Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Techouva

« Je vous confirme que cette tribune dans Israël Magazine vient bien de moi, c’est réel, ce n’est pas une fake news. »

Dieudonné a écrit une lettre au journal Israël Magazine dans laquelle il dit s’excuser.

Le directeur de la rédaction, André Darmon, a expliqué au Parisien le contexte de cette lettre.

C’est une démarche pour le moins inattendue. Et les fidèles lecteurs du journal franco-israélien Israël Magazine ont dû être les premiers surpris en découvrant la photo de Dieudonné, ce mardi 10 janvier, en début d’après-midi à la home du site Internet de ce mensuel classé à droite créé en 1999. Un cliché accompagné d’un titre : « Je demande pardon. Dieudonné. » Erreur ? Piratage ? Coup de pub ?

« Rien de tout cela. J’ai décidé, après relecture bien sûr, de publier ce texte de Dieudonné qu’au départ je devais rencontrer ce soir (ce mardi soir) à Paris, avec Francis Lalanne », nous confie André Darmon, directeur de la rédaction d’Israël Magazine. Cet ex-président de la communauté francophone d’Israël a donc préféré diffuser un message écrit par l’humoriste controversé condamné d’innombrables fois ces dernières années par la justice, notamment pour injures raciales ou incitation à la haine, suite à des propos, des passages de sketchs ou des vidéos, comme la chanson « Shoa nanas », jugés antisémites.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Lettre ouverte de Monsieur Dieudonné MBALA MBALA
à André Darmon et à Israël Magazine

 

Je demande pardon.

Cela fait plusieurs décennies que je ne m’étais exprimé dans un média officiel, et je ne pensais plus le refaire un jour, mais c’est ainsi, le temps passe et il est n’épargne aucune de mes certitudes. Cela fait 35 ans que j’exerce la profession d’humoriste.

Bien plus qu’un métier, cette fonction fut pour moi une véritable passion, un sacerdoce pour lesquels j’ai consacré l’essentiel de mon existence et de mon énergie, au détriment souvent de mon entourage le plus proche, et notamment de mes sept enfants, que je n’ai quasiment pas vus grandir.

Je saisis l’occasion qui m’est donnée ici pour leur demander pardon et de leur redire à quel point je les aime. Je tiens également à demander pardon à toutes celles et ceux que j’ai pu heurter, choquer, blesser au travers de certaines de mes gesticulations artistiques. Je pense notamment à mes compatriotes de la communauté juive, avec lesquels je reconnais humblement m’être laissé aller au jeu de la surenchère.

C’est vrai, j’ai parfois été trop loin et fait preuves d’outrances, de provocations déplacées.

Pour toutes ces fautes et excès, je demande pardon. Mon ambition était de faire rire tout le monde, et la communauté juive fait partie de mon monde.

Je n’ai pas réussi à la faire rire, et je le regrette. Bref, mon âge, ma santé m’invitent aujourd’hui à préparer ma retraite au Cameroun, sur la terre de mes ancêtres. Aussi, j’aspire à quitter la scène en paix : en paix avec moi-même, en paix avec les autres, dans un respect réciproque et sincère. Je veux apporter ma pierre à l’édifice de la réconciliation dans un contexte de tensions générales exacerbées.

Plus que jamais, je suis persuadé que le rire et la dérision auront un rôle à jouer dans la restauration du lien de la fraternité qui s’est rompu. Je suis un être imparfait mais sincère qui cherche à réparer ses erreurs et ses fautes.

Merci du fond du cœur d’avoir bien voulu me lire et d’avoir accepté de me publier. Entendons-nous bien, je ne me cherche aucune excuse, aucune circonstance atténuante car nul n’en a lorsqu’il peut constater qu’il a nui à son prochain, je demande tout simplement pardon pour le mal que j’ai pu faire même sans le vouloir.

Dieudonné MBALA MBALA

 


 

La lettre a été lue par l’animateur et commentée par l’avocat de Dieudonné Me Ludot le 10 janvier 2023 dans l’émission TPMP.

 

 

 

 

Dans la communauté juive organisée, tout le monde n’est pas pour le pardon :

« Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

Le message d’Alain Soral

Le credo nous oblige à pardonner à nos ennemis et à demander pardon à Dieu, pas à Israël Magazine !

Quant au plan laïque, la communauté juive n’existe pas. Notre constitution ne reconnaissant aucun corps intermédiaire entre le citoyen et l’État.

Cet acte de contrition, que les juifs, je crois, appellent techouva, me paraît donc une double erreur pour ne pas dire une double faute, qui me laisse en pleine incompréhension.

Dommage

 






Alerter

700 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3098118
    Le 13 janvier à 15:19 par giustizia
    Techouva

    Même ses explications sur Quenel+ ne passent pas, le ton, la voix, rien n’y est ! Il s’enfonce un peu plus !

     

    Répondre à ce message

  • #3098445
    Le 13 janvier à 18:49 par LiliDesBellons
    Techouva

    Beaucoup de surprise et d’incompréhension... En particulier vis-à-vis des réactions outrées et outrageantes ("lâche","traitre","imbécile","rends l,argent"... !!).Eh, tranquille, les mecs,qui êtes-vous,vous ?! Il me semble que mon autre grand résistant de cœur avec Dieudo, disait qu’il ne quitterait jamais la France, quitte à faire de la prison "comme tous les grands hommes politiques de l’Histoire"... Un peu écoeuré, moi qui aie connu M.Soral via l’affaire Dieudo, de toutes ces réactions, pour le moins irrespectueuses...

     

    Répondre à ce message

    • #3099075
      Le 14 janvier à 12:26 par Nadia
      Techouva

      Soral est parti en Suisse après avoir frôle l’incarcération et sachant que s’il allait en prison, ce serait pour un bon moment (voir Le Lay et Reynouard, ils sont dans le même cas) Donc ER en serait affecté.
      Il ne s’est pas exilé après avoir rendu les armes, la preuve nous sommes sur ER et il est (encore !!) poursuivi la bas par les mêmes officines communautaires.

       
  • #3099042
    Le 14 janvier à 11:52 par Patrick le Blanc
    Techouva

    Demander pardon, désolé mais je ne comprend pas ou plus.....

     

    Répondre à ce message

  • #3099101
    Le 14 janvier à 12:51 par maraîcher Bio
    Techouva

    Rien a foutre de Dieudo, c’est pas lui qui fait bouffer mes gosses et je m’attends pas à le voir combattre avec nous, pour sauver la France en bravant le pavé.(les binationaux, en voilà un sacré problème à régler) Le seul truc qui l’intéresse, à l"heure actuelle, c’est sauver son cul et celui de sa famille.
    Soral est unique, un combattant à prendre en modèle mais Dieudonné n"est qu’un clown à écouter ou non, rien de plus finalement.
    Bonne route, on te pardonne.

     

    Répondre à ce message

  • #3099924
    Le 15 janvier à 14:12 par Marde
    Techouva

    Alors comme ça Dieudonné demanderait pardon à ceux qui ont mis ses ancêtres en esclavages ? C’est le monde àl’envers ! Je refuse de croire cela l

     

    Répondre à ce message

  • #3099926
    Le 15 janvier à 14:15 par Marde
    Techouva

    Demander pardon à ceux qui ne le connaissent est étrange !

     

    Répondre à ce message

    • #3100615
      Le 16 janvier à 12:43 par majid
      Techouva

      tu as raison, dieudonne est mort pour moi et je n’ai plus aucun respect pour lui quand il a demender au palestiniens de de demander pardon a ISRAEL... c’est bizzard

       
  • #3100737
    Le 16 janvier à 16:12 par Yoyo
    Techouva

    Dieudonné a fait un move très malin.
    Il les place dans une position compliquée : s’ils ne passent pas l’éponge, ils passeront pour les méchants de l’histoire (ce qu’ils sont à 90%).En fait, c’est difficile d’imaginer qu’ils ne lui pardonnent pas.
    Une fois pardonné, Dieudo pourrait faire ses adieux dans les plus grandes salles de France (et pas juste son dieudobus), ce qu’il mérite largement.

     

    Répondre à ce message

    • #3105686
      Le 23 janvier à 08:20 par Yoyo
      Techouva

      Entièrement d’accord. Ce cirque c’est pour reformer le duo Élie et Dieudonné. Ce qui arrange "le producteur" : des recettes et des symboles de paix et de communauté à l’heure où la France s’enfonce dans la crise.

       
  • #3102212
    Le 18 janvier à 13:29 par Roger
    Techouva

    Brève et juste réponse de A.S. Je comprends ce qu’il veut dire dans le fond. Sauf que ce n’est pas dans le Credo mais dans le Notre Père. En effet, un chrétien ne demande pardon qu’à Dieu et pardonne "à ceux qui (l’) ont offensé". A l’opposé, cette communauté, sauf exceptions individuelles évidemment, ne pardonnera jamais. Ce n’est pas du tout dans son eschatologie. Dieudo le sait pourtant. Il perdra donc ses "clients" actuels et continuera à être rejeté par les juifs (du métier médiatique) et leurs affidés, ou au mieux déclassé artistiquement. Mauvais plan bizness que de vouloir rejoindre son ex-copain Bigard chez Hanouna. Sauf si c’est une blague !

     

    Répondre à ce message

  • #3102468
    Le 18 janvier à 19:57 par m
    Techouva

    Merci Dieudonné, profonde révérence. j’espère que tu peux garder le cap, c est si bon de te suivre sur scène ou en ce moment.

     

    Répondre à ce message

  • #3103493
    Le 19 janvier à 23:43 par FREDERIQUEF
    Techouva

    Pitoyable Dieudo, tu fais désormais partie des vaincus de la secte, ceux qui sont lâchement revenus sur ce qu’ils avaient dit, mais au moins ont-ils coulé tout seul, alors que toi, tu essaies de nous entraîner avec toi, en commençant par le premier d’entre nous qui est Alain Soral, en déformant sciemment notre discours : vae victis !?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents