Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Topol et Sarmat ou pétrole et gaz, "nous allons faire tomber l’Europe"

Un point de vue russe non diplomatique

Si vous voulez connaître l’état d’esprit actuel des Russes, voici un texte on ne peut plus clair de Boris Guennadevitch Karpov. Nous sommes bien loin du langage poli, voire amical, avec les chers « partenaires » occidentaux. Les Russes ont tout compris et sont prêts à en découdre pour tout chambouler.

 

Evgeny Fedorov, député de Russie unie (le parti soutenant Vladimir Poutine) a déclaré hier :

« Nous ne vaincrons pas l’Ukraine sur le champ de bataille. Nous perdrons cette guerre si nous ne bombardons pas les États-Unis. »

Discours d’un fou isolé ? Non ! De plus en plus de responsables russes pensent que, pour gagner la guerre que l’Occident nous a déclarée, mieux vaut attaquer directement les donneurs d’ordre plutôt que de perdre son temps en Ukraine où l’on ne traite finalement que les pantins !

Car enfin, cela fait une vingtaine d’années que l’Occident tente de nous imposer ses valeurs putrides à coups de discours moralisateurs et à coups de condamnations par des « cours internationales », cela fait une vingtaine d’années que l’Occident nous regarde et nous traite avec mépris pour avoir élu, ré-élu et ré-élu encore et encore un patriote qui refuse la voie tracée par les mondialistes. Plus grave, durant ces années, l’Occident a fourbi ses plans pour couler la Russie ! Les tentatives de « révolutions oranges » ayant échoué malgré les millions de dollars dépensés pour financer des criminels dans une « opposition à Vladimir Poutine », l’Ukraine a été lentement mais surement « préparée » pour être le fer de lance de l’offensive générale : c’est un secret de Polichinelle qu’elle devait attaquer le Donbass et la Crimée en mars dernier.

Ceci, je l’ai déjà dit plusieurs fois mais il est important de le préciser une fois encore pour expliquer la montée d’un ras-le-bol général en Russie envers cet Occident et ces Occidentaux prétentieux, imbus d’eux-mêmes, voulant régenter le monde et éliminer ceux qui leur résistent ! Et ce ne sont pas seulement les élus, mais c’est une grande majorité des citoyens de ces pays occidentaux qui, par soumission pour certains et par lâcheté pour les autres, soutiennent ces gouvernements qui, aujourd’hui, tuent soldats et civils Russes par ukrainiens interposés.

C’est simple : l’Occident vend et donne des armes à l’Ukraine. Ces armes sont servies par des opérateurs ukrainiens mais aussi par des opérateurs français, allemands, anglais, américains, etc. Et ces armes tuent chaque jour sur le champ de bataille mais aussi au cœur des villes du Donbass et du sud de la Russie.

Combien de temps pensez-vous que nous allons supporter ça ? Combien de temps va-t-il falloir pour que nous lancions quelques missiles sur vos centres de commandement en Allemagne, Italie, France et aux États-Unis ? Pour le moment nous nous contentons de détruire les armes sur le sol ukrainien, nos « spotters » font un remarquable travail. Mais ceci a un coût en vies humaines, tout le monde comprend que plus les combats durent et plus le nombre de victimes augmente des 2 côtés.

Des 2 côtés, mais pas du côté des donneurs d’ordre ! Les quelques dizaines d’officiers français, anglais, allemands et américains que nos forces ont liquidé à Marioupol (et ailleurs, mais c’est classifié) ne sont rien à côté de ce qui DOIT être fait : ce sont les donneurs d’ordre que nous devons liquider, qu’ils se cachent au Bundestag, à l’Élysée, à Downing Street ou à la Maison-Blanche ! Car ce sont eux les responsables !

Nous pouvons détruire l’Europe en quelques minutes. Nous pouvons détruire les grands centres américains en quelques minutes. Je titre cet article « Topol et Sarmat » [deux joujoux russes intercontinentaux et hypersoniques], mais nous avons d’autres armes dont personne n’a idée, tout aussi redoutables et qui ont l’avantage de ne pas rendre les territoires frappés inhabitables.

Vladimir Poutine, malgré tout ce que les ordures occidentales disent de lui, est un homme pondéré. Il préfère pour le moment du moins utiliser d’autres armes, ce sont les armes économiques. En retournant simplement les « sanctions » économiques mises en place contre la Russie, contre les pays qui les ont instaurées ! Ceci comprend entre autres la limitation de vente de nos ressources énergétiques aux pays occidentaux.

OUI, la Russie « utilise l’arme du gaz » comme glapissent les responsables européens ! Oui, ET ALORS ? Ces pourritures qui ont tout simplement volé les biens que les simples citoyens russes vivant en Europe et aux États-Unis possédaient, ces pourritures qui pensent qu’elles peuvent nous asservir en coupant les livraisons d’iPhone, en fermant les Starbuks et MacDo, les Nike et Adidas, etc, etc, ces pourritures osent piailler que nous « utilisons l’arme du gaz » en riposte ? Que ces salopards se réjouissent au contraire que ce soit Vladimir Poutine à la manœuvre et non pas un de ceux qui sont prêts à prendre la relève et qui n’auront pas la même modération !

OUI nous devons faire tomber l’Europe, et OUI nous allons faire tomber l’Europe ! Voyez déjà la chute de l’euro qui aujourd’hui vaut environ un dollar et même moins sur certains marchés. Voyez la panique des responsables occidentaux au sujet du manque d’énergie qui s’annonce ! C’est la canicule chez vous ? Ne vous plaignez pas car vous grelotterez bientôt, faute de gaz et pétrole pour alimenter vos chauffages ! Vos industries s’arrêteront, faute d’énergie ou ne pouvant plus la payer ! Chômage. Misère. Faim. Et … RÉVOLTES en Europe, n’ayons pas peur de le dire, voici le but poursuivi !

Une fois encore les responsables occidentaux n’ont pas compris que si leurs citoyens ne peuvent pas supporter moins 5 degrés sans se plaindre, nous pouvons vivre par moins 20 sans problème. Avez-vous entendu parler du siège de Leningrad ? Nous n’avons pas plié pendant 872 jours ! Froid. Famine. Maladie. Rien n’y a fait, nous avons tenu car nous savions que nous avions raison.

 

 

C’est pareil aujourd’hui. Nous pouvons et allons cesser de fournir gaz et pétrole à ceux qui assassinent nos hommes, femmes et enfants par Ukrainiens interposés. Simplement car nous n’avons pas d’autre option, car c’est la survie de la Russie qui se joue.

Depuis 2014 que l’Ukraine bombarde le Donbass, beaucoup en Russie se disaient « Mais enfin qu’attendons-nous pour intervenir ? » C’est simple ; nous n’étions pas prêts, militairement. Quand nous l’avons été, nous sommes intervenus.

C’est la même chose pour nos ressources énergétiques : depuis mars et les vols de nos réserves de devises, beaucoup en Russie se disaient « Mais enfin nous leur vendons encore pétrole et gaz malgré ce qu’ils nous font ? » L’explication est simple : nous avions besoin d’argent pour remplir nos caisses, bien au-delà des milliards que vous nous avez volés ! Aujourd’hui, nous avons suffisamment d’argent pour décider de fermer les robinets.

 

Jusqu’à ce que l’Europe tombe

Il est évident que tous les Occidentaux ne sont pas des pourritures, mais il est tout aussi évident que la majorité d’entre eux l’est, que ce soit par conviction, par bêtise ou par lâcheté. Nous allons faire réagir ce troupeau de moutons en le poussant à bout ! Quand leurs frigos seront vides, quand leurs enfants auront faim, alors le troupeau donnera des ruades et renversera enfin les fauteurs de guerre ! Le moment sera alors venu de discuter avec eux sur des bases saines ! Car comment voulez-vous discuter valablement avec des pourritures comme Macron qui vient faire des risettes à Vladimir Poutine alors que dans le même temps il fournit du matériel lourd utilisé pour bombarder nos villes ?

Cela suffit ! Cette méthode est un moindre mal car si elle devait ne pas fonctionner alors les « conseils » d’Evgeny Fedorov cités au début de cet article deviendraient la seule et unique voie de sortie. Envers les États-Unis, et envers l’Europe bien entendu !

Je l’ai dit et redit et redit encore ici, VOUS patriotes français, italiens, etc, avez le pouvoir de renverser les pourritures qui vous conduisent a l’abattoir ! Qu’attendez-vous donc ?

Je vous ai informé de l’état d’esprit du peuple Russe dont la patience s’émousse envers vous, Occidentaux !

Ne comprenez-vous pas que plus le temps passe et plus les méthodes utilisées pour en terminer vont se durcir ? Attendrez-vous que vos enfants n’aient plus rien à manger pour, enfin, réagir ?

Nous allons vous pousser à vous réveiller !

 

Vu de Russie, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Total soutien à Poutine et son peuple.

     

    Répondre à ce message

  • #3000711

    Au moins les logiques intentions russes sont désormais confirmées clairement pour éviter la troisième guerre mondiale :
    - révolutions en occident particulièrement en France.
    - sinon humiliation rétribuant les honteuses valeurs wokistes occidentales anticivilisations par des frappes chirurgicales dont sur BFM.
    - reste à savoir si le commandement français acceptera d’envoyer des missiles nucléaires en réponse ou virera Macron.
    - ne pas oublier une éventuelle union des pays musulmans prophétisée possiblement pour pacifier le monde.
    Sinon grosse destruction de l’occident impie avec une partie du monde voire seulement l’Eurasie.
    Que des bonnes nouvelles en résumé même si il s’agit d’aller dans l’au-delà rencontrer ce qui a évidemment le plus de valeur : Dieu !...

     

    Répondre à ce message

  • #3000775
    Le 29 juillet à 13:44 par nicolas alexandre
    Topol et Sarmat ou pétrole et gaz, "nous allons faire tomber l’Europe"

    La messe est dite !

     

    Répondre à ce message

  • #3000901

    Les Russes ont la pigne après nous, rien de plus normal. J’ai honte d’être du mauvais côté du rideau depuis l’écrasement de la Serbie.

     

    Répondre à ce message

  • #3000960

    Toujours surpris des commentaires qui se réjouissent de voir tomber l’Europe et la France. Une réflexion intellectuelle qui ne les engage pas vraiment.
    Est-ce que les plus vieux on fait leur service militaire. Est-ce que les plus jeunes envoie des post depuis l’étranger ? D’où tu parles ? Tous sont-ils prêts à prendre les armes ? Depuis combien de temps sont-ils pro-Russes ? Je ne me souviens pas d’avoir vu beaucoup de post après le coup d’état de Maïdan. Il semblerait que beaucoup qui voulaient rejeter les musulmans à la mer avec Zemmour, soient pro-tchétchènes.
    Bug dans la matrice ?

     

    Répondre à ce message

  • Je comprends l’état d’esprit de cet article mais il a un côté pervers dont je pense, les russes ne peuvent qu’être conscient. C’est une situation où les élites mondialistes feraient de la russie leur proxy pour mener leur guerre contre l’Europe. Or, puisque la Russie défend un principe de multipolarité, ils ne peuvent se faire l’instrument des mondialistes, car ça serait contre productif par rapport au monde qu’ils souhaitent voir émerger. Par contre, nous laisser macérer dans l’incohérence des dispositions prises par les gvt européens, oui, ça je le vois bien.

     

    Répondre à ce message

  • Positionnement hyper inquiétant quand même pour un français ou un européen. Il n’est pas impossible que les russes décident d’attaquer directement l’Occident si ils anticipent que la désunion occidentale, sa déliquescence, son niveau d’agonie sont tels que sa réponse sera pauvre, voire inexistante. La Russie peut même considérer à
    raison qu’elle est tout simplement plus forte militairement que l’Occident tant sur le segment des missiles longue portée que celui des anti-missiles et qu’elle ne risque rien face à une éventuelle contre-attaque. Ce scenario n’est.pas impossible, pour l’instant peu probable mais plausible. Les russes n’auront pas peur de prendre l’Occident par surprise, de nous sidérer totalement par une attaque directe d’ampleur s’il le faut.

     

    Répondre à ce message

  • Il a tellement raison. La 3ème a déjà commencé.
    Quand les frigos seront vides et qu’il n’y aura plus d’énergie disponible, les peuples occidentaux se rebelleront contre leurs dirigeants corrompus et irresponsables.
    La Russie et les BRICS nous aideront en ciblant les centres de commandement avec des missiles. Peut être débarqueront-ils.
    A partir de là, si les missiles à ogive nucléaire occidentaux décollent, ce sera l’apocalypse selon Saint Jean.
    Il nous faudra donc dès le début et très rapidement retourner les forces de l’ordre et l’armée, puis neutraliser nos dirigeants.
    La liberté est à ce prix

     

    Répondre à ce message

  • #3001661

    Je l’ai dit et redit et redit encore ici, VOUS patriotes français, italiens, etc, avez le pouvoir de renverser les pourritures qui vous conduisent a l’abattoir ! Qu’attendez-vous donc ?

    Je vous ai informé de l’état d’esprit du peuple Russe dont la patience s’émousse envers vous, Occidentaux !




    Je suis tout autant agacé par l’injonction de me révolter venant d’un Russe que par l’injonction de me soumettre venant d’un Américain.

    Et pourquoi, prendrions-nous le moindre risque pour le Russes dont les citoyens ne sont pas mobilisés et les conscrits ne sont pas envoyés au front ?

    Les conscrits russes restent en Russie, une fois leur temps de service accompli, ils reprennent leurs vies civiles, finissent leurs études, poursuivent leurs carrières, fondent des familles. Et nous, pour soutenir l’effort de guerre de la Russie, nous devrions risquer de finir nos vies en prison ? Pour les beaux yeux de la Russie ? C’est nous qui devrions payer à la place des conscrits épargnés par Poutine ? C’est cela, oui...

    En réalité, Karpov parle de frappes nucléaires parce que le gouvernement russe est dans l’impasse : il n’a pas assez de troupes pour finir la guerre et ne veut pas non plus engager les conscrits en Ukraine... D’où ces rodomontades un peu ridicules.



    Nous ne vaincrons pas l’Ukraine sur le champ de bataille.



    Etonnant qu’un député de Russie Unie plombe ainsi le moral des troupes russes engagées sur le champ de bataille ukrainien, non ?

    Est-ce que le gouvernement russe commence à préparer son opinion publique à une issue peu glorieuse ?



    Nous perdrons cette guerre si nous ne bombardons pas les États-Unis.



    En France, on nous explique que "la Russie a déjà gagné la guerre", un député russe dit tout le contraire... qui croire ?

     

    Répondre à ce message

  • Bon, j’crois qu’c’est clair non ?
    Si on veut pas se prendre un "satan 2" sur la gueule faut que Brigitte prenne son jouet et dégage rapidement.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents