Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stade de l’Olympique lyonnais : comment les punks à chiens ont brisé l’opposition

Après les derniers événements concernant le nouveau stade de l’Olympique lyonnais (OL), il est temps de revenir sur toute cette affaire.

Tout commence avec un baron lyonnais surpuissant, qui se lance dans un projet inutile au cout exorbitant et au montage financier plus que douteux.

Pour compléter le décor de la magouille, il faut ajouter la grande braderie des terres, vendues une misère à une société appartenant à Aulas, président de l’OL.

Heureusement pour nos magouilleurs, le financement bancal est validé en haut lieu par le ministre Moscovici venu en personne participer à cette mascarade.

 

 

Collomb avait pourtant été très clair : « Je ne veux plus voir à Lyon un seul putain de ministre de ce gouvernement de merde. » Il faut croire qu’avec suffisamment d’argent sur la table, on peut mettre tout le monde d’accord et avec un grand sourire.

Le projet est maintenant sur les rails ! Reste un problème : l’opposition. Forcément, l’agriculteur ne va pas se laisser faire, les écologistes et les riverains ne sont pas d’accord, des associations de lutte contre la fraude sentent qu’il y a anguille sous roche, des contribuables lyonnais s’interrogent sur le coût du projet et la répercussion sur les impôts et autres nostalgiques du stade de Gerland vont venir s’ajouter et perturber le bon déroulement du projet.

 

 

Autant de problèmes qu’il va falloir régler. Mais tout ceci ne fait pas peur à notre vieux briscard de la politique. Il sait très bien gérer ce genre de choses et nous allons étudier sa stratégie en trois étapes : 1) Création d’une fausse opposition
2) Dégouter les opposants légitimes et les rediriger vers les actions de la fausse opposition
3) L’effet « boule puante »

 

1) Création d’une fausse opposition

Cette fausse opposition sera ici incarnée par les nervis d’extrême gauche, les antifas ou « punks à chiens ». Qu’ils aient décidé de créer une pseudo-opposition de leur propre chef ou sur l’ordre de Collomb importe peu, le résultat est là : ils ont travaillé pour lui.

Les antifas travaillent avec et pour les élus locaux, nous l’avons déjà prouvé et nous continuons ici.

 

 

Les antifas sont actuellement en perte de vitesse, ils se prétendent les seuls opposants au système, les vrais de vrais quoi. Tout ce qui ne pense pas comme eux est automatiquement taxé de « facho ! » (Collomb également, mais nous y reviendrons).

Seul problème pour eux, ceux qui sont vraiment dans le collimateur du gouvernement actuellement sont Varg Vikernes, Nicolas Bernard-Buss et les opposants au mariage gay (LMPT, PF, Veilleurs,…), Troisième Voie et l’Œuvre française, Alain Soral et Dieudonné.

Aïe ! La « crédibilité » des antifas en prend un coup ! Surtout après que la presse leur a déployé le Mélenchon, Valls et Ayrault abondant dans leur sens !

Après tout, ils aident également le gouvernement en menaçant et insultant régulièrement les opposants au mariage gay.

Sans compter leur défilé au côté des élus de gauche et d’extrême gauche contre l’extrême droite locale.

 

 

Le copinage saute aux yeux tellement il est évident.

Les antifas lyonnais sont parfaits pour jouer le rôle que Collomb va leur confier : créer un faux remake de Notre-Dame-des-Landes. Pourquoi « faux » ? Tout simplement parce que le but ne sera jamais de créer un véritable engouement populaire et encore moins d’empêcher la tenue des travaux. Ils se feront appeler « Décines ta résistance » puis « Fils de Butte » et vont se créer un camping gratos sur l’emplacement du futur stade. On notera ici que la justice ne se dépêche pas pour rendre sa décision de les expulser.

D’ailleurs, même une fois jugés « expulsables », ils ne le seront pas de suite, car il leur restera encore un rôle à jouer !

 

2) Dégouter les opposants légitimes et les rediriger vers les actions de la fausse opposition

Cette phase est assez simple : il s’agit de prendre toutes les requêtes des opposants légitimes au stade et de les mettre à la poubelle.

De quoi démotiver tous ceux qui ont passé des heures à construire des dossiers. Quelle solution reste-t-il pour les plus déterminés, qui ne veulent pas abandonner la lutte ? La voie administrative est bloquée, ils se tournent donc vers les derniers opposants qui occupent physiquement le terrain : les « Fils de Butte ».

Autre exemple d’opposant légitime et sérieux : l’agriculteur qui cultive les terres où doit se situer le nouveau stade. Celui-ci tente également des recours en justice.

 

 

La Chambre d’agriculture est bien sûre là pour l’aider, mais – ce serait trop beau – celle-ci est également dans la magouille et le pousse à partir. Il ne lui reste plus qu’à se tourner lui aussi vers les derniers opposants sur le terrain : les « Fils de Butte ».

 

3) L’effet « boule puante »

Maintenant que tout ce qui reste de l’opposition est la « ZAD » (« Zone à défendre »), renforcée pendant un an et demi par les « Fils de Butte », les travaux peuvent commencer.

Comme annoncé plus haut, leur gêne n’est pas si importante que ça, leur rôle n’est pas vraiment d’empêcher les travaux. Mais ils restent quand même sur place, ce qui va poser problème à terme. Il faut donc trouver un moyen pour que les élus locaux ET les « Fils de Butte » puissent sortir de cette histoire sans que la collusion ne soit trop visible.

Le moyen est tout trouvé : accueillir des familles roms dans la « ZAD ».

 

 

Ces familles roms sont issues du camp de Vaulx-en-Velin qui a « mystérieusement » pris feu.

À Vaulx-en-Velin (comme partout ailleurs), les riverains protestaient contre leur présence. Les tensions entre gens du voyage (au sens large) et agriculteurs sont également récurrentes. Les accueillir était donc le meilleur moyen de se mettre les riverains et les agriculteurs à dos et donc de briser définitivement l’opposition au nouveau stade.

Les nervis d’extrême gauche ont par là même montré leur vrai visage, puisqu’ils n’aiment pas les agriculteurs (ceci est particulièrement visible dans les tensions entre éleveurs et militants pro-loup) et l’on a déjà vu avec leur comportement lors des Manifs pour tous qu’ils n’aiment pas les parents d’enfants non plus.

 

 

Les riverains se sont mis à manifester contre la présence de Roms et donc contre les « Fils de Butte ».

Les « Fils de Butte » prétextent bien sûr protéger des enfants en bas âge, avec cette tentative systématique de tirer la larmichette pour esquiver tous les problèmes provenant de la présence d’un camp de Roms à proximité de résidences.

Ces « ZADistes » n’ont eux-mêmes bien évidemment pas d’enfants (et heureusement, lorsque l’on voit ce que donnent des parents drogués).

Il faut également briser le mythe du respect de l’enfance chez les Roms, puisque les affrontements entre deux clans roms de Vaulx-en-Velin se sont terminés par un égorgement de bébé rom et que d’autres Roms à la Guillotière n’hésitaient pas à prostituer leurs enfants mineures devant l’enseigne McDonald’s.

Jérôme Sturla, le maire PS de Décines, s’est empressé de s’emparer de l’affaire et a ordonné l’expulsion et le démantèlement du camp (demandés depuis longtemps par la justice mais jusque-là non-exécutés…).

 

 

Ceci est d’ailleurs tout à fait étrange, puisque des maires d’autres communes n’ont eu d’autre choix que de démissionner pour protester contre leur impuissance face aux Roms.

Le camp de Saint-Fons jouit également d’une bien étrange impunité, alors que les Roms ont, entre autres, volé des bouteilles de gaz et ont même agressé les forces de l’ordre.

Comment se fait-il que le maire PS de Décines ait eu droit aux forces de l’ordre et aux bulldozers, lui ? Le tout en seulement quelques jours ? Et juste après le début des travaux en plus. C’est étrange…

Quoi qu’il en soit, les forces de l’ordre n’ont mis qu’une journée à défaire la Zone à « DÉFENDRE » que les « Fils de Butte » ont mis plus d’un an et demi à fortifier…

Leur « résistance » à ce projet a donc bien été la moins rentable : ils n’ont rien retardé mais ont bel et bien définitivement détruit l’opposition.

 

 

Les « Fils de Butte » peuvent continuer leur petit numéro de défenseur de toutes les bonnes causes : ouvriers, LGBT, sans-papiers, projets inutiles et Roms. Sans jamais comprendre (ou alors faire semblant) que ces combats sont, dans les faits, contradictoires.

Le maire PS de Décines se pose ensuite en sauveur des riverains, qui les protège de l’installation d’un camp de Roms à proximité de leurs résidences alors qu’en réalité, il laisse surtout le champ libre à la construction du stade.

L’avantage est également que même si les scandales financiers peuvent paraitre dans la presse, au final les « Fils de Butte » font plus de bruit médiatique en montrant leur cul avec quelques graffitis ou en accueillant des Roms. Une bonne utilisation des idiots utiles pour décrédibiliser toute opposition, sérieuse à l’origine.

 

 

Une fois les pions d’extrême gauche en place, tout le génie de l’opération consiste à trouver une issue qui permette à tout le monde de sauver la face mais ne profite réellement qu’à Collomb et Aulas. Il faut ensuite parvenir à tout faire capoter au bon moment.

 

 

Collomb ET les punks à chiens pourront nier toute collusion car une bande d’antifas a tenté de s’en prendre physiquement au maire après le rassemblement pour Clément Méric. Collomb n’a pas reçu de coup, la police était juste à côté, il s’est réfugié dans leur camionnette. Ce pseudo incident sans aucun intérêt est passé dans toute la presse locale.

L’effet « boule puante » désigne bien les antifas. Partout où ils vont, les gens préfèrent partir. Ils finissent forcément par faire fuir tout le monde. D’ailleurs la même technique est utilisée en ce qui concerne la ligne Lyon-Turin.

Des agriculteurs se font exproprier.

Les associations Flare et Anticor montent des dossiers pour attaquer le projet.

Une opposition sérieuse, avant… l’arrivée des antifas ! Armés, agressifs et fumant des joints…

 

 

Leur tendance à dégouter les gens des combats qu’ils prétendent mener est à rapprocher de l’écologie politique, qui a réussi l’exploit de dégouter tout le monde de la véritable écologie.

Ajoutons que l’instrumentalisation des « minorités opprimées » sans en avoir en réalité rien à faire est une pratique systématique des militants d’extrême gauche, comme le montre bien cet article de Super Féministe, qui a le mérite d’être honnête sur ce point :

« Il faudrait peut-être songer à cesser d’instrumentaliser certaines minorités dans nos slogans [...] si ces slogans ne recouvrent aucune solidarité réelle, si en réalité nous ne sommes pas capables de vraiment interroger les raisons de l’entre-soi blanc que nous cultivons. C’est bien beau de dire que nous sommes solidaires des femmes voilées sur des affiches, quand en réalité très peu de femmes voilées et racisées trouvent leur place parmi nous [...], et quand nous sommes incapables d’être vraiment solidaires dans les faits. »

Voilà donc, une preuve de plus qu’ils n’en ont rien à faire des jeunes de banlieue, des femmes voilées, des Roms, des immigrés, des « sans-papiers » ou des paysans virés de leur terre. Ces militants d’extrême gauche sont juste au mieux des putes médiatiques, au pire des manipulateurs, mais plus vraisemblablement des idiots utiles !

 

 

Même les écolos pas totalement aveuglés par leur haine des anti-ours dans les Pyrénées montrent bien les antifas pour ce qu’ils sont : « des teufeurs au RSA qui font de l’agitation parce qu’ils n’ont rien d’autre à faire de leur journée dans leurs J-9 poubelles », des « guignols hirsutes » qui font « de tous les défenseurs de l’Environnement des fumeurs de joint ou des avaleurs de pastilles ! », des « idiots » qui « en plus, sont des anti-flics primaires, donc les gendarmes ne se font jamais prier pour les dégager ! ». Dans cette guerre de l’image, « ils sont des boulets ! ».

On peut également rajouter que cette bande de dégénérés n’a toujours pas compris pourquoi les musulmans ne voulaient pas d’eux et de leurs drapeaux arc-en-ciel LGBT (au milieu des drapeaux religieux…) dans les rassemblements et manifestations pour la Palestine.

Plus personne ne veut d’eux ! Il est tout à fait clair qu’ils sont les ennemis des causes qu’ils prétendent défendre. Pour lutter efficacement (quelle que soit la cause), il faut les dégager systématiquement, sans quoi ils finiront forcément par tout faire capoter.

On sait déjà ce que les « Fils de Butte » vont reprocher à cet article. Il ne correspond par à leur point de vue, donc est « FACHO ! ». Nous nous permettons donc de les prendre de vitesse dans la course au point Godwin en leur rappelant qu’ils ont finalement beaucoup de points communs avec Hitler, qui était tout comme eux végétarien, célibataire, sans enfants à charge et avait un berger allemand.

D’ailleurs on voit clairement un de ces « Fils de Butte » dans la vidéo de politis.fr, à partir de 10’00, exécuter une série de saluts nazis.

 

 

Hasard ou réalité scientifique ?

Et pendant que les antifas font leur numéro, ni vu, ni connu, le nouveau stade : dans ton cul !

 

Sur l’« antifascisme », chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Belle demonstration ; Comme quoi Collomb et Aulas ont plus d’initiative que Ayrault avec son aeroport


  • Excellent article.
    Belle démonstration.
    A diffuser partout.
    Merci E&R.


  • Article très intéressant. Merci.


  • Bon article !
    De toutes facons ce que vous appelez "punk a chiens" ... ils pesent zéro socialement,politiquement,economiquement ... donc au délà même de toute idéologie, que vaut leur engagement ?
    En plus la majorité ne vote pas !!!

    C est un gros theatre .. meme si certains on une conviction réele au final ca n’inquiéte personne, sauf les opposants véritables, comme vous le demontrez très bien !

    Je ne comprend même pas pourquoi ces groupes marginaux s engagent sur des sujets pareils !!
    Ils pourraient avoir du poids sur certains sujets, mais ils s engagent systematiquement sur des sujets ou ils sont au mieux inutiles, au pire nuisible.

    Qu est ce un punk a chien ,exonéré d impots, en a à faire ? quel impact la politique urbaine a t elle sur eux ? Aujourd’hui a Lyon, demain ailleurs...


  • Grandiose. Bravo à la section E&R Rhône-Alpes. Il n’y a rien à ajouter si ce n’est une remarque sur la dernière vidéo : les anti-fa sont à 100% des hommes (enfin si on peut dire) "coachés" par une bobo-baba sortie d’un chapeau mais qui clairement ne les côtoie pas habituellement.


  • Globalement l’article met bien en évidence les stratégies mis en place par le haut pour faire passer le projet.
    Mais je suis désolé de passer pour l’avocat du diable mais je vais faire le parallèle avec le dossier de NDDL que je connais très bien , et sans les activistes qui se mouillent vraiment ... ( souvent idiot utile , c’est vrai ) , il ne faut pas réduire les marginaux à quelque nervis politique antifas.
    Parce que les recours , comme précisé , ne servent a rien et sans cet occupation les travaux serait déjà bien entamé , et je crois en la sincérité écologique de la plupart des gens que j’ai croisé qui se battent et vivent contre ce projet , et pour être tout à fait honnête beaucoup sont surement là pour se loger en cas de victoire .
    Bref parfois le côté gentille "sédentaire" du vrai peuple français est un peu agaçant , même si l’article a bien raison de se focaliser juste sur l’aspect juste polico-politique , il peut y avoir une vrai volonté anti-stade au dela des idée politique.

     

  • Ce sera l’un des grands bien-faits de l’austérité (en plus de pousser les gens à la révolte) : quand "Copplande" sucrera le RSA...Ben, au moins on ne verra plus les tronches de tous ces abrutis aux cheveux sales...occupés qu’ils seront à aller faire la queue à Pôle-emploi ou faire un boulot (minable) qui soit au niveau de leurs compétences (minables) : balayeur de rue, éboueur, plongeur au restaurant...sdf (après tout, ils en ont déjà le look).

    Leurs jours sont d’ores-et-déjà comptés et à la fin, l’oligarchie jette toujours les mouchoirs qu’elle n’utilise plus...surtout quand ils sont aussi sales ! ^^

     

    • Bonjour grand vizir...."Pôle-emploi ou faire un boulot (minable) qui soit au niveau de leurs compétences (minables) : balayeur de rue, éboueur, plongeur au restaurant, etc"....dois-je ajouter un commentaire ? Non, il est déjà assez difficile de vivre entouré de minables..


    • @ Johann

      Ben oui, j’essaie de voir le bon côté dans l’horreur (puisque l’austérité est inévitable)...on ne vie pas dans une société qui nous pousse à avoir de vrais compétences. On fait des études à la con & longues, on perçoit des alloc’ qui sont un pousse-au-crime, qui ne nous poussent pas à chercher du travail...ces gens sont des minables parce qu’en plus de vivre sur le dos de la société, ils se permettent de faire ch*er en traitant de fascistes les petites gens comme vous et moi. Donc oui, ce sont des minables, ça me fera bien chier le jour (proche) où l’on aura plus notre état-providence, ce sera injuste pour la plupart d’entre-nous, mais au moins ce ne sera que justice pour certains.

      Ils n’avaient qu’à pas être des idiots utiles.


  • Moralité....supportez l’ASSE !

     

    • Pouce levé pour cette "Quenelle Verte" !!! ... les amateurs de football (les vrais, les "romantiques") apprécieront !!!

       :)


    • et ouais... allez les Verts ! (pas les écolos bien sûr). Lol peut gesticuler tant qu’ils peuvent, ils n’ auront jamais l’ aura de l’Asse. Et puis aulas-ass-hole a la folie.des grandeurs avec ce projet au nom ridicule : ol land. Bref, ils n ont meme plus les prétentions sportives pour le dit projet d’ailleurs. Plus d abonnés à Sainté qu’a lyon, à quoi va servir ce stade s il est vide ? dégouté de payer pour le nabot, le sarkozy du football français. Longue vie à ER, salut à tous.


    • Hola ! Le sujet dérape avec nos amis supporters de St-Etienne. Et bien les gars,qu’est ce que c’est que ces remarques ? C’est pas très bon pour la réconciliation tout ça !

      Je comprends la nostalgie d’une époque finalement pas si lointaine ou la riante capitale du Forez survolait les championnats de Football,mais c’est bel et bien finit,comme les 2cv,les émissions de Jacques Martin et la musique yéyé.

      Ces images jaunis par le temps ont un coté consolant face à cette modernité qui écrase tout, je le conçoit très bien.
      Il faut cependant savoir raison garder car la nostalgie maquille souvent une réalité plus contrastée.

      Faut il rappeler qu’à l’époque St-Etienne avait les plus gros moyens ? Que le club se servait et pillait les autres clubs Français en leur prenant leur meilleurs éléments ?
      Tiens ! C’est d’ailleurs une reproche que l’on a beaucoup fait à Aulas quand Lyon était (il n’y a pas 30 ans)leader incontesté et un bel exemple de réussite à la Française.

      Bon allez j’arrête là ,on va pas relancer un débat entre Lyonnais et Stéphanois. On a déjà les Sunnites,les Chiites,les Juifs,les Cathos et les anti-cathos a réconcilier. Si en plus il faut se crêper le chignon entre nous...

      Et puis d’un point de vue personnelle bien qu’ayant été un membre actif des tribunes lyonnaises,je n’ai pas de rancœur particulière envers le club de St-etienne.
      J’éprouve meme une sympathie poétique pour ce club.
      C’est ce même sentiment qui m’étreint d’ailleurs quand je pense aux 2Cv,aux émissions de Jacques Martin et a la musique yéyé !


    • Parce que le systeme est différent a Saint-Etienne qu’ailleurs ?

      Moralité : le football professionnel, c’est vraiment (devenu) de la merde.
      Si vous aimez le football, mettez un short, prenez un ballon et allez jouer avec vos potes sur le terrain vague du quartier... Arretez de pointer a l’arene pour vous repaitre du spectacle offert par le systeme pour rendre vos vies un peu moins tristes. Quoi de plus triste en vérité qu’un stade rempli de prolos acclamant une bande de jeunes cons millionaires, vraisemblablement chargés comme des mules et surement déconnectés des réalités de ce bas-monde, pour le plus grand plaisir des requins qui se partagent le butin dans les loges... Ces hommes d’affaires, qu’ils s’appellent Aulas, QSI ou Romeyer, sont les meilleurs alliés de l’oligarchie par leur capacité a détourner la majeure partie de la capacité intellectuelle des masses populaires vers les troisieme mi-temps, les paris sur des matches pipés ou les exploits extra-sportifs des crétins qui courrent habituellement sur les terrains.
      A grande échelle, le foot est l’ennemi de la prise de conscience politique.


  • Excellent article et bonne explication des sephiroths kabbalistiques je suppose : but proposé, création d’une opposition, zizanie des opposants, réconciliation et goal. Toute ressemblance avec des personnages existants bien évidemment fortuite.


  • C’est pas vraiment nouveau non plus cette tactique "boule puante".

    Dans les campus américains des années soixante, les universitaires -professeurs comme étudiants- qui s’opposaient activement à la guerre du Viêt Nam, voyaient la venue de ces nouveaux alliés qu’étaient les hippies comme un vilain tour qui leur était joué par les services secrets pour décrédibiliser leur mouvement.

    Quand on suit l’histoire de la culture pop, du LSD, de la philosophie luciférienne et des programmes de contrôle psychologique de la CIA, on se dit qu’ils avaient vu juste.

    Je recommande en passant une très bonne série d’articles sur la naissance de la pop hippy : "Inside The LC" par Dave McGowan.


  • Merci pour ce superbe article qui eclaire bien de zones d ombres.Du veritable journalisme en somme.L antifa c est la gangrene on l elimine ou on en creve.


  • ARTICLE PUISSANT, la comparaison avec Hitler à la fin c’est la cerise ! Bravo aux rédacteurs d’E&R Rhône Alpes


  • Les antifas semblent très différents des ’ punks à chien ’. Les premiers rentrent chez papa et maman, et les seconds dorment dans des dépotoirs. Je doute la bande à Méric et ceux là se rencontrer.
    Après utiliser ces crevures pour créer une fausse opposition, c’est juste de la manipulation de débiles légers .... quoique sur les photos on puisse parler de consanguins, vu qu’ils ont tous un air de famille. On comprend mieux leur rapprochement avec les roms.
    Je trouve une insulte faite aux punks, puisque les punks étaient autrement plus énergiques et contestataires ... authentiquement prolos. Alors que là c’est juste le lumpenproletariat, celui qui a toujours servi de nervis au système .
    La moitié d’entre eux sera crevée avant ses trente ans, et l’autre moitié finira en HP ...

     

  • Excellent !
    Amitiés d’un lyonnais exilé en Loir et Cher.


  • Dossier intéressant, pour comprendre toute l’arnaque qui ce cache derrière ces faits.
    j’espère juste qu’ils se casseront bien la gueule avec ce nouveau stade.

    Et qu’aucun clients ni mettent les pieds par esprit de solidarité avec les agriculteurs.


  • Bravo et merci pour cet article. Clair, intelligent, pédagogique. Un vrai travail avec beaucoup de talent. Je vous tire mon chapeau, collègues de Lyon.

    Sur le fond de l’histoire, cette affaire, comme beaucoup d’autres, me dégoûte au plus haut point.


  • bravo pour cet article très complet, je ne pense pas personellement pour autant, que le projet du grand stade de Lyon ne soit que mauvais :
    - Jean Michel Aulas est certes dans les petits papiers du gouvernement ce qui cache surement beaucoup de choses, mais il ne faut pas oublier que c’est un gestionnaire de genie qui a crée sa société ( et donc de l’emploi), la CEGID et en a faite une des leader sur le marché, il a été un des premiers présidents de club sportif a gérer son club comme une entreprise et l’a mené aux sommets de l’europe amenant publicitée et tourisme sur la région.
    - L’Olympique Lyonnais joue actuellement au stade de Gerland et ce depuis sa création en 1950, ce stade appartient à la municipalitée et l’OL paye donc un loyer pour utiliser ces locaux ce qui crée un manque à gagner. Reprocheriez-vous à quelqu’un de vouloir acheter son propre appartement/maison pour ne plus jeter de l’argent par les fenêtres.
    - La fortune de L’olympique Lyonnais c’est faite en grande partie sur son centre de formation et son recrutement intelligent, où JMA à toujours voulu sortir de jeunes perles et les mettre sur le devant de la scène, quand vous comparez ceci aux sommes pharaoniques dépensées par Paris et Monaco cette année pour recruter des stars étrangères, dans le seul but marketing de vendre des maillots à 90euros d’assurer les contrats pubs, car vu le niveau du championnat de France, ils le remporteraient quand même haut la main avec des joueurs ayant la moitié de leur niveau.

    Mais comme je le disait en début de commentaire, je suis d’accord avec la majoritée du contenu de cet article, et aux vues des sommes dépensée dans ce projet, une forte compensation pécunière sera je l’espère adréssée à cet agriculteur qui beneficie de tout mon respect et de mon soutient.

     

    • N’oublions pas les emplois que créera cette zone d’activité. Ce ne sera certainement pas les mêmes qui en bénéficieront . Les Décinois ne s’interdiront pas d’en profiter !


    • recrutement intelligent : en effet, pillage de tous les clubs français pendant 10 ans sans jamais faire d’exploit marquant sur la scène européenne. profiter de la gestion calamiteuse du psg et de l om pour rafler 7 titres dont au moins 4 sans conccurrent sérieux. lyon, le rosenborg français... et puis le coup du gentil lyon du foot du terroir contre les vilains paris et monaco, là je me marre... je t ai reconnu, ami lyonnais.Sans compter qu’aulas le génie a fait n importe quoi en terme de recrutement ces dernières années(gomis keita gourcuff y en a des wagons comme ça ) et alors le génie de la comm’ c est encore mieux(vendre gomis en disant que c est un mauvais attaquant publiquement sur twitter ça c est énorme). bref le médiocre foot français de l époque a profité à ce ver de terre sans charisme et le borgne au royaume des aveugles est donc passé pour un roi...


    • "L’Olympique Lyonnais joue actuellement au stade de Gerland et ce depuis sa création en 1950, ce stade appartient à la municipalitée et l’OL paye donc un loyer pour utiliser ces locaux ce qui crée un manque à gagner. "
      Jamais je n’aurais pense lire ca sur E&R... Qu’un club de foot inutile voir collabo du systeme (opium du peuple tout ca tout ca) paye un loyer et partage un peu de ses benefices avec la communaute c’est peche ??? Quoi les joueurs de foot ne gagne pas assez d’argent c’est cela ? Il faut pique un max au peuple sans jamais redistribuer pour permettre a 11 golio de gagner 100 000 fois le smic ?
      "Jean Michel Aulas est certes dans les petits papiers du gouvernement ce qui cache surement beaucoup de choses, mais il ne faut pas oublier que c’est un gestionnaire de genie qui a crée sa société ( et donc de l’emploi), la CEGID et en a faite une des leader sur le marché, il a été un des premiers présidents de club sportif a gérer son club comme une entreprise et l’a mené aux sommets de l’europe amenant publicitée et tourisme sur la région. "
      Publicite et tourisme !? Tu as le cerveau lave par le systeme c’en est pathetique. En quoi un club de foot ramene du tourisme et du business durable !? En quoi la publicite d’une region est une bonne chose ? Tout l’argent qu’il peut ramener sert une poignets d’elus qui passent leurs journee a taper dans un ballon...
      Se mefier des gens de pouvoir et a succes ! Notre monde immoral pousse au vice et je t’affirme que si aulas est aussi puissant c’est qu’il a les mains sales !


    • Et par souci du plaisir personnel d’un certain nombre on devrait priver les Français de sol cultivable et détruire les forêts du pays. Ce n’est pas un stade qui te fera pousser ni élevera ce que tu as dans l’assiette. Des milliers d’hectares utiles à l’autosuffisance du pays sont sacrifiés chaque années au profit de projets d’inutilité publique. L’argent ne remplacera jamais un sol fertile.


    • @ neilY

      "Jamais je n’aurais penser lire ca sur ER..."

      C’ est peut-être donc que tu n’ a pas compris le principe de base de cette association, laisse moi te le rappeler, pour une reconciliation nationale.

      Même si ce sujet peut paraître dérisoire comparez à la situation politique et économique de ce moment, ce site est fait pour tous, il est fait pour se documenter, s’informer, et comprendre le monde dans lequel on vit, et cela peut importe ton origine ( sociale, ethnique, religieuse...) je trouve pour ma part plutôt encourageant que deux personnes comme toi et moi, ayant à la base deux avis opposés s’interressent au final aux même sujets.

      Si tu reprend mon commentaire, je dit juste que la création de ce stade n’a pas que des mauvais points, je ne dit pas non plus qu’ils n’en à que des bons.

      Ben 38 cela n’était pas difficile tu m’a bien démasqué je suis Lyonnais, fils de restaurateur (pas de gros groupe genre bocuse, mais de petit resto plat du jour) et je peut donc affirmer pour l’avoir vecu, que quand des équipes comme Manchester ou Munich venait sur Lyon, le commerce tournait à plein regime et faisait rentrer de l’argent dans les caisses, alors certes ce n’est pas du tourisme à long terme (pour neilY) mais pour avoir beaucoup voyagé ces dernières années, beaucoup de personnes rencontrée même aux antipodes, connaissent cette ville grace aux football, de la même manière qu’ils connaissent nos routess de campagnes grâce au tour de france

      Mais pour finir neilY ton commentaire n’est bien sur pas dépourvu de bon sens et tes arguments sont vrais, mais ce qu’il y a à retenir, camarade, c’est que grâce à ER, nous seront d’accord au moment venu sur des sujets plus importants.


    • Je ne pense pas qu’une quelconque compensation financière pourra faire plier cet agriculteur dans la vidéo, il le dit lui même sa famille est établie sur ces terres depuis 400 ans, cela tient donc plus du patrimoine familial et sentimental pour cet homme visiblement résigné a défendre son héritage griffes et crocs, et il a bien raison.


    • c’est vrai. d’ailleurs, grâce à la coupe de France, je connais Carquefou désormais ;-)


  • Bon article sur les punkoïdes-à-chiens.
    Je rajouterais simplement que c’est dans ce milieu interlope que la DCRI recrute une foule d’indicateurs bon marché.


  • Haha c’est marrant le coup du salut nazi j’avais failli le mettre dans le com’ de la vidéo en question.

    Excellent article au demeurant !


  • Ils me font rires ces gauchistes qui défendent les roms, en ce moment dans mon quartier, il y en a qui squatent un immeuble vide, résultats des putes dans tout le quartier et 2 cambriolages en un mois (de ce que j’ai entendu des voisins que je connais, et je ne suis pas très "relation de voisinage", il y en a sûrement eu plus) alors que eux ces petits connards d’antifas, de "pro-partage" et "pro-tolérance" sont bien au tranquilles dans les quartiers bourges !


  • Puissant, lumineux, bravo, merci.


  • Tres haut niveau.
    Je diffuse de suite.


  • Article intéressant, je n’avais même pas entendu parler de ce projet.
    L’interview du paysan est très émouvante.


  • Leur tendance à dégouter les gens des combats qu’ils prétendent mener est à rapprocher de l’écologie politique, qui a réussi l’exploit de dégouter tout le monde de la véritable écologie.

    Après quelques lignes, quand j’ai compris de quoi traitait l’article, c’est-à-dire d’une stratégie gouvernementale de haut niveau, j’ai tout de suite pensé à l’écologie politique. Vous avez très bien compris. C’est ce que Stan Maillaud appellerait peut-être une stratégie de paratonnerre : canaliser l’énergie vers des voies sans issues.

    D’ailleurs, les "manifs" font partie de ce genre de stratégies. On conquiert par la loi ou par les armes, pas par l’agitation. Et cela, je l’ai compris dès l’âge de 12 ans.
    D’ailleurs, je vais citer l’autre cuisinier médiatique dont j’ai oublié le nom : s’agiter n’est pas agir.

    Là, c’est un peu plus compliqué, car ça fait appel à d’autres stratégies : occupation de l’espace, diversion, épouvantail inversé, utilisation de 2 groupes tiers (antifas et roms), etc.

    Quant aux punks à chiens et autres déchets sociaux, je connais très bien ce genre de personnages : souvent des fils à papa qui font leur petite rebellion en vivant dans des squats mais rentrent tous les week-end chez papa-maman pour prendre un bon bain. Ils le font jusqu’à 25-30 ans, en général.
    Pour les autres, ce sont simplement des minables qui font les kékés, qui se donnent un genre "révolutionnaire" sans en être un. Ils ont les signes, mais pas le coeur. Ni le cran, puisqu’ils ne s’attaquent qu’aux vrais marginaux ou aux personnes affaiblies par le système. Ce sont des crevars antisystème avec leurs marlboro, leurs dock marteens, etc. toute la panoplie, coûteuse et prosystème, du petit rebelle. Des Matamores de la rebelle attitude. Tout dans la parole, rien dans les faits.
    Ce ne sont que des questions de vanité. Ils grattent leur petit prestige de bikers/voyous/justiciers des mauvaises causes.
    Combien j’en ai vu cracher sur la société alors qu’ils sont assistés de A à Z. Bref, leur place est à la poubelle.

    A propos des roms, j’aimerais que les gens se demandent pourquoi ils ont la réputation de voleurs, et surtout de voleurs d’enfants.
    Moi, je crois qu’ils sont impliqués dans réseaux de pédocriminalité, en tout cas une partie d’entre eux.
    A une époque, quand les roms arrivaient, les gens se barricadaient chez eux. Une telle réaction ne peut pas être infondée.

     

    • Quant aux punks à chiens et autres déchets sociaux, je connais très bien ce genre de personnages : souvent des fils à papa qui font leur petite rebellion en vivant dans des squats mais rentrent tous les week-end chez papa-maman pour prendre un bon bain. Ils le font jusqu’à 25-30 ans, en général.

      Ca prouve bien que beaucoup parle sans savoir pour la simple et bonne raison que la plupart des teufeurs sont partit a l’etrange donc comment pouvez vous connaitre leurs vie hein ? les fils a papa revolutionnaire c’est une classe a par on l’apelle BOBO Non je me trompes pas non ? si c’est des teufeurs ils ont une douche plus grande que la tienne donc il ne rentre tout simplement pas chez leurs parents se laver........


  • STOP CROIRE LA TV SURTOUT ICI.....

    je suis un teufeur de l’ancienne école les années 90 l’arrivé des teufeurs anglais a cause
    de margaret tatcher qui les viraient....

    Si Teufeur ou raver = Punk a chien
    alors Egalité reconciliation = Nazi Facho Asiatique dans l’espace

    Vous jouez leurs jeu je suis un teufeur, un raver , un vrai de vrai qui vit en camion et qui organise des soirées gratuite JE NE SUIS PAS PUNK COMME aucun RAVEURS NE L EST, ET JE N AI PAS DE CHIEN CAR UN CHIEN CA PUE LA MERDE C PAS COMPLIQUE A COMPRENDRE NON ?

    Les teufeurs sont UNIQUEMENT ceux qui ne veulent pas payer pour un simple acces pour une soirée. et ne me dites pas qu’il faut bien payer l’entrée car j’organise des soirées gratuites alors stop.......

    Punk a chien ????????????????????????????????????????????????????????????????????

     

    • Merci pour votre message encouragent, je faisais également partit d’un sound system normand dont la plupart des membre ne sont pas idiots et plutôt dans la ligne E&R.


    • Bonjour à tous,

      Militant natio depuis 1985, j’ai organisé et suivi beaucoup de frees parties entre 1996 et 2010 (raves gratuites organisées sans autorisations). Ce mouvement était beau, grand, très puissant, réellement anti-système et peuplé par de multiples gens de diverses pensées, de diverses couches sociales, essentiellement des blancs, mais il y avait vraiment de tout et cela a toujours été pour le concept de pouvoir faire des fêtes libres et gratuites pour tous.

      Dans ces rassemblements, pas de police. Les gens prenaient donc leurs responsabilités et la faisaient eux-mêmes. Et je peux vous dire que les racailles s’il y en avait, n’avaient qu’à bien se tenir s’ils ne voulaient pas subir les foudres des participants (il a même existé un groupe s’appelant la BAC, la Brigade Anti Cailleras, qui s’occupait spécialement de faire la misère à ces sous-merdes). D’ailleurs, si la Police était décimée en France, il n’y aurait plus de problèmes car cela fait longtemps qu’on aurait pu remettre les choses dans l’ordre, ce qu’elle nous empêche de faire étant donné qu’elle est réduite à être une milice aux ordres du pouvoir !

      Donc, tout ce qui est autogestion (comme dans les mouvements fafs d’ailleurs) n’est pas FORCEMENT punks à chiens ou militants antifas (souvent en effet des enfants peureux de bourgeois paumés politiquement et plus ou moins habilement récupérés comme "idiots utiles" car ils ne se rendent même pas compte qu’en croyant deservir le système, en fait ils l’aident lol).

      Ces quelques antifas (dont certains sont vraiment très sympas mais très cons politiquement et très manipulés) qui pouvaient en effet trainer dans ces raves ne l’ouvraient pas politiquement (c’était anti-politique) et ne soyons pas aussi bêtes que ces derniers en assimilant systématiquement tout raver à un punk à chien ou à un antifa, ce serait vraiment une erreur (j’étais loin d’être le seul faf et il y avait plein de racistes) !

      Merci pour votre liberté de parole (ça n’existe pas chez ces fachos d’antifas) et longue vie à E&R !


  • Les teufeurs s’occupent pas de politique et sont un minimum lucide (sinon il iraient en boite et dans des bars et ce seraient plus des teufeurs)

    Ces types sont des SDF Alcolo comme j’en vois dans la rue c’est pas eux qui organise des soirees en allant voir le prefet et avance les sous pour la loc du matos l’amenagement du terrain et tout ca

    C’est types sont des poivros c’est tout et a n’importe quel poivro tu lui fais faire ce que tu veux


  • Dans le fond les citoyen ont raison mais sont vraiment stupide ...
    En parlant des roms :

    Les rom parasites ne sont pas accepté et c’est normal MAIS LES FOOTBALER PARASITE QUI GAGNE DES SOMMES ASTRONOMIQUE ET QUI SONT PAYE PAR VOUS sont accepter ?

    Si un rom est un parasite les gens qui travailles pour l’opium du peuple (le foot) que sont -ils ??????????????????????????


  • Pour la petite histoire les "ravers" n’on rien a voir avec les punk ou les skin Ca viens des anglais SPIRAL 23 (pas mal d’info sur le net) qui ont crée le mouvement "DIY" Do it yourself, (fais le toi même en français) il me semble que c’est eux mai sj’en suis pas sur.

    Bref ils ont etaient les instigateurs des organisateurs de soirée libre, sans avoir besoin d’annonceur, de pub ou autre pute du système pour contrer le libéralisme anglais a l’époque.

    Plus beaucoup de truc non pas pour proner la liberté stupide mais plus pour souligner les manipulation (musique format CD 4 minute beurk, dehors ya que des bars et si tu bois pas beurk....dehors ya que des putes...beurk etc...)


  • Bonjour,

    Tout d’abord, je tiens a dire que j’ai bien aimé la description, c’est très "stratégique". Mais maintenant, il y a 2 ou 3 chose qui me gène.

    Les nervis d’extrême gauche ont par là même montré leur vrai visage, puisqu’ils n’aiment pas les agriculteurs (ceci est particulièrement visible dans les tensions entre éleveurs et militants pro-loup) et l’on a déjà vu avec leur comportement lors des Manifs pour tous qu’ils n’aiment pas les parents d’enfants non plus.

    Comme le mot " tension " nous mène à un lien, j’ai donc cliqué dessus. Effectivement, on peut lire un article sur les anti et pro-loup. A aucun moment dans l’article on nous parle des nervis de l’extrême gauche et de leur vrai visage. Donc je ne vois pas trop le rapport avec l’article sur le stade ??

    Deuxièmement :

    Ces « ZADistes » n’ont eux-mêmes bien évidemment pas d’enfants (et heureusement, lorsque l’on voit ce que donnent des parents drogués).

    Les mots parents drogués amènent eux aussi a un article. Bon, ok l’article parle d’une famille qui a mangé un space-cake et qui a eu un accident. Euh, juste comme ça, des gens qui habitent a la campagne, qui vote à droite, qui boivent un peu et qui ont eu un accident, j’en connais plus d’un. J’en ai jamais tiré la conclusion que ces personnes là ne méritaient pas d’avoir d’enfants. Faut se méfier des préjugés......et j’espère que sur E et R, on évite d’en avoir.

    Troisièmement :

    Il faut également briser le mythe du respect de l’enfance chez les Roms, puisque les affrontements entre deux clans roms de Vaulx-en-Velin se sont terminés par un égorgement de bébé rom

    Les mots " par un égorgement de bébé rom " amènent eux aussi à un article qui nous présente les faits. Eux, la aussi, permettez moi de douter des faits. Je ne pense pas que le bébé se soit fait, si il y à eu, égorgé sur le trottoir. Si il s’est fait " égorgé ", ça ne peut être qu’a l’intérieur du camp. Du coup, je ne vois pas trop ce que le fils ( témoin de la scène ) faisait à l’intérieur du camp pendant une embrouille dans un camp de rom. ?????

    Vu qu’il faut faire court, j’ai l’impression que l’article est tourné dans un certain sens et qu’il faut y faire attention Ca ne me va pas parce qu’il ne tient pas la route avec les différent mots " surlignés " pour appuyer le sujet. Et s’il vous plait, ne mettez pas tous les "gauchistes" dans le même panier. Égalité et Réconciliation ;)

     

    • Bonjour et merci pour votre lecture attentive,

      Pour ce qui est du loup, le sujet est très épineux et le but de l’article n’est pas de lancer un sous-débat sur ce sujet. Disons pour la faire courte, que parmi les "pro-loup", il y a des personnes intéressantes et compréhensives (qui peuvent aller au contact des "anti" comme dans l’article cité) et puis il y a les autres... Il ne me semble pas nécessaire de faire un dessin.

      Je ne comprends pas la défense de l’usage de drogue devant ses propres enfants. L’article n’incite pas à se bourrer la gueule devant ses gamins non plus.

      Pour ce qui est du camp de rom, ce n’est pas le fils mais une femme qui se dit témoin :



      Si les forces de l’ordre évoquaient uniquement un blessé léger, les riverains, plus suspicieux n’y croient pas. "Malgré ce que les flics disent il y a eu des morts, et même un bébé égorgé", affirme une des femmes du groupe qui se dit témoin. C’est même cela qui aurait justifié, selon elle, la présence d’un hélicoptère de secours sur place. La police dément.



      Sur les photos, on voit que des maisons alentours ont vue sur le camp, donc inutile d’être au milieu du camp de rom pendant une bagarre pour être témoin de la scène. Maintenant oui, il n’y a (comme partout) aucune certitude à ce sujet.

      Pour finir, l’article n’est peut être pas assez explicite à ce sujet alors pour ne pas mettre tout le monde dans le même panier tout en restant non objectif, disons qu’un militant de la "gauche du travail" défendra la cause ouvrière ou les paysans chassés de leurs terres alors qu’un gauchiste défendra la légalisation du cannabis et les roms.


  • Article remarquable et passionnant comme toujours avec les lyonnais !


  • Ne pas amalgamer svp les manifestants pro-loup et ces abrutis d’extrême gauche !
    ce combat est digne et absolument pas politisé !

     

    • Bonjour,

      Ce n’est pas le but de cet article de rentrer dans les détails ou de prendre parti dans le combat pro ou anti loup, il y a des gens ouverts au dialogue et des arguments intéressants des deux côtés, mais également des énervés et des écervelés.

      Que le combat soit digne ou pas, là n’est pas la question. Par contre, est-ce que tous les défenseurs du loup le sont ?

      Le but de l’article est uniquement de montrer la sale besogne des antifas parmi les opposants légitimes au stade de l’OL. A chacun d’en tirer les conclusions nécessaires pour mener à bien son combat.


  • On oublie aussi de dire que colomb offre un tapis rouge de l’ordre de 400 millions (sans les dépassements) en routes à Aulas qui est ADICT au jeux, en bourse, et avec des pions au foot, achetés des fortunes...

    C’est un homme qui n’a jamais été inquiété par les deux joueurs morts dans son club...
    Il y avait une très forte suspicion de dopage, à l’époque ou Lyon voulait devenir une capitale des bio-technologies...

    Aulas reste le dindon de la farce, après avoir mi plus de 20 millions de sa poche dans le club, il fera faillite et les terres et le stade, s’ils existent un jour, seront sans doutes vendus au Qatar...


Commentaires suivants