Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Shoah : Israël accuse la Pologne de vouloir "changer l’histoire"

Un méchant coup de froid souffle sur la relation entre Israël et la Pologne depuis l’adoption, vendredi, par la Diète, d’un projet de loi visant à pénaliser l’acte d’imputer à la nation polonaise des crimes commis contre les Juifs, sur son territoire, durant la seconde guerre mondiale.

 

Le texte, qui doit encore être approuvé par le Sénat et ratifié par le président, bannit en particulier l’évocation de « camps de la mort polonais » et réprime le fait de « réduire délibérément la responsabilité des véritables responsables de ces crimes ». Le Premier ministre israélien a vigoureusement réagi samedi soir en sommant son ambassadeur à Varsovie de solliciter sans attendre un rendez-vous avec son homologue, Mateusz Morawiecki.

« Cette loi n’a aucun sens, a dénoncé Benyamin Nétanyahou, et je m’y oppose fermement. L’Histoire ne peut être modifiée et nul n’a le droit de nier l’Holocauste. »

Le chef du parti centriste Yaïr Lapid, dont le père fut un survivant de la Shoah, a été le premier responsable israélien à réagir samedi sur Twitter.

« Je condamne fermement cette nouvelle loi qui tente de nier la complicité polonaise dans l’Holocauste. Celui-ci a été conçu en Allemagne mais des centaines de milliers de Juifs y ont été tués sans avoir jamais rencontré un soldat allemand », a-t-il dénoncé, avant d’affirmer : « Il y a eu des camps de la mort polonais et aucune loi ne peut rien y changer. »

L’ambassade de Pologne à Tel Aviv a aussitôt répliqué sur son compte Twitter : « Vos affirmations sont insupportables et montrent à quel point il est nécessaire de renforcer l’enseignement de l’Holocauste, y compris ici en Israël ». Elle a aussi précisé : « l’intention de ce projet de loi n’est pas d’effacer le passé mais de protéger la vérité face à de telles calomnies. »

Le gouvernement de Mateusz Morawiecki affirme vouloir réparer ce qu’il présente comme une injustice historique en combattant les « mensonges » énoncé sur le rôle du peuple polonais durant la Seconde Guerre mondiale.

« Chaque jour, dans le monde entier, l’expression “camp de la mort polonais” est utilisée – ce qui revient à attribuer aux Polonais les crimes de l’Allemagne nazie », a plaidé vendredi le ministre adjoint de la Justice, Patryk Jaki.

En août dernier, l’ambassadeur polonais auprès d’Israël avait décrit dans les colonnes du journal Haaretz le projet de loi en gestation comme « un outil dans la bataille mondiale contre la négation de l’Holocauste ». Mais les détracteurs de ce texte, en particulier en Israël, soulignent qu’il fait peu de cas des pogromes meurtriers commis par des Polonais et documentés depuis lors par les historiens. Ils soupçonnent le gouvernement conservateur nationaliste de chercher en réalité à réécrire l’histoire.

[...]

Les condamnations se sont multipliées de tous côtés, y compris parmi les députés arabes de la Knesset.

Ayman Odeh, chef de file la Liste arabe unie, a ainsi affirmé : « La décision du gouvernement polonais est honteuse et dangereuse. La négation de l’Holocauste nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire... »

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Le contexte de la Shoah,
à lire sur Kontre Kulture

 

Shoah matin, midi et soir, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1889208

    Y’a pas d’quoi shouiner ! La Pologne anticipe simplement : elle voit bien ce qu’il se passe en FRANCE OCCUPÉE !


  • Celà va être très difficile ! Les polonais ont face à eux les plus grands spécialistes du changement d’"Histoire " de tous les temps ! Bon courage quand même !


  • Pourquoi les journaleux du figaro parlent sans cesse de ce film "shoah", je n’aime pas spécialement le cinéma, j’aimerais que les subventions d’état, qui sont aussi mes impôts et qui font vivre ce "torchon" parle d’autre chose que du cinéma !


  • Il faut du souffle , quand meme , ou s’appeler NETANYAHOU( ce qui n’est pas son vrai nom...)pour intervenir dans la législation d’un pays indépendant, j’ai du louper un épisode mais , depuis quand la Pologne est elle une colonie israelienne ?- On pourrait simplement noter que plusieurs centaines de milliers de polonais des provinces de Galicie, Volhynie ,Lvov , ont subi de la part des nazis un sort identique à celui des juifs, des communistes, des russes...Et également que la Pologne, contrairement à la France était soumise à la loi martiale allemande , c’est à dire qu"un soldat allemand pouvait, s’il le jugeait nécessaire ou prudent flinguer un polonais dans la rue .Dans ces conditions, en dépit des risques, un grand nombre de juifs, rescapés des ghettos et des staedtle, ont été recueillis par la résistance et les polonais , on peut citer les Polanski( ce n’est pas non plus son nom)...Les Buszyn etc...

     

  • Repentance et réparations pour tout le monde ! Tels sont leurs crédos...


  • Quand on regarde la carte des camps liberes par les bolcheviks ou les allies, il y a un constat surprenant.

     

  • L’ingérence paniquée de l’État d’Israël dans la démocratie polonaise montre à quel point l’existence du régime juif en Palestine dépend des conclusions du tribunal militaire de Nüremberg.


  • Il serait temps qu’un Ministère Mondiale de la Vérité légifère une bonne fois pour toute en nous intimant clairement l’ordre de croire en la bonne version officielle.
    Je n’ai pas envie de tomber entre les griffes des négationnistes, moi. Je tiens à mon travail.


  • ça commence vraiment à devenir saoulant ce pays qui impose partout dans le monde sa manière de réfléchir,de décider de voter.la Pologne a été envahie et occupée par l’Allemagne et son peuple n’étaient pas responsable de ce qui s’était passé entre 1939 et 1945.


  • Marrant de voir comme les heures les plus sombres pour certains étaient les plus lumineuses pour d’autres.
    Qu’attend Poutine pour enfin ouvrir le dossier sur la libération du "camp de la mort" situé en Pologne... ?
    Cela "éclairerait" probablement d’une "lueur" nouvelle certaines zones d’ombres.

     

  • Si les Polonais sont mémorialement à l’aise avec la seconde guerre mondiale, je pense que cela doit venir du fait que ce pays qui devait être germanisé pendant cette période, à su résister en continuant la lutte , en d’abord faisant se regrouper à Londres( et non pas sur la cote d’azur ou New York),des personnes ayant le désir farouche de combattre et non de fuir...
    Des personnes, qui sous uniformes Polonais, ont pris part tout au long du conflit aux combats les plus durs.
    Des personnes, qui avec les Alliés ont participé au débarquement en Normandie.
    Des personnes, qui sorties des camps de Sibérie, et enrôlés chez les popov, sont rentrées dans Berlin , avec les vainqueurs.
    Et ses mêmes personnes ont vu leur pays abandonnées à staline , pour ne pas le contrarier et assurer ainsi la paix à l’ouest.
    Alors un peu de pudeur sur ces quelques malheureux sursauts du moyen age, qui ont eu lieu dans un pays traumatisé par cinq années de germanisation forcée et déjà entrain de se faire réoccuper, et qui ne reflétaient aucune politique , ni aucune doctrine d’état...
    La Pologne est un pays de sensibilité catholique , et comme tous ces pays qui partage cette culture, l’altruisme y est une seconde nature...contrairement à d’autres.


  • Les Polonais ont tire grand avantages de la propagande judeo-bolchevico-anglo-americaine de l’Epoque vu qu’ils occupent au moins 1/3 des territoirs Allemands ; Cela s’est fait en deux vagues successicves : d’abort a Versailles/Trianon et ensuite a Yalta.
    C’est une de maintes raisons pourquoi l’Allemagne est toujours sans traite de paix, car il y aurait des reajustements a faire de Finlande a la Georgie et de la France a la Russie en passant par l’Ukraine et la Pologne. Cela devra bien se faire un jour ou l’autre. Le ciment de ces inepties est le mythe de la shoha ; Le but ? la destruction ethnique de l’Europe ; Cela non plus n’est pas nouveau. L’ancien Antigermanisme est devenu l’Anti-Withe de nos jours. Memes acteurs, meme but.


  • Y’en a quand même pas mal des " survivants de la shoah ".


  • Mittérand :"Dans cent ans encore... !!"


  • #1889367

    D’une certaine manière, on peut comprendre le soucis des autorités Polonaises (la Pologne ne peut effectivement être responsable de rien, elle était rayée de la carte à cette période !) sauf que inscrire des vérités historiques dans le marbre de la loi est la pire des choses à faire et certains ici sont bien placés pour le savoir !
    En revanche, il est cocasse de voir la communauté de Lumière, une fois n’est pas coutume, hurler contre un projet de loi mémorielle, sous le seul prétexte qu’il ne leur convient pas !
    Par ailleurs, "L’Histoire ne peut être modifiée et nul n’a le droit de nier l’Holocauste." Et l’esprit Charlie ? Et le droit au blasphème ? C’est bien ce qu’on pensait : du deux poids deux mesures au service de ceux qui se trouvent du côté du manche. Fermez le ban.


  • Ce que la Pologne ne veut pas c’est qu’on assimile les Polonais aux Allemands qui ont envahi leur pays...
    Cependant si on regarde bien les cartes de l’Allemagne d’avant 14-18, on s’aperçoit vite que la ’’Pologne-Polonaise’’ avait du sang allemand ’’Prussien’’ dans les veines voire même du sang Austro-Hongrois remontant aux guerres fratricides précédentes (Prusse contre empire Austro-Hongrois)... De plus, la Pologne nationaliste, ’’par nature’’, était connue comme étant notoirement antisémite...Mais cela n’a pas empêché bien évidemment qu’une certaine partie de la résistance polonaise et certains polonais ’’de souche’’ aient apporté leur aide aux Juifs pourchassés, par les einsatzgruppen en particulier...
    Cette période est pour la Pologne un moment de son histoire aussi difficile à avaler que la tutelle soviétique qui a suivi. Ce lourd passif l’oblige à tendre vers une psychanalyse en quelque sorte, qui passe obligatoirement vers cette mise au point mal interprétée par Israël.
    L’Holocauste n’est pas nié que je sache, ni remis en cause.


  • La Pologne existait déjà en 39 ce qui n’est pas le cas d’ israël,
    les Polonais n’ont donc de fait aucun ordre à recevoir d’une entité inconnue à l’époque.


  • #1889387

    L’Histoire du monde et de l’univers est un détail la Shoa...


  • #1889398

    Encore une histoire de tibias.


  • Les Polonais n’étaient pas plus complices des nazis que les Français : la Pologne était occupée et à genoux, comme la France, les nazis y pouvaient faire ce qu’ils voulaient .

     

    • Staline a su eliminer dans l’oeuf a Katyne les elites polonaises, ceux qui en Pologne auraient fait cause commune avec avec le III. Reich. CQFD.


    • On ne peut pas dire que les élites polonaises auraient fait cause commune avec le IIIReich - je vous déconseille, de tenir de tels propos en Pologne, pour votre intégrité physique - Staline savait très bien que ce qui a permis à la POLOGNE de survivre entre ses trop puissants voisins , c’est la petite noblesse, la classe des chevaliers, la zlatcha.Depuis les origines , aux environs de l’an 1000, cette petite noblesse , celle des chefs de villages, de clans a fourni à la POLOGNE : les pretres...les officiers...les intellectuels.Ce sont eux qui ont assuré malgré les occupations la transmission de la foi catholique, du patriotisme, de la langue polonaise . Cette classe a fourni à l’humanité KAROL WOYTILA ...le général SIKORSKI...Marie SKLODOWSKA -CURIE. Katyn , c’est un génocide déstiné à éliminer la Pologne de l’histoire , le Reich n’a rien à voir dans les calculs staliniens , les polonais haissant autant les russes que les allemands .


  • Il y en a marre de cette histoire .Ceci appartient au passé, les personnes aujourd’hui ne sont responsables de rien et ne le seront jamais quoi qu’on dise ou quoi qu’on fasse .Cela fait partie de l’histoire, et on ne va pas s’envoyer éternellement à la figure les outrages, de part et d’autre de l’histoire , on en finirait plus .Si les Polonais sont responsables des histoires du passé, les Juifs sont aussi responsables d’atrocités, et même en ce moment avec la Palestine .Ça ce n’est pas du passé c’est actuels, ils auraient tendance à l’oublier .Lorsqu’on veut laver plus blanc que blanc, et donner des leçons au monde entier, faudrait être soi-même irréprochable, et c’est loin d’être le cas ,surtout en ce moment .


  • Non mais quel scandale ... on raconte des histoires aux Polonais et eux ils veulent les modifier !! ...


  • ""soulignent qu’il fait peu de cas des pogromes meurtriers commis par des Polonais et documentés depuis lors par les historiens.""

    1 qui sont ces historien ?

    2 voir les documents ?

    Il serai si simple de poster sur le net les réponses à ces deux questions, mais non, on ne voit jamais rien ni historien digne de ce nom, ni document irréfutable.

    Pourtant, l’ultra-droite israélienne possède assez de pouvoir dans toutes les corporations de toute l’Europe afin de clore le chapitre.

    Mais non, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les peuples supportant le poids des lobbys dans leurs états respectifs finisse par en avoir plus que marre, d’aussi douter et de finir pas ne plus en avoir rien à foutre de holocauste.

     

    • "1 qui sont ces historien ?
      2 voir les documents ?"

      Pour répondre à votre question, il y a sur wikipedia le pogrom de Kielce, qui a été documenté par Julia Pirotte. Et il y a quelques autres cas, mais avec moins de victimes et sans les conséquences historiques du précité.


  • #1889528
    le 29/01/2018 par sommes nous mieux que les animaux ???
    Shoah : Israël accuse la Pologne de vouloir "changer l’histoire"

    La pologne a raison

     

    • Les Polonais devraient donner le vrai nom de " parc d’attraction d’Auschwitz".

      C’est devenu un parc à thème touristique et commercial comme le Parc Asterix ou Disneyland, où on améliore chaque année la scénographie d’installations construites pendant les années 1950.


  • Peuple martyr, ils assistent impuissants, au défilé morbide permanent des hordes grandissantes de naïfs touriste-mémoriels qui associent l’Auschwitz de Nüremberg avec la Pologne et les Polonais Catholiques qui s’en défendent et à juste raison.

    Ce site ne serait-il pas encore une autre initiative sioniste pour accabler encore un autre pays Chrétien pour en tirer des avantages économiques et/ou politiques ? A l’évidence, oui.

    Vive la Pologne résistante !


  • La Silésian Steel Cie , complexe sidérurgique pour lequel travaillait les prisonniers de Birkenau avait pour l’un des principaux actionnaires Prescott-Bush (père et grand-père des présidents US). Prescott-Bush président de la banque américaine Harriman n’était pas polonais !!!

     

  • Inversion accusatoire ! Qui a changé l’histoire ?...


  • Et puis c’est l’hôpital qui se fout de la Charité !

     

  • Quand on sait que l’histoire a toujours au moins 2 versions... et qui se cachent derrière Israel, c’est plutôt marrant.

     

  • L’histoire est toujours écrite par les vainqueurs. Ceux qui en avaient le monopole ont désigné des coupables et ces derniers leur sont nécessaires pour continuer à asseoir leur pouvoir.
    Bravo à la Pologne d’essayer de sortir du tabou où toutes les nations européennes sont enfermées.


  • En d’autres termes, la Pologne ne paiera plus les fameuses réparations.


  • Les Polonais, qui en ont bavé sous les nazis et les communistes, ne sont pas très impressionnables. Et ce ne sont pas les rentiers de la Shoah qui vont les intimider...Là, le Shoah Bizness tombe sur un os...


  • @VORONINE IG Farben n’existe plus depuis 70 ans... Bayer était une de ces composantes et a perdu tout ses brevets à la fin de la guerre. Elle est tout sauf un gagnant.


  • « Cette loi n’a aucun sens, a dénoncé Benyamin Nétanyahou, et je m’y oppose fermement. L’Histoire ne peut être modifiée et nul n’a le droit de nier l’Holocauste. »

    Mon dieu, j’en pleure encore de rire, ou d’autre chose...


  • Les colons de la Palestine Occupée accusent,un vrais pays,la Pologne de vouloir changer l’histoire ;c’est l’hôpital qui se moque de la charité...Bien évidement,ce serait tellement plus facile et surtout rentable que la Pologne imite la france soumise et ses formatés,devenues complices et responsables a vie grâce a la pression sioniste et a la lâcheté d’un ancien président de la ripoublique J.C...Honte et malheur a tous les instigateurs de cette combine et a tous ceux qui la fomente...


  • La Pologne, par son passé, est dans l’obligation de démontrer qu’elle est un peuple vivant et émancipé !
    Elle a décidé de dicter les règles de la Shoah puisqu’elle est la première concerné.
    La définition de la Shoah passe donc d’abord par l’honneur de la Pologne !

    Avant le PiS, on associait les polonais à la faiblesse ou à la mort. J’en sais quelque chose, portant un nom polonais avec en parallèle une certaine asociabilité, je m’en suis pris plein la gueule au collège et au lycée. Des coups, des insultes, des humiliations, de la xénophobie.

    En s’assumant en statut de victime historique, elle démontre qu’elle a un rôle dominant à exercer sur l’Europe, et même sur le monde !

    Elle me fait revivre, et je soutiens totalement son émancipation.

    Il faut voir à côté la responsabilité de la France : la Waffen SS charlemagne, c’est 20 000 volontaires français, en Pologne 0 volontaire. De plus la gendarmerie directement impliquée dans la Shoah, toujours pas dissoute en 2018 !

    En France le débat est fermé, la moindre maladresse et on risque la prison.

    La France est devenue un pays totalitariste et faible et qui n’arrive pas à prendre en compte la nécessité de se déresponsabiliser des crimes commis pendant l’holocauste. Le gouvernement actuel nous fait porter ce fardeau, et exerce son pouvoir maçonnique d’une main de fer.


  • La Pologne persiste et signe :



    Pologne : le président Duda approuve la loi controversée sur la Shoah



    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...


  • Bonjour, la diplomatie française à mal réagit :



    Loi sur la Shoah en Pologne : "Il ne faut pas réécrire l’Histoire", prévient Le Drian
    Le président polonais Andrzej Duda a signé mardi la loi sur la Shoah destinée à défendre la Pologne contre ceux qui lui attribuent les crimes nazis.
    "Il ne faut pas réécrire l’Histoire", a mis en garde mercredi Jean-Yves Le Drian, qui juge "malvenue" la loi polonaise punissant de prison toute personne polonaise ou étrangère qui accuserait la Pologne de participation aux crimes nazis.
    Ne pas "pervertir" la mémoire. "Nous trouvons que cette loi est malvenue. Il ne faut pas réécrire l’Histoire, ce n’est jamais très bon", a réagi le ministre français des Affaires étrangères sur BFMTV. "Il faut surtout s’arc-bouter à la mémoire de la Shoah, la diffuser partout, régulièrement, systématiquement



    http://www.europe1.fr/international...


Commentaires suivants