Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stage Prenons le maquis – Apprendre l’autonomie par la découverte des plantes sauvages comestibles

Les 6 et 7 octobre dans le sud de la Charente

Les 6 et 7 octobre 2018, Prenons le maquis vous propose un stage de deux jours dans le sud de la Charente pour partir à la découverte des plantes sauvages comestibles.

 

Au programme :

- Les bases en botanique : vous pourrez ainsi continuer votre apprentissage par vous-même ;
- Les bases pour cueillir les plantes en toute sécurité ;
- La connaissance de quelques plantes sauvages comestibles de base, que l’on trouve partout en France ;
- Les bases de la cuisine sauvage afin de savoir comment cuisiner vos cueillettes.

Plus de renseignements sur le site Prenons le maquis.

 

La bande-annonce du stage :

 

Prenons le maquis vous présente le reportage « La découverte des plantes sauvages avec Hugues » :

 

S’inscrire au stage « Apprendre l’autonomie par la découverte des plantes sauvages comestibles » des 6 et 7 octobre 2018
sur le site de Prenons le maquis :

À ne pas manquer, sur E&R :

Se rapprocher de la nature avec Prenons le maquis et Kontre Kulture :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Ben salut Hugues, contente de te voir avancer à grand pas sur notre sujet favori !! Ravie aussi que tu arrives à éviter "les mauvaises herbes", je retiens d’ailleurs l’idée de "plantes sauvages" au potager, c’est quand même plus simples qu’adventices !
    Bien que : "une mauvaise herbe est une plante qui a maitrisé toutes les compétences sauf celle d’apprendre à grandir dans le rang" (Doug Larson). ça irait bien à ER, ça !?
    Biz
    ps : Chaton noir n’a pas traversé l’écran, des nouvelles ? bonnes ?

     

    Répondre à ce message

  • Apprendre l’autonomie alimentaire par les plantes sauvages. On est bien d’accord que c’est préventif, en cas de disettes. Parce que j’ai été invité à un repas à base de fleurs (hibiscus etc.), ben c’est pas bon. A part le pissenlit + lardons + œufs durs, les plantes c’est quand même merde plutôt sauvage.

     

    Répondre à ce message

    • #2041589

      @fumetaplante

      On dit que 99,99 % des fumeurs n’ont pas aimé leur première taffe.
      Tu confirmes ?

       
    • la fleur d’hibiscus c’est délicieux mais pas préparé comme çà, il faut faire macerer la fleur dans de l’eau sucrée (le sucre de palme c’est le top) puis la faire bouillir, réduire et enfin la filtrer et attendre ; ça donne une boisson rafraichissante qui a du corp à la limite de l’alcoolisation, et un arôme qui exprime parfaitement cette magnifique fleur. question manger des fleurs, les orchidées c’est assez top mais il faut savoir les préparer (la nature ne donne rien gratuitement). En Thailande les potagers ne se remarquent pas car ce sont majoritairement des concentrations de plantes sauvages comestibles (domestiquées) pour être plus facile d’accès, près de la cuisine.La nature quand on la connait a des milliers de richesses cullinaires. les jeunes pousses de beaucoup d’arbres et de lianes sont délicieuses, même crues, et ne parlons pas des racines et autres champignons.
      l’art de la cuisine c’est justement de trouver l’utilisation la plus performante de ce que nous offre la nature, et la cuisine française dans ce domaine c’est un pur bijou (les vins, les fromages, les charcuteries, le PAIN et les soupes, bouffez de la soupe et faites vous même votre pain, votre baguette, vous verrez, vous vivrez beaucoup mieux.

       

    • On dit que 99,99 % des fumeurs n’ont pas aimé leur première taffe.




      çà c’est sûr mais cela dit, dès la deuxième taffe on commence à aimer

       
    • J’ai eu l’occasion de goûter une salade de plantes sauvages de notre camarade Hugues, et c’est plutôt bon ! Il y a des plantes qui ont des saveurs très surprenantes (goût d’ail ou de chou) sans être coriaces ou amer. Et on est surpris par la quantité de plantes comestibles à portée de main.

       
  • Enfin une bouffée d’oxygène dans ce monde oppressant.
    Comme beaucoup de citadins, je n’ai pas la possibilité de "migrer" à la campagne, ni de cultiver mes propres légumes (en dehors des tomates cerises sur le balcon, pour l’apéro). Je ne parviendrai peut-être pas à nourrir mon monde en cas de disette (si disette il y a un jour) comme dit plus haut, mais au moins je me serai réapproprié les savoirs de mes grands-parents !
    Merci Hugues et merci E&R pour ce stage !

     

    Répondre à ce message