Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

TF1 diffuse un reportage (presque) normal sur la Corée du Nord

 

[Si la vidéo ne s’affiche pas correctement, la visionner ici (à partir de la 13ème minute)]

 

Le 20 Heures de TF1 du 14 octobre 2017 propose, une fois n’est pas coutume, un reportage qui ne parle pas de la menace atomique que la Corée du Nord ferait peser sur le monde. Il s’agit d’un sujet économique (et aussi un peu politique, forcément) sur un kolkhoze, c’est-à-dire une ferme collective.
En deux minutes et demi, de 12’57 à 15’27, nous sommes plongés dans une campagne où, selon le commentaire, « tout le monde ne mange pas à sa faim ». Une information de l’ONU.

 

Michel Scott, que l’on voit sur l’image, est l’un des derniers grands reporters de TF1. Dans les années 80, le virage commercial de la première chaîne française (et européenne) a peu à peu marginalisé les grands reporters, qui n’étaient pas très chauds pour faire de la propagande, qu’elle soit occidentale ou libérale.

Ils étaient toujours payés, à grands frais, mais leurs sujets passaient de moins en moins dans le sacro-saint 20 Heures. Ils étaient diffusés dans les magazines (émissions hebdomadaires ou mensuelles) moins exposés, ou étaient simplement caviardés. Cette génération de grands journalistes internationaux, à qui on ne la faisait pas, est en voie d’extinction.
Ils ne correspondent plus au format de l’info moderne : rapide, hachée, simplifiée, formatée, normalisée afin de ne pas produire d’anxiété sur le public. C’est du fast-food informatif. Le même processus, une espèce de loi générale, a touché l’alimentation : l’industriel a remplacé le fait maison. On a perdu en goût, en originalité, mais on a gagné en productivité et en propagande de masse.

 

 

Il faut malgré tout manger. Alors quand Michel Scott demande à la porte-parole du kolkhoze si elle ne voudrait pas d’une « agriculture capitaliste » – on espère que Scott sait ce que ça signifie en termes de pesticides, insecticides et autres monsanticides –, peut-être oublie-t-il qu’on peut poser la question inverse.

En effet, de plus en plus de paysans choisissent chez nous un mode de production non productiviste, sur des parcelles cultivées en communauté, comme au bon vieux temps... Certes, on est loin du communisme, mais il y a mise en commun des moyens de production et des efforts. Et le boum du bio, de la qualité et des circuits courts donne leur chance à ces néo-agriculteurs.

Enfin, que les téléspectateurs n’oublient jamais que la dureté des sanctions économiques (contre quelle agression armée de la Corée du Nord ?) ont effectivement, les mauvaises années de récoltes, provoqué de graves pénuries alimentaires. Les Coréens ne mangent peut-être pas aussi bien ni autant que nous, mais le jour où ils atteindront l’autonomie alimentaire, et leur formidable puissance de travail les en rend capables, alors ce modèle fera réfléchir autrement...

La vérité sur la Corée du Nord, sur E&R :

Sortir de la propagande occidentale avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne suis absolument pas communiste, ni fan de la Corée. Pourtant, en regardant l’excursion d’AS dans ce petit pays, j’ai ressenti des ondes positives, tout en trouvant rébarbatrices les comparaisons systématiques entre notre mode de vie et celui des coréens par AS (rébarbatrices, car je suis assez vieux et j’ai déjà assez voyagé pour comprendre que le paradis terrestre n’existe pas, mais je comprends bien qu’AS cherche à faire de la pédagogie).
    En revanche, ce petit extrait signé TF1 est, comment dire, traité de sorte à ne laisser passer aucune onde positive. On ressort de cet instant marketing (car le sujet est traité comme une pub pour une bagnole, selon moi) avec un vide émotionel qui est frappant, surtout lorsqu’on a regardé l’émission avec AS.
    Je me rend également compte que ça fait tellement longtemps que je n’ai plus de TV (2002) que je ressens la tentative de viol des consciences opérée par le "JT" (de la pub présentée subrepticement et sournoisement comme de l’info). Je comprends mieux pourquoi tant de gens sont lobotomisés. En fait, en ayant pas de tv, on serait presque déjà suspectés de dissidence ?
    En tout cas, cette présentation de la Corée par ER a été plus que nécessaire, mais malgré tout, beaucoup de gens refuseront toujours de voir ce que la tv ne leur montre pas ;


  • Quelqu’un peu t-il traduire le tableau de la production du village ? Car si j’en crois les explications de la traductrice coréenne, les productions agricoles n’excèdent gère le tiers de l’objectif fixé par la planification.

     

    • oui , c’est à peu près ce que j’ai pu voir furtivement .
      Pour autant je n’y ai pas vu que dunégatif :
      - Au moins les responsables n’ont pas la malhonnèteté de faire croire à des résultats euphoriques .
      - les objectifs élevés sont là pour stimuler les forces (attention toutefois à ne pas décourager )
      - En agriculture comme dans beaucoup de réalisations , les hommes proposent et les évènements disposent . Jardinier amateur , il est rare que j’atteigne mes objectifs que d’ailleurs je place toujours pour cette raison au dessus de mes besoins réels ,
      - Ensuite ,on ne sait pas à quel période se situe -t-on au regard de la date d’achèvement du plan, .
      - etc .....il y a toujours des questionnements qui surgissent .


    • Je crois que les récoltes sont divisées en quatre trimestres, désignées par les quatre colonnes à droite du chiffre le plus grand. Cela est temporellement cohérent, puisque nous commençons tout juste le quatrième trimestre, et que la cinquième colonne en partant de la droite (donc correspondant au 4ème trimestre) est vide. Seules sont remplies les colonnes des trois premiers trimestres, et en les additionnant, on se rend compte qu’on arrive plus ou moins au plus gros chiffre indiqué sur la ligne, qui est tout à gauche.
      Ce qui me fait dire que :
      - la première colonne correspond à l’objectif annuel des familles,
      - les secondes, troisième, quatrième et cinquième colonnes correspondent à la récolte effective des trimestres correspondants,
      - une ligne correspond à l’objectif annuel et aux productions effectives d’une seule famille.


  • C’est pas très bon.

    TF1 + Corée du Nord = méfiance...

    Cette nation ne disparaîtra peut-être pas par la guerre.

    Peut-être tout simplement en devenant un pays comme les autres.


  • TF1 diffuse un reportage sur la Corée du Nord pour contrebalancer ceux de Soral.
    Soral a donc déclenché un vif intérêt pour la Corée de Nord et a ainsi démontré une fois de plus son influence...la preuve la bête catalane en parle tout le temps.

     

    • Arretons la paranoia ... je ne pense pas qu il soit faisable compte tenu des contraintes administratives et des pressions politiques de repondre si vite a un reportage comme celui de Alain et de facon organisee .. nous savons touts le niveau des journaleux francais plus enclin a lire les depeches et de les reproduire telles quelles que d organiser un reportage de decouverte sur place ...


    • Je ne sais pas si Alain Soral a eu une influence
      mais ce qui est sur c est que les dissidents doivent prendre conscience de leur propre pouvoir
      Par l ecrit, par l image, raler dans son coin ne sert a rien, poster une video pedagogique sur un sujet fait des milliers de vues au minimum, chaque parole, chaque acte compte
      en face ils ont beaucoup d argent mais ils sont lâches et peu nombreux....


  • Perso , je relativiserait peut-être encore plus que l’article l’honnèteté de ce reportage . L’essentiel étant de faire apparaître que les coréens du nord ne mangent pas à leur faim lorsque ses dirigeants ne pensent qu’à armer le pays . Alors qu’il est bien connu que les USA pensent à éteindre leurs incendies de forêt avant de mettre le monde à feu et à sang et sauvent par leurs moyens héliportés les pauvres américains entourés d’eau en 2005 lors de Katrina plutôt que de les utiliser pour massacrer les populations irakiennes .
    Et hélas, comme le reste du reportage est d’assez bonne tenue , cela n’en a que plus d’effet .
    La réalité est que l’autonomie alimentaire en RPDC progresse en dépit des sanctions et que grâce aux efforts de tous , les années noires (dues à bien des facteurs dont les sanctions occidentales et le non respect de certains accords par les occidentaux principalement américains ) sont assez loin derrière les coréens du nord .
    Je terminerai en disant que dans le reportage une jeune coréenne cueille ce qui me semble être des kakis , ce qui semble indiquer que les conditions climatiques qui règnent là bas sont proches des nôtres . Mais un plaqueminier (arbre qui porte des kakis ) au bord d’un champ de céréales nuit à la production de céréales , mais les kakis sont un trésor de santé ce que ne sont pas les céréales .
    Est ce que TF1 va jusqu’à prendre ce détail en compte .
    Sûrement pas !