiote et lâche.


    • @ Vosgien,

      Tout à fait mon type de nana alors votre ex-copine !! :-)
      Cependant, je doute fort qu’elle puisse atteindre un jour mon degré de cynisme et d’ironie...

      Je me doute bien qu’il y a des individus intelligents à Science-po, d’ailleurs il y en a quelques uns qui soutiennent Alain Soral.

      Il ne faut pas trop m’en vouloir, j’ai une certaine haine du bourgeois en général et du parisien. Je vis à la campagne depuis que je suis tout petit, j’ai fait pendant quelques années des études artistiques à Paris.
      Pour vous dire, c’est à cette époque que j’ai compris que les classes sociales, ça existait, tellement j’ai reçu de mépris à cette époque.

      Rien n’est plus horrible pour moi que de regarder quelqu’un à 20 ans, et de savoir déjà ce qu’il sera 20 années plus tard. Voilà ce que j’appelle la stupidité des élèves de Science-po.
      Ca formate pas mal les grandes écoles, idéologiquement, socialement, culturellement.

      J’aime les maudits et les marginaux, voilà, je ne suis peut-être pas objectif sur les élèves de Science-po.


  • Science Po télé :
    le système, pas con et fourbe, créé ses petits soldats de la télé de demain.

    Heureusement il y reste quelques âmes résistantes, mais alors très peu..


  • subliminal crâne humain à 2m31 lors du generique de la grande messe noire du 20 h


  • han c’est quoi ton secret ?:mode fifille :


  • Si ils sont aussi bon dans leurs "journalisme" que dans leurs prises de son, ça promet pour l’avenir et les enceintes de nos télévisions

     

    • #215256

      De toute façon on s’en bat les cacahuètes des journalopes serpillière du pouvoir , plus personne aujourd’hui ne regarde vraiment la télépoubelle sauf peut être dans les maisons de retraite les pauvres !!! ils n’ont pas le choix ... La preuve je post sur ce blog a plus de 21h30... youtube et daily sont pour moi la nouvelle télé et c’est moi qui décide de regarder ce qui me plait grâce au moteur de recherche bref que du bonheur !!! merci le web !!! cette espace de liberté mais pour combien de temps ???


  • C’est vrai qu’ils ont vraiment des tronches de sous merdes ces petits jeunes ! Plus je vieillis plus je suis persuadé que la physiognomonie est en fin de compte pas si loin de la vérité. En fait pour être plus exact il semblerait que certains attributs psychologiques d’un individus finissent par se projeter sur son visage et sa posture et va même jusqu’à modifier avec le temps les traits de son visage.


  • Salut à tous. Si cela peut vous rassurer, j ai une fille de 21ans, et bien je peux vs garantir qu aujourd’hui hui un certain nombre de filles de sa génération commencent à en avoir ras le bol de ces mecs "efféminés" que ce soit au niveau physique (ça c est logique) qu niveau mental. Elles ne rêvent que de trouver un mâle, un vrai mais avec les idées d aujourd’hui hui (ce qui semble logique, la vie étant une vis sans fin...). Donc tout ce qu on montre ne concerne que élite.... Ah oui ma fille en FAC de droit.... Tout n est pas perdu bien au contraire, je pense que le balancier commence son long mouvement en sens inverse....

     

    • Ah bon,ben c’est pas ce que je vois dans la rue ou dans les lycées/universités
      Faut qu’on m’explique comment tout ces mecs à gueule d’ange gay à petite b*** qui incarnent la virlité,le courage ,le sens de l’honneur(ironie),se tapent des bonnes meufs et même se marie avec.


    • C’est malheureux à dire mais dans certains milieux professionnels où gravite beaucoup de femmes... elles aiment bien s’entourer de "jeunots" ou d’efféminés... Certaines sont des castratrices ? D’autres préfèrent ceux-là à un homme (un vrai) qui créer trop de tensions sexuelles ? Je crois que pour beaucoup de femmes, un homme est une menace potentiel : car en cas de désaccord il a de façon inhérente une position de dominateur et il y a la tentation, le risque de l’adultère ? Je ne parle pas d’une situation généralisée... Mais plutôt de cas qui ne sont pas rares...


  • Télé con c est mieux !


  • Il doit choper grave dans les booms notre future élite au t-shirt de plaisancier.


  • Marrant, il (elle) est habillé(e) tout pareil que la femme qui est à l’entrée de RTL...


  • Je ferais peut être mon master dans cette école dans un 1 an. Moi qui déteste le gauchisme plus que tout, j’ai peur d’y vomir 4 fois par jour.

     

  • Délation sur la page Fessbouc de la LICRA

    AB : Bonjour j’ai un ami qui est allé voir le récent spectacle de Dieudonné. De plus il revient d’un séjour en Allemagne. Je le soupçonne d’être antisémite. Que dois-je faire ?

    Licra : Envoi nous plus d’info en mp

    OM : Je te suggère d’alarmer la LDJ et le Betar qui peuvent aider résoudre ce genre de problèmes.


  • Bravo pour cette vidéo. C’est urgent de dénoncer la crétinerie de ces rejetons du système qui d’emblée s’inscrivent dans une logique de cirage de pompe et de continuation de l’ordre établi. C’est pas avec ce genre de petit passif/soumis (à l’ordre établi je veux dire hein^^) à t-shirt rose que ça va changer !!


  • Endemol détenu par goldman sachs ? Non par Berlusconi ...

     

    • La part majoritaire (75 %) d’Endemol, détenue par Telefonica, a été vendue à un consortium composé de Mediaset, le groupe de Silvio Berlusconi, Goldman Sachs et Cyrte (société qui gère une partie des fonds de De Mol) pour un montant de 2,629 milliards €


  • Vous remarquerez qu’ils ont voulu faire une vidéo drôle et parodique, mais qu’en fait c’est pathétique et vrai.

    Au moins, Télé bien c’est drôle. (Et c’est bien !)


  • Astuces pour celui qui veut se lancer et reussir dans le journalisme.
    1) bien caresser le chat dans le sens du poil et qui se nomme azrael.
    2) devenir homosexuel peut accelerer ce processus.
    3) faire tout le contraire de certaine personne comme soral et autre dieudonne.
    Et pour terminer se convertir au fondamentalisme sioniste pour des raisons purement prof...je veut dire spirituelle.


  • Je commence par remercier ce jeune homme du Cercle des Volontaires qui décrit la réalité des Science potards. Mais quelle arrogance !! Je suis triste de voir que désormais il faut sortir d’une usine à collabos comme Science Po Paris pour avoir la crédibilité nécessaire dans le monde du travail contrôlé par des élites suffisantes et condesendentes. Le journalisme français n’est plus ce qu’il était. Je constate qu’il y a une paupérisation sévère quasi-pathologique qui a décimé la tradition journalistique française de jadis. Science Po Paris est une usine à esclaves lorsqu’il s’agit d’accueillir des étudiants issus de milieux défavorisés (racailles), pour les former à devenir comme les Amara, Boutih, Yade, Dati etc., et une usine à petits bourges sans talent, sans conscience et surtout avec le sourire narquois du vainqueur alors que dans les faits ils ne sont rien. Ils sont la pour véhiculer des mensonges et des analyses fallacieuses dans le but de servir leurs maîtres. Le culot qu’a ce petit connard de la vidéo est d’inclure un passage avec Fogiel ! C’est le comble, parler de Fogiel le traître comme étant un journaliste de grande envergure relève de la commedia dell’arte ! De plus, il est toujours facile d’embobiner les gens en leur vendant le ’’prestige’’ de Science Po Paris. Faut-il rappeler que ce n’est pas l’école qui fait l’élève et que les meilleurs d’entre nous ont toujours été des autodidactes boulimiques de culture ? Je leur souhaite de foirer royalement avec leur petit journal insignifiant qui leur sert de tremplin pour non seulement le dîner du Siècle, mais celui du CRIF aussi.


  • c est d une médiocrité affligeante !


Afficher les commentaires suivants