Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Soutien critique de la Russie aux États-Unis dans leur combat contre le terrorisme

Dans la nuit du 24 au 25 septembre, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution présentée par les États-Unis pour lutter contre les combattants terroristes étrangers. Tout en soutenant officiellement la résolution, la Russie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, a adressé des critiques à peine voilées aux États-Unis sur l’intervention en Irak et en Libye et l’aide fournie aux extrémistes syriens :

« Le terrorisme se renforce sur les plans idéologique et matériel : il se consolide grâce au crime organisé international, se finance sur le trafic de drogue et les gisements de pétrole dont il s’est emparé, se nourrit des idées extrémistes, notamment confessionnelles et ethniques. Le terrorisme s’entrelace dans le tissu des conflits régionaux.

L’EI, le front al-Nosra et d’autres groupes terroristes sont depuis longtemps arrivés à maturité au Proche-Orient. Ils ont intensifié leur activité criminelle grâce à l’affaiblissement – non sans intervention extérieure – des institutions étatiques et à divers soutiens étrangers. Ayant uni leurs forces, les mouvements extrémistes mettent en péril l’avenir de pays entiers – c’est évident dans le cas de l’Irak, de la Libye et de la Syrie, mais ils menacent également le Liban, le Yémen, le Mali et la République centrafricaine.

La Russie continue d’encourager une coopération internationale accrue pour éradiquer le terrorisme sous toutes ses formes, ainsi que de soutenir le refus du “deux poids, deux mesures” et de la classification des terroristes entre “bons” et “méchants”. Il est crucial que tous les États exécutent scrupuleusement les décisions du Conseil de sécurité de l’ONU qui exigent de renoncer à toute incitation au terrorisme et de fermer les canaux du trafic de pétrole, qui imposent des sanctions aux talibans et à Al-Qaïda, et qui interdisent la circulation d’armes depuis la Libye. Nous avons soutenu la résolution 2170, qui vise à durcir les sanctions contre les terroristes opérant en Syrie et en Irak.

Ces exemples illustrent la capacité du Conseil de sécurité à s’entendre sur des questions capitales et à prendre des décisions concertées, appuyées sur la Charte des Nations Unies.

L’intervention en Irak, les bombardements en Libye et le soutien extérieur aux extrémistes de Syrie ont exacerbé le problème des étrangers qui combattent aux côtés des organisations terroristes dans de nombreux pays du Proche-Orient, en Afrique et à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan. Il est nécessaire d’adopter ici une approche coordonnée, qui engloberait les aspects financiers, administratifs, sociaux et idéologiques de ce problème et garantirait le respect de la souveraineté de tous les États.

Nous avons appuyé l’initiative de la présidence américaine auprès du Conseil de sécurité pour l’adoption d’une résolution visant à “priver d’oxygène” toute activité des combattants terroristes étrangers.

Par ailleurs, nous aimerions mettre en garde contre la tentation de simplifier le problème – parce que l’“État islamique”, avec son idéologie barbare et ses exécutions abominables de journalistes, est loin d’être la seule menace pour cette région du monde.

Il faut examiner le problème du terrorisme de façon exhaustive, dans toutes ses dimensions au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Nous proposons la création, sous l’égide de l’ONU, d’un forum représentatif impliquant la participation des pays de la région, de l’Union africaine, de la Ligue arabe, des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et des autres parties intéressées. Ce forum devra également aborder les conflits de longue date, principalement le conflit israélo-palestinien. La persistance depuis plusieurs décennies de la question palestinienne est précisément, comme chacun sait, une des raisons principales pour lesquelles les terroristes bénéficient de “soutien moral” à travers la planète et sont rejoints par de plus en plus d’individus.

Nous appelons à prêter attention aux racines profondes des problèmes de la région et à éviter de ne réagir qu’à leurs symptômes. Nous sommes prêts pour une coopération d’égal à égal, commençant par une analyse commune et honnête de la situation, afin de comprendre l’origine de ce chaos et les moyens d’en sortir. »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lavrov inspire le respect quand même
    ....
    quand même !


  • Trop mou avec les durs de l’Atlantisme !


  • Alors là, je dois dire que je n’y comprend plus rien. Ils ont lâché Assad ?

    Pierre Hillard avait-il raison depuis le début sur Poutine ?

     

    • Non la Russie ne peut lâcher la Syrie.Il faut regarder le problème sous un autre angle.si la Russie avait voté non on l’aurait accusé de soutenir le terrorisme. Elle est juste très prudente et surtout agit avec beaucoup d’intelligence. Les intérêts Russes sont énormes en Syrie pour que Poutine lâche la Syrie. Souvenez vous combien de fois il a été diabolisé ce Poutine..... Si l’on regarde sur Russia info les Russes confirment que les USA préviennent les Syriens avant d’éventuels bombardement. Il vaut mieux accepter et si il y a débordement des USA , intervenir au côté du gouvernement Syrien.
      Enfin attendons de voir la suite.


    • Salut, je pense que Sacha a raison en partie... imagine toi avec le plus gros nerveux sans foi ni loi de ton quartier, il est sans argent, sans nourriture, son parrain lui mets la pression, le menace et sa bande crie à la revolte, par déclinaison il déjante intelectuellement mais il est blindé d’armes... Une confrontation amènerai fatalement à un combat à mort car étant le plus armé avec sa bande, tu n’a quasiment aucune chance... dans l’immédiat ;)
      La Russie marche sur des oeufs depuis un moment mais Poutine est un bon joueur d’échecs... alors qu’obama joue aux petits cheveaux... de guerre... ;)
      Chacun est en train de se positionner stratégiquement (réarmement massif, alliances, lois, manip géo-stratégique etc) en vue de la confrontation "finale"... car sauf miracle, tôt ou tard... et en plus si tu additionnes les écrits Religieux (Torah, Bible, Coran) ou Prophétiques (Nostradamus avec ses cartes d’invasion ;), Nicolaas van Rensburg ou bien Baba Vanga et encores beaucoup d’autres) cela m’a l’air d’être inéluctable... Alea Jacta Est


    • Je pense que les bombardements en Syrie sont effectués par les avions des monarchies du Golfe ... avec contrepartie peut être ? Je ne crois pas que Bachar et les Russes permettraient une intrusion autre dans sont espace aérien. Mais je suppute comme tous les spécialistes !


  • C’est pas un certain george deubeule you bush qui devait mettre fin au terrorisme depuis le 11 septembre ? car si on avait pas compris les manipulations du gouvernement US dans le but de faire exploser le monde arabe et déstabiliser la région, maintenant ça a le mérite d’être clair. Le monde occidental n’a jamais été autant menacé de terrorisme depuis que les US ont décidé de s’en occuper. L’implication des pays de l’otan va faire participer activement la moitié de la planète dans des combats mettant en péril le monde entier et tout ça pour avoir jouer avec le feu en renversant des présidents/dictateurs qui, eux, savaient maîtriser (à peu près) les conflits d’intérêts de leur population. Alors, crise divine pour les fous d’Allah qui tuent ceux qui ne prient pas comme eux contre crise de foi pour les américains qui eux doutent de leur stratégie religieuse en déclarant "Dieu nous le pardonnera" ? ou "Que Dieu nous vient en aide". Quand les uns agissent au nom de Dieu tandis que les autres agissent en espérant être guidé, compris et/ou pardonné par leur Dieu ... finalement qui ne sait pas ce qu’il fait ? et surtout quelle civilisation est la plus barbare, la plus fanatique ?


  • "Ce forum devra également aborder les conflits de longue date, principalement le conflit israélo-palestinien."
    Cette seule phrase suffit à discréditer la Russie à ...l’ONU ! Toutes ces belles propositions resteront donc lettre morte. Si la Russie est sincère, car nous pourrions douter de son positionnement également !


  • Je me souviens de ces mots fameux du grand Poutine :"les Américains gagnent toutes les guerres mais perdent toutes les paix" ou encore "les Américains font ce qu’ils veulent mais ils ne savent pas ce qu’ils font".
    On peut faire une analyse encore plus sévère ;ils savent exactement ce qu’ils font:créer le chaos pour diviser les régions ciblées et mieux les piller tout en assurant la sécurité de l’Etat-voyou de la région.En fait,cela fait penser à ce géant stupide et brutal que Madmax (MadmaxII ou III) devait affronter pour survivre.Le géant était aussi idiot que fort mais celui qui le dirigeait,son cerveau,était un nain aussi répugnant que diabolique.


  • Alors la je n’ai rien a dire,Poutine ok pour les bombardements
    a ne rien comprendre,surtout que la Russie a aussi des problemes
    sur son territoire,peut-etre verra-t-on un jour la Russie dans l’OTAN
    seul moyen pour ne pas avoir une surenchere ATOMIQUE.