Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Standard & Poor’s dégrade à nouveau la note de l’Irlande

L’agence de notation abaisse une nouvelle fois la notation de l’Irlande, ramenée à « A- », et maintenue sous surveillance négative. Selon S&P l’endettement des banques irlandaises dépasse 170 % du PIB du pays.

La situation reste des plus mauvaises pour l’Irlande. L’agence de notation Standard & Poors vient en effet de décider d’abaisser d’un cran supplémentaire la notation qu’elle accorde au pays. Désormais la note de l’endettement à long terme de l’Irlande est ramenée au niveau « A- » contre « A » jusqu’à maintenant. L’agence indique toutefois qu’elle devrait maintenir ces notes dans la catégorie « investissement » (correspondant à une note à long terme minimale de « BBB- », soit trois crans en-dessous de « A- »).

Lire la suite de l’article : http://www.lesechos.fr/economie-pol..." target="_blank">lesechos.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Standard & Poors : enfin un établissement financier qui porte bien son nom. J’ai même un slogan tout trouvé pour eux : la pauvreté standartisée


  • les dernières élections irlandaises avaient vu l’effondrement des partis de droite qui se partageaient jusqu’à présent le pouvoir, et qui donc ont été considérés comme les responsables de la situation catastrophique actuelle. Les travaillistes ont été les vainqueurs, mais bien sûr ils constituent une "gauche" très molle, quand même c’est un choc majeur. Le Sinn Fein,leparti qui a mené la NON au traité de lisbonne, jusqu’alors marginal, est passé de 6% à 11%.
    Maintenant il vient s’y avoir les électiosn présidentielles, les travaillistes confirment, le Fine Gael s’effondre à 6% et le Sinn Fein monte cette fois à 14% !
    c’est quand-même un signe du mécontentement du peuple tout ça !

    Attendons la prochaine élection