Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Territoires occupés : Israël a convié des ambassadeurs européens pour "discuter"

Le ministère israélien des Affaires étrangères a convié les ambassadeurs de France, de Grande-Bretagne et d’Allemagne à des discussions sur l’initiative européenne excluant les territoires occupés de la coopération avec Israël, a annoncé vendredi un haut responsable diplomatique.

Les lignes directrices, publiées vendredi au Journal officiel de l’Union européenne (UE), disposent qu’à partir de 2014, tous les accords avec Israël portant sur une aide de l’UE devront spécifier qu’ils ne s’appliquent pas aux territoires occupés depuis 1967 (Cisjordanie, Jérusalem-Est, bande de Gaza et le Golan).

Les ambassadeurs de France, de Grande-Bretagne et le numéro deux de l’ambassade d’Allemagne, en l’absence de l’ambassadeur, ont été conviés hier au ministère (...) pour des discussions au sujet des lignes directrices européennes, a déclaré à l’AFP ce diplomate israélien sous couvert de l’anonymat.

"Nous avons demandé aux ambassadeurs de transmettre à leurs capitales respectives qu’aucun gouvernement israélien n’accepterait les conditions énoncées (...) et que ces dispositions étaient susceptibles de provoquer une crise sérieuse avec Israë"l, a-t-il précisé.

Ces lignes directrices imposent que chaque entité israélienne non gouvernementale candidate à une coopération avec l’UE présente une déclaration sur l’honneur attestant qu’elle n’a aucune activité en territoire occupé.

La Commission veillera également à intégrer le contenu des présentes lignes directrices dans les accords internationaux, selon le texte.

"J’ai discuté hier pendant une heure, à sa demande, avec le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères Rafi Barak des lignes directrices de l’Union européenne, qui provoquent de nombreuses inquiétudes chez les Israéliens", a confirmé à l’AFP l’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot.

M. Bigot a précisé avoir rappelé que cette décision s’inscrivait dans la continuité de la politique européenne et de la position française concernant la colonisation et la nécessité de parvenir à une solution à deux États sur la base des lignes de 1967, avec des échanges mutuellement agréés de territoires.

La porte-parole de l’ambassade d’Allemagne a confirmé que le numéro deux de la représentation avait été invité jeudi au ministère pour des discussions. L’ambassade du Royaume-Uni n’a pas souhaité faire de commentaire.

La chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, a assuré vendredi que ces lignes directrices ne faisaient que réitérer la position traditionnelle selon laquelle les accords bilatéraux avec Israël ne couvrent pas les territoires occupés, et ne préjugent en aucun cas du résultat des négociations de paix entre les Israéliens et les Palestiniens.

"La position de l’UE est qu’elle reconnaîtra les changements de frontières à partir du moment où les parties se seront mises d’accord", a souligné Mme Ashton, réaffirmant son soutien aux efforts intenses du secrétaire d’État américain (John) Kerry pour relancer des négociations de paix.

"Israël rejette la tentative de la Commission européenne d’imposer des positions sur des questions qui relèvent de la table des négociations israélo-palestiniennes", a affirmé dans un communiqué le ministère israélien des Affaires étrangères.

"Israël doute de la sagesse politique de ces mesures, aussi bien dans leur contenu que leur moment", a ajouté le ministère, en allusion aux efforts de M. Kerry.

Une des principales inquiétudes des responsables israéliens porte sur un accord de coopération scientifique avec l’UE, Horizon 2020, qui devrait générer des investissements de centaines de millions d’euros dans les entreprises israéliennes de haute technologie, selon un haut responsable du ministère des Affaires étrangères cité par le quotidien Haaretz.

Selon un sondage publié vendredi par le quotidien pro-gouvernemental Israël Hayom, plus de 80% des Israéliens sont opposés à ces lignes directrices.

Sur le conflit israélo-palestinien, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Étrange ce renversement de l’UE, je ne suis pas sur de ce que cela augure réellement. L’agitation Israélienne compréhensible. Une analyse possible serait que les subventions seraient arrêtées (pour l’opinion publique !) et transformées en quelque chose de moins formel et bien plus substantiel. J’ai du mal à croire à un réel changement de direction idéologique où à une quelconque prise de position géopolitique. je n’ai certainement pas assez de respect pour nos chères institutions européennes pour leurs prêter un tel courage !
    Nous voilà donc devant un problème épineux, qui, et j’en ai bien peur, ne finira que par se révéler pour ce qu’il est vraiment, c’est à dire un nouveau tour de passe passe européen au profit (comme toujours), et ce par un rebondissement de dernière minute, de nos bons ennemis....

     

  • - Il y quelques années une bourgemestre et parlementaire Belge " couillue " s’est rué au rayon SHALOM d’un carrefour à Bruxelles ! Symboliquement, elle a vidéi des rayons tous les produits issus des colonies Israéliennes !!!!

    Mais depuis , ni elle et personne ne l’a refait car depuis ce coup d’éclat, elle subit de drôles de dossiers "fantômes" !!!!!


  • Si nos politiciens n’étaient pas sous influence, ils iraient beaucoup plus loin : le boycott intégral pur et simple, jusqu’à ce qu’ils aient commencé à discuté avec les palestiniens et qu’ils aient fait leur repentance pour la façon dont ils parlent à l’Europe depuis 60 ans.
    Israel crèvent si il y a un boycott de l’Europe, on absorbe au moins 80% de leurs exportations et nos importations font tourner leur industrie.


  • "Une des principales inquiétudes des responsables israéliens porte sur un accord de coopération scientifique avec l’UE, Horizon 2020, qui devrait générer des investissements de centaines de millions d’euros dans les entreprises israéliennes de haute technologie"

    Avec ça, si Israël ne décroche pas le prix Nobel de la paix pour son rôle majeur pour le développement des democraties et la sécurité renforcée du NOM. grâce à de gentils drones et systèmes de surveillance ...
    Peut-on envisager d’ organiser un don ???


  • Ils sont bons les acteurs...
    C’est quoi le titre de la fiction ??
    Y’ sont nomminés pour les oscars aussi ???


  • Les Israeliens veulent profiter de toutes les lois et institutions mais ne respectent et ne reconaissent l’autorité d’aucune.

    Par exemple, les Israéliens te disent toujours que l’ONU a reconnu l’état d’Israel, mais dès que tu leur parle d’une résolution de l’ONU contre Israel ils te disent que l’ONU est controllé par des milliardaires arabes et qu’elle n’a aucune crédibilité...



  • Israël a convié des ambassadeurs européens pour "discuter"



    au pied ! couché ! donne la papatte !


  • Est-ce que ce ne seraient pas les US qui tenteraient d’utiliser leurs serpillères européennes pour commencer à faire le ménage, indirectement et en douceur, du coté d’Israel ? Plusieurs personnes ont affirmé que Banania et son administration commençaient à en avoir marre de ce conflit, mais qu’ils étaient pieds et poings liés et ne pouvaient pas bouger d’un iota (voir le cirque de la repentance imposé à Hagel après sa nomination) ; donc ils tatent pt-etre le terrain en utilisant l’UE ?

    En tout cas, les cadors européens (oui oui, je fais un brin d’humour) ont été recadrés rapido presto !


  • Ce que je comprend. Sa serait comme si des maires ou des préfet ferait une remarque au gouvernement. Il ce passe ce qui ce serait passer dans n’importe qu’elle cas ! Tous convoquer. Avec les parent et 4h de colle.


  • des opés Breivik / Mehra pour ces pays si un compromis n’aboutit pas ?
    France, Grande-Bretagne, Allemagne ...

    Le Mossad déjà à Trappes ou Drançy pour des "recrutements" ...

    ps : alala les allemands, zont pris perpet, ça bosse dur encore et font les insolents