Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

À revoir, cet extrait de Soral répond ! – Hiver 2017 :

 

 

Version RuTube :

 


 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Ne manquez pas les dernières analyses d’Alain Soral :

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2250319
    le 31/07/2019 par culturovore
    Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

    Ce sujet est traité au fond dans le livre "TRANSAMERICA" de Mark Philips

    Philips est ancien agent AVIARY (cellule patriotique de la CIA) dont la mission fut de dévoiler ces réseaux au grand jour en soutenant une victime, esclave sexuelle qui fut enfant sujette à des actes pédophiles comme Karen Mulder.

    Les enfants abusés ayant subi un trauma, leur esprit serait d’autant plus facilement manipulable et programmable. Ils constituent un vivier pour les vrais pédophiles mais aussi pour servir plus tard d’esclaves sexuels à des fins de manipulation. Les femmes sont éliminées à l’âge de 30 ans dans des snuff movies, car à cet âge elles deviennent moins apétissantes et en savent trop, tandis que la programmation devient mois efficace pour les tenir. La mémoire fonctionne avec des clés que le programmateur utilise sans que le sujet soit conscient.

    Le lien est fait dans ce livre entre l’élite politique mondialiste, les chefs du Nouvel Ordre Mondial (Johnson, Ford, Reagan, Bush, Clinton, Trudeau père,...), les réseaux pédophiles et d’esclaves sexuels au service du NOM pour "tenir" les décideurs au moyen du chantage, et les réseaux satanistes. Tous travaillent à la mise en place du NOM

    Les esclaves sexuels sont des enfants abusés dans leur jeunesse puis selectionnés et enfin formés dans des bases militaires en subissant une programmation mentale MK Ultra à base d’Harmoniques" et de drogues de manière à servir de messagers sur le marché international de la drogue dont l’argent sert à financer les opérations opaques de l’état profond, et d’esclaves sexuels pour les politiciens et homme d’affaires à corrompre

    Le satanisme de réseau fait partie du programme MK Ultra afin de "tenir" les esclaves et leurs "victimes", les hommes politiques manipulés. Tout cela est entregistré et filmé car tous doivent contribuer sans hésitation à la mise en place de la dictature du NOM et de son gouvernement mondial d’une élite "tenue" par les mêmes règles et mêmes principes

    Bohemian Groove en Californie ou se retrouve l’élite mondialiste sélectionnée pour le NOM dispose de maisons ou les invités filmés à leur insue peuvent aller pratiquer toutes déviances sexuelles désirées avec des esclaves programmés

    Beaucoup d’esclaves travaillent aussi dans le milieu de la Country Music qui véhicule la drogue à l’intérieur des USA

    Le film de Kubrick "eyes wide shut" traite en effet du sujet, et c’est pour cela que Kubrick disait se sentir en pemanence espionné par le gouvernement américain

     

  • #2250375

    Puisqu on est dans la serie " Soral précurseur "

    Je rajoute la vidéo de Soral chez Ardisson, qui expliquait que Bigard était un comique du peuple qui durerait et qui serait en place en chef de file d’une manifestation de la France qui bosse.

    https://youtu.be/oYDaeyo1v-w

    Et pour cause encore aujourd hui

    https://youtu.be/cObpLoVYQDw


  • #2250383
    le 31/07/2019 par jeandelalune
    Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

    il suffit de regarder la pochette de l’album "virgin killer" du groupe scorpion pour se convaincre
    et jeter un oeil sur cet article : https://www.rts.ch/info/culture/mus...

     

  • #2250386

    eyes wide shut a été monté completement par kubrick, il a livré une version complète au studio, quelques jours avant sa mort.
    Tout est déjà assez explicite quant au contenu pedocriminel, satanique et conditionnement mental pour celui qui sait voir
    il n’y a pas besoin de montrer crument et explicitement ces scènes comme un documentaire

    kubrick, comme le veut la profession de cineaste, joue avec les symboles et les suggestions

    kubrick ne montre pas explicitement des présidents, des chefs d’entreprises etc à ces soirées : il fait dire à Ziegler, ami du personnage de tom cruise dans le film "as tu idée des gens qui se trouvaient ici ?", implicitement des gens haut placés

    kubrick ne montre pas explicitement des filles sacrifiées : il montre une fille à la morgue, sans que l’on puisse déterminer si c’était celle de la soirée, mais le laisse deviner

    kubrick ne montre pas explicitement des enfants abusés sexuellement : il le suggère en faisant un lien entre la jeune fille du vendeur de costume, qui vend sa fille à des adultes, et la soirée où le personnage de tom cruise se rend lorsqu’elle lui conseille de prendre un costume spécifique, ce qui nous fait comprendre qu’elle participe à ces soirées

    kubrick ne montre pas explicitement une scène où nicole kidman se fait hypnotiser ou participe à une soirée satanique : il laisse des indices partout dans le film pour le suggérer, par exemple quand elle fait un cauchemar et que ce cauchemar ressemble à une soirée orgiaque, preuve de son conditionnement mental d’esclave sexuel

    bref tout est déjà dans eyes wide shut, kubrick n’est pas lourd, il est fin, celui qui croit qu’il manque des scènes n’a pas vu, comme le dit le titre du film, que tout est déjà montré, mais que le spectateur a les yeux grands fermés

    à part cela, oui cela existe, mais cela n’existe pas depuis toujours, cela existe parce que les gens qui se sont retrouvés avec le plus de pouvoir, dans le cheminement de l’aliénation historique, sont les plus impuissants sexuellement et doivent compenser ce manque par des comportement thanatiques

     

    • #2250445
      le 01/08/2019 par culturovore
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      @ anon

      Brillante analyse des messages du film mais fausse interprétation du fond.

      Le fond n’est pas sexuel, mais politique. Le sex n’est qu’un outil de domination et de manipulation. L’enjeu est plus vaste et s’appelle le Nouvel Ordre Mondial et la gouvernance mondiale. Ce ne sont pas des impuissants mais des sur-puissants.

      Lisez "TRANSAMERICA" de Mark Philips, et Katherine Ohara, tout y est sur le sujet.


    • #2250448
      le 01/08/2019 par alderic-dit-le-microbe
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      Ca existe depuis toujours. La Grèce antique en était une fervente adepte. Pédophilie, homosexualité, crimes fratricides, sadisme, etc .., ils ont capitalisé sur les vices. Sappho ou Alcée de Mytilène pour les plus connus, propageaient ce genre de perversions, probablement pour le compte des mêmes qu’aujourd’hui, à savoir, le parti oligarchique, celui qui domine et asservit par le dualisme, par l’argent et la religion, et qui se servent de l’un et de l’autre comme des outils de rétro-contrôles.

      Et ce sont les mêmes qui propagent encore de nos jours ce genre d’abominations, et qui s’en offusquent en même temps en les dénonçant dans les médias. Et oui, il convient tjs de se placer des deux cotés du manche, ou de tous les cotés selon la figure du temps.


    • #2250463
      le 01/08/2019 par Alain SORAL
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      C’est sûr que Céline est beaucoup plus lourd dans Bagatelles, et toi très fin et très initié !
      Ton dernier paragraphe le prouve o combien !
      Un conseil, avant d’asséner d’autres conneries sur un ton aussi péremptoire, lis le Marquis de Sade, puis le procès de Gilles de Rais de Bataille...
      Le cinéma c’est bien, le sérieux des livres c’est mieux !
      AS.


    • #2250735

      alderic-dit-le-microbe "...par l’argent et la religion"

      La religion vous dites ? La franc-maçonnerie alors ?


    • #2250878
      le 01/08/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      @ Anon

      Si le message d’ Alain Soral vous est bien adressé, je suis d’accord sur votre analyse filmique, mais effectivement votre conclusion me semble erronée.
      Je vous conseille d’aller jeter un oeil sur l’ouvrage de notre admirable Marion Sigaut "LA MARCHE ROUGE – LES ENFANTS PERDUS DE L’HÔPITAL GÉNÉRAL" et "DAMIENS – LA VÉRITABLE HISTOIRE".


    • #2250938

      Je n’ai pas dit que ça n’a jamais existé j’ai dit que ça n’existe pas depuis toujours, nuance, et toujours ca ne veut pas dire il y a 2 ou 3 siècles, ou chez les grecs il y 2500 ans. Je parle d’avant la naissance de l’argent et du pouvoir, donc il y a des dizaines de siècles, quand la pédocriminalité chez l’homme n’existait pas car l’argent et le pouvoir n’existaient pas, et cela pendant des centaines de milliers d’années. Mais difficile à faire saisir car on a oublié cette période


    • #2251081

      @Culturovore, vous ne parleriez pas plutôt de l’ouvrage de Cathy O’Brien et Mark Phillips, « L’Amérique en pleine Transe-Formation » ?
      Quant à @Anon, on aimerait savoir sur quoi repose l’affirmation selon laquelle « avant la naissance de l’argent et du pouvoir, donc il y a des dizaines de siècles ... la pédocriminalité chez l’homme n’existait pas car l’argent et le pouvoir n’existaient pas ». Déjà le pouvoir peut exister sans être corrélé à l’argent, ça s’appelle par exemple et entre autre le fort qui abuse du faible, mais passons.


    • #2251130
      le 02/08/2019 par culturovore
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      @ Eric

      Merci pour cette précision. En effet le titre français est « L’Amérique en pleine Transe-Formation » de Cathy O’Brien et Mark Phillips.

      Je l’ai lu il y a longtemps, a sa sortie quand je travaillais aux USA et on en parlait alors sous l’appellation Transamerica puisque le titre original était "TRANCE - Formation of AMERICA."

      Depuis j’ai aussi lu la suite de l’histoire : "Pour cause de sécurité nationale", que je vous conseille aussi vivement.

      Le premier parle plus de la corrélation entre NOM/Satanisme/Elite américaine/ Mind Control/ Esclavage sexuel et réseaux pédophiles/réseaux de drogue/création du Sida/Jésuites/Evangélistes/nivelage des nations. Le second d’avantage de leur propre fuite.

      Sachant d’après le livre que les Clinton trempent dans tout cela (sont bisexuels mais ne sont pas pédo), on peut facilement en déduire que Pizzagate est un vrai réseau pédo satanique politique démocrate travaillant pour le NOM. Ce qui explique pourquoi Trump déclara en public à la Clinton "Je vous foutrai en prison !"


    • #2251742

      Merci pour le complément d’information @Culturovore, c’est bien ce qu’il me semblait. Je connaissais l’existence du second ouvrage que vous évoquez, sorte de suite et de complément apparement, mais je ne l’ai pas lu.


  • #2250836

    Jamais un homme tel que Soral et son équipe n’aura autant fait un travail d’investigation et d’analyse à ce point. Le merci ne sera jamais assez lorsque l’on sait le travail et le courage que cela demande.


  • #2250911
    le 01/08/2019 par cent noms
    Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

    Pour l’anecdote, le manoir où se déroule les orgies dans le film de kubrick... est en réalité le Mentwore Towers en Angleterre. Construit au 19ème siècle, en tant que "maison de campagne" pour un des membres de la prestigieuse famille de la dynastie des Rothschilds.

    La "vestale" qui rachète Tom Cruise n’est pas Kidman mais le mannequin qui a fait une overdose lors de la première soirée chez Ziegler. Référence directe à l’affaire karen mulder peut-être... bien que l’on imagine pléthore d’histoires du même type.

    Le seul point manquant en réalité, c’est le projet mk-ultra sur les enfants. C’est vaguement évoqué avec la fille du couple kidman/cruise, et un peu mieux suggérer avec l’adolescente du loueur de costumes, mais ça reste très secondaire. D’ailleurs certaines théories avancent que la fille du couple se fait enlever dans le magasin de jouets à la fin. Si on regarde bien, on retrouve deux vieux monsieurs qui étaient aussi là lors de la première soirée chez Ziegler, toujours.

    En résumé, la pédophilie n’est pas au coeur de ce film et je pense que kubrick aurait voulu dénoncer un peu plus cet aspect plutôt que l’aspect orgiaque hyper-stylisé du film. C’est presque un tableau cérémonial cette scène, l’obscénité n’y est jamais vulgaire, tout est esthétisé à outrance comme pour masquer le viol d’enfants.

    Car finalement, ce qui est montré, c’est quoi ? des vieux bourgeois partouzards qui ont un certain goût pour le déguisement et l’occultisme. Kurbick voulait montrer bien plus que ça, j’en suis sûr.

    ps : dans le langage courant une vestale, c’est une femme parfaitement chaste...celle qui garde le foyer et conserve les traditions. du coup je comprends pas pourquoi mr. soral emploie ce terme.

     

    • #2251024
      le 02/08/2019 par culturovore
      Soral précurseur sur les réseaux Epstein ?

      Il l’utilise à bon escient : le film de Kubrick met bien en évidence de belles très jeunes femmes donc vierges, innocentes et sacrifiées sur l’autel du vice et du pouvoir. Comme une des 6 vestales romaines, l’une d’elle est sacrifiée pour racheter la faute de Tom Cruise. Dans la légende une vestale est sacrifiée pour racheter la faute d’avoir laissé la flamme s’éteindre et pour avoir perdu sa virginité. La vestale est sacrifiée dès lors qu’elle n’accomplie plus sa fonction. C’est aussi le propre des esclaves sexuelles enrôlées dans les programmes MK Ultra. Elles perdent tôt leur virginité et son sacrifiées ensuite, à 30 ans.