Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Soixante parlementaires épinglés par le fisc

D’après Le Canard enchaîné, qui a bénéficié de fuites émanant des services fiscaux de Bercy, une soixantaine de parlementaires sont sur le coup d’une enquête fiscale.

D’après le journal, « la direction générale des finances publiques procède actuellement à plusieurs recoupements, en s’appuyant sur les déclarations de patrimoine, désormais obligatoires, des neuf cent vingt-cinq députés et sénateurs », ces contrôles allant du simple contentieux à la volonté manifeste de frauder.

Aucun nom n’a pour l’instant été divulgué et la majeure partie des élus incriminés devraient régler leur litiges avec le fisc rapidement, cependant un petit nombre vont connaître des soucis plus importants car leur tricherie est manifeste et concerne des sommes importantes.

Le président de l’Assemblée nationale, l’opportuniste Claude Bartolone, a prétendu se réjouir de ces révélations :

« C’en est fini des politiques des copains et des coquins. Croyez-moi que ça va jouer un rôle préventif, parce que maintenant chaque élu, chaque responsable administratif, chaque membre de cabinet saura qu’il n’y a pas de possibilité de passer la ligne continue... Avec ces soixante supposés cas, ça fait déjà 94 % des parlementaires qui n’ont pas de problème. »

On ignore si les parlementaires plaideront comme Thomas Thévenoud la « phobie administrative »...

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1007264

    Il va falloir accélérer l’enquête sur Dieudonné. Et de préférence découvrir qu’il a fait construire au Cameroun, avec des capitaux illicites, une réplique de Tréblinka.


  • #1007276

    " mtn c’est fini "
    sa signifie quoi cette phrase ?

    avant tout le monde était solidaires pour braquer comme il le fallait ?


  • #1007299

    Et si tu ne crois pas celle-là on t’en racontera une autre...De toute manière qu’est-ce que ça change ? Epinglés par le fisc ou repris de justice, ils peuvent continuer a se ’présenter’ aux élections. Un système pseudodémocratique, sans mécanismes automatiques de déclenchements de référendums, sans bilans de compétence obligatoires, sans Justice éliminatoire ne peut pas être propre. C’est même le système idéal pour engendrer les abus, les méfaits, les rentes de situations, les privilèges, et surtout la démoralisation et la démobilisation complètes de ses victimes.


  • #1007310

    Ce serait drôle que Bartolone soit dans les 60 . Ne rêvons pas,ses copains sont à Bercy.


  • #1007334

    UMPS : gauche des voleurs, droite des racailles. Et là ils sont bien réconciliés

     

  • #1007495

    Le plus navrant c’est que à aucun moment ces députés ne se sentent en danger de prison où quelque chose de ce genre , ça suffit à dire que ça sent la magouille à plein nez .


  • #1007522

    Pas de noms, pas d’infractions ! Ce genre de gags ça n’amuse plus grand monde, c’est un bambou planté pour cacher une foret de chênes (pleine de glands).ça finira sur rien, au mieux un sursis pour un ou deux lampistes...


  • #1007594

    Si Marine le Pen devient présidente de la République en 2017, ces oligarques du Sénat et de l’Assemblée nationale continueront d’usurper la souveraineté des Français et de s’en mettre plein les poches.


  • #1007693

    Ah ! C’est qu’on ne rigole pas avec l’intégrité chez nous autres hommes politiques !

    Attention, parce que ceux à qui on n’aura pas pu effacé discrètement le contentieux risquent un avertissement.
    Et comme disait Coluche, au bout de 30 avertissements on peut avoir un blâme et au bout de 30 blâmes on peut être relevé de son mandat....

    C’est sévère, certes, mais heureusement on conserve par la suite le droit d’être réélu par cette populace de cons qui oublie si vite nos petites affaires.


  • #1007964

    Le chiffre de la délinquance fiscale au parlement surpasse le chiffre de la délinquance des chances en banlieues ?

    Le poisson se pourrit par la tête disait l’autre.

    "les copains les coquins" disait Jean-Marie

    Puis si on plus au Sénat, ils peuvent destituer le président, c’est tout bénèf. Je vois où ER veux nous amener à penser.


  • #1008035

    Dommage que l’article ne donne pas les blazes de ces escrocs ...


  • #1009235
    le 24/10/2014 par horizons lumineux
    Soixante parlementaires épinglés par le fisc

    Encore un rideau de fumée par le journal spécialiste de la diversion et de la fausse contestation. 60 seulement ? On veut nous faire croire que les institutions seraient vertueuses, mais le vrai chiffre est vraisemblablement beaucoup plus élevé.


Afficher les commentaires suivants