Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Thierry Meyssan - L’Egypte et le double langage de l’Occident

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voila comment bien comprendre la situation la bas, et ca explique beaucoup de chose.
    Nos politiques font bonne figure pour nous faire croire qu’il veulent plus de liberté pour le peuple egyptien alors qu’il n’en est rien, derriere il travaillent en douce pour faire en sorte que le peuple ne l’emporte pas.
    Le dernier fusible est l’armé, comment fonctionne l’armée en egypte, hierarchie, architecture ?
    Par qui est choisi la plus haute tete de l’armée egyptienne ? quel est sont nom ? de quel coté est il ?
    Merci thierry messan !


  • Thierry Meyssan est trop impliqué dans les affaires du Moyen-Orient ce qui lui fait oublier une chose. En période de grave crise économique comme celle qui sévit à l’heure actuelle en Occident, les exemples venus de la rue arabe (Tunisie, Egypte) pourraient devenir un terrain fertile pour la rue européenne.

    Je pense que les chancelleries occidentales ne pensent pas exclusivement à Israël en voyant les images du Caire ou de Tunis, elles pensent aussi qu’il en faudrait peu pour que les mêmes troubles, guidés par la même colère du peuple, éclatent dans leurs propres rues... et je ne suis pas loin de penser que les mois qui viennent sont des mois imprévisibles y compris ici, dans la faussement paisible France.

     

    • Je suis d’accord avec vous. Il y a quelque chose qui se dérobe actuellement dans le monde.Une incertitude, un flottement, comme une attente, comme jamais auparavant.
      Le signe d’un printemps de révolte ?
      Pour autant quel pourrait être le point de départ, l’étincelle ?


  • Je trouve étrange - mais paradoxalement rassurant - que les jeunes issus de l’immigration maghrébine ne se soient pas violemment manifestés dans les banlieues, à l’image de leurs coreligionnaires tunisiens ou égyptiens, histoire d’appuyer leurs revendications légitimes.

    - Je pensais qu’il y aurait tâche d’huile, mais non, hormis quelques manifestations parisiennes règlementées. Il faudrait que j’aille sur le site des Indigènes de la République pour voir ce que les éminences grises de ce mouvement pensent du soulèvement de certaines rues arabes et du silence des jeunes maghrébins en France.

    - Mais, il y a tellement de sites à visiter, de vidéos à visionner, de textes à lire... ! J’ai honte car je n’ai même pas commandé "Comprendre l’Empire", avec tout cela !