Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Survivre à l’effondrement économique

Allocution de Piero San Giorgio

 
 

Livres de Piero San Giorgio (2)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #228771

    Il est toujours intéressant d’écouter PSG.
    Mais il est dommage que l’on ne puisse pas écouter Laurent Ozon.

     

  • #228773

    Pour la somalie, à voir le reportage Toxic Somalia d’Arte !


  • #228797
    le 25/09/2012 par frederic
    Survivre à l’effondrement économique

    "La notion d’avoir tout tout de suite" ça fait au moins deux décennies que les gens dépensent de moins en moins, donc nous ne sommes plus si consommateur que cela. Ceux qui sont surtout libertaire ce sont les bourgeois pas tant les pauvres. Y va y avoir de la violence, mais pas tant que ça non plus, moi je pense que les gens sont capable de s’organiser bien mieux qu’on ne le pense y faudrait peut-être pas prendre les gens pour des abrutis. Je comprends qu’il est besoin de vendre son livre, mais vraiment je trouve qu’il nous prend vraiment pour des crétins. Je trouve qu’il joue beaucoup sur la peur, pourquoi il retourne pas en suisse je suis pas sûr que les suisses est envie de l’écouter. En plus il croit qu’à dix il est bien protégé, il me fait plutôt bien rire.

     

    • #228843

      "je trouve qu’il nous prend vraiment pour des crétins"

      Dommage que votre commentaire lui donne raison...pour le reste la vérité n’est pas dans les opinions ou les points de vue mais dans les leçons du temps.


    • #228869
      le 26/09/2012 par Boulava
      Survivre à l’effondrement économique

      Il manque en effet plusieurs variables qui ne sont pas étudiées : par exemple, en cas de pénurie de pétrole, l’exploration de l’antarctique deviendra quasi obligatoire, et les réserves de pétroles sont certainement à la taille du continent !... ce qui repoussera la date de la chute. Personnellement, je crois que c’est le climat qui est la première menace à résoudre.


    • #228895

      Non mais tu habites sur le village dans les nuages ?

      Ya pas plus consumeristes et materialistes que les banlieuzard

      et la classe moyenne qui depense 500 biftons pour un iphone ect...

      pour quelqu’un qui viens sur E&R

      Je trouve ça etonnant


    • #228910
      le 26/09/2012 par goy pride
      Survivre à l’effondrement économique

      Ecoute guignol, cela fait au moins deux décennies que les gens ont de moins en moins les capacités financières de consommer. La baisse de la consommation n’est pas la manifestation d’une prise de conscience chez les masses mais une conséquence purement économique.
      Les masses consomment beaucoup de superflu, tu ne t’en rends pas compte parce que dans notre société le superflu est devenu dans l’esprit des gens nécessaire. Exemple : Aftershave, shampoing, mousse à raser, déodorant, dentifrice=superflu. Savon de marseille=nécessaire. Domino Pizza, McDo, Findus, Papi Brossard, Lu, frite McCain...=superflu. Farine, oeufs, pomme de terre, beurre, lait...=nécessaire. Ordi, télé, ipod, playstation...=superflu=livres, guides d’apprentissage, formation à des métiers artisans...=nécessaire (j’hésite un peu en ce qui concerne l’ordi associé à internet car cet outil me permet d’accéder à des savoirs inaccessible sans cela...le débat est ouvert...)

      Ce n’est pas que les gens soient des crétins mais ils sont ignorants et incapables. Et le plus gros problème est que des guignols dans ton genre, ne possédant aucune compétence ayant une valeur dans le monde réel authentique sont légions dans notre monde et c’est nous qui devront vous porter sur nos épaules afin que vous puissiez survivre quand tout partira en couille. La bonne nouvelle c’est que bien que d’un naturel bourru nous aideront les gens, la mauvaise nouvelle est que quelque soit la largeur de nos épaules elles ne seront jamais assez larges pour aider tout le monde, la vaste majorité crèvera, une petite minorité s’organisera en horde de prédateurs sans vergogne qu’il faudra exterminer.


    • #228936
      le 26/09/2012 par Un Américain
      Survivre à l’effondrement économique

      Donc d’un côté tu dis que tu ne crois pas en une déferlante de violence parce que les gens sont moins cons et moins consommateurs qu’on le prétend, mais d’un autre que Piero n’est pas en sécurité avec 10 personnes dans sa ferme parce que supposément des bandes de plusieurs centaines de personnes viendront attaquer en même temps ?

      Vous pourriez au moins composer des messages qui ne ressemblent pas à du gloubiboulga quand vous posez vos crottes gratuites dans les commentaires ? Franchement, j’admire de plus en plus la force de caractère de gens comme Piero san Giorgio qui subissent ce genre de petits commentaires merdeux tous les jours. Avec en plus la vieille rhétorique pseudo-cynique de merde "il a besoin de vendre son livre", comme si les bénéfices minables qu’il obtient avec son livre valaient son salaire de haut cadre de multinationale (pareil pour Soral, qui aurait pu finir guignol à la télé avec 10k euros/mois sans problème). Perso y a longtemps que j’aurais pété un câble et hurlé FUCK THAT SHIT.


    • #228956
      le 26/09/2012 par andreas
      Survivre à l’effondrement économique

      ""La notion d’avoir tout tout de suite" ça fait au moins deux décennies que les gens dépensent de moins en moins, donc nous ne sommes plus si consommateur que cela." Ah bon ? Déjà, "les gens" ça veut rien dire, ce n’est représentatif d’aucune catégorie. Ensuite, explique moi pourquoi des compagnies telles que Apple sortent des nouveaux gadgets tous les 6 mois ? Parce que la consommation est basse ? Pour perdre de l’argent ? Je crois qu’on ne vie pas dans le même monde parce que des pauvres, j’en connais pas mal qui arrachent juste pour consommer (pas parce qu’ils ont le ventre vide) et qui seraient prêt à te niquer la gueule comme jamais ça ne t’es arrivé (même si t’as de quoi répliquer) s’ils jugeaient que ça en vaille la peine. "Ceux qui sont surtout libertaire ce sont les bourgeois pas tant les pauvres." Cela dépend de quels pauvres tu parles, beaucoup de pauvres n’ont plus aucune tradition, morale et sont tout simplement dégénérés. "Y va y avoir de la violence, mais pas tant que ça non plus", j’ai vécu au Mozambique pendant la période des rationnements, à la fin des années 80 (plus tard également, pendant la guerre, mais concentrons nous la-dessus) et je peux te certifier que les morts pour des vols de poules ou de récoltes ne manquaient pas ; et ceux qui avaient la chance d’habiter sur un beau terrain avec des objets de valeurs dans leur demeure c’était cambriolage avec un voltigeur qui tenait une pierre au-dessus du visage du propriétaire endormi et si celui-ci avait le malheur de se réveiller pendant le cambriolage il se faisait tuer à coups de pierre—> quand quelqu’un a faim, il peut être faible mais il n’en demeure pas moins très dangereux.
      "moi je pense que les gens sont capable de s’organiser bien mieux qu’on ne le pense" comment on fait quand il n’y a pas de bouffe pour tous ? On la chie ? On la fait pousser avec des graines qu’on a pas dans son salon ? Non, on l’arrache... par tous les moyens. Pour finir, je noterais une contradiction dans ton bref raisonnement complètement creux : tu commences par expliquer que, selon toi, il n’y aura pas tant de violence que ça et tu finis par dire qu’à 10, armés jusqu’aux dents et en milieu hostile (haute altitude) il ne serait pas protégé. A la limite, remets en cause ses données mais ne ponds pas un texte de bourgeois naïf pour conclure d’une façon méprisante à propos des intentions de l’auteur. Tu émets une critique constructive ou tu la fermes physiquement.


    • #229091

      @ frederic

      Lorsque l’effondrement économique surviendra , tous les circuits seront H.S : plus de nourriture , de carburants , d’énergie , etc... car les points de ventes ne seront pas réapprovisionnés.
      Il s’en suivra un chaos gigantesque essentiellement en zone urbaine , ou le chacun pour soi et la nécessité de survivre autorisera tous les actes, même les plus répréhensibles.
      Les plus riches et/ou prévoyants auront mis les voiles vers la campagne seul environnement propice à assurer leur subsistance.
      Pour les autres , sans carburant et affamés , ce ne seront certainement pas des centaines qui auront la force ,l’énergie et l’intelligence de débarquer en pleine montagne pour le spolier : ils dépenseront le peu de carburant à tourner en zone urbaine au départ afin de trouver de quoi survivre.

      De plus avec des gens du même acabit , organisés et surtout équipés (armes ,chiens, etc...) , il suffit d’un placé à un poste stratégique qui fait le guet pendant que les autres taffent , un coup de talkie-walkie (fonctionnant avec des piles rechargeables avec chargeur solaire) , et le tir au lapin commence.
      Si en plus ils ont des silencieux.....

      Pour les autres points , bien que les camarades t’ai répondu , nous dépensons de plus en plus pour avoir de moins en moins , surtout depuis l’avènement de l’euro.
      Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (internet , portable,etc...) aussi y ont contribuer avec le e-commerce en créant des comportements d’achats compulsifs en sus de la sainte télé , conditionner par nos experts (sociologues , marketing , etc...)

      Nos grands-parents eux , ayant vécus la guerre furent très économes (De Gaulle par ex) , mais les capitalistes ont dit non et ont organisés tout un travail de sape en orchestrant mai 68 et en s’attaquant à nos parents choyés et gâtés, du aux privations et atrocités de la guerre.

      PS : pour ton bien rend toi chez Kontre Kulture , et instruit toi en complétant avec tout ce dont dispose ce site , car tu es en dessous du niveau commun des membres d’E&R.

      Amicalement.


    • #229117
      le 26/09/2012 par Halfdan
      Survivre à l’effondrement économique

      @frederik :
      Mec, il y a 20 ans, on étais quoi ? 4 milliards et demi ? Aujourd’hui, presque 8 milliards. A ton avis, qui consomme le plus ? 4,5 milliards d’insouciants, ou 8 milliards de zombies lessivés par la pub ?
      Et tu oublies que la civilisation et la capacité d’organisation ne sont qu’un vernis. "Ventre affamé n’a pas d’oreilles" dit le proverbe ; étudie le comportement des américains (civilisés, développés, citoyens du pays le plus "riche" du monde ...) juste après le passage de l’ouragan Katrina sur New Orleans : comment des gens normaux sont repartis à l’âge de pierre en à peine 3 jours !


  • #228825
    le 25/09/2012 par garantez
    Survivre à l’effondrement économique

    et le BRF, qu’est-ce qu’il en fait ?

     

  • #228831

    Piero serait admiratif d’Israël ?! J’espère vraiment avoir mal compris ce point.

    Autrement, cela voudrait dire qu’il n’aurait pas bien comprit un sujet aussi clair. Par conséquent, comment lui accorder du crédit pour autre chose ?

     

    • #229028
      le 26/09/2012 par garantez
      Survivre à l’effondrement économique

      Pas d’accord, il apporte seulement une nuance, j’ai même entendu Soral dire dans une video qu’il avait une certaine "estime" pour des juifs qui croient en leur "projet" (il ne s’agit pas des juifs apatrides qui régentent le monde).
      On peut comprendre qu’il ait une certaine admiration pour des gens qui mettent tout en œuvre contre des agresseurs éventuels, mentalité survivaliste. Ca ne veut pas dire qu’on n’a pas compris qu’ils n’ont rien à faire là où ils sont, ok. Mais c’est le courage personnel auquel il rend hommage, c’est différent. Si on veut comprendre les autres, tous les autres, il faut nuancer, voir le niveau individuel et voir aussi le niveau politique.


    • #229034
      le 26/09/2012 par theydontcareaboutus
      Survivre à l’effondrement économique

      Les personnes autour de moi accorde de moin en moin de credit a pierro qui est pourtant tres bon connais son sujet.
      On sais tous a peut pres que la planet par en couille que tout va mal qu il y a des solutions, mais là pierro paye ta deprime.
      J ai deja eu du mal a faire decouvrire Soral à ma famille, mais pour pierro, ca me semble un peu plus diffcile.
      Comment explique au parent qu il vaut mieu qu il mette des tunes de coté est faire un potager plutot qu une piscine


    • #229123
      le 26/09/2012 par Halfdan
      Survivre à l’effondrement économique

      @ theydontcareaboutus : comment çà, de moins en moins de crédit ? Sois constructif : quels arguments avancent ces personnes ?
      Merci d’avance.


    • #229245
      le 26/09/2012 par justicepourtous
      Survivre à l’effondrement économique

      faut replacer son propos dans une perspective survivaliste, car Israel est la quintescence de l’état survivaliste (triomphe de la volonté,état bunker, militarisation à outrance, autosuffisance alimentaire). On peut être sionisto critique mais force est de constater que la réalisation est bleufante en moins de 100 ans d’existence


    • #229285
      le 26/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Survivre à l’effondrement économique

      « Comment explique au parent qu il vaut mieu qu il mette des tunes de coté est faire un potager plutot qu une piscine »
      L’un n’empêche pas forcément l’autre...


    • #229518
      le 26/09/2012 par Redouane
      Survivre à l’effondrement économique

      Je pense que Piero fait plutôt référence aux "Kibouts" qui est un bon modèle en Israel d’auto-suffisance qu’autres choses...


    • #229562
      le 27/09/2012 par theydontcareaboutus
      Survivre à l’effondrement économique

      grindsel tiredunevi

      L un empeche pas l autre tas raison j aurrai un point d eau et pourrai arroser mon potager lol


  • #228887

    J’ai rêvé ou bien j’ai bien entendu qu’il était admiratif d’Israël et du peuple d’Israël ???

     

    • #229327
      le 26/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Survivre à l’effondrement économique

      Possible, il y a des qualités et des défauts chez tous les peuples et dans tous les pays. Mais je crois surtout qu’il surjoue un peu, histoire que tout le monde l’entende bien... Il se protège.


    • #229402

      Ca y est on entend Israël alors les fils se touchent...
      Sans déconner faut arrêter un peu, il définit clairement le contexte en disant qu’il admire la capacité de survie et d’autodéfense de ce pays.

      On peut penser ce qu’on veut d’Israël, de sa politique et de ses excès mais il faut bien admettre qu’un peuple qui parvient à faire passer à la communauté internationale qu’il est tout à fait justifié, parce que ses descendant ont vécu dans une région il y a 2000 ans, qu’il puisse prendre possession de terres et survive plus de 60 ans dans une situation politique, diplomatique et sociale dans laquelle bon nombre de pays et de populations auraient déjà littéralement implosés.

      Sur ce point là oui les Israéliens sont vraiment forts. Il faut réellement apprendre que les notions de respect et d’admiration ne sont pas forcément liées à l’adhésion. Par les temps qui courent beaucoup oublis les valeurs de noblesse, les gens peuvent être opposés et ennemis mais reconnaitre leurs forces respectives malgré les souffrances qu’ils se font endurer.


    • #229527
      le 26/09/2012 par Redouane
      Survivre à l’effondrement économique

      —> " J’ai rêvé ou bien j’ai bien entendu qu’il était admiratif d’Israël et du peuple d’Israël ???..."

      @j-o : A ce que je sache, il parle que des Israéliens et de leur pays, je vois pas en quoi on pourrait s’indigner ? il n’évoque pas la politique du pays et il ne dit pas qu’il embrasse l’idéologie sioniste ! donc ne mettez pas dans le même sac le peuple d’Israël et les sionistes.
      Le peuple d’Israel est aussi victime de ce que font les sionistes et de l’image qu’ils leur laissent dans le monde...


    • #230140

      @ Grindsel Tirédunevi
      Il surjoue. Possible.
      Il se protège, dis-tu. En faisant un clin d’œil à Israël, tu crois ?

      @Fares
      Tu parles de capacité de survie et d’autodéfense de ce pays.
      Grand UN cet état a volé toute une terre ainsi que ses plantations, donc il n’est, à l’heure actuelle, pas dans la survie, mais toi et PSG oui,
      Grand DEUX cet état ne se défend pas, il attaque il détruit il pille il vole il exagère, il ment …
      Tiens une image pour te remettre les idées en place :
      http://www.mecanopolis.org/?p=10251
      Grand TROIS revois la déclaration de Balfour de 1917, je doute fort qu’il était israëlien
      Dernier point, si tu arrives à avoir des valeurs de noblesse face à des fauteurs de guerre, qui sont sur le point de déclencher une troisième guerre mondiale, qui ont fait de Gaza un camp de concentration à ciel ouvert, qui ont détruit tous ceux qui ne voulaient pas se soumettre à leur religion shoatique, ma foi, je réponds que tu n’as aucun argument pour défendre l’indéfendable.

      @ Redouane
      Je ne m’indigne pas, parce que PSG est pro-israëlien ou israëlien, mais je m’indigne parce qu’il nous parle de son admiration pour cet état.
      Pour être franche, je n’avais, dès le départ, que très peu de confiance en lui, bien que je n’arrivais pas à savoir pourquoi.
      Mais placer une vidéo d’un admiratif d’israël sur un site dont le président lui-même s’est fait casser la gueule par les chiens d’israhell, j’estime être en droit de demander à mes concitoyens qui ont pris le temps de visionner la vidéo si j’ai rêvé ou non ?

      Et dire que le peuple d’israhell est victime est nous prendre pour les derniers des cons. Pour moi les victimes sont les Palestiniens (entre autre) face à qui je suis admirative.

      Pour ma part, je n’irais pas jusqu’à acheter ce livre de survie de type roman à l’américaine comme il doit en exister plus d’un d’ailleurs.
      Pour finir, ça ne m’étonnerait pas que ce PSG est balancé cette phrase là en plein milieu de la conférence pour faire un clin d’œil à jérusalem ou telaviv, histoire de montrer qu’il est bien des leurs.


    • #231386
      le 29/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Survivre à l’effondrement économique

      « Il se protège, dis-tu. En faisant un clin d’œil à Israël, tu crois ? »
      Pour avoir des preuves audio qu’il n’est pas "antissémiiite". En cas de procès, ça peut aider.
      Tout comme parfois certains insistent lourdement sur le fait qu’ils ne cautionnent pas Hitler ni les dictatures.
      « Pour ma part, je n’irais pas jusqu’à acheter ce livre de survie de type roman à l’américaine comme il doit en exister plus d’un d’ailleurs. » Le ne connais pas les autres mais celui-ci est très complet.


  • #228914

    Je le trouve un brin condescendant San Giorgio. C’est sûr que lorsqu’ on s’est fait un max de tunes en bossant pour une multinationale, on peut se payer une ferme et des guns. Il n’est absolument pas fédérateur et ne s’adresse qu’à sa caste, celle des classes élevées (financièrement et intellectuellement). Commencer sa conf’ en demandant qui à un potager et de l’or veut tout dire. De plus, je trouve que faire du mercantilisme sur des theories (dont il n’est pas l’auteur original) qui, si elles étaient avérées, permettrait d’aider un peuple, n’est pas trés honnête (à 1 once d’or le consulting). A quand les "croisières conférences" San Giorgio à 3000€, comme on peut le voir de nos jours avec les nouveaux gourous new age americains etc... ?

     

    • #229122

      @ Patxi

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Tu y trouveras les réponses adéquates.
      Tout le monde ne s’en sortira pas , c’est une évidence , mais ceux ayant accès à cette connaissance que Piero San Giorgio nous fournit seront préparés , et c’est là , le plus important , pour ceux n’ayant pas les moyens de s’acheter un bout de terrain , un livre suffit à compenser.

      Commence par ta condition physique : check-up , remise en forme et pratique d’art martiaux de façon intense (si ton corps te le permet).
      Tous les soins genre dentiste ou autres , fait les sans tarder (surtout que la sécu n’en à plus pour longtemps).

      Instruit toi sans cesse ; comment faire des conserve , du savon , comment coudre , faire les premiers soins ,etc...

      Le moment venu , il y aura beaucoup , beaucoup de riches ou autres qui au vu de tes compétences, seront ravis de te nourrir et de te loger et de te donner une parcelle de terre tellement tu seras précieux à leurs yeux.

      Ensuite , je préfère investir 23 euros et disposer d’un travail aussi remarquable (car si tu lis toutes les sources donnés tu en auras pour un très long moment sachant que le temps nous est compté) et me concentré sur d’autres aspects dit pratique.
      Et ce livre je pourrais le léguer à mes enfants lorsqu’il n’y aura plus d’électricité pour lire gratuitement les théories (il y en a des centaines) et devoir toutes les acheter(en livre...zut alors) pour me rendre compte qu’une petite dizaine seulement en valent le coup.

      Tout ce que tu as appris (scolaire ou autres) est tiré soit d’un livre ou de l’expérience (la télé est un livre animé et tu payes la redevance) , même si tu t’inscrit en médiathèque pour lire des livres gratuitement tu payes une inscription (surtout tu n’y trouveras jamais de livre anti-système).
      Donc chipoter pour un tel travail de synthèse est vraiment petit , sachant qu’il est hors-système puisque sur E&R.

      Amicalement.


    • #229300
      le 26/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Survivre à l’effondrement économique

      « Commencer sa conf’ en demandant qui à un potager et de l’or veut tout dire. »
      Il n’y a pas si longtemps, avoir un lopin de terre et quelques pièces dans une biche était le lot du commun des prolos. Puis c’est devenu ringard, puis c’est devenu impossible avec la spéculation immobilière et densification urbaine.


    • #229650

      @ Dio
      J’ai bien compris (ou pas ?) ton commentaire et t’en remercie. Le probleme pour moi n’est pas trop le fond mais la forme. Ce que tu m’expliques ici, et ce que prône San Giorgio, m’ apparait quand même comme un retour au Moyen-Age, un système feodal dans lequel des gueux creveront de faim ou se feront butter à cause de leur convoitise. Il s’en sortiront seulement grâce à leur qualification, en travaillant pour leur suzerain moyennant argent, nourriture et logis ou bien par la guerre civile. Je ne vois pas là un grand projet d’avenir humaniste, ni d’égalité, ni de reconciliation, digne de notre pays. Pour finir, Je ne trouve pas ça "petit", ni même chipoter, que d’essayer de chercher une critique, même peut-être mal exprimée (mais tout le monde n’a pas ce sens aigu et constructif comme certains ici), pour avancer ou pour debattre cordialement avec toi ou d’autres.


  • #228923

    J’aime bien San Giorgio ... Mais faudrait juste lui préciser qu’Israël, ne rend pas les coups par 100 fois plus ... mais vole 100 fois plus que les autres ...
    Si Israël n’avait pas la puissance militaire et lobbyiste acquise au prix que l’on sait ... où en serait ce pays illégitime ...
    Israël, c’est pas la suisse !!!
    .
    Manifestement, malgré sa culture et connaissance du monde ... San Giorgio a des lacunes sur l’histoire récente ... à moins d’être sioniste sans motif valable, ce qui est encore plus grave.

     

    • #229214

      @ Hijack

      Pierro San GiorGio n’est pas sioniste ou pro-israélien , mais pragmatique.
      30 millions d’individus réussissant à mettre le monde à genoux....
      N’importe quel individu censé se dirait qu’il y à forcément du bon à prendre chez eux ; comme les arts martiaux asiatiques (en Asie) , la sensibilité musicale des noirs (jazz,funk,soul,etc...) ,etc...
      Le génie juif n’est pas un mythe , et c’est en prenant pour modèle les meilleurs que l’on progresse.

      Pour la petite anecdote ,si tous les peuples du monde agissaient de façon mimétique envers les juifs , il y a longtemps qu’ils seraient rentrés dans les rangs.
      Les gangsters de la LDJ en savent quelque chose ; lors du défilé de Kémi Séba et de la tribu KA dans le marais , ils se sont tous cachés comme des caméléons.

      Le jour ou des imbéciles décideront de faire de la Palestine un problème musulman et non plus arabe , avec plus d’un milliard de fidèles au cul , en moins d’une semaine le problème serait résolu.
      Même les USA n’y pourraient rien.

      PS:lorsqu’on te frappe rendre 10 fois plus fort... je l’ai appris à l’age de 12 ans par mon maitre (8ème dan , 70 piges) de karaté.Le bon sens est donc universel.

      Amicalement


    • #229260

      @ Dio,
      .
      Merci pour ta réponse claire. Je n’ai jamais pensé qu’il était sioniste, voilà pourquoi mon étonnement ... en effet, je pense comme lui qu’Israël est fort, autant que les arabo/musulmans sont faibles ... (et je dis tjrs que la victime a autant tort de s’être laissée faire que le vrai coupable ... avec des nuances).

      Mais dire ça publiquement ... comme ça haut et fort, c’est mettre de l’eau dans le moulin à crimes sioniste.

      Bcp, ne réfléchissant pas ou connaissant mal le problème ... vont vite conclure que les uns sont bienfaiteurs et puissants et les autres, terroristes malfaisants !!!

      Amicalement aussi.


  • #229101
    le 26/09/2012 par Anhuman
    Survivre à l’effondrement économique

    "Nous sommes hyper endettés" Bien sur puisque sans dette il n’y a pas de monaie... Toute notre société est basé sur la dette !!! Donc c’est bien beau de critiquer la dette mais sans elle nous sommes de retour à l’age de pierre... La question c’est donc comment fait on pour structurer toute une civilisation sans systeme monetaire croissant à moins de limiter les naissances (puisque les richesses sont limités dans un monde fini). La morale n’est viable qu’en théorie car dans la réalité la loi du plus fort est la seule qui soit !!!!! La ou le bas blesse c’est que l’homme est contraint aux lois de la nature et la nature est impitoyable !! On vous a menti l’homme est certe doué de raison mais nous sommes aussi fait de chaire et avons donc des besoins contradictoires avec notre mode de vie déconnecté de la réalité... Le seul moyen d’avoir un mode de vie "durable" c’est d’accepter ce que nous sommes et les contraintes qui vont avec notre nature.

     

  • #229126
    le 26/09/2012 par abeilles
    Survivre à l’effondrement économique

    aujourd’hui ,les français consomment ,plus avec des crédits ,combien achètent : là des appartements neuf à vendre avec 1000 euros, le reste crédit ,des maisons ,on achètent les meubles ;le lendemain des allocations pour la rentrée d’école ,vous voyez les cartons de grand écrans ext,d’accord ils boufferont des pâtes ,des pizzas pommes de terre toute épluchées ,,ces personnes partent en vacances les loyers, où les charges pour les propriétaires non payées ,il y en a, qui ont jusqu’à 30.000 euros d’impayés ,plus que la valeur de leur appartement ,où les propriétaires sont payés par les allocations ,pas les charges ;Alors quant un peuple perd sa Dignité ,son Honneur ,il est capable de tout ,c’est cela qui est très très grave aujourd’hui Si pendant les guerres les campagnes étaient respectées ,demain ça sera chacun pour soi ,c’est visible aujourd’hui ils ont dilué des arrivants dans toute nos campagnes ,
    Nous avons abandonné la foi en Dieu ,aider son voisin ,de ne pas faire de mal à autrui ,nos Grand Parents connaissaient le Respect de soi ,le respect des autres ,la responsabilité de ses ACTIONS ,Nous sommes en fin de Civilisation ,le jugement dernier

     

  • #229180

    Il y a 2 courants de pensé , celui de piero San-Giogio qui pense que l’effondrement économique sera brutal et celui de michel Drac qui pense que l’effondrement économique se fera progressivement sur plusieurs décénies . Moi je pense que tous les 2 ont raison , ça se fera progressivement mais avec des paliers violents par intermitence . Ensuite pour moi la base de tous les problèmes qui arrivent c’est la surpopulation humaine mondiale , nous sommes arrivé à saturation et la nature (ou dieu pour les croyants) a prévu ce genre de situation , la réponse sera une régulation naturelle de la population , alors à l’échelle humaine ça veut dire qu’on va s’entre-tuer par des guerres pour le territoire et pour les ressources vitales d’ailleur laurent Onzon l’explique trés bien on va revenir (à cause de cette surpopulation) à nos bases vitales ancestrales génétiques : le territoire , la bouffe , le sexe ... donc la guerre par extermination massive .

     

    • #229244
      le 26/09/2012 par Loup Espiègle
      Survivre à l’effondrement économique

      C’est un clivage constant dans le monde survivaliste & cie : slow burn or fast crash, that is the question. Personnellement je me prépare à toutes les éventualités, même si j’ai un petit penchant pour la déconfiture lente pendant laquelle il sera plus facile de naviguer (tout du moins rester à flot) à mon avis.


    • #229290
      le 26/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Survivre à l’effondrement économique

      « la base de tous les problèmes qui arrivent c’est la surpopulation humaine mondiale , nous sommes arrivé à saturation »
      Et l’exploration spatiale ?
      En réalité il pourrait y avoir une solution pour chacun des problèmes évoqués par PSG, pris individuellement, avec le temps et la volonté, mais ils sont nombreux et convergent vers une catastrophe. Et le pouvoir joue avec, en amplifiant certains phénomènes pour se servir du chaos, en en réduisant d’autres par des méthodes peu scrupuleuses (réduction de la population par exemple).
      La base de tous les problèmes est politique (une oligarchie financière destructrice), voir même spirituel pour certains (le règne de Satan).


    • #229587
      le 27/09/2012 par charlitango
      Survivre à l’effondrement économique

      La "nature" n’a pas d’état d’âme. Quand les déserts actuelles ont commencé à apparaitre vers -3000, c’était la condamnation en Afrique du nord de sociétés entière toute gentille écologiquement. De même, lors des premières glaciations connu par l’homme, les indiens d’Amérique (et les hommes en générales mais je connais bien cette histoire spécifique) avait presque complétement disparu. C’était sans doute un effet de style mais je voulais mettre les choses au claire dès le début.
      Parce que le plus grave est de ne pas retracer la genèse des théories de dépopulation. C’est un empire financiariste et belliciste qui fera la promotion du malthusianisme... Il devenait ainsi moral de saboter le développement économique des colonies de l’empire british. Faut dire que la natalité est le seul vecteur avec l’industrie d’une dynamique capable de renverser un statu quo oligarchique. Quelle surprise d’avoir une haine de l’élévation des niveau de vie (il préfère la dénatalité forcé évidement !) et de l’industrie dans l’écologie de la WWF et autres Lord Goldmsith. Il y a pas à dire, c’est très objectif venant d’eux.

      J’en viens à un point très important. Lors de la faillites des banque Bardi et Peruzi, ce fût le déclenchement d’un âge des ténèbres du genre que prophétise les survivalistes. Les peuples vécurent l’éclatement éclaire de l’empire vénitien après une domination totale de la finance, la manip’ des PM et des alliances militaires de revers (toutes ressemblances avec l’empire anglosaxon ne sont pas fortuite). Or, depuis lors nous avons inventé le concept de nation qui est la plus grande arme de l’humanité pour survivre et croitre contre l’impérialisme.


  • #229377

    Il n’y a pas plus matérialistes que les pauvres. Moins les gens ont de l’argent, plus ils cherchent à faire croire qu’ils sont riches. Ce n’est pas un critère pour définir les qualités d’une personne. Les pauvres sont la base de la pyramide qui les oppresse. La pyramide est la base du fonctionnement hiérarchique de toute société. Même en ayant conscience de la situation, à part se taper sur la gueule, à quelques exceptions prêt dont probablement un certain nombre sont proches de mouvements comme E&R, l’immense majorité n’a pas le plus petit commencement d’une idée pour renverser la situation. Et même pas l’envie, par lâcheté.
    D’où la nécessité de se focaliser sur des batailles élites contre élites. C’est là que tout se joue.


  • #229493

    Pour rebondir sur vos commentaires liés à la consommation, je conseille à chacun d’énumérer ce qu’il consomme dans le mois puis sur l’année, en n’oubliant rien. Si on fait le compte :

    - les gens prennent beaucoup plus l’avion par an
    - presque tout le monde à un ordi
    - + une connection internet illimitée
    - + un mobile
    - + une télé bien plus grande que celles d’antan
    - + très souvent une imprimante
    - ainsi que d’une façon générale un champ de loisirs multiplié et donc des sorties, des verres, etc.

    et si vous avez des enfants, chacun a au minimum son mobile + une console de jeu.

    je me trompe ?

    paradoxalement, c’est une erreur de croire que l’on vit dans l’abondance et que la consommation fonctionne bien. D’abord car on est dans la logique de la croissance, et la croissance c’est à la longue aussi casse-gueule qu’un système pyramidal : tout ne peut pas augmenter en permanence pour l’éternité.
    Ensuite parce qu’à avoir toujours plus, on a des objets de plus en plus éphémères et des durées de vies divisées par 5 ou 10 (ex. : casque, imprimante...)

    donc factuelement, c’est une énorme absurdité de dire qu’on consomme moins aujourd’hui :-)
    avant, on avait une vie plus simple et moins de besoins.

    Ce n’est pas pour autant que la société va bien et que le coût de la vie n’augmente pas. Il y a également de plus en plus de gens qui ont du mal à régler les fins de mois, MAIS tout en ayant généralement leur ordi, télé, mobile et connexion internet. Ce qui n’est pas sans logique car nos vies ont changé, aujourd’hui par exemple le net est devenu essentiel car il permet vraiment de tout faire.

    bref, tout ça pour dire que pour moi, la surconsommation dont on est tous à différents niveaux des victimes plus ou moins consentantes est en adéquation parfaite avec la course à la croissance, donc au surendettement, donc à la crise économique globalisée.


  • #229496

    En ce qui concerne l’intervention de Laurent Ozon, sa présentation Darwinienne m’a fait horreur en plus d’être fausse. Il faudrait peut-être lui apprendre que le Darwinisme découle précisément de la pensée libérale. Donc quand on se prétend anti-libéral, il faut essayer d’aller chasser dans ses propres travers de la pensée automatique toute faite avant de conférencer (je viens de l’inventer) de toute part.
    Heureusement il s’est quelque peu rattrapé par la suite, mais il y a pas mal d’incohérences dans ses analyses.


  • #229607
    le 27/09/2012 par Un Américain
    Survivre à l’effondrement économique

    J’ai bien ri aux types qui ont des fils qui se touchent dès qu’ils entendent le mot "Israël".


  • #231805

    Il dit que certaines cigales vont devenir agressives et quelque que part le denonce puis ensuite il se dit admiratif de l agessivité& de l israel alors que c est l exemple de cigales agessives qui n a pas attendu la catastrophe pour devenir ce qu elles sont.


Afficher les commentaires suivants