Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Seine-Saint-Denis : trois policiers roués de coups après un contrôle d’identité

Trois policiers ont été roués de coups après avoir tenté de procéder vendredi soir à des contrôles d’identité dans un hall d’immeuble à Bobigny, où dix jeunes ont été interpellés, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

 

[...]

Une policière a été gravement blessée au niveau de l’œil. Dix jours d’incapacité totale de travail (ITT) lui ont été prescrits, dans l’attente d’examens complémentaires. Les deux autres fonctionnaires, blessés à la jambe et au visage, ont eu 15 et 10 jours d’ITT.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

 

À ce propos, revoir cet extrait de l’entretien de juin 2012 d’Alain Soral sur le meurtre des gendarmettes de Collobrières :

ERTV donne la parole aux policiers, voir sur E&R :

Sur le démantèlement des forces constitutives de l’État-nation France,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils n’avaient qu’à défourailler .

     

  • Cela relève du pouvoir réel dans l’absolu, et des strates de mensonge enfouies.
    Le petit costume suffit-il encore à le représenter "ce pouvoir", quand les souffrances humaines déborde d’injustices si profondes.
    Quest-ce donc la justices en nos jours où se situe t-elle ?
    Ces phénomènes induits par nos monstres politiques des incompétences jouées ne fera que de s’accentuer pour la prochaine grande tonte, l’orientation sur les petits peuples des conséquences sacrificielles carne-avalesques.

     

    • j’ai eu des fessees qd j’etais enfant:ca m’a appris que le depositaire de l’autorite avait les moyens de s’assurer que j’obeisse.maintenant, quand je vois un uniforme,je me mets a stresser.des gars comme moi pour me controler faut payer 1 gendarme pour 20 citoyens.ca veut dire 20 types produisent et en a qu’un qui foo rien que proteger les autres.avec les valeurs de leducation moderne qui produit des jeunes qui sont totalement incontrolable,faut 1 gendarme pour 5 adultes. ca coute evidement beaucoup plus cher...


    • @ calal
      Ça vous ferait mal d’écrire un tout petit peu mieux, en prenant soin de vous relire ?
      J’imagine que vous êtes aussi allé à l’école, tout comme moi (jusqu’à mes 17 ans), non ?

      PS : et qu’on ne vienne pas me rétorquer que seul le fond compte ! Lorsque l’on se prétend patriote Français (ou d’un pays francophone, la Suisse dans mon cas), on táche de défendre et d’honorer la plus belle langue du monde.


  • A quoi leur sert-il d’avoir un gun s’ils ne s’en servent pas ? Autant qu’ils fassent leurs contrôles en slip .

     

  • Comment peut-on, dans l’état de délabrement actuel des choses, vouloir travailler pour la police ou l’état ? La sécurité de l’emploi ? la paye ?
    Bref, faut assumer après...

     

  • Non mais quelle idée aussi, de déranger ces braves gens en plein travail !

    Le samedi soir, c’est affluence garantie, le bobo venant se ravitailler et s’encanailler dans les banlieues chaudes, si pittoresques, si diverses......et s’il en sort indemne, quel shoot d’adrénaline, et puis c’est bien connu (même dans le Sud on le sait), dans le 9-3, c’est de la bonne.......

    < mode ironie off > vaut mieux préciser.......QUAND MÊÊÊÊMMMMMMEE !!!

     :-)

    Adishatz

    H/


  • Qu’ils essayent de faire la même chose au Maroc , en Algérie , en Tunisie , ... rien que pour voir ! ... c’est justement quand j’ y vais que je m’aperçois mieux de l’autorité qui y règne ! ... et c’est egalement pour ça que j’y suis plus en sécurité qu’en France , tout en essuyant quelques quolibets ou railleries de mes congénères , qui eux ne cessent de regretter les joies sécuritaires d’autrefois dans NOTRE pays !

     

    • Je n’ai pas remis les pieds en Algérie depuis 1962 , en revanche j’ai travaillé avec l’Armée royale marocaine et l’Armée tunisienne .Ce qui m’a frappé , c’est que la hiérarchie à tous les niveaux est ferme dans ses bottes, et est restée sur les sains principes de discipline et d’efficacité qui ont fait la réputation de leurs Grands anciens , les tirailleurs .


    • Pour ce qui est du Maroc, la sécurité est déplorable à Casablanca (que je connais). Néanmoins c’est vrai que si un type s’en prend à un flic de la sorte mieux vaut pas qu’il ne se fasse attraper ....


  • il n’y a qu’à observer les flics en faction devant l’elysée, nanisme et féminisme á 80%. Après qu’ils assument leur inferiorité physique chronique.


  • On ne voit pas comment on va s’en sortir sans réaffirmation de l’Etat de droit.
    En fait partie la violence légale dont l’Etat bénéficie à seule fin de maintenir l’ordre public et d’assurer la sécurité des citoyens. Cette violence pour être légitime, doit être par définition opportune et proportionnée, mais n’a pas, en théorie, à avoir d’autres limites. Sinon, cesse l’effet dissuasif.
    La tactique des gauchistes a été de mettre sur le même plan toutes les violences, qu’elles soient légitimes ou illégitimes, dans leur grand mouvement de confusion et d’abolition de toutes les différences. Cette tactique a conduit à délégitimer la violence légale, avec les conséquences que l’on voit.
    Ces conséquences sont de plus en plus contestées par la population qui ne se sent plus protégée. C’est la pression populaire qui obligera nos gouvernants à assumer les fonctions régaliennes de l’Etat – dont c’est le premier et essentiel rôle –, mais il faudra aussi ne pas laisser l’exclusivité de la parole médiatique à tous nos idéologues de gauche...

     

    • L’Etat de Droit, c’est l’histoire d’une superbe femme, élégante et gracieuse, noble et vertueuse, une femme pour laquelle nombreux seraient les hommes prêts à se sacrifier pour elle, à se battre pour elle, et ce qu’elle représente.

      Malheureusement, les vicissitudes du temps et de certains lui sont peu à peu montées à la tête. Dame Justice, car tel est son surnom, a succombé au charme du dieu Mammon, à ses strass et paillettes. Petit à petit, elle s’est dévêtu. Au nom de la liberté, elle a commencé à renier ce qui faisait d’elle toute son élégance, toute sa vertu.

      Aujourd’hui, Dame Justice n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle n’est plus qu’une vulgaire catin, pour laquelle rares seraient les hommes prêts ne serait-ce qu’à lever le petit doigt pour la protéger (hormis ses macs, qui bénéficient de ses services à l’oeil). A raison, d’ailleurs, car bien que Jésus ait "pardonné" à la prostituée, celle-ci n’avait pas la prétention de s’appeler Justice et d’imposer sa vision du monde à ses ouailles. Et, surtout, elle n’avait pas le culot de se prétendre parangon du bien, du juste.

      C’est pourquoi cet "Etat de Droit", cette "Justice", ne valent plus la peine que l’on se batte pour eux. Car ils ne sont plus ce qu’ils prétendent incarner.

      Dame Justice (comme Dame Médecine, et tant d’autres) a eu, comme tout-un-chacun, des moments "clés" au cours desquels elle a eu un choix décisif, qui déterminèrent son orientation, son être. Le dernier en date, avec notre chère CriCri-et-les-500-millions, démontra une énième fois si besoin en était, pour qui Dame Justice est prête à courber l’échine (restons poli) alors qu’en même temps, elle se comporte de plus en plus comme une mère violente, ingrate et implacable envers ses "enfants".

      C’est pourquoi elle devra être remplacée, ou libérée de ceux qui la travestirent jusqu’à maintenant, si tant est qu’elle puisse encore être sauvée ... Je ne cacherai pas un certain manque d’optimisme quant à la seconde option.

      Un étudiant en droit.


  • Le livre de Laurent Obertone "Guérilla" commence exactement comme ça.

     

    • #1639182

      La prochaine sera la bonne.


    • #1639232

      Laurent Obertone énonce des faits établis, mais il les dispose à des fins de guerre civile.

      Je l’ai rencontré, Laurent Obertone : regard fuyant, gel dans les cheveux, petite salope renseignée, tapin.
      La vie est faite de choix.
      C’est ça qui est tragique, pour ces mecs là : on a le choix.
      Eux, non.


    • Paml beach "cut" ta réflexion est pour moi primaire "gel regard fuyant comand ferais tu pour pour dénoncer des fais qui vont ce produire prochainement sans mettre ta famille en danger " il écrit sous un pseudo et il ne veux pas y mêler sa famille"
      Demande à Alain Soral
      Pour ce qui est du livre Guérilla ce fait divers en est le point de départ et je le trouve pertinent tout comme la mort de "zaib et bouna" en 2005 on mit le feux à toutes les cités et que les journaliste on jamais dit que 150 flics avait été touché par balles.
      Alors qui fait de la désinformation ? ?


    • #1639619

      @ Brémus

      Laurent Obertone s’est chopé un créneau éditorial, il est rentier de la peur des gens, il n’amène rien de positif, comme les suprémacistes de S.O.S. Racisme, il entretient la haine.

      "dénoncer des fais qui vont ce produire prochainement", c’est Nostradamus, là.

      Si on revient au titre de l’article "Seine-Saint-Denis : trois policiers roués de coups après un contrôle d’identité", c’est aberrant.
      T’es policier, t’as un sens de la rue, en plus d’une formation, les pièges, tu les évites.
      En fait, des enfoirés veulent absolument que tu aies PEUR.

      Bin non, désolé, j’ai pas PEUR, le 93, c’est chez moi, je vais pas avoir PEUR chez moi.
      Après, tu t’es p’t’être résigné à n’être qu’une victime...
      La vie a autre chose à offrir.
      Vous êtes tellement piégés dans votre misérable PEUR, que vous ne vous rendez même pas compte du cadeau que c’est, d’être vivant, dans la lumière de Dieu.

      Si tu es négatif, tu attires le négatif.
      Le cadeau de la vie, c’est positif, et lorsque tu en as conscience, les gens autour réagissent positivement.
      Même des racailles : il y a très peu d’individus qui sont vraiment méchants, très très peu.
      C’est un effet de troupeau, il faut inverser la tendance.
      Avec Obertone, c’est droit dans le mur.


    • "Vous êtes tellement piégés dans votre misérable PEUR, que vous ne vous rendez même pas compte du cadeau que c’est, d’être vivant, dans la lumière de Dieu.

      Si tu es négatif, tu attires le négatif.
      Le cadeau de la vie, c’est positif, et lorsque tu en as conscience, les gens autour réagissent positivement.
      Même des racailles : il y a très peu d’individus qui sont vraiment méchants, très très peu.
      C’est un effet de troupeau, il faut inverser la tendance.
      Avec Obertone, c’est droit dans le mur."

      Grand merci à toi pour ces quelques lignes qui sont tout à fait le fond de ma pensée.


    • Résigner à être une victime très peu pour moi j’ai vécu 15 ans au Val d Argenteuil j’ai pas à rougir.


  • #1638987

    Ouais ?
    Une anecdote qui sert la théorie du choc des civilisations.

    J’étais dans une cité du 93 (je suis du 93) l’autre soir, et pas pour de la drogue, ni rien d’illicite, en train de discuter, les mentalités évoluent dans le sens d’E&R.
    Soral et Dieudo sont écoutés et compris.

    Le personnage de Tony Montana prend du recul.
    Après, la Police, ça représente toujours l’autorité, même fantasmée.
    Y’a aussi les p’tites brimades quotidiennes bien réelles, des contrôles d’identité quotidiens, de la BAC, qui joue les cowboys, qui vient prendre sa conso de drogue et de violence dans la cité, au point de ne plus pouvoir différencier les flics des racailles.

    Malgré tout, y’a des gens qui ne veulent plus voir ça, les consciences évoluent.
    T’as des pilous qui ont toute leur famille en prison, leurs potes qui sont morts, et ils se disent, dans un sursaut d’intelligence, -"non, on va pas encore aller voir Madame La Juge, on arrête les conneries"....
    ’Faut une grosse volonté, parce que tout le ghetto t’appelle dans le sens inverse.

    Sortir du ghetto, de la programmation, du mauvais sort.
    Les mecs, ils redémarrent à zéro, et c’est pas mentionné sur le C.V.

     

  • Au nom de Charlie, je vous demande de retirer ce genre d’information en période électorale.

    Merci.

     

  • C’est plus difficile à gérer que le gazage de poussettes...


  • Fait amusant : chaque citoyen sait à peu près les mesures qu’il faudrait adopter pour endiguer la racaillerie (un simple mirco-trottoir suffit pour se rendre compte que chacun à une opinion bien faite là dessus) et pourtant ça fait 30 ans que les gouvernements ne les adoptent pas alors qu’ils sont censés nous représenter.


  • Sans faire le jeu de la guerre civile c’est exactement comme ça que "Guérilla" de Laurent Obertone commence... Le jour ou le policier craquera et tirera dans le tas, j’espère que vous serrez prêt..


  • Pas étonnant , elle est jolie la France..... !

    Sans état de droit la France se meurt.....il y a toujours plus de
    sauvagerie .


  • La solution sexuelle se règle par la solution sociale , tout à fait juste ,
    mais comme ils veulent tout gérer , il faut créer des situations pour
    ensuite se montrer indispensable , en réglant le problème qu’ils ont
    créer eux-mêmes , ils infantilisent les gens et leur enlève du même
    coup toute indépendance .

    Ce qu’ils veulent c’est gérer les citoyens dans leur misère dans lequel
    ils les ont jetés , et comme cela ils font deux pierres deux coups , ils
    les ont en main et se font passer pour des sauveurs faiseur de morale ,
    encore une fois .


  • ça c’est certain Aube Dorée est une victime , ils étaient trois sur
    ce plateau à l’insulter , le harceler avec une violence inouie , c’est
    normal qu’il se soit comporté ainsi , c’était mérité , mais cette chienlit
    vomissante aura raison puisqu’ils se sont eux-mêmes déclarés du
    côté des bien-pensants donneurs de leçons .

    Et dire que nous avons cela chez nous aussi , c’est malheureusement
    l’inversion des valeurs est partout dans ce monde de fous .

     

    • Je travaille à la mairie de Bobigny et je peux vous dire que les voyous ont été grassement remercies pour leur contribution à l’élection du maire UDI à savoir emplois fictifs ou reeels mais de. Niveau cadres pour d’ex dealers , subventions pour des assoc bidons , attribution de logements et locaux commerciaux ... et j’en passe . Créant sentiment de toute puissance et rivalité entre cites . À jouer avec le feu ....


  • #1639383

    Alain Soral regrette que dans les sociétés modernes, les mâles hétérosexuels ne s’adonnent plus à la violence physique directe. Mais il ne mentionne pas la cause majeure de cette évolution, qui est que l’Etat s’est arrogé le MONOPOLE de la violence physique directe. Seuls ses agents armés ("forces de l’ordre", Police, Armée) ont le droit de l’exercer.

    Ce qui arrange évidemment l’oligarchie de l’argent, qui peut mieux contrôler un corps discipliné obéissant aux politiciens qu’elle a mis au sommet de l’Etat, que des individus dispersés tapant sur qui bon leur semble chacun dans son coin.

    Mais le succès de cette évolution (la "dévirilisation" des citoyens et le monopole étatique de la violence) vient aussi de ce qu’elle arrange bien d’autres personnes :

    1 : les forces de l’ordre elles-mêmes, qui préfèrent faire face à des individus sans armes et ne sachant pas se battre ;

    2 : les plus faibles (femmes et toutes les minorités), qui comptent sur l’Etat pour les protéger de la violence et qui en échange de cette protection, votent pour les dirigeants désignés par l’oligarchie ;

    3 : une bonne partie des mâles hétérosexuels qui trouvent plus reposant de ne pas exercer la violence physique directe pour laisser l’Etat faire à leur place ; et qui en échange de cette délégation de pouvoir (qui leur permet de regarder tranquillement la télévision au lieu de casser la gueule aux voisins), votent eux aussi pour les bons dirigeants.

    Au total, quand on additionne l’oligarchie d’argent, les politiciens à son service, les personnels des forces de l’ordre, les faibles qui comptent sur l’Etat pour les protéger et les hommes qui comptent sur l’Etat pour exercer la violence à leur place, cela fait pas mal de monde !

    Les nostalgiques du Far-West, où chacun devait pouvoir dégainer et tirer à tout moment, ne sont finalement plus très nombreux...

    Cette situation perdurera tant que l’Etat sera en mesure d’assurer ce monopole de la violence d’une façon à peu près satisfaisante pour la majorité. Mais si un jour il échoue dans ce rôle, alors des individus (et des bandes) pourront à nouveau exercer la violence physique directe. On sent que certains piaffent d’impatience...

     

    • #1639624

      "l’Etat s’est arrogé le MONOPOLE de la violence physique directe."

      Au contraire, c’est très "indirect".
      Un policier en légitime défense, c’est un tas de paperasse, d’examens, de branleurs.

      Y’a pas de violence physique directe, y’a un entretien d’une PEUR diffuse et irrationnelle.
      Qui sert à maintenir un pouvoir illégitime.

      Quoi que... tant que vous aurez PEUR, il y a une légitimité, pour ces ordures.


    • Je ne saisis pas vraiment le sens de ton commentaire, en fait, qu’est-ce que tu préconises toi ? Le Far West comme t’as dit ou le monde de Mad Max ?


Commentaires suivants