Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sur les bien étranges procès de l’affaire Outreau

Le procès au cours duquel Daniel Legrand devra répondre des actes qu’on le soupçonne d’avoir commis lorsqu’il était mineur interviendra en mai 2015.

Aujourd’hui, on va revenir sur les conditions pour le moins originales dans lesquelles se sont déroulés les deux procès précédents, en première instance et en appel. Des procès dont l’issue a été quatre condamnations et 12 enfants reconnus comme victimes, ainsi qu’un battage médiatique sans précédent de la part des 13 acquittés.

Je ne vais pas revenir sur l’instruction du juge Burgaud, qui a été menée honnêtement malgré un manque flagrant de temps et de moyens, pour qu’on se concentre sur le déroulement des deux procès, en première instance et en appel.

Car, on se demande comment, dans un état de droit, on peut laisser autant d’aberrations se produire dans une affaire aussi grave. Tentons de reprendre l’essentiel de ces couacs par ordre chronologique.

 

Le procès de Saint-Omer (mai-juin 2004)

Les 18 enfants présents au procès en première instance, à Saint-Omer, étaient défendus par deux avocats seulement, payés par le Conseil général. Il y avait aussi deux avocats payés par des associations, alors qu’en face, les 17 accusés étaient défendus par 19 avocats, dont quelques-un bien connus du monde médiatique, comme Éric Dupont-Moretti, qui défendait celle qu’on a appelée « la boulangère » ; Hubert Delarue, qui défendait Alain Marécaux ; Franck Berton, qui défendait Mme Marécaux ; ou encore Blandine Lejeune, qui défendait le curé Dominique Wiel... Pour le nouveau procès de Daniel Legrand, il a été question de 10 avocats, dont les trois premiers que je viens de citer. Georges Fenech [1], ex-président de la Miviludes, s’est aussi annoncé comme défenseur de l’accusé.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Notes

[1] Peu avant le procès en appel de l’affaire Outreau, Georges Fenech, député UMP et ancien juge, a co écrit (notamment avec un autre avocat nommé Thierry Levy, dont on a vu la déclaration sur les pédophiles selon lui injustement attaqués) une lettre au président de la République en vue d’engager « une vraie réforme de la justice ». En décembre 2006, Georges Fenech a mis en place l’Observatoire d’Outreau, pour « promouvoir une réforme profonde de la justice ». Il a présenté cet observatoire lors d’une conférence de presse, entouré de Dupond-Moretti, et de deux acquittés, Roselyne Godard et l’abbé Dominique Wiel.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1065271
    le 21/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Sur les bien étranges procès de l’affaire Outreau

    Eric Dupont-Moretti qui est très hostile envers François Dangleant... il serait temps d’ouvrir enfin les yeux !


  • #1067308

    Georges Fenech ne semble pas clair dans son jeu... entre le fait d’avoir clôturé un peu vite l’affaire du juge Renaud et cette passion soudaine pour l’affaire Outreau, soit il cherche les coups médiatiques, et dans ce cas c’est plus un people qu’un politique, soit il y a autre chose... En tout cas le fait de voir des grands pontes du barreau dans le même procès montre bien qu’il y a anguille sous roche, ces gars ne se déplacent pas si il y a pas du lourd derrière...


  • #1070056

    Pourquoi ces 19 "grands avocats" ont ils défendu des pédophiles,alors que pour des enfants maltraités par ces mêmes pédophiles, il n’y a que deux avocats inconnus !!Ça sent la magouille du pouvoir politique et judiciaire !!


  • Je dispose des statuts de l’association l’observatoire d’Outreau qui ont été déposés le 15 Novembre 2010 c’est à dire 4 ans après la conférence de presse de Fenech sur la création de l’observatoire et qui n’a jamais rien fait !
    Le secrétaire de cette observatoire fantôme est Georges Domergue , juge d’instruction dans la région d’Orléans je crois .
    Je trouve aussi assez bizarre que Fenech qui est pour la tolérance zéro soit si indulgent avec monsieur Legrand !
    Affaire à suivre......