Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Suisse : comment le lobby israélien fait pression pour changer le contenu d’un cours de géographie

Au printemps 2014, cet établissement du Petit-Saconnex [Collège et école de commerce (CEC) André-Chavanne, NDLR] a été confronté à une importante divergence de vues entre un brillant collégien de 4e année, âgé de 19 ans, et son enseignant de géographie.

Le contenu de son cours sur le rôle de l’extrémisme religieux dans certains conflits actuels, plus particulièrement sur le conflit israélo-palestinien, a été sévèrement décrié par la famille de ce jeune juif, avec le soutien de la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (Cicad). Ils ont considéré ce cours, « laissant entendre que les juifs israéliens tentent de reproduire un génocide, comme orienté proarabe, ce qui n’est pas acceptable dans le cadre de l’enseignement scolaire ».

S’en sont suivis des échanges de courriers et de rapports, des réunions et un arbitrage final de la direction d’André-Chavanne, « insatisfaisant », selon les professionnels qui ont suivi l’affaire. « Dans un esprit de conciliation et d’ouverture », la direction a toutefois fini par apaiser une situation qui aurait pu dégénérer. Elle a rappelé la laïcité de l’école publique et constaté « qu’il n’y avait pas de transgression de la norme, pas de faute professionnelle ni de parti pris ». Au nom de la liberté d’enseignement, le directeur, Roland Jeannet, a refusé toute rectification du cours en classe, comme le réclamaient les contestataires.

Lire l’intégralité de l’article sur tdg.ch

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’enseignement laïque et rationnel ne devrait pas s’occuper de religion, il devrait tout simplement IGNORER la religion, ce ramassis de miracles plus ridicules les uns que les autres . Ex : un personnage NE D’UNE VIERGE juive n’appartient pas à l’Histoire rationnelle, telle que les Grecs l’on inventé, il appartient à une légende, à "l’histoire sainte", expression qui est une contradiction dans les termes .

     

    • Quand l’Education Nationale laïque et rationnelle prétend s’occuper de religion, elle la LEGITIME, or comment la raison pourrait-elle jamais légitimer des "miracles" ? Mission impossible .


    • Et le Territoire palestinien : c’est une religion ?
      Non.
      Donc tu es à côté du problème.


    • @ apostat

      Supprimez la religion de l’enseignement, et il ne vous reste que des lambeaux.

      Vous confondez rationnel et matériel ou naturel. Que connaissez-vous des Grecs pour affirmer qu’ils ont inventé une histoire qui n’aurait rien de surnaturel ? Avez-vous lu Homère ?

      Et croire que le surnaturel existe ou n’existe pas, l’un ou l’autre implique bien un choix métaphysique... donc surnaturel.


    • les miracles de Lourdes existent bien et sont attestés par la Médecine
      Par contre Valls n’est pas qualifié pour m’expliquer le mystere de la Trinité


    • @apostat
      Enlevez la religion de l’histoire et pourquoi pas les traditions, les contes, et la lecture aussi...
      Ou mieux dire que l’histoire de France ne commence qu’après 1789,et détruire ces Églises qui ne sont que mirages et mensonges alors, oublions les Rois mythe et fadaise non ?
      Ainsi le programme est plus facile à apprendre pour ces enfants rois...
      Pourquoi pas des textes de booba,kaaris, joey star en français et du pujadas en philo...
      En chimie la fabrication de la metanphetamine et du crack avec des anciens membres de gang...
      Et brigite lahaie en savoir vivre et en biologie (SVT)
      Et de marc dutrout en éducation sexuelle et éducation physique et technique ( et oui technique très important la technique là pour le sexe à l’école des fois qu’ils attrapent un torticolis )...
      Vive l’école laïque et républicaine de l’éducation nationale...
      @apostat tu as bien choisi ton nom...troll aurait été pas mal aussi, mais le choix était dur je te le conçois...
      ✞« Extra Ecclesiam nulla Salus... »✞


    • La nouvelle religion scientifique est très certainement beaucoup plus crédible que les religions traditionnelles, c’est vrai. On m’a assuré que lors de Tchernobyl, le nuage s’est arrêté à la frontière et surtout qu’il était sans danger ; on m’a assuré que l’homme était allé sur la lune et surtout qu’il en était revenu frais comme un gardon, à cette époque on ne connaissait même pas la ceinture de Van Halen ; on m’a assuré que les centrales de Fukushima étaient absolument sûres, à l’abri des tsunamis ; on m’a assuré que la vaccination était inoffensive ; on m’assure que les OGM sont sans effet sur la santé ; etc...

      Le cancer n’est toujours pas vaincu, la famine sévit sur toute la planète, la pollution ne cesse de se répandre, les abeilles meurent, la guerre va son train train avec des bombes nuke maintenant... L’homme est en danger d’extinction...Mais effectivement qu’on vienne te raconter que Marie était restée vierge, ça c’est une catastrophe pour l’humanité toute entière^^

      Ceci ne t’es jamais venu à l’esprit que c’était une allégorie, une image de pureté, une narration onirique ? Mais bon, en tant que scientifique un peu difficile à la comprenette et borné, l’allégorie... dommage...


    • et les miracles de la la nouvelle religion,la franc maçonnerie qui pourrit notre societe et nos enfants,cette religion luciferienne ne te derange pas apparement.cette religion (franc maçonnerie) qui veut transformer les hommes en femmes et les femmes en hommes .cette religion du"progres qui n hesite pas à vouloir euthanasier les vieux et les malades ne te derange pas. cette"religion" qui a fait de l homme une chose due au hasard ne te derange pas. à l ecole on enseigne le darwinisme à mes enfants et moi je suis creationniste je ne crois pas à ces pseudo sciences mais en dieu et croyez moi que c est moi que mes enfants croient et non l ecole "republicaine et soit disant laique".


  • Chaque fois que quelqu’un refuse de se coucher, je dis bravo. A chaque fois on constate la même chose de la communauté organisée, quelle petitesse, et le mot est faible.

     

  • Bravo à l’équipe d’E&R de nous fournir des articles de la presse étrangère, c’est la preuve que le réseau est bien organisé ! Honte à la cicad, ils n’ont pas à se mêler du contenu des cours, quelle arrogance !


  • L’Education Nationale laïque et rationnelle ne devrait jamais parler ni d’éducation sexuelle ni d’éducation religieuse, pièges à emmerdes, "c’est pas son business" .

     

    • L’enseignement dit « laîque » a uniquement pour objectif de détruire le sacral et le sacré dont la sexualité est le centre (l’os Sacrum porte bien son nom), détruire aussi les religions car sexualité et religion sont reliés ! D’autant que le terme « laïque » s’applique au peuple. Il lui a appartient au seul Peuple donc , de conserver, cultiver son patrimoine génétique et tous les autres patrimoines de sa terre à son patrimoine culturel, linguistique, musical, folklorique et généalogique.

      On comprend mieux dès lors les enjeux de civilisation, économiques, sociaux, politiques dès qu’il s’agit de patrie car tout est lié, relié !

      C’est la raison pour laquelle elle en fait son business qui rapporte notamment pour les éditions Fernand Nathan & Cie .....


  • Voilà un suisse qui n’a pas les couilles en chocolat !



  • Nous avons alors constaté que ces tensions – voire ces conflits – étaient plus répandues que nous ne l’imaginions. » Ce sont surtout des différends avec des élèves musulmans et parfois juifs auxquels l’école est confrontée. « A ma connaissance, nous n’avons aucun problème avec d’autres religions, pas plus qu’avec les athées ».




    Voila tout est dit !

    Et évidemment vous remarquerez que transposé en France, ce sont ces deux même communautés qui ne régissent pas, voir participent et se réjouissent du saccage de nos cours sur l’Histoire de notre pays.

    Autres morceaux choisis à retenir, parce qu’idéalement c’est ça en théorie :



    la sphère religieuse apparaît parfois comme une autorité incontestable pour l’élève, et la dimension critique et analytique de l’enseignement comme un danger




    Certains sujets ne permettront jamais d’obtenir de ses interlocuteurs qu’ils soient convaincus d’une position. Le but de l’enseignement n’est pas d’avoir raison, mais de faire réfléchir de manière cohérente, en s’inspirant d’auteurs faisant autorité



  • Comme je dis toujours, il y a "négationnisme" et "négasionisme".
    Bon, le deuxième ne sera sûrement jamais inscrit au Larousse.
    Pourtant, il existe plus que jamais.
    Faut-il rappeler en outre que "l’idée Israel" est essentiellement basée sur le témoignage... des Écrits religieux dont ils sont les seuls auteurs ? (Il n’existe aucun autre témoignage... même sur les Pyramides et papyrus, c’est vous dire)
    Alors pour une .... "LAÏCITÉ"... la moindre des choses c’est de ne pas le reconnaitre.


  • Toute l’Europe est vérolée...


  • "André-Chavanne, NDLR] a été confronté à une importante divergence de vues entre un brillant collégien de 4e année, âgé de 19 ans, et son enseignant de géographie."...

    Comment un fonctionnaire de l’enseignement public Suisse, qui enseigne ce que son ministère de tutelle a élaboré comme programme de géographie, peut-il être confronté à ’une importante divergence de vue’, sans renvoyer le contradicteur vers ceux qui en sont responsables... ? Sauf a faire de son estrade un lieu d’expression de ses opinions personnelles, ce qui lui est interdit... Qui relaie ce genre de délire, pourquoi, pour qui ? Quelle est la ’matière’ enseignée qui argumente et s’appuie sur des évènements actuels de cette nature, pour en faire un cours de collège et passer une porte de classe d’école publique ?